Votre compte

בס"ד

Accueil > Darano
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

darano

homme
39 ans
chambery
France
Badges
  • Badge question réponse

19médaille d'or
2médaille d'argent
2médaille de bronze

Toutes les questions posées par darano

Chabbat

Tuer les poux Chabbat et Yom Tov?

- Mardi 26 mai 2015 à 22h38 vu 635 fois

CHALOM OUVRAHA

 

On s' est rendu compte pdt yom tov que notre fille avait la tête infestée de poux . on a eu peur et ma femme a pris l' initiative de lui mettre du parapoux et lui a passé légèrement le peigne fin . est ce permis de faire cela ou pas?

Chalom Ouvrah'a!

 

Votre question se divise en deux parties.

 

A savoir 

  1. le problème de tuer des poux Chabbat ou Yom Tov.
  2. Le problème de passer le peigne fin ces jours ci.

 

1- Tuer les poux.

 

La Halah'a stipule (au chapitre 316) qu'il n'y a pas d'interdiction à tuer des poux. En effet l'interdit de tuer un être vivant Chabbat ne concerne que les êtres vivants qui se reproduisent, or les poux, affirme la Gémara ne se reproduisent pas à partir d'un mal et d'une femelle mais ils se prolifèrent tout seul avec la sueur.

 

La grande polémique qui a éclatée il y a de nombreuses années déjà, est que les scientifiques contemporains ont affirmé avec certitude que les poux se reproduisent tout comme chaque animal et il y aurait donc une interdiction de les tuer Chabbat. Ceci étant la Halah'a ayant écrit que c'est autorisé, peut être devrions nous se fier à la Halah'a uniquement sans tenir compte de l'opinion de l'opinion des scientifiques.

 

En pratique:

 

   -l'opinion du Pah'ad Itsh'ak (Lamfronti), du Torat Chabbat (paragraphe 15), du Rav Elyachiv zatsal: est de se montrer rigoureux et de l'interdire. Selon eux, visiblement les poux d'aujourd'hui ne correspondent pas à ceux de l'époque.

 

   -L'opinion du Rav Ovadia Yossef zatsal (Halih'ot Olam tome 4 page 19) et du Rav Moché Lévy zatsal (Ménouh'at Ahava tome 3 chapitre 18 paragraphe 6): est de l'autoriser. 

 

Le Rav Elyachiv a cependant dit que s'il s'agit d'enfants en bas âge, il y a lieu d'autoriser de ce reposer sur la Halah'a stricte et de permettre de tuer les poux en pulvérisant sur les cheveux un para-poux.

 

2- Passer le peigne fin.

 

La Halah'a interdit de se peigner le jour de Chabbat (ou de Yom Tov). Choulh'an Arouh' chapitre 303. A fortiori que c'est un problème s'il s'agit d'un peigne fin.

 

Le problème provient du fait qu'on est certain que certains cheveux risquent de se détacher de leur racine et bien que ce n'est pas notre intention, étant donné que c'est quasi-certain que ceci va se produire c'est interdit.

 

C'est la raison pour laquelle les décisionnaires n'ont pas autorisé de passer le peigne fin même lorsqu'il s'agit d'un enfant qui souffre de cela, a moins qu'on ne demande à un non juif de le lui passer.

 

Orh'ot Chabbat (Chapitre 17 paragraphe 11). C'est dans ce sens qu'a tranché le Maassé Chabat (Tome 17 paragraphe 14).

 

Ceci étant si ceci a déjà été fait par inadvertance ce n'est pas la fin du monde parce qu'il y aurait des raisons de l'autoriser.

 

Kol touv!

Monter dans navette gratuite Chabbat?

- Mercredi 12 ao√Ľt 2015 √† 13h18 vu 512 fois

Bonjour on est en vacance et il y a toute la journee une navette gratuite et tout le monde le sait qu' elle est gratuite.

A t on le droit d' y monter le chabbat pour se deplacer sachant qu' elle s' arrête pour d autre personne?

de meme j' ai payé en arrivant un abonnement au chateau gonflable a mes enfants; ai je le droit de les y envoyer le chabbat sachant qu il n y a aucune melaha a part s amuser?

merci

Chalom!

 

Au sujet de votre première question, c'est interdit pour la simple première raison que chaque personne qui se trouve dans la voiture ajoute du poids et ceci peut avoir une influence sur la quantité d'essence utilisée et consumée.

 

Même lorsqu'une femme va accoucher, où c'est une situation de Pikouah' Nefech, et elle a besoin d'être accompagnée ainsi que l'écrit le H'azon Ich, la coutume est d'autoriser qu'à une seule personne de monter avec elle dans la voiture bien que celle ci est conduite par un goy.

 

Au sujet de la seconde question, je ne vois pas de raison d'interdire si ce n'est des raisons peut être Moussariot, mais on en reparlera ultérieurement au téléphone.

 

Kol touv!

chabbat

- Samedi 17 octobre 2015 à 20h22 vu 391 fois

Chavoua tov

 

a t on le droit d utiliser des lingettes chabbat sachant qu' elles sont peu imbibees de liquide?

 

en effet pour la table on evite d' en utiliser car souvent il y a du liquide qui se renverse et c' est donc problematique. mais pour nettoyer les enfants de leur couche etc on utilise des lingettes peu imbibees. est ce bien ou assour?

 

est ce possible d' avoir les différents avis?

Chalom!

 

Un cours vous attend sur le site.

 

http://www.torahacademy.fr/lingettes-chabbat

 

Kol touv!

Visiter TorahAcademy.fr le Chabbat?

- Samedi 12 décembre 2015 à 19h50 vu 603 fois

chalom rav

 

si c est deja chabbat en israel et pas en France , est ce un probleme de hilloul chabbath d' utiliser votre site basé en israel et gerer par des israelien?

 

si quelqu un a des problèmes de calculs rénaux reccurents et qu il doit boire toutes les demi heure , chabbat matin , tout au long de la tfila , a t il le droit de boire , sachant que la tfila dure entre 2 et 3 heures ?

Chalom!

 

1- Il n'y a rien dans notre site qui est fait pendant Chabbat. Vous pouvez très bien vous en servir et sans aucun souci.

 

2- Si c'est pour votre santé vous pouvez et vous devez boire même pendant la Téfila.

 

La question qui se pose uniquement est celle du Kiddouch dès lors que vous avez fini l'office de Chah'arit.

 

Kol touv!

Kidouch de l'enfant ou Havdalla?

- Samedi 20 février 2016 à 22h20 vu 481 fois

chavoua tov rav

 

toute la famille avait fait kiddoush chabbat matin mis à part ma fille de neuf ans qui n' avait pas fait le kiddoush et il restait qu un seul verre de vin pour la havdala .

Qu' est ce qui est prioritaire? le kiddoush de ma fille qui est michoum hinouh ou alors le vin de la havdala ???

Chalom!

 

Dans un verre il y a généralement largement plus qu'un réviit.

 

Il aurait fallu lui faire réciter le Kiddouch et lui dire de boire Rov Réviit en s'assurant qu'il reste un Réviit pour la Havdalla. Vous versez un peu d'eau pour que le verre ne soit plus Pagoum et vous pouvez réciter sur ce verre la Havdalal est tout est résolu.

 

Kol touv!

 

yaourts oubliés

- Samedi 27 février 2016 à 21h18 vu 655 fois

chavoua tov rav

 

ma femme fait les yaourts dans une yaourtière le vendredi matin et la debranche avant chabbat . cette semaine elle a oublié de debrancher avant chabbat . elle a enleve le couvercle en plastique pendant chabbat et a mis les yaourts au frigo tout en laissant la yaourtiere allumé jusqu a motsache .

 

Y a t il un probleme a cela ?

Chalom!

 

Je ne sais pas comment la yaourtière fonctionne. Quel problème voyez vous à cela?

Questions sur repas de Chabbat.

- Mercredi 16 mars 2016 à 21h21 vu 421 fois

QUELLE EST LE CHIOUR MINIMALE D' UNE HALA DE CHABBAT SUR LAQUELLE ON PEUT FAIRE MOTSI?

LORS D' UNE SEOUDAT CHABBAT AI JE LE DROIT DE FAIRE MOTSI , MANGER QQ GRAMMES DE PAIN ET CONTINUER AVEC DU GATEAU ?

Chalom!

 

1- Les décisionnaires écrivent que c'est bien que la H'alla fasse au moins un peu plus que 56 grammes. Pour vous acquitter de l'obligation du repas de Chabbat, il faut impérativement consommer cette quantité d'un peu plus que 56 grammes.

 

2- Ce n'est pas conseillé vu que le gâteau n'est pas du pain.  Amoins que vous en mangiez une quantité de Kviout Séouda à savoir environ 170 grammes.

 

Kol touv!

Kiddouch

Visiter TorahAcademy.fr le Chabbat?

- Samedi 12 décembre 2015 à 19h50 vu 603 fois

chalom rav

 

si c est deja chabbat en israel et pas en France , est ce un probleme de hilloul chabbath d' utiliser votre site basé en israel et gerer par des israelien?

 

si quelqu un a des problèmes de calculs rénaux reccurents et qu il doit boire toutes les demi heure , chabbat matin , tout au long de la tfila , a t il le droit de boire , sachant que la tfila dure entre 2 et 3 heures ?

Chalom!

 

1- Il n'y a rien dans notre site qui est fait pendant Chabbat. Vous pouvez très bien vous en servir et sans aucun souci.

 

2- Si c'est pour votre santé vous pouvez et vous devez boire même pendant la Téfila.

 

La question qui se pose uniquement est celle du Kiddouch dès lors que vous avez fini l'office de Chah'arit.

 

Kol touv!

Repas de Chabbat

Questions sur repas de Chabbat.

- Mercredi 16 mars 2016 à 21h21 vu 421 fois

QUELLE EST LE CHIOUR MINIMALE D' UNE HALA DE CHABBAT SUR LAQUELLE ON PEUT FAIRE MOTSI?

LORS D' UNE SEOUDAT CHABBAT AI JE LE DROIT DE FAIRE MOTSI , MANGER QQ GRAMMES DE PAIN ET CONTINUER AVEC DU GATEAU ?

Chalom!

 

1- Les décisionnaires écrivent que c'est bien que la H'alla fasse au moins un peu plus que 56 grammes. Pour vous acquitter de l'obligation du repas de Chabbat, il faut impérativement consommer cette quantité d'un peu plus que 56 grammes.

 

2- Ce n'est pas conseillé vu que le gâteau n'est pas du pain.  Amoins que vous en mangiez une quantité de Kviout Séouda à savoir environ 170 grammes.

 

Kol touv!

Havdalla

Kidouch de l'enfant ou Havdalla?

- Samedi 20 février 2016 à 22h20 vu 481 fois

chavoua tov rav

 

toute la famille avait fait kiddoush chabbat matin mis à part ma fille de neuf ans qui n' avait pas fait le kiddoush et il restait qu un seul verre de vin pour la havdala .

Qu' est ce qui est prioritaire? le kiddoush de ma fille qui est michoum hinouh ou alors le vin de la havdala ???

Chalom!

 

Dans un verre il y a généralement largement plus qu'un réviit.

 

Il aurait fallu lui faire réciter le Kiddouch et lui dire de boire Rov Réviit en s'assurant qu'il reste un Réviit pour la Havdalla. Vous versez un peu d'eau pour que le verre ne soit plus Pagoum et vous pouvez réciter sur ce verre la Havdalal est tout est résolu.

 

Kol touv!

 

Presser (Soh'èt)

chabbat

- Samedi 17 octobre 2015 à 20h22 vu 391 fois

Chavoua tov

 

a t on le droit d utiliser des lingettes chabbat sachant qu' elles sont peu imbibees de liquide?

 

en effet pour la table on evite d' en utiliser car souvent il y a du liquide qui se renverse et c' est donc problematique. mais pour nettoyer les enfants de leur couche etc on utilise des lingettes peu imbibees. est ce bien ou assour?

 

est ce possible d' avoir les différents avis?

Chalom!

 

Un cours vous attend sur le site.

 

http://www.torahacademy.fr/lingettes-chabbat

 

Kol touv!

Problèmes liés à l’électricité

Visiter TorahAcademy.fr le Chabbat?

- Samedi 12 décembre 2015 à 19h50 vu 603 fois

chalom rav

 

si c est deja chabbat en israel et pas en France , est ce un probleme de hilloul chabbath d' utiliser votre site basé en israel et gerer par des israelien?

 

si quelqu un a des problèmes de calculs rénaux reccurents et qu il doit boire toutes les demi heure , chabbat matin , tout au long de la tfila , a t il le droit de boire , sachant que la tfila dure entre 2 et 3 heures ?

Chalom!

 

1- Il n'y a rien dans notre site qui est fait pendant Chabbat. Vous pouvez très bien vous en servir et sans aucun souci.

 

2- Si c'est pour votre santé vous pouvez et vous devez boire même pendant la Téfila.

 

La question qui se pose uniquement est celle du Kiddouch dès lors que vous avez fini l'office de Chah'arit.

 

Kol touv!

Cacherout

Filament de viande entre dents avalé: 6 heures?

- Lundi 02 mai 2016 à 10h27 vu 351 fois

Chalom!

 

Si je mange le soir de la viande et me brosse les dents avant d' aller dormir . le lendemain , pendant la tephila , je fais sortir d' entre mes dents avec ma langue , un filament de viande que j' avale sans faire expres . pour prendre un ptit dej halavi , dois je attendre six heures ?

Chalom!

 

C'est une discussion entre nos maîtres.

Mais si 6 heures sont passées entre la fin du repas et le moment où vous l'avez avalé, vous pouvez vous reposer sur ceux qui autorisent.

 

Kol touv!

Lait et viande

Filament de viande entre dents avalé: 6 heures?

- Lundi 02 mai 2016 à 10h27 vu 351 fois

Chalom!

 

Si je mange le soir de la viande et me brosse les dents avant d' aller dormir . le lendemain , pendant la tephila , je fais sortir d' entre mes dents avec ma langue , un filament de viande que j' avale sans faire expres . pour prendre un ptit dej halavi , dois je attendre six heures ?

Chalom!

 

C'est une discussion entre nos maîtres.

Mais si 6 heures sont passées entre la fin du repas et le moment où vous l'avez avalé, vous pouvez vous reposer sur ceux qui autorisent.

 

Kol touv!

Pureté familiale

Contraception en cas de maladie?

- Mercredi 10 juin 2015 à 10h55 vu 542 fois

Chalom rav

nous sommes mariés et avons quatre enfants. nous avons eu notre dernier enfant il y a presque un an. elle prend la pillule. dernièrement elle a eu un semi retour de couches et elle est tenté d' arreter la pillule suite a des ecoulements de sang irregulier.

 

le rav lui a conseille d arreter la pillule. cependant je ne suis pas tout a fait d accord car j ai des problèmes de santé et je ne me sens pas prêt a avoir de nouveau des enfants a court terme.mon etat de santé n' est pas grave mais pas stabilisé. que dire a ma femme quand elle me demande d' arreter la pillule sachant que tout les deux sommes agés de 39 ans?

Chalom Ouvrah'a!

 

Cela m'est assez difficile de répondre à cette question à l'écrit, du fait que ceci dépend vraiment de 1000 facteurs. Il faudrait parler de vive voix avec vous ainsi qu'avec votre épouse, pour mieux comprendre si effectivement votre état de santé ne vous permet pas d'avoir d'autres enfants, ou non.

 

Si le problème se résume aux saignements il y a d'autres solutions de contraception telles que les ovules pharmatex et autres. Si elle souhaite avoir d'autres enfants ce que je comprend, le problème est d'une toute autre nature.

 

Au passage, même si elle n'exprime pas une envie certaine, il vaut mieux en discuter de vive voix pour que vous ne renonciez pas à une Mitsva tellement extraordinaire sans rasion justifiée.

 

Cf aussi le cours au sujet de la contraception: http://www.torahacademy.fr/tazria-ce-que-pense-la-torah-de-la-contraception...

 

Kol touv!

rapport intime

- Jeudi 31 décembre 2015 à 10h15 vu 513 fois

chalom rav

 

Le soir du mikvé , un soir d' hiver ou la tvila a lieu tot dans la soiree , y a t il un din de zrizim makdimim et donc le faire au plus tot ou alors peut elle en revenant du mikvé aller a un chiour , aller a un mariage etc et apres avoir le rapport intime ?

 

quelqu un qui a un rapport avec sa femme , mais pour différentes raisons le sperme n' est pas sorti , a t il le devoir de faire netilat yadaim ou alors simplement se laver les mains ?

 

doit il attendre le laps de temps habituel avant de pouvoir manger ou alors il peut manger juste apres?

 

MERCI POUR VOS REPONSES.

Chalom Ouvrah'a!

 

Le soir du mikvé , un soir d' hiver ou la tvila a lieu tot dans la soiree , y a t il un din de zrizim makdimim et donc le faire au plus tot ou alors peut elle en revenant du mikvé aller a un chiour , aller a un mariage etc et apres avoir le rapport intime ?

 

Au sujet de cette Mitsva il n'y a pas forcément de loi de Zrizim, vu que d'après la Kabbale il est bon d'attendre la minuit pour avoir des rapports et que même d'après la Halah'a il faut attendre qu'il y ait le silence à la maison et qu'on n'entende pas de voix  l'extérieur etc.

 

De plus, la loi de Zrizim ne veut pas dire qu'on doit annuler un cours de Torah auquel on tient ou ne pas aller à un mariage auquel on souhaite participer.

 

quelqu un qui a un rapport avec sa femme , mais pour différentes raisons le sperme n' est pas sorti , a t il le devoir de faire netilat yadaim ou alors simplement se laver les mains ?

 

Nétilat Yadaïm en bonne et due forme (évidemment sans Brah'a)

 

doit il attendre le laps de temps habituel avant de pouvoir manger ou alors il peut manger juste apres?

 

A quel laps de temps faites vous allusion exactement?

 

MERCI POUR VOS REPONSES.

 

Kol touv!

 

Le lit de la Nidda

- Samedi 23 janvier 2016 à 18h32 vu 501 fois

chavoua tov rav

pendant la periode des regles menstruelles , le mari n' a pas le droit de s asseoir sur le lit de sa femme ; mais a t il le droit de s' appuyer de sa main sur le lit ou poser son pied sur celui ci?

Chalom!

 

Oui. Le Chout Védarachta Véh'akarta a même prouvé que c'était autorisé de se lever sur le lit pur changer une ampoule etc.

 

Si vous savez par contre que ceci risque de vous amener à avoir des pensées mal placées vous devez vous l'interdire. 

 

Kol touv!

Soulever une chaise en Nidda et Rabbins de France?

- Samedi 30 janvier 2016 à 18h52 vu 498 fois

chavoua tov rav

ma femme a ses regles. ce chabbat , on a fété l' anniversaire de ma fille de 5ans et on l' a portée sur une chaise , ma femme , mes enfants et moi même.

y a t il un probleme de yssour pour moi sachant que me femme etait nida ?

 

Par ailleurs , concernant le chiour mis en ligne vendredi , parlez vous de jeunes rabbanim , ou alors , meme de rabbanim confirmés et experimenté , car dans la video de vendredi on a eu l impression que vous etiez possel les rabbanim de France en general et ca , ca me parait impensable sachant que je vis dans une ville avec des rabbanims parfaitement compétents et surement largement plus capable que bcp de rabbanim en israel?

Chalom!

 

Oui c'est un problème de le porter ensemble alors que votre femme est Nidda.

Je ne vous cacherai pas que dans des cas de grande nécessité comme celui de la poussette certains se sont montrés indulgents, mais je ne pense pas que votre cas relevait d'un véritable nécessité.

 

Au sujet du second problème je ne souhaitais sûrement être possel quiconque; qui suis je pour être possel qui que se soit. Je suis juste venu m'opposer à une nouvelle mode selon laquelle on pense qu'être Mah'mir même lorsque c'est contre la Halah'a c'est une bonne chose. 

 

Les Rabbanim vraiment compétents et qui tranchent la Halah'a telle qu'elle est qu'ils soient de France, d'Israël ou de n'importe quel pays du monde, sont tout à fait dignes de confiance et ce n'est pas contre eux que je parlais. Mais lorsqu'on ne connait pas la Halah'a on n'a pas le droit de trancher de façon fausse en se disant l'essentiel est d'avoir interdit. 

 

Béhatslah'a!

nidda harhakoth

- Mercredi 06 juin 2018 à 15h31 vu 193 fois

BONJOUR RAV ,

quand ma femme est nidda et qu' elle me sert un verre de limonade dans un verre had peami , ai je le droit de tenir le verre de maniere a ce qu il ne tombe pas et que le liquide se renverse ou alors je n ai pas le droit de le tenir tant qu elle sert ?

merci

Chalom 

 

C'est permis !

 

Kol touv !

Comportement du couple en période de Nidda

Le lit de la Nidda

- Samedi 23 janvier 2016 à 18h32 vu 501 fois

chavoua tov rav

pendant la periode des regles menstruelles , le mari n' a pas le droit de s asseoir sur le lit de sa femme ; mais a t il le droit de s' appuyer de sa main sur le lit ou poser son pied sur celui ci?

Chalom!

 

Oui. Le Chout Védarachta Véh'akarta a même prouvé que c'était autorisé de se lever sur le lit pur changer une ampoule etc.

 

Si vous savez par contre que ceci risque de vous amener à avoir des pensées mal placées vous devez vous l'interdire. 

 

Kol touv!

Soulever une chaise en Nidda et Rabbins de France?

- Samedi 30 janvier 2016 à 18h52 vu 498 fois

chavoua tov rav

ma femme a ses regles. ce chabbat , on a fété l' anniversaire de ma fille de 5ans et on l' a portée sur une chaise , ma femme , mes enfants et moi même.

y a t il un probleme de yssour pour moi sachant que me femme etait nida ?

 

Par ailleurs , concernant le chiour mis en ligne vendredi , parlez vous de jeunes rabbanim , ou alors , meme de rabbanim confirmés et experimenté , car dans la video de vendredi on a eu l impression que vous etiez possel les rabbanim de France en general et ca , ca me parait impensable sachant que je vis dans une ville avec des rabbanims parfaitement compétents et surement largement plus capable que bcp de rabbanim en israel?

Chalom!

 

Oui c'est un problème de le porter ensemble alors que votre femme est Nidda.

Je ne vous cacherai pas que dans des cas de grande nécessité comme celui de la poussette certains se sont montrés indulgents, mais je ne pense pas que votre cas relevait d'un véritable nécessité.

 

Au sujet du second problème je ne souhaitais sûrement être possel quiconque; qui suis je pour être possel qui que se soit. Je suis juste venu m'opposer à une nouvelle mode selon laquelle on pense qu'être Mah'mir même lorsque c'est contre la Halah'a c'est une bonne chose. 

 

Les Rabbanim vraiment compétents et qui tranchent la Halah'a telle qu'elle est qu'ils soient de France, d'Israël ou de n'importe quel pays du monde, sont tout à fait dignes de confiance et ce n'est pas contre eux que je parlais. Mais lorsqu'on ne connait pas la Halah'a on n'a pas le droit de trancher de façon fausse en se disant l'essentiel est d'avoir interdit. 

 

Béhatslah'a!

nidda harhakoth

- Mercredi 06 juin 2018 à 15h31 vu 193 fois

BONJOUR RAV ,

quand ma femme est nidda et qu' elle me sert un verre de limonade dans un verre had peami , ai je le droit de tenir le verre de maniere a ce qu il ne tombe pas et que le liquide se renverse ou alors je n ai pas le droit de le tenir tant qu elle sert ?

merci

Chalom 

 

C'est permis !

 

Kol touv !

Contraception

Contraception en cas de maladie?

- Mercredi 10 juin 2015 à 10h55 vu 542 fois

Chalom rav

nous sommes mariés et avons quatre enfants. nous avons eu notre dernier enfant il y a presque un an. elle prend la pillule. dernièrement elle a eu un semi retour de couches et elle est tenté d' arreter la pillule suite a des ecoulements de sang irregulier.

 

le rav lui a conseille d arreter la pillule. cependant je ne suis pas tout a fait d accord car j ai des problèmes de santé et je ne me sens pas prêt a avoir de nouveau des enfants a court terme.mon etat de santé n' est pas grave mais pas stabilisé. que dire a ma femme quand elle me demande d' arreter la pillule sachant que tout les deux sommes agés de 39 ans?

Chalom Ouvrah'a!

 

Cela m'est assez difficile de répondre à cette question à l'écrit, du fait que ceci dépend vraiment de 1000 facteurs. Il faudrait parler de vive voix avec vous ainsi qu'avec votre épouse, pour mieux comprendre si effectivement votre état de santé ne vous permet pas d'avoir d'autres enfants, ou non.

 

Si le problème se résume aux saignements il y a d'autres solutions de contraception telles que les ovules pharmatex et autres. Si elle souhaite avoir d'autres enfants ce que je comprend, le problème est d'une toute autre nature.

 

Au passage, même si elle n'exprime pas une envie certaine, il vaut mieux en discuter de vive voix pour que vous ne renonciez pas à une Mitsva tellement extraordinaire sans rasion justifiée.

 

Cf aussi le cours au sujet de la contraception: http://www.torahacademy.fr/tazria-ce-que-pense-la-torah-de-la-contraception...

 

Kol touv!

Fêtes juives

SEDER

- Lundi 23 mars 2015 à 16h30 vu 448 fois

Je ne supporte pas le vin rouge mais supporte bien le vin blanc.

Est il mieux de prendre pour le seder du jus de raisin ou du vin blanc?

MERCI.

Chalom!

 

Si vous préférez le vin blanc il vaut mieux.

Si vous préférez le jus de raison, prenez du jus de raisin.

 

En effet, il y a un atout dans le vin blanc (s'il n'est pas cuit) qu'il n'y a pas sur le jus de raisin qui est cuit. De plus tout le problème du jus de raisin quand à savoir s'il est considéré comme du vin, ce n'est pas évident, parce que d'après certains décisionnaires étant donné qu'on y introduit des produits qui l'empêchent de fermenter, ce n'est donc pas propre au Kiddouch etc. 

D'autres sont d'avis que ceci ne dérange pas.

Le Rav Shternbouh' conseille de mettre dans le verre 1 tiers de vrai vin et deux tiers de jus de raisin de sorte à éviter ce problème.

 

D'autre part, il y a un atout sur le jus de raisin, c'est qu'il est rouge.

 

En somme ce que je vous conseillerai peut être est de mettre dans chaque coupe un tiers de vin blanc et deux tiers de jus de raisin (à moins que vous ne préfériez le vin blanc au us de raisin auquel cas vous pouvez ne mettre que du vin blanc et c'est tout).).

 

Kol touv!

Tuer les poux Chabbat et Yom Tov?

- Mardi 26 mai 2015 à 22h38 vu 635 fois

CHALOM OUVRAHA

 

On s' est rendu compte pdt yom tov que notre fille avait la tête infestée de poux . on a eu peur et ma femme a pris l' initiative de lui mettre du parapoux et lui a passé légèrement le peigne fin . est ce permis de faire cela ou pas?

Chalom Ouvrah'a!

 

Votre question se divise en deux parties.

 

A savoir 

  1. le problème de tuer des poux Chabbat ou Yom Tov.
  2. Le problème de passer le peigne fin ces jours ci.

 

1- Tuer les poux.

 

La Halah'a stipule (au chapitre 316) qu'il n'y a pas d'interdiction à tuer des poux. En effet l'interdit de tuer un être vivant Chabbat ne concerne que les êtres vivants qui se reproduisent, or les poux, affirme la Gémara ne se reproduisent pas à partir d'un mal et d'une femelle mais ils se prolifèrent tout seul avec la sueur.

 

La grande polémique qui a éclatée il y a de nombreuses années déjà, est que les scientifiques contemporains ont affirmé avec certitude que les poux se reproduisent tout comme chaque animal et il y aurait donc une interdiction de les tuer Chabbat. Ceci étant la Halah'a ayant écrit que c'est autorisé, peut être devrions nous se fier à la Halah'a uniquement sans tenir compte de l'opinion de l'opinion des scientifiques.

 

En pratique:

 

   -l'opinion du Pah'ad Itsh'ak (Lamfronti), du Torat Chabbat (paragraphe 15), du Rav Elyachiv zatsal: est de se montrer rigoureux et de l'interdire. Selon eux, visiblement les poux d'aujourd'hui ne correspondent pas à ceux de l'époque.

 

   -L'opinion du Rav Ovadia Yossef zatsal (Halih'ot Olam tome 4 page 19) et du Rav Moché Lévy zatsal (Ménouh'at Ahava tome 3 chapitre 18 paragraphe 6): est de l'autoriser. 

 

Le Rav Elyachiv a cependant dit que s'il s'agit d'enfants en bas âge, il y a lieu d'autoriser de ce reposer sur la Halah'a stricte et de permettre de tuer les poux en pulvérisant sur les cheveux un para-poux.

 

2- Passer le peigne fin.

 

La Halah'a interdit de se peigner le jour de Chabbat (ou de Yom Tov). Choulh'an Arouh' chapitre 303. A fortiori que c'est un problème s'il s'agit d'un peigne fin.

 

Le problème provient du fait qu'on est certain que certains cheveux risquent de se détacher de leur racine et bien que ce n'est pas notre intention, étant donné que c'est quasi-certain que ceci va se produire c'est interdit.

 

C'est la raison pour laquelle les décisionnaires n'ont pas autorisé de passer le peigne fin même lorsqu'il s'agit d'un enfant qui souffre de cela, a moins qu'on ne demande à un non juif de le lui passer.

 

Orh'ot Chabbat (Chapitre 17 paragraphe 11). C'est dans ce sens qu'a tranché le Maassé Chabat (Tome 17 paragraphe 14).

 

Ceci étant si ceci a déjà été fait par inadvertance ce n'est pas la fin du monde parce qu'il y aurait des raisons de l'autoriser.

 

Kol touv!

Huile qui reste dans la bouteille?

- Lundi 14 décembre 2015 à 10h00 vu 413 fois

chalom rav

 

d' habitude , j' achete des plus petites bouteilles d' huile de 75 cl et une bouteille ne suffit pas et la deuxieme que j' emploie , je fais le tnay de faire ce que je veux avec le reste .

 

Cette annee sans me rendre compte j' ai achete une plus grosse bouteille sans faire de tnay et il m en reste , que dois je faire sachant que si j avais su j aurais fait ce tnay ?

Chalom!

 

Aucun problème.

Cf aussi le cours vidéo: http://www.torahacademy.fr/huile-qui-reste

 ou la réponse écrite suivante: http://www.torahacademy.fr/reste-de-l-huile-de-la-h-annouccia

 

Kol touv!

Manger en public pdt je√Ľne?

- Mardi 22 décembre 2015 à 19h18 vu 462 fois

CHALOM RAV

quelqu un qui doit manger pendant taanit pour des raisons médicales , a t il le droit de manger en public ou y a t il un probleme de maryit hayne ?

Chalom!

 

Il vaut mieux qu'il s'efforce de manger de façon discrète à moins qu'on voit que cette personne est souffrante (personne âgée sur fauteuil roulant, femme enceinte etc.).

 

Kol touv et Béssorot Tovot!

Makath dam: plaie du sang.

- Mardi 05 janvier 2016 à 17h40 vu 403 fois

chalom rav

 

j' ai répété au cours d' une réunion vos paroles dans le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/macat-dam

que paro n a pas souffert dans sa maison de la plaie du sang en recompense d avoir élevé moche rabbenou chez lui . ils ne m ont pas cru du tout .

 

pouvez vous me donner les references SVP de ce midrach.

Chalom!

 

C'est le Midrach Hagadol (7, 23).

 

Kol touv!

Compilation musicale sur Pourim?

- Mercredi 16 mars 2016 à 21h09 vu 459 fois

Chalom rav pouvez vous mettre une compilation de musique sur pourim .

merci

Chalom!

 

Ne vous inquiétez surtout pas c'est prévu pour demain Béézrat Hachem.

 

Kol touv!

Musique en cas de dépression.

- Mercredi 27 juillet 2016 à 19h10 vu 313 fois

chalom rav qq un qui souffrirait de depression ou d angoisses fortes est il autorisé a ecouter de la musique?

Chalom!

 

J'imagine que votre question concerne la période des trois semaines? 

 

Oui, sans problème.

 

Béhatslah'a!

Partir en vacance le 9 AV?

- Jeudi 04 ao√Ľt 2016 √† 12h49 vu 332 fois

chalom rav ma femme voudrait partir l' apres midi de ticha beav en vacance car les locations sont de samedi a samedi en France et donc elle voudrait ne pas perdre deux jours, est ce permis ?

Chalom!

 

Il n'y pas de réelle interdiction, mais je pense que ce n'est pas compatible à une telle journée.

 

Béhatslah'a!

Jeter une hanoukia ancienne?

- Samedi 31 décembre 2016 à 19h59 vu 411 fois

chalom rav une hanouhia qui est ancienne , peut on la jeter?

Chalom!

 

D'après la Halakha c'est un objet de Mitsva et non de Kédoucha et il est don possible de la déposer dans un sachet opaque proche d'une poubelle.

Cf aussi: http://www.torahacademy.fr/comment-se-debarrasser-du-skah--et-des-4-especes

 

Kol touv!

ticha beav

- Dimanche 15 juillet 2018 à 10h31 vu 113 fois

bonjour rav , un femme ayant eu une grossesse difficile , ayant accouché toute fin mai , qui allaite et se sent encore bien fatiguée , doit elle faire le jeune du neuf av

?

Chalom !

 

Non, surtout pas cette année où le jeûne a été repoussé !

 

Kol touv !

Yom tov

Tuer les poux Chabbat et Yom Tov?

- Mardi 26 mai 2015 à 22h38 vu 635 fois

CHALOM OUVRAHA

 

On s' est rendu compte pdt yom tov que notre fille avait la tête infestée de poux . on a eu peur et ma femme a pris l' initiative de lui mettre du parapoux et lui a passé légèrement le peigne fin . est ce permis de faire cela ou pas?

Chalom Ouvrah'a!

 

Votre question se divise en deux parties.

 

A savoir 

  1. le problème de tuer des poux Chabbat ou Yom Tov.
  2. Le problème de passer le peigne fin ces jours ci.

 

1- Tuer les poux.

 

La Halah'a stipule (au chapitre 316) qu'il n'y a pas d'interdiction à tuer des poux. En effet l'interdit de tuer un être vivant Chabbat ne concerne que les êtres vivants qui se reproduisent, or les poux, affirme la Gémara ne se reproduisent pas à partir d'un mal et d'une femelle mais ils se prolifèrent tout seul avec la sueur.

 

La grande polémique qui a éclatée il y a de nombreuses années déjà, est que les scientifiques contemporains ont affirmé avec certitude que les poux se reproduisent tout comme chaque animal et il y aurait donc une interdiction de les tuer Chabbat. Ceci étant la Halah'a ayant écrit que c'est autorisé, peut être devrions nous se fier à la Halah'a uniquement sans tenir compte de l'opinion de l'opinion des scientifiques.

 

En pratique:

 

   -l'opinion du Pah'ad Itsh'ak (Lamfronti), du Torat Chabbat (paragraphe 15), du Rav Elyachiv zatsal: est de se montrer rigoureux et de l'interdire. Selon eux, visiblement les poux d'aujourd'hui ne correspondent pas à ceux de l'époque.

 

   -L'opinion du Rav Ovadia Yossef zatsal (Halih'ot Olam tome 4 page 19) et du Rav Moché Lévy zatsal (Ménouh'at Ahava tome 3 chapitre 18 paragraphe 6): est de l'autoriser. 

 

Le Rav Elyachiv a cependant dit que s'il s'agit d'enfants en bas âge, il y a lieu d'autoriser de ce reposer sur la Halah'a stricte et de permettre de tuer les poux en pulvérisant sur les cheveux un para-poux.

 

2- Passer le peigne fin.

 

La Halah'a interdit de se peigner le jour de Chabbat (ou de Yom Tov). Choulh'an Arouh' chapitre 303. A fortiori que c'est un problème s'il s'agit d'un peigne fin.

 

Le problème provient du fait qu'on est certain que certains cheveux risquent de se détacher de leur racine et bien que ce n'est pas notre intention, étant donné que c'est quasi-certain que ceci va se produire c'est interdit.

 

C'est la raison pour laquelle les décisionnaires n'ont pas autorisé de passer le peigne fin même lorsqu'il s'agit d'un enfant qui souffre de cela, a moins qu'on ne demande à un non juif de le lui passer.

 

Orh'ot Chabbat (Chapitre 17 paragraphe 11). C'est dans ce sens qu'a tranché le Maassé Chabat (Tome 17 paragraphe 14).

 

Ceci étant si ceci a déjà été fait par inadvertance ce n'est pas la fin du monde parce qu'il y aurait des raisons de l'autoriser.

 

Kol touv!

Pessah'

SEDER

- Lundi 23 mars 2015 à 16h30 vu 448 fois

Je ne supporte pas le vin rouge mais supporte bien le vin blanc.

Est il mieux de prendre pour le seder du jus de raisin ou du vin blanc?

MERCI.

Chalom!

 

Si vous préférez le vin blanc il vaut mieux.

Si vous préférez le jus de raison, prenez du jus de raisin.

 

En effet, il y a un atout dans le vin blanc (s'il n'est pas cuit) qu'il n'y a pas sur le jus de raisin qui est cuit. De plus tout le problème du jus de raisin quand à savoir s'il est considéré comme du vin, ce n'est pas évident, parce que d'après certains décisionnaires étant donné qu'on y introduit des produits qui l'empêchent de fermenter, ce n'est donc pas propre au Kiddouch etc. 

D'autres sont d'avis que ceci ne dérange pas.

Le Rav Shternbouh' conseille de mettre dans le verre 1 tiers de vrai vin et deux tiers de jus de raisin de sorte à éviter ce problème.

 

D'autre part, il y a un atout sur le jus de raisin, c'est qu'il est rouge.

 

En somme ce que je vous conseillerai peut être est de mettre dans chaque coupe un tiers de vin blanc et deux tiers de jus de raisin (à moins que vous ne préfériez le vin blanc au us de raisin auquel cas vous pouvez ne mettre que du vin blanc et c'est tout).).

 

Kol touv!

Makath dam: plaie du sang.

- Mardi 05 janvier 2016 à 17h40 vu 403 fois

chalom rav

 

j' ai répété au cours d' une réunion vos paroles dans le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/macat-dam

que paro n a pas souffert dans sa maison de la plaie du sang en recompense d avoir élevé moche rabbenou chez lui . ils ne m ont pas cru du tout .

 

pouvez vous me donner les references SVP de ce midrach.

Chalom!

 

C'est le Midrach Hagadol (7, 23).

 

Kol touv!

Hannouka

Huile qui reste dans la bouteille?

- Lundi 14 décembre 2015 à 10h00 vu 413 fois

chalom rav

 

d' habitude , j' achete des plus petites bouteilles d' huile de 75 cl et une bouteille ne suffit pas et la deuxieme que j' emploie , je fais le tnay de faire ce que je veux avec le reste .

 

Cette annee sans me rendre compte j' ai achete une plus grosse bouteille sans faire de tnay et il m en reste , que dois je faire sachant que si j avais su j aurais fait ce tnay ?

Chalom!

 

Aucun problème.

Cf aussi le cours vidéo: http://www.torahacademy.fr/huile-qui-reste

 ou la réponse écrite suivante: http://www.torahacademy.fr/reste-de-l-huile-de-la-h-annouccia

 

Kol touv!

Jeter une hanoukia ancienne?

- Samedi 31 décembre 2016 à 19h59 vu 411 fois

chalom rav une hanouhia qui est ancienne , peut on la jeter?

Chalom!

 

D'après la Halakha c'est un objet de Mitsva et non de Kédoucha et il est don possible de la déposer dans un sachet opaque proche d'une poubelle.

Cf aussi: http://www.torahacademy.fr/comment-se-debarrasser-du-skah--et-des-4-especes

 

Kol touv!

Pourim

Compilation musicale sur Pourim?

- Mercredi 16 mars 2016 à 21h09 vu 459 fois

Chalom rav pouvez vous mettre une compilation de musique sur pourim .

merci

Chalom!

 

Ne vous inquiétez surtout pas c'est prévu pour demain Béézrat Hachem.

 

Kol touv!

Période du 9 Av.

Musique en cas de dépression.

- Mercredi 27 juillet 2016 à 19h10 vu 313 fois

chalom rav qq un qui souffrirait de depression ou d angoisses fortes est il autorisé a ecouter de la musique?

Chalom!

 

J'imagine que votre question concerne la période des trois semaines? 

 

Oui, sans problème.

 

Béhatslah'a!

Partir en vacance le 9 AV?

- Jeudi 04 ao√Ľt 2016 √† 12h49 vu 332 fois

chalom rav ma femme voudrait partir l' apres midi de ticha beav en vacance car les locations sont de samedi a samedi en France et donc elle voudrait ne pas perdre deux jours, est ce permis ?

Chalom!

 

Il n'y pas de réelle interdiction, mais je pense que ce n'est pas compatible à une telle journée.

 

Béhatslah'a!

ticha beav

- Dimanche 15 juillet 2018 à 10h31 vu 113 fois

bonjour rav , un femme ayant eu une grossesse difficile , ayant accouché toute fin mai , qui allaite et se sent encore bien fatiguée , doit elle faire le jeune du neuf av

?

Chalom !

 

Non, surtout pas cette année où le jeûne a été repoussé !

 

Kol touv !

Je√Ľnes

Manger en public pdt je√Ľne?

- Mardi 22 décembre 2015 à 19h18 vu 462 fois

CHALOM RAV

quelqu un qui doit manger pendant taanit pour des raisons médicales , a t il le droit de manger en public ou y a t il un probleme de maryit hayne ?

Chalom!

 

Il vaut mieux qu'il s'efforce de manger de façon discrète à moins qu'on voit que cette personne est souffrante (personne âgée sur fauteuil roulant, femme enceinte etc.).

 

Kol touv et Béssorot Tovot!

ticha beav

- Dimanche 15 juillet 2018 à 10h31 vu 113 fois

bonjour rav , un femme ayant eu une grossesse difficile , ayant accouché toute fin mai , qui allaite et se sent encore bien fatiguée , doit elle faire le jeune du neuf av

?

Chalom !

 

Non, surtout pas cette année où le jeûne a été repoussé !

 

Kol touv !

Bénédictions

Bénédiction face à une odeur...

- Samedi 10 octobre 2015 à 20h35 vu 384 fois

chavoua tov un enfant a fait au cours de la journee plusieurs fois le gros paquet dans sa couche qu on lui a change a chaque fois. en fin de journee la couche est propre mais l habit sent tres fort l odeur des selles. a t on le droit de faire des brahot a proximite de cette habit sachant qu il ny a pas de tsoa mais son odeur fortement impregnee?

Chavoua Tov!

 

Non, on appelle cela dans la Halah'a une odeur qui n'a pas de עיקר vu que la saleté n'est pas présente et il faut se tenir à une distance suffisante pour ne plus sentir du tout l'odeur. (Décisionnaires Ourah' H'aïm au chapitre 79).

 

Chavoua Tov!

gouter aliment

- Mercredi 28 octobre 2015 à 00h01 vu 381 fois

chalom rav

lorsque je donne a manger a mon bebe et que je goute un peu pour voir si c est chaud ou tiede , dois je faire la braha?

de meme quand je donne une cuillere de soupe a l enfant et que je passe la langue en dessous la cuillere pour eviter que des gouttes de la soupe tombent a terre , dois je faire la braha?

Chalom!

 

Le Choulh'an Arouh' écrit au chapitre 210 que lorsqu'on goûte un aliment on ne récite pas de bénédiction.

 

Toutefois d'après certaines opinions rapportées par le Choulh'an Arouh' ceci n'est vrai que si on recrache et non si on avale cette nourriture.

 

Pour vous acquitter d'après cette opinion, le conseil donné par le Caf Hah'aïm est d'avoir l'intention de profiter du bon goût de ce plat, et de cette façon là vous n'êtes plus qu'en train de goûter mais en train de consommer et de profiter de cela et vous pouvez prononcer la bénédiction sans aucun problème d'après toutes les opinions.

 

Si effectivement vous ne posez que votre langue dessus, ou que vous recrachez ce que vous avez goûté, vous vous acquittez d'après toutes les opinions sans réciter de quelconque bénédiction.

 

Kol touv!

braha

- Samedi 31 octobre 2015 à 20h16 vu 452 fois

chavoua tov rav

 

j' ai fait motsi a seouda chelichith mais a peine j' ai mis un petit morceau dans la bouche qu on a toqué a la porte . j' ai été ouvrir et ca a duré cinq bonnes minutes . est ce un probleme ?

dois je refaire netilath yadaim pour ne pas avoir manger kazait dans le temps de ahilath prass?

Chalom!

 

Vous ne devez pas refaire Nétilat Yadaïm.

J'espère simplement que vous avez eu le temps d'avaler un petit morceau avant de vous interrompre par la discussion.

 

Kol touv!

 

Brah'a du Hallel oubliée...

- Lundi 07 décembre 2015 à 09h14 vu 392 fois

Chalom rav quelqu un qui a oublié de faire la braha avant le hallel , s il se rappelle au milieu , peut il l a faire a ce moment la?

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une excellente question.

 

J'ai cet après midi remué tout le eth Hamidrach avec votre question...

 

Si vous aviez déjà terminé tout le Hallel vous ne pourriez plus réciter à nouveau le Hallel avec la bénédiction.

En effet toute Mitsva accomplie sans bénédiction au préalable est tout de même valable. Vous êtes donc acquitté du Hallel même si celui ci a été récité sans bénédiction (Mamar Mordéh'aï au chapitre 488).

Dans votre cas étant donné que vous n'avez pas encore terminé la récitation de tout le Hallel, il s'avère donc que vous n'êtes pas encore acquitté de votre obligation, et il est donc encore tempos de réciter la bénédiction. En effet, bien qu'a priori on récite les bénédictions avant l'accomplissement des Mitsvots il n'en demeure pas moins vrai que tant que a Mitsva n'est pas complètement accomplie il est encore possible de réciter la bénédiction.

 

La question qui va se poser est que faire en pratique? Vaut-il mieux faire la bénédiction et recommencer le Hallel depuis le début ou alors vaut-il mieux s'interrompre en plein milieu, réciter la bénédiction puis continuer le Hallel.

 

En me posant le problème, et en y réfléchissant je suis parvenu à la conclusion qu'il vaut mieux opter pour la seconde possibilité. J'ai ensuite vu que c'est dans ce sens que le H'idda va de façon explicite. Son opinion a été rapportée par le Kaf Hah'aïm au chapitre 683 paragraphe 3. Ceci m'a beaucoup réjouie.

 

J'ai toutefois ensuite vu que l'opinion du Rav Kanyevsky Chlita est différente. Selon lui, il vaut mieux réciter la bénédiction puis reprendre le Hallel depuis le début. Son opinion est rapportée dans le livre Iché Israël, téchouva 323.

 

Je vous avoue que je ne comprend pas son opinion, et vu qu'elle tient en trois mots littéralement, et qu'il ne rapporte pas l'opinion du H'idda etc. je pense qu'il vaut mieux se reposer sur ce que je vous ai écrit au nom du H'idda et du Kaf Hah'aïm.

 

Kol touv!

Birkat hatorah femmes érudites en Torah?

- Lundi 21 décembre 2015 à 09h37 vu 416 fois

chalom rav

 

d' apres le choulhan aroukh la femme doit faire les birkat hatorah car elle doit connaître les dinim des mitsvoth qu elle doit respecter et pratiquer .

 

mais , une femme a le devoir de savoir ces halahoth mais n' a pas le devoir d' etudier comme l' homme . des lors , lorsque qu' une femme connaît les halahoth elle ne devrait plus avoir a la reciter le matin ou alors elle la recite avant de commencer a les etudier tout simplement ;

 

donc pourquoi d apres le choulhan haroukh doit on le faire systématiquement?

Chalom!

 

Dans le cours qu'on a publié on donne de nombreuses raisons pour lesquelles les femmes sont( tenues et ceci répondra à votre question.

 

Cf http://www.torahacademy.fr/les-femmes-et-birkot-hatorah

 

D'autre part la partie de Torah qui concerne les femmes est infinie elle aussi aussi bien sur le plan de la Halah'a que de la Hachkafa sans parler des révisions sans lesquelles elles oublieraient. 

 

Elles sont donc concernées par els Birkot Hatorah, au même titre qu'un homme est tenu même s'il connait toute la Torah par coeur comme le Gaon de Vilna la connaissait par coeur.

 

Kol touv!

Braha sur brique à l'oeuf?

- Jeudi 10 mars 2016 à 20h15 vu 503 fois

Chalom rav quelle braha fait on sur une brique a l'oeuf sachant que la brique est a base de farine de blé?

Chalom!

 

C'est Mézonot! L'oeuf est secondaire à la brique vu que la brique est constituée de blé qui est l'une des 5 céréales (Choulh'an Arouh' Chapitre 208).

 

Kol touv!

birkat hamazone

- Dimanche 12 ao√Ľt 2018 √† 22h24 vu 115 fois

bonsoir rav , quelqu un qui a mangé un sandwich et qui juste apres l a vomi , doit il faire birkat hamazone?

Chalom !

 

Vous aurez ici la réponse à votre question !

 

Kol touv !

braha sur 2 biscottes

- Jeudi 11 octobre 2018 à 09h51 vu 112 fois

bonjour rav,

le matin j a un regime aliimentaire ou je mange 2 biscottes pesant chacune 8 g .il faut rajouter environ a chacune 5 a 7 g de beurre confiture . dois je faire al hamihia ?

Chalom !

 

Non, il faudrait une trentaine de grammes de biscote pour faire Al Hami'hya.

 

Kol touv !

Rituel de la prière

Comment avoir de la Kavana ds la prière?

- Mardi 26 mai 2015 à 22h58 vu 452 fois

Chalom Ouvrah'a!

 

En dehors de certains passages de la tfila tel que birkoth ha Chahar kriath chma et autres je n' arrive pas à etre mithaber a la tfila et a y trouver de la kavana car ca ne me parle pas .

 

Je trouve beaucoup plus de proximite et de connection avec hachem lors de mes tfiloth personnelles ou je l' implore de m' aider a me rapprocher de lui a travers la avodath hachem et avodath hamidoth.

 

Est ce bien ou est ce mal?comment progresser ?

Chalom Ouvrah'a!

 

Chalom!

 

En dehors de certains passages de la tfila tel que birkoth ha Chahar kriath chma et autres

 

C'est déjà très bien que dans ces passages vous trouviez un point d'attache avec la Téfila et donc avec D.

 

Investissez donc un temps particulier et une concentration particulière dans ces points qui vous concernent beaucoup.

 

je n' arrive pas à etre mithaber a la tfila et a y trouver de la kavana car ca ne me parle pas .

 

L'essentiel de la Cavana et du lien ne peut provenir que lorsque vous comprenez le texte que vous récitez.

 

Il faut donc déjà bien comprendre. Ensuite, il serait bon, en dehors des heures de prière de réfléchir à la façon dont on est impliqué par ces demandes.

Il me semble qu'avec un peu de réflexion on peut se sentir concerné par les 19 bénédictions du Chmoné Essré.

 

Je trouve beaucoup plus de proximite et de connection avec hachem lors de mes tfiloth personnelles ou je l' implore de m' aider a me rapprocher de lui a travers la avodath hachem et avodath hamidoth.

Est ce bien ou est ce mal?comment progresser ?

 

C'est tout à fait normal que vous vous sentiez particulièrement concerné par les prières personnelles qui vous concernent au quotidien. J'ai d'ailleurs expliqué cela en long en large et en travers dans le cours suivant, en reprenant une question posée par une élève et qui va dans le même sens que votre question: 

 

Voici le lien: http://www.torahacademy.fr/terrorisme-a-paris-quelle-doit-etre-notre-reaction

 

Kol touv!

 

Probleme de sante et prière

- Samedi 17 octobre 2015 à 21h31 vu 495 fois

chavoua tov j ai des problemes de santé , de ce fait il y a beaucoup de tfiloth que je ne peux pas faire betsibour . De ce fait , avec le temps , j' en viens a mal faire ma tfila , car je suis tout seul , rien ne me stimule , rien ne me porte et au fur et a mesure du temps le niveau de ma cavana et du sérieux baisse.

 

QUE FAIRE?

 

Que faire pour me ressaisir , pour retrouver une stimulation? ET ENFIN comment ne pas tomber dans la culpabilite qui me pousse plus et plus vers le bas?

Chalom!

 

Il faut savoir que ce que D. attend de vous cers jours-ci c'est non pas une Téfila Bétsibour mais au contraire une Téfila Béyah'id et donc investissez vous autant que possible dans cette prière:

 

Il faut savoir que la véritable identité de l'homme c'est la façon dont il prie lorsqu'il est seul et que personne ne le regarde et non pas sa prière lorsqu'il est regardé par tous ses amis.

 

Je sais que c'est plus difficile de prier tout seul qu'en Mynian et D. aussi le sait. Il attend donc de vous ce que vous pouvez et pas plus que ce que vous pouvez!

 

Réfoua Chéléma!

Visiter TorahAcademy.fr le Chabbat?

- Samedi 12 décembre 2015 à 19h50 vu 603 fois

chalom rav

 

si c est deja chabbat en israel et pas en France , est ce un probleme de hilloul chabbath d' utiliser votre site basé en israel et gerer par des israelien?

 

si quelqu un a des problèmes de calculs rénaux reccurents et qu il doit boire toutes les demi heure , chabbat matin , tout au long de la tfila , a t il le droit de boire , sachant que la tfila dure entre 2 et 3 heures ?

Chalom!

 

1- Il n'y a rien dans notre site qui est fait pendant Chabbat. Vous pouvez très bien vous en servir et sans aucun souci.

 

2- Si c'est pour votre santé vous pouvez et vous devez boire même pendant la Téfila.

 

La question qui se pose uniquement est celle du Kiddouch dès lors que vous avez fini l'office de Chah'arit.

 

Kol touv!

Birkat hatorah femmes érudites en Torah?

- Lundi 21 décembre 2015 à 09h37 vu 416 fois

chalom rav

 

d' apres le choulhan aroukh la femme doit faire les birkat hatorah car elle doit connaître les dinim des mitsvoth qu elle doit respecter et pratiquer .

 

mais , une femme a le devoir de savoir ces halahoth mais n' a pas le devoir d' etudier comme l' homme . des lors , lorsque qu' une femme connaît les halahoth elle ne devrait plus avoir a la reciter le matin ou alors elle la recite avant de commencer a les etudier tout simplement ;

 

donc pourquoi d apres le choulhan haroukh doit on le faire systématiquement?

Chalom!

 

Dans le cours qu'on a publié on donne de nombreuses raisons pour lesquelles les femmes sont( tenues et ceci répondra à votre question.

 

Cf http://www.torahacademy.fr/les-femmes-et-birkot-hatorah

 

D'autre part la partie de Torah qui concerne les femmes est infinie elle aussi aussi bien sur le plan de la Halah'a que de la Hachkafa sans parler des révisions sans lesquelles elles oublieraient. 

 

Elles sont donc concernées par els Birkot Hatorah, au même titre qu'un homme est tenu même s'il connait toute la Torah par coeur comme le Gaon de Vilna la connaissait par coeur.

 

Kol touv!

Birkat hatorah en cas d' insomnies

- Jeudi 18 février 2016 à 06h56 vu 396 fois

chalom rav si je dors pas toute la nuit entiere par insomnie , et que vers sept heure du matin je m' endors pendant qq heures ,dois je reciter birkath hatorah a mon lever ?

Chalom!

 

Oui, et même dans le cas où finalement vous n'arrivez pas à vous endormir la coutume est de réciter Birkat Hatorah le lever arrivé, ainsi d'ailleurs que les Bircot Hachah'ar, excepté la bénédiction de Al Nétilat Yadaïm.

 

Kol touv!

oubli tefilin

- Jeudi 02 ao√Ľt 2018 √† 23h47 vu 98 fois

bonjour rav , qq un qui a eu mal au ventre le matin , l empechant de mettre les tefilin , et qui par la suite a compleement oublié de les mettre , que doit il faire ?

est ce tres grave ?

Chalom !

 

Oui c'est relativement grave, dans la mesure où c'est un non accomplissement d'une Mitsvat Assé de la Torah, et pas n'importe laquelle !

 

Je pense que le pleur et le regret c'est la meilleure réparation parce que cela prouve votre sincérité.
C'est vrai que l'oubli est humain ainsi qu'on le voit dans plein de Sougyot dans la Torah.

 

Il faut faire Téchouva (Regretter, réciter le Vidouy le soir même, et vous engager à ne plus réitérer).

 

En dehors de cela le Rav 'Haïm Kanyevsky rapporté par le livre Daat Nota donne deux autres conseils pour "rattraper cela" :

 

1- Réviser les Halakhot Téfilin avec le Michna Béroura.

 

2- Dorénavent rester après la Téfila avec les Téfilin sur la tête un peu de temps et étudier un peu la Torah avec les Téfilin de sorte à rattraper les minutes dans lesquelles on n'a pas mis les Téfilin.

 

Le principe est que l'annulation d'une Mitsvat Assé, comme c'est votre cas, faire téchouva pardonne complètement la faute, de surcroît si c'était Béchogeg (par inadvertence) et de surcroit si c'était par oubli où pour certains c'est considéré presque que comme un cas de force majeure.

 

Mais si vous voulez faire les choses habituelles de Kapara (tels que Tsédaka, jeûne, attention au Lachon Hara etc.) c'est possible.

 

Béhatsla'ha Rabba !

slihoth

- Lundi 13 ao√Ľt 2018 √† 13h30 vu 104 fois

bonjour rav quelqu un qui ne peut pas aller a la choule pour les slihoth ,quelle partie doit il sauter quand il prie beyahid?

Talith et Téfilines

Téfilin touchés avec les mains impures

- Mercredi 03 juin 2015 à 10h37 vu 409 fois

CHALOM RAV

que faire si un enfant qui n' a pas fait netilat yadaim du matin touche le boitier des tephilines?

Chalom!

 

Il n'y a a strictement aucun problème!

 

Kol touv!

Acheter montre pendant omer

- Mardi 25 avril 2017 à 20h55 vu 299 fois

CHALOM RAV ma montre s est cassée pdt pessah . Je suis dérangé au quotidien de devoir demander tout le temps l heure aux autres . ai je le droit d en acheter une nouvelle meme simple sachant que c est le omer?

ce soir j ai retrouvé mes tfilin par terre . elles sont tombées de ma commode . que dois je faire selon la halaha stricte? et qu est il bien de faire?

Chalom !

 

Pour le Omer c'est autorisé de vous acheter une nouvelle montre. le mieux sera de la porter en l'honneur de Chabbat la première fois mais ce n'est pas obligatoire. 

En ce qui est des Téfilin comment sont-ils topmbés ? Qui els a fait tomber ? Ils étaient dans leur pochette ? 

Kol touv !

Tsédaka et Maasser

Kapparot à un site ou aux pauvres ?

- Mardi 26 septembre 2017 à 15h13 vu 195 fois

CHER RAV a qui dois je donner l argent des kapparot en premier , aux necessiteux de ma ville ou a un site tel que torah academy?

Chalom !

 

C'est une question assez complexe ! Ca dépent de nombreux facteurs, si vous connaissez des pauvres vraiment nécessiteux et étudiants en Torah, c'est l'idéal.

 

De surcroît si ce sont des proches de votre famille.

Ensuite, dans l'ordre de priorité ça dépend de nombreux facteurs tels que le degré de nécessité des pauvres, la somme que vous souhaitez donner, la façon dont vous vous sentez concerné par une cause plus qu'une autre etc. 

 

Ce qui est sûr c'est que aider notre site c'est aussi de la Tsédaka dans le sens où les gens que nous aidons sont pour beaucoup des pauvres en Torah, ainsi que le disent les grands décisionnaires. 

 

Ceux qui le souhaitent, c'est encore possible : 

 

http://www.torahacademy.fr/faire-un-don

 

Béhatsla'ha !

Emouna (foi en D.)

Comment √™tre √©quilibr√© dans notre juda√Įsme?

- Mercredi 20 mai 2015 à 15h10 vu 691 fois

chalom rav

 

Comment trouver la simha et l' equilibre a travers les mitsvoth restrictives .

je m explique:

1er exemple: je prends conscience d' etudier hilhoth lachone hara et le moussar qui va avec , qui m' explique l' importance et la gravite de la transgression que ce soit sur le fait de dire ou ecouter tout ce qui est lachone et rehilouth .

 

je prends a coeur les choses et je prie pour qu hachem m' aide a y reussir. en travaillant la dessus de maniere constante , on doit reflechir a tout absolument tout a ce qu on dit ou a toute discussion qui peut amener a des issourim. donc ca demande beaucoup beaucoup d attention et volonte . ca peut couper beaucoup de discussion. quand on entend des gens en dire , et qu on comprend la gravite on developpe des images négatives de tout ces gens et on s' eloigne ce qui peut créer bcp de frustation et de negation sur le regard qu' on porte des autres et ceci meme si on est dan lekaf zehouth . c' est beau de faire attention mais est ce que réellement ca mene au bonheur escompte????????

 

2ème exemple: la torah insiste lourdement sur chmirath haenaim . toute la kedoucha de l' homme depend de ses yeux . chacun sa sensibilite . mais quand on apprend de l' importance et qu on y travaille ca devient une lutte quotidienne une reelle lutte des qu on sort (meme pour aller au collel) et ainsi de suite pour les hirhourim et le nissayone est constant. ca demande bcp de volonte efforts limoud etc.. ca fatigue vraiment a la longue et ca use.ainsi comment trouver notre equilibre dans tout cela et comment apprendre a RELATIVISER les choses?

 

MERCI.

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une excellente question au travers de deux exemples parlants.

 

Je vous propose quelques jalons de réflexion:

 

    1- Le même H'afets H'aïm qui insiste beaucoup sur la gravité de Lachon Hara, insiste aussi beaucoup sur le mérite et le salaire qui nous attend pour chaque instant où on fait des efforts. Les mêmes livres qui parlent de la gravité des fautes de Chmirat Haénaym parlent aussi de la grandeur, et du mérite de celui qui réussit dans notre génération à préserver ses yeux de regards interdits. 

 

Il faut donc vous auto-complimenter et ressentir un egrande joie et satisfaction à chaque fois que vous avez réussi à vous maîtriser.

 

Autrement dit, ce que D. attend de nous et surtout dans notre génération est de mettre l'accent sur les bonnes choses qu'on accomplie au lieu de se concentrer avec obsession sur les fautes qu'il nous arrive de commettre malheureusement.

 

    2- Le Rav Wolbe zatsal écrit que c'est interdit de s'attrister après avoir commis une faute si on sent que c'est notre Yetser Hara qui nous provoque cette amertume. Seuls les personnes qui sont au niveau de s'attrister sans pour autant se décourager ont le droit de s'attrister. Ceux qui se refroidissent de cette tristesse, c'est que celle-ci provient du Yetser Hara et il faut donc la chasser.

 

    3- Il faut gravir les étapes de la Avodat Hachem au fur et à mesure, sans brûler d'étapes, parce que ceci peut vous conduire à frustration, tristesse etc.

 

Il faudrait que vous ayez un Rav qui soit là pour vous indiquer les étapes à suivre.

 

    4- Sachez que si vous vivez ces Mitsvots correctement, au fur et à mesure et en mettant l'accent sur le bonheur et le mérite que vous avez de les accomplir etc. elles seront elles aussi de nature à vous réjouir, et à accéder au bonheur et à la sérénité. 

 

Ceux qui sont maîtres de leur bouche, leurs oreilles, leurs yeux etc. sont ceux qui sont vraiment heureux, plein de bonheur et de conviction. Ils savent que tous leurs membres sont saints en l'honneur de D.

 

Béhatslah'a!

Chalom Ba√Įt

Plus d'attirance pour son conjoint?

- Samedi 31 décembre 2016 à 20h03 vu 653 fois

CHALOM RAV

un homme marié depuis quinze ans , qui aime sa femme reellement , mais n est plus attiré du tout physiquement par sa femme , est ce normal ? que doit il faire ?est ce dangeureux pour le mari ? pour le couple ?

Chalom!

 

Je pense avoir dit à votre épouse qu'elle téléphone à mon épouse. Elle pourra être d'un excellent conseil!

C'est indéniablement l'une des meilleurs Madrikhot Kalla de Jérusalem.

Si elle n'a pas son numéro, écrivez moi un mail et je vous le donnerai. 

 

Béhatslah'a!

Comportement

Etude de Torah OU ménage de Pessah'?

- Dimanche 29 mars 2015 à 15h51 vu 459 fois

Une question s' est posée:

vaut il mieux ,pour un bahour rentrant de la yechiva pour les pessah, etudier peu mais bien aider ses parents a nettoyer et frotter pour pessah ou alors etudier plusieurs heures et "garder les mains propres " en rentrant a la maison sachant qu' un bahour qui etudie plusieurs heures n' a pas forcement envie d' aider en rentrant chez lui surtout qu il est en vacances?

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une question assez délicate et dépendant de nombreux paramètres!

 

En un mot, si ce Bah'our est très assidu dans son étude et qu'il souhaite vraiment étudier etc. je vous conseille de le laisser étudier un maximum et de l'"exempter "au maximum des travaux ménagers et de nettoyage.

Vous ferez de cette façon là, un bien pour l'humanité entière (sans exagération aucune).

 

Estimez vous être les parents les plus heureux du monde d'avoir un fils qui même pendant ses vacances passe sa journée à étudier.

 

S'il passe ses vacances à se détendre etc. bien évidemment qu'il doit aussi prendre part dans les travaux de ménage et n'a aucun prétexte pour se défiler de ce devoir.

 

Ceci étant, s'il passe quelques heures le matin à étudier et que le reste du temps il se détend, je pense que vous pouvez lui demander de consacrer une heure de son temps libre à vous aider.

 

Kol touv!

Comment √™tre √©quilibr√© dans notre juda√Įsme?

- Mercredi 20 mai 2015 à 15h10 vu 691 fois

chalom rav

 

Comment trouver la simha et l' equilibre a travers les mitsvoth restrictives .

je m explique:

1er exemple: je prends conscience d' etudier hilhoth lachone hara et le moussar qui va avec , qui m' explique l' importance et la gravite de la transgression que ce soit sur le fait de dire ou ecouter tout ce qui est lachone et rehilouth .

 

je prends a coeur les choses et je prie pour qu hachem m' aide a y reussir. en travaillant la dessus de maniere constante , on doit reflechir a tout absolument tout a ce qu on dit ou a toute discussion qui peut amener a des issourim. donc ca demande beaucoup beaucoup d attention et volonte . ca peut couper beaucoup de discussion. quand on entend des gens en dire , et qu on comprend la gravite on developpe des images négatives de tout ces gens et on s' eloigne ce qui peut créer bcp de frustation et de negation sur le regard qu' on porte des autres et ceci meme si on est dan lekaf zehouth . c' est beau de faire attention mais est ce que réellement ca mene au bonheur escompte????????

 

2ème exemple: la torah insiste lourdement sur chmirath haenaim . toute la kedoucha de l' homme depend de ses yeux . chacun sa sensibilite . mais quand on apprend de l' importance et qu on y travaille ca devient une lutte quotidienne une reelle lutte des qu on sort (meme pour aller au collel) et ainsi de suite pour les hirhourim et le nissayone est constant. ca demande bcp de volonte efforts limoud etc.. ca fatigue vraiment a la longue et ca use.ainsi comment trouver notre equilibre dans tout cela et comment apprendre a RELATIVISER les choses?

 

MERCI.

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une excellente question au travers de deux exemples parlants.

 

Je vous propose quelques jalons de réflexion:

 

    1- Le même H'afets H'aïm qui insiste beaucoup sur la gravité de Lachon Hara, insiste aussi beaucoup sur le mérite et le salaire qui nous attend pour chaque instant où on fait des efforts. Les mêmes livres qui parlent de la gravité des fautes de Chmirat Haénaym parlent aussi de la grandeur, et du mérite de celui qui réussit dans notre génération à préserver ses yeux de regards interdits. 

 

Il faut donc vous auto-complimenter et ressentir un egrande joie et satisfaction à chaque fois que vous avez réussi à vous maîtriser.

 

Autrement dit, ce que D. attend de nous et surtout dans notre génération est de mettre l'accent sur les bonnes choses qu'on accomplie au lieu de se concentrer avec obsession sur les fautes qu'il nous arrive de commettre malheureusement.

 

    2- Le Rav Wolbe zatsal écrit que c'est interdit de s'attrister après avoir commis une faute si on sent que c'est notre Yetser Hara qui nous provoque cette amertume. Seuls les personnes qui sont au niveau de s'attrister sans pour autant se décourager ont le droit de s'attrister. Ceux qui se refroidissent de cette tristesse, c'est que celle-ci provient du Yetser Hara et il faut donc la chasser.

 

    3- Il faut gravir les étapes de la Avodat Hachem au fur et à mesure, sans brûler d'étapes, parce que ceci peut vous conduire à frustration, tristesse etc.

 

Il faudrait que vous ayez un Rav qui soit là pour vous indiquer les étapes à suivre.

 

    4- Sachez que si vous vivez ces Mitsvots correctement, au fur et à mesure et en mettant l'accent sur le bonheur et le mérite que vous avez de les accomplir etc. elles seront elles aussi de nature à vous réjouir, et à accéder au bonheur et à la sérénité. 

 

Ceux qui sont maîtres de leur bouche, leurs oreilles, leurs yeux etc. sont ceux qui sont vraiment heureux, plein de bonheur et de conviction. Ils savent que tous leurs membres sont saints en l'honneur de D.

 

Béhatslah'a!

SERVIR SANS STRESS

- Mercredi 08 juillet 2015 à 21h37 vu 495 fois

CHALOM RAV

 

vous avez dit dans le cours sur le rav abba chaoul qu' il servait et etudier hachem sans stress et que servir hachem doit se faire sans pression et stress.

 

ma question est : comment y arriver sachant qu a chaque instant on doit servir dieu que ce soit emouna,kaf zehout, limoud hatorah , chmirat hamahchava vehaenaim ,tsniout , chmirath halachone , rehilouth, batlanouth prier beekavana , etre un bon pere , etre un bon mari etc etc etc etc on pourrait en rajouter des dizaines.

 

Pour tout cela ,quand on étudie chaque chose rigoureusement en essayant de comprendre le sens, l'importance , la gravite et les conséquences de la non application met l' homme pas dans un peu de stress mais dans bcp bcp de stress meme si on essayes de le faire intelligemment et progressivement

 

COMMENT peut on parler de detente pour servir hachem?!?!?!

Chalom!

 

Je vous comprend. 

 

Je vous renvoie à quelques liens, dont l'un qui est une réponse que je vous avait adressé à vous même:

 

http://www.torahacademy.fr/avodat

http://www.torahacademy.fr/noah-un-conseil-en-or-pour-vaincre-son-mauvais-penchant

http://www.torahacademy.fr/vaychlah--un-regard-revolutionnaire-sur-la-torah

 

Béhatslah'a rabba!

Mon épicier est un pion! Mon voisin aussi!

- Dimanche 18 octobre 2015 à 20h35 vu 410 fois

CHALOM RAV

 

LORS DU DERNIER CHIOUR VOUS AVEZ REJETE CETTE PERSONNE QUI VOYAIT SON ENTOURAGE COMME DES PIONS. EVIDEMMENT , VOIR SA PROPRE FAMILLE ET SON TRES PROCHE ENTOURAGE COMME CELA N EST PAS NORMAL NI HUMAIN .

 

MAIS EST CE QUE QUAND ON A CE GENRE DE COMPORTEMENT AVEC LA SOCIETE CAD LE VOISIN L' EPICIER LES COLLEGUES DE TRAVAIL ETC EST CE REELLEMENT UN PROBLEME

 

A SAVOIR QU ON FAIT SA AVODATH HACHEM VIS A VIS DE CHACUN D' ENTRE EUX EN LES RESPECTANT EN LES AIDANT SI NECESSAIRE EN PARTICIPANT A LEURS EVENEMENTS MAIS EN GARDANT UNE DISTANCE AFFECTIVE INTERIEUR SANS VOULOIR S' ATTACHER (ceci etant une maniere de se proteger )

 

ET AINSI FAIRE CE QUE HACHEM VEUT DE MOI VIS A VIS DE MON PROCHAIN AVEC UN DETACHEMENT EMOTIONNEL?

CHALOM RAV

 

Chalom Ouvrah'a!

 

LORS DU DERNIER CHIOUR VOUS AVEZ REJETE CETTE PERSONNE QUI VOYAIT SON ENTOURAGE COMME DES PIONS.

 

Effectivement. C'est un cours essentiel. Voir http://www.torahacademy.fr/leh-leha-rav-ovadia

 

EVIDEMMENT , VOIR SA PROPRE FAMILLE ET SON TRES PROCHE ENTOURAGE COMME CELA N EST PAS NORMAL NI HUMAIN .

 

Evidemment!

 

MAIS EST CE QUE QUAND ON A CE GENRE DE COMPORTEMENT AVEC LA SOCIETE CAD LE VOISIN L' EPICIER LES COLLEGUES DE TRAVAIL ETC EST CE REELLEMENT UN PROBLEME

 

Je pense que oui. L'épicier juif est notre frère avant d'être un épicier. Notre voisin juif de même. Je dois me demander ce que je vais pouvoir lui apporter et non ce que lui va pouvoir m'apporter.

 

A SAVOIR QU ON FAIT SA AVODATH HACHEM VIS A VIS DE CHACUN D' ENTRE EUX EN LES RESPECTANT

 

Comment pouvez vous les respecter si ce sont des pions?

 

EN LES AIDANT SI NECESSAIRE EN PARTICIPANT

 

Idem.

 

A LEURS EVENEMENTS

 

Vous participez aux événements de pions???

 

MAIS EN GARDANT UNE DISTANCE AFFECTIVE INTERIEUR SANS VOULOIR S' ATTACHER

 

Mais pourquoi cela? Pourquoi ne pas s'attacher à notre voisin ou à notre épicier juif?

 

(ceci etant une maniere de se proteger )

 

Si vous le faites pour vous protéger ceci peut être possible. Mais je craint que cela ne puisse qu'avoir l'effet inverse.

 

ET AINSI FAIRE CE QUE HACHEM VEUT DE MOI VIS A VIS DE MON PROCHAIN

 

Impossible, vu que ce que D. attend de vous en première urgence vis à vis de votre prochain c'est de le considérer!

 

AVEC UN DETACHEMENT EMOTIONNEL?

 

Non, attachez vous à l'autre comme vous vous attachez à votre frère sauf s'il y a de bonnes raisons de vous détacher de lui.

 

Béhatslah'a!

Chiourim ou perte de temps?

- Samedi 24 octobre 2015 à 22h03 vu 469 fois

CHAVOUA TOV RAV

 

j' habite dans une ville ou diffrerent rabbanim hachouvim arrivent régulièrement pour les chabbatoth et a ces occasions ils font des drachoth sur différents sujets .

 

ils peuvent parler de différents points dans une meme dracha . ma question est la suivante: y a t il un interet de laisser ma femme et les enfants pendant cette heure sachant que la dracha en question est un petit hizouk ponctuel car pour evoluer dans un domaine il faut mettre sa tete , etudier et reetudier les choses , y reflechir , prier pour y arriver etc etc je veux dire que lors d' une dracha ou on va voir quelqu' un de passage qui va nous parler de tel ou tel chose y a t il vraiment un interet reel ou alors je me trompe et que au contraire c' est limoud hatora et que voir des rabbanim meme si le tohen n' est va pas forcement aider sur le long terme le fait de les voir ca renforce la irhat chamaim , ca montre l' importance des rabbanim et on peut apprendre a travers leur conduite etc etc...

 

c' est peut etre une question inhabituel mais plusieurs fois je me suis l a pose cette question car en sortant de certains de ces chiourim je me demande ce qui me reste car il a parle de ce de ci sans que réellement ca cree un reel changement chez moi.

 

KOL TOUV.

Chalom Ouvrah'a!

 

Tout d'abord vous avez raison que une heure d'étude de Torah c'est une heure même si on ne ressent pas qu'on a été transformé par cette heure de Torah.

 

Ensuite le H'izouk même ponctuel peut être important. Si par exemple ce Rav vous a renforcé dans le domaine du Chalom Baït et que grâce à sa Dracha pendant deux jours vous parlez mieux à votre femme, lui offrez des surprises etc. etc. ceci valait déjà le coup.

 

La Yrat Chamaïm c'est comme une corde. En enchevêtrant des fils l'un avec l'autre on obtient finalement une corde tenace. Il faut ne pas négliger tous ces petits fils même imperceptibles qui sont le H'izouk quotidien auquel vous avez le droit lorque ces Rabbanim viennet.

 

Puis, s'il s'agit vraiment de Rabbanim H'achouvim, c'est sûr que vous avez une Mitsva de les honorer de votre présence et c'est sûr aussi que le simple fait de les voir et des les entendre et les voir se comporter peut avoir une influence sur votre être.

 

Kol touv!

Manger en public pdt je√Ľne?

- Mardi 22 décembre 2015 à 19h18 vu 462 fois

CHALOM RAV

quelqu un qui doit manger pendant taanit pour des raisons médicales , a t il le droit de manger en public ou y a t il un probleme de maryit hayne ?

Chalom!

 

Il vaut mieux qu'il s'efforce de manger de façon discrète à moins qu'on voit que cette personne est souffrante (personne âgée sur fauteuil roulant, femme enceinte etc.).

 

Kol touv et Béssorot Tovot!

Maltraitance enfant

- Samedi 25 juin 2016 à 23h48 vu 414 fois

chavoua tov rav

 

Cela fait plusieurs fois qu on entend des problèmes de maltraitance chez nos voisins vis a vis de leurs enfants de la part du mari et on craint vraiment pour leur securite et leur equilibre . c' est tres delicat de nous en meler car c est une famille avec de nombreux problèmes deja .

 

a t on le droit de le denoncer a la police ou les services sociaux selon la halaha sachant que chaque jour est un risque potentiel pour leurs enfants?

Chalom!

 

Si vous êtes certain de vos propos et qu'ils ne sont pas exagérés, et qu'ils sont vraiment en danger réel, et qu'il n'y a aucune solution plus saine telle que celle de s'adresser à leur Rav ou quoi, vous avez le devoir de le faire pour protéger leurs enfants.

 

Kol touv!

Rav Cohen-Arazi, quel est votre secret ??

- Mardi 29 ao√Ľt 2017 √† 15h46 vu 673 fois

Bonjour Rav

 

ma question d aujourd hui est quelque peu singuliere.

 

En effet depuis environ deux-trois ans j' ai découvert votre site et a chaque fois que je vous vois en vidéo ou alors au téléphone, vous avez toujours lé air détendu, souriant , aimant, comme si tout allait toujours bien et que les tracas de la vie ne vous atteignaient pas.

 

Moi , personnellement , les tracas de la vie plus mes problèmes personnels plus la avoda hachem du quotidien entrainent chez moi une bonne quantité de stress et difficultés.

 

Quel est votre secret ?

 

Est ce votre nature ou le résultat et l'aboutissement d' un travail personnel ?

Chalom Ouvrakha !

 

En dehors d'être singulière votre question pourrait être un peu dérangeante surtout pour quelqu'un qui n'aime pas s'exposer, se vanter et autre en public.

 

Simplement en votre honneur d'une part, en l'honneur des autres internautes pour lesquels quelques points de cette réponse pourraient apporter des idées de réflexion ou d'encouragements, je vais tenter de répondre un peu à votre question, et je proclame que tout ce que j'écrit est uniquement dans l'intention de vous aider et 'Hass Véchalom pas du tout de me venter.

 

Une fois cette introduction dite, je peux tenter de répondre à votre question.

Sachez d'abord que c'est très difficile de connaitre quelqu'un en le regardant sur des vidéos et en l'entendant au téléphone, surtout lorsque l'on sait combien les gens aiment souvent jouer un jeu. 

 

Mais me concernant de nombreuses personnes vivant à mes côtés m'ont tenu le discours que vous tenez, c'est peut être qu'il y a un peu de vérité dedans. 

 

1- Tout d'abord, je crois très très franchement à ce que j'enseigne dans mes cours, à savoir que même si on est un peu fatigué ou en colère etc. ce n'est pas une raison pour faire une  tête de drakula aux gens qui nous entourent. Pour être plus concret, je rentre à la maison assommé après une journée éprouvante. Je pourrai entrer à la maison, plonger dans mon lit, et laisser mon épouse se débrouiller toute seule avec les enfants, sans même lui dire bonjour ni à elle ni aux enfants.

 

Simplement c'est de sa faute à elle si je suis fatigué ? Elle mérite de souffrir à cause de ma fatigue ? Même si je lui explique que c'est parce que je suis fatigué, elle ne va pas être déprimée à son tour de me voir mal me sentir ?

 

Pour parler de moi même, disons qu'un jour je suis très fatigué (c'est souvent le cas du Lundi soir où je reviens à la maison après une journée où j'ai donné 8 heures de cours en me déplaçant dans 5 cadres différents sans parler des heures de Kollel), il est 22h45, j'ai encore une épouse à réjouir, des enfants qui ont besoind e leur père, une dizaine de questions qui m'attendent sur le site, au téléphone, des vérifications de Nidda à vérifier, des cours à enregistrer pour le site et avec cerise sur le gâteau le Daf Hayomi à enregistrer. 

 

Ce serait peut être légitime de baser les gens qui me téléphonent et qui sont un peu " Noudnikim ", de refuser de répondre aux téléphones qui sonnent jusqu'à 1h00 du matin, de faire une tête massacrante sur les cours que j'enregistre etc. 
 

Mais personnellement je ne trouve pas cela légitime. Ce n'est pas de la faute des questionneurs si je suis éreinté, ni celle de mon épouse, ni celle de l'auditeur du Daf Hayomi etc. 

 

Ceci est un premier point qui effectivement me semble être fondamental. 

 

2- Il est vrai que quelques fois je peux être un peu soucieux de certaines choses ou un peu froissé de quelques choses, ou énervé de certaines choses que j'ai entendu ou vécu etc. mais j'essaie de me raisonner avec les bases élémentaires de la Emouna, que j'enseigne moi même à longueur de journées et qui se trouvent sur le site et auxquelles je crois fondamentalement ! C'est un secret énorme pour vivre sa vie avec sérénité. 

 

Je vais vous dire un secret, je le cogite depuis des années, et aujourd'hui après l'avoir vu dans l'un des livres de Moussar explicitement, je me permet de le dire et de l'écrire. 

 

Voici ce secret :

 

Si je n'avais pas été juif, ou au moins croyant en D., et que je pensais comme beaucoup de non-juifs que tous les événements de la vie sont le fruit du hasard et de la chance ou de la poisse, et qu'il n'y a aucune finalité après cette vie de quelques bonnes dizaines d'années etc. etc. je n'aimerai pas la vie, n'aurait pas peur de mourir, et ne comprendrai même pas pourquoi je suis né dans ce monde de fou sans aucun sens !

 

Evidemment on pourrait en discuter longuement de cette petite phrase, mais à mon avis elle est pleine de sens et de vérité. Je me suis retenu de le dire de façon tellement cru pendant des années, bien que j'y croyais, mais aujourd'hui j'ai lâché le morceau !

 

Cette Emouna lorsqu'elle est bien intégrée, c'est elle qui nous donne toute la joie dans tous les moments les plus difficiles.

 

Simplement le problème c'est que pendant les moments difficiles on n'y pense souvent pas assez, et on préfère se lamenter !

 

3- Il est vrai qu'il y a des natures différentes sur terre. Des personnes plus sensibles que d'autres, des personnes plus joviales que d'autres etc. Des personnes ayant un attachement fou à la vie plus que d'autres, il y a les optimistes et les pessimistes. C'est possible que je sois plus optimiste que la moyenne, mais je pense que c'est un tout !

 

4- En ce qui est de la Avodat Hachem, je vais vous dire toute la vérité. La Avodat Hachem pour moi, ce n'est vraiment vraiment pas synonyme de privation de difficulté ou de stress. Mais vraiment pas, je pense tout le contraire et j'en suis profondément convaincu.

Pour moi la Avodat Hachem c'est cela qui réjouie, qui donne un sens à notre vie etc.

 

Ce qui peut par contre arriver, c'est que lorsqu'on trébuche dans notre Avodat Hachem, que l'on en soit extrêmement affecté, parfois trop.  Ce sentiment est l'apanage de tous les Ovdé Hachem. Simplement il faut se rassurer que la faute est humaine et que D. est prêt à nous pardonner etc. Bref, il faut se juger soi même favorablement et faire le nécessaire pour ne pas trébucher à nouveau. 

 

Je pense avoir exposé certains points importants. S'il vous reste des questions ou des points à éclaircir, n'hésitez pas !

 

Kol touv !

portable enfant

- Mercredi 31 janvier 2018 à 21h05 vu 231 fois

BONSOIR RAV ,

je possede un telephone "cacher" cad petit ecran mais mon fils , qui a un peu moins de 10 ans , veut qu on achete un smartphone comme tout les gens qu ils voient autour de lui qui en ont generalement .

Aujourd hui il m a carement dit que qd il serait grand il en acheterait .j ai essaye de lui expliquer mais il n avait pas l air de coprendre telement a ses yeux le smartphone est attrayant .que faire et que lui dire ?

Chalom !

 

Si oui, uniquement très filtré !

 

En deux mots, le mieux est évidemment de complètement éviter cela, et de passer bcp de temps à lui expliquer gentiment. 

 

Si tous les enfants de sa classe en ont un et que vous sentez qu'il sera tellement frustré que les conséquences de votre interdiction risquent d'être dramatiques, il faudra peut être après avoir bien réfléchi songer à lui autoriser a posteriori mais uniquement extrêmement bien filtré sans face book etc. 

 

Béhatsla'ha !

Tsniout (lois de pudeur)

Faire attention à mes yeux...

- Lundi 23 mars 2015 à 16h41 vu 614 fois

JE SUIS QUELQU UN DE TRES SENSIBLE AUX FEMMES.QUAND JE SUIS AU QUOTIDIEN AU COLLEL ETUDIANT TORAH ET MOUSSAR JE ME CONTROLE DANS L'ENSEMBLE.CEPENDANT DURANT LA PERIODE DE BEN HAZMANIM C' EST TOUT LE TEMPS LA GUERRE CONTRE MON YETSER HARA ET MEME SI JE CONSACRE DU TEMPS POUR ETUDIER ET FAIT PARALLELEMENT DEUX PETITS DE MOUSSAR SUR CHMIRATH HAENAYIM CHAQUE JOUR CA RESTE TRES TRES TRES DIFFICILE LA LUTTE.

JE LE SENS TELLEMENT FORT EN MOI QUE J AI PRESQUE L IMPRESSION D ETOUFFER OU DE SUCCOMBER. CA ME REND PAR MOMENT TRES MALHEUREUX DE DEVOIR LUTTER TANT ET DE RESTER AUSSI 'PETIT" SANS FIN.

J ESSAYES DE PAS REPONDRE AU TELEPHONE DE PEUR QUE CE SOIT UNE FEMME DE NE PAS TROP SORTIR TANT QUE C EST PAS INDISPENSABLE DE PASSER PAR DES ENDROITS OU IL Y A UN MINIMUM DE DEVANTURE ETC ETC ETC ET POURTANT CA ME DEPASSE .DES FOIS J AI VRAIMENT PEUR DE MOI MEME DE H V FAIRE DES CHOSES SALES....

AIDEZ MOI SVP.

Chalom!

 

C'est normal, c'est effectivement l'épreuve de notre génération!

 

Quelques cours ont été mis à ce sujet sur le site dans cette rubrique: 

http://www.torahacademy.fr/relations-garcons/filles

 

Il faudrait juste vérifier qu'il ne s'agisse pas d'obsession auquel cas, il y a d'autres conseils, de l'ordre plutôt psychologique pour s'en sortir!

 

Tant que ce n'est pas de ce domaine, c'est normal et Kol Hakavod que vous fassiez des efforts pour ne pas tomber.

 

Il est bon de savoir tout de même que pour certaines personnes (ainsi que l'écrit le Rav Tsvi Méïr Zilberberg Chlita), il est bon et bénéfique de ne pas faire de cal un plat, et de ne pas investir trop de temps et trop de réflexions sur ce problème parce que plus on en fait un plat et plus le Yetser hara nous focalise sur cela et ne nous laisse pas tranquille!

 

Béhatslah'a!!

Enlever internet de la maison

- Dimanche 19 avril 2015 à 15h34 vu 510 fois

SHALOM RAV ,pour des raisons de sante j' etudie non stop de 6h du matin a 3h de l' apres midi , puis en rentrant a la maison j' ai des soins médicaux a effectuer.

ainsi quand je rentre chez moi je n ai pratiquement plus la possibilite de ressortir .

pour me detendre j' ai fait rentrer internet a la maison internet en mettant un filtre moyen(k9).cependant, j aimerais, ainsi que mon epouse ,faire sortir cette chose de chez moi sans y arriver car jusqu a 3 h de l apres midi je fournis d intense effort et apres j ai des problèmes de sante qui m empeche de sortir de me detendre d une quelque maniere et donc je me rabats sur internet pour me changer les idees.

je sais que c est mal mais je ne sais pas quoi faire pour le sortir de la maison.

tout conseil de votre part sera le bienvenu.

kol touv.

Chalom!

 

Si vous sentez que malgré ce filtre vous en arrivez à des fautes, vous avez deux solutions:

 

  1. Trouver un filtre bien meilleur si ceci existe dont vous n'avez pas le code.
  2. Retirer immédiatement internet de la maison, en trouvant d'autres divertissements (musique, jeux, etc.).

Béhatslah'a!

Psychologue femme

- Jeudi 07 mai 2015 à 19h37 vu 684 fois

Chalom rav sur l' avis d un psychiatre , je dois suivre quelques séances de psychanalyse . le probleme est que dans ma ville il n y a que des psychiatre femmes est ce un problème?

Chalom!

 

Non, c'est autorisé!

Faites simplement attention aux lois de Yh'oud, sinon c'est rigoureusement interdit bien que vous le faites pour des raisons de santé!

 

Kol touv!

TSNIOUT

- Samedi 10 octobre 2015 à 20h44 vu 487 fois

CHAVOUA TOV j ai eu fille qui a bientôt neuf ans mais qui n' est pas du tout sensible aux problèmes de tsniout .on lui explique qu il faut se couvrir correctement les genoux ou ne pas se decouvrir le ventre mais elle n est pas sensible a ce qu on lui dit.

 

On ne sait pas comment reagir car d' un cote elle fait pas expres de faire cela mais d' un autre elle commence a etre grande et c'est pas normal qu' elle ne comprenne et par ailleurs elle a un frere d a peu pres son age et c' est delicat?

Chalom!

 

Que cela passe par votre femme plus que par vous, au travers de l'exemple qu'elle donne et de mots doux.

Qu'elle lui raconte beaucoup d'histoires dans lesquelles on voit l'importance de la Tsniout mais de façon très délicate et détournée, et qu'elle la complimente 1000 fois pour chaque effort qu'elle fait dans ce domaine.

 

Il ne faut aborder ce sujet de façon agressive, sinon c'est perdu d'avance.

 

Béhatslah'a!

Chmirath enaim

- Mardi 20 octobre 2015 à 11h48 vu 466 fois

bonjour rav vous avez fait des chiourim sur la tsniout, rapport homme femme , chmirath habrith , mais pouvez vous SVP nous faire un cours uniquement sur chmirath haenaym ,

sur son importance , le moyen d' y arriver et comment faire pour sortir de la tentation continuelle.

merci d avance.

Chalom!

 

Bien sur qu'il y a des cours sur ce sujet là!

 

Voici les cours principaux: http://www.torahacademy.fr/garcons-etr-filles-4

 et http://www.torahacademy.fr/faire-attention-a-nos-yeux.-conseils-pratiques-2

 

Kol touv!

maillot tsniout

- Jeudi 05 juillet 2018 à 20h23 vu 173 fois

bonsoir rav ,

jai une fille de onze ans qui va aller bh en israel chez sa tante a laquelle elle est tres liée .

cette tante est orthodoxe sans etre ultra . pour des raisons de santé , elle va a la piscine mixte avec maillot tsniout .

j ai essayé de lui dire ce que vous dites dans le chiour , mais elle ne comprenait pas le probleme . a titre de conseil , que faudrait il faire dans cette situation??

Chalom !

 

Dites à votre fille de ne pas y aller si possible !

 

Merci. 

Questions liées aux problèmes d'argent

Payer voyage avec argent Maasser?

- Lundi 28 décembre 2015 à 22h42 vu 335 fois

chalom rav

 

Nous avons des proches de la famille qui ont eu de grands nissionotes dernièrement .

 

ils ont fait dernièrement une halaqué et la nomination d un enfant . ils ont voulu qu on y participe et apres ce qu ils avaient traverse on a voulu leur faire plaisir et on est venu de loin ; cependant , le voyage pour se joindre a eux a été onéreux . etant avreh collel , ai je le droit de prendre l' argent du voyage de mon maaser sachant que l' on a fait cela pour soutenir des gens ?

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui c'est tout à fait possible, si vous auriez été empêché d'y aller sans cela. L'idéal dans ce genre de cas est tout de même de prévoir qu'on payera cela avec l'argent du Masser avant coup et non pas après coup.

 

Kol touv!

Coutumes

Maym aharonim avec lingettes?

- Jeudi 24 décembre 2015 à 21h01 vu 491 fois

chalom rav est ce que se nettoyer les mains a la fin du repas avec une lingette , peut il remplacer maym aharonim ?

Chalom Ouvrah'a!

 

La raison pour laquelle on procède à l'ablution des mais de Maym Ah'aronim est double:

 

La première est pour retirer le fameux sel de Sodome qui existait à l'époque et était véritablement nocif pour les yeux. Il fallait donc impérativement que les doigts soient propres et nettoyés de restes éventuels de ce sel. 

Les décisionnaires affirment que bien qu'aujourd'hui on ne soit pas très confrontés à ce sel, voire plus du tout, malgré tout l'obligation de procéder à Maim Ah'aronim demeure.

 

La seconde est afin que les doigts soient propres en l'honneur de la bénédiction (au cas où ils se seraient salis).

 

Tenant compte de ces deux raisons, il ressortirai qu'on peut tout à fait se servir de lingettes pour Maym Ah'aronim vu que tous ces deux problèmes seraient résolus.

 

Le seul problème qui reste à mon avis est que le Yam Chel Chlomo écrit de façon explicite (et ses propos ont été tranchés par le Magen Avraham et le Michna Béroura au chapitre 181) qu'on ne s'acquitte pas de Maym Ah'aronim en trempant ses doigts dans un ustensile plein d'eau mais il faut nécessairement verser de l'eau sur ses doigts et la laisser ensuite s'écouler. 

 

La raison en est qu'on craint que lorsque les doigts sont dans l'eau aussitôt la saleté partie ou le sel, elle revienne sur les doigts avant même qu'on les aient retirés, ce qui ne peut se produire lorsqu'on se rince les mains et que l'eau coule juste après.

 

Si on se fie à cette opinion, il ressortirai donc apparemment qu'on ne peut se servir de lingettes pour cette raison. 

 

Toutefois à mon humble avis il serait possible de noter une distinction très claire.  A savoir que le rôle des lingettes est pas simplement de nettoyer mais aussi d'absorber la saleté. Dès lors le risque que les doigts se salissent à nouveau est moindre.

 

Mais à nouveau, c'est tout de même un H'iddouch sur lequel il est assez difficile de se reposer vu qu'on ne peut pas être certain que tout s'absorbe complètement.

 

Conclusion: Essayez de vous efforcer de procéder à ces Maym Ah'aronim avec de l'eau que vous versez sure vos doigts. Si ceci est impossible ou très difficile pour une raison ou pour une autre, il me semble qu'on peut se reposer sur les lingettes.

 

Chabbat Chalom!

J'ai beaucoup apprécié votre question!

Autre

Prière sur la tombe d'un Rav?

- Dimanche 10 mai 2015 à 12h34 vu 397 fois

Lors du cours sur le fait que vous avez prié pour tout le monde (cf http://www.torahacademy.fr/le-rav-a-prie-pour-vous) vous avez dit par la même occasion qu 'on n'implore pas le rav mais Hachem . ainsi , ma question est : si j ai des problèmes d' ordre personnel ,ai je le droit d implorer un de mes parents décédés afin qu il intercede d en haut aupres d hachem pour qu Il nous envoie la yechoua dans le domaine demandé?

 

MERCI.

Chalom!

 

Implorer le parent décédé est interdit, on prit D. on ne prit pas un homme!

Par contre implorer les parents pour qu'ils intercèdent etc. est autorisé!

 

Kol touv!

Recherche travail en Isra√ęl

- Mardi 20 octobre 2015 à 10h30 vu 376 fois

bonjour rav

 

j' ai une belle soeur qui a demenage en eretz israel depuis peu et qui pour l' instant n' a pas trouver de travail . ainsi je voulais savoir si éventuellement , du fait que vous soyez en contact avec beaucoup de francophone, peut etre connaitriez vous quelqu' un qui chercherez une jeune fille pour travailler meme bénévolement dans un premier temps.

 

MERCI

Chalom

 

Donnez nous plus d'informations sur sa formation et autres, et je ferai ce que je pourrai Bli Neder.

 

De même si des internautes peuvent l'aider ce sera avec plaisir!

 

Kol touv!

Reliure de livre Koddech à poubelle?

- Mardi 15 décembre 2015 à 11h40 vu 377 fois

chalom rav

ai je le droit de jeter a la poubelle la reliure d' un sefer kodesh ?

Chalom!

 

Qu'appelez vous la reliure?

Et quel livre de Kodech?

 

Merci.

Gadlouth haadam

- Mercredi 03 février 2016 à 10h16 vu 452 fois

chalom rav pouvez me dire comment s appelle le livre du saba de slabodka parlant de gadlouth haadam ?

dans la rue , en France , pour une personne orthodoxe , est ce tsanoua de sortir dans la rue et etre constamment avec le telephone pendu a l' oreille afin d' ecouter des chiourim sur yad hahessed ou autre ? (sachant qu on est mekayeme ouvlehteha baderekh et on concentre notre attention sur le chiour plutôt que de regarder tout les saletés qu il y a dans la rue)

Chalom!

 

Les livres s'appellent "Or Hatsafoun".

 

Si vous trouvez cela indécent d'être avec le téléphone, écoutez avec des écouteurs et vous aurez résolu le problème.

 

En tous cas il vaut mieux être un peu indécent dans votre cas, que de perdre du temps, éviter d'étudier la Torah en chemin et se souiller ses yeux.

 

Kol touv!

Gémara qui parle de la joie.

- Mardi 01 mars 2016 à 09h51 vu 397 fois

chalom rav je n arrive plus a me rappeler l' endroit de la guemara parlant de deux personnes ayant été zohé de olam aba car ils réjouissaient les gens en difficulté sur la place du marché . pouvez vous m' indiquer les references de cette guemara?

Chalom!

 

Gémara Taanit page 22 folio a.

 

Kol touv!

Maltraitance enfant

- Samedi 25 juin 2016 à 23h48 vu 414 fois

chavoua tov rav

 

Cela fait plusieurs fois qu on entend des problèmes de maltraitance chez nos voisins vis a vis de leurs enfants de la part du mari et on craint vraiment pour leur securite et leur equilibre . c' est tres delicat de nous en meler car c est une famille avec de nombreux problèmes deja .

 

a t on le droit de le denoncer a la police ou les services sociaux selon la halaha sachant que chaque jour est un risque potentiel pour leurs enfants?

Chalom!

 

Si vous êtes certain de vos propos et qu'ils ne sont pas exagérés, et qu'ils sont vraiment en danger réel, et qu'il n'y a aucune solution plus saine telle que celle de s'adresser à leur Rav ou quoi, vous avez le devoir de le faire pour protéger leurs enfants.

 

Kol touv!

NEDER NAZIR SOTA

- Jeudi 16 juin 2016 à 15h33 vu 322 fois

chalom rav

 

D un cote il est marqué qu il n est pas bon de prendre des nedarim si ce n est les hahamim ou alors les gens qui sont pieux car il y a un fort risque pour la majorite de venir a l enfreindre. D un autre cote il est marqué "kol haroeh sota béquilcoula yazir atsmo min hayain " et ce pour n importe qui la voie bequicoula . N est ce pas contradictoire car si le racha la voie il doit faire le neder de ne pas boire du vin et d un autre coté il y a un fort risque qu il enfreint son neder?

Chalom!

 

AU début du cours suivant je répond à votre question

 

http://www.torahacademy.fr/nasso-que-fait-rabbi-elazar-au-bahamas

 

Kol touv!

BOUTEILLE PAGOUM

- Lundi 08 ao√Ľt 2016 √† 21h56 vu 359 fois

CHALOM RAV

J' AI REMPLI UNE BOUTEILLE D EAU POUR ALLER EN EXCURSION ET PUIS J AI DECIDE DE L UTILISER POUR FAIRE NETILAT YADAIM POUR MANGER DU PAIN . EST CE QUE SI JE BOIS DE LA BOUTEILLE AVANT DE FAIRE NETILAT REND L EAU PAGOUM POUR FAIRE NETILAT ?

EST CE QUE SI J UTILISE L EAU POUR NETILA ET QU IL EN RESTE , AI JE LE DROIT DE BOIRE LE RESTE DE L EAU?

Chalom

 

1- Non. Ce n'est pas considéré comme ayant fait un travail avec cette eau. Le problème de Pagoum concerne le Kiddouch etc. Vous pouvez donc faire Nétila avec cette eau.

 

2- Permis. 

 

Kol touv!

argent et torah

- Jeudi 10 mai 2018 à 16h06 vu 210 fois

BONJOUR RAV la torah promet dans la paracha de behoukotai une abondance MATERIELLE exceptionnelle a celui qui suivra les preceptes de la torah .

or nous voyons que les gens moins pratiquant ou meme religieux mais qui travaille ont souvent une vie plus aisés que les gens qui etudient dans les collelim .

logiquement d apres la torah plus on est orthodoxe et plus on devrait etre riche or c est souvent le contraire . meme si les avrehim ont une siyata dishmaya pour faire beaucoup avec peu d argent , malgré tout on est bcp moins aisés que bcp de gens qui travaille .

quel est donc alors le pshat dans le pasouk?

tsadik vera lo n explique le passouk.

Chalom !

 

Vous posez une excellente question !

 

Nos Sages (Rambam) se sont justement penchés sur une autre question encore plus importante : Comment la Torah peut promettre une abondance matérielle pour l'accomplissement des Mitsvot alors que nos Sages maintes reprises affirment que l'on ne sera pas payé pour l'accomplissement des Mitsvot dans ce monde ci. 

 

Il répond qu'il ne s'agit ici pas de salaire pour les Mitsvot mais d'une promesse que D. nous donnera le nécessaire pour pouvoir vivre dans ce monde ci de façon adéquate pour le servir mieux encore !

 

J'espère avoir été clair, cette réponse répond à votre question !

 

PS: Je vous invite à écouter le cours suivant, vous aurez une autre réponse au fait que les Réchaïm peuvent avoir bcp de richesse dans ce monde ci :

 

http://www.torahacademy.fr/behoukptai-et-amal-hatorah

 

Kol touv !

froumkeiit

- Jeudi 14 juin 2018 à 22h04 vu 233 fois

shalom rav ,

dans beaucoup de sfarim de moussar , on nous dit et repete qu il faut voir Hashem dans chaque situation , le remercier pour chaque chose , le trouver dans chaque chose , vivre chaque chose avec Hashem etc etc ..

 

cependant , je me rends compte que c est davantage une fuite de la realité , l homme a bcp de situations dans sa vie qui sont difficiles et on essaye de s en sortir d une maniere ou d une autre et souvent la reaction est de dire c hashem , faut faire confiance , et tout ces dictons de moussar qui s y rapportent , et je sens qu au fond c est une fuite de la realite , un element qui nous permet de s eloignerdece que l on peut vivre reellement et de relativiser sans que pour autant ceci nous fasse evoluer et grandir .

 

je ne sais pas si je me suis bien exprimé pour expliquer mon ressenti mais je sens qu il y a un vide dans tout cela , j ai bcp travailleé la notion de emounah et bitahon a travers les classiques du moussar et ma conclusion n est pas ni concluante ni rassurante .

 

merci de votre reponse .

Chalom !

 

Je ne sais pas si j'ai bien compris ce que vous ressentez !

 

Si tel est le cas je ne suis pas d'accord avec vous du tout ! Je ne comprend pas non plus quel rapport avec le titre que vous avez donné. 

 

Si vous avez des exemples précis etc. à me donner etc.  n'hésitez pas.

 

Kol touv !

Médailles obtenues dans les Quizz

Commentaires