Votre compte

בס"ד

Accueil > Questions / Réponses > Mikve apres relation?
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Mikve apres relation?

vu 875 fois
homme
376 questions
  • Badge question réponse
49médaille d'or
1médaille d'argent
4médaille de bronze
Samedi 19 septembre 2015 à 20h28

bonjour

 

le rama siman 608-4 dit d'eviter de manger avant yom kippour des aliments qui risquerait de provoquer un keri,puisque si ca arrrive on ne pourra pas se tremper au mikve pendant kippour......

 

cela veut il dire qu'apres chaque rapport on a l'obligation de se tremper au mikve?

Samedi 19 septembre 2015 à 22h13

Chalom Ouvrah'a!

 

Non, le Choulh'an Arouh' a clairement tranché que aujourd'hui la Takana de Ezra a été annulée et qu'il est possible aussi bien d'étudier que de prier alors que l'homme ne s'est pas rendu au Mikvé suite à une relation ou à un perte.

 

Ceci étant, de nombreuses s'efforcent de malgré tout se tremper systématiquement après avoir eu une relation pour prier en étant plus saint et pur. 

 

Le Rav Sternbuh' Chlita m'a clairement dit que même si ces quelques minutes viennet au dépent de l'étude de la Torah ceci vaut le coup, pour pouvoir ensuite prier avec plus de pureté.

 

Toutefois le jour de Roch Hachana et de Kippour étant donné que ce sont des jours très importants et que nous passons de nombreuses heures à prier, le Michna béroura écrit que c'est particulièrement important de prier alors qu'on est pur et c'est pour cela qu'il faut se tremper avant Roch Hachana.

 

Avant Kippour, c'est d'autant plus important, vu que certains Géonim ont tranché que c'est une obligation de se tremper dans un Mikvé la veille de Kipour, en récitant une bénédiction, et ceci est indépendant de la Takana de Ezra. 

 

La coutume est de se tremper la veille de Kippour mais sans réciter de bénédiction, vu que la Halah'a a été tranchée que ce n'est pas une véritable obligation!

 

Gmar H'atima Tova!

femme
55 questions
  • Badge question réponse
55médaille d'or
2médaille d'argent
4médaille de bronze
Dimanche 20 septembre 2015 à 14h40

bonjour concernant les aliments qui sont interdits avant yom kippour de peur de causer un keri, pour quoi ne sont ils pas interdits lorsque la femme est nidda?

Dimanche 20 septembre 2015 à 23h36

Chalom!

 

Ces aliments ne sont jamais interdits, y compris la veille de Kippour, ce n'est qu'une recommandation. En effet, il est écrit que celui aurait une perte en ce grand jour, devrait être angoissé durant toute l'année de son sort. 

 

C'est à dire que c'est particulièrement grave en ce grand jour d'être l'objet d'un tel accident c'est pourquoi on prend des mesures particulières, mais d'une façon générale il n'y a aucune interdiction à consommer ces aliments.

 

Par contre, il y existe une Takana de Ezra qui demande de consommer le Vendredi (lorsque la femme n'est pas Nidda) des aliments qui encouragent le Zéra, de sorte à pouvoir bien accomplir la Mitsva.

 

Kol touv!

Poser une question complémentaire

Vous devez être connecté pour poser une question au Rav!

L'étude d'aujourd'hui est dédiée à l'élévation de l'âme de Fradji Ben Koka Zal