Votre compte

בס"ד

Accueil > Questions / Réponses > Rav Cohen-Arazi, quel est votre secret ??
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Rav Cohen-Arazi, quel est votre secret ??

vu 304 fois
Catégories : Comportement
homme
97 questions
  • Badge question réponse
19médaille d'or
2médaille d'argent
2médaille de bronze
Mardi 29 ao√Ľt 2017 √† 15h46

Bonjour Rav

 

ma question d aujourd hui est quelque peu singuliere.

 

En effet depuis environ deux-trois ans j' ai découvert votre site et a chaque fois que je vous vois en vidéo ou alors au téléphone, vous avez toujours lé air détendu, souriant , aimant, comme si tout allait toujours bien et que les tracas de la vie ne vous atteignaient pas.

 

Moi , personnellement , les tracas de la vie plus mes problèmes personnels plus la avoda hachem du quotidien entrainent chez moi une bonne quantité de stress et difficultés.

 

Quel est votre secret ?

 

Est ce votre nature ou le résultat et l'aboutissement d' un travail personnel ?

Mardi 29 ao√Ľt 2017 √† 20h41

Chalom Ouvrakha !

 

En dehors d'être singulière votre question pourrait être un peu dérangeante surtout pour quelqu'un qui n'aime pas s'exposer, se vanter et autre en public.

 

Simplement en votre honneur d'une part, en l'honneur des autres internautes pour lesquels quelques points de cette réponse pourraient apporter des idées de réflexion ou d'encouragements, je vais tenter de répondre un peu à votre question, et je proclame que tout ce que j'écrit est uniquement dans l'intention de vous aider et 'Hass Véchalom pas du tout de me venter.

 

Une fois cette introduction dite, je peux tenter de répondre à votre question.

Sachez d'abord que c'est très difficile de connaitre quelqu'un en le regardant sur des vidéos et en l'entendant au téléphone, surtout lorsque l'on sait combien les gens aiment souvent jouer un jeu. 

 

Mais me concernant de nombreuses personnes vivant à mes côtés m'ont tenu le discours que vous tenez, c'est peut être qu'il y a un peu de vérité dedans. 

 

1- Tout d'abord, je crois très très franchement à ce que j'enseigne dans mes cours, à savoir que même si on est un peu fatigué ou en colère etc. ce n'est pas une raison pour faire une  tête de drakula aux gens qui nous entourent. Pour être plus concret, je rentre à la maison assommé après une journée éprouvante. Je pourrai entrer à la maison, plonger dans mon lit, et laisser mon épouse se débrouiller toute seule avec les enfants, sans même lui dire bonjour ni à elle ni aux enfants.

 

Simplement c'est de sa faute à elle si je suis fatigué ? Elle mérite de souffrir à cause de ma fatigue ? Même si je lui explique que c'est parce que je suis fatigué, elle ne va pas être déprimée à son tour de me voir mal me sentir ?

 

Pour parler de moi même, disons qu'un jour je suis très fatigué (c'est souvent le cas du Lundi soir où je reviens à la maison après une journée où j'ai donné 8 heures de cours en me déplaçant dans 5 cadres différents sans parler des heures de Kollel), il est 22h45, j'ai encore une épouse à réjouir, des enfants qui ont besoind e leur père, une dizaine de questions qui m'attendent sur le site, au téléphone, des vérifications de Nidda à vérifier, des cours à enregistrer pour le site et avec cerise sur le gâteau le Daf Hayomi à enregistrer. 

 

Ce serait peut être légitime de baser les gens qui me téléphonent et qui sont un peu " Noudnikim ", de refuser de répondre aux téléphones qui sonnent jusqu'à 1h00 du matin, de faire une tête massacrante sur les cours que j'enregistre etc. 
 

Mais personnellement je ne trouve pas cela légitime. Ce n'est pas de la faute des questionneurs si je suis éreinté, ni celle de mon épouse, ni celle de l'auditeur du Daf Hayomi etc. 

 

Ceci est un premier point qui effectivement me semble être fondamental. 

 

2- Il est vrai que quelques fois je peux être un peu soucieux de certaines choses ou un peu froissé de quelques choses, ou énervé de certaines choses que j'ai entendu ou vécu etc. mais j'essaie de me raisonner avec les bases élémentaires de la Emouna, que j'enseigne moi même à longueur de journées et qui se trouvent sur le site et auxquelles je crois fondamentalement ! C'est un secret énorme pour vivre sa vie avec sérénité. 

 

Je vais vous dire un secret, je le cogite depuis des années, et aujourd'hui après l'avoir vu dans l'un des livres de Moussar explicitement, je me permet de le dire et de l'écrire. 

 

Voici ce secret :

 

Si je n'avais pas été juif, ou au moins croyant en D., et que je pensais comme beaucoup de non-juifs que tous les événements de la vie sont le fruit du hasard et de la chance ou de la poisse, et qu'il n'y a aucune finalité après cette vie de quelques bonnes dizaines d'années etc. etc. je n'aimerai pas la vie, n'aurait pas peur de mourir, et ne comprendrai même pas pourquoi je suis né dans ce monde de fou sans aucun sens !

 

Evidemment on pourrait en discuter longuement de cette petite phrase, mais à mon avis elle est pleine de sens et de vérité. Je me suis retenu de le dire de façon tellement cru pendant des années, bien que j'y croyais, mais aujourd'hui j'ai lâché le morceau !

 

Cette Emouna lorsqu'elle est bien intégrée, c'est elle qui nous donne toute la joie dans tous les moments les plus difficiles.

 

Simplement le problème c'est que pendant les moments difficiles on n'y pense souvent pas assez, et on préfère se lamenter !

 

3- Il est vrai qu'il y a des natures différentes sur terre. Des personnes plus sensibles que d'autres, des personnes plus joviales que d'autres etc. Des personnes ayant un attachement fou à la vie plus que d'autres, il y a les optimistes et les pessimistes. C'est possible que je sois plus optimiste que la moyenne, mais je pense que c'est un tout !

 

4- En ce qui est de la Avodat Hachem, je vais vous dire toute la vérité. La Avodat Hachem pour moi, ce n'est vraiment vraiment pas synonyme de privation de difficulté ou de stress. Mais vraiment pas, je pense tout le contraire et j'en suis profondément convaincu.

Pour moi la Avodat Hachem c'est cela qui réjouie, qui donne un sens à notre vie etc.

 

Ce qui peut par contre arriver, c'est que lorsqu'on trébuche dans notre Avodat Hachem, que l'on en soit extrêmement affecté, parfois trop.  Ce sentiment est l'apanage de tous les Ovdé Hachem. Simplement il faut se rassurer que la faute est humaine et que D. est prêt à nous pardonner etc. Bref, il faut se juger soi même favorablement et faire le nécessaire pour ne pas trébucher à nouveau. 

 

Je pense avoir exposé certains points importants. S'il vous reste des questions ou des points à éclaircir, n'hésitez pas !

 

Kol touv !

homme
264 questions
  • Badge question réponse
24médaille d'or
1médaille d'argent
3médaille de bronze
Vendredi 01 septembre 2017 à 07h40

bonjour

pouvez vous me dire ou vous avez vu écrit ce que vous avez écrit en bleu,puisque je l'ai dit dernièrement a quelqu'un en peu plus extrémiste et il n'était pas d'accord (j'ai rajouté que je ne comprend pas pourquoi les athé qui ne croient pas du tout au monde futur ne se suicident pas, puisqu'a priori selon leur croyance après le suicide ils arrêteront d'être et n'auront donc plus aucune souffrance de ne pas vivre et de ne pas profiter de la vie)

Vendredi 01 septembre 2017 à 13h54

Chalom Ouvrakha !

 

Je sais que certaines personnes auront du mal à croire ou adhérer à cela. Je n'oblige personne à partager ce point de vue.

J'ai lu cela dans l'introduction au livre Ma'hazé Enaïm du Rav Lévitan, l'un des grands Maguidim à l'époque du 4hafets 'Haïm et du Rav de Brisk.

 

Je n'ai pas dit non plus que les atés disent et pensent cela, je dis que moi avec ma conscience de ce qu'est la vie en tant que religieux je me met à la place de ceux qui n'ont rien de tout cela et me dit qu'à leur place je n'aurai pas d'intérêt à vivre.

 

Je ne dis pas que je me serai suicidé, je dis que je vivrai ma vie de façon totalement indifférente.

 

Pour reprendre ce que vous dites, eux, ne connaissent pas cette vérité, et ils tentent donc de donner un sens à leur vie, sens souvent très ridicule. 

 

N'ayant pas de vraie finalité, ils vont dire qu'ils font de la recherche pour faire "avancer l'humanité " par exemple. Mais en fait vous êtes d'accord que pour quelqu'un qui pense que le monde va se détruire dans quelques années c'est un peu minable comme finalité. Nous on croit à l'éternité c'est tellement différent. 

 

Je me met à la place d'une personne qui réussit dans la vie, à la rigueur je peux comprendre qu'il trouve du plaisir dans sa vie, jusqu'à la première maladie de vieillesse et ... Mais si je me met à la place d'une personne sans Emouna qui vie la galère, maladies etc. etc. je comprend " sans légitimer " ceux qui font des tentatives de .... qui sont au passage bien plus nombreux (en proportion) dans les milieux non-juifs que dans le milieu juif orthodoxe. 

 

Si tout est le fruit de la poisse, d'un destin et d'un déterminisme sans issue, c'est terrible, c'est pas juste etc. etc. 

 

Voilà quelques petites idées, mais il est vrai que 'on pourrait en débattre pendant bien longtemps. 

 

Je vous rappelle aussi que certaines personnes ne réfléchissent pas dans leur vie, elles font aller, sans jamais se poser de questions. Ces personnes là aussi assument leur vie quelles que soient les mauvaises surprises que la vie leur réserve. Mais ce n'est pas d'eux que je parle.  

 

Si vous avez d'autres idées ou pensées à me soumettre n'hésitez pas !

 

Kol touv !

Béhatsla'ha !

homme
97 questions
  • Badge question réponse
19médaille d'or
2médaille d'argent
2médaille de bronze
Dimanche 03 septembre 2017 à 20h33

votre reponse a ma question est interessante mais reste trop generale pour s' en impregner .

j' aimerais avoir votre décontraction naturelle, votre sens sincère du ben adam lahavero mais je suis souvent dépassé par le sress de la vie, les choses qui s'enchainent et qui empeche toute decontraction, les relations humaines qui peuvent etre tendus dans le cadre des ecoles, du travail etc...

bref la emouna peut aider ainsi que les tfiloth mais cela ne suffit pas dans ma realite.

Dimanche 03 septembre 2017 à 23h33

Chalom !

 

Peut être que vous auriez besoin d'être aidé par une personne extérieure qui vous écouterait et pourrait vous aider à vous décharger de toute la terrible charge qui pèse sur vous au quotidien ? 

 

Kol touv  et n'oubliez pas qu'il n'y a pas de meilleur remède à tous les maux de l'univers que la prière !

Poser une question complémentaire

Vous devez être connecté pour poser une question au Rav!

La journée d'étude d'aujourd'hui est dédiée à l'élévation de l'âme de Jakeline Bat Mékha zal.