Votre compte

בס"ד

Accueil > Vidéos et Quiz > Bénédiction Matsa pendant et après Pessah'...
Envoyez Ă  un ami

Envoyer cette page Ă  un ami

X

Bénédiction Matsa pendant et après Pessah'...

Description :

Comment comprendre la différence entre les Séfaradim et les Achkénazim au sujet de la bénédiction sur la Matsa?

A l'issue de la fête de Pessah' quelle bénédiction doit on réciter sur la Matsa?

Quelle bénédiction récite t'on en pratioque sur la pizza?

Vous devez être connecté pour télécharger la vidéo
Voir le guide
Dimanche 01 mai 2016
25min14
vu 3808 fois
Chargement...
Le quiz apparaîtra une fois la vidéo terminée!
Quizz
Attention, une question peut comporter plusieurs réponses exactes!
Pourquoi les sépharadims font ils mézonot toute l'année sur la Matsa?
  • Ils ne font pas mézonote toute l'année mais motsi car si la bénédiction est motsi durant pessah, comment cela pourrait être différent le reste de l'année?
  • Ils font mézonote car la matsa est un pain croquant.
  • Ils font mézonote pour permettre d'alléger toute l'année, et de ne pas faire procéder à l'ablution des mains ainsi qu'au birkat hamazone.
J'ai l'habitude de suivre Rav Ovadia Yossef Zatsal, j'ai devant moi une pâte à pain fourrée avec du fromage et des olives.
  • Je fais mézonote dans la mesure où la pâte a été enfournée avec le fourrage.
  • Je dois faire motsi.
  • Il s'agit d'un cas de doute donc pour éviter de faire nétilat, motsi & birkat et de prononcer des bénédictions inutiles, il faut faire mézonote.
A Jérusalem Monsieur Benichou organise sa mimouna à la sortie de pessah. Il décide de manger à ce moment-là de la matsa. Quelle bénédiction devra-t-il faire selon la majorité des décisionnaires sépharades?
  • Mézonote.
  • Motsi.
MonsieurWolfberg, juif achkénaze résidant à Paris organise sa mimouna à la sortie de pessah. Il décide de manger à ce moment-là de la matsa. Quelle bénédiction devra-t-il réciter?
  • Comme à Paris il est possible de différencier dès l'issue de pessah entre le pain (vendu par les non juifs) et la matsa, il fera mézonote.
  • Il fera motsi.
Validation en cours...

Commentez cette vidéo

Vous devez être connecté pour commenter cette vidéo
Vendredi 18 novembre 2016
Chalom! J'ai du mal à croire que le Rav récitait Hamotsi sur une petite quantité de Matsa. Je peux croire qu'il ne mangeait pas de Matsa en dehors d'un repas de pain, mais sinon je n'y crois pas. Mais je vais tenter de me re,seigner auprès de ses proches. Dans ses livres c'est certains qu'il écrit différemment. Béhatslah'a!
homme
0médaille d'or
1médaille d'argent
0médaille de bronze
Vendredi 18 novembre 2016
Pour l'avis séfarade(du hida), si pour lui la raison du motsi a pessah est qu'on n'a rien d'autre, la matsa devrait être aussi motsi si un chabbat on n'a pas de pain(un retour de vacances, un chabbat que l'on doit passer en Espagne où le pain de la boulangerie n'est pas permis contrairement à la France..). Si avoir du pain cacher même pendant chabbat en Israel est très facile(on peut porter donc prendre chez un voisin), en Europe ou ailleurs ca peut être plus compliqué. J'avais même entendu dire qu'il était préférable de faire motsi sur la matsa pour un séfarade que sur le pain fait par un non juif. Pour ce qui est de la pizza, ne faut il pas discerner le poids de la pizza et poids de la pâte? Comme pour un gâteau(fraisier en particulier) il y a je crois une différence entre les séfarades et les achkénaz(les uns ne comptent comme mézonot que le poids de la pâte les autres l?ensemble). Outre la bénédiction cela aura aussi des conséquences pour le manger en dehors de la soucca.
homme
0médaille d'or
1médaille d'argent
0médaille de bronze
Vendredi 18 novembre 2016
Apparemment l'avis disant de faire mézonot pour les séfarad en dehors de Pessah est du Hida. Cependant, l'avis du rav Obadia Yossef et ce qu'il conseille( bien qu'il reconnaisse que qqn qui suit le hida a sur qui s'appuyer) est de faire Motsi toute l'année. Pour preuve sur son site: http://halachayomit.co.il/fr/ReadHalacha.aspx?HalachaID=1815 Il indique aussi que tant que le pain n'est pas entré à la maison la bénédicton de la matsa reste Motsi même d'après le Hida( ce qui est bien pratique quand pessah sort un vendredi soir comme ce fut le cas en Israel pessah dernier). Le Rav Sitruk dans une de ses cours(http://www.chiourim.com/la_belle_le%C3%A7on_de_rattrapage_de_pessa%27h_ch%C3%A9ni5155.html) pose la question très intéressante de savoir pourquoi pessah chéni fut institué un mois après Pessah. Pour se purifier( même si on est devenu impure la veille de Pessah), on n'a pas besoin d'un mois ! Et il explique que le premier Pessah chéni était un an après la sortie d'Egypte. Si cette date a été choisie c'est parce que les provisions que les hébreux avaient à la sortie d'Egypte leur avaient durées un mois. Et la manne commença a tombé après, c'est a dire la date de Pessah Chéni. Ainsi, le souvenir de la sortie d'Egypte était bien plus fort dans leur esprit pendant le premier mois tant qu'il mangeait leur "pain" fait en Egypte. Je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement entre cet bel enseignement et l'avis du rav Mordehai Elihaou. Visiblement son avis colle bien à l'histoire.

La journée d'étude d'aujourd'hui est dédiée à l'élévation de l'âme de Jakeline Bat Mékha zal.