Votre compte

בס"ד

Accueil > Questions / Réponses > Cohen, défunt et Mitsva
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Cohen, défunt et Mitsva

vu 98 fois
Catégories : Deuil
homme
135 questions
  • Badge question réponse
370médaille d'or
2médaille d'argent
3médaille de bronze
Jeudi 11 octobre 2018 à 09h46

Bonjour Rav, Dans certaines situations, un Cohen peut être bloqué chez lui a cause d'une personne décédée dans son immeuble. On m'a dit qu'il lui est possible de sortir si c'est pour accomplir une Mitsva, par exemple pour aller faire Birkat Cohanim a la synagogue. Est ce que vous confirmez ? Quelles sont les limites de cette permission ? Merci beaucoup Rav et Kol Touv !

Mardi 16 octobre 2018 à 20h09

Chalom !

 

Je ne sais pas de quel cas précis vous parlez !

Le défunt se trouve dans la cage d'escaliers ou dans un appartement fermé ?

 

S'il est dans la cage d'escaliers, interdiction totale de sortir pour accomplir une Mitsva. 

 

Dans certains cas où on a un doute s'il y a une personne défunte, comme le cas d'une personne devant se trouver dans un hôpital, et qui ne sait s'il y a un mort ou pas, et qui souhaiterait sortir de sa chambre poura ller prier et accomplir d'autres Mitsvot.

Dans ce cas les décisionnaires lui autorisent (Taharat Hacohanim Kahalakha page 152).

Kol touv !

homme
135 questions
  • Badge question réponse
370médaille d'or
2médaille d'argent
3médaille de bronze
Mercredi 17 octobre 2018 à 08h24

Shalom, Le défunt se trouve dans un appartement sur le même palier. Il va forcément passé par ce palier pour sortir.

Le Cohen doit donc rester enfermé dans son appartement situé au même étage. Il n'y a donc aucun moyen pour le Cohen de sortir de chez lui ?

il doit rester trois jours enfermé avec ses enfants garçons...

Merci Rav

Jeudi 25 octobre 2018 à 22h30

Chalom !

 

Cette Halakha qui consiste à dire que l'endroit par lequel le défunt va sortir est considéré comme déjà impur, est une Halakha tranchée par le Rama et d'ordre Rabbinique pour de nombreux décisionnaires.

Nombre d'entre eux voient en cela non pas une impureté déjà existantre mais un risque qu'au moment où vous êtes sur le palier ils décident d'ouvrir la porte. 


C'est pourquoi en cas de grande nécessité, de Mitsva etc. les décisionnaires autorisent à sortir mais en surveillant bien que les personnes se trouvant avec le défunt n'ouvrent pas la porte par surprise à ces moments là !

 

cf. 'Haïm Va'hessed au nom du Rav Ovadia zatsal.

 

Kol touv !

Poser une question complémentaire

Vous devez être connecté pour poser une question au Rav!

La journée d'étude d'aujourd'hui est dédiée au complet rétablissement du bébé de Mercédes Ra'hel qui passe ce Jeudi une opération compliquée. Merci de prier pour lui