Votre compte

בס"ד

Accueil > Myriam
Envoyez Ă  un ami

Envoyer cette page Ă  un ami

X

myriam

femme
65 ans
MARIGNANE
France
Badges
  • Badge question réponse

0médaille d'or
0médaille d'argent
0médaille de bronze

Toutes les questions posées par myriam

Bénédictions

Récitation des psaumes et du pérèk Chira la nuit.

- Mardi 18 mars 2014 Ă  01h08 vu 4812 fois
Pouvez-vous me dire si l'on peut lire le TIKOUNE HAKLALI AINSI QUE LE PEREK CHIRA le soir (si on a pas pu le faire dans la journée) ou alors si l'on commet une faute en le lisant le soir? merci de votre réponse.

Chalom Ouvraha!

 

Cette question m'a souvent été posée et je tient à vous en doonner les réponses dans ses grandes lignes!

 

Le Ari zal a demandé à ce qu'on ne lise pas les versets du Tanah' la nuit!

 

Les Téhilim (psaumes) comme nous le savons font partie du Tanah' (canon biblique)!

 

De nombreux Mékoubalim (Sages de la Kabbale) se sont conformés à l'opinion du Ari zal et ont beaucoup insisté sur cette chose là!

 

Certains ont voulu dire que cette restriction du Ari ne concerne pas les Téhilim.

 

Cependant, beaucoup de décisionnaires dont certains eux aussi sages de la Kabbale ont écrit et dit que à partir de Hatsot, c'est à dire de la moitié de la nuit, il est déjà tout à fait possible de lire les Téhilim puisque durant cette partie de la nuit règne la miséricorde divine dans le monde etc.

 

Concernant la première partie de la nuit, certains décisionnaires ont affirmé que des textes du Talmud il ressort que le Talmud n'est pas d'accord avec la Kabbale sur ce point là et qu'il est donc totalement autorisé d'après lire la Halah'a de lire des Téhilim!

 

Ainsi tranche le Michna béroura chapitre 238, et ainsi on rapporte au nom du Steipeler que quelque fois il récitait par coeur des Téhilim la nuit lorsqu'il n'avait pas la possibilité d'étudier autre chose, en disant que lire les Téhilim la nuit ce n'est certainement pas une interdiction par contre ne pas étudier pendant quelques instants c'est du Bitoul Thora et c'est une grave interdiction!
Il faut savoir que la nuit du Vendredi soir, il est totalement permis d'après l'ensemble de nos Sages de lire les Téhilim à n'importe quel moment de la nuit!

 

Il faut aussi savoir que lorsqu'on vient lire les Téhilim pour une personne malade et en particulier si sa situation présente un danger réel, il est permis à n'importe quel moment de lire des Téhilim!

 

Pour plus de renseignements cf Hazon Ovadia tome Avélout 1 page 19!

 

Je précise tout de même que la Torah considère qu'à partir de la nuit on se trouve déjà dans la journée du lendemain. 

Kol touv et béssorot tovot!

L'étude d'aujourd'hui est dédiée à la réfoua chélema de Rav Michel meir ben  Messody