Votre compte

בס"ד

Accueil > Questions / Réponses > Les Cailles (Slav)
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Les Cailles (Slav)

vu 506 fois
Catégories : Autre
homme
155 questions
  • Badge question réponse
380médaille d'or
2médaille d'argent
3médaille de bronze
Dimanche 11 juin 2017 à 08h21

Shalom rav, je n'ai jamais bien compris l'épisode des cailles dans le desert. D'abord, dans la Paracha Beshalah (Chemot 16, 13), le même jour que la Manne, Hachem envoie les cailles le soir. Dans la Paracha Beaaloteha de la semaine passée (Bamidbar 11, 31), les Bnei Israel se sont plaints de la Manne et Hachem leur a envoyé des cailles durant un mois. Pourtant, des qu'ils en mangent, ils en meurent ! Donc plusieurs questions : 1. Est ce que les cailles ont été envoyées a deux époques dans le désert ? 2. Pourquoi il y avait des cailles durant un mois s'ils en mourraient tout de suite ? Ils ont du cesser d'en manger immédiatement ?! Merci beaucoup Rav pour votre éclairage !

Mardi 13 juin 2017 à 23h10

Chalom Ouvrakha !

 

Voici les réponses du Rav Olivier à votre intention :

 

1. Est ce que les cailles ont été envoyées a deux époques dans le désert ?

 

oui, tout d'abord avec la Manne en tant que nourriture journalière, et ensuite en tant que "punition" après les plaintes non justifiées.


2. Pourquoi il y avait des cailles durant un mois s'ils en mourraient tout de suite ? Ils ont du cesser d'en manger immédiatement ?! 

 

là est bien le châtiment: ils avaient une folle envie d'en manger et au final ils en souffraient !

 

Kol touv !

homme
155 questions
  • Badge question réponse
380médaille d'or
2médaille d'argent
3médaille de bronze
Mercredi 14 juin 2017 à 10h58

Merci Rav Chmouel Olivier, la première fois, les cailles avaient été envoyées pendant combien de temps ? Pourquoi ont elle cessé ? Merci beaucoup !

Lundi 19 juin 2017 à 18h33

Chalom !

 

Voici la réponse du Rav Olivier pour vous :

 

Vous posez une excellente question. Il n’est pas indiqué clairement dans le Séder de Béchalah’ la durée de la saison des cailles. La question est de taille, car si les cailles ont durés le même temps que la Manne, c’est-à-dire 40 ans, alors on ne comprend plus à quoi rime la grande manif de Béa’alothékha pour réclamer de la viande ! (certes Rachi nous apprend que les Bné Israel avaient déjà de nombreux animaux à leur portée, et que leur plainte n’était qu’un prétexte pour exprimer leur révolte, mais tout de même, réclamer de la viande alors qu’il en pleut tous les jours, accordez que cela fait un peu « gros » !).


Venons- en donc à la thèse du Ramban : dans un premier temps il admet comme évident qu’il pleuvait des cailles aussi longtemps que de la Manne. En effet, puisqu’ils réclamèrent du pain comme de la viande, et que le premier leur a était accordé durant 40 ans, pourquoi pas le second !
Alors pourquoi à peine un an passé ont-ils encore demandé de la viande ? Parce qu’il est possible que tous n’aient pas eu le droit aux cailles, seuls ceux qui le méritaient. Ou parce que les cailles ne rassasiaient pas tout le monde, seuls quelques-uns. (Notons que le texte de Béa’alotékha laisse clairement entendre que pas tous ne se sont plaints). Aussi, ils ont été punis par une avalanche de cailles et ensuite c’est revenu à la normale.

 

Abarbanel réfute l’idée que les premières cailles ne suffisaient pas. ce serait bien étrange. Aussi prétend-il que les premières cailles n’ont été fournis qu’une seule et unique fois. Après, plus de cailles.
Deuxième thèse du Ramban : la Manne tombait tous les jours car le pain est vital, alors que les cailles tombaient de temps à autres car la viande n’est pas indispensable quotidiennement.

 

Bien à vous.

homme
155 questions
  • Badge question réponse
380médaille d'or
2médaille d'argent
3médaille de bronze
Mardi 20 juin 2017 à 09h20

Mrci beaucoup pour votre reponse tres interessante !

Mardi 20 juin 2017 à 19h09

Avec le Rav Olivier cela ne peut qu'être intéressant!

 

Béhatsla'ha !

Poser une question complémentaire

Vous devez être connecté pour poser une question au Rav!

L'étude d'aujourd'hui est dédiée à la réfoua chélema de Rav Michel meir ben  Messody