Votre compte

בס"ד

Accueil > Questions / Réponses > Elle est dans le Pétrin ?
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Elle est dans le Pétrin ?

vu 445 fois
Catégories : Cacherout, Lait et viande
homme
376 questions
  • Badge question réponse
49médaille d'or
1médaille d'argent
4médaille de bronze
Lundi 17 juillet 2017 à 18h20

bonjour

 

Est il problématique de se servir du meme petrin que ce soit pour des halot qui vont etre par la suite cuit dans un four bassari et manger avec de la viande, et que ce soit pour des gateaux au lait ?

 

je précise que pour la confection de la pate il est necessaire de verser de l'eau tiède, mais il est possible qu'il arrive que en ouvrant le robinet, il coule en premier de l'eau chaude

Lundi 17 juillet 2017 à 21h18

Chalom Ouvrakha !

 

Le Choul'han Aroukh (Ora'h 'Haïm chap. 451 § 22) stipule qu'alors que généralement à froid il n'y a pas de transfert possible dans les ustensiles, il existe une exception à la règle, il s'agit du " Beth Séor ", c'est le pétrin dans lequel on mettait le levain et dans lequel on pétrissait la pâte. 

 

En effet, le levain étant " acide " son goût entre même à froid lorsqu'on le laisse un certain temps dans les parois de l'ustensile. Ensuite son " odeur " pourrait rejoindre la pâte de la Matsa que l'on fait en l'honneur de Pessa'h la rendant ainsi impropre à la consommation.

 

En pratique, le Rav Fouks Chlita dans son oeuvre " Hacacherout " (chap. 2 § 25) tranche de la façon suivante :

 

כל הכלים והמכשירים המשמשים להכנת בצק כגון מערוך קערות מערבלים דוגמיות לחיתוך הבצק לצורות וכדומה במידה ומעוניינים שישארו לשימוש סתמי פרווה בלבד חובה להקפיד להשתמש בהם אך ורק במוצרי מזון שהם פרווה על כן אין להשתמש בהם להכנת בצק חלבי או בשרי

 

 כלי לישה שמשתמשים בהם להכנת בצק חלבי או בשרי אין להשתמש בהם

להכנת בצק המיועד לאכילה עם הסוג האחר ואפילו הבצק עצמו פרווהנא

 

En d'autre termes il interdit de se servir des ustensiles de pétrissage pour une pâte 'Halavi et pour une pâte Bassari. Il faut donc choisir, selon lui si l'on souhaite que nos ustensiles de pétrissage soient 'Halavi, Bassari ou encore Parvé.

 

De plus ajoute-t-il, il est interdit de se servir d'un appareil de pétrissage 'Halavi pour faire une pâte dont on compte se servir plus tard pour la manger avec de la viande et vice-versa.

 

A mon humble avis ses propos sont très discutables pour plusieurs raisons. 

 

1- Le Choul'han Aroukh traite d'ustensiles de pétrissage de levain et non pas d'une pâte ordinaire, qui est en toute évidence bien moins acide que le levain, donc toute l'assimilation à laquelle j'ai moi aussi pensé dans un premier temps en lisant votre question ne me semble pas être exacte. 

 

Et bien que le Choul'han Aroukh (ibid. § 17) élargit cela aussi aux ustensiles de pétrissage de pain, les décisionnaires expliquent que c'est parce qu'on laisse la pâte jusqu'à ce qu'elle fermente et qu'elle devienne donc " acide ", ce qui n'est pas forcément le cas du fouet, et du bol dans lequel on pétrit puis on laisse la pâte fermenter.

 

2- La raison que mentionnent les décisionnaires à l'interdit est que l'" odeur " du levain peut faire fermenter la nouvelle pâte de Matsa que l'on ferait. Ceci est donc valable au sujet de se servir du même pétrin pour l'année et pour Pessa'h, mais quel rapport avec lait et viande où les paramètres sont totalement différents, et où l'" odeur  occupe une place totalement différente.

 

3- En ce qui est de la crainte que du lait ou de la viande reste collée aux parois de ces ustensiles, et c'est l'une des raison qui motivent l'interdit, il faut savoir que le Béour Halakha (ibid. § 17 entête " Bépessa'h " établit une nette différence entre un pétrin en bois et un pétrin en métal, que l'on peut nettoyer sans que restent des morceaux de pâte logés dans des cavités, ce qui est le plus courant aujourd'hui.

 

4- Enfin, quand bien même on serait d'accord avec son raisonnement, il est évident que la pâte que l'on fait à froid n'a pas un statut supérieur à celle d'une chose faite à chaud. Or, selon les Safardes (certains d'entre eux), il est autorisé de faire une pâte Parvé que l'on compte manger avec de la viande dans un récipient 'Halavi propre et même à chaud.

Cf. http://www.torahacademy.fr/cuisson-four-bassari   

 

En conclusion selon moi, c'est autorisé de se servir du même pétrin en métal et bien propre pour faire une pâte Parvé que voua allez manger avec de la viande alors que le pétrain était 'Halavi.

 

Kol touv ! 

 

Poser une question complémentaire

Vous devez être connecté pour poser une question au Rav!

L'étude d'aujourd'hui est dédiée à l'élévation de l'âme de Fradji Ben Koka Zal