Votre compte

בס"ד

Accueil > Questions / Réponses > Cours iphone
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Cours iphone

vu 148 fois
Catégories : Autre
femme
2 questions
  • Badge question réponse
0médaille d'or
0médaille d'argent
0médaille de bronze
Mercredi 18 ao√Ľt 2021 √† 12h46

Kvod harav

j'ai vu votre cours sur internet et iphone non filtré.

Comment est ce possible que vous appeliez a avoir un internet filtre et en même temps ya une banderole "abonnez.vous a notre youtube"?

Youtube pr moi c'est un des pires endroits où un juif peut tomber

Mercredi 18 ao√Ľt 2021 √† 13h34

Chalom Ouvrakha !

 

Tout d'abord vous posez une excellente question et cela me fait plaisir pour que tout le monde puisse avoir une réponse.

 

Personnellement je n'ai pas accès à Youtube, je n'ai pas non plus Whatsapp et encore moins à Face Book etc. 

 

Lorsque je recommande à mes élèves de voir mes cours sur internet ceux qui me disent qu'ils n'ont pas internet du tout, je les félicite, et je précise que c'est le mieux.

 

Ceci étant, vu l'ampleur négative de internet et des réseaux sociaux et vu l'étendue de ces réseaux sociaux, si on veut pouvoir toucher les gens qui y sont de toute façon c'est en passant par cela. 

 

Je vais vous dire. Si mon site n'était que les gens pour vous, il n'y aurait ni de chaîne youtube ni rien du tout. Peut être même qu'il n'y aurait pas de site internet.

ce site est pour toucher et rapprocher de la Torah un maximum de gens, y compris les gens éloignés, y compris les gens qui ne font pas encore Chabbat ni même Kippour, y compris les gens qui trainent sur des sites bizaroïdes toutes les nuits.

 

Ces gens là on ne peut pas les toucher en mettant des grandes annonces dans les Yéchivot.

 

Béhatsla'ha !

femme
2 questions
  • Badge question réponse
0médaille d'or
0médaille d'argent
0médaille de bronze
Jeudi 19 ao√Ľt 2021 √† 20h56

Merci de l'intérêt que vous portez à ma question.

 

Mais j'ai encore un point qui n'est pas clair : je comprend très bien l'idée. Dans son livre Oz vehadar le rav Falk comparé l'Internet (moi je réduis a youtube je trouve ça encore plus frappant, car si internet est bien filtre l'image qu'il utilise est erronée.) a une sorte de grand salon ou se trouverait aussi des stands de Torah avec des grands rav et aussi des stands avec le pire et j'en passe.

 

Comment les deux peuvent figurer côte à côte simplement dans le but d'un zikoy rabim?

 

Moi même j'ai fait tchouva et aussi en partie avec des cours sur internet c'est vrai. a l'époque youtube était pas comme aujourd'hui me semble t'il.

 

Aujourd'hui vraiment c'est choquant de voir la facilité qu'il y a a passer d'un cours de Torah a un film cata.

 

Ya pas le même problème avec le WhatsApp.

 

Voilà désolée d'insister mais je pense que la clarification est importante.

Jeudi 19 ao√Ľt 2021 √† 21h42

Chalom !

 

Ecoutez bien !

 

QUand nous avons ouvert le site, nous nous sommes cassés la tête (D. en est mon témoin) et avons investis des sommes folles pour ne pas avoir à passer par you tube et pouvoir avoir un lecteur de vidéo appartenant au site pour justement éviter ce problème.

J'ai expliqué aux gens qui m'ont aidé à créer ce site que si à la fin de ma vidéo on propose d'autres vidéos aux gens, et en particulier des vidéos pas cacher, ceci me dérange beaucoup. 

 

C'est pourquoi sur notre site vous pouvez regarder des vidéos en toute sécurité.

 

A présent pour reprendre l'exemple du Rav Falk zatsal je ne comprend pas. Le monde est un grand sallon, dans lequel il y a des Baté Midrashot et Léhavdil dans les mêmes rues des boîtes de nuit. Est ce interdit d'ouvrir un Beth Hamidrash sous prétexte que dans cette rue ou dans cette ville il y a des problèmes. 

 

Est ce que quand j'invite quelqu'un à un cours à Paris ceci signifie que je l'invite aussi à danser en boite à la sortie de mon cours ? Certainement pas !

 

Plus que cela, pourquoi les gens ne viennent pas tous à Jérusalem et bné Brak etc. afin de se trouver dans un sallon dans lequel il n'y a  que du bien (enfin c'est une façon très simpliste de parler). 

 

A présent, je ne dis pas que tout ce internet est un " a priori " (Lékhate'hila) sûrement pas, ce n'est qu'un immense a posteriori. 

 

A présent quand vous dites ne faire qu'un Zikouy harabim, connaissez vous l'importance du Zikouy harabim ? 

 

Si votre frère était en train d'être maltraité dans les bas fonds de Paris, et que vous saviez que vous pouviez l'en tirer, ne le feriez vous pas, l'essentiel étant que vous n'ayez pas quitté le Beth Midrash un instant ? 

 

C'est un peu dans ce sens que les Gdolim ont autorisé d'ouvrir des sites de Torah sur internet (personnellement j'en ai parlé avec mon Maître le Rav Moché Sternbukh chlita avant de l'ouvrir).

 

Et croyez moi que je ne suis pas un adepte de internet, loin de là ! 

 

Vous n'avez qu'à écouter mes cours sur ce sujet et vous le sentirez bien !

 

Béhatsla'ha !

Poser une question complémentaire

Vous devez être connecté pour poser une question au Rav!