Votre compte

בס"ד

Accueil > Vidéos et Quiz > Lois du comportement dans un cimetière 1
Envoyez Ă  un ami

Envoyer cette page Ă  un ami

X

Lois du comportement dans un cimetière 1

Description :

Quel doit être le comportrement d'un juif dans un cimetière. Est il permis de manger dans un cimetière ou d'étudier la Torah etc.

Ce cours ainsi que le suivant répondront à ces questions.

Vous devez être connecté pour télécharger la vidéo
Voir le guide
Dimanche 30 juillet 2017
18min18
vu 1979 fois
Chargement...
Le quiz apparaîtra une fois la vidéo terminée!
Quizz
Attention, une question peut comporter plusieurs réponses exactes!
A-t-on le droit d'organiser une collation dans l'allée du cimetière pour l'élévation de l'âme d'un proche défunt?
  • Selon Rav Ovadia Yossef Zatsal c'est permis, si on le fait dans l'allée.
  • Le Emek Yehochoua dit que c'est interdit car c'est un mépris pour le défunt.
  • Toutes les réponses sont fausses.
Peut-on manger dans un cimetière?
  • Non.
  • Oui.
  • Si je mange debout, c'est autorisé selon Rav Ovadia Yossef zatsal.
Priser du tabac dans une synagogue, est ce permis?
  • Certains autorisent si ça aide à mieux prier, et d'autres interdisent.
  • Selon tous les décisionnaires, c'est interdit.
Pour me rendre chez moi, je dois passer par un cimetière, ai-je le droit de le faire?
  • Il n'y a aucun interdit de prendre un raccourci, surtout si je suis pressé et je n'ai pas l'obligation de faire un détour.
  • Je n'ai pas le droit de passer par un cimetière sans aucune utilité.
  • Je peux passer par le cimetière si j'en profite pour me rendre sur la tombe d'un proche parent.
Puis-je accompagner un mort lors d'un enterrement avec un bouquet de fleurs?
  • C'est l'habitude des non-juifs de se comporter ainsi.
  • C'est formellement interdit d'après certains décisionnaires.
  • D'après Rav Ovadia Yossef zatsal, ce n'est pas formellement interdit car ce n'est pas une coutume indécente, mais la coutume est toutefois de s'en abstenir.
Je me sens un peu fatigué, ai-je le droit de m'appuyer sur la pierre tombale?
  • Pour une personne âgée, on peut permettre, si ce n'est pas par mépris le défunt.
  • Dans tous les cas, c'est permis, il n'y a aucun problème selon tous les décisionnaires, et même le Chah' autorise.
  • Le Choulhan Aroukh et le Rama permettent si ce n'est pas par mépris le défunt.
Un érouv composé d'aliments est-il consommable s'il s'est trouvé dans un cimetière?
  • Selon Rav Ovadia Yossef, c'est permis.
  • Tous les décisionnaires s'accordent à dire que c'est interdit.
J'ai besoin de me détendre, le cimetière est paisible, ai-je le droit de m'y promener?
  • C'est formellement interdit.
  • Je peux me promener seulement si je suis accompagné en raison du mauvais esprit qui plane dans le cimetière.
Priser du tabac dans un cimetière, est ce possible?
  • La règle est la même que pour une synagogue.
  • Il n'y a aucune raison de permettre de priser du tabac dans un cimetière et donc c'est interdit.
  • Selon tous les décisionnaires c'est recommandé en raison du mauvais esprit qui plane sur le cimetière.
Puis-je marcher sur une tombe dans un cimetière?
  • Si j'ai marche dessus par inadvertance, c'est permis.
  • Si je n'ai pas l'intention en marchant de manquer de respect au défunt, c'est permis.
  • C'est autorisé si cela est pour moi un raccourci.
Validation en cours...

Commentez cette vidéo

Vous devez être connecté pour commenter cette vidéo
Vendredi 14 mars 2014
Chalom Yohanan! Pour les prochaines fois, je vous demande s'il vous plait de poser vos questions dans la partie des questions réponses pour qu'elles puissent profiter au maximum de personnes. En un mot, il est vrai que d'après certains Richonim il est autorisé d'étudier la Torah près du tombeau d'un Maître de Torah (et même dans les 4 coudées du cercueil) vu que c'est fait en son honneur. Ainsi on comprend les propos de la Gémara dans Baba Kama (page 15) qui dit qu'on a ouvert une Yéchiva près de la tombe d'un grand Rav. Toutefois certains autres grands Richonim écrivent que cette Gémara parle d'une Yéchiva qui aurait été ouverte en dehors des 4 coudées du tombeau et dans ce cas, il n'y a pas de problème. Prier près d'un cercueil c'est déjà autre chose. Kol touv!
homme
1 question
  • Badge question réponse
3médaille d'or
1médaille d'argent
1médaille de bronze
Lundi 10 mars 2014
Bonjour Rav, j?ai une question par rapport à la dernière question: Vous dites qu'étudier dans la Torah dans un cimetière est interdit car c'est un mépris pour le défunt, or lorsque l'on pèlerine, par exemple, au Ohel du Rabbi on lit le Maané Lashon qui contient des morceaux de Zohar et de Guemara. http://hebrewbooks.org/15693 Le din est le même pour le talit katan, ou les téphilines que l'on ne doit pas porter dans un cimetière, car c'est un mépris pour le défunt, qui lui, ne peut plus accomplir ces Mitzvots, mais lorsque l'on étudie des textes de Torah devant la tombe de leur auteur, et cela n'est plus du mépris, car on lui ajoute du Zhout. Merci de votre réponse

L'étude d'aujourd'hui est dédiée à la réfoua chélema de Mme Jeanine Bat Simy. Merci de prier pour elle !!