Votre compte

בס"ד

Accueil > Vidéos et Quiz > Le scoop de Simh'at Torah pour les juifs de H'outs Laarets
Envoyez Ă  un ami

Envoyer cette page Ă  un ami

X

Le scoop de Simh'at Torah pour les juifs de H'outs Laarets

Vous devez être connecté pour télécharger la vidéo
Voir le guide
Dimanche 16 octobre 2022
9min03
vu 1242 fois
Chargement...
Le quiz apparaîtra une fois la vidéo terminée!
Quizz
Attention, une question peut comporter plusieurs réponses exactes!
Un juif de l'étranger doit-il manger dans sa Soucca le 8ème jour de Souccot?
  • Oui et en récitant la bénédiction
  • Oui, mais sans réciter de bénédiction
  • Non
Un juif de l'étranger qui se trouve en Israël à l'hôtel, doit il manger dans la Soucca le 8ème jour de Souccot?
  • Oui
  • Non
Validation en cours...

Commentez cette vidéo

Vous devez être connecté pour commenter cette vidéo
homme
185 questions
  • Badge question réponse
11médaille d'or
0médaille d'argent
0médaille de bronze
Mercredi 11 octobre 2017
Parlez-vous de l'enseignement d'Abayé en bas du daf 4B ?
Mercredi 11 octobre 2017
Vous avez raison ! Seulement la Guémara au début de Beitsa écrit que bien qu'aujourd'hui le doute n'existe plus on conserve toujours la coutume des deux jours de Yom Tov ! Cf. dans la Guémara la raison de cette Halakha. Kol touv !
homme
185 questions
  • Badge question réponse
11médaille d'or
0médaille d'argent
0médaille de bronze
Mardi 10 octobre 2017
Bonsoir Rav, En visionnant le cours, j'ai été très étonné que l'invité de 'houts laarets ne fasse pas un seul jour pour le dernier yom tov, et ce selon tous les avis ! Pourquoi est-ce que je prétends cela ? Parce que tous les sujets qui tournent autour de votre cours dépendent, comme vous le rappelez d'ailleurs si bien, que du fait qu'en 'houts laarets on a un doute quant à la date du tout-premier jour de yom tov. Or quand l'invité arrive en erets durant 'hol hamo'ed, n'a-t-il pas à portée de main des milliers de témoins qui peuvent lui certifier : "Le premier jour de yom tov tombait telle date" ? Son doute est donc levé. Aussi pourquoi devrait-il clôturer la fête en marquant deux jours de yom tov, puisque fêter deux jours au lieu d'un seul est dû à un doute passé, et qu'aujourd'hui il n'a plus le moindre doute ? Merci, mo'adim lesim'ha

L'étude d'aujourd'hui est dédiée à la réfoua chélema de Rabbi Avraham Moréno Albert Ben Rivka. 

Merci de prier pour lui !!