Votre compte

בס"ד

Accueil > Questions / Réponses > J'ai chaud, elle à froid... Que faire?
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

J'ai chaud, elle à froid... Que faire?

vu 7597 fois
Catégories : Comportement
homme
69 questions
  • Badge question réponse
  • Badge Profil 100%
16médaille d'or
2médaille d'argent
7médaille de bronze
Mardi 02 juin 2015 à 10h59

Mon cher ami Rav,

 

Tout d'abord 1000 merci car vous nous nourrissez quotidiennement de spirituel, HAZAK !!!

 

Je pose une question qui va sans doute vous faire sourire car faisant partie de notre quotidien à tous et toutes...

 

En effet, que ce soit à la maison ou à la synagogue, peut on ouvrir la fenêtre quand on pense qu'il fait chaud, ou pour changer l'air, pour aussi évacuer les éventuels bactéries et virus présents dans un espace clos ??? Par exemple, en France, à la synagogue, et à la maison aussi, il y a toujours les "pro et anti fenêtre ouverte". En Israêl, le problème est évacué car a priori, la climatisation fonctionne pratiquement toute l'année !!!

 

Que dirait la halakha ???

 

1 - laisser la fenêtre fermée, et tant pis pour ceux qui ont chaud

 

2 - laisser le fenêtre ouverte, et tant mieux pour moi !!! Pour info, dans les transports en commun à Paris, la priorité est pour les partisans des fenêtres fermées ... Etouffant comme réponse !!!

 

J'insiste encore et encore que la réponse n'est absolument pas urgente !!!

 

Bien à vous, Daniel

Jeudi 04 juin 2015 à 00h21

Chalom Ouvrah'a!

 

Comme à votre habitude voilà une question intéressante!

 

J'essayerai d'en faire un cours vidéo prochainement dans lequel je tâcherai Bli néder de détailler toutes la logique de cette Halah'a.

 

Mais pour ne pas vous laisser sur votre faim et surtout pour que vous n'étouffiez pas, je vous fait un tout petit résumé.

 

  -L'opinion du Rav Israël Salanter zatsal: (ainsi qu'elle a été rapportée par le Rav H'aïm Kanyevsky Chlita dans son livre Chaaré Emouna (Péa chapitre 4 michna 1)).

 

    -En été (lorsqu'il fait chaud et que généralement la plupart des gens ont chaud) ceux qui ont chaud ont la priorité, et peuvent exiger qu'on ouvre la fenêtre même si la majorité des prieurs se trouvant à la synagogue s'y opposent.

 

    -En hiver (lorsqu'il fait froid et que généralement la plupart des gens ont froid) ceux qui ont froid ont la priorité, et peuvent exiger qu'on ferme la fenêtre même si la majorité des prieurs se trouvant à la synagogue s'y opposent.

 

 

  -L'opinion du Rav H'aïm Kanyevsky: 

 

On doit aller d'après la majorité des prieurs dans tous les cas qu'on soit en été ou en hiver.

 

Le Rav Chpits dans son livre (Michpéét Hatorah au chapitre 89) tranche comme le Rav Israël Salanter, et il précise deux autres points importants:

 

  1. En automne ou en hiver, il n'y a pas de règle précise et il faut arriver à un juste milieu ou un compromis. 
  2. Même si d'après la Halah'a on peut obliger les autres à... il n'en demeure pas moins que l'idéal est d'essayer de faire plaisir à tous et de trouver des solutions.

Au sujet de l'allumage de ventilateurs, le Rav Wozner zatsal écrit que c'est habituel qu'en été on est besoin de les allumer et ceci revient donc à la Halah'a de l'ouverture de la fenêtre en été. A savoir que si certaines personnes ont chaud, on doit les allumer bien que ceci dérange la majorité (ses propos sont écrits pour des habitants à Bné Brak, om la chaleur est insupportable).

 

Par contre, au sujet de la climatisation en été, le Rav Wozner écrit que si certaines personnes risquent de devenir malade s'il est allumé, on ne peut forcer les personnes sensibles à subir à cause de la climatisation, même si la majorité souhaite qu'elle soit allumée. 

 

Il écrit toutefois que c'est aussi très difficile de priver toute la collectivité de climatisation à cause d'une seule personne. Il faut donc s'efforcer que tout le monde soit contant. Par exemple, dans son cas, autoriser les personnes ayant froid à cause de la climatisation à s'asseoir près d'une fenêtre un peu ouverte.

 

Kol touv!

 

 

homme
69 questions
  • Badge question réponse
  • Badge Profil 100%
16médaille d'or
2médaille d'argent
7médaille de bronze
Jeudi 04 juin 2015 à 10h27

Ouah, ce qui me surprend est que le titre apportée à ma question correspond exactement à ce qui se passe dans les faits: ce genre de situations se rencontrent surtout à la maison avec le jeu des fenêtres ouvertes - fermées en fonction des souhaits du mari ou de son épouse !!!

 

un coup ouverte, un coup fermée etc

 

En tout cas, votre réponse est claire et cadrée ... Que des bonnes choses pour vous et votre entourage !!!

 

Amitiés, Daniel

Jeudi 04 juin 2015 à 22h42

Chalom!

 

On raconte qu'une nuit un couple se trouvait dans sa chambre et la femme se plaignait qu'il fait froid. Elle allait donc fermer la fenêtre.

 

Lui, ayant chaud, allait l'ouvrir à nouveau. Et elle allait la refermer.

 

A un moment il en a eu mare, il a pris sa pantoufle, l'a jetée en direction de la fenêtre, et plaf, elle s'est brisée en 1000 morceaux.

 

Toute cette nuit, le mari disait "Ah enfin il y a un peu d'air!" et elle disait "Qu'est ce qui fait froid!!!". Et ce dialogue de sourds durant toute la nuit!

 

Le lendemain matin lorsque le jour s'est levé, il s'est avéré, que c'était le miroir qu'il avait cassé, et que la fenêtre était restée intacte et fermée!

 

Avouez qu'elle est bonne et combien réelle...

 

Chabbat Chaloml (En dehors de Divré Torah et de perles pour Chabbat vous aurez aussi une petite blague juive!).

homme
65 questions
  • Badge question réponse
179médaille d'or
1médaille d'argent
9médaille de bronze
Lundi 20 juillet 2015 à 22h14

Shalom Rav,

J'ai lu votre réponse sur le sujet et j'ai un peu de mal à comprendre les positions du Rav Salanter et du Rav Wozner.

Autant la réponse du Rav H. Kanievski est simple : A'harei rabim lehatot, autant les autres me paraissent plus complexes à mettre en oeuvre.

En été, vous aurez toujours quelqu'un qui a chaud, même si la majorité ne souhaite pas mettre le ventilateur/climatisation dans la salle et réciproquement.

La recherche du compromis dans ce type de situation est toujours compliqué. Les esprits s'échauffent (si l'on peut dire) et les gens en viennent souvent à se disputer.

La position du Rav H. Kanievski paraît simple et facile à mettre en oeuvre.

Pourquoi les autres Rabbanim ne vont pas comme le Rav Kanievski ?

Même si je comprends que le compromis est souhaitable mais si difficile à atteindre.

Merci pour le temps que vous nous consacrez.

Joël

Jeudi 23 juillet 2015 à 00h03

Chalom!

 

Je comprend ce que vous dites!

 

Le Rav Salanter va avec une logique qui consiste à dire que la norme est qu'en été on ai chaud et qu'en hiver on ait froid. Il convient donc de tenir compte des personnes normalement constituées qui demandent qu'on respecte leur sensation.

 

Le Rav Wozner s'appuie sur les propos du Rama dans le H'ochen Michpat (je vous conseille de lire sa téchouva si vous voulez bien comprendre). Ce serait un peu long de développer toute la téchouva à présent!

 

Kol touv!

Poser une question complémentaire

Vous devez être connecté pour poser une question au Rav!

L'étude d'aujourd'hui est dédiée à la réfoua chélema de Rabbi Avraham Moréno Albert Ben Rivka. 

Merci de prier pour lui !!