Votre compte

בס"ד

Accueil > Pico
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Pico

femme
29 ans
Paris
France
Badges
  • Badge question réponse

12médaille d'or
2médaille d'argent
0médaille de bronze

Toutes les questions posées par Pico

Chabbat

Inviter veuve pour l'allumage de 'Hannouca

- Mercredi 17 décembre 2014 à 15h26 vu 743 fois

Shalom Rav,

Nous avons en face de chez moi une dame, veuve et âgée, et mes parents lui ont proposé de venir pour assister à l'allumage de 'Hannouca (elle n'est pas vraiment religieuse et c'était son défunt mari qui allumait).

Elle est venue pour le premier soir, elle était très contente et cela lui a fait beaucoup de bien d'être dans l'ambiance de 'Hannouca !

Ma question est: étant donné qu'elle ne fait pas Chabbat, ce serait un problème de l'inviter pour l'allumage de vendredi? Vaut-il mieux de ne pas l'inviter (et de se rattraper le samedi soir) plutôt que de la faire venir (elle prendra forcément ses clés et son portable) ?

Merci beaucoup !

Et Hannouca samea'h!

Chalom Ouvrah'a!

 

L'allumage des bougies de H'annouca du Vendredi est de toute façon avancé avant l'horaire de l'entrée de Chabbat. 

Donc invitez la et assurez vous qu'elle entre chez elle avant l'entrée de Chabbat.

 

Je vous recommande tout de même, pour votre culture de Halah'a de lire la réponse suivante : http://www.torahacademy.fr/invitation-qui-peut-mener-a-une-transgression-de-chabat-ou-yom-tov-si-la-personne-prend-la-voiture

 

H'annouca Saméah'!

 

Kidouch du Chabbat matin

- Lundi 11 décembre 2017 à 19h12 vu 574 fois

Chalom Rav,

Le chabbat matin, après ma tfila, je fais le kidoush.

Je ne sais jamais si je dois réciter chéakol sur mon café au lait ? Dans le doute, je fais chéakol sur une sucrerie ou un chocolat.

Merci et chavoua tov!

Chalom !

 

Je ne veux pas vous priver 'Hass Véchalom de votre sucrerie, mais disons que si votre café se trouve devant vous au moment du Kiddouch ou que vous savez que vous allez ensuite le boire, le vin acquitte les autres boissons (cf. Choul'han Aroukh chap. 174 § 2 ainsi que le Michna Béroura § 3).

 

Béhatsla'ha !

 

'Hannoucca Saméa'h !

Kiddouch

Kidouch du Chabbat matin

- Lundi 11 décembre 2017 à 19h12 vu 574 fois

Chalom Rav,

Le chabbat matin, après ma tfila, je fais le kidoush.

Je ne sais jamais si je dois réciter chéakol sur mon café au lait ? Dans le doute, je fais chéakol sur une sucrerie ou un chocolat.

Merci et chavoua tov!

Chalom !

 

Je ne veux pas vous priver 'Hass Véchalom de votre sucrerie, mais disons que si votre café se trouve devant vous au moment du Kiddouch ou que vous savez que vous allez ensuite le boire, le vin acquitte les autres boissons (cf. Choul'han Aroukh chap. 174 § 2 ainsi que le Michna Béroura § 3).

 

Béhatsla'ha !

 

'Hannoucca Saméa'h !

Cacherout

Doute sur la provenance de la vaisselle

- Lundi 01 juin 2020 à 10h39 vu 197 fois

Shalom Rav,

Voici le cas : un juif loue son appartement à d'autres juifs.

Mais avant eux, il l'a loué à des goyims.

La vaisselle est mise à disposition, mais il y a un doute depuis le temps (et vu le niveau de pratique de la personne) si la vaisselle (assiette, casserole, marmite) a été trempée comme il le faut

Un juif qui loue cet endroit, doit-il retremper toute la vaisselle (compliqué en France en ces temps de corona), ou bien la cachériser comme si elle avait toujours appartenu à un goy ?

Je précise que l'endroit est principalement louée par des goyims et non par des juifs. Merci par avance !

Chalom !

 

Il vous faudra évidemment cachériser puisque des non-juifs ont cuisiné à l'intérieur probablement de la nourriture non Cacher.

 

AU sujet de l'immersion des ustensiles, en ces temps de corona je pense que vous pouvez vouès reposer sur les décisionnaires qui stipulent qu'étant donné que pour le propriétaire de ces ustensiles, ceux ci ne sont pas là pour manger mais pour se faire de l'argent ce sera autorisé. 

 

Sans parler du fait qu'ici il y a un doute si les ustensiles ont déjà été trempés ou pas.

Après le corona, on se reparle Béézrat Hachem ! (en espérant Béézrat Hachem être encore en vie et en bonne santé).

 

Béhatsla'ha !

Pureté familiale

Hefsek tahara - t√Ęches - mo'h da'houk douloureux

- Jeudi 01 ao√Ľt 2019 √† 08h48 vu 354 fois

Shalom !

J'ai fait mon hefsek, puis mon mo'h da'houk. Je l'ai gardé 30mn, mais j'avoue qu'il me fait un peu mal (peut-être que le tissu est trop raide?), puis-je le mouiller un peu pour atténuer la douleur?

Mon mo'h da'houk avait une tâche marronée mais très léger, qui transparait.

Mais ce matin, j'ai vu sur mes dessous plusieurs petites tâches, espacées, d'un marron plus foncé.

Ma bdika est-elle valide, ou alors je dois recommencer ?

Merci beaucoup! Shabbat shalom !

Chalom !

 

1- Pour le Mokh vous pouvez un peu l'humidifier s'il vous fait mal, mais qu'il soit bien essoré quand vous le rentrez !

 

2- Les tâches étaient marron, si vous êtes certaine que c'est du marron qui ne tend pas du tout ni vers le rouge ni vers le rose ni vers le noir etc. c'est autorisé. 

Vos dessous étaient blancs ? De quelle taille étaient les tâches ?

 

Je vous envoie de suite un mail !

 

Merci .

Mikvé en Israel

- Mardi 24 septembre 2019 à 09h22 vu 308 fois

Shalom Rav, Avez vous une adresse d'un mikvé pour femmes, sur Jerusalem ou Bayit Vegan ?

 

Merci, shana tova oumetouka !

Chalom !

 

Oui; A Bayt Végan, 4 rue Chaaré Torah !

 

Leur téléphone : 02-6438493

 

Kol touv !

Formation au mariage

- Vendredi 31 janvier 2020 à 10h40 vu 286 fois

Shalom Rav, Comment devenir formatrice au mariage ? La dame qui m'a enseigné a été formé par le Rav Dreyfuss. Savez-vous comment ça se passe ? Merci !

Chalom !

 

Il n'y a pas de règle à ce sujet.

Ce qu'il faut principalement c'est bien apprendre la partie de Halakha (pureté familiale) et apprendre bien la partie du Chalom Baït.

 

Généralement il est bien de commencer à former d'autres personnes qu'une fois qu'on a soi même de l'expérience en Chalom Baït, c'est à dire après quelques années de mariage et dans la cas où Béézrat Hachem cette personne réussit elle même dans son Chalom baït avec son mari.

 

Je vois difficilement une femme qui n'a pas de Chalom Baït former une Kalla comme il se doit. 

 

Après chez qui faire cette formation ? Chez Rav Dreyfus ou chez d'autres Rabbanim ou Rabbaniot ? C'est à vous de décider.

 

Béhatsla'ha !

Grossesse et Nidda

- Jeudi 02 juillet 2020 à 20h48 vu 214 fois

Shalom Rav, Je vais entrer sdv dans mon neuvième mois, par rapport à la nidda, il y a-t-il des mesures ou autres précautions à prendre ? Merci beaucoup Shabbat shalom !

Chalom !

Béchaa Tova !

 

Priez beaucoup pour que tout se passe bien !

 

Les Vendredi préparez vous à l'avance pour avoir un sac avec tout le nécessaire, et laissez une lumière allumée chez vous, et si vous avez déjà des enfants vérifiez comment faire pour les faire garder !

 

De même composez le numéro de l'ambulance en faisant le moins d'actes possibles par exemple en l'ayant déjà composé Vendredi, ensuite pendant Chabbat vous appuyez sur Bis avec une fourchette ou autre !

 

Béhatsla'ha !

Déclencher un accouchement

- Jeudi 02 juillet 2020 à 20h50 vu 303 fois

Shalom Rav, Que dit la halakha quant au fait de déclencher un accouchement ? J'ai cru entendre que tous les rabanims n'étaient pas pour (ou du moins selon le contexte).

Que pouvez vous me dire à ce sujet ?

Merci !

Tahara - après un accouchement

- Jeudi 03 septembre 2020 à 18h18 vu 354 fois

Shalom Rav, J'ai accouché d'une petite fille BH merci Hachem ! J'ai quelques questions concernant la nidda suivant cette période : 1) Combien de temps dure en moyenne la durée de la nidda après un accouchement ? 2) Dois-t-elle être rallongée, puisque j'ai eu une épisiotomie ? 3) Est-ce que du fait de cette opération, je pourrais faire moins de bdikots (on m'a appris à en faire 2 par jour) ? 4) J'allaite exclusivement pour le moment, est-ce vrai qu'après ne plus avoir de sang dû à l'accouchement, l'allaitement aura un effet contraceptif ? Dans ce cas doit-on vérifier régulièrement par une bdika qu'il n'y a pas de sang ? Porter des dessous de couleur et attendre le retour des règles ? 5) Avant de quitter la maternité, on m'a prescrit des pilules à prendre, mais le médecin m'a dit que la prise de ces pilules pouvaient rendre nidda. Je vous avoue ne pas les avoir prise depuis la date prescrite, et je n'ai pas l'intention de les prendre. A ce propos, est-ce bon ou conseillé d'en prendre après un accouchement ? 6) Je retourne bien en arrière, quelques jours avant l'accouchement, j'ai vu du sang sur le papier toilette, en allant aux urgences j'ai eu plusieurs examens qui m'ont vraiment fait saigné. Du coup j'ai été gardé en surveillance - un examen rend-t-il nidda ? La sage-femme m'a dit que le sang pouvait (mais elle n'était pas sur) provenir du mouvement du col. Etais-je nidda ? Je pense avoir tout demander. Sinon je re-clique sur la case en haut à droite ! :) MErci infiniment pour votre aide précieuse Kol touv et shabbat shalom !

Shalom Rav, J'ai accouché d'une petite fille BH merci Hachem !

 

Immense Mazal Tov au papa et à la maman ! Qu'elle soit Béézrat Hachem une immense Tsadika et en bonne santé avec beaucoup de bonheur ! Amen !!

 

J'ai quelques questions concernant la nidda suivant cette période :

 

1) Combien de temps dure en moyenne la durée de la nidda après un accouchement ?

 

Cela dépend de chaque femme, mais en général les femmes commencent à arrêtre de voir du sang au bout de 3 semaines, 1 mois voire 1 mois et demie.

 

2) Dois-t-elle être rallongée, puisque j'ai eu une épisiotomie ?

 

Non il n'y a pas de raison que cela provoque plus de saignements !

 

3) Est-ce que du fait de cette opération, je pourrais faire moins de bdikots (on m'a appris à en faire 2 par jour) ?

 

Oui, vous ne ferez pas le Mokh Da'houk, et faites le Hefsek, la Bdika le lendemain (celle du 1er jour) une Bédika au milieu (3 ou 4ème jour) et une le dernier jour (septième jour).

 

Une fois que àa aura cicatrisé, vous referez toutes les vérifications. Si vous voyez du sang sur l'une des Bdikot c'est possible que cela provienne non pas de l'endroit mais de la cicatrice, dans ce cas là vous me téléhonerez et je vous indiquerai quoi faire.

 

4) J'allaite exclusivement pour le moment, est-ce vrai qu'après ne plus avoir de sang dû à l'accouchement, l'allaitement aura un effet contraceptif ?

 

C'est assez vrai mais pas 100 pour cent.

 

Dans ce cas doit-on vérifier régulièrement par une bdika qu'il n'y a pas de sang ?

 

Non.

 

Porter des dessous de couleur et attendre le retour des règles ?

 

Oui.

 

5) Avant de quitter la maternité, on m'a prescrit des pilules à prendre, mais le médecin m'a dit que la prise de ces pilules pouvaient rendre nidda. Je vous avoue ne pas les avoir prise depuis la date prescrite, et je n'ai pas l'intention de les prendre. A ce propos, est-ce bon ou conseillé d'en prendre après un accouchement ?

 

Si tout va bien et que le médecin ne vous a pas parlé d'un problème précis, ce n'est pas la peine de prendre de pillule. Si vous vous sentez très fatiguée et que vous voulez vous reposer quelques mois (3 4 mois dans un premier temps), je vous autorise.

 

Concernant le fait qu'elles rendent Nidda, le conseil que l'on donne avec ces pillules d'allaitement telles que serazet c'est de les prendre toujours à la même heure, porter que des sous vêtemsnts de couleur, ne pas regarder le papier toilettes etc.

 

6) Je retourne bien en arrière, quelques jours avant l'accouchement, j'ai vu du sang sur le papier toilette, en allant aux urgences j'ai eu plusieurs examens qui m'ont vraiment fait saigné. Du coup j'ai été gardé en surveillance - un examen rend-t-il nidda ? La sage-femme m'a dit que le sang pouvait (mais elle n'était pas sur) provenir du mouvement du col. Etais-je nidda ?

 

Cela dépend quel examen. Vous avez le nom précis de cet examen ?

 

Je pense avoir tout demander. Sinon je re-clique sur la case en haut à droite ! :)

 

MErci infiniment pour votre aide précieuse Kol touv et shabbat shalom !

 

Ko touv ! 

Mais comment elle s'appelle au fait votre petite princesse ?

Nida encore et toujours

- Jeudi 10 septembre 2020 à 20h50 vu 252 fois

Shalom Rav,

 

J'ai discuté avec une dame qui m'a mis le doute concernant la nida après l'accouchement.

 

Elle m'a dit que d'un point de vue médicale et de la halakha, il fallait attendre entre 1 mois et 1 mois et demi pour démarrer le processus de tahara.

 

Est-ce qu'il faille attendre jusqu'à cette période là même s'il n'y a plus de perte de sang ?

 

J'ai fait mes bdikots et elles sont propres, mais j'ai peur de me tromper, peut-être que je démarre trop tôt et que ça risque de se compliquer ensuite ?

 

MErci par avance !

Chalom !

 

Ce n'est pas vrai ce qu'elle vous dit !

 

D'un point de vue de Halakha après deux deux semaines de la naissance d'une fille, vous pouvez déjà vous tremper au Mikvé !

 

En ce qui est d'un point de vue de médecine, les médecins disent qu'au bout de 3 semaines, l'endroit est censé s'être remis en ordre !

 

Ce que certains préconisent effectivement c'est de ne pas tomber enceinte avant que ce soient écoulés environ 6 semaines, mais cela ne vous empêche pas de vous immerger au Mikvé et de vous servir ensuite d'un moyen de contraception autoirsé par la Halakha tels que pharmatex. 

 

Juste j'ai l'habitude de dire aux femmes après accouchement, faites vos vérifications mais soyez prêtes à de mauvaises surprises, en effet il arrive que juste le septième jour le flux reprenne. Donc soyez prête à cela, vous et votre mari, mais très souvent tout se passe bien jusqu'au bout.

 

Béhatsla'ha !

Question Nida - doute bdika

- Samedi 12 septembre 2020 à 22h43 vu 239 fois

Shalom Rav,

 

J'ai suivi votre conseil pour les vérifications, cependant aujourd'hui j'ai eu 2 doutes : - la bdika avait un point de la taille d'une pointe d'aiguille rose/rouge

 

- sur un dessous blanc, j'ai cru voir une tâche rosé clair, je voulais la prendre en photo après shabbat mais elle a tourné au jaunâtre.

 

Dans le premier cas est-ce dû à la cicatrice ?

 

j'avais fait une autre bdika la veille qui était propre.

 

Dans le second la couleur, si elle a tourné, est-elle cachère ?

 

Merci de me répondre !

Chalom !

 

Rappelez moi svp quelle cicatrice ? Vous avez eu mal lors de la vérification ? Il est avéré que la cicatrice saigne encore ?

 

Kol touv !

Couleurs impures

- Mercredi 30 septembre 2020 à 10h56 vu 214 fois

Shalom Rav, Est-ce que la couleur beige-jaunâtre est impure ?On m'a enseigné que le jaune ne l'est pas, mais les couleurs ont un large panel de nuances ! Un beige foncé, qu'en est-il ? MErci ! Tizkou leshanim rabot !

Chalom !

 

Le beige n'est pas impure tant qu'il ne tend ni vers le rouge ni vers le rose, ni vers le bordeau, ni vers le marron très foncé.

 

Si vous avez un doute il vaut mieux montrer à un Rav.

 

Béhatsla'ha !

Compte des jours - Nidda

- Mercredi 03 février 2021 à 17h50 vu 114 fois

Bonsoir Rav, Je dois apporter ma bdika pour la faire vérifier, dans l'attente de la réponse du Rav, est-ce que je compte quand même le jour des chiva nekiim ? Comment ça se passe ?

Kol touv !

Chalom !

 

Oui oui bien sûr vous continuez vos vérifications jusqu'à ce que vous ayez la réponse du Rav !

 

Une fois que vous aurez la réponse vous serez comment continuer votre calcul !

 

Béhatsla'ha !

Préparation au mikvé difficile

- Mercredi 03 février 2021 à 18h00 vu 141 fois

Shalom Rav,

 

J'ai une question étrange à vous soumettre : Je suis très prise BH à m'occuper de mon bébé qui me sollicite beaucoup.

 

Quand vient le moment de se préparer pour le mikvé ce n'est pas du tout simple, rester 30mn sous la douche c'est trop long!

 

Ma fille pleure beaucoup et panique quand je ne suis pas dans son champ de vision... Je ne peux pas attendre sa sieste, c'est une tsadeket qui se contente de très peu de sommeil..!

 

Est-ce possible de se préparer la veille ?

 

Merci !!

Chalom !

 

Je recommanderai à votre mari si possible de venir vous aider à vous occuper de votre fille que vous puissiez vous organiser convenablement.

 

En tout état de cause, si vous n'avez pas d'autre choix, faites effectivement l'essentiel de vos préparatifs la veille, mais le jour même vous devez impérativement réitérer une bonne douche à l'eau chaude, vous repeignez les cheveux alors qu'ils sont encore humides etc. 

 

Même si cela ne dure pas une demie heure ce n'est pas grave, surtout si vous faites ces préparatifs alors qu'il fait encore jour ce n'est pas obligatoire de rester bloquée une demie heure. 

 

Béhatsla'ha !

Décollement - nidda

- Mardi 22 juin 2021 à 13h05 vu 89 fois

Shalom Rav,

Je suis en début de grossesse et j'ai perdu beaucoup de sang. J'ai consulté deux fois aux urgences, à la deuxième on m'a dit qu'il y avait un décollement qui provoque la coulée de sang. Le bébé bouge et va bien BH mais j'ai un traitement à suivre et surtout devoir rester au repos. Ce sang rend-t-il nidda ?

Merci à vous !

Chalom Ouvrakha !

 

Ce sang provient de l'utérus, donc vous êtes Nidda.

 

Béhatsla'ha et Béchaa Tova !!!

 

Reposez vous beaucoup, buvez beaucoup, mais surtout, priez beaucoup !!

Compte des 7 jours et recommandation médicale

- Lundi 28 juin 2021 à 14h39 vu 96 fois

Shalom Rav,

En lien avec ma dernière question (décollement-nidda), suite à mon dernier examen (il y en a eu un autre entre temps) le médecin a recommandé une abstention de relations pendant une quinzaine de jours au moins. Je n'ai plus de sang déjà BH, dois-je attendre pour commencer mon compte afin de coïncider avec la fin des 15 jours ?

Merci !

Chalom !

 

Faites le compte, et allez au Mikvé dès que vous pouvez et concernant les relations attendez que le moment voulu soit venu, mais pourquoi vous priver de tout contact physique avec votre mari alors qu'uniquement la relation est déconseillée ?

 

Béhatsla'ha !

Précautions - nidda

- Vendredi 02 juillet 2021 à 10h58 vu 98 fois

Shalom Rav,

 

Je vous remercie d'abord infiniment pour votre aide et vos réponses si claires ! Qu'Hachem vous comble de brakhots, de joie et de santé à vous et toute votre famille ! Amen !

 

Ma question rebondit encore sur mes précédentes : l'hématome que j'ai (dû aux saignements liés au décollement) va se résorber seul avec l'aide D'Hachem.

 

On m'a dit qu'il était possible, pendant cette phase de résorption, qu'il y ait des saignements mais que c'était normal et qu'il n'y avait pas lieu que je me précipite à nouveau aux urgences.

 

Est-ce que, en cas de saignement, serais-je considéré comme nidda là aussi ? Et si je sais qu'il y a un risque probable de saignement, dois-je surveiller la présence de sang ? Encore merci et un grand shabbat shalom !

Chalom !

 

Rappelez moi où se trouve l'hématome svp.

 

Merci.

Immersion au Mikvé

Préparation au mikvé difficile

- Mercredi 03 février 2021 à 18h00 vu 141 fois

Shalom Rav,

 

J'ai une question étrange à vous soumettre : Je suis très prise BH à m'occuper de mon bébé qui me sollicite beaucoup.

 

Quand vient le moment de se préparer pour le mikvé ce n'est pas du tout simple, rester 30mn sous la douche c'est trop long!

 

Ma fille pleure beaucoup et panique quand je ne suis pas dans son champ de vision... Je ne peux pas attendre sa sieste, c'est une tsadeket qui se contente de très peu de sommeil..!

 

Est-ce possible de se préparer la veille ?

 

Merci !!

Chalom !

 

Je recommanderai à votre mari si possible de venir vous aider à vous occuper de votre fille que vous puissiez vous organiser convenablement.

 

En tout état de cause, si vous n'avez pas d'autre choix, faites effectivement l'essentiel de vos préparatifs la veille, mais le jour même vous devez impérativement réitérer une bonne douche à l'eau chaude, vous repeignez les cheveux alors qu'ils sont encore humides etc. 

 

Même si cela ne dure pas une demie heure ce n'est pas grave, surtout si vous faites ces préparatifs alors qu'il fait encore jour ce n'est pas obligatoire de rester bloquée une demie heure. 

 

Béhatsla'ha !

Compte des 7 jours et recommandation médicale

- Lundi 28 juin 2021 à 14h39 vu 96 fois

Shalom Rav,

En lien avec ma dernière question (décollement-nidda), suite à mon dernier examen (il y en a eu un autre entre temps) le médecin a recommandé une abstention de relations pendant une quinzaine de jours au moins. Je n'ai plus de sang déjà BH, dois-je attendre pour commencer mon compte afin de coïncider avec la fin des 15 jours ?

Merci !

Chalom !

 

Faites le compte, et allez au Mikvé dès que vous pouvez et concernant les relations attendez que le moment voulu soit venu, mais pourquoi vous priver de tout contact physique avec votre mari alors qu'uniquement la relation est déconseillée ?

 

Béhatsla'ha !

Contraception

Nida encore et toujours

- Jeudi 10 septembre 2020 à 20h50 vu 252 fois

Shalom Rav,

 

J'ai discuté avec une dame qui m'a mis le doute concernant la nida après l'accouchement.

 

Elle m'a dit que d'un point de vue médicale et de la halakha, il fallait attendre entre 1 mois et 1 mois et demi pour démarrer le processus de tahara.

 

Est-ce qu'il faille attendre jusqu'à cette période là même s'il n'y a plus de perte de sang ?

 

J'ai fait mes bdikots et elles sont propres, mais j'ai peur de me tromper, peut-être que je démarre trop tôt et que ça risque de se compliquer ensuite ?

 

MErci par avance !

Chalom !

 

Ce n'est pas vrai ce qu'elle vous dit !

 

D'un point de vue de Halakha après deux deux semaines de la naissance d'une fille, vous pouvez déjà vous tremper au Mikvé !

 

En ce qui est d'un point de vue de médecine, les médecins disent qu'au bout de 3 semaines, l'endroit est censé s'être remis en ordre !

 

Ce que certains préconisent effectivement c'est de ne pas tomber enceinte avant que ce soient écoulés environ 6 semaines, mais cela ne vous empêche pas de vous immerger au Mikvé et de vous servir ensuite d'un moyen de contraception autoirsé par la Halakha tels que pharmatex. 

 

Juste j'ai l'habitude de dire aux femmes après accouchement, faites vos vérifications mais soyez prêtes à de mauvaises surprises, en effet il arrive que juste le septième jour le flux reprenne. Donc soyez prête à cela, vous et votre mari, mais très souvent tout se passe bien jusqu'au bout.

 

Béhatsla'ha !

Vérifications

Nida encore et toujours

- Jeudi 10 septembre 2020 à 20h50 vu 252 fois

Shalom Rav,

 

J'ai discuté avec une dame qui m'a mis le doute concernant la nida après l'accouchement.

 

Elle m'a dit que d'un point de vue médicale et de la halakha, il fallait attendre entre 1 mois et 1 mois et demi pour démarrer le processus de tahara.

 

Est-ce qu'il faille attendre jusqu'à cette période là même s'il n'y a plus de perte de sang ?

 

J'ai fait mes bdikots et elles sont propres, mais j'ai peur de me tromper, peut-être que je démarre trop tôt et que ça risque de se compliquer ensuite ?

 

MErci par avance !

Chalom !

 

Ce n'est pas vrai ce qu'elle vous dit !

 

D'un point de vue de Halakha après deux deux semaines de la naissance d'une fille, vous pouvez déjà vous tremper au Mikvé !

 

En ce qui est d'un point de vue de médecine, les médecins disent qu'au bout de 3 semaines, l'endroit est censé s'être remis en ordre !

 

Ce que certains préconisent effectivement c'est de ne pas tomber enceinte avant que ce soient écoulés environ 6 semaines, mais cela ne vous empêche pas de vous immerger au Mikvé et de vous servir ensuite d'un moyen de contraception autoirsé par la Halakha tels que pharmatex. 

 

Juste j'ai l'habitude de dire aux femmes après accouchement, faites vos vérifications mais soyez prêtes à de mauvaises surprises, en effet il arrive que juste le septième jour le flux reprenne. Donc soyez prête à cela, vous et votre mari, mais très souvent tout se passe bien jusqu'au bout.

 

Béhatsla'ha !

Couleurs impures

- Mercredi 30 septembre 2020 à 10h56 vu 214 fois

Shalom Rav, Est-ce que la couleur beige-jaunâtre est impure ?On m'a enseigné que le jaune ne l'est pas, mais les couleurs ont un large panel de nuances ! Un beige foncé, qu'en est-il ? MErci ! Tizkou leshanim rabot !

Chalom !

 

Le beige n'est pas impure tant qu'il ne tend ni vers le rouge ni vers le rose, ni vers le bordeau, ni vers le marron très foncé.

 

Si vous avez un doute il vaut mieux montrer à un Rav.

 

Béhatsla'ha !

Fêtes juives

'Had Gadia ... !

- Dimanche 18 mai 2014 à 15h02 vu 789 fois

Shalom Rav,

Je voudrais savoir d'où provient le chant 'had gadia qu'on a l'habitude de lire à Pessa'h?

Quel est la signification de ce chant?

Chalom Ouvrah'a!

 

A vrai dire je ne crois pas qu'on connaisse le rédacteur de ce chant fabuleux. Ce qui est sûr est qu'il a été rédigé par des Grands Rabbanim et qu'il fait partie intégrante de la Haggada de Pessah'.

 

Dans les Haggadot ancestrales ce chant figure. On a retrouvé des Haggadot de l'année 1406 écrites à la main et dans lesquelles ce chant figurait déjà.

 

Concernant l'interprétation de ce chant de nombreuses interprétations en ont été données par nos très grands Maîtres. 

 

Entre autre le H'atam Sofèr dit que l'agneau fait allusion à Yossef, et le chat ce sont ses frères qui l'ont jalousé. Le chien s'est Pharaon qui s'en ai pris à eux etc...

 

L'interprétation la plus simple et évidente est qu'on vient mettre l'accent sur le fait que tout ce qui se passe sur terre est géré par la providence divine qui se charge de régler le compte à ceux qui agissent mal, et que le dernier mot est toujours décidé par D.

 

J'ai été un peu succinct, j'espère que vous comprenez bien comment cette leçon ressort explicitement de ce chant.

 

Kol touv.

La grandeur du Yom Tov

- Vendredi 23 mai 2014 à 11h46 vu 657 fois

Shalom Rav,

J'ai écouté votre cours sur le sens profond du Chabbat, (http://www.torahacademy.fr/le-sens-profond-du-chabbat-du-chabbat) et j'aimerais savoir qu'en est-il des jours de Yom Tov? Pour Chabbat, vous avez parler du 'hanoukat bayit etc, et pour Yom Tov, est-ce valable aussi?

Y a-t-il une différence entre le premier jour de Yom Tov et le deuxième (en dehors d'Israël)?

Merci beaucoup!

Chabbat Chalom!

Chalom Ouvrah'a!

 

Ce que j'ai rapporté dans ce cours au nom du Midrach a été écrit spécifiquement au sujet du Chabbat.

Concernant les jours de Yom Tov, leur sens profond dépend de la fête en question. Par exemple le sens profond du Yom tov de Chavouot va être le fait de recevoir la Torah. 

Vous écouterez si vous le désirez les cours mis en ligne à ce sujet et vous comprendrez Béézrat Hachèm quel est le sens de ces jours là de Yom tov.

Le deuxième jour de Yom tov revêt le premier sens que celui du premier jour sauf que le premier jour est Yom Tov d'après la Torah alors que le second est un jour de Yom tov d'ordre Rabbinique.

 

Kol touv.

Choffar - pendant le moussaf

- Lundi 08 septembre 2014 à 11h38 vu 893 fois

Shalom Rav, Si pendant le moussaf de Roch HaChana, je ne suis pas arrivée au moment où on doit sonner du choffar, dois-je m'arrêter dans ma tfila?

Et si dans le cas contraire je lis plus vite, dois-je attendre jusqu'au moment où on sonne du choffar?

Merci beaucoup!

Chalom Ouvrah'a!

 

Dans le premier cas, vous devez vous interrompre pour écouter le Chofar. Dans le second cas vous devez vous interrompre jusqu'à ce que le Baal tokéa sonne et ensuite vous continuez.

 

Kol touv!

Allumage - Yom Kippour

- Mercredi 01 octobre 2014 à 14h48 vu 1057 fois

Shalom Rav,

Je voulais savoir si on peut allumer les bougies de Kippour avant l'heure indiquée sur le calendrier?

Merci beaucoup et chana tova!

Chalom Ouvrah'a!

 

C'est comme pour l'entrée de Chabbat. Vous pouvez allumer depuis l'heure de Minh'a kétana (qui figure dans les calendriers juifs).

Simplement, si vous allumez à Minh'a kétana vous devez prendre sur vous dès lors l'observance des lois de Kippour.

 

Gmar h'atima tova!

Inviter veuve pour l'allumage de 'Hannouca

- Mercredi 17 décembre 2014 à 15h26 vu 743 fois

Shalom Rav,

Nous avons en face de chez moi une dame, veuve et âgée, et mes parents lui ont proposé de venir pour assister à l'allumage de 'Hannouca (elle n'est pas vraiment religieuse et c'était son défunt mari qui allumait).

Elle est venue pour le premier soir, elle était très contente et cela lui a fait beaucoup de bien d'être dans l'ambiance de 'Hannouca !

Ma question est: étant donné qu'elle ne fait pas Chabbat, ce serait un problème de l'inviter pour l'allumage de vendredi? Vaut-il mieux de ne pas l'inviter (et de se rattraper le samedi soir) plutôt que de la faire venir (elle prendra forcément ses clés et son portable) ?

Merci beaucoup !

Et Hannouca samea'h!

Chalom Ouvrah'a!

 

L'allumage des bougies de H'annouca du Vendredi est de toute façon avancé avant l'horaire de l'entrée de Chabbat. 

Donc invitez la et assurez vous qu'elle entre chez elle avant l'entrée de Chabbat.

 

Je vous recommande tout de même, pour votre culture de Halah'a de lire la réponse suivante : http://www.torahacademy.fr/invitation-qui-peut-mener-a-une-transgression-de-chabat-ou-yom-tov-si-la-personne-prend-la-voiture

 

H'annouca Saméah'!

 

Je√Ľner - probl√®mes de sant√©

- Dimanche 19 juillet 2015 à 11h52 vu 745 fois

Chavoua tov!

Je voudrais savoir si lorsqu'on a des soucis au niveau de l'estomac (ulcères et autres) on peut jeûner?

Le médecin l'a autorisé seulement si on se sent bien et qu'on ne fait aucune activité; mais il est rare que même une moitié de jeûne ne laisse pas quelques désagréments les jours suivants!

Je voudrais savoir aussi quelle est halakha pour une personne âgée et diabétique.

Merci beaucoup pour vos réponses claires et précises!

Kol touv!

Chalom

 

Tout depend de ce que vous appelez des soucis. S'il s'agit d'une maladie, c'est autorise de ne pas jeuner.

 

Si c'est juste des petites douleurs ce n'est pas une raison pour ne pas jeuner.

 

Si vous avez un doute expliquez moi un petit peu plus de quoi il s'agit.

 

Pour une personne diabetique a partir d'un certain niveau c'est deja considere comme une maladie et on est dispense de jeuner.

 

Kol touv!

Kaparot à TorahAcademy ??

- Dimanche 20 septembre 2015 à 19h14 vu 700 fois

Chalom,

 

Si je donne une somme pour les kaparoth, qu'est-ce que je tiendrais en main erev kipour en récitant le texte associé?

 

Merci beaucoup, shana tova, soyez scellés dans le livre de la vie, vous, vos proches, tous les internautes et tout le am israël !

Chalom!

 

Merci pour vos bénédictions! Soyez vous aussi bénies!

 

Il vous est possible de prendre de l'argent, de le faire tourner autour de vous, puis de faire transférer ces Kaparot sur une autre somme, celle que vous allez donner à TorahAcademy (par exemple), et votre argent redevient utilisable pour toute cause.

 

Kol touv et Gmar H'atima Tova!

Acheter quelque chose de co√Ľteux-Ben hametsarim

- Mercredi 27 juillet 2016 à 17h08 vu 641 fois

Chalom,

 

Je voudrais savoir s'il est permis pendant la période de ben hametsarim d'acheter quelque chose de cher?

 

Je ne parle pas de vêtements mais d'un objet électronique ou autre (qui nous réjouira certainement).

 

Merci beaucoup pour le temps que vous prenez pour nous répondre.

 

Kol touv!

Chalom!

 

Avant Roch H'odech Av, aucun problème.


Ensuite, c'est un problème à moins que vous n'ayez urgemment besoin de cela.

 

Pour le récapitulatif de ces lois, veuillez lire le cours suivant: 

 

http://www.torahacademy.fr/lois-de-ben-hametsarim

 

Kol touv!

Que des parents attendent leur enfant pour l'allumage

- Mardi 27 novembre 2018 à 10h10 vu 392 fois

Bonjour Rav, S

i notre fille (adulte mais qui vit chez nous) rentre tard du travail (vers 20h), peut-on l'attendre pour l'allumage de la Hanoukia? Vaut-il mieux que mon mari allume à l'heure, et qu'elle rallume plus tard elle à son retour?

Merci infiniment pour votre aide, Kol touv et chavoua tov.

Chalom !

 

Le mieux est que vous allumiez à temps sans elle. Elle est acquittée par votre allumage bien qu'elle ne se trouve pas sur les lieux.

Elle n'aura pas besoin de rallumer lorsqu'elle rentrera à la maison.

Si vous n'allumez en tout cas par vers l'extérieur et qu'il n'y a pas de Pirsoum Haness à l'extérieur, vous pouvez l'attendre pour allumer avec elle.

Pour mieux comprendre ces cours propos veuillez écouter le cours suivant :

 

http://www.torahacademy.fr/attendre-son-epouse-pour-l-allumage-de-la-hannoucia

 

Kol touv !

Roch Hachana

Choffar - pendant le moussaf

- Lundi 08 septembre 2014 à 11h38 vu 893 fois

Shalom Rav, Si pendant le moussaf de Roch HaChana, je ne suis pas arrivée au moment où on doit sonner du choffar, dois-je m'arrêter dans ma tfila?

Et si dans le cas contraire je lis plus vite, dois-je attendre jusqu'au moment où on sonne du choffar?

Merci beaucoup!

Chalom Ouvrah'a!

 

Dans le premier cas, vous devez vous interrompre pour écouter le Chofar. Dans le second cas vous devez vous interrompre jusqu'à ce que le Baal tokéa sonne et ensuite vous continuez.

 

Kol touv!

Yom Kippour

Allumage - Yom Kippour

- Mercredi 01 octobre 2014 à 14h48 vu 1057 fois

Shalom Rav,

Je voulais savoir si on peut allumer les bougies de Kippour avant l'heure indiquée sur le calendrier?

Merci beaucoup et chana tova!

Chalom Ouvrah'a!

 

C'est comme pour l'entrée de Chabbat. Vous pouvez allumer depuis l'heure de Minh'a kétana (qui figure dans les calendriers juifs).

Simplement, si vous allumez à Minh'a kétana vous devez prendre sur vous dès lors l'observance des lois de Kippour.

 

Gmar h'atima tova!

Kaparot à TorahAcademy ??

- Dimanche 20 septembre 2015 à 19h14 vu 700 fois

Chalom,

 

Si je donne une somme pour les kaparoth, qu'est-ce que je tiendrais en main erev kipour en récitant le texte associé?

 

Merci beaucoup, shana tova, soyez scellés dans le livre de la vie, vous, vos proches, tous les internautes et tout le am israël !

Chalom!

 

Merci pour vos bénédictions! Soyez vous aussi bénies!

 

Il vous est possible de prendre de l'argent, de le faire tourner autour de vous, puis de faire transférer ces Kaparot sur une autre somme, celle que vous allez donner à TorahAcademy (par exemple), et votre argent redevient utilisable pour toute cause.

 

Kol touv et Gmar H'atima Tova!

Pessah'

'Had Gadia ... !

- Dimanche 18 mai 2014 à 15h02 vu 789 fois

Shalom Rav,

Je voudrais savoir d'où provient le chant 'had gadia qu'on a l'habitude de lire à Pessa'h?

Quel est la signification de ce chant?

Chalom Ouvrah'a!

 

A vrai dire je ne crois pas qu'on connaisse le rédacteur de ce chant fabuleux. Ce qui est sûr est qu'il a été rédigé par des Grands Rabbanim et qu'il fait partie intégrante de la Haggada de Pessah'.

 

Dans les Haggadot ancestrales ce chant figure. On a retrouvé des Haggadot de l'année 1406 écrites à la main et dans lesquelles ce chant figurait déjà.

 

Concernant l'interprétation de ce chant de nombreuses interprétations en ont été données par nos très grands Maîtres. 

 

Entre autre le H'atam Sofèr dit que l'agneau fait allusion à Yossef, et le chat ce sont ses frères qui l'ont jalousé. Le chien s'est Pharaon qui s'en ai pris à eux etc...

 

L'interprétation la plus simple et évidente est qu'on vient mettre l'accent sur le fait que tout ce qui se passe sur terre est géré par la providence divine qui se charge de régler le compte à ceux qui agissent mal, et que le dernier mot est toujours décidé par D.

 

J'ai été un peu succinct, j'espère que vous comprenez bien comment cette leçon ressort explicitement de ce chant.

 

Kol touv.

Hannouka

Inviter veuve pour l'allumage de 'Hannouca

- Mercredi 17 décembre 2014 à 15h26 vu 743 fois

Shalom Rav,

Nous avons en face de chez moi une dame, veuve et âgée, et mes parents lui ont proposé de venir pour assister à l'allumage de 'Hannouca (elle n'est pas vraiment religieuse et c'était son défunt mari qui allumait).

Elle est venue pour le premier soir, elle était très contente et cela lui a fait beaucoup de bien d'être dans l'ambiance de 'Hannouca !

Ma question est: étant donné qu'elle ne fait pas Chabbat, ce serait un problème de l'inviter pour l'allumage de vendredi? Vaut-il mieux de ne pas l'inviter (et de se rattraper le samedi soir) plutôt que de la faire venir (elle prendra forcément ses clés et son portable) ?

Merci beaucoup !

Et Hannouca samea'h!

Chalom Ouvrah'a!

 

L'allumage des bougies de H'annouca du Vendredi est de toute façon avancé avant l'horaire de l'entrée de Chabbat. 

Donc invitez la et assurez vous qu'elle entre chez elle avant l'entrée de Chabbat.

 

Je vous recommande tout de même, pour votre culture de Halah'a de lire la réponse suivante : http://www.torahacademy.fr/invitation-qui-peut-mener-a-une-transgression-de-chabat-ou-yom-tov-si-la-personne-prend-la-voiture

 

H'annouca Saméah'!

 

Que des parents attendent leur enfant pour l'allumage

- Mardi 27 novembre 2018 à 10h10 vu 392 fois

Bonjour Rav, S

i notre fille (adulte mais qui vit chez nous) rentre tard du travail (vers 20h), peut-on l'attendre pour l'allumage de la Hanoukia? Vaut-il mieux que mon mari allume à l'heure, et qu'elle rallume plus tard elle à son retour?

Merci infiniment pour votre aide, Kol touv et chavoua tov.

Chalom !

 

Le mieux est que vous allumiez à temps sans elle. Elle est acquittée par votre allumage bien qu'elle ne se trouve pas sur les lieux.

Elle n'aura pas besoin de rallumer lorsqu'elle rentrera à la maison.

Si vous n'allumez en tout cas par vers l'extérieur et qu'il n'y a pas de Pirsoum Haness à l'extérieur, vous pouvez l'attendre pour allumer avec elle.

Pour mieux comprendre ces cours propos veuillez écouter le cours suivant :

 

http://www.torahacademy.fr/attendre-son-epouse-pour-l-allumage-de-la-hannoucia

 

Kol touv !

Période du 9 Av.

Je√Ľner - probl√®mes de sant√©

- Dimanche 19 juillet 2015 à 11h52 vu 745 fois

Chavoua tov!

Je voudrais savoir si lorsqu'on a des soucis au niveau de l'estomac (ulcères et autres) on peut jeûner?

Le médecin l'a autorisé seulement si on se sent bien et qu'on ne fait aucune activité; mais il est rare que même une moitié de jeûne ne laisse pas quelques désagréments les jours suivants!

Je voudrais savoir aussi quelle est halakha pour une personne âgée et diabétique.

Merci beaucoup pour vos réponses claires et précises!

Kol touv!

Chalom

 

Tout depend de ce que vous appelez des soucis. S'il s'agit d'une maladie, c'est autorise de ne pas jeuner.

 

Si c'est juste des petites douleurs ce n'est pas une raison pour ne pas jeuner.

 

Si vous avez un doute expliquez moi un petit peu plus de quoi il s'agit.

 

Pour une personne diabetique a partir d'un certain niveau c'est deja considere comme une maladie et on est dispense de jeuner.

 

Kol touv!

Acheter quelque chose de co√Ľteux-Ben hametsarim

- Mercredi 27 juillet 2016 à 17h08 vu 641 fois

Chalom,

 

Je voudrais savoir s'il est permis pendant la période de ben hametsarim d'acheter quelque chose de cher?

 

Je ne parle pas de vêtements mais d'un objet électronique ou autre (qui nous réjouira certainement).

 

Merci beaucoup pour le temps que vous prenez pour nous répondre.

 

Kol touv!

Chalom!

 

Avant Roch H'odech Av, aucun problème.


Ensuite, c'est un problème à moins que vous n'ayez urgemment besoin de cela.

 

Pour le récapitulatif de ces lois, veuillez lire le cours suivant: 

 

http://www.torahacademy.fr/lois-de-ben-hametsarim

 

Kol touv!

Je√Ľnes

Je√Ľner - probl√®mes de sant√©

- Dimanche 19 juillet 2015 à 11h52 vu 745 fois

Chavoua tov!

Je voudrais savoir si lorsqu'on a des soucis au niveau de l'estomac (ulcères et autres) on peut jeûner?

Le médecin l'a autorisé seulement si on se sent bien et qu'on ne fait aucune activité; mais il est rare que même une moitié de jeûne ne laisse pas quelques désagréments les jours suivants!

Je voudrais savoir aussi quelle est halakha pour une personne âgée et diabétique.

Merci beaucoup pour vos réponses claires et précises!

Kol touv!

Chalom

 

Tout depend de ce que vous appelez des soucis. S'il s'agit d'une maladie, c'est autorise de ne pas jeuner.

 

Si c'est juste des petites douleurs ce n'est pas une raison pour ne pas jeuner.

 

Si vous avez un doute expliquez moi un petit peu plus de quoi il s'agit.

 

Pour une personne diabetique a partir d'un certain niveau c'est deja considere comme une maladie et on est dispense de jeuner.

 

Kol touv!

Bénédictions

Chehe'hiyanou sur ce qu'on crée?

- Dimanche 10 décembre 2017 à 18h34 vu 396 fois

Chalom,

Dois-je réciter la braha de Chehe'hiyanou dans le cas où le vêtement que je porte a été cousu par ma mère(exemple mes robes de Chabbat)?

Ou par moi même? Merci d'avance,

Kol touv.

Chalom !

 

Oui bien sûr c'est encore mieux, et vous avez encore plus de plaisir!

 

Les termes employés par le Choul'han Aroukh au sujet de celui qui construit une maison et qui doit donc réciter Chééhiyanou, est qu'il construit et non pas qu'il achète. 

 

Kol touv !

Rituel de la prière

Heure pour la amida quand on travaille

- Lundi 24 ao√Ľt 2015 √† 16h55 vu 664 fois

Chalom et chavoua tov,

 

Je vais commencer à travailler, et je dois être à 7h30 dehors, je voudrais savoir si on doit absolument faire la amida de chaharit à partir du netz (qui est un peu avant 7h cette semaine dans ma ville) ou si on peut la devancer?

 

Si cela est impossible, est-ce que je peux faire ma amida dans le métro?

 

Debout ou assise?

 

Merci beaucoup du temps que vous nous accordez!

 

kol touv

Chalom et chavoua tov,

 

Chalom Ouvrah'a:

 

Je vais commencer à travailler, et je dois être à 7h30 dehors, je voudrais savoir si on doit absolument faire la amida de chaharit à partir du netz (qui est un peu avant 7h cette semaine dans ma ville) ou si on peut la devancer?

 

S'il n'y a pas le choix vous pouvez la devancer depuis Alot Hachah'ar.

 

Si cela est impossible, est-ce que je peux faire ma amida dans le métro?

 

Oui de façon discrète!

 

Debout ou assise?

 

Assise de préférence pour ne pas trop vous faire remarquer et de sorte à ne pas être dérangée à chaque instant!

 

Merci beaucoup du temps que vous nous accordez!

 

Avec plaisir!

 

kol touv

 

Kol touv!

Tfilat hadérekh dans le métro

- Mardi 13 octobre 2015 à 11h29 vu 565 fois

Shalom,

je voudrais savoir si je peux faire tfilat hadérekh avant d'aller dans le métro ou si il y a une certaine distance qui permet de le réciter?

Merci beaucoup,

Qu'Hachem vous protège!

Chalom!

 

Non le métro se trouve dans la ville. On ne récite cette Brah'a que lorsqu'on sort de la ville et qu'on parcoure une distance minimale de 72 minutes aller-retour.

 

Amen, vous aussi ainsi que tout Son peuple adoré!

 

Kol touv!

Tsédaka et Maasser

Plus de guemilout hassadim et hessed

- Mardi 13 octobre 2015 à 11h43 vu 828 fois

Shalom,

Comment peut-on, dans la folie du quotidien, pratiquer plus de hessed et de guemiloit hassadim?

Est-ce que prier pour les autres peut entrer dans cette catégorie?

Merci beaucoup!

Kol touv

Chalom!

 

Prier pour les autres est la meilleure Gémilout H'assadim que vous puissiez faire avec eux.

 

Etre à l'écoute des personnes qui vous parlent, de vos proches, c'est aussi une immense Gmilout H'assadim.

 

Encourager des amies à se renforcer en Torah ou à écouter des cours de Torah etc. 

 

Aider les pauvres et les associations de Torah c'est aussi Gemilout H'assadim!

 

Tous ces petits points ne prennet pas forcément beaucoup de temps et sont considérés indéniablement comme étant de la Gémilout H'assadim et du H'essed.

Donner son maasser en avance

- Lundi 09 mai 2016 à 19h22 vu 859 fois

Bonjour Rav, Je voudrais savoir si, en sachant le montant de mon salaire, je pourrais donner le total de 3mois(ou autre) de mon maasser en avance. Merci beaucoup et hodesh tov!

Chalom Ouvrah'a!

 

Excellente question qu'on m'a déjà souvent posée mais pas sur le site.

 

L'opinion de la grande majorité des décisionnaires est que c'est possible de donner à l'avance le Masser d'un gain qu'on n'a pas encore eu mais qu'on va avoir dans le futur. (Noda Bihouda KamaYoré Déa chapitre 73, Chevet Halevy Tome 2 chapitre 133 paragraphe 9 etc. etc.).

 

Telle était aussi la coutume du Steipeler (Orh'aot Rabbénou Tome 1 page 303).

 

Toutefois l'opinion du Binian Tsion (Hah'adachot chapitre 13) est que ce n'est pas possible.

 

En pratique la coutume est d'autoriser à le faire.

 

toutefois le conseil donné par le H'afets H'aïm dans son oeuvre Ahavat H'essed (Tome 2 chapitre 18 paragraphe 2) est qu'étant donné qu'il s'agit d'une discussion le mieux est qu'au moment où on commence dans sa vie à accomplir la Mitsva de Masser qu'on dise explicitement qu'on compte donner le Maasser à condition de pouvoir se permettre de le donner quelque fois dans ces conditions.

 

Mais à nouveau si ce n'a pas été fait la première fois ce n'est pas grave. 

 

Kol touv!

Tsedaka dans le métro

- Mardi 26 juillet 2016 à 19h38 vu 564 fois

Shalom, Il est fréquent de voir des pauvres/sdf dans le métro qui mendient.

Doit-on leur donner de la tsedaka?

 

Des fois ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas juifs mais plutôt parce qu'on voit clairement qu'avec l'argent certains achète de l'alcool ou des cigarettes. Dans ce cas je les enfonce plus qu'autre chose.

 

D'autres ne sont pas comme ça, évidemment.

 

Merci de votre réponse! kol touv.

Chalom!

 

Ceux dont vous n'avez aucune raison de les suspecter d'abus, donnez leur une petite somme même s'ils sont non juifs pour Darké Chalom.

 

Ceux qui se comportent mal avec cet argent, je ne vois aucune raison valable de les entraîner dans ce mal et de cautionner cela bien que leur situation soit très très difficile et c'est pour cela qu'ils se saoulent. Fumer des cigarettes, ce n'est pas si méchant que cela. Vous voyez autour de vous des gens très honorables qui fument. Alors le fait qu'il soient sdf ne pourrait les priver de ce plaisir.

 

Béhatslah'a!

Maasser par chèque

- Mercredi 27 juillet 2016 à 17h10 vu 482 fois

Chalom,

 

J'ai entendu dans un cours qu'on ne pouvait pas profiter de notre salaire tant qu'on ne donne pas le maasser.

 

Ma question est : est-ce qu'on considère le maasser comme donné si par exemple je l'envoi par chèque mais qu'il n'est pas encaissé tout de suite?

 

Merci beaucoup!

 

Kol touv

Chalom,

 

Chalom Ouvrah'a!

 

J'ai entendu dans un cours qu'on ne pouvait pas profiter de notre salaire tant qu'on ne donne pas le maasser.

 

Je ne suis pas d'accord, ce n'est pas interdit, mais c'est clair qu'il vaut mieux essayer au moment même où on a reçu le Masser de le doner pour ne pas en venir à des oublis.

 

Ma question est : est-ce qu'on considère le maasser comme donné si par exemple je l'envoi par chèque mais qu'il n'est pas encaissé tout de suite?

 

Dès lors que vous l'avez envoyé c'est bon.

 

Merci beaucoup!

 

Avec plaisir! 

 

Kol touv

 

Kol touv!

Maasser

- Mercredi 03 ao√Ľt 2016 √† 16h42 vu 499 fois

Shalom!

 

Une jeune amie m'a demandé : elle aide une personne âgée et lui achète et amène de temps à autre des plats cacheres dans sa clinique; elle veut savoir si la somme utilisée pour acheter ses repas peut être déduite du maasser?

 

Je ne connais pas trop sa situation financière, ses parents l'aident mais elle est encore étudiante.

 

Merci à vous! Kol touv.

Chalom!

 

Si cette personne âgée n'aurait pas de nourriture sans cela, ou qu'elle ne mangerait pas Cacher sans cela, ou encore que le fait qu'on lui amène de la nourriture la réjouit particulièrement, c'est indéniablement une Mitsva qui peut être accomplie en se servant de l'argent du Maaser, et surtout si sans cette autorisation elle ne le ferait pas.

 

Béhatslah'a!

Emouna (foi en D.)

Quand un probl√®me en entra√ģne d'autres...

- Jeudi 26 novembre 2015 à 19h06 vu 680 fois

Shalom Rav, Je voudrais vous exposer un cas, qui me concerne, un peu compliqué.

 

Je vous le cite en résumé. J'ai travaillé un peu plus de 4 mois, sans voir le contrat promis, ni aucun salaire.

En plus du dommage financier, j'ai subi une pression morale difficile à décrire.

Je n'ai jamais été aussi mal mené, qui plus est, j'en souffre d'autant plus car ceux qui me font face sont juifs. Du coup, j'ai tout laissé tomber. Mais tout juste après, ils m'appellent en me disant que c'est moi qui leur ait causé du tort, et ils refusent de voir le talmid hakham et possèk de notre ville pour régler nos différents (j'ai appris que ce n'était pas la première fois qu'ils sont passés devant lui!) mais un autre qu'ils veulent eux.

Je vous avoue que je suis de nature à laisser couler, mais là en raccrochant, j'étais vraiment dans une colère noire, noire...

J'ai sincèrement travaillé en toute droiture, et je suis choqué de recevoir en pleine figure des mensonges.

Rav, je passe des moments difficiles, mais ce que ce problème entraine est pire: comment gérer cette colère,la haine, mais surtout surtout, le lachon hara que cela cause!

Mes proches me voient dans un état pitoyable et prennent en grippe les autres.

Bref cette histoire me préoccupe matériellement mais aussi spirituellement, et j'ai besoin d'encouragements, et je vous demande quel chemin suivre pour ne pas dériver?

Comment faire pour avancer dans ce genre d'épreuves? Comment savoir ce qu'Hachem attend de moi?

Merci du temps que vous prenez pour lire,

Merci beaucoup!

Kol touv!

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui je vous comprend, ce genre d'expériences sont de véritables claques à la figure qu'on se prend et ceci nous montre combien souvent on vit vraiment dans un monde de requins.

 

Je vous recommande d'écouter les cours dans lesquels on parle des épreuves de la vie, des souffrances tel que celui-ci http://www.torahacademy.fr/vaygach et d'autres qui se trouvent sur le site. Ils vous encourageront et vous rappelleront l'aspect positif et valeureux des souffrances.

 

Je vous recommande de ne pas trop parler de ces personnes, confiez vous simplement à une personne pour vous décharger mais cela ne sert à rien de tout raconter à tout le monde sauf si c'est pour leur éviter de se rapprocher de ces personnes là.

 

Priez très fort D. pour qu'il vous donne les moyens d'affronter cette épreuve, et vous allez voir vous sortirez sans doute grandie de cette épreuve et terrible déception. Ne vous arrêtez pas là, prenez de l'avant et cherchez un autre emploi.

 

Hachem Yaazor!

Chalom Ba√Įt

Jusqu'o√Ļ aider ses proches quand on est mari√©?

- Vendredi 31 janvier 2020 à 10h37 vu 298 fois

Shalom Rav,

 

Je me suis récemment mariée (merci Hachem!)

 

Que ce soit du côté de mon mari comme du mien, nous avons toujours été là pour chaque membre de notre famille. Surtout que nous ne sommes pas mariés à 20ans, jusqu'à ce qu'on se marie on était limite présent H24 7j/7 si besoin est.

 

Maintenant que la donne change, je me demande jusqu'où doit-on aller dans ce hessed ?

 

Bien que mariés, nous sommes toujours sollicités !

 

C'est vrai que certains membres de nos familles ont des soucis très difficiles. Pour ma part, je veux me concentrer d'abord sur mon couple.

 

Tous les membres de notre famille en ont pris le temps, pourquoi pas nous ?

 

Je ne veux pas qu'à la longue ça se répercute sur nous. Qu'en pensez-vous ?

 

Comment se comporter vis à vis de sa famille ?

 

Chabbat chalom oumevorakh !

Chalom Ouvrakha !

 

Vous avez raison que votre couple doit être la première urgence. D'autre part vous en pouvez pas bâtir votre couple sur l'égoïsme, mais au contraire sur la bonté.

 

Ce qu'il faut c'est savoir faire la part des choses, et établir un équilibre dans ces domaines. 

Cet équilibre je ne peux vraiment pas vous aider à y songer vu le peu de détails que vous me donnez. 

 

Si vous avez du mal à y voir clair, peut être téléphonez moi et expliquez moi plus en détail de quoi il s'agit.

 

Béhatsla'ha Rabba et Mazal Tov !!!

Education

Dire le Nom d'Hachem avec enfants

- Vendredi 03 juillet 2015 à 15h27 vu 872 fois

Shalom Rav,

Dans le cas où on fait réciter un enfant (qui n'est pas le sien) sa téfila, et qu'on la chante avec lui, est-il possible de dire le Nom d'Hachem?

Merci beaucoup! Chabbat Chalom ou mévorakh !

Chalom Ouvrah'a!

 

Le Choulh'an Aroukh (chap. 215 § 3) autorise à apprendre aux enfants à réciter la bénédiction bien que ce n'est pas au moment où l'enfant a besoin de réciter cette bénédiction, mais ce n'est que pour lui apprendre. Le Michna Béroura (cf. Orah' Hayim, chap. 215 § 14) rajoute que pour ce faire le Rav qui lui apprend ou ses parents ont le droit même de réciter le nom de D.

 

En effet, c'est de cette façon qu'on pourra les éduquer à réciter les bénédictions convenablement et c'est donc autorisé en tant que Mitsva de 'Hinoukh.  

 

Selon le Péri Mégadim (chap. 657 § 1) cela est autorisé même avant l'âge du 'Hinoukh.

 

Les décisionnaires ajoutent que ceci n'est valable pas que pour les enfants en bas âge, mais il en ira de même pour un adulte qui ne connait pas les Brakhot et auquel on viendrait les lui enseigner. 

 

Par contre, le Kaf Hah'ayim, ainsi que le Echel Avraham (chap. 167 § 19) sont d'avis que cela est à éviter si l'on peut procéder autrement, par exemple en commençant à prononcer les deux premières syllabes –ADO- et à laisser à l'enfant le soin de compléter.

 

Kol touv!

Aider un enfant à se concentrer

- Vendredi 03 juillet 2015 à 15h30 vu 912 fois

Shalom Rav,

Je m'occupe d'un petit garçon de 6 ans, et je l'aide à faire se tfila et réviser.

Il a l'esprit très dissipé, et n'arrive pas à se concentrer.

Auriez vous un conseil à me donner pour l'aider?

Merci à vous!

Chabbat Chalom

Chalom!

 

Tout d'abord peut être faudrait-il faire un diagnostique. Peut être est-il hyperactif? Le cas échéant, la façon de s'occuper de lui peut être totalement différente.

 

  • Essayez peut être de lui donner des pauses de quelques minutes toutes les heures. 
  • Faites en sorte que ce soit lui qui lise et non pas vous. En effet ce sera beaucoup plus simple pour lui à ce concentrer si c'est lui qui lit plutôt que s'il doit écouter une personne. 
  • L'écriture peut aussi (ou le dessin) lui permettre de mieux se concentrer.
  • Complimentez le pour les fois où il fait des efforts pour être concentré.
  • Essayez de ne jamais vous énerver. Cf aussi http://www.torahacademy.fr/rav-preida
  • Priez beaucoup pour lui!

Kol touv et Béhatslah'a!

Peur des chiens

- Jeudi 21 mai 2020 à 19h19 vu 269 fois

Shalom Rav,

Comment aider un petit enfant qui a peur des chiens ? En sachant que la peur n'est pas lié à un traumatisme. Merci !

Chalom !

 

Je connais beaucoup d'adultes qui ont aussi beaucoup peur des chiens. 

Tout d'abord vérifiez est ce que vous même, votre mari ou les autres enfants n'ont pas peur des chiens. Parce que la peur c'est comme le corona, c'est contagieux !

 

Ensuite, parlez avec lui de cela et laissez le s'exprimer et exprimer sa peur dans les moindres détails !

 

Peut être faites lui faire un dessin du chien dont il a si peur !

 

Et sachez qu'avec le temps cela passe, rien de grave !

 

Dernier conseil : Venez habiter à Jérusalem, il y a très très peu de chiens. Le problème alors est qu'il risque de commencer à avoir peur des chats (max. à ce moment là vous retournez en France). 

 

Béhatsla'ha !

Des enfants sur le balcon

- Jeudi 21 mai 2020 à 19h21 vu 246 fois

Shalom Rav,

Comment faire prendre conscience aux touts petits (entre 2 et 6 ans disons) qu'il n'est pas prudent de rester dans le balcon, surtout sans surveillance ?

Certains essayent d'escalader, de monter sur une chaise et d'être au bord, etc.

Merci par avance !

Chalom !

 

Suite à votre dernière question, Cf. http://www.torahacademy.fr/peur-des-chiens une idée ingénieuse m'est venue...

 

Achetez un chien, mettez le sur le balcon et vous êtes sûrs que les enfants n'y rentreront pas sans vous !

 

Passons aux choses sérieuses !

 

Je pense que la meilleure chose à faire est de s'acquitter du devoir de Maaké à savoir mettre des barreaux assez élevés pour pouvoir être certaine que même s'ils montent sur une chaise ils ne risquent rien.

 

Au passage, vous dormirez mieux la nuit, en sachant qu'ils ne sont pas en danger.

 

Mise à part cela il faut leur expliquer que c'est très dangereux et que si Hass Véchalom on tombe, c'est mortel etc. etc. Je ne pense pas que ce soit traumatisant de dire à un enfant que quelque chose est dangereux !

 

Béhatsla'ha !

Enfant quii vole

- Jeudi 21 mai 2020 à 19h23 vu 221 fois

Shalom Rav, Comment se comporter face à un enfant qui vole ?

Chalom !

 

Question très très générale.
Quel âge a-t-il ? 

Qu'appelez vous voler ? Les oiseaux aussi volent... et les avions aussi volaient avant le Corona.... Je plaisante.

Combien de fois par mois ?

 

Bref je veux vous aider mais suis dans l'incapacité vu le peu de détails que vous me donnez !

 

Kol touv !

Bébé (trop) sensible

- Lundi 10 mai 2021 à 20h26 vu 160 fois

Shalom à nouveau,

 

Ma question va vous paraitre bizarre mais j'ai réellement besoin de conseils. Ma fille de 9 mois est d'une sensibilité peu commune, depuis sa naissance elle pleure sauf si je suis dans les parages, a peur de tous le monde et me sollicite énormément.

 

Elle dort très peu la journée sauf si je m'allonge près d'elle, elle ne fait pas ses nuits.

 

Médicalement; tout va bien. J'ai même consulté un ostéopathe, BH il n'y a rien à signaler.

 

Pendant un temps j'étais très stressée de la laisser pleurer car depuis ses 4 mois elle part en spasme et elle s'évanouit... (ça lui arrive quand elle ne dort pas ou pas assez, qu'elle se fait mal ou qu'elle a peur).

 

Je suis physiquement à bout, et je vous demande conseil pour savoir comment dois-je me comporter avec elle ? Je reçois des conseils de personnes bien attentionnées mais je ne sais s'ils sont bons à suivre : la laisser pleurer, la faire garder par une étrangère, la mettre en crèche, ne pas allaiter le prochain parce qu'il peut être trop collé comme elle, la forcer à dormir seule, chercher une cause spirituelle etc...

 

Je vous remercie par avance !

Chalom Ouvrakha !

 

Personnellement je sais que cela arrive avec certains bébés, et au bout d'un moment ça passe Béézrat Hachem ! Rien de grave ! Chez nous, plusieurs bébés étaient ainsi !

 

La laisser pleurer un peu oui, vous n'êtes pas obligée dès le premier instant de la prendre, mais évidemment que la laisser s'évanouir n'est pas permis !

 

Je vous recommande de beaucoup prier Hachem en lui disant bien que vous ne savez plus quoi faire, et que vous savez que seul Lui peut vous aider dans ces conditions !

 

Allaiter le prochain ? Oui bien sûr, pourquoi vouslez vous le priver et vous priver de ce plaisir et de cet atout énergétique et très bon pour sa santé physique et morale etc.

 

Béhatsla'ha !

Comportement

Etre Avrekh et regarder des films

- Jeudi 15 mars 2018 à 19h45 vu 1027 fois

Erev tov,

Tout est dans le titre: trouvez vous cela normal que après plusieurs années de limoud à temps plein, un futur avrekh passe son temps de libre à regarder des films?

On a tous nos points faibles, mais après autant d'années à étudier je trouve ça bizarre.

Lors d'une conversation avec une autre fille, j'ai dit que ça me gênait quelque peu, et elle trouve que je suis trop sévère.

Qu'en pensez vous?

Merci par avance et Pessah cacher vesameah!

Chalom !

 

Je pense que cette réponse pourra vous donner des indications sur mon avis :

 

http://www.torahacademy.fr/peut-on-voir-des-films-et-autres..

 

Maintenant c'est sûr que si tout son temps libre se résume à une demie heure par jour ce n'est pas comme si il s'agit de trois heures par jour, auquel cas je vous dirai que vraisemblablement ce Avrekh n'aime vraiment pas étudier, et que c'est peut être à cause d'une pression sociale ou autre qu'il se sent le devoir d'être Avrekh !

 

Kol touv !

Tsniout (lois de pudeur)

Motif marin sur un vêtement

- Mercredi 27 juillet 2016 à 17h12 vu 567 fois

Chalom,

 

Je voudrais savoir s'il est problématique de porter un haut ou une robe à motif marin (c'est à dire avec des rayures bleues marines et blanches)?

 

Parce que sur mes vêtements; j'ai l'impression que ça brouille le regard... ça n'attire pas l'oeil mais ça dérange la vision.

 

Merci beaucoup!

 

Kol touv

Chalom!

 

Je ne comprend pas. Si cela n'attire pas l'oeil il n'y a pas  de problème. Si ça brouille le regard de celui qui souhaiterait vous regarder, c'est encore mieux... 

 

Béhatslah'a!

Sortir avec un casque - tsniout?

- Samedi 12 janvier 2019 à 19h39 vu 439 fois

Shalom Rav, Chavoua tov, Je voudrais savoir s'il est autorisé de sortir (pour une jeune fille) avec un casque pour écouter de la musique?

Ma question porte sur la tsniout.

Merci ! Kol touv

Chalom !

 

Je ne vois pas trop de problème, à moins qu'il s'agisse d'un endroit dans lequel ceci est inaproprié. En plein Jérusalem, ce n'est pas la coutume que els jeunes filles religieuses sortent de cette façon, ceci attire donc l'attention.

En France je ne suis pas sûr que ceci soit tellement remarqué. 

 

Bref, en soi il n'y a pas de problèle de Tsniout si la musqiue n'est pas à tue tête etc. Mais si vous pensez que ceci attire l'attention des autres, c'est évidemment un problème de Tsniout.

Kol touv !

Couple d'ami(e)s

- Jeudi 03 décembre 2020 à 14h20 vu 263 fois

Chalom Rav, Que dit la Torah sur le fait que des couples d'amis se retrouvent (pour une seouda ou autre)?

Dans mon cas, nous sommes invités et je ne connais aucune des personnes mais mon mari a ses amis et souhaite les revoir.

Je ne suis pas à l'aise de participer à ce genre de rencontres, d'un autre côté ça fait plusieurs fois que je refuse et je me demande si mon mari ne va pas être vraiment vêxé (il est très proche de ses amis).

Merci !!

Chalom !

 

Question assez complexe et qui dépend vraiment du cadre. 

 

Si les hommes sont dans une pièce et les femmes dans une autre, pas de problème !

 

S'il s'agit de 2 couples, peut être 3 maximum et que l'assise ainsi que l'ambiance est très respectueuse, éventuellement !

 

Mais s'il s'agit de nombreux couples, ou d'une ambiance relachée, c'est à refuser à tout prix !!!

 

Il vaut mieux que votre mari se vexe un peu que les conséquences dramatiques de ce genre de laissers allers qui peuvent conduire à de graves interdits de la Torah ainsi qu'au divorce 'Hass Véchalom !

 

Si vous lui expliquez bien la chose, j'imagine qu'il ne se vexera pas et qu'au contraire il vous honnorera davantage pour votre piété.

 

Béhatsla'ha !

Questions liées aux problèmes d'argent

Quand un probl√®me en entra√ģne d'autres...

- Jeudi 26 novembre 2015 à 19h06 vu 680 fois

Shalom Rav, Je voudrais vous exposer un cas, qui me concerne, un peu compliqué.

 

Je vous le cite en résumé. J'ai travaillé un peu plus de 4 mois, sans voir le contrat promis, ni aucun salaire.

En plus du dommage financier, j'ai subi une pression morale difficile à décrire.

Je n'ai jamais été aussi mal mené, qui plus est, j'en souffre d'autant plus car ceux qui me font face sont juifs. Du coup, j'ai tout laissé tomber. Mais tout juste après, ils m'appellent en me disant que c'est moi qui leur ait causé du tort, et ils refusent de voir le talmid hakham et possèk de notre ville pour régler nos différents (j'ai appris que ce n'était pas la première fois qu'ils sont passés devant lui!) mais un autre qu'ils veulent eux.

Je vous avoue que je suis de nature à laisser couler, mais là en raccrochant, j'étais vraiment dans une colère noire, noire...

J'ai sincèrement travaillé en toute droiture, et je suis choqué de recevoir en pleine figure des mensonges.

Rav, je passe des moments difficiles, mais ce que ce problème entraine est pire: comment gérer cette colère,la haine, mais surtout surtout, le lachon hara que cela cause!

Mes proches me voient dans un état pitoyable et prennent en grippe les autres.

Bref cette histoire me préoccupe matériellement mais aussi spirituellement, et j'ai besoin d'encouragements, et je vous demande quel chemin suivre pour ne pas dériver?

Comment faire pour avancer dans ce genre d'épreuves? Comment savoir ce qu'Hachem attend de moi?

Merci du temps que vous prenez pour lire,

Merci beaucoup!

Kol touv!

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui je vous comprend, ce genre d'expériences sont de véritables claques à la figure qu'on se prend et ceci nous montre combien souvent on vit vraiment dans un monde de requins.

 

Je vous recommande d'écouter les cours dans lesquels on parle des épreuves de la vie, des souffrances tel que celui-ci http://www.torahacademy.fr/vaygach et d'autres qui se trouvent sur le site. Ils vous encourageront et vous rappelleront l'aspect positif et valeureux des souffrances.

 

Je vous recommande de ne pas trop parler de ces personnes, confiez vous simplement à une personne pour vous décharger mais cela ne sert à rien de tout raconter à tout le monde sauf si c'est pour leur éviter de se rapprocher de ces personnes là.

 

Priez très fort D. pour qu'il vous donne les moyens d'affronter cette épreuve, et vous allez voir vous sortirez sans doute grandie de cette épreuve et terrible déception. Ne vous arrêtez pas là, prenez de l'avant et cherchez un autre emploi.

 

Hachem Yaazor!

Faire un travail différent de ce qui noté dans un contrat?

- Dimanche 07 janvier 2018 à 12h58 vu 422 fois

Shalo, chavoua tov.

Ma question est la suivante: est-ce normal d'être embauchée pour un travail X et de se retrouver à faire un travail Y ?

Par exemple je suis embauchée dans une école pour l'administration mais je m'occupe d'enfants dans une autre école à l'autre bout de l'endroit où je suis censée travailler.

Je vous pose cette question car j'ai déjà été confronté à cela et on me re-propose à nouveau un travail de ce type... Ce n'est pas méchant mais je trouve cela pas vraiment "droit".

Quelle est la halakha à ce sujet ?

Merci d'avance pour votre réponse!

Chavoua tov!

Chalom Ouvrakha !

 

La Halakha indique dans le 'Hochen Michpat (chap. 333 § 2) que si vous avez été engagée explicitement pour un travail déterminé, le directeur n'est pas en droit de vous imposer un travail différent si celui ci est plus difficile que le premier ou s'il est plus honteux dérangeant, risqué etc. à moins que vous ne soyez d'accord.

 

Selon certains s'il vous paye plus, il est en droit de vous obliger bien que le second travail soit plus laborieux etc. mais d'autres décisionnaires ont désapprouvé cette opinion.

 

Par contre il n'est pas forcément dans le devoir de vous garder s'il n'a plus besoin de vos services dans le cadre du premier travail mais ceci dépend déjà de plusieurs facteurs (engagements de départ etc. etc.).

 

Béhatsla'ha !

Rendre hefker - et reprendre l'objet?

- Mardi 13 février 2018 à 17h05 vu 411 fois

Boker tov,

 

Voici un cas auquel je suis confrontée:

 

Mme Y donne tout un sac de tissus, elle ne sait pas coudre et transmet le sac à ma collègue et lui dit d'en faire ce qu'elle veut.

 

Elle répartit donc les petits coupons, elle m'en donne à moi aussi.

 

Environ 3 semaines plus tard, Mme Y vient, et veut récupérer certains coupons, dont celui que j'ai reçu.

 

Le problème est que entre temps ce coupon est devenu un objet en soi (je sais coudre).

 

Est-ce que je dois tout défaire et le rendre?

 

Je suis ennuyée parce que je l'ai entendu explicitement entendu dire " je les donne faites en ce que vous voulez !".

 

Avec un autre coupon j'ai pu coudre une jupe tsanoua pour ma nièce.

 

Comment la rendre? Est ce que je dois davka rendre tout ca?

 

Merci beaucoup pour votre aide! Kol touv.

Chalom Ouvrakha !

 

Vous n'avez aucun devoir de lui rendre quoi que ce soit. Donner c'est donné, reprendre c'est voler comme on disait en France. 

 

Mais selon la Halakha c'est vrai, dès lors qu'elle vous l'a offert et que vous l'avez soulevé, utilisé etc. ceci devient votre propriété. 

 

Donc c'est à vous et vous n'avez pas besoin de faire d'excès de zèle.

Si vous voulez en tout cas lui payer cela, il ne faut surement pas découdre toute la tenue, il vous suffira de payer la somme, mais à nouveau c'est un cadeau que vous lui ferez, et cela n'a rien d'obligatoire. 

 

Béhatsla'ha !

Maasser et dette

- Dimanche 12 juillet 2020 à 19h32 vu 213 fois

Shalom Rav,

Doit-on mettre "en suspens" les dons versés par la maasser, pour l'utiliser pour payer des dettes ?

Doit-on noter ce qu'on doit sur cette mitsva du maasser en attendant que la situation financière se rétablisse ?

Merci pour votre aide Kol touv !

Chalom !

 

Vous voulez dire "pour le Maasser" n'est ce pas, pas "par le Maasser" ?

 

Si telle est votre question, veuillez svp écouter le petit cours suivant :

 

http://www.torahacademy.fr/maasser-en-cas-de-difficultes

 

Béhatsla'ha !

Autre

Histoire juive

- Lundi 14 juillet 2014 à 18h22 vu 632 fois

Chalom Rav

Est-ce un mérite d'étudier l'histoire juive, au même titre que d'autres livres?

Merci beaucoup!

Kol touv

Chalom!

 

Oui c'est un mérite d'étudier l'histoire juive mais dans la mesure où elle est présentée par des Rabbanim ou historiens religieux étant capable d'en donner les interprétations adaptées. Dans ce cas c'est même considéré comme une Mitsva d'étudier ces livres là vu qu'ils sont en mesure de nous rapprocher de D. et de nous faire prendre conscience de Sa grandeur.

Etudier l'histoire juive depuis des sources d'historiens non croyants, n'est pas un mérite au contraire.

 

Kol touv!

Je√Ľner en semaine

- Lundi 08 septembre 2014 à 11h36 vu 689 fois

Shalom Rav,

Peut-on jeûner en semaine, y compris le lundi et le jeudi? Y a-t-il quelque chose à dire ou à lire, si oui à quel moment, quand?

Merci beaucoup!

Chalo Ouvrah'a!

 

Oui, c'est bien sûr autorisé de jeûner en semaine y compris et je dirais même et en particulier le Lundi et le Jeudi, et en particulier pendant ce mois de Eloul, qui sont des jours particulièrement propices à la miséricorde Divine. Si vous souhaitez jeûner vous devez lire dans la prière de Minh'a qui précède le jour du jeûne un petit paragraphe qui se trouve dans les Siddourim et qui est prévu à cet effet.

 

Je m'empresse tout de même de vous dire que nos Sages contemporains ne sont plus tellement pour le fait de jeûner vu que de nos jours nous sommes faibles et que ceci risque bien souvent de venir sur le compte de l'accomplissement d'autres Mitsvots et de notre bonne humeur et de notre aide à l'autre etc. etc.

 

Donc si vous souhaitez jeûner pour expier des fautes etc. n'en abusez pas, faites le peu et veillez à ce que ce ne soit pas au dépend d'autres choses.

 

Kol touv!

Aider une personne dépressive

- Mardi 26 juillet 2016 à 19h36 vu 570 fois

Chalom,

 

Dans l'association où je travaille, il y a une femme de 42 ans, non mariée, qui souffre de dépression depuis plusieurs années.

 

Elle veut de l'aide pour ses courses son ménage...

 

Sans vouloir être cruel, je n'ai pas l'impression que cela l'aide à sortir de cette "maladie". Le problème est aussi qu'elle est installée dans ce titre de "dépressif".

 

Je ne pense pas qu'il soit utile de parler de Torah dans un cas comme ça. Je voudrais l'aider, que puis-je lui proposer? Elle n'est pas âgée elle peut encore se ressaisir et avancer dans la vie...

 

Merci d'avance! Kol touv

Chalom!

 

Le meilleur conseil est de l'envoyer chez un psychiatre qui pourra l'aider, si nécessaire lui donner des antidépresseurs, les résultats sont très très bons.

 

Béhatslah'a!

 

Continuer ou arrêter?

- Samedi 09 décembre 2017 à 20h01 vu 503 fois

Chalom et chavoua tov,

 

J'ai une situation devant et n'arrivant pas à y voir plus clair je me tourne vers vous.

 

Je travaille dans une société A, mon contrat se termine très bientôt.

 

La législation française bouge et la société A ne peut plus m'engager, alors le patron me propose de me faire signer un contrat via la société B (en gros officiellement je suis chez la société B alors que je travaille chez la A, j'ignore si c'est permis par la loi)

 

En dehors du fait que cette façon de faire n'est pas claire à mes yeux, je ne sais pas si je dois dire oui ou non?

 

-> D'un côté, j'ai chabbat et les fêtes (même si je travaille veille de chabbat et de fêtes très tard, je rentre environ 1h avant l'entrée de chabbat), un salaire (même s'il est loin d'être mirobolant), j'ai un bon contact avec mes collègues (toutes des dames, juives et non juives).

 

-> De l'autre côté, j'ai fait beaucoup d'heures supplémentaires sans être payer (en gros si c'est moi qui ait fait ses heures c'est mon problème), je fais quasiment tout le travail, quand une collègue arrive elle se tourne les pouces sur son smartphone jusqu'au lendemain où je serai là pour bosser, et quand quelque chose ne tourne pas le patron jette sa colère sur moi et ça tourne en plusieurs semaines de mal être.

 

Aussi ce qui me dérange c'est qu'on me fait travailler même malade (je ne parle pas d'un rhume ou d'une toux, ça ce n'est rien).

 

Personnellement je ne me sens pas continuer là bas, et le fait de recevoir cette proposition me met le doute. Qu'en pensez vous? Si j'étais mariée j'aurai demandé à mon mari sans avoir à subir ce doute. En vous remerciant pour votre aide et d'avoir pris du temps à la lecture de ma question.

 

Chavoua tov, bessorot tovot!

Chalom !

 

Je vous conseille d'aller hercher ailleurs rapidement en ne donnant pour le moment pas de réponse à la société A.

 

Je ne pense pas que ce soit sain de se sentir exploité au travail ! Si vous trouvez quelque chose de mieux avec plaisir. Sinon, vous devrez peut être en attendant rester dans ce lieu de travail.

 

Béhatsla'ha !

 

Cha√ģne de t√©hilim Zivoug

- Mardi 23 janvier 2018 à 17h42 vu 718 fois

Chalom Rav,

 

Je voudrais créer une chaîne de téhilims pour les jeunes filles où chacune priera pour que l'autre se marie.

 

J'aimerais répartir les téhilims, pour que tout le sefer soit lu, et envoyer chaque jour le nom de la personne pour qui il faudrait prier.

 

J'aimerai avoir votre avis sur cela.

 

Est-ce que cela vaut la peine de s'y atteler ? Quel support utiliser ? Internet, smartphone, whats app, communication classique ?... (je préfère la dernière option, sur mon ordinateur j'ai un filtre où l'utilisation est restreinte, et je n'ai pas de smartphone!)

 

Mais est-ce que cela vaut le coup de s'engager dedans.

 

Merci par avance !

 

Kol touv.

Chalom !

 

C'est une excellente idée, c'est un vrai Hessed ! Ca vaut le coût bien sûr !

 

Si vous avez le temps faites le !

 

Par contre j'aurai conseillé qu'à chaque fois on prie pour ttes les personnes et non pas à chaque fois pour une seule, c'est beaucoup mieux !

 

Ne vous engagez pas ! Dites Bli Néder !

 

Kol touv !

Etre Avrekh et regarder des films

- Jeudi 15 mars 2018 à 19h45 vu 1027 fois

Erev tov,

Tout est dans le titre: trouvez vous cela normal que après plusieurs années de limoud à temps plein, un futur avrekh passe son temps de libre à regarder des films?

On a tous nos points faibles, mais après autant d'années à étudier je trouve ça bizarre.

Lors d'une conversation avec une autre fille, j'ai dit que ça me gênait quelque peu, et elle trouve que je suis trop sévère.

Qu'en pensez vous?

Merci par avance et Pessah cacher vesameah!

Chalom !

 

Je pense que cette réponse pourra vous donner des indications sur mon avis :

 

http://www.torahacademy.fr/peut-on-voir-des-films-et-autres..

 

Maintenant c'est sûr que si tout son temps libre se résume à une demie heure par jour ce n'est pas comme si il s'agit de trois heures par jour, auquel cas je vous dirai que vraisemblablement ce Avrekh n'aime vraiment pas étudier, et que c'est peut être à cause d'une pression sociale ou autre qu'il se sent le devoir d'être Avrekh !

 

Kol touv !

Corona et hametz

- Dimanche 15 mars 2020 à 12h40 vu 365 fois

Shalom Rav, Peut-on, au vu des jours de confinements qui se profilent en France, acheter du hametz "pur" (p√Ętes, couscous), et l'inclure dans la vente ? Ou attendre au jour le jour selon la situation et ne pas faire de stock ? Merci par avance, Nous esp√©rons que votre mise en quarantaine est termin√©e, de tout coeur qu'Hachem vous pr√©serve ainsi que le peuple juif et l'humanit√© enti√®re, AMEN !

Amen Véamen !!!

 

Merci beaucoup.

 

Si en France ils disent qu'il y a des risques que bientôt il manque de la nourriture, alors faites des stocks et vous ferez une bonne vente.

 

Béhatsla'ha !

Suivre les directives concernant le Corona - presque toujours ?

- Dimanche 15 mars 2020 à 12h57 vu 323 fois

Shalom Rav,

 

Beaucoup de Rabbanims ont répétés, aux sujets des directives imposées par l'Etat, qu'il fallait bien tout suivre.

 

Si on déconseille aux grands-parents de garder les petits-enfants, pourrait-on quelque fois faire exception et quand même les garder ?

 

C'est un sujet qui fait débat dans la famille, car certains ont vraiment besoin de l'aide des grands-parents.

 

Et d'autres disent qu'il faut faire ce qu'on nous dit, c'est tout.

 

Merci beaucoup,

 

Kol touv

Chalom !

 

S'ils ne font que déconseiller, je ne pense pas que l'on puisse dire que c'est interdit. S'ils pensaient que c'était vraiment dangereux ils interdiraient.

 

Mais le principal problème c'est que les grands parents sont souvent âgés et donc gravement menacés en cas Hass Véchalom de maladie. On est donc dans une question de Pikoua'h Néféch !

 

Personnellement je ne pense pas que ce soit raisonnable de mettre ses parents ou ses beaux parents en danger pour être soi même épaulé, bien que je comprend très bien que la situation est vraiment difficile pour tous !

 

Béhatsla'ha !

Prénom conseillé

- Lundi 01 juin 2020 à 10h42 vu 307 fois

Shalom Rav, J'attend une petite fille sdv pour très bientôt. Est-ce que les prénoms suivants sont conseillés : Tova, Tehila, Odaya, Odélia ?

Chalom !

 

1- Tova c'est très bien. C'est la traduction d'un prénom en Idich qui est Guita. 

    Téhila est un prénom relativement tarduf. Le Rav Haïm Kanyevsky (rapporté dans le livre Véyikaré Chémo BéIsraël, dit que les Séfarades peuvennt nommer leurs filles ainsi.

     Odaya : Nom qui s'est répandu principalement chez les Séfarades. Rav Haim Kanyevsky rapporte là bas que si vraiment ce prénom s'est répandu chez les Séfarades, on peut s'en servir pour les Séfarades.

     Odélia : Vu le nombre de brillantes élèves que j'ai et qui portent ce prénom je ne me vois pas vous le déconseiller... Mais dans le livre dont je vous ai parlé, ils écrivent que ce prénom est relativement moderne, et que le Rav Kanyevsky a dit qu'un tel nom existait en Idich mais qu'il fallait l'écrire avec un Aleph à la fin.

 

En conclusion, les 4 prénoms sont biens surtout pour les Séfarades donc même si vous avez des quadruplettes Béézrat Hachem vous êtes tranquille. Si ce n'est pas le cas vous pourrez toujours l'appeler Tova Téhila Odaya Odélia, juste il faudra que vous preniez bien votre respiration à chaque fois que vous voudrez l'appeler (moi j'ai 3 prénoms personnellement mais personne n'a assez de respiration pour m'appeler avec les 3, prenez compte aussi de mon nom de famille composé, ça fait compliqué).

 

Personnellement j'aurai préféré un prénom un peu plus Tanakhi ou un peu moins moderne, mais aucun problème.

Espérons que tout se passera bien Béézrat Hachem et qu'elle sera en bonne santé et pleine de bonnes Midoty Laavodato Véléyirato ! Amen !

S'inscrire sur les réseaux sociaux

- Lundi 15 juin 2020 à 16h56 vu 275 fois

Shalom Rav,

 

J'ai BH pu rédiger un ouvrage destiné à la jeunesse (rigoureusement vérifié par un avrekh sérieux)

 

Maintenant que je souhaite le diffuser, je me demande s'il serait autorisé de créer une page facebook ou autre (ce qui existe dans les réseaux sociaux quoi) pour se faire connaitre ?

 

Merci !

Chalom !

 

Jusque là vous n'avez pas face book, ou vous avez déjà ?

 

Si je vous dit oui, vous serez obligée d'enlever le filtre que vous avez sur internet ?

 

Meerci. 

9 av 5780

- Jeudi 16 juillet 2020 à 21h17 vu 193 fois

Shalom Rav, Concernant le taanit, j'aimerais savoir : - le 9 av je serais à moins d'une semaine de mon terme, faut-il jeûner tout de même ?

- si j'accouche avant, le din est-il tout autre ?

Ou bien est-ce comme Kippour ? Merci !

Chalom !

 

1- En principe on jeûne même lorsqu'on est enceinte. Mais étant proche de votre terme, je vous conseille de vous reposer sur le Rav Bransdorfer qui disait dans un tel acs de ne pas jeûner, pour ne pas arriver épuisée à l'accouchement surtout que le jeûne provoque l'accouchement souvent !

 

2- Si vous êtes dans les 30 jours de votre accouchement ne jeûnez pas à Ticha Béav, surtout si vous allaitez Béézrat hachem !

 

Béhatsla'ha et Béchaa Tova !!

Augmenter le hessed

- Lundi 10 mai 2021 à 20h17 vu 131 fois

Shalom Rav, J'espère que vous allez bien ! Je voudrais avoir vos conseils sur le domaine du hessed. Après réflexion je constate que c'est un domaine où j'ai grandement besoin de m'améliorer. Comment agir concrètement en ce qui concerne tout d'abord mon mari et ma fille ? Les membres de nos familles, entourages et mes amies ? MErci !!

Chalom !

 

Je ne sais pas, votre question est très générale !

 

Le principe est d'essayer de sortir un peu de vous même et de penser à quoi l'autre à besoin, puis est ce que vous pouvez l'aider d'une façon ou d'une autre.

Prier pour l'autre c'est aussi du Hessed, l'aider financièrement aussi, l'écouter aussi, lui faire un sourire aussi !

 

Si vous avez une question précise posez la moi svp.

 

Merci !

Médailles obtenues dans les Quizz

L'étude d'aujourd'hui est dédiée au complet rétablissement de Roland Chalom Ben Yasmina הי"ו. Merci de prier pour lui !!