Votre compte

בס"ד

Accueil > YanniAbu
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

YanniAbu

homme
20 ans
Vanves
France
Badges
  • Badge question réponse

24médaille d'or
1médaille d'argent
0médaille de bronze

Toutes les questions posées par YanniAbu

Chabbat

Chabbat < Kippour ?

- Dimanche 05 octobre 2014 à 14h30 vu 720 fois

Chalom Rav, Quel est le jour qui revêt le plus d'importance kippour ou chabbat ? J'entends à chaque fois différentes réponses... Kol touv

Chalom ouvrah'a!

 

Le jour le plus saint de l'année plus encore que Kippour est le jour de Chabbat. Simplement comme on est habitué à ce jour qui tombe toutes les semaines, on a tendance à ne pas suffisamment le considérer!

 

Kol touv!

Femmes et le temps

- Lundi 06 octobre 2014 à 19h30 vu 496 fois

Chalom Rav :) Une question tracassante : les femmes n'étant pas astreintes au mitzvot dépendant du temps pourquoi doivent elle faire chabbat ?

Plus globalement pouvez-vous définir cette notion qui est pas clair chez moi

Toda Raba

Kol touv

H'ag sameakh!

Chalom!

 

Votre question a déjà été traitée.

Voici le lien: http://www.torahacademy.fr/chabat-pour-les-femmes

 

Kol touv!

Cacherout

Renoncer au lait chamour occasionnellement?

- Dimanche 07 décembre 2014 à 15h49 vu 590 fois

Chalom Rav, J'espère que vous allez bien

Petite question est-ce qu'on a le droit de prendre un aliment qui n'est pas halav chamour ( (u)d en l'occurence) si on mange exclusivement halav chamour ?

C'est-à-dire faire une exception pour un aliment ?

Toda raba Tizkou lamitzvot

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui, Barouh' Hachèm je vais très bien, et j'espère que vous aussi. C'est gentil de vous intéresser!

 

Je vous cite:

 

Petite question est-ce qu'on a le droit de prendre un aliment qui n'est pas halav chamour ( (u)d en l'occurence) si on mange exclusivement halav chamour ?

 

J'ai du mal à comprendre l'énoncé de votre question. Si vous prenez exclusivement du lait Chamour, vous ne prenez donc pas de lait qui n'est pas Chamour même de façon occasionnelle.

 

Si vous ne mangez pas exclusivement du lait Chamour, et que vous ne le consommez que d'une façon générale, votre question ne se pose donc pas.

 

C'est-à-dire faire une exception pour un aliment ?

 

Je comprend que si vous avez face à vous une bonne friandise que vous souhaitiez faire une exception à la règle. Toutefois si au moment où vous avez commencé votre coutume exclusive vous n'avez pas dit Bli Neder, vous rentrez dans un problème de Neder.

 

Je vous conseille toutefois de tenter de l'expérience de surpasser votre envie de consommer un  aliment qui ne correspond pas à votre niveau, en l'honneur de D. Vous verrez combien ce profit sera plus intense que celui de consommer l'aliment aussi bon soit-il!

 

S'il s'agit d'une urgence, c'est autre chose!

 

Kol touv!

Fêtes juives

Du mal à demander pardon

- Vendredi 03 octobre 2014 à 15h29 vu 542 fois

Bonjour Rav, J'ai du mal à demander pardon à mes parents je sais qu'ils ne me prendront pas au sérieux et diront que "c'est juste parce que c'est kippour" que faire ?

Kol touv gmar hatima tova !

Chalom

 

Dites leur que vous êtes super sincère.

S'il est vrai qu'en l'occasion de Kippour vous pensez à leur demander pardon, il n'en demeure pas moins vrai que vous le pensez du fond du coeur.

S'ils n'acceptent pas votre demande, c'est leur problème à eux, mais vous demandez leur sincèrement au moins trois fois!

 

Gmar h'atima tova!

Chabbat < Kippour ?

- Dimanche 05 octobre 2014 à 14h30 vu 720 fois

Chalom Rav, Quel est le jour qui revêt le plus d'importance kippour ou chabbat ? J'entends à chaque fois différentes réponses... Kol touv

Chalom ouvrah'a!

 

Le jour le plus saint de l'année plus encore que Kippour est le jour de Chabbat. Simplement comme on est habitué à ce jour qui tombe toutes les semaines, on a tendance à ne pas suffisamment le considérer!

 

Kol touv!

Gratter le etrog

- Mercredi 08 octobre 2014 à 17h55 vu 454 fois

Chalom Rav,

J'ai légèrement gratté mon etrog est-il passoul ?

Chalom Ouvrah'a!

 

Tout dépend ce que ce grattage a fait! S'il a vraiment retranché une partie de la chair du Etrog, celui ci est inapte le premier jour en Israël, et les deux premiers à l'étranger. Ensuite il est Cacher.

Si ceci n'a rien retranché, il est bel et bien apte à l'utilisation.

 

H'ag saméah'!

Yom Kippour

Du mal à demander pardon

- Vendredi 03 octobre 2014 à 15h29 vu 542 fois

Bonjour Rav, J'ai du mal à demander pardon à mes parents je sais qu'ils ne me prendront pas au sérieux et diront que "c'est juste parce que c'est kippour" que faire ?

Kol touv gmar hatima tova !

Chalom

 

Dites leur que vous êtes super sincère.

S'il est vrai qu'en l'occasion de Kippour vous pensez à leur demander pardon, il n'en demeure pas moins vrai que vous le pensez du fond du coeur.

S'ils n'acceptent pas votre demande, c'est leur problème à eux, mais vous demandez leur sincèrement au moins trois fois!

 

Gmar h'atima tova!

Chabbat < Kippour ?

- Dimanche 05 octobre 2014 à 14h30 vu 720 fois

Chalom Rav, Quel est le jour qui revêt le plus d'importance kippour ou chabbat ? J'entends à chaque fois différentes réponses... Kol touv

Chalom ouvrah'a!

 

Le jour le plus saint de l'année plus encore que Kippour est le jour de Chabbat. Simplement comme on est habitué à ce jour qui tombe toutes les semaines, on a tendance à ne pas suffisamment le considérer!

 

Kol touv!

Soukkot

Gratter le etrog

- Mercredi 08 octobre 2014 à 17h55 vu 454 fois

Chalom Rav,

J'ai légèrement gratté mon etrog est-il passoul ?

Chalom Ouvrah'a!

 

Tout dépend ce que ce grattage a fait! S'il a vraiment retranché une partie de la chair du Etrog, celui ci est inapte le premier jour en Israël, et les deux premiers à l'étranger. Ensuite il est Cacher.

Si ceci n'a rien retranché, il est bel et bien apte à l'utilisation.

 

H'ag saméah'!

Rituel de la prière

Crainte de dépasser le temps du chema

- Mercredi 19 août 2015 à 13h05 vu 368 fois

Chalom Rav,

 

Tout d'abord un énorme merci pour le zekhout harabim que vous faites ! Vos cours ainsi que vos réponses sont toujours d'une clarté et d'une rapidité rare et vous m'avez particulièrement beaucoup éclairé dans plusieurs domaines halakhiques ou de hachkafa. Je rajouterai que votre disponibilité au téléphone est elle aussi efficace et très chaleureuse

 

Une question : Il m'est déjà arrivé baroukh hachem très rarement que mon réveil ne sonne pas et que je me lève à 1 ou 2 min de l'heure limite du chema (du Gaon de vilna mais la question peut se poser aussi pour le maguen avraham). Faut il impérativement (même dans le cas susmentionné) faire netilat yadaim et birkot hatorah ?

 

Kol touv

Chalom!

 

Merci beaucoup pour vos compliments très touchants.

 

Non, dans un tel cas faites immédiatement la Kriat Chéma. H=Juste avant, frottez vous les mains dans votre drap, une serviette ou autre pour les nettoyer un peu.

 

Ensuite vous procéderez à la Nétila comme il faut ainsi qui'aux Birkot Hatorah.

 

Piské téchouvot Tome 1 page 761 au nom des décisionnaires.

 

Kol touv!

Emouna (foi en D.)

Que dire aux croyants a moitié

- Dimanche 23 novembre 2014 à 12h29 vu 447 fois

Chalom Rav, J'ai été sollicité ce chabbat avec une question que l'on qualifierait de "banale" : Cette personne disait croire à tout ce qui est dit dans la torah mais elle avais du mal à croire en D.

Dans des cas comme par exemple une voiture est passé de justesse c'est D. qui l'a sauve et il voit D comme une idée assez abstraite.je lui ai donné quelque éléments de réponse (notamment que c'est un travail en soi puisque notre emouna ne pourra jamais être totalement parfait puisque si on avait des preuves sûrs il n'y aurait plus de libre-arbitre etc.)

j'aimerais avoir votre avis sur la question...

Chalom!

 

Je nsuis d'accord avec vous que la Emouna ne peut pas être et ne doit pas être une preuve ou un ensemble de preuves irréfutables. Mais on peut s'aider de preuves pour essayer de démonter et de susciter en l'homme la Emouna lorsque celle ci n'est pas encore assez encrée.

S'il a la Emouna en la Torah c'est déjà bien, et si son idée de D. est abstraite c'est normal parce qu'on ne Le voit pas etc.

Je n'ai pas très bien compris à quoi vous faites allusion avec l'exemple de la voiture qui est passée.

 

A mon avis vous devez les aider à ouvrir les yeux et à voir et constater la beauté des idées de la Torah, l'harmonie richissime dans laquelle vivent les personnes qui vivent avec foi et dans l'optique de la Torah...

 

Béhatslah'a!

Dracha du chabat: tendance chrétienne?

- Mardi 09 juin 2015 à 18h22 vu 497 fois

Chalom Rav,

 

Tout à l'heure quelqu'un m'a partager son ressenti au niveau de la dracha du Rav le samedi matin : Il la trouvait trop moralisateur et trop axé sur le monde futur De plus, il m'a avoué qu'il ne voyait pas vraiment la différence avec un discours chrétien à ce niveau.

 

En effet, il a apparemment parlé avec une rabbanite qu'il lui aurait dit que les 13articles de foi du Rambam (où on parle du monde futur en un sens) serait un peu de mentalité chrétienne ? Je sais pas du tout comment lui répondre par rapport a sa façon de pensée pouvez vous m'éclairer ?

 

Kol touv!

Chalom Rav,

 

Chalom!

 

Tout à l'heure quelqu'un m'a partager son ressenti au niveau de la dracha du Rav le samedi matin : Il la trouvait trop moralisateur et trop axé sur le monde futur

 

J'aurai du mal à vous dire ce que j'en pense vu que je n'ai pas entendu cette Dracha.

 

C'est vrai que souvent les Rabbins tiennent des discours qui font peur ou qui ne sont pas très concrets, ils préfèrent parler de ce qui nous échappe et de ce qui fait rêver comme le monde futur, olam haba etc. et pas tout le monde est sensible à ces messages.

 

De plus, il m'a avoué qu'il ne voyait pas vraiment la différence avec un discours chrétien à ce niveau.

 

Je ne sais pas! Je suis heureux de vous avouer que je n'ai jamais étudié la religion chrétienne et que je ne compte jamais le faire. Je ne sais donc pas de quoi vous parlez!

 

En effet, il a apparemment parlé avec une rabbanite qu'il lui aurait dit que les 13 articles de foi du Rambam (où on parle du monde futur en un sens) serait un peu de mentalité chrétienne ?

 

Dire des propos du Rambam qu'ils sont mentalité chrétienne, c'est se moquer du Rambam. Si les chrétiens ont une mentalité qui ressemble à celle du Rambam, je ne peux pas vous dire parce comme précisé plus haut, je ne connais pas leur mentalité. Mais ce serait un immense éloge qui leur serait attribué. Vous vous imaginez? être non juif et mériter d'avoir la mentalité du Rambam, ceci semble trop utopique pour être vrai!!

 

Je sais pas du tout comment lui répondre par rapport a sa façon de pensée pouvez vous m'éclairer ?

 

Si vous ne connaissez pas vous non plus la religion chrétienne je ne sais pas comment vous pouvez le détromper... Peut être pourrait-il vous expliquer ce qu'il entend par là. Mais peut être surtout faudrait-il qu'il arrête de consulter des "Rabaniot" qui sont capables de tenir de tels propos aberrants (à moins qu'il n'ai pas compris ce qu'elle a dit ou qu'il l'ai mal retranscrit) 

 

Béhatslah'a!

 

Kol touv!

Comportement

Pourquoi le chapeau?

- Dimanche 05 octobre 2014 à 14h25 vu 651 fois

bonjour Rav quelle est la signification du chapeau en lui même certes C 'est pour avoir la tête doublement recouverte mais je voudrais savoir la différence avec une casquette ou certaines kippot qui ont 2 kisouïm Kol touv tizke lechanim rabot ! Vos cours sont des délices pour nos nechamot

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous avez tout à fait raison que le chapeau n'a rien de sacré en soi, et qu'il n'y a aucune raison biblique ou autre de le préférer à une casquette ou autre couvre chef.

 

Ceci étant, puisque au cours des générations les hommes ont porté des espèces de chapeau (à chaque époque un autre type de chapeau et d'une couleur et d'un genre différent) lorsqu'ils souhaitaient être habillés de façon honorable par exemple lors de leurs rendez vous avec des hommes importants, c'est pourquoi les Décisionnaires ont recommandé de porter le chapeau.

 

Il y avait des Rabbanim qui par exemple portaient un espèce de turban, comme un foulard sur leur tête, c'était le type de chapeau qu'ils mettaient en forme de considération.

 

Cf aussi la réponse suivante: http://www.torahacademy.fr/porter-le-chapeau-pour-la-tephila

 

Kol touv! 

Yeshiva avant ou après les études?

- Dimanche 05 octobre 2014 à 17h38 vu 574 fois

Chalom Rav,

De plus en plus de personne disent qu'il n'est pas possible de partir à la Yéchiva après l'école mais il faut commencer par les études. Je n'y tiens pas vraiment compte mais j'aimerais savoir quoi leur répondre. Pouvez-vous m'éclairer ? Kol touv Toda raba

Chalom Ouvrah'a!

 

Je pense personnellement complètement l'inverse de ces personnes et je m'explique.

Je connais de nombreuses personnes qui étaient assez engagées dans la Torah et qui pour x raisons ont préféré retarder la Yéchiva après leurs études et qui n'ont finalement jamais étudié en Yéchiva, avec tout ce que cela sous entend dans leur pratique religieuse d'aujourd'hui.

 

Je m'explique. Il me semble que passer environ deux ans en Yéchiva est une expérience à ne pas manquer et qui laisse des traces indélébiles dans l'esprit de l'homme et dans son comportement pour toujours.

 

En effet, la Yéchiva est sensée former un être, permettre au jeune homme de se construire, de se découvrir etc. Ce grâce à une éducation qu'on y reçoit, à des heures de Torah quotidiennes qu'on étudie, à un lien avec des Rabbanim et des Talmidé H'ah'amim.

 

En dehors de cela on peut avoir grâce à cela des concepts qu'est ce que l'importance de l'étude, l'importance du H'essed. On sort un peu de l'univers restreint dans lequel on a grandi et on découvre des nouvelles choses beaucoup plus vastes, plus intéressantes etc.

 

Bref, la vie d'un homme qui a eu le mérite de faire une ou deux années en Yéchiva est souvent transformée.

 

Je connais des amis qui ont vécu cette expérience, et qui se sont ensuite lancés dans leurs études. Ils m'ont dit, avec du recul, que la meilleure année qu'ils ont passé dans leur vie, c'était cette année de Yéchiva, et je n'ai aucun mal à les croire. 

 

Ils me disent aussi, que cette année à un impact sur eux jusqu'au jour d'aujourd'hui (quelque fois 10 ans après).

 

J'ai connu des personnes qui suite à leur bac se sont directement lancé dans leurs études de H'ol, et d'autres qui ont d'abord tenté cette expérience.

Je peux vous assurer que dans la plupart des cas, la différence entre eux à tous les niveaux de leur vie est énorme.

 

Et qui peut savoir, peut être que vous allez tellement trouvé goût à l'étude que vous ne souhaiterez plus quitter les mûrs de la Yéchiva pour aller faire des études, et que vous deviendrez un Géant en Torah, à savoir le meilleur de ce que vous pouvez être! A ce moment là vous comprendrez le sens de cette réponse succincte.

 

Béhatslah'a!

Honorer ses parents (Kiboud Av Vaèm)

Du mal à demander pardon

- Vendredi 03 octobre 2014 à 15h29 vu 542 fois

Bonjour Rav, J'ai du mal à demander pardon à mes parents je sais qu'ils ne me prendront pas au sérieux et diront que "c'est juste parce que c'est kippour" que faire ?

Kol touv gmar hatima tova !

Chalom

 

Dites leur que vous êtes super sincère.

S'il est vrai qu'en l'occasion de Kippour vous pensez à leur demander pardon, il n'en demeure pas moins vrai que vous le pensez du fond du coeur.

S'ils n'acceptent pas votre demande, c'est leur problème à eux, mais vous demandez leur sincèrement au moins trois fois!

 

Gmar h'atima tova!

Coutumes

Quel décisionnaire suivre?

- Lundi 17 août 2015 à 14h12 vu 684 fois

Chavoua tov Rav,

 

Je suis marocain et j'aimerais savoir quel décisionnaire suivre ?

 

Question à priori simple cependant je suivais jusque là Rabbi Chalom Messas zatsal (Yalkout Chemech pour être précis) mais étant donné que ce ne sont "que" des réponses à des questions il n'a pas fait un travail complet sur tout le choulkhan aroukh comme le Rav Ovadia Yossef. J'ai supposé que dans le cas où le Rav Chalom Messas ne parle pas il devait sans doute être d'accord avec ce qui est écrit meforach dans le choulkhan Aroukh. Donc sauf ddans les cas où il y a divergences je pouvais suivre le Yalkout Yossef. Or le Ohr Letsion du rav ben tsion aba chaoul m'est très agréable à étudier et j'aurais aimé aussi pouvoir prendre ces psakav. Après tout pourquoi suivre plus rav Ovadia Yossef que le rav ben tsion aba chaoul ?

 

Or ils sont aussi dans certains cas en divergence d'opinion et bonjour le mal de tête pour savoir qui suivre en cas de divergence... De plus je suis un Juif du Maroc Espagnol ou certains psakim du Rav Chalom Messas ne sont pas acceptés (Je crois que Rav Benoualid était le décisionnaire de Tetouan).

 

Bonjour le casse ttête =))! Cela ne m'aurait pas à priori pas dérangé si ce n'est l'interdiction qui me semble avoir vu dans la Guemara Beitsa ou Roch Hachana de ne pas prendre les koulot de l'un et les koulot de l'autre...

 

J'espère que vous pourrez m'éclairer comme d'habitude Kol touv

Chalom!

 

Je pense que cela ne change pas grand chose qui vous suivez. L'essentiel étant d'avoir des Psakim clairs à chaque sujet.

 

Le problème dont vous faites mention ne concerne que les cas où on suit les Koulot de deux Rabbanim différents lorsque ces deux Koulot sont contradictoires vu que l'opinion de l'un contredit celle de l'autre. C'est pourquoi il faut suivre toujours la même logique à ce sujet.

 

Mais lorsqu'il s'agit de votre cas où vous ne faites pas exprès de suivre le Meikel ici et le Mekel là bas, et de plus si vous ne savez pas que les 2 Koulot sont contradictoires je ne vois pas de problème.

 

Kol touv!

Autre

concilier h'ol et kodech

- Mardi 30 septembre 2014 à 11h42 vu 544 fois

Chalom Rav,

Je suis dans un lycée juif et j'ai fait techouva il y a plus d'un an Depuis pas mal de temps maintenant mon seul désir et d'étudier la Torah et je n'ai plus aucune envie d'étudier le h'ol.Je n'ai malheureusement pas le choix

Ma question est : Est-ce l'oeuvre du yetser hara de vouloir me faire étudier afin que mes notes chutes ?

De plus existerait-il une astuce pour concilier les 2 ?

Toda Raba et hazak oubaroukh pour tout ce que vous faites

Chana tova vegmar h'atima tova !

Chalom Ouvrah'a!

 

Je vous comprends très bien.

 

Ce serait bien que vous vous adressiez à votre Rav qui vous connait bien et qui pourrait de ce fait vous donner une réponse bien plus adéquate à votre situation que moi même.

 

C'est possible que c'est votre Yetser Hara qui souhaite vous plonger trop rapidement dans l'univers fabuleux du Koula Torah pour vous faire exploser.

 

C'est possible aussi que pas du tout! Votre Yetser Hatov souhaite vous faire découvrir une certaine réalité et vous stimuler dans cette route.

 

Si vraiment vous êtes obligé pour une raison ou pour une autre de poursuivre vos études profanes pour l'instant, mon conseil est d'essayer de vous investir à fond dans votre étude de Torah à des créneaux horaires qui s'y prêtent. Lorsque vous devez investir dans le H'ol investissez vous aussi de sorte à pouvoir obtenir les meilleurs résultats en un minimum de temps. Ces études pourront peut être vous être utiles par la suite. Qui sait?

 

Si vous faites attention à être super concentré et investi dans votre étude de Torah aux moments où vous pouvez l'être vous aurez sûrement et certainement une aide immense de D. pour pouvoir vous élever de façon extraordinaire. C'est ce que je vous souhaite!

 

En bref, demandez conseil à votre Rav et si vous souhaitez avoir mon avis dans votre situation à vous contactez moi par téléphone pour qu'on ait le temps de discuter.

 

Gmar h'atima tova!

Daf Hayomi

- Lundi 06 octobre 2014 à 19h32 vu 528 fois

Chalom Rav,

Que pensez vous du Daf Hayomi ?

Quelle est selon vous la meilleure façon de bien apprendre son Daf ? Toda Raba Kol touv

Chalom

 

Cf http://www.torahacademy.fr/gmara

 

Le Daf Hayomi c'est bien pour faire des révisions d'une Gémara que vous connaissez déjà.

C'est bien aussi pour les personnes qui n'ont qu'une heure à consacrer au quotidien et qui veulent avoir des notions dans tout le Talmud.

Mais pour vraiment connaitre un traité de Talmud, il me semble que ce n'est pas la solution, à moins que vous soyez un véritable génie.

 

Demandez conseil au Rav qui est proche de vous et qui vous connait bien ainsi que votre niveau etc.

 

Kol touv et Béhatslah'a!

Mariage interdits...

- Mercredi 05 novembre 2014 à 21h55 vu 469 fois

Chalom Rav

Pourquoi les kiddouchin avec sa soeur par exemple ne sont pas valables et un Cohen qui se marie avec une divorcée les kiddouchin marche bien que prohibée ?

Toda Raba Kol touv

Chalom Ouvrah'a!

 

La réponse à votre excellente question se trouve contenue dans la Gémara à plusieurs reprises, entre autre dans le traité de Yébamot en page 20b.

 

Les Kiddouchin sont effectifs avec les femmes dont l'interdiction de se marier avec elles est une interdiction habituelle (חייבי לאוין), par contre dans le cadre des mariages dont l'interdiction est sanctionnée par la peine de Careth (חייבי כריתות) c'est à dire de retranchement, les Kiddouchin ne sont pas effectifs et non valables.

 

Kol touv!

hassid ou tsaddik ?

- Dimanche 23 novembre 2014 à 12h23 vu 445 fois

Chalom Rav,

J'aimerais savoir quelle est la différence entre un tsaddik et un h'assid ? Est-ce que le h'assid mentionné dans la Amida par exemple est le h'assid appartenant à la h'assidout ?

Kol touv chavoua tov

Chalom!

 

Le Messilat Yécharim explique exactement en quoi consiste la H'assidout dans son oeuvre, il a tout un chapitre réservé à cela. 

Il explique justement que H'ssidout n'a rien à voir aux idées qu'on s'en ait fait telles que des immersions dans des bains de glace durant toute la journée etc.

En un mot, la H'sidout consiste à être imprégné de l'esprit de la Torah au point que tout ce qu'on va faire dans notre vie sera fait de la façon idéale. Alors que le Tsadik fait ce qu'il a à faire sans chercher forcément à en rajouter.

 

Béhatslah'a!

 

Comment mériter le Olam Haba?

- Mardi 09 juin 2015 à 18h28 vu 452 fois

Chalom Rav,

 

Une question à propos de la guemara : On voit dans plusieurs endroits (Mena'hot, Berakhot, Sanhedrin etc.) où la guemara affirme que si l'on fait tel ou tel chose (par exemple 3fois achrei par jour) nous sommes assurés d'avoir le monde futur Il me semble que le Ritva donne une explication qui serait que puisque il fait achrei 3fois par jour c'est donc qu'il fait sa tefila 3fois par jour et qu'il serait donc chomer mitzvot...

Cela reste tout de même abstrait après tout le olam aba ne s'acquiert pas en une chose et puis l'homme peut facilement faire des fautes Donc quel serait la cavanna de la guemara ?

J'espère avoir été assez clair...

Kol touv

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une excellente question.

 

N'étant pas urgentissime j'ai préféré répondre d'abord aux questions un peu plus urgentes.

 

Le Pné Yéochoua (Brah'ot page 4b) explique que celui qui récite Achré trois fois par jour aura le droit au Olam Haba, pas pour une simple récitation parce que comme vous le dites ce serait trop simple et trop facile et donc pas juste.

 

C'est qu'en fait celui qui récite ce paragraphe 3 fois par jour avec ferveur, il se rentrera dans une dynamique qui ne pourra si D. veut que le conduire vers le Olam Haba.

 

Et ce, affirme t'il pour trois raisons principales:

 

  1- Trois fois c'est une H'azaka. C'est à dire qu'une idée qu'on répète trois fois par jour, ne peut que au fur et à mesure rentrer et pénétrer notre coeur.

 

  2- Dans ce psaume les 22 lettres de l'alphabet dont la Torah est rédigée sont contenues (au sujet de la lettre Noun, regardez ce qu'en dit la Gémara). Ceci nous indique bien que le monde a été créé pour la Torah Hakedocha qui est constituée de l'association de ces 22 lettres.

 

  3- Ce psaume dénote la fois en D. A savoir que toute notre Parnassa est en Ses mains. Ainsi qu'on le dit: "Noten Lehem Lékol Bassar etc." Lorsque la personne assoit en elle cette conviction que la Parnassa provient de D. elle compris automatiquement qu'il n'est donc pas nécessaire de consacrer un trop grand nombre d'heures pour cette Parnassa. Elle trouvera donc beaucoup de temps pour étudier, accomplir les Mitsvots, se préoccuper de sa spiritualité etc. etc. et c'est en ce sens que cette personne tellement versée dans son service Divin pourra sans doute accéder au Olam Haba.

 

Béhatslah'a!

Behema "ich veichto" ?

- Lundi 26 octobre 2015 à 19h52 vu 411 fois

Chalom Rav,

 

J'espère que vous allez bien Dans la parachat noa'h il y a un élément qui m'a intrigué lorsque Hachem énonce à Noa'h quels animaux prendre il utilise le terme de "ich veichto" pour parler des animaux. Ce terme est utilisé partout que pour les hommes de plus pour parler des oiseaux la Torah énonce clairement "zakhar ounkeva" qui a l'air à priori plus approprié...

 

Mon étonnement est d'autant plus grand lorsque je vois Onkelos ne faire aucune différence entre behema et oiseaux les désignant tout deux par les termes "mâles et femelles" (Dekhar ounkeva) Je n'ai trouvé rien du tout expliquant cela

 

Une autre petite question pourquoi dit on qu'Avraham était le premier à répandre le monothéisme il y avait pourtant Chem qui est désigné par Cohen Hachem il me semble Kol touv et merci

Chalom Ouvrah'a!

 

Je vous envoie la réponse qu'a écrite en votre honneur le Rav Chmouel Olivier:

 

nous pouvons répondre ainsi, en s'appuyant sur certains midrachims: le monde animal était tant dégradé au temps de Noah' , que les animaux s'accouplaient entre espèces différentes et faisaient preuve d'infidélité. or les animaux sélectionnées par noah' étaient justement ceux qui étaient restes fidèles à leur nature. aussi, pour souligner cela, le verset précise qu'il s'agit bien du conjoint correspondant à l'animal, et non simplement un male et une femelle sélectionnés arbitrairement.
(certes dans le chap 6 il est encore utilisé le terme de zakhar et nékéva. peut être est ce parce que au début il  ne s'agissait que de sauver le monde, ce n'est qu'en suite qu'on sélectionna selon le mérite.) 

une tradition de torah existe depuis Adam. Avraham est le premier a avoir diffusé l'idée du monothéisme mais le monothéisme existait. comme l'explique Maimonide, l'idolâtrie est une perversion du monothéisme depuis le temps d'Enoch.

 

Kol touv!

Médailles obtenues dans les Quizz