Votre compte

בס"ד

Accueil > Shmouel
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Shmouel

homme
39 ans
SAINT MANDE
France
Badges
  • Badge question réponse
  • Badge Profil 100%

15médaille d'or
0médaille d'argent
0médaille de bronze

Toutes les questions posées par Shmouel

Chabbat

Borer5

- Vendredi 29 décembre 2017 à 09h31 vu 352 fois

Bonjour rav,

Vous dites dans votre chiour borer5 a 12.10min

http://www.torahacademy.fr/borer-5

que le rav ovadia zl autorise sans "grande détermination" le tri entre objets.

Pourriez-vous me donner la source Svp ? Car il est écrit l'inverse dans le yalkout Yossef (souhaitez vous que je recherche la référence ?)

Merci rav

Chalom !

 

Oui, 'Hazon Ovadia (tome 4 § 15 page 204).

 

Je me permet de rappeler qu'on ne peut pas poser de contradiction entre les propos du Rav Ovadia et ceux du Yalkout Yossef dès lors que l'auteur n'est pas le même.

Le Yalkout Yossef a été rédigé par le fils du Rav Ovadia le Rav Its'hak.

 

De plus je ne sais pas si vous savez combien de fois le Rav Yits'hak ets en désaccord avec certains Psakim de son père.

 

Béhatsla'ha Rabba ! 

Cuisson

- Jeudi 04 janvier 2018 à 19h49 vu 322 fois

Rav,

Dans le yalkout Yossef sur le choulkhan aroukh siman 253: 2) avant le shabbat il est permis de déposer sur un feu découvert un aliment contenant une viande crue 3) il est en revanche interdit de laisser sur un feu découvert un aliment qui a commencé a cuire mais n'est pas arrive au stade de maakhal ben drossai

Il me semble qu'il y a une contradiction...

L'idée est d'interdire -si pas garouf vekatoum - afin de ne pas attiser. Or si c'est cru c'est justement la ou il devrait y avoir un PB encore plus que si c'était cuit au dixième !! Non ? Pourriez-vous m'eclairer ? Merci bcp

Chalom !

 

Je comprend votre question. 

En fait ce dont le Yalkout Yossef et les autres décisionnaires parlent c'est de ce qui s'appelle " Kidra 'Hiyata ".

Le risque est que l'on en vienne à attiser pour que ce soit près plus vite. Si le plat est un peu cuit mais pas assez il y a un risque réel qu'on en vienne à attiser.

Par conter s'il est à l'engtrée de Chabbat complètement cru, on n'a pas à craindre cela. Parce que même en attisant il ne sera pas prêt pour le repas du soir, donc la personne ne va pas attiser.

Et même sans attiser il sera prêt pour le lendemain donc la personne n'en viendra pas à attiser.


Kol touv !

Bichoul

- Jeudi 04 janvier 2018 à 20h20 vu 301 fois

Rav, Encore moi... :)

Vous dites dans le chiour loi de la hazara a 18 min (je vous laisse mettre le lien ;) ) que le rav Obadia Yossef permet de remettre un plat contenant du liquide s'il est encore bouillant.

Or le yalkout Yossef écrit sur choulkhan aroukh siman 253 9) que meme si c'est bouillant c'est OK " d'après certaines opinions moins strictes on peut la remettre si on ne l'a pas déposé sur le sol meme si elle n'est pas bouillante et cela se justifie. Mais il est permis de ma remettre sur une plaque chauffante meme si on l'a déposé sur le sol car on n'a pas l'habitude de se servir d'une plats pour cuire des aliments"

Est ce que son fils a été plus mekel ?

Si c'est liquide ca cuit et que ca sort du frigo la le pb c pas nikhze kemavachel c mamach mevachel non !?

Chalom !

 

Vous avez raison. Visiblement il parle quand c'est encore à Yad Solédét Bo selon l'opinion Mékél qui est 45 degrés et pas 80 degrés/

Vous voyez ce que je veux dire !?

 

Kol touv !

Verre quidouch

- Dimanche 25 février 2018 à 10h25 vu 372 fois

Bonjour rav,

J'ai un verre pour le quiddouch qui fait 9cl, dois obligatoirement le remplir a 100%? Sachant que je ne vais en boire que la majorité ? (Je n'aime pas les vin jus de raisin etc). Je précise que je sais comment reversé dans la bouteille c juste que je n'aime pas faire quidouch avec un verre qui déborde Merci

Chalom Ouvrakha !

 

Tout d'abord ça m'a fait grandement plaisir de vous voir lors de ma tournée à Saint Mandé.

Au sujet du verre de Kiddouch il doit contenir un Réviit ainsi que l'écrit le Chaar Hatsioun (chap. 183 § 14). 

 

De plus, n'oubliez pas que selon le 'Hazon Ich la quantité d'un Réviit est bien supérieure à cela, et si vous pouvez vous acquittez selon lui aussi, c'est une très bonne chose.

 

En dehors de cela le verre du Kiddouch doit être rempli puisque c'est l'une des conditions du " verre de Brakha " (Choul'han Aroukh chap. 183).

Kol touv !

Amira legoy

- Mardi 31 juillet 2018 à 09h15 vu 382 fois

Bonjour rav,

 

Si l'électricité coupe chez moi chabbat (entraînant perte de tout ce qu'il y a dans le frigo etc) puis-je demandais par allusion a la gardienne de monter remettre l'interrupteur ? (Sachant qu'elle le fera pour moi)

Autrement formule: en cas de perte et si dit avec allusion mais que le goy le fait toujours pour moi l'interdit d'amira legoy subsiste-t-il toujours ?

Il me semble que le yalkout Yossef via un cas ressemblant dis que c'est OK en cas de perte importante.

Merci

Chalom Ouvrakha !

 

Je vous invite à écouter les deux premiers cours de Amira Léakoum se trouvant sur le site, dans lesquels vous comprendrez que dans l'interdit de Amira Léakoum, il y a deux interdits :

 

1- Celui de demander de faire un travail interdit. Ceci sera résolu dès lors que vous le demandez par allusion non impérative.

 

2- Interdiction de profiter d'un travail effectué par un non-juif pour soi Chabbat. Or, maintenir une nourriture congelée à son état initial, n'est pas considéré comme un profit direct du travail effectué par le non-juif, c'est donc autorisé si vous le faites par allusion non impérative. 

 

Si vous souhaitiez que la concierge vous réchauffe le plat pendant Chabbat c'est aiutre chose, et bien évidemment que c'est un profit direct et ce sera interdit de profiter de ce plat quand bien même vous le lui auriez demandé par allusion.

 

Kol touv !

Barrette cravate shabbat

- Vendredi 15 février 2019 à 00h07 vu 150 fois

Cher rav,

J'ai une barre reliant 2 troues de mon col de chemise.

A l'extrémité de cette barre se trouve 2 petit diamant que l'on doit visser afin que la barre tienne entre les deux troués du col sous la cravate. Est-ce un problème de visser cette barre pendant shabbat (make bepatish) ? Merci bcp rav et shabbat shalom !

Chalom !

 

Non je ne pense pas qu'il y ait le moindre problème; vu que c'est fait si je comprend de quoi il s'agit pour être vissé et retiré c'est un peu comme un bouton ordinaire, et c'est permis !

 

Chabbat Chalom !

Bougies de shabbat

- Jeudi 30 janvier 2020 à 16h47 vu 83 fois

Cher rav

 

Dans le cas précis ou un achkenaze marié passe shabbat sans sa femme avec des amis.

Ou les amis ont allumé avant sa venue.

Doit-il a priori allumer avec brakha en s'appuyant simplement sur tossefet ora alors que ces 2 obligations sont remplis (sa femme l'acquitte et il y a de la lumière dans l'appart)

Merci beaucoup

Chalom !

 

Si les deux conditions sont déjà remplies et qu'il n'a pas une chambre à part, non, je ne recommande pas d'allumer avec Brakha. 

 

Béhatsla'ha !

Arrêt ajout de bougie

- Jeudi 30 janvier 2020 à 16h50 vu 109 fois

Cher rav

Une femme sefarade qui avait l'habitude d'allumer plus que 2 bougies et qui souhaite revenir a 2 bougies doit faire hatarat nedarim. Pourquoi ? En effet le mehaber ne tient pas le principe de tossefet ora ?

Merci beaucoup

Chalom !

 

Ce n'est pas qu'il ne tient pas de ce principe, c'est qu'il ne recommande pas de réciter une Brakha en se reposant sur ce principe, c'est tout à fait autre chose.

 

Béhatsla'ha !

Bougies de shabbat et repas

- Jeudi 30 janvier 2020 à 16h56 vu 105 fois

Cher rav

 

Dans le cas ou l'on dort a l'hôtel par exemple. L'idéal est d'allumer dans sa chambre d'hôtel.

Or si on procède ainsi on ne mange pas a l'endroit de l'allumage ce qui est problématique non ?

Idem quand on allume dans le hall ce dernier est souvent éloigné de l'espace repas.

Merci beaucoup rabbi

Chalom !

 

Vous avez raison, et c'est pourquoi on essaye de manger un petit quelque chose à la lumière des Nérot. 

 

Allumer dans le Hall ce n'est pas l'idéal et c'est parce qu'il ne permettent pas d'allumer ailleurs que les gens allument là bas.

 

Kol touv ! 

Lumière a incandescence

- Dimanche 08 mars 2020 à 16h28 vu 68 fois

Cher rav, Vous précisez que selon rav ovadia on ne peut faire la braha sur la lumière que si cette dernière est a incandescence. Pourquoi ? La bénédiction est sur l'allumage pas sur le feu ? Merci beaucoup !

Chalom !

 

Selon Rav Ovadia, je ne sais pas, je n'ai nulle part vu qu'il traitait de cela explicitement.

 

Le Rav Mordekhaï Eliahou dit que ce n'est que sur les lumières à incandescence.

 

D'autre part le Rav Abba Chaoul (Or Letsion) ainsi que le Rav Oyerbakh est comme vous l'avez dit qu'on peut réciter la Brakha même sur des ampoules qui ne le sont pas, pour la raison que vous donnez justement !

 

Kol touv !

Kaalei bichoul explication tossefot

- Jeudi 30 avril 2020 à 21h43 vu 62 fois

Cher rav, Vous citez dans votre cours sur les kaalei bichoul un tossefot expliquant que seul le keli richone peut cuire car ses parois sont également très chaudes. J'aurais aimé le voir dans les mots pourriez vous m'indiquer la référence dans massehet shabbat ? Merci beaucoup !

Avec plaisir !

 

Chabbat 40b Tossefot "Ouchma".

Régalez vous !

Cuisson café shabbat

- Mardi 26 mai 2020 à 19h18 vu 61 fois

Cher rav,

 

Vous mentionnez dans vos cours la mahloket du chout guinat vradim discutant de la consommation telle qu'elle du café.

 

Ceux qui disent qu'il est consommable tq s'appuient sur les voyageurs qui parfois les consommaient ainsi.

 

Ne pourrait-on pas ajouter de nos jours qu'il est extrêmement courant de prendre des cafés froid (on peut même acheter des ICE coffee!) !?

 

Ainsi il est évident que le café est consommable tq et le problème de la 2eme cuisson ne se poserait plus !

 

Qu'en pensez-vous ?

 

Merci beaucoup rav

Chalom !

 

Vous dites bien sauf que je ne suis pas sûr que les gens qui préparent le ice café connaissent votre recête.

 

J'ai personnellement l'impression que les gens mettent d'abord de l'eau bouillante pour dissoudre le café et qu'ensuite ils en font du ice café.

Mais si vous me dites qu'on peut le faire en mettant de l'eau froide ou du lait froid, alors vous avez raison.

Kol touv !

Bichoul (cuisson)

Cuisson

- Jeudi 04 janvier 2018 à 19h49 vu 322 fois

Rav,

Dans le yalkout Yossef sur le choulkhan aroukh siman 253: 2) avant le shabbat il est permis de déposer sur un feu découvert un aliment contenant une viande crue 3) il est en revanche interdit de laisser sur un feu découvert un aliment qui a commencé a cuire mais n'est pas arrive au stade de maakhal ben drossai

Il me semble qu'il y a une contradiction...

L'idée est d'interdire -si pas garouf vekatoum - afin de ne pas attiser. Or si c'est cru c'est justement la ou il devrait y avoir un PB encore plus que si c'était cuit au dixième !! Non ? Pourriez-vous m'eclairer ? Merci bcp

Chalom !

 

Je comprend votre question. 

En fait ce dont le Yalkout Yossef et les autres décisionnaires parlent c'est de ce qui s'appelle " Kidra 'Hiyata ".

Le risque est que l'on en vienne à attiser pour que ce soit près plus vite. Si le plat est un peu cuit mais pas assez il y a un risque réel qu'on en vienne à attiser.

Par conter s'il est à l'engtrée de Chabbat complètement cru, on n'a pas à craindre cela. Parce que même en attisant il ne sera pas prêt pour le repas du soir, donc la personne ne va pas attiser.

Et même sans attiser il sera prêt pour le lendemain donc la personne n'en viendra pas à attiser.


Kol touv !

Lois de la Platta

Cuisson

- Jeudi 04 janvier 2018 à 19h49 vu 322 fois

Rav,

Dans le yalkout Yossef sur le choulkhan aroukh siman 253: 2) avant le shabbat il est permis de déposer sur un feu découvert un aliment contenant une viande crue 3) il est en revanche interdit de laisser sur un feu découvert un aliment qui a commencé a cuire mais n'est pas arrive au stade de maakhal ben drossai

Il me semble qu'il y a une contradiction...

L'idée est d'interdire -si pas garouf vekatoum - afin de ne pas attiser. Or si c'est cru c'est justement la ou il devrait y avoir un PB encore plus que si c'était cuit au dixième !! Non ? Pourriez-vous m'eclairer ? Merci bcp

Chalom !

 

Je comprend votre question. 

En fait ce dont le Yalkout Yossef et les autres décisionnaires parlent c'est de ce qui s'appelle " Kidra 'Hiyata ".

Le risque est que l'on en vienne à attiser pour que ce soit près plus vite. Si le plat est un peu cuit mais pas assez il y a un risque réel qu'on en vienne à attiser.

Par conter s'il est à l'engtrée de Chabbat complètement cru, on n'a pas à craindre cela. Parce que même en attisant il ne sera pas prêt pour le repas du soir, donc la personne ne va pas attiser.

Et même sans attiser il sera prêt pour le lendemain donc la personne n'en viendra pas à attiser.


Kol touv !

Trier (Borèr)

Borer5

- Vendredi 29 décembre 2017 à 09h31 vu 352 fois

Bonjour rav,

Vous dites dans votre chiour borer5 a 12.10min

http://www.torahacademy.fr/borer-5

que le rav ovadia zl autorise sans "grande détermination" le tri entre objets.

Pourriez-vous me donner la source Svp ? Car il est écrit l'inverse dans le yalkout Yossef (souhaitez vous que je recherche la référence ?)

Merci rav

Chalom !

 

Oui, 'Hazon Ovadia (tome 4 § 15 page 204).

 

Je me permet de rappeler qu'on ne peut pas poser de contradiction entre les propos du Rav Ovadia et ceux du Yalkout Yossef dès lors que l'auteur n'est pas le même.

Le Yalkout Yossef a été rédigé par le fils du Rav Ovadia le Rav Its'hak.

 

De plus je ne sais pas si vous savez combien de fois le Rav Yits'hak ets en désaccord avec certains Psakim de son père.

 

Béhatsla'ha Rabba ! 

Kiddouch

Verre quidouch

- Dimanche 25 février 2018 à 10h25 vu 372 fois

Bonjour rav,

J'ai un verre pour le quiddouch qui fait 9cl, dois obligatoirement le remplir a 100%? Sachant que je ne vais en boire que la majorité ? (Je n'aime pas les vin jus de raisin etc). Je précise que je sais comment reversé dans la bouteille c juste que je n'aime pas faire quidouch avec un verre qui déborde Merci

Chalom Ouvrakha !

 

Tout d'abord ça m'a fait grandement plaisir de vous voir lors de ma tournée à Saint Mandé.

Au sujet du verre de Kiddouch il doit contenir un Réviit ainsi que l'écrit le Chaar Hatsioun (chap. 183 § 14). 

 

De plus, n'oubliez pas que selon le 'Hazon Ich la quantité d'un Réviit est bien supérieure à cela, et si vous pouvez vous acquittez selon lui aussi, c'est une très bonne chose.

 

En dehors de cela le verre du Kiddouch doit être rempli puisque c'est l'une des conditions du " verre de Brakha " (Choul'han Aroukh chap. 183).

Kol touv !

Allumage des bougies

Bougies de shabbat

- Jeudi 30 janvier 2020 à 16h47 vu 83 fois

Cher rav

 

Dans le cas précis ou un achkenaze marié passe shabbat sans sa femme avec des amis.

Ou les amis ont allumé avant sa venue.

Doit-il a priori allumer avec brakha en s'appuyant simplement sur tossefet ora alors que ces 2 obligations sont remplis (sa femme l'acquitte et il y a de la lumière dans l'appart)

Merci beaucoup

Chalom !

 

Si les deux conditions sont déjà remplies et qu'il n'a pas une chambre à part, non, je ne recommande pas d'allumer avec Brakha. 

 

Béhatsla'ha !

Arrêt ajout de bougie

- Jeudi 30 janvier 2020 à 16h50 vu 109 fois

Cher rav

Une femme sefarade qui avait l'habitude d'allumer plus que 2 bougies et qui souhaite revenir a 2 bougies doit faire hatarat nedarim. Pourquoi ? En effet le mehaber ne tient pas le principe de tossefet ora ?

Merci beaucoup

Chalom !

 

Ce n'est pas qu'il ne tient pas de ce principe, c'est qu'il ne recommande pas de réciter une Brakha en se reposant sur ce principe, c'est tout à fait autre chose.

 

Béhatsla'ha !

Lumière a incandescence

- Dimanche 08 mars 2020 à 16h28 vu 68 fois

Cher rav, Vous précisez que selon rav ovadia on ne peut faire la braha sur la lumière que si cette dernière est a incandescence. Pourquoi ? La bénédiction est sur l'allumage pas sur le feu ? Merci beaucoup !

Chalom !

 

Selon Rav Ovadia, je ne sais pas, je n'ai nulle part vu qu'il traitait de cela explicitement.

 

Le Rav Mordekhaï Eliahou dit que ce n'est que sur les lumières à incandescence.

 

D'autre part le Rav Abba Chaoul (Or Letsion) ainsi que le Rav Oyerbakh est comme vous l'avez dit qu'on peut réciter la Brakha même sur des ampoules qui ne le sont pas, pour la raison que vous donnez justement !

 

Kol touv !

Problèmes liés à l’électricité

Amira legoy

- Mardi 31 juillet 2018 à 09h15 vu 382 fois

Bonjour rav,

 

Si l'électricité coupe chez moi chabbat (entraînant perte de tout ce qu'il y a dans le frigo etc) puis-je demandais par allusion a la gardienne de monter remettre l'interrupteur ? (Sachant qu'elle le fera pour moi)

Autrement formule: en cas de perte et si dit avec allusion mais que le goy le fait toujours pour moi l'interdit d'amira legoy subsiste-t-il toujours ?

Il me semble que le yalkout Yossef via un cas ressemblant dis que c'est OK en cas de perte importante.

Merci

Chalom Ouvrakha !

 

Je vous invite à écouter les deux premiers cours de Amira Léakoum se trouvant sur le site, dans lesquels vous comprendrez que dans l'interdit de Amira Léakoum, il y a deux interdits :

 

1- Celui de demander de faire un travail interdit. Ceci sera résolu dès lors que vous le demandez par allusion non impérative.

 

2- Interdiction de profiter d'un travail effectué par un non-juif pour soi Chabbat. Or, maintenir une nourriture congelée à son état initial, n'est pas considéré comme un profit direct du travail effectué par le non-juif, c'est donc autorisé si vous le faites par allusion non impérative. 

 

Si vous souhaitiez que la concierge vous réchauffe le plat pendant Chabbat c'est aiutre chose, et bien évidemment que c'est un profit direct et ce sera interdit de profiter de ce plat quand bien même vous le lui auriez demandé par allusion.

 

Kol touv !

Cacherout

Marat ayin et cuillère de viande

- Vendredi 29 décembre 2017 à 09h24 vu 282 fois

Bonjour rav,

 

1) peut-on prendre un verre/ cafe dans un resto non cacher dans des horaires ou la cuisine est fermée ou a des horaires auxquels le rov des gens ne mangent pas (par ex vers 16h) et ou on retire de la table les couverts etc

 

2) après un repas de viande peut on prendre une cuillère de lait pour un dessert parve

 

Merci et shabbat shalom rav

Chalom !

 

1- S'il est de notoriété publique qu'à ces heures ci il n'y a pas de cuisine et que les gens ne s'y rendent uniquement pour boire un café, ce n'est pas censé être un problème. 

 

Mais il faut vérifier si les faits sont vrais.

 

2- Aucun problème si c'est à froid et qu'elle est propre. Si c'est à chaud (Kli Richon), on peut aussi autoriser mais il vaut mieux éviter.

 

Kol touv !

Cacherisation ustensiles pessah

- Dimanche 18 mars 2018 à 19h56 vu 322 fois

Cher rav,

 

Après avoir écouté attentivement votre cours sur la cacherisation des ustensiles avant pessah j'avais plusieurs questions :

 

1) Pour la grille (hatsouba) pourquoi allumer les brûleurs a fond pendant une dizaine de minutes après la hagala de keli richone ? La halaga ne suffit elle pas ? Même question pour la plata de chabbat (qu'il faut mettre a fond une demi heure après hagala)

 

2) pour la cacherisation d'un four sans pyrolyse, allumage a fond pdt 30min c'est une mahloket. Que pense rav Ovadia ?

 

3) pourquoi, d'après l'opinion séfarade, il faut attendre 24h depuis la dernière utilisation d'un four micro ondes (alors qu'on ne tient généralement pas de ben yomo) ? De plus, vous dites que c'est une mahloket pour sa cacherisation, que pense rav OVadia ?

 

4) Nous sommes bien d'accord que toutes les méthodes de cacherisation exposées marchent également sur des ustensiles taref ?

 

Merci d'avance rav !

Cher rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

Après avoir écouté attentivement votre cours sur la cacherisation des ustensiles avant pessah j'avais plusieurs questions :

 

1) Pour la grille (hatsouba) pourquoi allumer les brûleurs a fond pendant une dizaine de minutes après la hagala de keli richone ? La halaga ne suffit elle pas ?

 

Comme cela on a aussi une forme de cachérisation par le feu. En effet, la façon dont le 'Hamets pénètre dans ces 'Hatsoubot est quelque fois sans liquide et directement par le feu. 

 

Même question pour la plata de chabbat (qu'il faut mettre a fond une demi heure après hagala)

 

Pour la même raison, parfois on pose des 'Hallot dessus directement sans liquide. 

 

2) pour la cacherisation d'un four sans pyrolyse, allumage a fond pdt 30min c'est une mahloket. Que pense rav Ovadia ?

 

Il autorise après avoir allumé " une heure ou plus ".

 

3) pourquoi, d'après l'opinion séfarade, il faut attendre 24h depuis la dernière utilisation d'un four micro ondes (alors qu'on ne tient généralement pas de ben yomo) ?

 

Qu'entendez vous par " on ne tient généralement pas de Ben Yomo " ?

 

De plus, vous dites que c'est une mahloket pour sa cacherisation, que pense rav Ovadia ?

 

Il déconseille fortement de s'en servir !

 

4) Nous sommes bien d'accord que toutes les méthodes de cacherisation exposées marchent également sur des ustensiles taref ?

 

Non non, ce cours que vous avez écouté ne concerne pas du tout le Taref. Si vous avez des questions sur le Taref posez les cas par cas parce que dans certains points les Halakhot diffèrent du fait que c'est évidemment Issoura Bala etc. etc. 

 

Merci d'avance rav !

 

Avec plaisir !

 

Pessa'h cacher Vésaméa'h !

Micro onde au bureau

- Lundi 19 mars 2018 à 10h25 vu 266 fois

Rabbenou,

Si mon tuperware est fermé hermétiquement - je peux le tourner dans tous les sens rien ne coule etc - et que le micro onde est propre, peut-on utiliser le four micro onde au bureau ? Également je fais attention a être le premier a chauffer mon plat. J'ai vu dans une de vos réponses qu'il fallait fermer le tupperware avec un sac plastique mais j'avais appris qu'a partir du moment ou la boite est fermée hermétiquement c'est OK (Je suis rav Ovadia ztsl)

Merci beaucoup rav

Rabbenou,

 

Chalom Ouvrakha !

 

Si mon tuperware est fermé hermétiquement

 

- je peux le tourner dans tous les sens rien ne coule etc

- et que le micro onde est propre, peut-on utiliser le four micro onde au bureau ?

Également je fais attention a être le premier a chauffer mon plat.

J'ai vu dans une de vos réponses qu'il fallait fermer le tupperware avec un sac plastique

 

Effectivement comme cela vous sortez de tout doute.

 

mais j'avais appris qu'a partir du moment ou la boite est fermée hermétiquement c'est OK (Je suis rav Ovadia ztsl)

 

On peut autoirser mais uniquement si il n'y a pas d'humidité ni de restes de nourriture pas Cacher entre votre plat et l'assiette du microondes.

 

Si l'assiette est en verre il suffit qu'il n'y ait pas de restes, et l'humidité ne dérange pas, si cette humidité est Cacher, et ce dernier point, selon le Rav Ovadia qui considère que le verre ne s'imprègne.  

 

Si vous voulez bien comprendre cela veuillez voir le cours suivant : http://www.torahacademy.fr/la-cacherout-du-micro-ondes

 

Merci beaucoup rav

 

Avec plaisir !

 

Cacherisation casserole

- Mardi 20 mars 2018 à 22h32 vu 309 fois

Rabbi,

 

Nous avons vu dans votre cours sur la cacherisatiion des ustensiles de pessah qu'il n'était pas nécessaire d'attendre 24h avant de faire la hagala de keli richone d'une casserole pour la cacheriser.

 

Le yalkout Yossef écrit que dans le cas ou on trouve un grain de blé fendu il faut attendre " chiour meete leete " (je ne comprends pas vraiment quel est ce temps mais je suppose sans conviction que c'est 24h...) avant de faire la hagala.

 

Pourquoi demande-t-il d'attendre cette mesure ?

 

Est-il en désaccord avec son père zal sur ce point ?

 

Merci rav

Chalom !

 

Je ne sais pas de quel cas vous parlez exactement !

Donnez moi la référence et j'essayerai de regarder.

Kol touv !

Cachérisation poêle pessah

- Mardi 20 mars 2018 à 22h44 vu 263 fois

Rav,

Si on cuisine avec une poêle majoritairement avec de l'huile mais que parfois on l'utilise sans huile est ce que la hagala suffit (=on va d'après l'utilisation générale comme pour déterminer si c'est une hagala de keli richone ou de keli cheni) ou faut-il faire le liboune ?

Merci rav

Chalom !

 

On va d'après le Rov Tachmicho est c'est autorisé de faire Hagala (cf. Choul'han Aroukh chap. 451 § 6 au sujet de Rov Tachmich; et cf. Choul'han Aroukh chap. 451 § 11 au sujet du mode de cachérisation de la poëlle).

 

Je précise juste que selon le Michna Béroura on ne paut autoirser en faisant Hagala que dans la mesure où il s'agit d'une quantité importante d'huile telle qu'une friteuse, mais dans le cas où ne met qu'un peu d'huile de sorte à ce que l'aliment ne colle pas, ceci ets considéré comme s'il n'y avait pas d'huile et il faudra faire un vrai Liboun/


Kol touv !

Aluminium

- Mardi 24 juillet 2018 à 22h38 vu 422 fois

Cher rav,

Pourquoi ne pas faire la brakha sur l'aluminium - qui est un métal - lorsqu'on l'emmène au Mikve ? Pour simplifier, ma question ne concerne pas les ustensiles jetables

Merci d'avance

Chalom !

 

Pourquoi affirmez vous qu'on ne récite pas la Brakha sur des ustensiles en aluminium ? 

 

Kol touv !

Cachérisation ustensiles : 24 heures ?

- Lundi 10 décembre 2018 à 20h07 vu 173 fois

Cher rav, Est-il obligatoire d'attendre 24h afin de cacheriser des ustensiles (quand on s'est trompé et qu'on a mélangé lait et viande dans une casserole par ex etc.) ?

Merci bcp!

Chalom !

 

Pas obligatoire. Vous pouvez mettre quelques gouttes de liquide vaisselle à la place de sorte à abîmer le goût qui sortira. 

 

Si la quantité de lait et viande qui se trouvait dans la casserole même cela n'est pas nécessaire selon les Séfarades, mais vous ne perdez rien à le faire.

Kol touv !

Viande dans casserole bassari non bat yoma

- Mardi 27 ao√Ľt 2019 √† 20h14 vu 113 fois

Cher rav,

 

Dans vos cours vous indiquez que d'après rav ovadia on peut a priori utiliser une casserole non bat yoma pour cuire un aliment lacté/carné.

 

Or dans le livre (que vous conseillez) les fondements de la cacherout il indique en citant le yabia omer tome 8 yore DEA chapitre 14 que "nos sages ont pénalisé toute personne qui cuit sciemment un aliment dans un ustensile de nature différente, utilisé depuis plus de 24h, en interdisant la consommation de l'aliment bien que le goût soit dénaturé"

 

N'ayant pas le yabia omer pour vérifier, pourriez-vous svp m'expliquer cette contradiction ?

 

Merci beaucoup

Chalom !

 

Non, il parle à on avis d'autre chose, de quelqu'un qui cuit de la viande dans une casserole de lait pas Bat Yoma. 

 

Ce dont je parle c'est autre chose, faire cuire un aliment Parvé dans une casserole de viande alors qu'après avoir retiré la chose Parve de la casserole on compte la manger avec du lait. Ce qui s'appelle Nat Bar Nat ou dans les termes du Rav Loria chlita " goût second ". 

 

Kol touv !

Bayit Yehoudi et resto cacher

- Dimanche 27 octobre 2019 à 14h02 vu 145 fois

Cher rav

 

Pourriez-vous me confirmer ma compréhension du halikhot olam de rav ovadia sur bichoul akoum : Bichoul akoum dans bayit Yehoudi même si y'a pas bichoul rama c'est permis (car bayit israël, salaire et on considère que c comme la main du proprio)

Dans un resto il Faut qu'il y ait en plus bichoul rama. Je ne comprends pas bien pourquoi c'est plus compliqué dans bayit que dans essek alors qu'à priori il y a une plus grande proximité (et donc risque de mariage) avec une domestique qu'avec un employé non ?

Merci d'avance

Chalom !

 

Excusez moi je n'arrive pas très bien à décoder ce que vous avez écrit.

 

Essayez svp me donner la référence précise. De me dire à partir d'où c'est vous qui posez la question, quelle est votre question etc. 

 

Sinon, je ne comprend pas.

 

Merci.

Manger des p√Ętes au resto

- Dimanche 01 décembre 2019 à 13h55 vu 166 fois

Cher rav,

Pourquoi ne devons-nous pas lorsqu'on commande des pâtes au resto demander a ce que ce soit un juif qui mette les pâtes dans la casserole ?

Comme nous sefaradims faisons lorsqu'on prend de la viande pour ne pas s'appuyer sur le bichoul rama.

Quelle différence entre les 2 ?

Merci beaucoup !

Chalom !

 

Bien sûr que ci, si vous tenez à ne pas vous reposer sur le Rama vous devez demander à ce que ce soit un juif qui mette les pâtes au même titre qu'il doit mettre les autres choses.

 

Où avez vous vous lu que les pâtes ne sont pas concernées par Bichoulé Akoum ? 

 

Ce que les décisionnaires stipulent est que les pâtes qu'on achète sur le marché bien qu'elles ont été faites par des non juifs ce n'est pas grave puisqu'elles ne sont pas encore aptes à la consommation lorsqu'elles sont dans des paquets, mais après il faut que ce soit un juif qui les cuisent.

 

Béhatsla'ha !

Délai entre aliment cuit avec viande et laitage

- Dimanche 05 juillet 2020 à 21h59 vu 0 fois

Cher rav,

 

Le choulhan arouh écrit (chap 89) qu'on peut manger un plat de viande (sans viande) et après manger un plat de lait.

 

Le rama rapportant le beith Yossef écrit que désormais nous avons pris l'habitude de considérer ses plats de viande comme de la viande et que donc il ne faut pas faire de brèche. Je ne comprends pas.

 

Si le mehaber dit ça dans le beith Yossef (écrit avant le choulhan arouh) pourquoi il conclue ainsi dans le choulhan arouh !!!

 

Éclairez moi rabbi. Merci beaucoup

Lait et viande

Marat ayin et cuillère de viande

- Vendredi 29 décembre 2017 à 09h24 vu 282 fois

Bonjour rav,

 

1) peut-on prendre un verre/ cafe dans un resto non cacher dans des horaires ou la cuisine est fermée ou a des horaires auxquels le rov des gens ne mangent pas (par ex vers 16h) et ou on retire de la table les couverts etc

 

2) après un repas de viande peut on prendre une cuillère de lait pour un dessert parve

 

Merci et shabbat shalom rav

Chalom !

 

1- S'il est de notoriété publique qu'à ces heures ci il n'y a pas de cuisine et que les gens ne s'y rendent uniquement pour boire un café, ce n'est pas censé être un problème. 

 

Mais il faut vérifier si les faits sont vrais.

 

2- Aucun problème si c'est à froid et qu'elle est propre. Si c'est à chaud (Kli Richon), on peut aussi autoriser mais il vaut mieux éviter.

 

Kol touv !

Viande dans casserole bassari non bat yoma

- Mardi 27 ao√Ľt 2019 √† 20h14 vu 113 fois

Cher rav,

 

Dans vos cours vous indiquez que d'après rav ovadia on peut a priori utiliser une casserole non bat yoma pour cuire un aliment lacté/carné.

 

Or dans le livre (que vous conseillez) les fondements de la cacherout il indique en citant le yabia omer tome 8 yore DEA chapitre 14 que "nos sages ont pénalisé toute personne qui cuit sciemment un aliment dans un ustensile de nature différente, utilisé depuis plus de 24h, en interdisant la consommation de l'aliment bien que le goût soit dénaturé"

 

N'ayant pas le yabia omer pour vérifier, pourriez-vous svp m'expliquer cette contradiction ?

 

Merci beaucoup

Chalom !

 

Non, il parle à on avis d'autre chose, de quelqu'un qui cuit de la viande dans une casserole de lait pas Bat Yoma. 

 

Ce dont je parle c'est autre chose, faire cuire un aliment Parvé dans une casserole de viande alors qu'après avoir retiré la chose Parve de la casserole on compte la manger avec du lait. Ce qui s'appelle Nat Bar Nat ou dans les termes du Rav Loria chlita " goût second ". 

 

Kol touv !

Cachérisation des ustensiles

Cacherisation casserole

- Mardi 20 mars 2018 à 22h32 vu 309 fois

Rabbi,

 

Nous avons vu dans votre cours sur la cacherisatiion des ustensiles de pessah qu'il n'était pas nécessaire d'attendre 24h avant de faire la hagala de keli richone d'une casserole pour la cacheriser.

 

Le yalkout Yossef écrit que dans le cas ou on trouve un grain de blé fendu il faut attendre " chiour meete leete " (je ne comprends pas vraiment quel est ce temps mais je suppose sans conviction que c'est 24h...) avant de faire la hagala.

 

Pourquoi demande-t-il d'attendre cette mesure ?

 

Est-il en désaccord avec son père zal sur ce point ?

 

Merci rav

Chalom !

 

Je ne sais pas de quel cas vous parlez exactement !

Donnez moi la référence et j'essayerai de regarder.

Kol touv !

Cachérisation poêle pessah

- Mardi 20 mars 2018 à 22h44 vu 263 fois

Rav,

Si on cuisine avec une poêle majoritairement avec de l'huile mais que parfois on l'utilise sans huile est ce que la hagala suffit (=on va d'après l'utilisation générale comme pour déterminer si c'est une hagala de keli richone ou de keli cheni) ou faut-il faire le liboune ?

Merci rav

Chalom !

 

On va d'après le Rov Tachmicho est c'est autorisé de faire Hagala (cf. Choul'han Aroukh chap. 451 § 6 au sujet de Rov Tachmich; et cf. Choul'han Aroukh chap. 451 § 11 au sujet du mode de cachérisation de la poëlle).

 

Je précise juste que selon le Michna Béroura on ne paut autoirser en faisant Hagala que dans la mesure où il s'agit d'une quantité importante d'huile telle qu'une friteuse, mais dans le cas où ne met qu'un peu d'huile de sorte à ce que l'aliment ne colle pas, ceci ets considéré comme s'il n'y avait pas d'huile et il faudra faire un vrai Liboun/


Kol touv !

Cachérisation ustensiles : 24 heures ?

- Lundi 10 décembre 2018 à 20h07 vu 173 fois

Cher rav, Est-il obligatoire d'attendre 24h afin de cacheriser des ustensiles (quand on s'est trompé et qu'on a mélangé lait et viande dans une casserole par ex etc.) ?

Merci bcp!

Chalom !

 

Pas obligatoire. Vous pouvez mettre quelques gouttes de liquide vaisselle à la place de sorte à abîmer le goût qui sortira. 

 

Si la quantité de lait et viande qui se trouvait dans la casserole même cela n'est pas nécessaire selon les Séfarades, mais vous ne perdez rien à le faire.

Kol touv !

Cuisson opéree par non-juif

Manger des p√Ętes au resto

- Dimanche 01 décembre 2019 à 13h55 vu 166 fois

Cher rav,

Pourquoi ne devons-nous pas lorsqu'on commande des pâtes au resto demander a ce que ce soit un juif qui mette les pâtes dans la casserole ?

Comme nous sefaradims faisons lorsqu'on prend de la viande pour ne pas s'appuyer sur le bichoul rama.

Quelle différence entre les 2 ?

Merci beaucoup !

Chalom !

 

Bien sûr que ci, si vous tenez à ne pas vous reposer sur le Rama vous devez demander à ce que ce soit un juif qui mette les pâtes au même titre qu'il doit mettre les autres choses.

 

Où avez vous vous lu que les pâtes ne sont pas concernées par Bichoulé Akoum ? 

 

Ce que les décisionnaires stipulent est que les pâtes qu'on achète sur le marché bien qu'elles ont été faites par des non juifs ce n'est pas grave puisqu'elles ne sont pas encore aptes à la consommation lorsqu'elles sont dans des paquets, mais après il faut que ce soit un juif qui les cuisent.

 

Béhatsla'ha !

Pureté familiale

Mikve Habbad ?

- Dimanche 01 octobre 2017 à 12h35 vu 385 fois

Rabbi, Je suis sepharade et suis la Rav Ovadia Yossef ZL. 1) Ma femme peut-elle aller dans un mikvé habbad ? 2) Peut-elle aller dans un mikve habbad pour ces fêtes de souccot car mikvé pendant yom tov et c'est le mikve le plus proche ? Merci d'avance

Chalom Ouvrakha !

 

Le Rav Ovadia Yossef zatsal (Taharat Habaït tome 3 page 316) l'a explicitement autorisé s'il est convenablement fait.

C'est à dire que s'il a effectievement été conçu selon l'opinion 'Habad et qu'il est vérifié de temps à autres, il est Cacher selon le Rav Ovadia zatsal. 

Certains autres Rababim n'ont pas autorisé puisqu'il n'est pas Cacher selon l'ensemble des avis.

 

Kol touv !

 

Immersion au Mikvé

Mikve Habbad ?

- Dimanche 01 octobre 2017 à 12h35 vu 385 fois

Rabbi, Je suis sepharade et suis la Rav Ovadia Yossef ZL. 1) Ma femme peut-elle aller dans un mikvé habbad ? 2) Peut-elle aller dans un mikve habbad pour ces fêtes de souccot car mikvé pendant yom tov et c'est le mikve le plus proche ? Merci d'avance

Chalom Ouvrakha !

 

Le Rav Ovadia Yossef zatsal (Taharat Habaït tome 3 page 316) l'a explicitement autorisé s'il est convenablement fait.

C'est à dire que s'il a effectievement été conçu selon l'opinion 'Habad et qu'il est vérifié de temps à autres, il est Cacher selon le Rav Ovadia zatsal. 

Certains autres Rababim n'ont pas autorisé puisqu'il n'est pas Cacher selon l'ensemble des avis.

 

Kol touv !

 

Fêtes juives

Cacherisation ustensiles pessah

- Dimanche 18 mars 2018 à 19h56 vu 322 fois

Cher rav,

 

Après avoir écouté attentivement votre cours sur la cacherisation des ustensiles avant pessah j'avais plusieurs questions :

 

1) Pour la grille (hatsouba) pourquoi allumer les brûleurs a fond pendant une dizaine de minutes après la hagala de keli richone ? La halaga ne suffit elle pas ? Même question pour la plata de chabbat (qu'il faut mettre a fond une demi heure après hagala)

 

2) pour la cacherisation d'un four sans pyrolyse, allumage a fond pdt 30min c'est une mahloket. Que pense rav Ovadia ?

 

3) pourquoi, d'après l'opinion séfarade, il faut attendre 24h depuis la dernière utilisation d'un four micro ondes (alors qu'on ne tient généralement pas de ben yomo) ? De plus, vous dites que c'est une mahloket pour sa cacherisation, que pense rav OVadia ?

 

4) Nous sommes bien d'accord que toutes les méthodes de cacherisation exposées marchent également sur des ustensiles taref ?

 

Merci d'avance rav !

Cher rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

Après avoir écouté attentivement votre cours sur la cacherisation des ustensiles avant pessah j'avais plusieurs questions :

 

1) Pour la grille (hatsouba) pourquoi allumer les brûleurs a fond pendant une dizaine de minutes après la hagala de keli richone ? La halaga ne suffit elle pas ?

 

Comme cela on a aussi une forme de cachérisation par le feu. En effet, la façon dont le 'Hamets pénètre dans ces 'Hatsoubot est quelque fois sans liquide et directement par le feu. 

 

Même question pour la plata de chabbat (qu'il faut mettre a fond une demi heure après hagala)

 

Pour la même raison, parfois on pose des 'Hallot dessus directement sans liquide. 

 

2) pour la cacherisation d'un four sans pyrolyse, allumage a fond pdt 30min c'est une mahloket. Que pense rav Ovadia ?

 

Il autorise après avoir allumé " une heure ou plus ".

 

3) pourquoi, d'après l'opinion séfarade, il faut attendre 24h depuis la dernière utilisation d'un four micro ondes (alors qu'on ne tient généralement pas de ben yomo) ?

 

Qu'entendez vous par " on ne tient généralement pas de Ben Yomo " ?

 

De plus, vous dites que c'est une mahloket pour sa cacherisation, que pense rav Ovadia ?

 

Il déconseille fortement de s'en servir !

 

4) Nous sommes bien d'accord que toutes les méthodes de cacherisation exposées marchent également sur des ustensiles taref ?

 

Non non, ce cours que vous avez écouté ne concerne pas du tout le Taref. Si vous avez des questions sur le Taref posez les cas par cas parce que dans certains points les Halakhot diffèrent du fait que c'est évidemment Issoura Bala etc. etc. 

 

Merci d'avance rav !

 

Avec plaisir !

 

Pessa'h cacher Vésaméa'h !

Cacherisation casserole

- Mardi 20 mars 2018 à 22h32 vu 309 fois

Rabbi,

 

Nous avons vu dans votre cours sur la cacherisatiion des ustensiles de pessah qu'il n'était pas nécessaire d'attendre 24h avant de faire la hagala de keli richone d'une casserole pour la cacheriser.

 

Le yalkout Yossef écrit que dans le cas ou on trouve un grain de blé fendu il faut attendre " chiour meete leete " (je ne comprends pas vraiment quel est ce temps mais je suppose sans conviction que c'est 24h...) avant de faire la hagala.

 

Pourquoi demande-t-il d'attendre cette mesure ?

 

Est-il en désaccord avec son père zal sur ce point ?

 

Merci rav

Chalom !

 

Je ne sais pas de quel cas vous parlez exactement !

Donnez moi la référence et j'essayerai de regarder.

Kol touv !

Vêtements neufs ben hametsarim

- Mercredi 27 juin 2018 à 15h18 vu 293 fois

Cher rav,

 

Est-il possible de porter des vêtements achetés pendant ben hametsarim

 

- ma question devrait sans doute être réduite du 17 tamouz a chavoua chehalbo

 

- (achat pendant les soldes par ex ou l'article risque de disparaître) en semaine et non likhvod Shabat o smakhot ?

 

Je précise que je réduis ma question aux vêtements qui n'ont pas une grande importance pour l'acheteur : une chemise, un pantalon simple, un t-shirt ?

 

Autrement dit, si on n'a pas a dire la brakha cheheyanou, existe-t-il toujours un problème ?

 

Merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

S'il n'y a pas de Chéhéyanou à réciter le problème est beaucoup moins important. 

 

Vous pouvez acheter des nouveaux vêtements en cas de soldes etc. 

 

De préférence essayez de ne pas faire d'achats d'habits réjouissants à partir de Roch 'Hodech Av.

 

Cf. aussi : http://www.torahacademy.fr/chehehiyanou-3-semaines_2

 

Kol touv !

Kapparot

- Lundi 17 septembre 2018 à 10h00 vu 193 fois

Cher rav,

Auriez-vous la référence du radbaz disant que si on donne le poulet par la suite il n'y a pas de problème de darkei aemori ?

Merci beaucoup rav

Chalom !

 

Tome 2 chap. 740.

 

Gmar 'Hatima Tova !

Toit souccah

- Dimanche 23 septembre 2018 à 13h55 vu 264 fois

Cher rav,

Quel est l'interdit derabanane de faire le skakh avec du coton, des pieds de lit en bois ? Est-ce taasse vélo mine aassouy ?

Également, si j'habite dans un immeuble de 10 étage ou il y a des balcons uniquement au 1er étage et au dernier étage, si je suis au 1er étage ma souccah est-elle psoula car 9 étages au dessus de moi il y a quelque chose au dessus de mon skakh ?

Merci d'avance Hag sameah !

Cher rav,

 

Cher Rabbi Chmouel !

 

Quel est l'interdit derabanane de faire le skakh avec du coton,

 

Le coton s'il est à son état naturel est considéré comme étant un végétal et on pourrait s'en sercir pour faire le Skakh, le problème est qu'il est tellement léger que je ne pense pas qu'il puisse tenir, or, il faut que le Skakh puisse tenir pour être Cacher.

 

des pieds de lit en bois ?

 

Le problème est que ceci est apte à recevoir l'impureté et qu'on ne peut faire le Skakh avec de tels éléments (Choul'han Aroukh chap. 629 § 2).

 

Est-ce taasse vélo mine aassouy ?

 

Non, cela n'a aucun rapport avec Taassé Vélo Min Haassouy. Taassé Vélo Min Haassouy c'est si on a d'abord mis le Skakh puis fait les Défanot par exemple, il s'avère donc que le Skakh a été fait au début alors qu'il ne portait pas le titre de Skakh. Lorsqu'ensuite je pose les Défanot, il s'avère que le Skakh était déjà fait, et c'est un problème. Cf. Choul'han Aroukh chap. 635. 

 

On retrouve ce concept dans les lois de Tsitsit et autres. 

 

Également, si j'habite dans un immeuble de 10 étage ou il y a des balcons uniquement au 1er étage et au dernier étage, si je suis au 1er étage ma souccah est-elle psoula car 9 étages au dessus de moi il y a quelque chose au dessus de mon skakh ?

 

Oui. Elle est Psoula. 

 

Merci d'avance Hag sameah !

 

'Hag Saméa'h !

Pourquoi cacheriser ses ustensiles!?

- Jeudi 11 avril 2019 à 22h39 vu 145 fois

Cher rabbi, Le yalkut Yossef écrit "noten taam lifgam autorisé a pessah, donc un aliment cuit dans un récipient hametz n'ayant pas servi dans les 24h est autorisé" Pourquoi ne se repose-t-on pas sur cette halakha qui ne semble pas être dite bediavad ?

Merci beaucoup rabbi !

Pessah cacher vesameah

Chalom Ouvrakha !

 

La Halakha disant que Noten Taam Lifgam est autorisée ne concerne pas que Pessa'h mais toute l'année. La seule question consiste à savoir est ce qu'à Pessa'h ce principe est valable aussi comme pour toute l'année, ou pas ? 

 

La réponse du Yalkout Yossef et certains autres décisionnaires Séfarades est que c'est autorisé. 

 

Pour en revenir à votre question la Halakha qui dit que Noten Taam Lifgam est autorisé, à savoir qu'un plat qui aurait été cuit dans une casserole Taref dont on ne s'est pas servi depuis plus que 24 heures, est effectivement même a priori, c'st à dire que ce plat est complètement autorisé.

 

Toutefois il est totalement interdit Midérabanan de se servir d'une telle casserole tant qu'on ne l'a pas cachérisée.
 

En d'autres termes, interdit de se servir de cette casserole avant de l'avoir cachérisée bien que plus de 24 heures se sont écoulées. Mais un plat cuit dans une telle casserole (par exemple par mégarde ou par oubli etc.) est strictement cacher. 

 

Pour en revenir au pourquoi. Si vraiment la nourriture est Glatt Cacher dès lors que se sont écoulées 24 heures, pourquoi ne pourrait-on pas se servir de telles casseroles même a priori ? 

 

La Guémara dans le traité de Avoda Zara pose votre question. Elle répond qu'il y a une Guézéra qui a été faite de peur qu'on en vienne à se servir de cette casserole pendant les 24 heures c'est pourquoi on a interdit cette casserole tant qu'elle n'a pas été cachérisée.

 

Kol touv !

Braha meguila pour une femme

- Dimanche 08 mars 2020 à 20h27 vu 74 fois

Rabbi, Permettez moi une autre question, une femme séfarade doit-elle réciter lorsqu'elle lit pour elle (ou qu'on ne lit que pour elle après s'être soit même acquitté) "lichmoa meguila "(baag) ou "al mikra meguila" (rachi) ?

Le rama s'exprime clairement sur le sujet mais pas le mehaber

Merci beaucoup !!

Chalom !

 

Cf. Le Yabia Omer (tome 1 chap. 44) et Yéhavé Daat (tome 1 chap. 88) et le Yalkout Yossef que vous citez tant (Pourim page 284 note 10) qui rapportent beaucoup de décisionnaires selon lesquels on récite aux femmes aussi les termes "Al Mikra Méguila".

 

Le Rav Abba Chaoul zatsal (Or Letsion) va dans le même sens sauf que lui exige que ce soit une femme qui fasse la Brakha et pas le lecteur. Il faut aussi que cette femme soit certaine qu'elle réussira à être concentrée dans toute la lecture et qu'elle ne manquera pas un mot. 

 

Béhatsla'ha et Pourim Saméa'h !

Bdika et chinouy makom

- Mercredi 18 mars 2020 à 12h37 vu 66 fois

Cher rav, J'espère que vous allez bien en ces temps difficiles Pourquoi ne refaitons pas la bénédiction de la bdika lorsqu'on vérifie plusieurs maisons nous appartenant ou notre voiture etc. La choulhan aroukh dit que ce n'est pas un efsek (sans doute car c'est une seule mitsva) mais il y a quand même chinouy makom non !? Merci d'avance

Chalom !

 

Le Chinouy Makom n'oblige pas dans tous les cas à réciter à nouveau la Brakha. C'est un principe qui existe principalement dans Birkat Hénéhénin.

 

Là nous sommes dans Birkat Hamitsvot !

 

Béhtasla'ha !

Cacherisation pessah lait et viande

- Mercredi 18 mars 2020 à 18h41 vu 65 fois

Cher rav,

 

Peut-on cacheriser en même temps des ustensiles laits et viandes si ces derniers n'ont pas été utilisés dans les dernières 24h ? = Puis-je mettre dans une grande casseroles 2 petites casseroles en même temps dont une et de lait et l'autre de viande.

Il me semble que oui vu que le goût est pagoum !

Il n'y aura donc aucun problème ni pour les 2 petites casseroles ni pour la grande casserole !

Êtes-vous d'accord ?

Par contre si c'est ben yomo alors les 3 sont tarefs non ?

Merci beaucoup rav !

Chalom !

 

Si c'est plus que 24 heures c'est permis.

 

Si c'est moins que 24 heures cela ne veut pas encore dire que ce sera Taref.

 

Béhatsla'ha !

Vérification de riz avant pessah et farine

- Dimanche 29 mars 2020 à 13h54 vu 104 fois

Cher rav, Permettez moi de vous poser 3 questions :

 

1) existe-t-il un pb pendant pessah d'acheter de la farine (si on ne l'utilise pas) ? (Pour moi aucun problème étant donné qu'elle n'a pas fermentée elle n'est pas hametz, perso je ne le ferai pas ma question est purement théorique)

 

2) on m'a dit qu'il était important de vérifier avant pessah le riz de peur d'y trouver une des 5 céréales de pessah, on enfreindrait ainsi le issour d'en posséder. Je ne suis pas du tout d'accord la céréale n'ayant pas fermentée elle n'est pas hametz (de plus même si elle hametz elle a été annulée pendant mon bitoul). Vu que c'est pas hametz je pourrai même sans pb racheter du riz pendant hol amoed pessah selon moi

 

3) lorsque le michna broura dit que les miettes sont "nivtelette meatsma" cela signifie-t-il qu'elle sont directement annulée même si on ne fait pas le bitoul ?

 

Merci beaucoup rav j'espère que vous trouverez le temps de me répondre

Cher rav, Permettez moi de vous poser 3 questions :

 

Qui suis je pour vous permettre ? Bien sûr que vous pouvez poser des questions !

 

1) existe-t-il un pb pendant pessah d'acheter de la farine (si on ne l'utilise pas) ? (Pour moi aucun problème étant donné qu'elle n'a pas fermentée elle n'est pas hametz, perso je ne le ferai pas ma question est purement théorique)

 

Avant Pessa'h aucun problème. pendant Pessa'h je ne conseille pas parce qu'il se peut qu'elle ait été à un endroit humide et qu'une partie ait fermentée. 

 

2) on m'a dit qu'il était important de vérifier avant pessah le riz de peur d'y trouver une des 5 céréales de pessah, on enfreindrait ainsi le issour d'en posséder. Je ne suis pas du tout d'accord la céréale n'ayant pas fermentée elle n'est pas hametz (de plus même si elle hametz elle a été annulée pendant mon bitoul). Vu que c'est pas hametz je pourrai même sans pb racheter du riz pendant hol amoed pessah selon moi

 

On ne demande pas de trier de peur de posséder ce grain de blé, on demande de trier avant de faire cuire de peur de cuire du blé et de le consommer ensuite.

 

De plus le Bitoul ne permet en rien de manger du Hamets pendant Pessa'h !

 

3) lorsque le michna broura dit que les miettes sont "nivtelette meatsma" cela signifie-t-il qu'elle sont directement annulée même si on ne fait pas le bitoul ?

 

Dites svp moi à quel Michna Béroura vous faites allusion.

 

Merci beaucoup rav j'espère que vous trouverez le temps de me répondre

 

Avec plaisir !

 

Yom Kippour

Kapparot

- Lundi 17 septembre 2018 à 10h00 vu 193 fois

Cher rav,

Auriez-vous la référence du radbaz disant que si on donne le poulet par la suite il n'y a pas de problème de darkei aemori ?

Merci beaucoup rav

Chalom !

 

Tome 2 chap. 740.

 

Gmar 'Hatima Tova !

Soukkot

Toit souccah

- Dimanche 23 septembre 2018 à 13h55 vu 264 fois

Cher rav,

Quel est l'interdit derabanane de faire le skakh avec du coton, des pieds de lit en bois ? Est-ce taasse vélo mine aassouy ?

Également, si j'habite dans un immeuble de 10 étage ou il y a des balcons uniquement au 1er étage et au dernier étage, si je suis au 1er étage ma souccah est-elle psoula car 9 étages au dessus de moi il y a quelque chose au dessus de mon skakh ?

Merci d'avance Hag sameah !

Cher rav,

 

Cher Rabbi Chmouel !

 

Quel est l'interdit derabanane de faire le skakh avec du coton,

 

Le coton s'il est à son état naturel est considéré comme étant un végétal et on pourrait s'en sercir pour faire le Skakh, le problème est qu'il est tellement léger que je ne pense pas qu'il puisse tenir, or, il faut que le Skakh puisse tenir pour être Cacher.

 

des pieds de lit en bois ?

 

Le problème est que ceci est apte à recevoir l'impureté et qu'on ne peut faire le Skakh avec de tels éléments (Choul'han Aroukh chap. 629 § 2).

 

Est-ce taasse vélo mine aassouy ?

 

Non, cela n'a aucun rapport avec Taassé Vélo Min Haassouy. Taassé Vélo Min Haassouy c'est si on a d'abord mis le Skakh puis fait les Défanot par exemple, il s'avère donc que le Skakh a été fait au début alors qu'il ne portait pas le titre de Skakh. Lorsqu'ensuite je pose les Défanot, il s'avère que le Skakh était déjà fait, et c'est un problème. Cf. Choul'han Aroukh chap. 635. 

 

On retrouve ce concept dans les lois de Tsitsit et autres. 

 

Également, si j'habite dans un immeuble de 10 étage ou il y a des balcons uniquement au 1er étage et au dernier étage, si je suis au 1er étage ma souccah est-elle psoula car 9 étages au dessus de moi il y a quelque chose au dessus de mon skakh ?

 

Oui. Elle est Psoula. 

 

Merci d'avance Hag sameah !

 

'Hag Saméa'h !

Pessah'

Cacherisation ustensiles pessah

- Dimanche 18 mars 2018 à 19h56 vu 322 fois

Cher rav,

 

Après avoir écouté attentivement votre cours sur la cacherisation des ustensiles avant pessah j'avais plusieurs questions :

 

1) Pour la grille (hatsouba) pourquoi allumer les brûleurs a fond pendant une dizaine de minutes après la hagala de keli richone ? La halaga ne suffit elle pas ? Même question pour la plata de chabbat (qu'il faut mettre a fond une demi heure après hagala)

 

2) pour la cacherisation d'un four sans pyrolyse, allumage a fond pdt 30min c'est une mahloket. Que pense rav Ovadia ?

 

3) pourquoi, d'après l'opinion séfarade, il faut attendre 24h depuis la dernière utilisation d'un four micro ondes (alors qu'on ne tient généralement pas de ben yomo) ? De plus, vous dites que c'est une mahloket pour sa cacherisation, que pense rav OVadia ?

 

4) Nous sommes bien d'accord que toutes les méthodes de cacherisation exposées marchent également sur des ustensiles taref ?

 

Merci d'avance rav !

Cher rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

Après avoir écouté attentivement votre cours sur la cacherisation des ustensiles avant pessah j'avais plusieurs questions :

 

1) Pour la grille (hatsouba) pourquoi allumer les brûleurs a fond pendant une dizaine de minutes après la hagala de keli richone ? La halaga ne suffit elle pas ?

 

Comme cela on a aussi une forme de cachérisation par le feu. En effet, la façon dont le 'Hamets pénètre dans ces 'Hatsoubot est quelque fois sans liquide et directement par le feu. 

 

Même question pour la plata de chabbat (qu'il faut mettre a fond une demi heure après hagala)

 

Pour la même raison, parfois on pose des 'Hallot dessus directement sans liquide. 

 

2) pour la cacherisation d'un four sans pyrolyse, allumage a fond pdt 30min c'est une mahloket. Que pense rav Ovadia ?

 

Il autorise après avoir allumé " une heure ou plus ".

 

3) pourquoi, d'après l'opinion séfarade, il faut attendre 24h depuis la dernière utilisation d'un four micro ondes (alors qu'on ne tient généralement pas de ben yomo) ?

 

Qu'entendez vous par " on ne tient généralement pas de Ben Yomo " ?

 

De plus, vous dites que c'est une mahloket pour sa cacherisation, que pense rav Ovadia ?

 

Il déconseille fortement de s'en servir !

 

4) Nous sommes bien d'accord que toutes les méthodes de cacherisation exposées marchent également sur des ustensiles taref ?

 

Non non, ce cours que vous avez écouté ne concerne pas du tout le Taref. Si vous avez des questions sur le Taref posez les cas par cas parce que dans certains points les Halakhot diffèrent du fait que c'est évidemment Issoura Bala etc. etc. 

 

Merci d'avance rav !

 

Avec plaisir !

 

Pessa'h cacher Vésaméa'h !

Cacherisation casserole

- Mardi 20 mars 2018 à 22h32 vu 309 fois

Rabbi,

 

Nous avons vu dans votre cours sur la cacherisatiion des ustensiles de pessah qu'il n'était pas nécessaire d'attendre 24h avant de faire la hagala de keli richone d'une casserole pour la cacheriser.

 

Le yalkout Yossef écrit que dans le cas ou on trouve un grain de blé fendu il faut attendre " chiour meete leete " (je ne comprends pas vraiment quel est ce temps mais je suppose sans conviction que c'est 24h...) avant de faire la hagala.

 

Pourquoi demande-t-il d'attendre cette mesure ?

 

Est-il en désaccord avec son père zal sur ce point ?

 

Merci rav

Chalom !

 

Je ne sais pas de quel cas vous parlez exactement !

Donnez moi la référence et j'essayerai de regarder.

Kol touv !

Pourquoi cacheriser ses ustensiles!?

- Jeudi 11 avril 2019 à 22h39 vu 145 fois

Cher rabbi, Le yalkut Yossef écrit "noten taam lifgam autorisé a pessah, donc un aliment cuit dans un récipient hametz n'ayant pas servi dans les 24h est autorisé" Pourquoi ne se repose-t-on pas sur cette halakha qui ne semble pas être dite bediavad ?

Merci beaucoup rabbi !

Pessah cacher vesameah

Chalom Ouvrakha !

 

La Halakha disant que Noten Taam Lifgam est autorisée ne concerne pas que Pessa'h mais toute l'année. La seule question consiste à savoir est ce qu'à Pessa'h ce principe est valable aussi comme pour toute l'année, ou pas ? 

 

La réponse du Yalkout Yossef et certains autres décisionnaires Séfarades est que c'est autorisé. 

 

Pour en revenir à votre question la Halakha qui dit que Noten Taam Lifgam est autorisé, à savoir qu'un plat qui aurait été cuit dans une casserole Taref dont on ne s'est pas servi depuis plus que 24 heures, est effectivement même a priori, c'st à dire que ce plat est complètement autorisé.

 

Toutefois il est totalement interdit Midérabanan de se servir d'une telle casserole tant qu'on ne l'a pas cachérisée.
 

En d'autres termes, interdit de se servir de cette casserole avant de l'avoir cachérisée bien que plus de 24 heures se sont écoulées. Mais un plat cuit dans une telle casserole (par exemple par mégarde ou par oubli etc.) est strictement cacher. 

 

Pour en revenir au pourquoi. Si vraiment la nourriture est Glatt Cacher dès lors que se sont écoulées 24 heures, pourquoi ne pourrait-on pas se servir de telles casseroles même a priori ? 

 

La Guémara dans le traité de Avoda Zara pose votre question. Elle répond qu'il y a une Guézéra qui a été faite de peur qu'on en vienne à se servir de cette casserole pendant les 24 heures c'est pourquoi on a interdit cette casserole tant qu'elle n'a pas été cachérisée.

 

Kol touv !

Cacherisation pessah lait et viande

- Mercredi 18 mars 2020 à 18h41 vu 65 fois

Cher rav,

 

Peut-on cacheriser en même temps des ustensiles laits et viandes si ces derniers n'ont pas été utilisés dans les dernières 24h ? = Puis-je mettre dans une grande casseroles 2 petites casseroles en même temps dont une et de lait et l'autre de viande.

Il me semble que oui vu que le goût est pagoum !

Il n'y aura donc aucun problème ni pour les 2 petites casseroles ni pour la grande casserole !

Êtes-vous d'accord ?

Par contre si c'est ben yomo alors les 3 sont tarefs non ?

Merci beaucoup rav !

Chalom !

 

Si c'est plus que 24 heures c'est permis.

 

Si c'est moins que 24 heures cela ne veut pas encore dire que ce sera Taref.

 

Béhatsla'ha !

Vérification de riz avant pessah et farine

- Dimanche 29 mars 2020 à 13h54 vu 104 fois

Cher rav, Permettez moi de vous poser 3 questions :

 

1) existe-t-il un pb pendant pessah d'acheter de la farine (si on ne l'utilise pas) ? (Pour moi aucun problème étant donné qu'elle n'a pas fermentée elle n'est pas hametz, perso je ne le ferai pas ma question est purement théorique)

 

2) on m'a dit qu'il était important de vérifier avant pessah le riz de peur d'y trouver une des 5 céréales de pessah, on enfreindrait ainsi le issour d'en posséder. Je ne suis pas du tout d'accord la céréale n'ayant pas fermentée elle n'est pas hametz (de plus même si elle hametz elle a été annulée pendant mon bitoul). Vu que c'est pas hametz je pourrai même sans pb racheter du riz pendant hol amoed pessah selon moi

 

3) lorsque le michna broura dit que les miettes sont "nivtelette meatsma" cela signifie-t-il qu'elle sont directement annulée même si on ne fait pas le bitoul ?

 

Merci beaucoup rav j'espère que vous trouverez le temps de me répondre

Cher rav, Permettez moi de vous poser 3 questions :

 

Qui suis je pour vous permettre ? Bien sûr que vous pouvez poser des questions !

 

1) existe-t-il un pb pendant pessah d'acheter de la farine (si on ne l'utilise pas) ? (Pour moi aucun problème étant donné qu'elle n'a pas fermentée elle n'est pas hametz, perso je ne le ferai pas ma question est purement théorique)

 

Avant Pessa'h aucun problème. pendant Pessa'h je ne conseille pas parce qu'il se peut qu'elle ait été à un endroit humide et qu'une partie ait fermentée. 

 

2) on m'a dit qu'il était important de vérifier avant pessah le riz de peur d'y trouver une des 5 céréales de pessah, on enfreindrait ainsi le issour d'en posséder. Je ne suis pas du tout d'accord la céréale n'ayant pas fermentée elle n'est pas hametz (de plus même si elle hametz elle a été annulée pendant mon bitoul). Vu que c'est pas hametz je pourrai même sans pb racheter du riz pendant hol amoed pessah selon moi

 

On ne demande pas de trier de peur de posséder ce grain de blé, on demande de trier avant de faire cuire de peur de cuire du blé et de le consommer ensuite.

 

De plus le Bitoul ne permet en rien de manger du Hamets pendant Pessa'h !

 

3) lorsque le michna broura dit que les miettes sont "nivtelette meatsma" cela signifie-t-il qu'elle sont directement annulée même si on ne fait pas le bitoul ?

 

Dites svp moi à quel Michna Béroura vous faites allusion.

 

Merci beaucoup rav j'espère que vous trouverez le temps de me répondre

 

Avec plaisir !

 

Pourim

Braha meguila pour une femme

- Dimanche 08 mars 2020 à 20h27 vu 74 fois

Rabbi, Permettez moi une autre question, une femme séfarade doit-elle réciter lorsqu'elle lit pour elle (ou qu'on ne lit que pour elle après s'être soit même acquitté) "lichmoa meguila "(baag) ou "al mikra meguila" (rachi) ?

Le rama s'exprime clairement sur le sujet mais pas le mehaber

Merci beaucoup !!

Chalom !

 

Cf. Le Yabia Omer (tome 1 chap. 44) et Yéhavé Daat (tome 1 chap. 88) et le Yalkout Yossef que vous citez tant (Pourim page 284 note 10) qui rapportent beaucoup de décisionnaires selon lesquels on récite aux femmes aussi les termes "Al Mikra Méguila".

 

Le Rav Abba Chaoul zatsal (Or Letsion) va dans le même sens sauf que lui exige que ce soit une femme qui fasse la Brakha et pas le lecteur. Il faut aussi que cette femme soit certaine qu'elle réussira à être concentrée dans toute la lecture et qu'elle ne manquera pas un mot. 

 

Béhatsla'ha et Pourim Saméa'h !

Période du 9 Av.

Vêtements neufs ben hametsarim

- Mercredi 27 juin 2018 à 15h18 vu 293 fois

Cher rav,

 

Est-il possible de porter des vêtements achetés pendant ben hametsarim

 

- ma question devrait sans doute être réduite du 17 tamouz a chavoua chehalbo

 

- (achat pendant les soldes par ex ou l'article risque de disparaître) en semaine et non likhvod Shabat o smakhot ?

 

Je précise que je réduis ma question aux vêtements qui n'ont pas une grande importance pour l'acheteur : une chemise, un pantalon simple, un t-shirt ?

 

Autrement dit, si on n'a pas a dire la brakha cheheyanou, existe-t-il toujours un problème ?

 

Merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

S'il n'y a pas de Chéhéyanou à réciter le problème est beaucoup moins important. 

 

Vous pouvez acheter des nouveaux vêtements en cas de soldes etc. 

 

De préférence essayez de ne pas faire d'achats d'habits réjouissants à partir de Roch 'Hodech Av.

 

Cf. aussi : http://www.torahacademy.fr/chehehiyanou-3-semaines_2

 

Kol touv !

Bénédictions

Kissouy roch femme mariée pour berakha

- Lundi 15 janvier 2018 à 15h04 vu 312 fois

Bonjour rav,

 

Vous dites, comme le shulkhan aroukh, qu'il est interdit pour une femme mariée de dire des brakhot la tête découverte.

 

Cependant, le RAMBAM (chap.8 des règles relatives à la prière Hal.5) tranche qu'il faut se couvrir la tête seulement lorsqu'on prie la Amida, ce qui correspond plutôt à la 1ère opinion citée dans le traité Sofrim cité plus haut.

 

D'autres Rishonim (décisionnaires de l'époque médiévale) semblent partager l'opinion du RAMBAM sur ce point.

 

Telle est la compréhension du Gaon Rabbi Yéhouda AYASH - dans on livre Le'hem Yehouda (chap.5 des règles de la prière page 19c)

 

- sur les propos du RAMBAM. De célèbres décisionnaires récents  comme le MAHARSHAL, le Péri 'Hadash ou le Gaon de VILNA  tranchent qu'il n'est que mesure de piété de se couvrir la tête lorsqu'on récite des bénédictions (mais lorsqu'on prie la 'Amida, ils admettent qu'il s'agit d'une totale obligation).

 

Pourquoi ne pas s'appuyer sur eux également ?

 

Merci bcp

Chalom !

 

Donnez moi svp les références précises du Gaon de Vilna et du Pri 'Hadach.

La référence que vous m'avez donné du Rambam me semble être fausse. Le Rav Ayach (si je ne me trompe pas, l'édition que j'ai fasse à moi est tellement mal écrite que j'ai du mal à lire ses propos), ne parle pas de se couvrir la tête il parle de Itouf c'est à dire mettre un turban particulier mais pas avoir la tête découverte. 

 

Béhatsla'ha !

Birkat hamazon

- Dimanche 11 mars 2018 à 18h11 vu 283 fois

Bonjour Rav,

Lorsqu'on doute si on a fait le birkat hamazon, sommes nous d'accord que le seul cas ou on refait le birkat est celui ou on est sovea ? (Je ne parle pas du cas ou on est rassasié sans avoir bu) Merci rav 

PS: très souvent mes questions ne vous parviennent pas...

Chalom !

 

Effectivement ! (Choul'han Aroukh chap. 184 § 4).

PS : Si si elles parviennent mais si vous faites allusion à la contradiction que vous avez repéré dans le Yalkout Yossef, je l'ai reçue deux fois, mais je vous assure qu'avec toute ma bonne volonté, je suis un être humain et avec mon emploi du temps je suis un peu limité dans le temps.

Pour une question si longue et avec tant de sous questions, il me faudrait au moins 3 bonnes heures pour pouvoir vous répondre, et pour l'instant je suis en train de voler ici et là quelques minutes.

Veuillez m'excuser, mais à l'occasion on reparlera de cette question ! Des questions du genre que vous venez de poser me prennent 30 secondes pour y répondre !

 

Béhatsla'ha !!

Chinouy makom nourriture en mais ?

- Lundi 16 décembre 2019 à 22h48 vu 96 fois

Cher rav J'ai bien suivi vos cours sur chinouy makom Si je sors avec un verre d'eau dans la rue (et que ai fait la brakha chez moi) dois-je refaire la brakha bien que mon verre n'a jamais quitté ma main ? Si oui pourquoi il n'y a jamais eu de eseah daat ? Si vous avez une référence je suis preneur Merci beaucoup rav

Chalom Ouvrakha !

 

Vous posez une excellente question, qui se pose tellement de fois à chacun d’entre nous que j’aimerai préciser cette Halakha en détail.

 


Prenons un exemple. Si je mange une demie pomme alors que je me trouve chez moi, et qu’ensuite je quitte les lieux en laissant la pomme à la maison, ceci s’appelle un Chinouy Makom, « changement de lieu » et lorsque je reviendrai à la maison manger l’autre moitié de la pomme je devrai réciter à nouveau la Brakha. De même si en pleine rue je souhaite manger à nouveau une pomme, je devrai à nouveau réciter la Brakha. J’ai exprès pris l’exemple d’une pomme (aliment dont la bénédiction finale est Néfachot, parce qu’il s’était agi d’un aliment dont la bénédiction finale est le Birkat Hamazon par exemple, la Halakha diffère ainsi que je l’ai expliqué dans mes cours sur le site).


Qu’en sera-t-il si je commence à manger la pomme à la maison et que je sors avec ma pomme en main pour continuer à la consommer elle-même, ceci s’appelle-t-il un Chinouy Makom ? Votre question peut concerner les personnes qui quittent la maison avec un paquet de pépites et qui continuent à en manger en chemin (sans rentrer dans la question où ils vont jeter les épluchures, ni celle du fait que ce n’est pas forcément poli et bien vu).


Elle peut aussi concerner si on pousse à l’extrême le cas d’une personne quittant la maison ayant un bonbon en bouche. Lui demandera-t-on de le sortir de la bouche pour réciter à nouveau Chéhakol aussitôt sortie de la maison ou pas ?

 

Il existe une grande discussion entre nos Maîtres à ce sujet.

 

Le Kaf Ha’haïm (chap. 178 § 15) stipule que si l’on prend en main le fruit qu’on était en train de manger, il n’y a pas de Chinouy Makom. Donc on ne récite pas la Brakha à nouveau. Il conclut en écrivant « C’est pourquoi certains ont la coutume lorsqu’alors qu’ils sont en train de consommer des fruits ils se doivent de sortir de la maison, qu’ils prennent avec eux des fruits en ayant l’intention de continuer à les manger en chemin, de sorte à ne pas avoir besoin de réciter à nouveau la Brakha.
Le Zikhronot Eliahou (Brakhot lettre Chin § 6) ainsi que le Réa’h Sadé (chap. 148) ont eux aussi été dans ce sens en faisant une déduction des propos du Choul’han Aroukh. Ce dernier lorsqu’il traite du sujet de Chinouy Makom emploie les termes « Celui qui mangeait dans cette maison, a interrompu son repas, puis l’a poursuivi dans une autre maison … ». Il apparaît donc clairement que ce n’est que dans le cas où on a interrompu le repas que l’on peut parler de Chinouy Makom mais pas dans le cas où l’on compte poursuivre le repas en chemin. Le Rav considère cette chose un peu comme Holkhé Drakhim (des gens allant à chemin). Cette comparaison est assez discutable (ainsi que l’a écrit le Rav Moch Lévy dans le Birkat Hachem tome 3 chap. 11 § 16).

 

En revanche, l’un des grands décisionnaires Achkénazes, nommé le ‘Hayé Adam prétend que lorsqu’il y a un Chinouy Makom cela n’ajoute rien si l’on prend en mains l’aliment en question. Le Michna Béroura (chap. 178 § 39) a rapporté ses propos sans les discuter « Le ‘Hayé Adam a stipulé que même s’il tient le fruit dans ses mains et qu’il va et mange là bas, il y a Chinouy Makom ; si au premier endroit qu’il a quitté il mangeait de façon fixe … parce que chaque bouchée est considérée comme étant quelque chose de nouveau.
Nous sommes donc dans un tel cas en pleine discussion entre nos Sages.

 

La recommandation du Rav Moché Lévy zatsal (ibid.) est de craindre les 2 opinions et de se comporter de la sorte :

 

   - Si on avait mangé une quantité de pomme nécessitant de réciter Néfachot, on récitera Néfachot avant de sortir, puis, une fois sort on récitera à nouveau Boré Péri Haets. Ceci n’est pas considéré comme une bénédiction en vain puisque celle-ci est nécessaire pour nous permettre se sortir du doute.


   - Si on n’avait pas consommé une quantité permettant de réciter Néfachot, ou s’il s’agit d’un verre de café chaud par exemple sur lequel on né récite pas Néfachot, et que l’on doit sortir avec ce verre, on ne récitera pas à nouveau Chéhakol, afin de craindre la première opinion.

 

Venons-en à présent à la question du bonbon. Le Rav Chvedron (notes sur le Daat Torah) déduit des propos du ‘Hayé Adam qui affirme que chaque bouchée est une chose de nouveau que si on continue la même bouchée, c'est-à-dire si on ne sort pas l’aliment de la bouche, il n’y a pas de Chinouy Makom. C’est le cas d’un bobon. Donc même selon el ‘Hayé Adam il ne sera pas nécessaire de réciter à nouveau Chéhakol sur le bonbon une fois sorti dehors. C’est dans ce sens qu’ont été le Rav Oyerbakh zatsal ainsi que le Rav Elyachiv zatsal rapportés par le Michna Beroura de Dirshu tome 2 page 165).

 

Béhatsla'ha !

Deuil

Vêtements neufs ben hametsarim

- Mercredi 27 juin 2018 à 15h18 vu 293 fois

Cher rav,

 

Est-il possible de porter des vêtements achetés pendant ben hametsarim

 

- ma question devrait sans doute être réduite du 17 tamouz a chavoua chehalbo

 

- (achat pendant les soldes par ex ou l'article risque de disparaître) en semaine et non likhvod Shabat o smakhot ?

 

Je précise que je réduis ma question aux vêtements qui n'ont pas une grande importance pour l'acheteur : une chemise, un pantalon simple, un t-shirt ?

 

Autrement dit, si on n'a pas a dire la brakha cheheyanou, existe-t-il toujours un problème ?

 

Merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

S'il n'y a pas de Chéhéyanou à réciter le problème est beaucoup moins important. 

 

Vous pouvez acheter des nouveaux vêtements en cas de soldes etc. 

 

De préférence essayez de ne pas faire d'achats d'habits réjouissants à partir de Roch 'Hodech Av.

 

Cf. aussi : http://www.torahacademy.fr/chehehiyanou-3-semaines_2

 

Kol touv !

Aninout

- Mercredi 24 octobre 2018 à 14h37 vu 347 fois

Rabbi,

 

1)Puis-je aller faire une échographie avec ma femme sachant que je suis onen ? De manière générale, je sais que pendant la avelout il m'est interdit de sortir mais pendant la aninout existe-t-il des cas - en dehors des besoins de l'enterrement - pour lesquels je peux sortir (je ne parle pas de m'amuser, mais des besoins de la maison, respirer etc) ?

 

2) Je dois prevenir mon employeur. L'enterrement aura lieu vendredi, est-ce interdit pour moi d'aller travailler avant jeudi prochain ? Sachant que je peux travailler de chez moi et que je ferai uniquement des mails et des appels serait-il possible de recommencer a travailler avant ?

 

3) concernant la kria, puis-je faire la brakha maintenant même si je ne l'ai pas faite pendant la kria ?

 

4) doit-on séparer les lits - sachant que nous n'aurons pas de rapport - et puis-je de manière générale toucher ma femme ? Même question pendant la avelout

 

Merci rav, je risque de vous déranger a nouveau

Rabbi,

 

Rabbi Chmouel j'ai été confus d'netendre cette terrible nouvelle !

Baroukh Dayan Héméth !

Votre père était certainement un homme pieux pour avoir mérité un fils comme vous !

 

1)Puis-je aller faire une échographie avec ma femme sachant que je suis onen ? De manière générale, je sais que pendant la avelout il m'est interdit de sortir mais pendant la aninout existe-t-il des cas - en dehors des besoins de l'enterrement - pour lesquels je peux sortir (je ne parle pas de m'amuser, mais des besoins de la maison, respirer etc) ?

 

Il vaut mieux qu'elle aille sans vous, avec sa mère ou autre !

S'il n'y a pas le choix, c'est permis !

 

2) Je dois prevenir mon employeur. L'enterrement aura lieu vendredi, est-ce interdit pour moi d'aller travailler avant jeudi prochain ? Sachant que je peux travailler de chez moi et que je ferai uniquement des mails et des appels serait-il possible de recommencer a travailler avant ?

 

C'est interdit de travailler pendant la Aninout (Rama chap. 341).

 

3) concernant la kria, puis-je faire la brakha maintenant même si je ne l'ai pas faite pendant la kria ?

 

Oui vous pouvez ('Hazon Ovadia page 223) étant donné que la Brakha de Dayan Haémet n'est pas intimement liée à la Kria. Mais il faut que ce soit avant l'enterrement ou le jour même et pas le lendemain. 

 

4) doit-on séparer les lits - sachant que nous n'aurons pas de rapport - et puis-je de manière générale toucher ma femme ? Même question pendant la avelout

 

Pendant la Avélout, la coutume est de ne pas dormir dans le même lit (Choul'han Aroukh chap. 383).

Pendant la Aninout, idem. 

 

Toucher, oui. 

 

Merci rav, je risque de vous déranger a nouveau

 

Vous ne dérangez pas !

Cohen et morgue

- Vendredi 26 octobre 2018 à 12h12 vu 227 fois

Rav, Pourriez-vous me confirmer que je n'ai pas fait de avéra... Lors de la levaya nous nous sommes d'abord recueilli près de son corps a l'étage de la morgue de l'hôpital.

La salle avec le corps de mon père était une salle fermée et seul le corps de mon père s'y trouvait.

Lorsque je suis descendu a l'étage de la morgue j'ai bien fait attention a n'ouvrir aucune porte tant que toutes les autres portes n'étaient pas fermées - partant du postulat que sur tout un étage, la toumatmet ne se "passe" que s'il n'y a pas de mehitsa (porte fermée). Au retour, lorsque le corps de mon pere ne s'y trouvait je ne suis pas repassée par la morgue. Pourriez-vous me confirmer que c'est OK et que hassvechalom si je devais m'endeuiller a nouveau je pourrai refaire ainsi. Merci. (J'espère que vous trouverez le temps afin de répondre a mes précédentes questions)

Ca m'a l'air d'être OK.

Pourquoi pas ?

 

Kol touv !

Se raser pendant les chlochims

- Vendredi 26 octobre 2018 à 12h45 vu 310 fois

Rav, Je vous prie d'excuser la fréquence de mes questions.

 

1) Si notre travail nous y oblige peut-on se raser pendant les chlochims ? Puis-je faire comme certains l'autorisent pendant le omer, se raser une fois par semaine likhvod chabbat ?

 

2) Également y a-t-il une différence si on ne se rase que le cou (=on laisse la barbe sur le visage et sur toute la mâchoire inférieure) ? Est-ce que se raser uniquement le cou s'appelle "raser" ?

 

Merci encore rav

Chalom Ouvrakha !

 

1- Ca veut dire quoi oblige ? Sous peine de quoi ?

 

2- Non.

 

Hamakom Yéna'hem Ethém Bétokh Chéar Avélé Tsion Vélo Tossifou Lédaava Od ! Amen !

Montre et deuil

- Lundi 12 novembre 2018 à 10h12 vu 228 fois

Cher rav, Est-ce que la halakha interdisant l'achat de nouveaux vêtements pendant l'année des parents s'étend également sur les montres par exemple ? Ou sur d'autres accessoires portefeuille bracelet etc ?

Merci beaucoup !

Chalom !

 

Accessoires élémentaires et pas considérés comme vêtements et nécessaires tels que montre ou portefeuille, c'est permis !

 

Bracelet, je ne sais pas à quoi vous faites allusion !

 

Un bracelet d'homme. C'est en tant que bijou ?

 

Kol touv !

Ongles et deuil

- Mercredi 14 novembre 2018 à 13h34 vu 245 fois

Rabbi, Merci beaucoup pour toutes vos réponses. Je souhaitais savoir si l'interdiction de se couper les ongles pendant le mois avec des ciseaux concerne aussi les ongles des pieds ? Merci rav

Chalom !

 

Oui.

Kol touv !

Gala et avelout

- Mercredi 02 janvier 2019 à 22h43 vu 220 fois

Rabbi, J'espère que vous allez bien.

J'ai le gala de mon ancienne yeshiva mais je suis dans l'année de mon père (3eme mois). Pourrais-je y assister sachant que:

1) il y aura des danses et des musiques (je pourrais sortir a ces moments)

2) que je rassemble des personnes pour qu'ils viennent et qu'ils soutiennent également

Merci d'avance

Chalom !

 

Si vous venez pour soutenir et que vous sortez lorsqu'il y a de la musique, c'est permis !

 

Bessorot Tovot !

Azkara et fin du deuil

- Samedi 12 octobre 2019 à 23h22 vu 138 fois

Cher rav

 

Mon père est niftar le 14 hechvan dernier et a été enterré le 17.

Pourriez-vous me dire quand sera la date de la hazkara pour la soirée limud / seouda ainsi que la fin de récitation du kaddich et de avelout ?

Merci beaucoup

Chalom !

 

D'une façon générale on procède à cette Séouda et àb ce Limoud par rapport au jour du décès l'année d'après. Certains le font aussi le 11ème mois.

 

Pour la récitation du Kaddich il existe plusieurs coutumes. L'une des coutumes assez répandues est celle qui consiste à réciter jusqu'au 11ème mois puis s'arrêter une semaine et ensuite reprendre jusqu'au jour de la Hazkara.

 

Kol touv et Moadim Lésim'ha !

Autre

Don au site

- Dimanche 01 octobre 2017 à 12h32 vu 343 fois

Bonjour rav,

Je viens de m'inscrire et de faire un don (01/10/17 de 26(e)). L'envoi du cerfa (Français) est-il automatique ?

Chalom

 

Oui on vous enverra un cerfa.

Veuillez svp donner les détails où vous souhaitez qu'on vous envoie ou si vous souhaitez par voie postale ou par mail.
Veuillez donner ces détails à Mme Afota, au mail suivant : http://mazalita@hotmail.fr

 

Merci et Kol touv !

 

Gueniza ou pas ?

- Mercredi 20 décembre 2017 à 21h10 vu 327 fois

Bonsoir rabbi, Pouvons nous jeter une feuille sur laquelle il y a des brakhots en hébreu mais qu'on n'a jamais lues ? De manière générale, qu'est ce qui nécessite obligatoirement la gueniza ? Merci d'avance et merci bcp

Chalom !

 

Le fait que vous ne les ayez jamais lues ne change rien. Par contre si le nom de D. y figure il ou des versets de la Torah, il faut les mettre à la Guéniza.

 

Des Brakhot c'est un peu comme des Divré Torah, et il faut les mettre à la Guéniza.

 

Kol touv !

Chavoua che hal bo 2018

- Dimanche 01 juillet 2018 à 00h17 vu 345 fois

Cher rav, Quand commence cette année chavou che hal bo (tichabeb étant shabbat, est-ce uniquement samedi soir ou de la semaine d'avant ?)

Également, vous dites dans vos cours que les vêtements que l'on peut mettre durant cette semaine soumis au minhag de ne pas être propre ne concerne pas les tricots de peau et les sous vêtements.

Or le yalkout Yossef dit l'inverse (dinei yemei ticha beav halakha 14), avez vous la source concernant l'avis que vous dites dans votre cours Svp (idéalement si c'est rav ovadia...) ?

Merci beaucoup

Chalom !

 

1- http://www.torahacademy.fr/9-av-cette-annee

 

2- Il est vrai que certains décisionnaires l'interdisent, toutefois d'autres l'autoirsent (Rav Feinstein, Rav Zounenfeld etc.). Cf. par exemple le Michna Béroura Dirchou (chap. 551). 

 

Kol touv !

Rattraper un jeune

- Dimanche 08 mars 2020 à 16h30 vu 81 fois

Bonjour Rav,

 

Je me permets de vous poser les questions suivantes

 

1)Dans quels cas doit-on rattraper un jeune ? Cela est-il spécifique au jeune d'Esther ?

 

2) Aussi dans quels cas peut-on donner de l'argent en remplacement de ce rattrapage ?

 

3) dans mon ancienne édition du yalkout Yossef il dispense les accouches jusqu'à 24 mois, apparemment il aurait été hozer bo dans les dernières éditions.

 

Avez-vous entendu cela ?

 

Merci beaucoup et pourim sameah

Chalom Ouvrakha !

 

1- Si vous faites allusion au Rama chap. 686 § 2, qui recommande de rattraper le jeûne pour les gens qui ont mal aux yeux, la coutume Séfarade est de ne pas rattraper (cf. Caf Ha'haïm chap. 550 § 4, Chout Yéhavé Daat tome 1 chap. 35). Ce comportement ne concerne que Taanit Esther.

 

2- Je n'ai pas compris votre question. 

 

3- Oui le Rav Ovadia lui même dans son 'Hazon Ovadia sur les 4 jeûnes a changé d'avis, sauf dans les cas où le jeûne est repoussé ou cas où la femme est particulièrement faible ou souffrante.

 

Kol touv !

Médailles obtenues dans les Quizz