Votre compte

בס"ד

Accueil > Kerenb35
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

Kerenb35

femme
41 ans
Jerusalem
Isra√ęl
Badges
  • Badge question réponse

35médaille d'or
4médaille d'argent
9médaille de bronze

Toutes les questions posées par Kerenb35

Chabbat

Thé à la menthe Shabbat

- Mardi 17 juin 2014 à 15h51 vu 454 fois

Bonjour Rav,

Est-ce qu'on peut faire du thé avec de la menthe fraîche le Shabbat ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous avez le droit d'après la plupart des Décisionnaires et en particuliers d'origine Séfarade, si vous le préparez dans un Kéli Chélichi. A savoir que vous mettez la menthe fraiche dans un Kéli chélichi.

 

Certains Décisionnaires se montrent plus rigoureux et évitrent cela au même titre qu'ils évitent de faire du thé même dans un Kéli Chlichi.

 

Cf aussi http://www.torahacademy.fr/preparer-du-the-le-chabbat, et vous verrez que tout sera clair et limpide.

 

Kol touv et Béhatslah'a Rabba!

Téléphone portable Shabbat

- Mardi 06 janvier 2015 à 09h38 vu 1884 fois

Bonjour Rav,

En lisant les lois des objets mouktsé dans le livre " Les fondements du Chabbat " (p.144, à propos des objets de valeur), il est écrit : " Le téléphone portable entre généralement dans la catégorie des objets de valeur qu'il est interdit de déplacer en toutes circonstances.

En revanche ce critère est relatif à chaque individu et dépend de la vigilance que lui porte son propriétaire : s'il n'en prend pas particulièrement soin (par exemple s'il laisse ses enfants en bas âge jouer avec le téléphone portable et ne leur retire pas immédiatement), il est toléré de le déplacer pour l'utiliser de façon permise (pour lire l'heure qui figure sur l'écran ou pour l'isoler afin d'étouffer l'alarme qui sonne par exemple) ainsi que pour utiliser l'endroit sur lequel il est posé. " J'ai une question à propos du fait de déplacer le portable soit pour regarder l'heure ou pour l'isoler.

On voit que lorsqu'on le déplace la réception est susceptible de changer et que sur le portable même le nombre de barre de réception diminue ou augmente, est-ce un problème ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous me croirez si vous voulez!

Mais aujourd'hui j'étais en train de préparer le cours des lois de Mouktsé que j'étais sensé donner demain matin (mais vu qu'il va neiger, le cours a été annulé), et j'ai lu dans le livre Orh'ot Chabbat qu'il interdit de déplacer le télé"phone portable pour lire l'heure etc. s'il y a le risque que vous évoquez!

 

Toutefois, je pense que, pour les Sépharades (voire même pour les Achkénazes) il y a lieu d'autoriser pour plusieurs raisons: 

 

  • Ce n'est pas votre intention au moment où vous le déplacez et cet interdit est d'ordre Rabbinique au maximum, donc autorisé lorsque ce n'est pas notre intention.
  • Ce n'est pas certain qu'il y aura un changement de cette nature (Safek Psik Récha autorisé par le Michna béroura au chapitre 316).

 

Toutefois lorsque j'en ai parlé à un ami, il m'a dit que vu la technologie actuelle, il lui semble que cette Halah'a est obsolète, vu que pour lire l'heure il faut d'abord appuyer sur un bouton, l'écran s'éteignant au bout de quelques secondes.

 

Vous comprenez donc pourquoi de voir aujourd'hui votre question, m'a beaucoup surpris et fait plaisir!

 

Kol touv!

Sortie de Shabbat - Les 3 étoiles

- Mardi 21 juillet 2015 à 10h57 vu 977 fois

Bonjour Rav,

Peut-on se reposer sur le fait de voir trois étoiles pour faire sortir Shabbat?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

D'apres la Halah'a il faut voir trois petites etoiles pour qu'on considere que Chabbat est sorti. (Choulh'an Arouh' chapitre 293 paragraphe 2).

 

Or, c'est assez difficile de savoir si les etoiles qu'on voit sont considerees comme petites ou comme grandes ou moyennes.

 

Les etoiles qu'on qppercoit dans un premier temps dans le ciel sont grandes celles d'apres moyennes puis apparaissent les petites etoiles.

 

En pratique on s'efforce de se reposer sur les calendriers et de faire les calculs par rapport a l'heure du coucher du soleil etc.

 

Si on n'a pas de telle possibilite:

 

Le H'azon Ich dit que si on voit 10 etoiles dans un horizon, on peut etre certain que par;i ces 10 etoiles 3 d'entre elles au moins sont petites. (Orh'ot Rabbenou Tome 1 page 127)

 

Le Caf Hah'aim (paragraphe 4) ecrit d'attendre jusqu'au moment ou le ciel s'est emplit d'etoiles et que la zone rougeatre du coucher du soleil se soit noircie.

 

Kol touv!

Minuterie de Shabbat: Pas Chabbatique?

- Mardi 15 décembre 2015 à 10h06 vu 533 fois

Shalom Rav,

 

J'espère que vous et votre famille avez passé de bonne fêtes de Hanouka.

 

Petite question : quelle est la Halakha concernant la minuterie de Shabbat ?

 

Mon mari pense que ce n'est pas très "shabbatique" dans la mesure où le fait de la programmer avant Shabbat pour qu'elle allume les lumières ou la plata dont j'ai besoin pendant Shabbat, c'est un peu comme si "j'allumais moi-même" pendant Shabbat ?

 

Merci par avance !

Chalom!

 

Il n'a pas tort dans le sens où le Rav Feinstein zatsal va exactement dans ce sens. A savoir qu'une fois Chabbat entré il interdit toute manipulation dans quelque sens qu'il soit. Et au sujet de laisser des industries fonctionner pendant Chabbat alors que tout a été programmé avant Chabbat, il interdit parce que ce n'est pas Chabbatique!

 

Toutefois de nombreux décisionnaires autorisent des changements dans certaines conditions, même pendant Chabbat.

 

S'il souhaite être Mah'mir comme le Rav Feinstein il a sur qui se reposer et sera digne de bénédiction. 

 

Kol touv!

Foulard Shabbat

- Lundi 28 mars 2016 à 13h06 vu 569 fois

Shalom Rav,

Je porte le foulard comme kissouï et de temps en temps j'aime bien jouer avec mes foulards pour créer un effet, soit superposer plusieurs foulards pour créer un jeu de couleurs, soit je torsade ou je tresse les pans de mes foulards pour en faire une sorte de couronne sur le kissouï, etc.

Bref, cela requiert une certaine précision.

Est-ce que cela est permis Shabbat ? Merci !

Chalom!

 

Aucun problème. Le seul problème qui pourrait se poser est celui des noeuds. Mais s'il ne s'agit pas de noeud je ne vois pas d'autre problème.

Le fait de tresser un foulard avec un autre et dire que c'est comme si on prenait deux fils et qu'on les joignaient l'un à l'autre ce qui est un problème de Kocher, n'est pas le cas ici vu que les foulards sont très épais etc.

 

Au sujet du problème de faire un noeud, veuillez voire le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/peut-on-mettre-un-foulard-le-chabat

 

Kol touv et Béhatslah'a!

 

Bougies de Shabbat

- Dimanche 19 juin 2016 à 10h07 vu 521 fois

Shalom Rav,

 

J'allume les bougies de Shabbat dans des petits verres avec un mélange d'eau et d'huile d'olive et des flotteurs.

 

Ce Shabbat, n'ayant plus beaucoup d'huile d'olive, mon mari a rajouté de l'huile de paraffine. Ce Shabbat, quelques minutes après la hadlaka (j'allume 40 min avant la shkia et je ne prends pas sur moi Shabbat avec l'allumage), l'huile de l'une de mes bougies a pris feu.

A vrai dire, je ne savais pas trop quoi faire et un peu paniquée, j'ai décidé de l'éteindre avec un ustensile pour étouffer la flamme.

 

Par ailleurs, j'ai aussi décidé de prendre l'autre bougie, je ne sais plus si j'ai voulu aussi l'éteindre ou la poser qq part de plus sûr, mais en la prenant l'huile a pris feu également et par réflexe j'ai lâché le verre qui s'est cassé et le feu s'est éteint.

 

Suite à cela, ne me voyant sans lumières de Shabbat, j'ai décidé de rallumer deux autre bougies (sans braha), puisque j'étais toujours dans les temps avant la shkia. Je ne sais pas si j'ai bien fait ou non dans toute cette histoire.

 

Votre avis ? Merci !

Chalom!

 

Vous avez tout fait parfaitement.

 

Je ne sais pas si vos connaissances proviennent au moins en partie des cours que je vous ai donné, mais si oui, j'en suis fier, à la simple façon dont vous avait non seulement réagi mais aussi exposé votre question, on voit une très très bonne maîtrise dans ces Halah'ot . Et si tele st le cas cela fait tellement de temps que vous avez suivi mes cours sur les Halah'ot Chabbat... Kol Hakavod. 

 

C'est bien que vous n'ayez pas récité la bénédiction lors du second allumage.

 

Kol touv!

Bichoul (cuisson)

Thé à la menthe Shabbat

- Mardi 17 juin 2014 à 15h51 vu 454 fois

Bonjour Rav,

Est-ce qu'on peut faire du thé avec de la menthe fraîche le Shabbat ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous avez le droit d'après la plupart des Décisionnaires et en particuliers d'origine Séfarade, si vous le préparez dans un Kéli Chélichi. A savoir que vous mettez la menthe fraiche dans un Kéli chélichi.

 

Certains Décisionnaires se montrent plus rigoureux et évitrent cela au même titre qu'ils évitent de faire du thé même dans un Kéli Chlichi.

 

Cf aussi http://www.torahacademy.fr/preparer-du-the-le-chabbat, et vous verrez que tout sera clair et limpide.

 

Kol touv et Béhatslah'a Rabba!

Mouktsé

Téléphone portable Shabbat

- Mardi 06 janvier 2015 à 09h38 vu 1884 fois

Bonjour Rav,

En lisant les lois des objets mouktsé dans le livre " Les fondements du Chabbat " (p.144, à propos des objets de valeur), il est écrit : " Le téléphone portable entre généralement dans la catégorie des objets de valeur qu'il est interdit de déplacer en toutes circonstances.

En revanche ce critère est relatif à chaque individu et dépend de la vigilance que lui porte son propriétaire : s'il n'en prend pas particulièrement soin (par exemple s'il laisse ses enfants en bas âge jouer avec le téléphone portable et ne leur retire pas immédiatement), il est toléré de le déplacer pour l'utiliser de façon permise (pour lire l'heure qui figure sur l'écran ou pour l'isoler afin d'étouffer l'alarme qui sonne par exemple) ainsi que pour utiliser l'endroit sur lequel il est posé. " J'ai une question à propos du fait de déplacer le portable soit pour regarder l'heure ou pour l'isoler.

On voit que lorsqu'on le déplace la réception est susceptible de changer et que sur le portable même le nombre de barre de réception diminue ou augmente, est-ce un problème ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous me croirez si vous voulez!

Mais aujourd'hui j'étais en train de préparer le cours des lois de Mouktsé que j'étais sensé donner demain matin (mais vu qu'il va neiger, le cours a été annulé), et j'ai lu dans le livre Orh'ot Chabbat qu'il interdit de déplacer le télé"phone portable pour lire l'heure etc. s'il y a le risque que vous évoquez!

 

Toutefois, je pense que, pour les Sépharades (voire même pour les Achkénazes) il y a lieu d'autoriser pour plusieurs raisons: 

 

  • Ce n'est pas votre intention au moment où vous le déplacez et cet interdit est d'ordre Rabbinique au maximum, donc autorisé lorsque ce n'est pas notre intention.
  • Ce n'est pas certain qu'il y aura un changement de cette nature (Safek Psik Récha autorisé par le Michna béroura au chapitre 316).

 

Toutefois lorsque j'en ai parlé à un ami, il m'a dit que vu la technologie actuelle, il lui semble que cette Halah'a est obsolète, vu que pour lire l'heure il faut d'abord appuyer sur un bouton, l'écran s'éteignant au bout de quelques secondes.

 

Vous comprenez donc pourquoi de voir aujourd'hui votre question, m'a beaucoup surpris et fait plaisir!

 

Kol touv!

Havdalla

Sortie de Shabbat - Les 3 étoiles

- Mardi 21 juillet 2015 à 10h57 vu 977 fois

Bonjour Rav,

Peut-on se reposer sur le fait de voir trois étoiles pour faire sortir Shabbat?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

D'apres la Halah'a il faut voir trois petites etoiles pour qu'on considere que Chabbat est sorti. (Choulh'an Arouh' chapitre 293 paragraphe 2).

 

Or, c'est assez difficile de savoir si les etoiles qu'on voit sont considerees comme petites ou comme grandes ou moyennes.

 

Les etoiles qu'on qppercoit dans un premier temps dans le ciel sont grandes celles d'apres moyennes puis apparaissent les petites etoiles.

 

En pratique on s'efforce de se reposer sur les calendriers et de faire les calculs par rapport a l'heure du coucher du soleil etc.

 

Si on n'a pas de telle possibilite:

 

Le H'azon Ich dit que si on voit 10 etoiles dans un horizon, on peut etre certain que par;i ces 10 etoiles 3 d'entre elles au moins sont petites. (Orh'ot Rabbenou Tome 1 page 127)

 

Le Caf Hah'aim (paragraphe 4) ecrit d'attendre jusqu'au moment ou le ciel s'est emplit d'etoiles et que la zone rougeatre du coucher du soleil se soit noircie.

 

Kol touv!

Allumage des bougies

Bougies de Shabbat

- Dimanche 19 juin 2016 à 10h07 vu 521 fois

Shalom Rav,

 

J'allume les bougies de Shabbat dans des petits verres avec un mélange d'eau et d'huile d'olive et des flotteurs.

 

Ce Shabbat, n'ayant plus beaucoup d'huile d'olive, mon mari a rajouté de l'huile de paraffine. Ce Shabbat, quelques minutes après la hadlaka (j'allume 40 min avant la shkia et je ne prends pas sur moi Shabbat avec l'allumage), l'huile de l'une de mes bougies a pris feu.

A vrai dire, je ne savais pas trop quoi faire et un peu paniquée, j'ai décidé de l'éteindre avec un ustensile pour étouffer la flamme.

 

Par ailleurs, j'ai aussi décidé de prendre l'autre bougie, je ne sais plus si j'ai voulu aussi l'éteindre ou la poser qq part de plus sûr, mais en la prenant l'huile a pris feu également et par réflexe j'ai lâché le verre qui s'est cassé et le feu s'est éteint.

 

Suite à cela, ne me voyant sans lumières de Shabbat, j'ai décidé de rallumer deux autre bougies (sans braha), puisque j'étais toujours dans les temps avant la shkia. Je ne sais pas si j'ai bien fait ou non dans toute cette histoire.

 

Votre avis ? Merci !

Chalom!

 

Vous avez tout fait parfaitement.

 

Je ne sais pas si vos connaissances proviennent au moins en partie des cours que je vous ai donné, mais si oui, j'en suis fier, à la simple façon dont vous avait non seulement réagi mais aussi exposé votre question, on voit une très très bonne maîtrise dans ces Halah'ot . Et si tele st le cas cela fait tellement de temps que vous avez suivi mes cours sur les Halah'ot Chabbat... Kol Hakavod. 

 

C'est bien que vous n'ayez pas récité la bénédiction lors du second allumage.

 

Kol touv!

Nouer ou dénouer (Kocher et Matir).

Foulard Shabbat

- Lundi 28 mars 2016 à 13h06 vu 569 fois

Shalom Rav,

Je porte le foulard comme kissouï et de temps en temps j'aime bien jouer avec mes foulards pour créer un effet, soit superposer plusieurs foulards pour créer un jeu de couleurs, soit je torsade ou je tresse les pans de mes foulards pour en faire une sorte de couronne sur le kissouï, etc.

Bref, cela requiert une certaine précision.

Est-ce que cela est permis Shabbat ? Merci !

Chalom!

 

Aucun problème. Le seul problème qui pourrait se poser est celui des noeuds. Mais s'il ne s'agit pas de noeud je ne vois pas d'autre problème.

Le fait de tresser un foulard avec un autre et dire que c'est comme si on prenait deux fils et qu'on les joignaient l'un à l'autre ce qui est un problème de Kocher, n'est pas le cas ici vu que les foulards sont très épais etc.

 

Au sujet du problème de faire un noeud, veuillez voire le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/peut-on-mettre-un-foulard-le-chabat

 

Kol touv et Béhatslah'a!

 

Problèmes liés à l’électricité

Minuterie de Shabbat: Pas Chabbatique?

- Mardi 15 décembre 2015 à 10h06 vu 533 fois

Shalom Rav,

 

J'espère que vous et votre famille avez passé de bonne fêtes de Hanouka.

 

Petite question : quelle est la Halakha concernant la minuterie de Shabbat ?

 

Mon mari pense que ce n'est pas très "shabbatique" dans la mesure où le fait de la programmer avant Shabbat pour qu'elle allume les lumières ou la plata dont j'ai besoin pendant Shabbat, c'est un peu comme si "j'allumais moi-même" pendant Shabbat ?

 

Merci par avance !

Chalom!

 

Il n'a pas tort dans le sens où le Rav Feinstein zatsal va exactement dans ce sens. A savoir qu'une fois Chabbat entré il interdit toute manipulation dans quelque sens qu'il soit. Et au sujet de laisser des industries fonctionner pendant Chabbat alors que tout a été programmé avant Chabbat, il interdit parce que ce n'est pas Chabbatique!

 

Toutefois de nombreux décisionnaires autorisent des changements dans certaines conditions, même pendant Chabbat.

 

S'il souhaite être Mah'mir comme le Rav Feinstein il a sur qui se reposer et sera digne de bénédiction. 

 

Kol touv!

Cacherout

Fines herbes en pot

- Lundi 23 juin 2014 à 14h21 vu 546 fois

Bonjour Rav, J'ai acheté il y a quelques mois du basilic dans un petit pot de terre, et je voulais savoir si je peux l'utiliser pour cuisiner et dans quelles conditions ? Merci !

Chalom

 

Oui bien sûr vous pouvez vous en servir à deux conditions:

1-Prélevez le Maassèr puisque vous vous trouvez en Israël et qu'il s'agit d'épices que l'on consomme et qui ne sont pas que l) pour donner du goût.

2- Faites très attention à ce que ne se trouvent pas de bestioles. Faites une bonne bédika.

 

Béhatslah'a! 

Batteur éléctrique 'halavi

- Dimanche 20 juillet 2014 à 15h31 vu 598 fois

Bonjour Rav,

Mon batteur électrique est 'halavi (je l'ai utilisé pour faire des crêpes 'halavi), est-ce que je peux l'utiliser pour faire des gâteaux (parvé) pour Shabbat par exemple ?

Quel bol puis-je ou dois-je utiliser pour préparer le gâteau (bol halavi/parve/bassari ?) ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Vu que tout est à froid, il n'y a strictement aucun problème, quel que soit le bol dont vous vous servez.

 

Si tout était à chaud et dans un kli richon, ce qui n'est jamais le cas dans un mixer (c'est au moins kli chéni vu qu'on ne mat jamais le bol directement sur le feu), cf http://www.torahacademy.fr/cuisson-d-aliments-parves-dans-un-four-bassari et surtout le cours vidéo qui s'y rapporte et qui vous expliquera tout ce sujet tellement d'actualité pour toutes les femmes juives au quotidien.

 

Kol touv!

Bessorot tovot!

Puis-je utiliser cette vaisselle ?

- Lundi 18 ao√Ľt 2014 √† 17h04 vu 621 fois

Shalom Rav,

Mon mari a acheté il y a quelques années une vaisselle (petites et grandes assiettes+ bols) en terre/argile et il ne se rappelle plus s'il l'a utilisée pour manger de la nourriture halavi ou bassari.

Est-ce que je peux cachériser cette vaisselle pour l'utiliser soit comme vaisselle halavi ou bassari ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Il n'a aucune possibilité de se souvenir?

Il s'en ait servi pour de la nourriture en Kli Richon (comme mettre l'assiette dans le four à micro-ondes) ou en Kli chéni (aliments sortis d'une casserole et introduits dans l'assiette)?

 

Merci de ces précisions!

Casherout Rabbanout

- Mardi 16 septembre 2014 à 08h51 vu 655 fois

Bonjour Rav,

Depuis que je suis en Israël, je me rends compte que j'ai en quelques sortes intégré l'idée que " manger Badats (ou autres hersherim) c'est mieux et que manger rabbanout ce n'est pas bien ". Y a-t-il un problème à manger Rabbanout ? (Que ce soit manger dans un restaurant Rabbanout ou acheter des produits alimentaires Rabbanout).

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

S'il s'agit de Rabanout Méhadrin telle que celle de Jérusalem, c'est une assez bonne Cacherout. Elle tient compte de tous les problèmes sérieux de la Halah'a.

 

S'il s'agit de Rabanout non Méhadrin, ce n'est pas du tout recommandé, vu que c'est une Cacherout qui ne tient pas compte du tout de tous les problèmes dans ses moindres détails et qui se repose dans beaucoup de cas sur des principes qui ne sont qu'à posteriori. 

 

C'est pourquoi les personnes très pratiquantes qui souhaitent manger des aliments qui sont Méhadrin, et s'écarter au maximum de tous problèmes de Cacherout, ne se reposent pas sur cette Cacherout.

 

Mon cousin qui travaille dans la Rabbanout dans le département de la Cacherout m'a confirmé que ce n'était pas du tout un bon niveau de cacherout et que dans beaucoup de cas il y a des problèmes gtrès sérieux qui se posent.

 

Dans les restaurants évidemment que les problèmes sont encore plus importants dans la mesure où les restaurants où il n'y a pas de cacherout Méhadrin, nomment souvent des Chomer qui ne sont pas de tout au niveau et qui ne sont pas très présents dans les lieux!

 

Kol touv!

Hashga'ha OU

- Lundi 09 mars 2015 à 15h58 vu 521 fois

Shalom Rav,

J'ai reçu dans un mishloah manot un paquet de chocolats Elit avec pour hashga'ha le tampon OU Dairy et marqué à côté en hébreu Casher 'Halavi, 'halav Israel beHashga'ha Natseret Illit. Est-ce une bonne hashga'ha ?

Merci !

Chalom!

 

Le problème qui se pose avec ce Hechcher c'est qu'il se sert de lait de non juifs (H'alav Akoum).

Le problème est moindre vu qu'il s'agit de poudre de lait (j'imagine en tout cas) et non de lait même, et d'après de nombreux décisionnaires c'est beaucoup moins problématique.

 

Mais il n'empêche que c'est impossible de dire que c'est Méhadrin.

 

Le Hechcher de Nateseret Illit est en soi pas Méhadrin non plus.

 

Si vous pouvez vous passer de les consommer, vous serez digne de louanges.

 

Kol touv!

 

Fil dentaire à la menthe

- Mardi 21 juillet 2015 à 10h53 vu 343 fois

Bonjour Rav,

J'ai acheté du fil dentaire Oral B et je me suis rendue compte après coup qu'il a un goût menthe.

Je ne vois pas de hechsher ou une quelconque mention de casherout sur l'emballage.

Est-ce un problème?

Merci !

Chalom

 

En general on s'efforce d'acheter avec un Hechcher lorsqu'il y a du gout, parce que ce gout entre dans la bouche et on ai interesse par celui ci.

 

Dans un cas de necessite il est toutefois possible d'autoriser ainsi qu'on l'a ecrit ici: http://www.torahacademy.fr/pessah---produits-cosmetiques

 

Kol touv!

Fourchette bassari avec p√Ętes halavi

- Jeudi 17 mars 2016 à 10h04 vu 536 fois

Shalom Rav,

On a utilisé une fourchette bassari pour manger des pâtes sans savoir qu'elles étaient halavi. Les pâtes étaient dans leur casserole, on les a réchauffées et on les a mangées à même la casserole avec la fourchette bassari. Comment cashériser la fourchette ? Merci !

Chalom!

 

Hagala dans un Kli Richon.

 

Kol touv!

Blé de la Dafina, bassari,ou parvé ?

- Jeudi 17 mars 2016 à 10h19 vu 378 fois

Shalom Rav,

On s'est posé la question de savoir si le riz et le blé de la dafina du shabbat midi sont bassari ?

Ils sont cuits dans des sachets en plastique fermés (disons qu'il n'y ait pas de trou au sachet) dans leur propre eau, et généralement n'ont pas le goût du plat avec lequel ils ont cuit.

Merci !

Chalom!

 

On considère le plastique comme étant une matière qui s'imprègne du jus lorsque c'est à chaud. Le jus entre donc dans les parois de ce sachet puis peut passer dans le blé.

 

Par contre si vous mettez deux sachets et que entre le premier et le second sachet tout est sec, et que ces sachets sont hermétiques, c'est autorisé, le blé reste Parve.

 

Kol touv!

 

Etais-je bassari ?

- Mardi 18 octobre 2016 à 14h51 vu 308 fois

Bonjour Rav,

 

J'ai goûté un petit morceau d'un aliment dont je n'étais pas sûre si c'était de la viande. En le mettant dans la bouche, j'ai réalisé que c'était bien de la viande, je ne l'ai pas mâché et j'ai ressorti le morceau de ma bouche.

 

Est-ce que je devais attendre 6h avant de consommer un aliment halavi ?

 

Merci !

Chalom!

 

Absolument pas. 

Cf cette vidéo http://www.torahacademy.fr/combien-de-temps-attendre-entre-un-repas-carne-et-la-consommation-de-lait

 

dans laquelle je le dit explicitement au nom des décisionnaires. 

 

En un mot: Les deux raisons pour lesquelles il est nécessaire d'attendre 6 heures sont:

 

- De peur que de la viande se soit coincée entre les deux lorsqu'on l'a mâchée. Ce n'est pas votre cas.

- On considère que la graisse de la viande avalée et capable de refluer pendant 6 heures. Ce n'est le cas que lorsqu'on l'a avalée et pas lorsqu'on l'a à peine placée dans sa bouche un instant.

 

Moadim Lésimh'a. 

Temps d'attente bassar vehalav pour un bébé

- Mercredi 10 mai 2017 à 10h56 vu 179 fois

Shalom Rav, Je souhaiterais commencer à donner du poulet à mon fils de 6 mois et demi. Combien de temps dois-je attendre ensuite pour lui donner son biberon ? Merci !

Chalom!

 

A cet âge là, où il est encore tout petit et où le lait est somme toute sa nourriture principale, vous pouvez s'il a besoin après de boire du lait même quelques minutes après lui donner. Essayez si possible de le faire boire un peu d'eau entre les deux l'histoire de la lui rincer un peu.

Kol touv !

Moule √† g√Ęteau

- Lundi 11 mars 2019 à 12h39 vu 63 fois

Bonjour Rav, Ma mere m'a donné un moule à gâteau qu'elle a déjà utilisé dans son four (four bassari). Puis-je l'utiliser dans mon four, qui est un four halavi ? Merci par avance !

Chalom !

 

Elle s'en servait pour des gateaux Parvé j'imagine !

Si oui, c'est permis de vous en servir vous aussi pour du Parvé. 

 

Kol touv !

Lait et viande

Batteur éléctrique 'halavi

- Dimanche 20 juillet 2014 à 15h31 vu 598 fois

Bonjour Rav,

Mon batteur électrique est 'halavi (je l'ai utilisé pour faire des crêpes 'halavi), est-ce que je peux l'utiliser pour faire des gâteaux (parvé) pour Shabbat par exemple ?

Quel bol puis-je ou dois-je utiliser pour préparer le gâteau (bol halavi/parve/bassari ?) ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Vu que tout est à froid, il n'y a strictement aucun problème, quel que soit le bol dont vous vous servez.

 

Si tout était à chaud et dans un kli richon, ce qui n'est jamais le cas dans un mixer (c'est au moins kli chéni vu qu'on ne mat jamais le bol directement sur le feu), cf http://www.torahacademy.fr/cuisson-d-aliments-parves-dans-un-four-bassari et surtout le cours vidéo qui s'y rapporte et qui vous expliquera tout ce sujet tellement d'actualité pour toutes les femmes juives au quotidien.

 

Kol touv!

Bessorot tovot!

Fourchette bassari avec p√Ętes halavi

- Jeudi 17 mars 2016 à 10h04 vu 536 fois

Shalom Rav,

On a utilisé une fourchette bassari pour manger des pâtes sans savoir qu'elles étaient halavi. Les pâtes étaient dans leur casserole, on les a réchauffées et on les a mangées à même la casserole avec la fourchette bassari. Comment cashériser la fourchette ? Merci !

Chalom!

 

Hagala dans un Kli Richon.

 

Kol touv!

Blé de la Dafina, bassari,ou parvé ?

- Jeudi 17 mars 2016 à 10h19 vu 378 fois

Shalom Rav,

On s'est posé la question de savoir si le riz et le blé de la dafina du shabbat midi sont bassari ?

Ils sont cuits dans des sachets en plastique fermés (disons qu'il n'y ait pas de trou au sachet) dans leur propre eau, et généralement n'ont pas le goût du plat avec lequel ils ont cuit.

Merci !

Chalom!

 

On considère le plastique comme étant une matière qui s'imprègne du jus lorsque c'est à chaud. Le jus entre donc dans les parois de ce sachet puis peut passer dans le blé.

 

Par contre si vous mettez deux sachets et que entre le premier et le second sachet tout est sec, et que ces sachets sont hermétiques, c'est autorisé, le blé reste Parve.

 

Kol touv!

 

Etais-je bassari ?

- Mardi 18 octobre 2016 à 14h51 vu 308 fois

Bonjour Rav,

 

J'ai goûté un petit morceau d'un aliment dont je n'étais pas sûre si c'était de la viande. En le mettant dans la bouche, j'ai réalisé que c'était bien de la viande, je ne l'ai pas mâché et j'ai ressorti le morceau de ma bouche.

 

Est-ce que je devais attendre 6h avant de consommer un aliment halavi ?

 

Merci !

Chalom!

 

Absolument pas. 

Cf cette vidéo http://www.torahacademy.fr/combien-de-temps-attendre-entre-un-repas-carne-et-la-consommation-de-lait

 

dans laquelle je le dit explicitement au nom des décisionnaires. 

 

En un mot: Les deux raisons pour lesquelles il est nécessaire d'attendre 6 heures sont:

 

- De peur que de la viande se soit coincée entre les deux lorsqu'on l'a mâchée. Ce n'est pas votre cas.

- On considère que la graisse de la viande avalée et capable de refluer pendant 6 heures. Ce n'est le cas que lorsqu'on l'a avalée et pas lorsqu'on l'a à peine placée dans sa bouche un instant.

 

Moadim Lésimh'a. 

Temps d'attente bassar vehalav pour un bébé

- Mercredi 10 mai 2017 à 10h56 vu 179 fois

Shalom Rav, Je souhaiterais commencer à donner du poulet à mon fils de 6 mois et demi. Combien de temps dois-je attendre ensuite pour lui donner son biberon ? Merci !

Chalom!

 

A cet âge là, où il est encore tout petit et où le lait est somme toute sa nourriture principale, vous pouvez s'il a besoin après de boire du lait même quelques minutes après lui donner. Essayez si possible de le faire boire un peu d'eau entre les deux l'histoire de la lui rincer un peu.

Kol touv !

Mélanges

Fines herbes en pot

- Lundi 23 juin 2014 à 14h21 vu 546 fois

Bonjour Rav, J'ai acheté il y a quelques mois du basilic dans un petit pot de terre, et je voulais savoir si je peux l'utiliser pour cuisiner et dans quelles conditions ? Merci !

Chalom

 

Oui bien sûr vous pouvez vous en servir à deux conditions:

1-Prélevez le Maassèr puisque vous vous trouvez en Israël et qu'il s'agit d'épices que l'on consomme et qui ne sont pas que l) pour donner du goût.

2- Faites très attention à ce que ne se trouvent pas de bestioles. Faites une bonne bédika.

 

Béhatslah'a! 

Cachérisation des ustensiles

Puis-je utiliser cette vaisselle ?

- Lundi 18 ao√Ľt 2014 √† 17h04 vu 621 fois

Shalom Rav,

Mon mari a acheté il y a quelques années une vaisselle (petites et grandes assiettes+ bols) en terre/argile et il ne se rappelle plus s'il l'a utilisée pour manger de la nourriture halavi ou bassari.

Est-ce que je peux cachériser cette vaisselle pour l'utiliser soit comme vaisselle halavi ou bassari ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Il n'a aucune possibilité de se souvenir?

Il s'en ait servi pour de la nourriture en Kli Richon (comme mettre l'assiette dans le four à micro-ondes) ou en Kli chéni (aliments sortis d'une casserole et introduits dans l'assiette)?

 

Merci de ces précisions!

Fourchette bassari avec p√Ętes halavi

- Jeudi 17 mars 2016 à 10h04 vu 536 fois

Shalom Rav,

On a utilisé une fourchette bassari pour manger des pâtes sans savoir qu'elles étaient halavi. Les pâtes étaient dans leur casserole, on les a réchauffées et on les a mangées à même la casserole avec la fourchette bassari. Comment cashériser la fourchette ? Merci !

Chalom!

 

Hagala dans un Kli Richon.

 

Kol touv!

Pureté familiale

Mikve : se couvrir la tête pour faire la braha ?

- Mardi 19 ao√Ľt 2014 √† 09h25 vu 914 fois

Shalom Rav,

Une balanit m'a dit qu'il fallait se couvrir la tête avant de faire la braha. Est-ce nécessaire ?

De façon générale, une femme mariée doit-elle toujours avoir la tête couverte lorsqu'elle fait une braha ou lorsqu'elle prie ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Veillez cf la réponse suivante: http://www.torahacademy.fr/priere

En un mot, le Choulh'an Arouh' rapporte à au moins deux endroits qu'il y a une obligation d'avoir la tête couverte lorsqu'on mentionne le nom de D. Il ne fait aucune différence entre les hommes ou les femmes, les célibataires ou les mariées.

 

C'est ce qui fait dire au Rav Ovadia Yossef zatsal que même les jeunes filles doivent se couvrir la tête lors de la prière.

 

En pratique de nombreux Décisionnaires disent que les jeunes filles n'ont pas besoin de se couvrir la tête lorsqu'elles mentionnent le nom de D. vu qu'elles ne se couvrent jamais la tête, il n'y a pas de manque de respect en ce fait.

 

Le Rav Ovadia Yossef zatsal rapporte dans son oeuvre Yabia Omer que le Rav Elyachiv zatsal était d'accord avec lui que au moins les femmes mariées ont l'obligation de se couvrir la tête lorsqu'elles récitent une bénédiction, vu qu'elles ont l'habitude de se couvrir la tête de toute façon.

 

La Balanit avait donc raison, au moins d'après certains Décisionnaires.

 

Kol touv!

Immersion au Mikvé

Mikve : se couvrir la tête pour faire la braha ?

- Mardi 19 ao√Ľt 2014 √† 09h25 vu 914 fois

Shalom Rav,

Une balanit m'a dit qu'il fallait se couvrir la tête avant de faire la braha. Est-ce nécessaire ?

De façon générale, une femme mariée doit-elle toujours avoir la tête couverte lorsqu'elle fait une braha ou lorsqu'elle prie ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Veillez cf la réponse suivante: http://www.torahacademy.fr/priere

En un mot, le Choulh'an Arouh' rapporte à au moins deux endroits qu'il y a une obligation d'avoir la tête couverte lorsqu'on mentionne le nom de D. Il ne fait aucune différence entre les hommes ou les femmes, les célibataires ou les mariées.

 

C'est ce qui fait dire au Rav Ovadia Yossef zatsal que même les jeunes filles doivent se couvrir la tête lors de la prière.

 

En pratique de nombreux Décisionnaires disent que les jeunes filles n'ont pas besoin de se couvrir la tête lorsqu'elles mentionnent le nom de D. vu qu'elles ne se couvrent jamais la tête, il n'y a pas de manque de respect en ce fait.

 

Le Rav Ovadia Yossef zatsal rapporte dans son oeuvre Yabia Omer que le Rav Elyachiv zatsal était d'accord avec lui que au moins les femmes mariées ont l'obligation de se couvrir la tête lorsqu'elles récitent une bénédiction, vu qu'elles ont l'habitude de se couvrir la tête de toute façon.

 

La Balanit avait donc raison, au moins d'après certains Décisionnaires.

 

Kol touv!

Fêtes juives

Casherisation grille gazinière

- Mercredi 20 avril 2016 à 07h56 vu 374 fois

Shalom Rav,

Est-ce que si je ne peux pas faire la hagala de ma grille, je peux me suffire de bien la nettoyer, passer de l'eau bouillante dessus et la recouvrir d'aluminium ?

Merci par avance !

Chalom!

 

De quelle grille parlez vous? Là où reposent les casseroles? écoutez svp dans ce cours je parle de cela et j'explique pourquoi dans certains cas je suis très contre l'aluminium:

 

http://www.torahacademy.fr/cacherisation-de-la-cuisine

 

Kol touv!

 

Allumage pendant souccot

- Jeudi 20 octobre 2016 à 13h27 vu 373 fois

Bonjour Rav, D'après le cours qui vient d'être mis en ligne sur l'allumage des bougies pendant souccot,

http://www.torahacademy.fr/nerot-dans-la-soucca_2

si je comprends bien, dans le cas où je ne peux pas allumer dans la soucca même: - soit je peux allumer chez moi en pensant à acquitter la lumière électrique de la soucca, - soit je peux disposer les nerot chez moi de façon, par exemple, à ce que de la soucca en faisant le kidouch, nous puissions voir les nerot ?

Merci !

Exactement!

 

Moadim Lésimh'a!

Casserole lait Pessah

- Samedi 31 mars 2018 à 22h00 vu 137 fois

Shalom Rav,

Pour Pessah, serait-il nécessaire de faire une agala pour une casserole de lait qui ne sert uniquement qu'à chauffer du lait ou une cafetière qui de même ne sert qu'à faire du café ?

Merci !

Chalom !

 

En principe non, à part si dans ces ustensiles il y a vraiment du 'Hamets durant toute l'année. 

 

Le mieux pour le lait est tout de même d'avoir une casserole spéciale pour Pessa'h ou au moins de la cachériser !

 

Kol touv !

Soukkot

Allumage pendant souccot

- Jeudi 20 octobre 2016 à 13h27 vu 373 fois

Bonjour Rav, D'après le cours qui vient d'être mis en ligne sur l'allumage des bougies pendant souccot,

http://www.torahacademy.fr/nerot-dans-la-soucca_2

si je comprends bien, dans le cas où je ne peux pas allumer dans la soucca même: - soit je peux allumer chez moi en pensant à acquitter la lumière électrique de la soucca, - soit je peux disposer les nerot chez moi de façon, par exemple, à ce que de la soucca en faisant le kidouch, nous puissions voir les nerot ?

Merci !

Exactement!

 

Moadim Lésimh'a!

Pessah'

Casherisation grille gazinière

- Mercredi 20 avril 2016 à 07h56 vu 374 fois

Shalom Rav,

Est-ce que si je ne peux pas faire la hagala de ma grille, je peux me suffire de bien la nettoyer, passer de l'eau bouillante dessus et la recouvrir d'aluminium ?

Merci par avance !

Chalom!

 

De quelle grille parlez vous? Là où reposent les casseroles? écoutez svp dans ce cours je parle de cela et j'explique pourquoi dans certains cas je suis très contre l'aluminium:

 

http://www.torahacademy.fr/cacherisation-de-la-cuisine

 

Kol touv!

 

Casserole lait Pessah

- Samedi 31 mars 2018 à 22h00 vu 137 fois

Shalom Rav,

Pour Pessah, serait-il nécessaire de faire une agala pour une casserole de lait qui ne sert uniquement qu'à chauffer du lait ou une cafetière qui de même ne sert qu'à faire du café ?

Merci !

Chalom !

 

En principe non, à part si dans ces ustensiles il y a vraiment du 'Hamets durant toute l'année. 

 

Le mieux pour le lait est tout de même d'avoir une casserole spéciale pour Pessa'h ou au moins de la cachériser !

 

Kol touv !

Bénédictions

Mikve : se couvrir la tête pour faire la braha ?

- Mardi 19 ao√Ľt 2014 √† 09h25 vu 914 fois

Shalom Rav,

Une balanit m'a dit qu'il fallait se couvrir la tête avant de faire la braha. Est-ce nécessaire ?

De façon générale, une femme mariée doit-elle toujours avoir la tête couverte lorsqu'elle fait une braha ou lorsqu'elle prie ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Veillez cf la réponse suivante: http://www.torahacademy.fr/priere

En un mot, le Choulh'an Arouh' rapporte à au moins deux endroits qu'il y a une obligation d'avoir la tête couverte lorsqu'on mentionne le nom de D. Il ne fait aucune différence entre les hommes ou les femmes, les célibataires ou les mariées.

 

C'est ce qui fait dire au Rav Ovadia Yossef zatsal que même les jeunes filles doivent se couvrir la tête lors de la prière.

 

En pratique de nombreux Décisionnaires disent que les jeunes filles n'ont pas besoin de se couvrir la tête lorsqu'elles mentionnent le nom de D. vu qu'elles ne se couvrent jamais la tête, il n'y a pas de manque de respect en ce fait.

 

Le Rav Ovadia Yossef zatsal rapporte dans son oeuvre Yabia Omer que le Rav Elyachiv zatsal était d'accord avec lui que au moins les femmes mariées ont l'obligation de se couvrir la tête lorsqu'elles récitent une bénédiction, vu qu'elles ont l'habitude de se couvrir la tête de toute façon.

 

La Balanit avait donc raison, au moins d'après certains Décisionnaires.

 

Kol touv!

Rituel de la prière

Chema & Amida

- Mercredi 20 ao√Ľt 2014 √† 09h29 vu 644 fois

Shalom Rav,

1) Si on peut poser une telle question, qu'est-ce qui est le plus important dans la tefila entre le Chema et la Amida ?

2) Concernant les 3 pas en arrière et 3 pas en avant, avant et après la Amida, est-ce une coutume ? Une halaha ? On a expliqué à mon mari que d'un point de vue kabbalistique faire 3 pas en avant, c'est entrer dans le monde spirituel, et il se demandait alors pourquoi on ne fait pas cela carrément au début de la prière. Il voit également certains hommes ne pas faire ces 3 pas.

Kol touv !

Chalom Ouvrah'a!

 

1- Les deux sont obligatoires. La récitation de la Kriat chéma englobe aussi la Mitsva de se souvenir de la sortie d'Egypte. Les hommes sont tenus aussi bien à la prière qu'à la récitation de la Kriat Chéma. Mais disons qu'un homme qui aurait déjà prié une prière journalière la seconde n'est plus une obligation de la Torah tandis que la récitation de la Kriat chéma est de la Torah dans tous les cas.

 

2-

    א-  Au sujet des pas que l'on fait au commencement, Il s'agit d'une coutume, rapportée par le Rama au chapitre 95 paragraphe1. Le Rama explique qu'il y a ici une symbolique que l'on souhaite se préparer à cet événement de rapprochement à D.

 

    ב- Au sujet des trois pas que l'on fait à la fin de la prière, il s'agit d'une obligation. Elle est explicite dans le Choulh'an Arouh' chapitre 123. Plusieurs raisons ont été données. La première est de montrer qu'on se sépare de D. un peu comme un serviteur se sépare de son maître. La seconde est afin de se séparer au fur et à mesure de ce monde spirituel dans lequel on était pour retomber dans le monde spirituel de façon pas trop brusque.

 

Dites à votre mari que d'après la Kabbale aussi, la prière s'articule de façon progressive. Le but de tous les Psouké dézimra et des bénédictions du kriat Chéma etc. ont tous pour but de nous conduire finalement à cette expérience spirituelle de première grandeur. 

 

Ce serait dangereux voire impossible de rentrer dans un monde spirituel tellement fort sans s'y être préparé à l'avance. c'est pourquoi on s'y prépare et une fois qu'on est prêt gr^ce à ce travail de méditation et de louanges à D. on peut essayer de se lancer de plein pieds dans cet univers.

 

Kol touv!

Tsédaka et Maasser

Maasser pour homme au ch√īmage.

- Mercredi 30 mars 2016 à 16h38 vu 328 fois

Shalom Rav,

Est-ce que je peux aider une famille dont je sais que le père ne travaille pas en ce moment avec mon maasser ?

En les aidant par exemple à payer leurs factures d'electricité, etc.

Merci !

Chalom!

 

Qu'il en travaille pas n'est pas encore une raison suffisante pour les aider à l'aide de l'argent du Maasser.

Si vous savez que leur situation économique est de ce fait très difficile, vous pouvez évidemment les aider en vous servant de l'argent du Maasser.

Kol touv!

 

Comportement

Tabac, alcool & drogues douces

- Mardi 24 février 2015 à 15h01 vu 727 fois

Shalom Rav,

Quel est le point de vue de la Torah en ce qui concerne l'usage du tabac, de l'alcool et drogues douces ? Kol touv !

Chalom Ouvrah'a!

 

Cf s'il vous plait la réponse suivante:

 

http://www.torahacademy.fr/fumer

 

Au sujet de l'alcool il y a un problème qui se pose en dehors du danger (lorsqu'on en abuse) et qui est celui que lorsqu'on est ivre on risque d'en venir à fauter, on n'est pas responsable, on n'est pas maître de soi même, on n'a pas le droit de prier dans un tel état etc. etc.

 

Au sujet des drogues douces, je ne sais pas à quoi vous faites allusion, et quelle est l'influence de ces drogues sur celui qui s'en sert.

 

En tout état de cause, il est possible que les données que je vous ai déjà enseignées peuvent vous permettre d'en conclure une conclusion à ce sujet.

 

Béhatslah'a!

Tsniout (lois de pudeur)

Mikve : se couvrir la tête pour faire la braha ?

- Mardi 19 ao√Ľt 2014 √† 09h25 vu 914 fois

Shalom Rav,

Une balanit m'a dit qu'il fallait se couvrir la tête avant de faire la braha. Est-ce nécessaire ?

De façon générale, une femme mariée doit-elle toujours avoir la tête couverte lorsqu'elle fait une braha ou lorsqu'elle prie ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Veillez cf la réponse suivante: http://www.torahacademy.fr/priere

En un mot, le Choulh'an Arouh' rapporte à au moins deux endroits qu'il y a une obligation d'avoir la tête couverte lorsqu'on mentionne le nom de D. Il ne fait aucune différence entre les hommes ou les femmes, les célibataires ou les mariées.

 

C'est ce qui fait dire au Rav Ovadia Yossef zatsal que même les jeunes filles doivent se couvrir la tête lors de la prière.

 

En pratique de nombreux Décisionnaires disent que les jeunes filles n'ont pas besoin de se couvrir la tête lorsqu'elles mentionnent le nom de D. vu qu'elles ne se couvrent jamais la tête, il n'y a pas de manque de respect en ce fait.

 

Le Rav Ovadia Yossef zatsal rapporte dans son oeuvre Yabia Omer que le Rav Elyachiv zatsal était d'accord avec lui que au moins les femmes mariées ont l'obligation de se couvrir la tête lorsqu'elles récitent une bénédiction, vu qu'elles ont l'habitude de se couvrir la tête de toute façon.

 

La Balanit avait donc raison, au moins d'après certains Décisionnaires.

 

Kol touv!

Autre

Doit-on se marier à 13 ans ?

- Mardi 09 décembre 2014 à 14h42 vu 899 fois

Shalom Rav,

A partir de quel âge/moment la Torah prévoit-elle qu'une personne peut se marier ?

Plusieurs personnes m'ont raconté, par exemple, que leur grand-mère s'était mariée à l'âge de 13 ans.

On dit également que Rivka avait 3 ans lorsqu'elle épousa Yitshak. Qu'est-ce qui a changé aujourd'hui ?

Merci !

Chalom Ouvrah'a!

 

Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu le plaisir de lire vos questions intéressantes.

 

A partir de quel âge/moment la Torah prévoit-elle qu'une personne peut se marier ?

 

D'après la Torah on peut se marier depuis l'âge de la Bar Mitsva pour un garçon et de la Bath Mitsva pour une fille. C'est l'âge de la puberté, et c'est aussi l'âge à partir duquel on devient astreint de l'accomplissement des Mitsvots y compris celle de se marier pour avoir des enfants.

On ne peut bien évidemment pas apprendre des Midrachim au sujet de Rivka etc. vu que c'était avant que la Torah n'a été donnée.

 

Plusieurs personnes m'ont raconté, par exemple, que leur grand-mère s'était mariée à l'âge de 13 ans.

 

Vous avez raison, ces témoignages sont réels et ils sont aussi tout à fait en phase avec la Halah'a, dans la mesure où le Rambam et le Choulh'an Arouh' au chapitre 3 écrivent que depuis l'âge de 13 ans il y a une Mitsva de se marier, bien que l'âge habituel est celui de 13 ans.

 

On dit également que Rivka avait 3 ans lorsqu'elle épousa Yitshak. Qu'est-ce qui a changé aujourd'hui ?

 

Je suppose que vous pouvez de vous même constater sans avoir fait de grandes études de Halah'a que de nos jours les enfants de 3 ans ne sont pas en mesure de se marier et de bâtir des foyers. Donc, vous comprenez qu'il y a beaucoup de choses qui ont visiblement changé entre Rivka et notre génération.

 

Toutefois pour en revenir à votre question initiale.

 

La Michna de Pirké Avot enseigne que l'âge auquel il convient de se marier est l'âge de 18 ans. בן שמונה עשרה לחופה

 

Or, le problème qui bien évidemment se pose est le suivant. Puisqu'on considère que l'âge à partir duquel on doit accomplir les Mitsvots est l'âge de la Bar Mitsva à savoir lorsqu'on a 13 ans, et qu'on sait qu'il est important de se montrer empressé dans l'accomplissement des Mitsvots, du coup, dès le premier jour où le jeune homme est devenu Bar Mitsva il devrait s'empresser et se marier. Or, on voit que la Michna a visiblement décidé autrement. 

 

La question qui se pose est, pourquoi?

 

   -Certains Décisionnaires tels que le Beth Chmouel et le H'elkat Méh'okek, ont expliqué que l'homme doit étudier la Torah impérativement avant de se marier, or l'âge que la Michna a fixé pour débuter à véritablement étudier l'étude de la Gémara est l'âge de 15 ans, on lui laisse donc 3 ans pour s'emplir de Torah et ensuite, il a les ustensiles nécessaires pour pouvoir se marier.

 

   -D'autres Décisionnaires tels que le H'idda (Birké Yossef paragraphe 7) écrivent que de nos jours les natures sont plus faibles, les générations se sont affaiblies et les coutumes ont changées c'est pourquoi on repousse la date à l'âge de 18 ans.

 

   -Le Radbaz écrit que à 13 ans la semence n'est pas encore de suffisamment bonne qualité pour avoir des enfants etc. c'est pourquoi concernant cette Mitsva on attend un peu plus.

 

    -Certains autres Décisionnaires écrivent (Beth Yossef) qu'il ressort de la Gémara que la raison pour laquelle il est bon de se marier très tôt, est pour pouvoir vaincre son Yetser hara des relations interdites qui tente de séduire l'homme. Or, ceci est vrai dans les terres chaudes, ainsi que l'écrit le Beth Yossef, mais pas dans les lieux que nous connaissons.

 

Certains rajoutent que généralement le Yetser Hara n'est pas encore très fort à l'âge de 13 ans, et il commence à vraiment s'intensifier à l'âge de 18-20 ans.

 

Et personnellement, à mon humble niveau, je me permet de rajouter, qu'au jour d'aujourd'hui, c'est tout juste si les gamins de 18 ans sont assez mûrs pour pouvoir se marier. Mais à l'âge de 13 ans??

 

Dans le livre Derekh Pikoudéh'a, il rapporte la preuve de Yaakov qui a laissé son fils Yossef partir alors qu'il avait 17 ans sans l'avoir marié. Or le père doit se préoccuper de marier son fils. De là on voit que tant que le jeune homme n'a pas encore 18 ans il n'a pas de devoir de se marier pour avoir des enfants.

 

Béhatslah'a!

Questions sur le netilat yadaim

- Lundi 11 avril 2016 à 13h24 vu 322 fois

Shalom Rav,

Quand on se lève pendant la nuit pour quelque raison que ce soit (aller aux toilettes, boire de l'eau, etc.)

il faut faire netilat avant ?

Si je me rendors et je me relève plusieurs fois, à chaque fois je devrais faire netilat ?

Dans la journée, est-ce la même chose si je fais une sieste ?

Merci !

Shalom Rav,

 

Chalom Ouvrah'a!

 

Quand on se lève pendant la nuit pour quelque raison que ce soit (aller aux toilettes, boire de l'eau, etc.)
il faut faire netilat avant ?

 

C'est très conseillé pour ne pas faire 2 mètres sans Nétila et de peur aussi de toucher des orifices avant d'avoir fait Nétila ce qui est très dangereux. 

 

Si vous restez allongée dans votre lit avec l'intention de vous rendormir, et que vous ne récitez aucune bénédiction en attendant ni rien, ce n'est pas la peine de faire Nétila.

 

Toutefois sans faire de bénédiction. 

 

Si je me rendors et je me relève plusieurs fois, à chaque fois je devrais faire netilat ?

 

Effectivement.

 

Dans la journée, est-ce la même chose si je fais une sieste ?

 

Dans la journée si vous dormez une de,ie heure environ, il faut ensuite faire Nétila mais sans prononcer de bénédiction.

 

(Choulh'an Arouh' chapitre 4).

 


Merci !

 

Avec plaisir

Kol touv!

 

Question Parashat Kora'h

- Jeudi 30 juin 2016 à 13h12 vu 315 fois

Bonjour Rav, Question de mon mari sur la parashat Kora'h : On a vu une halakha ou D. dit que les Cohanim ne devaient pas s'approcher des morts si ce n'est leur mère.

Dans la Paracha de cette semaine, 17.9. D. veut anéantir le peuple et Moshé dit à Aaron d'aller avec l'encensoir au milieu des morts et des vivants pour obtenir réparation. On sait qu'Aaron est Cohen Gadol et qu'il ne doit pas approcher des morts, or il est dit qu'il s'est avancé parmi les morts et les vivants.

Peut-être qu'à ce moment là D. n'avait pas encore signifié cette loi ou est-ce après et dans ce cas il a "enfreint" un commandement?

Kol touv !

Chalom Ouvrah'a!

 

Qui vous a dit qu'il se trouvait dans les 4 Amot (4 coudées des morts)?

Si on dit qu'il était à l'extérieur tout est résolu.

Je tacherai tout de même de jeter un coup d'oeil dans un livre où il y a beaucoup de commentateurs sur la Paracha.

 

Béhatslah'a!

Médailles obtenues dans les Quizz