Votre compte

בס"ד

Accueil > Chiviti26
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

chiviti26

femme
57 ans
STRASBOURG
France
Badges
  • Badge question réponse
  • Badge Profil 100%

17médaille d'or
4médaille d'argent
4médaille de bronze

Toutes les questions posées par chiviti26

Chabbat

ustensiles mouqtsé et autres

- Mardi 25 mars 2014 à 22h35 vu 465 fois
kvod HaRav, si j'ai besoin chabbat d'un ustensile tel qu'une louche et que celle- ci se trouve dans un tiroir o√Ļ se trouve d'autres ustensiles de cuisine dont je ne me sers pas chabbat, cela pose t'il un probl√®me ? Merci

Chalom Ouvrah'a.

 

Le fait que vous ne vous serviez pas de certains ustensiles ne les rend en rien Mouktsé.

 

Dans le cas où effectivement les ustensiles qui se trouveraient dans ce tiroir sont Mouktsé en dehors de votre louche, on a à faire à un cas qui s'appelle "Bassis lédavar haassour véhamoutar".

 

La Halah'a dans ce cas là a déjà été explicitée sur le site. Veuillez vous référer au lien http://www.torahacademy.fr/question-sur-le-mouktse

 

Kol touv.

berah'a sur les nérot avant ou après l'allumage

- Jeudi 01 mai 2014 à 16h56 vu 599 fois

Kvod HaRav

J'ai entendu aujourd'hui avec stupéfaction que pour les femmes séfarades, il convenait d'après le choulh'an aroukh de réciter la berah'a avant d'allumer les nérot de chabat, or cela fait de très nombreuses années que j'allume avant de réciter la berah'a.

Est-il possible que j'ai fait berah'a levatala depuis ???

Que convient-il de faire ?

Merci encore pour vos nombreuses réponses qui nous sont si utiles.

Chalom Ouvrah'a!

 

D'après de nombreux Décisionnaires Séfarad, il convient de réciter la bénédiction avant l'allumage ainsi qu'est la règle concernant toutes les Mitsvot dont on récite la bénédiction avant l'accomplissement de la Mitsva (Chofar, Méguila, Téfilin etc.), se pliant ainsi au principe que la bénédiction doit être récitée avant l'accomplissement de la Mitsva.

Il existe toutefois des exceptions, par exemple l' immersion rituelle dans un Mikvé pour un converti. Il ne pourra pas réciter la bénédiction avant de se tremper vu qu'avant de s'être trempé il n'est pas encore juif, il ne peut donc pas réciter de bénédiction ni dire "Acher Kidéchanou Bémitsvotav vétsivanou"

 

Toutefois, le Ben Ich H'aï, et telle est la coutume de certains Marocains, et telle est la coutume de tous les Achkénazes est que tout d'abord on allume les Nérot, puis ensuite on récite la bénédiction. En effet selon certains Richonim on considère que dès lors qu'on a récité la bénédiction on a fait entrer le Chabbat, et on ne peut ensuite alors plus procéder à l'allumage vu qu'une fois Chabbat entré il est interdit de procéder à un quelconque allumage. C'est pourquoi on allume et simplement ensuite on reçoit Chabbat en récitant la bénédiction. 

 

Selon cette même coutume, on se couvre les yeux de sorte à ne pas jouir de cette lumière tant qu'on n'a pas récité la Béraha, et simplement alors on peut jouir des Nérot. De cette façon on considère d'une certaine façon que vu qu'on n'a pas profité de cette lumière jusqu'au moment où on dévoile les yeux, et vu que ceci a lieu uniquement après la bénédiction, c'est un peu comme si on avait allumé les bougies après la bénédiction et ainsi on s'acquitte de l'obligation d'accomplir la Mitsva suite à la bénédiction!

 

Il me semble important de préciser que selon cette même opinion il est possible que l'allumage soit aussi une façon de recevoir Chabbat sur soi, et donc dès lors les bougies allumées, on n'éteindra pas directement et activement l'allumette mais on la déposera délicatement afin de la laisser s'éteindre.

 

Lorsqu'on étudie en profondeur le chapitre 263 des lois de Chabbat, on s'aperçoit que l'opinion Séfarad est beaucoup plus simple à comprendre que l'opinion Achkénaze qui se repose sur des avis rares. 

 

Dans tous les cas, il est clair que ce que vous avez fait jusqu'à présent n'est pas une bénédiction en vain vu que de nombreux Décisionnaires recommandent même à priori de le faire.

 

Toutefois si vous n'avez pas de coutume ancestrale et que vous me posez la question en tant que Séfarade s'il vaut mieux changer votre coutume et dès à présent réciter la bénédiction avant l'allumage, je pense que c'est l'idéal.

 

Kol touv.

Nérot Chabbat:Ségoula Rav Steinman?

- Mardi 27 mai 2014 à 22h25 vu 627 fois

Kvod HaRav chlita

J'ai entendu que Rav Steinmann chlita demandait aux femmes d'allumer 12 mn avant l'heure indiquée sur le louah, en France, actuellement, cela fait une grande différence, si l'on considère la première heure qui y figure ou la deuxième. A quel moment donc, est-il souhaitable d'allumer pour respecter ses 12 minutes ,

Merci beaucoup.

Chalom!

 

Dites moi s'il vous plait à quoi faites vous allusion lorsque vous parlez des deux temps qui figurent sur le calendrier?

A quelle heure est le coucher du soleil par exemple Chabbat prochain? 

Au sujet du coucher du soleil (Chékia) y a t'il aussi des horaires distincts dans votre calendrier?

 

Kol touv.

Consommation de cerises pendant Chabbat

- Lundi 02 juin 2014 à 14h03 vu 623 fois

kvod HaRav

Comment rincer et consommer des cerises chabbat, yom tov ?

Chalom Ouvrah'a!

 

On va bientôt mettre en ligne Béézrat hachèm un cours concernant les lois de Borér (trier le Chabbat) dans lequel on explique que la majorité des Décisionnaires écrivent qu'il n'y a aucun problème à rincer des fruits et légumes sales si on le fait au moment où on va les consommer (ou peu avant).

 

De surcroît dans un cas où elles ne sont pas sales et que vous ne les nettoyez que par mesure d'hygiène pour retirer les saletés  infimes et les engrais et autres qui pourraient s'y trouver. 

 

Concernant la vérification des insectes, il faut bien vérifier qu'il n'y ait pas d'insectes dans les cerises, parce que c'est souvent le cas.

 

D'après la plupart des Décisionnaires vous pouvez retirer le noyau du fruit au moment où vous le consommez. Certains toutefois recommandent de retirer le fruit du noyau et non le noyau du fruit (H'azon Ich). C'est à dire tenir le fruit dans une main et le noyau dans l'autre et détacher le fruit du noyau et non l'inverse de sorte à ce que ce soit considéré comme prendre le bon du mauvais et non comme prenant le mauvais du bon. Il y aura un cours aussi sur ce sujet précis bientôt Béézrat hachèm. En attendant vous pouvez voir ce cours qui vous donnera les bases nécessaires: http://www.torahacademy.fr/trier-pendant-chabbat-1

 

Kol touv et H'ag saméah'!!

Diverses questions sur halakhot chabbat

- Dimanche 13 juillet 2014 à 01h49 vu 955 fois

Chavoua Tov, Kvod HaRav chlita,

1. peut on éplucher un concombre chabbat mi-yad avec un éplucheur,

2. couper des rondelles d'oeuf dur avec un coupe-oeuf toujours mi-yad,

3. ajouter dans un verre de thé très chaud (kéli chéni) du jus de citron (préssé avant chabbat)

4. poser des brioches congelées contenant des carreaux de chocolat sur un plat renversé sur la plata ou un coumcoum étant donné que le chocolat va se liquéfier ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez des questions très intéressantes qui nécessitent à chacune un cours d'une heure. Mais je vous répond rapidement. Sur le site, il y a des cours vidéos qui traitent de ces questions tels que des cours sur les lois de Borrer et sur les lois de Bichoul etc.

 

1- C'est l'objet d'une discussion entre nos Maîtres. Certains interdisent considérant que c'est un ustensile propre à trier. D'autres disent que ce n'est pas considéré comme tel vu qu'on peut dans beaucoup de cas éplucher sans être considéré comme trier.

 

2- Vous pouvez même pour dans longtemps si les rondelles sont épaisses. Sinon faites le pour tout de suite et c'est autorisé. (Choulh'an Arouh' chapitre 321 paragraphe 12, concernant le problème de Toh'en).

 

3- Dans kli chéni on peut introduire des liquides. C'est donc autorisé. Certains Achkénazes se montrent malgré tout un peu plus rigoureux à ce sujet.

 

4- C'est permis. Au moment où vous le mettez c'est encore solide et c'est cela qui nous importe. (Choulh'an Arouh' à la fin du chapitre 318). De plus, le chocolat une fois qu'il va se liquéfier il ne sera pas vraiment visible, et donc même d'après les Achkénazes il n'y a pas de problème de Nolad (changer d'état un aliment).

 

Kol touv et Béssorot tovot!

O√Ļ allumer mes nerot

- Vendredi 07 novembre 2014 à 13h13 vu 514 fois

Kvod HaRav chlita,

si je suis invitée pour les repas de vendredi soir et shabbat midi, mais que je dors chez moi et prends la séouda chlichit chez moi, où dois je allumer mes nérot de shabbat ?

Merci beaucoup et Shabbat Shalom

Chqlo; Ouvrqh4q/

 

Vous devez allumer chez vous à la maison.

Mettez suffisamment d'huile pour que les Nérot restent allumées jusqu'à votre retour à la maison, et essayez d'en jouir un petit peu, en buvant par exemple un café à leur côté.

 

Kol touv et Chabbat chalom

Essence de thé et coloriage?

- Samedi 29 novembre 2014 à 21h02 vu 529 fois

Kvod HaRav chlita

 

Est-il mieux de verser son essence de thé dans un kli chlichi ou de faire iroui kli cheni pour la couleur

 

MERCI BEAUCOUP pour votre aide précieuse et CHAVOUA TOV

Chavoua tov!

 

Si votre essence est bouillante vous pouvez verser directement dedans de l'eau chaude du Kli Richon et à fortiori du Kli chéni, et vous économisez de cette façon le problème de coloriage. C'est dans ce sens que le Ben Ich H'aï et le Michna Béroura tranchent qu'il vaut mieux a priori essayer de tenir compte du problè-me de coloriage dans les boissons, contrairement au Rav Ovadia Yossef zatsal qui tranche que dans les boissons il n'existe aucune interdiction de coloriage au même titre que dans les aliments solides il n'y a pas d'interdiction de coloriage. 

 

Si vous versez l'essence dans un Kli Chlichi d'eau, vous colorie cette eau.

 

Si votre essence n'est pas chaude, vous ne pouvez pas verser d'eau bouillante directement sur elle, vous pouvez toutefois verser de l'eau d'un Kli Chéni dessus. De cette façon vous économisez à nouveau le problème du coloriage.

 

Chavoua tov!

Berah'a bessamim sur la cannelle?

- Samedi 29 novembre 2014 à 22h34 vu 684 fois

Kvod HaRav chlita Quelle berah'a prononcer sur des bâtons de cannelle pour havdala (miné béssamim, atsé béssamim ?)

Chavoua tov!

Merci beaucoup

Chavoua tov!

 

La coutume Séfarade est de faire Boré Atsé Béssamim.

 

La coutume Achkénaze est de faire Boré Miné Béssamim.

 

Kol touv!

Jeux avec faux billets shabbat?

- Samedi 29 novembre 2014 à 22h37 vu 1286 fois

Kvod HaRav chlita,

 

Puis je jouer shabbat avec mes enfants à un jeu sur le Beth Hamikdach qui comporte des faux billets en "zouz" ?

 

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Si on considère qu'il est permis de jouer Chabbat aux jeux de société ainsi que la Halah'a est évidente pour les communautés Achkénazes, et à mon humble avis aussi pour les communautés Séfarades ainsi que je l'ai expliqué dans le cours suivant http://www.torahacademy.fr/les-jouets-sont-ils-mouktse-le-chabbat, la question que vous posez est très intéressante, en ce sens où du fait qu'il y a des billets, certes faux mais billets toutefois il se peut que ceci soit considéré comme faire du commerce le Chabbat et qu'on devrait donc interdire.

 

En pratique, l'opinion du Rav Oyerbah' zatsal est d'autoriser de jouer au monopoly etc. vu que ce n'est pas du vrai arget (Chmirat Chabbat Kéhilh'éta chapitre 16 note 84). De même le Or Letsion l'autorise pour cette même raison. Il rajoute que cela fait partie du jeu, et n'a aucun rapport avec un commerce. (Or Lestion Tome 2 chapitre 42 paragraphe 5 dans les notes).

 

Bien que certains se montrent plus rigoureux, il me semble que vous pouvez vous reposer sur ces géants, en particulier dans votre cas, où il ne s'agit pas de dollars etc. mais de zouz, et où on sait donc très bien que ce n'est que pour le jeu. 

Soulever le couvercle de la daphina: gouttelettes?

- Samedi 29 novembre 2014 à 22h39 vu 687 fois

Kvod HaRav chlita,

Si pendant shabbat, l'on soulève le couvercle de la marmite contenant la daphina, de l'eau, due probablement à la vapeur, s'écoule ds la casserole, faut-il éviter ou n'est ce pas problématique ?

Merci beaucoup pour toutes vos réponses et Chavoua Tov

Chavoua tov!

 

Au sujet des quelques gouttes qui risquent de tomber dans la casserole ce n'est pas grave et ce pour plusieurs raisons:

  1. Ce n'est pas votre intention que quelques gouttes tombent.
  2. Ce n'est pas certain que ces gouttes vont tomber et ce n'est donc pas Psik réché.
  3. Ces quelques gouttes sont encore très chaudes.
  4. Elles ont déjà été cuites, et même si elles ne sont pas boulolantes d'après le Rambam il n'y a pas de cuisson après cuisson.

Je pourrais vous compter encore quelques autres raisons, mais je pense que c'est suffisant pour vous rassurer.

Par contre au moment où vous voudrez le remettre (si le plat est déjà complètement cuit, parce que sinon c'est complètement interdit de remettre un couvercle sur une casserole pendant Chabbat alors que le contenu de la casserole n'est pas complètement cuit, vu que ceci accélère la cuisson de ce contenu), il faudra essayer d'éviter que des gouttes qui s'y trouvent et qui auraient déjà refroidies tombent sur la platta, bien qu'à nouveau si par erreur une goutte tombe ce n'est pas grave pour plusieurs raisons explicitées plus haut.

 

Chavoua tov!

Les femmes doivent faire Mélavé Malka?

- Dimanche 04 janvier 2015 à 00h40 vu 576 fois

Kvod HaRav chlita

Prendre le repas de Mélavé malka, est ce obligatoire pour les femmes ?

merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Les femmes au même titre que les hommes doivent s'efforcer d'accomplir ce fabuleux repas du Melavé Malka.

Le Choulh'an Arouh' au chapitre 300 lorsqu'il parle de l'obligation du Mélavé Malka il ne fait aucune distinction entre les hommes et les femmes.

Logiquement parlant, au même titre que les femmes sont tenues 0par la Havdala, elles sont aussi tenues par le Mélavé Malka.

 

Kol touv!

heure d'allumage

- Jeudi 17 septembre 2015 à 21h09 vu 439 fois

Kvod HaRav chlita,

A quelle heure faut-il allumer les nérot de chabbat en été lorsque le louah mentionne une fourchette de 2 heures différentes, par exemple ce chabbat à Paris entre 18h40 et 19h44 ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

A quelle heure est le coucher du soleil? 

A quelle heure est Minh'a Kétana?

 

Kol touv!

Brosse à dents de shabbat et yom tov

- Dimanche 18 octobre 2015 à 23h14 vu 492 fois

Kvod HaRav chlita,

 

Mon dentiste m'a recommandé de me brosser les dents shabbat avec une brosse à dents conçue spécialement pour shabbat, je l'ai acheté et sur l'emballage figure "approuvé par la majorité des poskim" mais j'ai entendu un avis qu'il valait mieux s'en passer;

 

Que me conseillez vous ?

 

Merci

Chalom!

 

Si vous ne saignez pas lorsque vous vous brossez les dents avec cette brosse, alors allez-y!

 

Simplement, il faut faire attention à plusieurs autres points:

 

Cf http://www.torahacademy.fr/shabatt

 

Kol touv!

Doublure amovible le shabbat?

- Dimanche 27 mars 2016 à 17h43 vu 531 fois

Kvod HaRav chlita, est-il permis d enlever une doublure amovible de son manteau le shabbat (boutons de pression, fermeture eclair) ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Au sujet d'une fermeture éclair c'est l'objet d'une controverse entre les grands décisionnaires. L'opinion de la majorité des décisionnaires est d'autoriser, considérant cela comme des boutons. L'opinion du Rav Wozner zatsal est qu'étant donné que c'est vraiment bien attaché, on considère cela comme étant une sorte de couture, et donc l'ouvrir alors qu'elle était fermée durant une longue durée, c'est comme si on défaisait une couture faite pour rester longtemps et c'est interdit.

 

Au sujet des boutons, qu'ils soient à pression ou ordinaires, c'est autorisé et ce même selon le Rav Wozner zatsal.

 

Kol touv!

Bichoul (cuisson)

Diverses questions sur halakhot chabbat

- Dimanche 13 juillet 2014 à 01h49 vu 955 fois

Chavoua Tov, Kvod HaRav chlita,

1. peut on éplucher un concombre chabbat mi-yad avec un éplucheur,

2. couper des rondelles d'oeuf dur avec un coupe-oeuf toujours mi-yad,

3. ajouter dans un verre de thé très chaud (kéli chéni) du jus de citron (préssé avant chabbat)

4. poser des brioches congelées contenant des carreaux de chocolat sur un plat renversé sur la plata ou un coumcoum étant donné que le chocolat va se liquéfier ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez des questions très intéressantes qui nécessitent à chacune un cours d'une heure. Mais je vous répond rapidement. Sur le site, il y a des cours vidéos qui traitent de ces questions tels que des cours sur les lois de Borrer et sur les lois de Bichoul etc.

 

1- C'est l'objet d'une discussion entre nos Maîtres. Certains interdisent considérant que c'est un ustensile propre à trier. D'autres disent que ce n'est pas considéré comme tel vu qu'on peut dans beaucoup de cas éplucher sans être considéré comme trier.

 

2- Vous pouvez même pour dans longtemps si les rondelles sont épaisses. Sinon faites le pour tout de suite et c'est autorisé. (Choulh'an Arouh' chapitre 321 paragraphe 12, concernant le problème de Toh'en).

 

3- Dans kli chéni on peut introduire des liquides. C'est donc autorisé. Certains Achkénazes se montrent malgré tout un peu plus rigoureux à ce sujet.

 

4- C'est permis. Au moment où vous le mettez c'est encore solide et c'est cela qui nous importe. (Choulh'an Arouh' à la fin du chapitre 318). De plus, le chocolat une fois qu'il va se liquéfier il ne sera pas vraiment visible, et donc même d'après les Achkénazes il n'y a pas de problème de Nolad (changer d'état un aliment).

 

Kol touv et Béssorot tovot!

Essence de thé et coloriage?

- Samedi 29 novembre 2014 à 21h02 vu 529 fois

Kvod HaRav chlita

 

Est-il mieux de verser son essence de thé dans un kli chlichi ou de faire iroui kli cheni pour la couleur

 

MERCI BEAUCOUP pour votre aide précieuse et CHAVOUA TOV

Chavoua tov!

 

Si votre essence est bouillante vous pouvez verser directement dedans de l'eau chaude du Kli Richon et à fortiori du Kli chéni, et vous économisez de cette façon le problème de coloriage. C'est dans ce sens que le Ben Ich H'aï et le Michna Béroura tranchent qu'il vaut mieux a priori essayer de tenir compte du problè-me de coloriage dans les boissons, contrairement au Rav Ovadia Yossef zatsal qui tranche que dans les boissons il n'existe aucune interdiction de coloriage au même titre que dans les aliments solides il n'y a pas d'interdiction de coloriage. 

 

Si vous versez l'essence dans un Kli Chlichi d'eau, vous colorie cette eau.

 

Si votre essence n'est pas chaude, vous ne pouvez pas verser d'eau bouillante directement sur elle, vous pouvez toutefois verser de l'eau d'un Kli Chéni dessus. De cette façon vous économisez à nouveau le problème du coloriage.

 

Chavoua tov!

Soulever le couvercle de la daphina: gouttelettes?

- Samedi 29 novembre 2014 à 22h39 vu 687 fois

Kvod HaRav chlita,

Si pendant shabbat, l'on soulève le couvercle de la marmite contenant la daphina, de l'eau, due probablement à la vapeur, s'écoule ds la casserole, faut-il éviter ou n'est ce pas problématique ?

Merci beaucoup pour toutes vos réponses et Chavoua Tov

Chavoua tov!

 

Au sujet des quelques gouttes qui risquent de tomber dans la casserole ce n'est pas grave et ce pour plusieurs raisons:

  1. Ce n'est pas votre intention que quelques gouttes tombent.
  2. Ce n'est pas certain que ces gouttes vont tomber et ce n'est donc pas Psik réché.
  3. Ces quelques gouttes sont encore très chaudes.
  4. Elles ont déjà été cuites, et même si elles ne sont pas boulolantes d'après le Rambam il n'y a pas de cuisson après cuisson.

Je pourrais vous compter encore quelques autres raisons, mais je pense que c'est suffisant pour vous rassurer.

Par contre au moment où vous voudrez le remettre (si le plat est déjà complètement cuit, parce que sinon c'est complètement interdit de remettre un couvercle sur une casserole pendant Chabbat alors que le contenu de la casserole n'est pas complètement cuit, vu que ceci accélère la cuisson de ce contenu), il faudra essayer d'éviter que des gouttes qui s'y trouvent et qui auraient déjà refroidies tombent sur la platta, bien qu'à nouveau si par erreur une goutte tombe ce n'est pas grave pour plusieurs raisons explicitées plus haut.

 

Chavoua tov!

Trier (Borèr)

Consommation de cerises pendant Chabbat

- Lundi 02 juin 2014 à 14h03 vu 623 fois

kvod HaRav

Comment rincer et consommer des cerises chabbat, yom tov ?

Chalom Ouvrah'a!

 

On va bientôt mettre en ligne Béézrat hachèm un cours concernant les lois de Borér (trier le Chabbat) dans lequel on explique que la majorité des Décisionnaires écrivent qu'il n'y a aucun problème à rincer des fruits et légumes sales si on le fait au moment où on va les consommer (ou peu avant).

 

De surcroît dans un cas où elles ne sont pas sales et que vous ne les nettoyez que par mesure d'hygiène pour retirer les saletés  infimes et les engrais et autres qui pourraient s'y trouver. 

 

Concernant la vérification des insectes, il faut bien vérifier qu'il n'y ait pas d'insectes dans les cerises, parce que c'est souvent le cas.

 

D'après la plupart des Décisionnaires vous pouvez retirer le noyau du fruit au moment où vous le consommez. Certains toutefois recommandent de retirer le fruit du noyau et non le noyau du fruit (H'azon Ich). C'est à dire tenir le fruit dans une main et le noyau dans l'autre et détacher le fruit du noyau et non l'inverse de sorte à ce que ce soit considéré comme prendre le bon du mauvais et non comme prenant le mauvais du bon. Il y aura un cours aussi sur ce sujet précis bientôt Béézrat hachèm. En attendant vous pouvez voir ce cours qui vous donnera les bases nécessaires: http://www.torahacademy.fr/trier-pendant-chabbat-1

 

Kol touv et H'ag saméah'!!

Diverses questions sur halakhot chabbat

- Dimanche 13 juillet 2014 à 01h49 vu 955 fois

Chavoua Tov, Kvod HaRav chlita,

1. peut on éplucher un concombre chabbat mi-yad avec un éplucheur,

2. couper des rondelles d'oeuf dur avec un coupe-oeuf toujours mi-yad,

3. ajouter dans un verre de thé très chaud (kéli chéni) du jus de citron (préssé avant chabbat)

4. poser des brioches congelées contenant des carreaux de chocolat sur un plat renversé sur la plata ou un coumcoum étant donné que le chocolat va se liquéfier ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez des questions très intéressantes qui nécessitent à chacune un cours d'une heure. Mais je vous répond rapidement. Sur le site, il y a des cours vidéos qui traitent de ces questions tels que des cours sur les lois de Borrer et sur les lois de Bichoul etc.

 

1- C'est l'objet d'une discussion entre nos Maîtres. Certains interdisent considérant que c'est un ustensile propre à trier. D'autres disent que ce n'est pas considéré comme tel vu qu'on peut dans beaucoup de cas éplucher sans être considéré comme trier.

 

2- Vous pouvez même pour dans longtemps si les rondelles sont épaisses. Sinon faites le pour tout de suite et c'est autorisé. (Choulh'an Arouh' chapitre 321 paragraphe 12, concernant le problème de Toh'en).

 

3- Dans kli chéni on peut introduire des liquides. C'est donc autorisé. Certains Achkénazes se montrent malgré tout un peu plus rigoureux à ce sujet.

 

4- C'est permis. Au moment où vous le mettez c'est encore solide et c'est cela qui nous importe. (Choulh'an Arouh' à la fin du chapitre 318). De plus, le chocolat une fois qu'il va se liquéfier il ne sera pas vraiment visible, et donc même d'après les Achkénazes il n'y a pas de problème de Nolad (changer d'état un aliment).

 

Kol touv et Béssorot tovot!

Mouktsé

ustensiles mouqtsé et autres

- Mardi 25 mars 2014 à 22h35 vu 465 fois
kvod HaRav, si j'ai besoin chabbat d'un ustensile tel qu'une louche et que celle- ci se trouve dans un tiroir o√Ļ se trouve d'autres ustensiles de cuisine dont je ne me sers pas chabbat, cela pose t'il un probl√®me ? Merci

Chalom Ouvrah'a.

 

Le fait que vous ne vous serviez pas de certains ustensiles ne les rend en rien Mouktsé.

 

Dans le cas où effectivement les ustensiles qui se trouveraient dans ce tiroir sont Mouktsé en dehors de votre louche, on a à faire à un cas qui s'appelle "Bassis lédavar haassour véhamoutar".

 

La Halah'a dans ce cas là a déjà été explicitée sur le site. Veuillez vous référer au lien http://www.torahacademy.fr/question-sur-le-mouktse

 

Kol touv.

Jeux avec faux billets shabbat?

- Samedi 29 novembre 2014 à 22h37 vu 1286 fois

Kvod HaRav chlita,

 

Puis je jouer shabbat avec mes enfants à un jeu sur le Beth Hamikdach qui comporte des faux billets en "zouz" ?

 

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Si on considère qu'il est permis de jouer Chabbat aux jeux de société ainsi que la Halah'a est évidente pour les communautés Achkénazes, et à mon humble avis aussi pour les communautés Séfarades ainsi que je l'ai expliqué dans le cours suivant http://www.torahacademy.fr/les-jouets-sont-ils-mouktse-le-chabbat, la question que vous posez est très intéressante, en ce sens où du fait qu'il y a des billets, certes faux mais billets toutefois il se peut que ceci soit considéré comme faire du commerce le Chabbat et qu'on devrait donc interdire.

 

En pratique, l'opinion du Rav Oyerbah' zatsal est d'autoriser de jouer au monopoly etc. vu que ce n'est pas du vrai arget (Chmirat Chabbat Kéhilh'éta chapitre 16 note 84). De même le Or Letsion l'autorise pour cette même raison. Il rajoute que cela fait partie du jeu, et n'a aucun rapport avec un commerce. (Or Lestion Tome 2 chapitre 42 paragraphe 5 dans les notes).

 

Bien que certains se montrent plus rigoureux, il me semble que vous pouvez vous reposer sur ces géants, en particulier dans votre cas, où il ne s'agit pas de dollars etc. mais de zouz, et où on sait donc très bien que ce n'est que pour le jeu. 

Repas de Chabbat

Les femmes doivent faire Mélavé Malka?

- Dimanche 04 janvier 2015 à 00h40 vu 576 fois

Kvod HaRav chlita

Prendre le repas de Mélavé malka, est ce obligatoire pour les femmes ?

merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Les femmes au même titre que les hommes doivent s'efforcer d'accomplir ce fabuleux repas du Melavé Malka.

Le Choulh'an Arouh' au chapitre 300 lorsqu'il parle de l'obligation du Mélavé Malka il ne fait aucune distinction entre les hommes et les femmes.

Logiquement parlant, au même titre que les femmes sont tenues 0par la Havdala, elles sont aussi tenues par le Mélavé Malka.

 

Kol touv!

Havdalla

Berah'a bessamim sur la cannelle?

- Samedi 29 novembre 2014 à 22h34 vu 684 fois

Kvod HaRav chlita Quelle berah'a prononcer sur des bâtons de cannelle pour havdala (miné béssamim, atsé béssamim ?)

Chavoua tov!

Merci beaucoup

Chavoua tov!

 

La coutume Séfarade est de faire Boré Atsé Béssamim.

 

La coutume Achkénaze est de faire Boré Miné Béssamim.

 

Kol touv!

Allumage des bougies

berah'a sur les nérot avant ou après l'allumage

- Jeudi 01 mai 2014 à 16h56 vu 599 fois

Kvod HaRav

J'ai entendu aujourd'hui avec stupéfaction que pour les femmes séfarades, il convenait d'après le choulh'an aroukh de réciter la berah'a avant d'allumer les nérot de chabat, or cela fait de très nombreuses années que j'allume avant de réciter la berah'a.

Est-il possible que j'ai fait berah'a levatala depuis ???

Que convient-il de faire ?

Merci encore pour vos nombreuses réponses qui nous sont si utiles.

Chalom Ouvrah'a!

 

D'après de nombreux Décisionnaires Séfarad, il convient de réciter la bénédiction avant l'allumage ainsi qu'est la règle concernant toutes les Mitsvot dont on récite la bénédiction avant l'accomplissement de la Mitsva (Chofar, Méguila, Téfilin etc.), se pliant ainsi au principe que la bénédiction doit être récitée avant l'accomplissement de la Mitsva.

Il existe toutefois des exceptions, par exemple l' immersion rituelle dans un Mikvé pour un converti. Il ne pourra pas réciter la bénédiction avant de se tremper vu qu'avant de s'être trempé il n'est pas encore juif, il ne peut donc pas réciter de bénédiction ni dire "Acher Kidéchanou Bémitsvotav vétsivanou"

 

Toutefois, le Ben Ich H'aï, et telle est la coutume de certains Marocains, et telle est la coutume de tous les Achkénazes est que tout d'abord on allume les Nérot, puis ensuite on récite la bénédiction. En effet selon certains Richonim on considère que dès lors qu'on a récité la bénédiction on a fait entrer le Chabbat, et on ne peut ensuite alors plus procéder à l'allumage vu qu'une fois Chabbat entré il est interdit de procéder à un quelconque allumage. C'est pourquoi on allume et simplement ensuite on reçoit Chabbat en récitant la bénédiction. 

 

Selon cette même coutume, on se couvre les yeux de sorte à ne pas jouir de cette lumière tant qu'on n'a pas récité la Béraha, et simplement alors on peut jouir des Nérot. De cette façon on considère d'une certaine façon que vu qu'on n'a pas profité de cette lumière jusqu'au moment où on dévoile les yeux, et vu que ceci a lieu uniquement après la bénédiction, c'est un peu comme si on avait allumé les bougies après la bénédiction et ainsi on s'acquitte de l'obligation d'accomplir la Mitsva suite à la bénédiction!

 

Il me semble important de préciser que selon cette même opinion il est possible que l'allumage soit aussi une façon de recevoir Chabbat sur soi, et donc dès lors les bougies allumées, on n'éteindra pas directement et activement l'allumette mais on la déposera délicatement afin de la laisser s'éteindre.

 

Lorsqu'on étudie en profondeur le chapitre 263 des lois de Chabbat, on s'aperçoit que l'opinion Séfarad est beaucoup plus simple à comprendre que l'opinion Achkénaze qui se repose sur des avis rares. 

 

Dans tous les cas, il est clair que ce que vous avez fait jusqu'à présent n'est pas une bénédiction en vain vu que de nombreux Décisionnaires recommandent même à priori de le faire.

 

Toutefois si vous n'avez pas de coutume ancestrale et que vous me posez la question en tant que Séfarade s'il vaut mieux changer votre coutume et dès à présent réciter la bénédiction avant l'allumage, je pense que c'est l'idéal.

 

Kol touv.

Nérot Chabbat:Ségoula Rav Steinman?

- Mardi 27 mai 2014 à 22h25 vu 627 fois

Kvod HaRav chlita

J'ai entendu que Rav Steinmann chlita demandait aux femmes d'allumer 12 mn avant l'heure indiquée sur le louah, en France, actuellement, cela fait une grande différence, si l'on considère la première heure qui y figure ou la deuxième. A quel moment donc, est-il souhaitable d'allumer pour respecter ses 12 minutes ,

Merci beaucoup.

Chalom!

 

Dites moi s'il vous plait à quoi faites vous allusion lorsque vous parlez des deux temps qui figurent sur le calendrier?

A quelle heure est le coucher du soleil par exemple Chabbat prochain? 

Au sujet du coucher du soleil (Chékia) y a t'il aussi des horaires distincts dans votre calendrier?

 

Kol touv.

O√Ļ allumer mes nerot

- Vendredi 07 novembre 2014 à 13h13 vu 514 fois

Kvod HaRav chlita,

si je suis invitée pour les repas de vendredi soir et shabbat midi, mais que je dors chez moi et prends la séouda chlichit chez moi, où dois je allumer mes nérot de shabbat ?

Merci beaucoup et Shabbat Shalom

Chqlo; Ouvrqh4q/

 

Vous devez allumer chez vous à la maison.

Mettez suffisamment d'huile pour que les Nérot restent allumées jusqu'à votre retour à la maison, et essayez d'en jouir un petit peu, en buvant par exemple un café à leur côté.

 

Kol touv et Chabbat chalom

heure d'allumage

- Jeudi 17 septembre 2015 à 21h09 vu 439 fois

Kvod HaRav chlita,

A quelle heure faut-il allumer les nérot de chabbat en été lorsque le louah mentionne une fourchette de 2 heures différentes, par exemple ce chabbat à Paris entre 18h40 et 19h44 ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

A quelle heure est le coucher du soleil? 

A quelle heure est Minh'a Kétana?

 

Kol touv!

Nouer ou dénouer (Kocher et Matir).

Doublure amovible le shabbat?

- Dimanche 27 mars 2016 à 17h43 vu 531 fois

Kvod HaRav chlita, est-il permis d enlever une doublure amovible de son manteau le shabbat (boutons de pression, fermeture eclair) ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Au sujet d'une fermeture éclair c'est l'objet d'une controverse entre les grands décisionnaires. L'opinion de la majorité des décisionnaires est d'autoriser, considérant cela comme des boutons. L'opinion du Rav Wozner zatsal est qu'étant donné que c'est vraiment bien attaché, on considère cela comme étant une sorte de couture, et donc l'ouvrir alors qu'elle était fermée durant une longue durée, c'est comme si on défaisait une couture faite pour rester longtemps et c'est interdit.

 

Au sujet des boutons, qu'ils soient à pression ou ordinaires, c'est autorisé et ce même selon le Rav Wozner zatsal.

 

Kol touv!

Cacherout

cacherout divers

- Lundi 03 mars 2014 à 23h33 vu 507 fois
Kvod HaRav faut-il tremper une bouilloire électrique ? Si oui, est ce possible de la remplir de l'eau du mikvé avec un ustensile afin de ne pas l'abimer? Idem pour un koumkoum de chabat ? Est-il possible de consommer des figues sèches en Israel et si oui, comment les vérifier ? Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Au sujet de la bouilloire électrique la loi dit qu'il faut nécessairement la tremper dans un Mikvé. Il existe une opinion qui en dispense, mais celle ci n'a pas été retenue par la plupart des Grands Décisionnaires.

Le conseil que vous proposez est intelligent mais d'après la Halah'a il n'est pas du tout valable dans la mesure où

  • Dès lors que vous puisez de l'eau avec un ustensile cette eau a un statut d'eau puisée et n'est donc plus valable en tant qu'eau purificatrice.
  • L'ustensile doit être immergé dans l'eau. Or, le remplir d'eau n'est pas considéré comme étant une immersion.

Kol touv!

Le citron a t'il rendu les kelim bassari ?

- Dimanche 27 avril 2014 à 20h34 vu 547 fois

Kvod HaRav,

j'ai préparé une salade de carottes rappées avec des ustensiles parvé, au moment de l'assaisonnement, avec du citron, je me suis servie par erreur de couverts bassari.

Le saladier est-il devenu bassari ? merci beaucoup pour vos réponses qui sont toujours claires et bien étayées

Chalom

 

Non, il n'y a aucun problème. Votre salade non plus n'est pas Bassari et vous pouvez la consommer avec du lait, si les ustensiles de viande utilisés étaient propres.

Le seul problème aurait été (et même dans ce cas, cela ne rend pas votre saladier bassari mais n'aurait pu que vous empêcher de consommer cette salade avec du lait), si vous aviez coupé votre citron avec un couteau Bassari, et même propre, d'après certains Décisionnaires.

 

On mettra bientôt en ligne בס"ד les deux cours vidéos qui traitent de ce sujet.

Voici le lien http://www.torahacademy.fr/davar-harif

 

Kol touv et Béhatslaha rabba!

homéopathie

- Mardi 20 mai 2014 à 08h16 vu 765 fois

Kvod HaRav!

Les traitements homéopathiques contiennent souvent soit du lactose et du saccharose pour les granules, du lactose pour les triturations, et l'alcool pour les gouttes buvables, comment concilier ces traitements avec la cacherout ?

Quelles précautions prendre ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Le lactose etc. peut être consommé après un repas de viande vu qu'il est tout à fait annulé et qu'il n'a plus de goût ni rien du tout.

Concernant les autres ingrédients qui peuvent ne pas être Cacher, étant donné qu'il s'agit vraiment de quantités infinitésimales, et qu'il s'agit de choses qui n'ont pas de goût, il n'y a pas de raison d'interdire.

En pratique si vous vous servez de cela à but thérapeutique et que ces même médicaments n'existent pas en formule Cacher, c'est autorisé de vous en servir.

 

Kol touv et Béhatslah'a!

OPTIMAG

- Jeudi 12 juin 2014 à 17h51 vu 720 fois

Kvod HaRav

Est-il autorisé de prendre ce complexe Optimag prescrit par le médecin ? Merci beaucoup ingrédients : Magnésium marin, vitamine B6, sulfate de Fer, sulfate de Cuivre, Taurine, Charbon végétal, phosphate de Calcium.

Chalom!

 

Quel ingrédient vous semble être problématique?

A t'il du goût?

Pour quelle raison a t'il été prescrit?

 

Merci.

assiette chaude sur grille cuisinière

- Mercredi 25 juin 2014 à 00h03 vu 444 fois

Kvod HaRav

Une assiette halavi propre et très chaude a été posée sur les grilles de la cuisinière à gaz, est-ce problématique ?

Merci beaucoup

Si les grilles étaient relativement propres à savoir sans morceaux de viande etc. et que le bas de la casserole était sec  il n'y a pas de problème!

 

Kol touv!

fruits et légumes issus de croisement

- Dimanche 10 ao√Ľt 2014 √† 22h22 vu 861 fois

Kvod HaRav chlita

Peut-on consommer des fruits et légumes hybrides comme le clémenvilla ? Si oui, est-il bon de s'en abstenir ? Le pomelo est-il problématique ? Merci beaucoup!

Chalom Ouvrah'a!

 

Le H'azon Ich prétend que l'interdiction consiste à faire des croisements. Mais une fois les croisements déjà faits, et une fois l'espèce de fruits déjà existante, il n'y a plus de problème à continuer à récolter cette nouvelle espèce, et à en cueillir les fruits etc.

De surcroît dans votre cas où vous ne venez finalement qu'acheter ces fruits pour les consommer mais vous ne les faites pas pousser etc. il n'y a donc pas de problème!

 

Kol touv et Béssorot tovot!

Merci pour vos questions toujours tellement passionnantes et reflétant bien votre envie ardente de toujours bien faire!

Prélèvement sur une quantité qui ne nécessite pas de berah'a

- Jeudi 21 ao√Ľt 2014 √† 14h54 vu 443 fois

Kvod HaRav chlita

Comment faut-il procéder quand on prélève sur une pâte d'environ 1k200 ?

Faut-il dire Aré zo halla ? Puis brûler cette h'alla ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui exactement.

Si vous voulez vous montrer plus rigoureuse et prélever la H'alla alors que vous faites une pâte constituée de 1 kilo et 200 grammes de farine, vous faites tout normalement excepté la bénédiction que vous ne devez pas réciter vu que d'après certaines opinions cette quantité est insuffisante pour pouvoir réciter cette bénédiction.

 

Kol touv!

prélever avec berah'a

- Lundi 01 septembre 2014 à 22h06 vu 610 fois

Kvod haRav chlita,

 

1.Si je pétris une pâte à h'alla de 1.650 g ou 2.250 g de farine, et que je me sers de cette pâte, pour en faire des hallot d'une part et une pizza pour séouda chlichit d'autre part, puis-je faire la berah'a sur le prélèvement ?

2.Si je me sers de cette pâte, pour en faire des hallot pour moi d'une part et pour en faire des hallot pour une autre famille d'autre part, puis-je réciter la berah'a de h'alla ?

3.si je me sers de la pâte, pour en faire des hallot d'une part, et farci une autre partie de la pâte avec du chocolat, la berah'a est interdite ?

Merci beaucoup et encore grand Mazal Tov pour le bar-mitsva

Chalom Ouvrah'a!

 

1- Si votre pizza est faite à partir de la même pâte que vos gâteaux, il n'y a aucun problème à réciter la bénédiction.

 

2- Si vous distribuez ces H'allot alors qu'elles sont encore en état de pâte, il ne faut pas réciter la bénédiction. Si vous les distribuez alors que les H'allot sont cuites, bien que vous saviez depuis le départ qu'une fois cuites vous alliez les distribuer, vous pouvez réciter la bénédiction.

 

3- Si les pâtes sont distinctes et que vous ne souhaitez pas qu'elles se mélangent, alors sans bénédiction. Si la pâte est identique mais que suite au fourrage vous ne souhaitez pas que cela se mélange vu qu'il s'agit de deux types de fourrage etc. à mon avis il ne faut pas réciter de bénédiction. Le Rav Bakchi Doron Chlita fût d'accord avec moi lorsque je l'ai interrogé à ce sujet. Je sais que certaines personnes voient les choses différemment de cela, mais à mon avis telle est la Halah'a, à savoir prélever certes mais sans réciter de bénédiction.

 

Pour toutes ces questions cf aussi http://www.torahacademy.fr/lois-du-prelevement-de-la-halla

 

Merci pour vos bénédictions.

Je reviens à la minute de l'hôpital, nous venons d'avoir cette nuit un petit garçon Barouh' hachèm.

 

Bismah'ot estlah'èm. Amen!

 

Kol touv. 

nourriture sous le lit et problèmes liés à la chemita

- Jeudi 23 octobre 2014 à 21h57 vu 541 fois

Kvod HaRav chlita

1. Si l'on a retrouvé de la nourriture sous un lit, dans un sac, qui contenait un sachet d'amandes et un sachet de raisins secs entièrement fermés, peut-on encore les consommer ?

une tablette de chocolat ouverte ?

2. Si l'on a peur que les déchets dûs aux restes du repas, pendant la chemita, emballés dans un sachet attirent des djouks et autres insectes, peut-on tout de suite jeter le sachet dans le container extérieur ?

Si l'on mange dans un snack où chaque client débarrasse son plateau, peut-on emballer ses restes dans un sachet et les jeter de suite dans la poubelle ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

1- D'après la Halaha il y a lieu d'autoriser cela pour plusieurs raisons:

  • D'après de nombreux Poskim le problème est a priori mais il ne rend pas l'aliment impropre à la consommation a posteriori. (Chvout Yaakov Tome 2 chapitre  105, Pith'é téchouva chapitre 116 paragraphe 4, Rabbi Akiva Iger, H'azon Ich etc. etc. etc. Contrairement à l'opinion du Gaon de Vilna qui interdit même a posteriori.
  • Lorsque les aliments sont recouverts certains Décisionnaires autorisent cela même a priori. (Hiteorerout téchouva tome 1 chapitre 220) , contrairement à l'opinion du Ben Ich H'aï (Rav Péalim Tome 2 chapitre 13).
  • Certains disent que ceci ne concerne qu'un lit de couple, dans lequel le couple vie sa vie conjugale (Mili déh'assidouta chapitre 458).

Fort de tout cela, vous pouvez les consommer tranquillement, en particulier si personne n'a dormi dans ce lit alors que ces aliments s'y trouvaient (d'après le Chout Lev H'aïm l'interdiction est uniquement lorsqu'on a dormi sur ce lit). 

 

2- Je suppose que vous parlez des aliments qui sont Kédochim bikdouchat chviit.

D'après la Halah'a stricte oui, vu qu'avant de le jetet à la poubelle vous l'avez déposé dans un sachet, toutefois la coutume n'est pas comme cela. Comme on l'expliquera dans les cours suivants Béézrat hachèm. 

Tout dépend donc de l'urgence de la situation.

 

Kol touv!

Deux casseroles (Halavi bassari) en contact

- Jeudi 01 janvier 2015 à 21h19 vu 14 fois

Kvod HaRav chlita

Si une casserole bassari (qui cuisait du riz), dont le couvercle avait un diamètre plus grand, a chauffé les parois d'une casserole halavi située sur un feu éteint, les parois des 2 casseroles (en contact indirect par le couvercle) étaient très chaudes, que convient il de faire ?

Merci beaucoup.

Chavoua tov!

 

Il n'y a aucun transfert possible entre les parois s'il n'y avait pas d'humidité sur ces parois.

Le seul contact possible serait par le couvercle. 

En quelle matière était ce couvercle?

Y avait il de la vapeur qui se trouvait sur le couvercle?

 

Merci.

tevila du cos de shabbat

- Vendredi 02 janvier 2015 à 14h03 vu 453 fois

Kvod HaRav chlita

Nous avons acheté un cos en métal argenté à Géoula, faut-il le tremper avant de s'en servir ? L'emballage ne spécifiait pas s'il a été fabriqué par des juifs.

Merci beaucoup.

Shabbat shalom

Chalom!

 

Je vous recommande de le tremper au Mikvé sans réciter de bénédiction.

 

Kol touv!

plat parve et oignon coupé halavi

- Jeudi 05 mars 2015 à 20h29 vu 608 fois

Kvod haRav shlita,

J'ai préparé un plat de poisson parvé que j'ai cuit au four dans un moule jetable sur une grille parvé, dans la préparation, j'ai ajouté un oignon que j'avais malencontreusement coupé avec un couteau halavi, (froid et propre). Le tout reste t'il parvé ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Veuillez svp écouter ce cours et vous aurez la réponse à votre question

 

http://www.torahacademy.fr/oignon-coupe-avec-un-couteau-bassari-ou-h-alavi

 

Vous aboutirez sans doute à la conclusion qu'il n'y a aucun problème.

 

Dites mois si vous êtes d'accord avec moi.

 

Béhatslah'a!

Cuillère bassari dans casserole parve

- Jeudi 21 mai 2015 à 19h24 vu 498 fois

Kvod HaRav chlita

 

Je viens malencontreusement de remuer des carottes qui cuisaient dans une sauteuse parve avec une cuillère en bois bassari qui venait de servir un peu auparavant pour remuer un plat de viande.

 

Elle n'a pas été lavée entre les 2 usages.

 

Je suppose que le tout est devenu bassari et je me demande comment cachériser ma sauteuse si elle est devenue bassari ?

 

Merci beaucoup, Rav et d'ores et déjà je vous souhaite un très beau et joyeux yom tov ainsi qu'un excellent shabbat .

Chalom!

 

Je subodore que dans vos carottes, eau, jus etc. il y avait une quantité supérieure à 60 fois la quantité de viande qui pouvait se trouver sur votre cuillère. 

 

Si tel est le cas, tout est Cacher, vos carottes ne sont pas devenues Bassari, et il n'y a rien besoin de Cachériser.

 

Kol touv!

Carottes d'Isra√ęl et cach√©risation

- Vendredi 19 juin 2015 à 08h14 vu 440 fois

Kvod HaRav chlita,

nous avons HELAS consommé des carottes qui provenaient d'Israël.

Je m'en suis rendue compte qu'hier en terminant le paquet. J'ai donc mis les épluchures restantes et la soupe qui en contenait à "moisir".

Comment à présent cachériser les kelim qui ont servi à la cuisson ?

Il probable que ce soit la cocotte minute, je ne sais plus exactement quels kelim j'avais utilisé, si ce n'est qu'ils étaient parve.

Et comment faire techouva spirituellement en dehors d'une vigilance plus accrue ?

Merci beaucoup et Shabbat Shalom

Chalom!

 

C'était quel Hechcher ces carottes?

 

Kol touv!

couvercle bassari sur casserole parve

- Lundi 04 janvier 2016 à 23h17 vu 504 fois

Kvod HaRav chlita

 

J'ai malencontreusement posé un couvercle bassari sur ma marmite parve dans laquelle cuisait des légumes.

Il y est resté pendant toute la cuisson. Il avait servi quelques minutes auparavant sur une marmite bassarite contenant un peu de viande.

Quels sont à présent les statuts de ma marmite parve et des légumes qui y ont cuits ?

Y a t'il lieu de cachériser ma marmite pour qu'elle reste parve ?

 

Merci pour aide toujours si généreuse et efficace

Chalom!

 

Vous avez de la chance qu'il s'agit d'une marmite parvé et non H'alavi.

 

Les légumes restent Parve, et la marmite reste parvé sans aucune cachérisation.

 

Kol touv!

moule parve dans four et grille halavi

- Vendredi 08 janvier 2016 à 00h09 vu 434 fois

Kvod HaRav chlita,

j'ai malencontreusement mis une tarte parve dans un moule parve à cuire dans un four qui avait été utilisé pour la dernière fois quelques jours auparavant pour une utilisation halavi.

La grille sur laquelle reposait le moule était également halavi.

Quel est à présent le statut du moule s'il vous plaît ? Merci beaucoup, Shabbat Shalom

Chalom!

 

Il reste Parvé à moins que vous me disiez qu'il y avait sur la grille du fromage posé visible et non carbonisé.

Votre tarte peut être consommée avec de la viande si jamais le four était propre.

 

Kol touv!

Hatam Sofer Bné-Brak ou Petah Tikva

- Mardi 29 mars 2016 à 00h07 vu 458 fois

Kvod HaRav chlita, la surveillance Hatam Sofer est elle de même niveau que ce soit Hatam Sofer Bné Braq ou Hatam Sofer Petah Tikva ?

merci beaucoup, chavoua tov

Chalom Ouvrah'a!

 

Je ne suis jamais allé vérifier ni l'une ni l'autre de ces deux Hachgah'ot.

 

L'impression que j'ai est qu'il y a comme toujours beaucoup d'aspects politiques à ce sujet, et c'est pourquoi certains considèrent que celui de Bné Berak est meilleur que celui de Petah' Tikva, tandis que d'autres disent justement l'inverse.

 

Concrètement la plupart des personnes préfèrent celui de Petah' Tikva à celui de Bné Berak mais ilo n'en demeure pas moins que de très très grands Rabbanim se sont toujours reposé sur celui de Bné Berak.

 

Kol touv!

Contact bassari et parve

- Dimanche 15 mai 2016 à 21h15 vu 381 fois

Kvod HaRav chlita

 

Si une casserole parve froide vide posée sur la plaque arrière de la cuisinière a été en contact avec une casserole chaude bassari posée sur un feu allumé juste devant la première, celle-ci devient elle bassari ? y a t'il lieu de la cachériser ?

 

Merci beaucoup

Chalom!

 

Si les parois étaient extérieures des deux casseroles étaient sèches et propres il n'y a aucun problème.

 

Kol touv!

vinaigre touché par la femme de ménage non juive

- Mardi 28 mars 2017 à 18h34 vu 379 fois

Kvod HaRav Chlita La femme de ménage non juive a déplacé les bouteilles de vinaigre ouvertes : vinaigre de vin, vinaigre d alcool blanc et vinaigre de miel. Faut il les jeter ? Merci beaucoup

Chalom Ouvrakha!

 

Si ce vinaigre n'est pas assez acide pour pétiller lorsqu'on le jette sur le sol, il est encore considéré comme étant du vin et devient interdit au contact du non-juif idolâtre. (Choul'han Aroukh Yoré Déa chap. 123). 

 

Béhatslah'a! 

Casserole parve sur plaque vitro céramique

- Jeudi 23 novembre 2017 à 20h01 vu 211 fois

Kvod HaRav Chlita,

Quel est le statut d'une casserole parve froide posée par mégarde sur plaque vitro céramique éteinte (encore très chaude) ayant servi auparavant à chauffer de l' eau dans 1 casserole bassari. la plaque n étant pas très sale (pas de débris de viande etc...) mais pas nettoyée a fond.

Merci beaucoup et shabbat shalom

Chalom !

 

Elle reste Cacher Parvé.

Kol Touv !

beraha galettes de mais

- Mercredi 24 janvier 2018 à 12h07 vu 400 fois

Kvod HaRav Chlita quelle braha fait on sur des galettes dont la composition est 95,35 % de mais complet, 4 % de quinoa et sel marin ?

merci beaucoup

Chalom !

 

De quelle façon se présentent elles ? Comme des pop-corns ?

 

Merci. 

Braha sur escalopes de ma√Įs et poisson sans peau

- Mercredi 17 juillet 2019 à 07h21 vu 66 fois

Kvod HaRav Chlita

Je souhaiterais savoir quelle est la.braha à faire sur des escalopes panées au maïs et savoir si on peut acheter du poisson blanc sans peau sous surveillance de la Eda Haredit de Jérusalem ?

Merci beaucoup

Chalom !

 

1- Sur l'escalope panée avec du maïs la Brakha à réciter est Chéhakol. Lorsqu'il s'agit d'escalope avec de la farine de blé ou de Matsa etc. il existe une discussion entre les Sages. Mais dans le cas du maïs, d'après tout le monde la Brakha à réciter sera Chéhakol.

 

2- Vous pouvez faire confiance à la Etda Ha'harédit, c'est le meilleur ou l'un des meilleurs Hechcher d'Israël. 

 

Kol touv !  

Lait et viande

Deux casseroles (Halavi bassari) en contact

- Jeudi 01 janvier 2015 à 21h19 vu 14 fois

Kvod HaRav chlita

Si une casserole bassari (qui cuisait du riz), dont le couvercle avait un diamètre plus grand, a chauffé les parois d'une casserole halavi située sur un feu éteint, les parois des 2 casseroles (en contact indirect par le couvercle) étaient très chaudes, que convient il de faire ?

Merci beaucoup.

Chavoua tov!

 

Il n'y a aucun transfert possible entre les parois s'il n'y avait pas d'humidité sur ces parois.

Le seul contact possible serait par le couvercle. 

En quelle matière était ce couvercle?

Y avait il de la vapeur qui se trouvait sur le couvercle?

 

Merci.

plat parve et oignon coupé halavi

- Jeudi 05 mars 2015 à 20h29 vu 608 fois

Kvod haRav shlita,

J'ai préparé un plat de poisson parvé que j'ai cuit au four dans un moule jetable sur une grille parvé, dans la préparation, j'ai ajouté un oignon que j'avais malencontreusement coupé avec un couteau halavi, (froid et propre). Le tout reste t'il parvé ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Veuillez svp écouter ce cours et vous aurez la réponse à votre question

 

http://www.torahacademy.fr/oignon-coupe-avec-un-couteau-bassari-ou-h-alavi

 

Vous aboutirez sans doute à la conclusion qu'il n'y a aucun problème.

 

Dites mois si vous êtes d'accord avec moi.

 

Béhatslah'a!

Cuillère bassari dans casserole parve

- Jeudi 21 mai 2015 à 19h24 vu 498 fois

Kvod HaRav chlita

 

Je viens malencontreusement de remuer des carottes qui cuisaient dans une sauteuse parve avec une cuillère en bois bassari qui venait de servir un peu auparavant pour remuer un plat de viande.

 

Elle n'a pas été lavée entre les 2 usages.

 

Je suppose que le tout est devenu bassari et je me demande comment cachériser ma sauteuse si elle est devenue bassari ?

 

Merci beaucoup, Rav et d'ores et déjà je vous souhaite un très beau et joyeux yom tov ainsi qu'un excellent shabbat .

Chalom!

 

Je subodore que dans vos carottes, eau, jus etc. il y avait une quantité supérieure à 60 fois la quantité de viande qui pouvait se trouver sur votre cuillère. 

 

Si tel est le cas, tout est Cacher, vos carottes ne sont pas devenues Bassari, et il n'y a rien besoin de Cachériser.

 

Kol touv!

couvercle bassari sur casserole parve

- Lundi 04 janvier 2016 à 23h17 vu 504 fois

Kvod HaRav chlita

 

J'ai malencontreusement posé un couvercle bassari sur ma marmite parve dans laquelle cuisait des légumes.

Il y est resté pendant toute la cuisson. Il avait servi quelques minutes auparavant sur une marmite bassarite contenant un peu de viande.

Quels sont à présent les statuts de ma marmite parve et des légumes qui y ont cuits ?

Y a t'il lieu de cachériser ma marmite pour qu'elle reste parve ?

 

Merci pour aide toujours si généreuse et efficace

Chalom!

 

Vous avez de la chance qu'il s'agit d'une marmite parvé et non H'alavi.

 

Les légumes restent Parve, et la marmite reste parvé sans aucune cachérisation.

 

Kol touv!

moule parve dans four et grille halavi

- Vendredi 08 janvier 2016 à 00h09 vu 434 fois

Kvod HaRav chlita,

j'ai malencontreusement mis une tarte parve dans un moule parve à cuire dans un four qui avait été utilisé pour la dernière fois quelques jours auparavant pour une utilisation halavi.

La grille sur laquelle reposait le moule était également halavi.

Quel est à présent le statut du moule s'il vous plaît ? Merci beaucoup, Shabbat Shalom

Chalom!

 

Il reste Parvé à moins que vous me disiez qu'il y avait sur la grille du fromage posé visible et non carbonisé.

Votre tarte peut être consommée avec de la viande si jamais le four était propre.

 

Kol touv!

Contact bassari et parve

- Dimanche 15 mai 2016 à 21h15 vu 381 fois

Kvod HaRav chlita

 

Si une casserole parve froide vide posée sur la plaque arrière de la cuisinière a été en contact avec une casserole chaude bassari posée sur un feu allumé juste devant la première, celle-ci devient elle bassari ? y a t'il lieu de la cachériser ?

 

Merci beaucoup

Chalom!

 

Si les parois étaient extérieures des deux casseroles étaient sèches et propres il n'y a aucun problème.

 

Kol touv!

Immersion des ustensiles

cacherout divers

- Lundi 03 mars 2014 à 23h33 vu 507 fois
Kvod HaRav faut-il tremper une bouilloire électrique ? Si oui, est ce possible de la remplir de l'eau du mikvé avec un ustensile afin de ne pas l'abimer? Idem pour un koumkoum de chabat ? Est-il possible de consommer des figues sèches en Israel et si oui, comment les vérifier ? Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Au sujet de la bouilloire électrique la loi dit qu'il faut nécessairement la tremper dans un Mikvé. Il existe une opinion qui en dispense, mais celle ci n'a pas été retenue par la plupart des Grands Décisionnaires.

Le conseil que vous proposez est intelligent mais d'après la Halah'a il n'est pas du tout valable dans la mesure où

  • Dès lors que vous puisez de l'eau avec un ustensile cette eau a un statut d'eau puisée et n'est donc plus valable en tant qu'eau purificatrice.
  • L'ustensile doit être immergé dans l'eau. Or, le remplir d'eau n'est pas considéré comme étant une immersion.

Kol touv!

Casserole parve sur plaque vitro céramique

- Jeudi 23 novembre 2017 à 20h01 vu 211 fois

Kvod HaRav Chlita,

Quel est le statut d'une casserole parve froide posée par mégarde sur plaque vitro céramique éteinte (encore très chaude) ayant servi auparavant à chauffer de l' eau dans 1 casserole bassari. la plaque n étant pas très sale (pas de débris de viande etc...) mais pas nettoyée a fond.

Merci beaucoup et shabbat shalom

Chalom !

 

Elle reste Cacher Parvé.

Kol Touv !

Mélanges

Le citron a t'il rendu les kelim bassari ?

- Dimanche 27 avril 2014 à 20h34 vu 547 fois

Kvod HaRav,

j'ai préparé une salade de carottes rappées avec des ustensiles parvé, au moment de l'assaisonnement, avec du citron, je me suis servie par erreur de couverts bassari.

Le saladier est-il devenu bassari ? merci beaucoup pour vos réponses qui sont toujours claires et bien étayées

Chalom

 

Non, il n'y a aucun problème. Votre salade non plus n'est pas Bassari et vous pouvez la consommer avec du lait, si les ustensiles de viande utilisés étaient propres.

Le seul problème aurait été (et même dans ce cas, cela ne rend pas votre saladier bassari mais n'aurait pu que vous empêcher de consommer cette salade avec du lait), si vous aviez coupé votre citron avec un couteau Bassari, et même propre, d'après certains Décisionnaires.

 

On mettra bientôt en ligne בס"ד les deux cours vidéos qui traitent de ce sujet.

Voici le lien http://www.torahacademy.fr/davar-harif

 

Kol touv et Béhatslaha rabba!

homéopathie

- Mardi 20 mai 2014 à 08h16 vu 765 fois

Kvod HaRav!

Les traitements homéopathiques contiennent souvent soit du lactose et du saccharose pour les granules, du lactose pour les triturations, et l'alcool pour les gouttes buvables, comment concilier ces traitements avec la cacherout ?

Quelles précautions prendre ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Le lactose etc. peut être consommé après un repas de viande vu qu'il est tout à fait annulé et qu'il n'a plus de goût ni rien du tout.

Concernant les autres ingrédients qui peuvent ne pas être Cacher, étant donné qu'il s'agit vraiment de quantités infinitésimales, et qu'il s'agit de choses qui n'ont pas de goût, il n'y a pas de raison d'interdire.

En pratique si vous vous servez de cela à but thérapeutique et que ces même médicaments n'existent pas en formule Cacher, c'est autorisé de vous en servir.

 

Kol touv et Béhatslah'a!

OPTIMAG

- Jeudi 12 juin 2014 à 17h51 vu 720 fois

Kvod HaRav

Est-il autorisé de prendre ce complexe Optimag prescrit par le médecin ? Merci beaucoup ingrédients : Magnésium marin, vitamine B6, sulfate de Fer, sulfate de Cuivre, Taurine, Charbon végétal, phosphate de Calcium.

Chalom!

 

Quel ingrédient vous semble être problématique?

A t'il du goût?

Pour quelle raison a t'il été prescrit?

 

Merci.

Prélèvement de la Halla

Prélèvement sur une quantité qui ne nécessite pas de berah'a

- Jeudi 21 ao√Ľt 2014 √† 14h54 vu 443 fois

Kvod HaRav chlita

Comment faut-il procéder quand on prélève sur une pâte d'environ 1k200 ?

Faut-il dire Aré zo halla ? Puis brûler cette h'alla ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui exactement.

Si vous voulez vous montrer plus rigoureuse et prélever la H'alla alors que vous faites une pâte constituée de 1 kilo et 200 grammes de farine, vous faites tout normalement excepté la bénédiction que vous ne devez pas réciter vu que d'après certaines opinions cette quantité est insuffisante pour pouvoir réciter cette bénédiction.

 

Kol touv!

prélever avec berah'a

- Lundi 01 septembre 2014 à 22h06 vu 610 fois

Kvod haRav chlita,

 

1.Si je pétris une pâte à h'alla de 1.650 g ou 2.250 g de farine, et que je me sers de cette pâte, pour en faire des hallot d'une part et une pizza pour séouda chlichit d'autre part, puis-je faire la berah'a sur le prélèvement ?

2.Si je me sers de cette pâte, pour en faire des hallot pour moi d'une part et pour en faire des hallot pour une autre famille d'autre part, puis-je réciter la berah'a de h'alla ?

3.si je me sers de la pâte, pour en faire des hallot d'une part, et farci une autre partie de la pâte avec du chocolat, la berah'a est interdite ?

Merci beaucoup et encore grand Mazal Tov pour le bar-mitsva

Chalom Ouvrah'a!

 

1- Si votre pizza est faite à partir de la même pâte que vos gâteaux, il n'y a aucun problème à réciter la bénédiction.

 

2- Si vous distribuez ces H'allot alors qu'elles sont encore en état de pâte, il ne faut pas réciter la bénédiction. Si vous les distribuez alors que les H'allot sont cuites, bien que vous saviez depuis le départ qu'une fois cuites vous alliez les distribuer, vous pouvez réciter la bénédiction.

 

3- Si les pâtes sont distinctes et que vous ne souhaitez pas qu'elles se mélangent, alors sans bénédiction. Si la pâte est identique mais que suite au fourrage vous ne souhaitez pas que cela se mélange vu qu'il s'agit de deux types de fourrage etc. à mon avis il ne faut pas réciter de bénédiction. Le Rav Bakchi Doron Chlita fût d'accord avec moi lorsque je l'ai interrogé à ce sujet. Je sais que certaines personnes voient les choses différemment de cela, mais à mon avis telle est la Halah'a, à savoir prélever certes mais sans réciter de bénédiction.

 

Pour toutes ces questions cf aussi http://www.torahacademy.fr/lois-du-prelevement-de-la-halla

 

Merci pour vos bénédictions.

Je reviens à la minute de l'hôpital, nous venons d'avoir cette nuit un petit garçon Barouh' hachèm.

 

Bismah'ot estlah'èm. Amen!

 

Kol touv. 

Prélèvement de la hala

- Jeudi 13 novembre 2014 à 20h43 vu 508 fois

Kvod HaRav chlita

Lorsque je pétris la halla le jeudi soir et qu'ensuite je la mets à lever la nuit au réfrigérateur, est-il préférable de faire le prélèvement le jeudi soir ou le vendredi matin avant le tressage ?

Merci beaucoup et Shabbat shalom!

Chalom Ouvrah'a!

 

Je vous recommande de la faire déjà le Jeudi soir pour vous acquitter de la Halah'a de זריזין מקדימין למצוות à savoir que les personnes zélées s'empressent d'accomplir les Mitsvots dès qu'elles se présentes à elles (Gémara de Pessah'im en page 4), et en vertu d'un autre principe qui se prête bien à ce cas et qui est מצווה הבאה לידך אל תחמיצנה ce qui veut dire que lorsqu'une Mitsva se présente à nous il ne faut pas la laisser devenir H'amets (fermenter).

 

Toutefois si vous ne l'avez pas fait le soir ou que vous avez une bonne raison d'attendre le lendemain c'est possible.

 

Kol touv!

Cachérisation des ustensiles

Deux casseroles (Halavi bassari) en contact

- Jeudi 01 janvier 2015 à 21h19 vu 14 fois

Kvod HaRav chlita

Si une casserole bassari (qui cuisait du riz), dont le couvercle avait un diamètre plus grand, a chauffé les parois d'une casserole halavi située sur un feu éteint, les parois des 2 casseroles (en contact indirect par le couvercle) étaient très chaudes, que convient il de faire ?

Merci beaucoup.

Chavoua tov!

 

Il n'y a aucun transfert possible entre les parois s'il n'y avait pas d'humidité sur ces parois.

Le seul contact possible serait par le couvercle. 

En quelle matière était ce couvercle?

Y avait il de la vapeur qui se trouvait sur le couvercle?

 

Merci.

tevila du cos de shabbat

- Vendredi 02 janvier 2015 à 14h03 vu 453 fois

Kvod HaRav chlita

Nous avons acheté un cos en métal argenté à Géoula, faut-il le tremper avant de s'en servir ? L'emballage ne spécifiait pas s'il a été fabriqué par des juifs.

Merci beaucoup.

Shabbat shalom

Chalom!

 

Je vous recommande de le tremper au Mikvé sans réciter de bénédiction.

 

Kol touv!

plat parve et oignon coupé halavi

- Jeudi 05 mars 2015 à 20h29 vu 608 fois

Kvod haRav shlita,

J'ai préparé un plat de poisson parvé que j'ai cuit au four dans un moule jetable sur une grille parvé, dans la préparation, j'ai ajouté un oignon que j'avais malencontreusement coupé avec un couteau halavi, (froid et propre). Le tout reste t'il parvé ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Veuillez svp écouter ce cours et vous aurez la réponse à votre question

 

http://www.torahacademy.fr/oignon-coupe-avec-un-couteau-bassari-ou-h-alavi

 

Vous aboutirez sans doute à la conclusion qu'il n'y a aucun problème.

 

Dites mois si vous êtes d'accord avec moi.

 

Béhatslah'a!

Cuillère bassari dans casserole parve

- Jeudi 21 mai 2015 à 19h24 vu 498 fois

Kvod HaRav chlita

 

Je viens malencontreusement de remuer des carottes qui cuisaient dans une sauteuse parve avec une cuillère en bois bassari qui venait de servir un peu auparavant pour remuer un plat de viande.

 

Elle n'a pas été lavée entre les 2 usages.

 

Je suppose que le tout est devenu bassari et je me demande comment cachériser ma sauteuse si elle est devenue bassari ?

 

Merci beaucoup, Rav et d'ores et déjà je vous souhaite un très beau et joyeux yom tov ainsi qu'un excellent shabbat .

Chalom!

 

Je subodore que dans vos carottes, eau, jus etc. il y avait une quantité supérieure à 60 fois la quantité de viande qui pouvait se trouver sur votre cuillère. 

 

Si tel est le cas, tout est Cacher, vos carottes ne sont pas devenues Bassari, et il n'y a rien besoin de Cachériser.

 

Kol touv!

couvercle bassari sur casserole parve

- Lundi 04 janvier 2016 à 23h17 vu 504 fois

Kvod HaRav chlita

 

J'ai malencontreusement posé un couvercle bassari sur ma marmite parve dans laquelle cuisait des légumes.

Il y est resté pendant toute la cuisson. Il avait servi quelques minutes auparavant sur une marmite bassarite contenant un peu de viande.

Quels sont à présent les statuts de ma marmite parve et des légumes qui y ont cuits ?

Y a t'il lieu de cachériser ma marmite pour qu'elle reste parve ?

 

Merci pour aide toujours si généreuse et efficace

Chalom!

 

Vous avez de la chance qu'il s'agit d'une marmite parvé et non H'alavi.

 

Les légumes restent Parve, et la marmite reste parvé sans aucune cachérisation.

 

Kol touv!

Contact bassari et parve

- Dimanche 15 mai 2016 à 21h15 vu 381 fois

Kvod HaRav chlita

 

Si une casserole parve froide vide posée sur la plaque arrière de la cuisinière a été en contact avec une casserole chaude bassari posée sur un feu allumé juste devant la première, celle-ci devient elle bassari ? y a t'il lieu de la cachériser ?

 

Merci beaucoup

Chalom!

 

Si les parois étaient extérieures des deux casseroles étaient sèches et propres il n'y a aucun problème.

 

Kol touv!

Fêtes juives

Matsot congelées de l'année précédente pour le Sédèr de Pessah'?

- Mardi 25 mars 2014 à 22h31 vu 618 fois
Kvod HaRav, Est-il possible de consommer des matsot chemourot pour pessah 2014 qui ont été congelées après pessah 2013 ? merci

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une excellente question.

 

En effet, la Halah'a (Choulh'an Arouh' chapitre 460) dit que les Matsot chémourot que l'on consomme le soir du Sédèr de Pessah' doivent avoir été cuisinées avec une intention particulière, à savoir celle d'accomplir la Mitsva.

En hébreu on appelle cela Léchèm Mitsva.

 

Ceci étant ce n'est pas nécessaire que les Matsot aient été cuisinées spécifiquement pour le Pessah' de cette année. Dès lors qu'elles ont été cuites avec cette intention elles deviennent Cachèr et ce pour n'importe quelle année.

 

Il est toutefois important de préciser qu'il peut arriver que des Matsot qui sont restées pendant un an dans une armoire peuvent être infectées par des bestioles, ce qui les rend impropre à la consommation.

Cependant, si vous les avez congelées, il n'est pas du tout à craindre cela!

 

Kol touv. 

Sens de pessa'h

- Lundi 31 mars 2014 à 09h25 vu 475 fois
Kvod HaRav, Pourriez vous nous aider √† comprendre ce que l'on attend de nous pendant cette p√©riode de nettoyage de Pess'ah, nous savons tous frotter notre maison et en enlever les miettes, mais comment enlever le h'ametz en nous-m√™me, comment le d√©busquer, l'√©liminer, comment se rendre libre, comment ne pas seulement accomplir des gestes techniques, halakhiques, quelles questions nous poser afin de vraiment donner du sens √† Pessa'h et ne pas passer √† c√īt√© ? MERCI pour votre aide pr√©cieuse, col touv

Chalom ouvrah'a!

 

Comme vous l'avez justement dit, il faut essayer de retirer le H'amèts qui est en nous, à savoir notre orgueil, notre égocentrisme, notre colère qui sont tous comparés au H'amèts.

 

Si vous vous posez ces questions, c'est vraiment que vous êtes sur la bonne voie de ne pas du tout passer à côté de votre Pessah', vu que vous prenez le temps de réfléchir.

 

L'un des conseils pour bien vivre son Pessah' comme toutes les fêtes d'ailleurs et autres événements de la vie, c'est de s'y préparer!

Une fête à laquelle on s'est préparé quelques jours avant n'a aucun rapport dans notre vécu avec une fête dans laquelle on atterrie sans s'y être préparé. Le Pélé yoèts insiste beaucoup sur cela.

 

Kol touv et béhatslah'a!

kachérisation de l'évier pour pessa'h

- Jeudi 10 avril 2014 à 00h18 vu 526 fois

Kvod HaRav,

J'ai toujours attendu 24h après le nettoyage, avant de kachériser l'évier pour pessa'h , sans que cela soit une coutume familiale.

Je viens de lire que pour les sepharadim, cela n'était pas nécessaire.

Dois-je continuer cette habitude ou puis-je me contenter de nettoyer et de kachériser dans la foulée ?

Merci beaucoup pour votre aide. Et avec toute notre gratitude

Chalom ouvrah'a!

 

La coutume Séfarade (contrairement à la coutume Achkénaze rapportée dans le Rama chapitre 452) est que pour la cachérisation des ustensiles pour Pessah', ce n'est pas la peine d'attendre 24 heures systématiquement, si la cachérisation est faite avant l'heure à partir de laquelle le h'amèts est prohibé.

 

Concernant la Hagala etc. si en dehors du H'amèts vous venez cachériser au même moment dans la casserole des couverts de lait et de viande, il faut nécessairement et même d'après les Séfarades que les ustensiles (ou ceux de lait ou ceux de viande) n'aient pas servi pendant 24 heures, de même si vous venez cachériser des couverts qui ont absorbés des aliments vraiment interdits, il faut attendre 24 heures avant la cachérisation.

 

En somme, pour l'évier, si vous avez deux éviers (un pour le lait et un pour la viande) et que le seul problème est celui du H'amèts et que vous êtes Séfarade ce n'est pas la peine d'attendre 24 heures bien que vous l'avez toujours fait.

 

Ce n'est pas la peine non plus de procéder à une annulation des voeux vu que la raison pour laquelle vous l'avez toujours fait est par non connaissance et non par mesure de rigueur.

 

Pessah' cacher vésaméah'!

Sefirat haomer pour les femmes séfarades

- Vendredi 18 avril 2014 à 09h33 vu 456 fois

Kvod HaRav,

Pour une femme séfarade, est-il mieux de compter le omèr sans berah'a, ou de s'abstenir de compter al pi sod?

 

Merci beaucoup.

Chalom ouvrah'a!

 

Tout d'abord il faut savoir que la Séfirah haomèr (le compte du Omèr) est une Mitsva qui dépend du temps, vu qu'on ne la récite que la nuit et non le jour, de ce fait les femmes en sont totalement dispensées.

Toutefois le Magen Avraham, un Grand Décisionnaire Achkénaze écrit que les femmes ont pris sur elles la récitation de cette bénédiction et l'accomplissement de cette Mitsva.

Certains Décisionnaires Achkénazes discutent ce point de vue et pensent que les femmes n'ont jamais pris cela sur elles.

 

En pratque certaines femmes Achkénazes accomplissent cette Mitsva en récitant la bénédiction. Généralement elles demandent à leur mari ou à un autre homme proche de le leur rappeler chaque soir.

Certaines femmes Achkénazes accomplissent cette Mitsva mais sans réciter la bénédiction.

 

Le Ben Ich H'aï rapporte dans son responsa l'opinion du zohar selon lequel cette Mitsva ne concerne de par son essence que les hommes et non les femmes.

Selon lui, il vaut mieux que les femmes n'accomplissent pas du tout cette Mitsva, ni avec ni sans récitation de la bénédiction.

 

Le Rav Mazouz atteste que telle est la coutume à suivre pour les femmes Séfarades.

 

Kol touv et Pessah' cacher vésaméah'!

 

Préparation à Chavouot

- Mardi 27 mai 2014 à 09h36 vu 812 fois

Kvod HaRav

Comment réussir Chavouot lorsqu'on est une femme, quel travail accomplir en dehors du travail des midot et de la hakarat hatov, comment se remplir jusqu'au Chavouot suivant et ne surtout pas passer à côté.

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Je me fais un plaisir à lire vos questions toujours aussi empruntes de crainte de D. et d'envie de bien faire.

 

Il me semble que les différentes pistes que vous devez suivre sont:

 

  1- Travailler sur vos Midot, comme vous l'avez suggéré et comme on l'a expliqué dans le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/parachat-bamidbar-et-preparation-a-recevoir-la-torah  

 

  2- Beaucoup travailler sue la modestie comme nous l'avons expliqué dans le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/bamidbar2 

 

  3- Vous rentrer dans une disposition d'esprit que vous voulez être un réceptacle pour recevoir la Torah que D. souhaite vous donner à nouveau cette année.

 

 4- Vous engager à vous renforcer pour toute l'année à venir dans l'accomplissement des Mitsvots de cette fabuleuse Torah!

 

Kol touv et H'ag Saméah'!

Médicament oublié à Pessah

- Jeudi 29 mai 2014 à 14h28 vu 479 fois

Kvod HaRav,

Après Pessa'h, nous nous sommes rendus compte qu'une solution liquide pour les aphtes n'avait pas été vendue, pour un de mes enfants, qui a une aphte douloureuse, puis-je m'en servir ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous pouvez vous en servir pour plusieurs raisons:

  1. Je ne pense pas que vous deviez les vendre, vu que je n'imagine pas qu'ils contiennent du vrai h'amets etc. Cf http://www.torahacademy.fr/medicament-pessah
  2. Dans la vente du H'amets, on vend généralement tout le H'amets qui est en notre appartenance même si on l'ignorait et qu'on ne savait pas qu'il se trouvait chez nous, et même si on ne lui a pas réservé un endroit précis. Cf la fin de ce cours: http://www.torahacademy.fr/peut-on-se-reposer-sur-la-vente-du-h-amets
  3. Dans votre cas c'est pour un besoin de santé d'un enfant. Cette raison à elle seule n'aurait pas suffit. Surtout si votre enfant est déjà au dessus de l'âge de 9 ans.

 

Kol touv et Béssorot tovot!

Miel et sel sur la table de Roch Hachana

- Dimanche 14 septembre 2014 à 10h56 vu 773 fois

Kvod HaRav chlita

 

Quelle attitude suivre de Roch Hachana à Souccot, pour les sefaradim, en ce qui concerne le minhag de tremper la h'ala dans le miel, de quand à quand ?

Faut-il mettre uniquement le miel sur la table ou aussi la salière ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Ceci dépend beaucoup de votre coutume.

 

La coutume de nombreuses personnes est de tremper le pain dans du miel entre Roch Hachana et Chmini Atseret.

 

Certains trempent leur pain uniquement dans du miel. Toutefois le Kaf Hah'aïm écrit que c'est important de ne pas renoncer à l'usage de tremper le pain dans du sel. C'est pourquoi il conseille de tremper le pain dans du sel et dans du miel (ou du sucre tel qu'il le rapporte).

 

Chana tova oumetouka.

Tizkou likatèv véléh'étèm bésefer H'aïm tovim vaaroukim.

allumage de la hanoukia

- Jeudi 11 décembre 2014 à 23h54 vu 661 fois

Kvod HaRav chlita,

Je crois avoir retenu de l'an passé, qu'il était bien d'allumer le chamach en dernier.

Dans cette optique, j'allume donc les nerot de hanouka avec une autre flamme.

Cette allumette ou bougie dont je vais me servir, faut - il la souffler entre 2 nérot et la rallumer à chaque fois ou cela n'a t'il pas d'importance ?

Par exemple, le 4e jour, j'allume mes 4 mèches les unes derrière les autres à l'aide d'une bougie sans interruption ou dois-je souffler cette bougie et la rallumer entre la 1e et la 2e, la 2e et la 3e et ainsi de suite ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Je crois avoir retenu de l'an passé, qu'il était bien d'allumer le chamach en dernier.

 

C'est vrai que c'est une coutume qui est très répandue, toutefois certains ont la coutume d'allumer le Chamach en premier.

 

Cette allumette ou bougie dont je vais me servir, faut - il la souffler entre 2 nérot et la rallumer à chaque fois ou cela n'a t'il pas d'importance ?

 

Non, pas du tout, il n'y a aucune raison de l'éteindre entre les deux bougies. Au contraire ceci serait une interruption totalement inutile entre la bénédiction et l'allumage.

 

Ce qui est vrai, c'est que quelquefois, il y a tellement de vent, qu'on n'a pas le choix de rallumer la bougie à chaque instant.

 

Chabbat Chalom!

Heure d'allumage et occupée à une mitsva

- Jeudi 11 décembre 2014 à 23h58 vu 513 fois

Kvod HaRav chlita,

je souhaite allumer mes nérot de hanouka à la meilleure heure, mais si je sais que cela peut déranger les personnes chez lesquelles à cette heure là je m'occupe de leurs parents âgés, dois je demander à partir plus tôt, sachant qu'eux vont allumer tard (vers 20h) ou dois je rester pour la mitsva de hessed et renoncer à allumer tôt ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Ceci dépend beaucoup d'un autre facteur. Pourront ils trouver un autre arrangement? Si oui, alors c'est l'idéal, pour que vous puissiez la Mitsva de la façon la meilleure.

 

Sinon, vous pouvez rester et accomplir la Mitsva de H'essed, puis ensuite allumer aux alentours de 20h00, vu que c'est encore le temps auquel on peut allumer même à priori d'après certains, vu qu'il y a encore beaucoup de va et viens dans les rues, ainsi que je l'ai expliqué dans les cours sur Hannouka qui seront mis en ligne en début de semaine prochaine Béézrat Hachèm!

 

Kol touv!

Levure sèche et Pessa'h

- Jeudi 19 mars 2015 à 11h52 vu 600 fois

Kvod HaRav chlita,

Durant l'année, j'utilise de la levure sèche avec une bonne surveillance, après Pessa'h cette levure est souvent introuvable et il faudrait se contenter de levure fraîche dont la cacherout serait plus problématique.

J'ai entendu que cette levure pouvait se vendre ainsi que la levure chimique habituellement utilisée pour les gâteaux. Puis je acheter d'avance de la levure pour mes halott d'après Pessa'h pour la vendre avec le H'amets, de crainte de ne pas la trouver après le H'ag ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

D'après la Halah'a, il est possible de tout vendre, même le vrai H'amets si la vente est bien faite.

Certains se montrent plus rigoureux et préfèrent éviter de vendre le vrai H'amets. 

 

Dans tous les cas après avoir bien vérifié les constituants de la levure, ce n'est pas H'amets, vous pouvez donc tout à fait l'acheter avant Pessah'

 

Kol touv!

Plombier juif à hol hamoed

- Lundi 06 avril 2015 à 21h37 vu 641 fois

Kvod HaRav chlita

Pour un dépannage urgent, puis je faire appel à un plombier juif pendant hol hamoed ?

merci beaucoup

Chalom!!

 

De quel type de réparation s'agit-il?

Est ce compliqué de réparer cela ou pas?

De ne pas réparer peut conduire à des dégâts?

 

Moadim Lésimh'a!

Ecrire hol hamoed

- Lundi 06 avril 2015 à 21h39 vu 570 fois

Kvod HaRav shlita

Puis je écrire hol hamoed pour transcrire sur papier des cours audio ?

si oui, forcément avec chinoui ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Vous pouvez le faire sans Chinouy s'il s'agit de cours de Torah, en particulier si vous avez peur d'oublier ce que vous avez entendu et que c'est important pour vous.

 

Demain matin un cours vidéo vous attend à ce sujet sur le site Béézrat Hachèm!  Je pense donc que c'est plutôt vous qui allez l'attendre!

 

Voici le lien de ce cours http://www.torahacademy.fr/ecriture-hol-hamoed

 

Moadim Lésimh'a!

Achat pour Pessah livré trop tard

- Lundi 06 avril 2015 à 21h42 vu 471 fois

Kvod HaRav shlita 15 jours avant Pessah, j'ai commandé et payé sur internet une perruque qui devait être livrée dans les 48h, à ce jour, elle n'a pas encore été livrée, si le colis arrive pendant hol hamoed, puis je la porter ?

et si elle devait arriver après pessa'h, dois je attendre la fin du omer ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Si elle arrive pendant H'ol Hamoed, il n'y a aucun problème à la porter!

 

Si elle arrive pendant le Omer, essayez de la porter la première fois pendant Chabbat! Mais d'après la stricte loi vous pouvez la porter même en semaine d'après de nombreux décisionnaires.

 

Veuillez écouter le cours suivant à ce sujet: http://www.torahacademy.fr/reciter-la-bracha-de-chehehiyanou-pendant-le-omer

 

Moadim Lésimh'a!

Je√Ľne et m√©dicaments

- Samedi 04 juillet 2015 à 23h47 vu 570 fois

Kvod haRav chlita, Chavoua tov,

Je suis depuis qq jours sous traitement antibiotique, cortisone et autres pour une infection dûe à une piqûre d'insecte, par ailleurs, j'ai un traitement pour la fatigue.

Je me sens faible, et la chaleur prévue demain est de 39 degrés et je travaille dehors le matin. Que faire par rapport à ce jeûne que j'aimerais faire et que j'appréhende beaucoup ?

Merci beaucoup.

Chalom!

 

Ne jeûnez pas, vous êtes dispensée.

 

Kol touv!

Pleurer sur l'absence du Beth Hamikdach

- Dimanche 19 juillet 2015 à 18h24 vu 439 fois

Kvod HaRav chlita

Quel travail faire pour ressentir l'absence du Beth Hamikdach et vraiment porter le deuil ?

Merci

Chalom Ouvrah'a!

 

Demain soir je donnerai un cours sur ce sujet Béézrat Hachem, et il sera en ligne en principe Mercredi.

 

Béhatslah'a!

Repasser vêtements avant ticha beav

- Dimanche 19 juillet 2015 à 23h22 vu 533 fois

Kvod haRav chlita,

Je crois que le Ben Ich H'aï interdit le repassage pendant les 9 jours.

Est-ce bon de se montrer rigoureux ou serait-ce un manque de tsniout de sortir avec des vêtements froissés ? Quelle attitude sera la meilleure ?

Merci

Chalom Ouvrah'a!

 

Effectivement il y a un problème à repasser des vêtements pendant la période d'avant le 9 Av.

 

Dans ce cours http://www.torahacademy.fr/vetements-3-semaines j'ai rapporté l'opinion du Rav Ovadia Yossef zatsal qui a autorisé cela, et ai essayé d'expliquer pourquoi cette opinion n'a pas été retenue par de nombreux autres décisionnaires.

 

En tous cas, ce qui est sûr est que le fait de repasser n'est pas plus interdit que celui de faire des lessives. Or l'opinion de nombreux séfarades est qu'il est possible de laver les vêtements jusqu'à Chavoua Chéh'al Bo Ticha Béav, et non jusqu'à Roch H'odech Av. 

 

Or cette année il n'y a pas de Chavoua Chéh'al Bo vu que le 9 Av tombe un Chabbat, c'est donc autorisé d'après ces décisionnaires à repasser jusqu'alors.

 

Je pense donc qu'en cas de nécessité les séfarades peuvent se reposer sur cela pour repasser jusqu'au 9 Av.

 

Kol touv!

Lois pour l'achat d'une hannoukiah?

- Mercredi 02 décembre 2015 à 23h19 vu 511 fois

Kvod HaRav chlita,

envisageant l'achat d'une nouvelle hannoukiah, je souhaitais savoir s'il fallait privilégier une forme plutôt qu'une autre, un modèle pourrait-il être plus halakhiquement correct qu'un autre ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Si vous allumez à l'extérieur, il faut impérativement veiller à ce qu'elle soit dans une boite en verre de sorte à ce qu'elle ne s'éteigne pas au moindre coup de vent.

 

Si vous en avez les moyens, il y a d'après la Kabbale une H'oumra à ce que la H'annouccia soit en argent. 

 

Si vous n'en n'avez pas les moyens ce n'est pas du tout obligatoire. Plus elle est belle mieux c'est. Essayez de faire en sorte à ce qu'elle ne soit pas trop haute de sorte à ce que les bougies ne se trouvent pas à une hauteur de plus de 80 cm du sol.

 

Le Chamach, faites en sorte qu'il soit bien mis en évidence par rapport aux autres bougies (en retrais ou plus haut ou plus bas etc.).

 

Béhatslah'a et H'annoucca Saméah'!

bediquat hametz avant l heure

- Samedi 25 mars 2017 à 23h30 vu 226 fois

Kvod HaRav chlita

Peut on effectuer une bediquat hametz au fur et à mesure de ce que l on vient de nettoyer afin de faciliter la tâche le soir de la vraie bediqua et si oui, suffit il après avoir nettoyé un placard par exemple de bien le vérifier ou faut il le faire à une certaine heure avec une bougie ?

Merci beaucoup et Chavoua tov

Chalom Ouvrakha!

 

Un cours sur mesure pour vous :

 

http://www.torahacademy.fr/proceder-a-la-verification-du-h-amets-sans-stress

 

Kol touv !

H'ol hamoèd

Plombier juif à hol hamoed

- Lundi 06 avril 2015 à 21h37 vu 641 fois

Kvod HaRav chlita

Pour un dépannage urgent, puis je faire appel à un plombier juif pendant hol hamoed ?

merci beaucoup

Chalom!!

 

De quel type de réparation s'agit-il?

Est ce compliqué de réparer cela ou pas?

De ne pas réparer peut conduire à des dégâts?

 

Moadim Lésimh'a!

Ecrire hol hamoed

- Lundi 06 avril 2015 à 21h39 vu 570 fois

Kvod HaRav shlita

Puis je écrire hol hamoed pour transcrire sur papier des cours audio ?

si oui, forcément avec chinoui ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Vous pouvez le faire sans Chinouy s'il s'agit de cours de Torah, en particulier si vous avez peur d'oublier ce que vous avez entendu et que c'est important pour vous.

 

Demain matin un cours vidéo vous attend à ce sujet sur le site Béézrat Hachèm!  Je pense donc que c'est plutôt vous qui allez l'attendre!

 

Voici le lien de ce cours http://www.torahacademy.fr/ecriture-hol-hamoed

 

Moadim Lésimh'a!

Roch Hachana

Miel et sel sur la table de Roch Hachana

- Dimanche 14 septembre 2014 à 10h56 vu 773 fois

Kvod HaRav chlita

 

Quelle attitude suivre de Roch Hachana à Souccot, pour les sefaradim, en ce qui concerne le minhag de tremper la h'ala dans le miel, de quand à quand ?

Faut-il mettre uniquement le miel sur la table ou aussi la salière ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Ceci dépend beaucoup de votre coutume.

 

La coutume de nombreuses personnes est de tremper le pain dans du miel entre Roch Hachana et Chmini Atseret.

 

Certains trempent leur pain uniquement dans du miel. Toutefois le Kaf Hah'aïm écrit que c'est important de ne pas renoncer à l'usage de tremper le pain dans du sel. C'est pourquoi il conseille de tremper le pain dans du sel et dans du miel (ou du sucre tel qu'il le rapporte).

 

Chana tova oumetouka.

Tizkou likatèv véléh'étèm bésefer H'aïm tovim vaaroukim.

Pessah'

Matsot congelées de l'année précédente pour le Sédèr de Pessah'?

- Mardi 25 mars 2014 à 22h31 vu 618 fois
Kvod HaRav, Est-il possible de consommer des matsot chemourot pour pessah 2014 qui ont été congelées après pessah 2013 ? merci

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une excellente question.

 

En effet, la Halah'a (Choulh'an Arouh' chapitre 460) dit que les Matsot chémourot que l'on consomme le soir du Sédèr de Pessah' doivent avoir été cuisinées avec une intention particulière, à savoir celle d'accomplir la Mitsva.

En hébreu on appelle cela Léchèm Mitsva.

 

Ceci étant ce n'est pas nécessaire que les Matsot aient été cuisinées spécifiquement pour le Pessah' de cette année. Dès lors qu'elles ont été cuites avec cette intention elles deviennent Cachèr et ce pour n'importe quelle année.

 

Il est toutefois important de préciser qu'il peut arriver que des Matsot qui sont restées pendant un an dans une armoire peuvent être infectées par des bestioles, ce qui les rend impropre à la consommation.

Cependant, si vous les avez congelées, il n'est pas du tout à craindre cela!

 

Kol touv. 

Sens de pessa'h

- Lundi 31 mars 2014 à 09h25 vu 475 fois
Kvod HaRav, Pourriez vous nous aider √† comprendre ce que l'on attend de nous pendant cette p√©riode de nettoyage de Pess'ah, nous savons tous frotter notre maison et en enlever les miettes, mais comment enlever le h'ametz en nous-m√™me, comment le d√©busquer, l'√©liminer, comment se rendre libre, comment ne pas seulement accomplir des gestes techniques, halakhiques, quelles questions nous poser afin de vraiment donner du sens √† Pessa'h et ne pas passer √† c√īt√© ? MERCI pour votre aide pr√©cieuse, col touv

Chalom ouvrah'a!

 

Comme vous l'avez justement dit, il faut essayer de retirer le H'amèts qui est en nous, à savoir notre orgueil, notre égocentrisme, notre colère qui sont tous comparés au H'amèts.

 

Si vous vous posez ces questions, c'est vraiment que vous êtes sur la bonne voie de ne pas du tout passer à côté de votre Pessah', vu que vous prenez le temps de réfléchir.

 

L'un des conseils pour bien vivre son Pessah' comme toutes les fêtes d'ailleurs et autres événements de la vie, c'est de s'y préparer!

Une fête à laquelle on s'est préparé quelques jours avant n'a aucun rapport dans notre vécu avec une fête dans laquelle on atterrie sans s'y être préparé. Le Pélé yoèts insiste beaucoup sur cela.

 

Kol touv et béhatslah'a!

kachérisation de l'évier pour pessa'h

- Jeudi 10 avril 2014 à 00h18 vu 526 fois

Kvod HaRav,

J'ai toujours attendu 24h après le nettoyage, avant de kachériser l'évier pour pessa'h , sans que cela soit une coutume familiale.

Je viens de lire que pour les sepharadim, cela n'était pas nécessaire.

Dois-je continuer cette habitude ou puis-je me contenter de nettoyer et de kachériser dans la foulée ?

Merci beaucoup pour votre aide. Et avec toute notre gratitude

Chalom ouvrah'a!

 

La coutume Séfarade (contrairement à la coutume Achkénaze rapportée dans le Rama chapitre 452) est que pour la cachérisation des ustensiles pour Pessah', ce n'est pas la peine d'attendre 24 heures systématiquement, si la cachérisation est faite avant l'heure à partir de laquelle le h'amèts est prohibé.

 

Concernant la Hagala etc. si en dehors du H'amèts vous venez cachériser au même moment dans la casserole des couverts de lait et de viande, il faut nécessairement et même d'après les Séfarades que les ustensiles (ou ceux de lait ou ceux de viande) n'aient pas servi pendant 24 heures, de même si vous venez cachériser des couverts qui ont absorbés des aliments vraiment interdits, il faut attendre 24 heures avant la cachérisation.

 

En somme, pour l'évier, si vous avez deux éviers (un pour le lait et un pour la viande) et que le seul problème est celui du H'amèts et que vous êtes Séfarade ce n'est pas la peine d'attendre 24 heures bien que vous l'avez toujours fait.

 

Ce n'est pas la peine non plus de procéder à une annulation des voeux vu que la raison pour laquelle vous l'avez toujours fait est par non connaissance et non par mesure de rigueur.

 

Pessah' cacher vésaméah'!

Médicament oublié à Pessah

- Jeudi 29 mai 2014 à 14h28 vu 479 fois

Kvod HaRav,

Après Pessa'h, nous nous sommes rendus compte qu'une solution liquide pour les aphtes n'avait pas été vendue, pour un de mes enfants, qui a une aphte douloureuse, puis-je m'en servir ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous pouvez vous en servir pour plusieurs raisons:

  1. Je ne pense pas que vous deviez les vendre, vu que je n'imagine pas qu'ils contiennent du vrai h'amets etc. Cf http://www.torahacademy.fr/medicament-pessah
  2. Dans la vente du H'amets, on vend généralement tout le H'amets qui est en notre appartenance même si on l'ignorait et qu'on ne savait pas qu'il se trouvait chez nous, et même si on ne lui a pas réservé un endroit précis. Cf la fin de ce cours: http://www.torahacademy.fr/peut-on-se-reposer-sur-la-vente-du-h-amets
  3. Dans votre cas c'est pour un besoin de santé d'un enfant. Cette raison à elle seule n'aurait pas suffit. Surtout si votre enfant est déjà au dessus de l'âge de 9 ans.

 

Kol touv et Béssorot tovot!

Levure sèche et Pessa'h

- Jeudi 19 mars 2015 à 11h52 vu 600 fois

Kvod HaRav chlita,

Durant l'année, j'utilise de la levure sèche avec une bonne surveillance, après Pessa'h cette levure est souvent introuvable et il faudrait se contenter de levure fraîche dont la cacherout serait plus problématique.

J'ai entendu que cette levure pouvait se vendre ainsi que la levure chimique habituellement utilisée pour les gâteaux. Puis je acheter d'avance de la levure pour mes halott d'après Pessa'h pour la vendre avec le H'amets, de crainte de ne pas la trouver après le H'ag ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

D'après la Halah'a, il est possible de tout vendre, même le vrai H'amets si la vente est bien faite.

Certains se montrent plus rigoureux et préfèrent éviter de vendre le vrai H'amets. 

 

Dans tous les cas après avoir bien vérifié les constituants de la levure, ce n'est pas H'amets, vous pouvez donc tout à fait l'acheter avant Pessah'

 

Kol touv!

bediquat hametz avant l heure

- Samedi 25 mars 2017 à 23h30 vu 226 fois

Kvod HaRav chlita

Peut on effectuer une bediquat hametz au fur et à mesure de ce que l on vient de nettoyer afin de faciliter la tâche le soir de la vraie bediqua et si oui, suffit il après avoir nettoyé un placard par exemple de bien le vérifier ou faut il le faire à une certaine heure avec une bougie ?

Merci beaucoup et Chavoua tov

Chalom Ouvrakha!

 

Un cours sur mesure pour vous :

 

http://www.torahacademy.fr/proceder-a-la-verification-du-h-amets-sans-stress

 

Kol touv !

Chavouot

Préparation à Chavouot

- Mardi 27 mai 2014 à 09h36 vu 812 fois

Kvod HaRav

Comment réussir Chavouot lorsqu'on est une femme, quel travail accomplir en dehors du travail des midot et de la hakarat hatov, comment se remplir jusqu'au Chavouot suivant et ne surtout pas passer à côté.

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Je me fais un plaisir à lire vos questions toujours aussi empruntes de crainte de D. et d'envie de bien faire.

 

Il me semble que les différentes pistes que vous devez suivre sont:

 

  1- Travailler sur vos Midot, comme vous l'avez suggéré et comme on l'a expliqué dans le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/parachat-bamidbar-et-preparation-a-recevoir-la-torah  

 

  2- Beaucoup travailler sue la modestie comme nous l'avons expliqué dans le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/bamidbar2 

 

  3- Vous rentrer dans une disposition d'esprit que vous voulez être un réceptacle pour recevoir la Torah que D. souhaite vous donner à nouveau cette année.

 

 4- Vous engager à vous renforcer pour toute l'année à venir dans l'accomplissement des Mitsvots de cette fabuleuse Torah!

 

Kol touv et H'ag Saméah'!

Hannouka

allumage de la hanoukia

- Jeudi 11 décembre 2014 à 23h54 vu 661 fois

Kvod HaRav chlita,

Je crois avoir retenu de l'an passé, qu'il était bien d'allumer le chamach en dernier.

Dans cette optique, j'allume donc les nerot de hanouka avec une autre flamme.

Cette allumette ou bougie dont je vais me servir, faut - il la souffler entre 2 nérot et la rallumer à chaque fois ou cela n'a t'il pas d'importance ?

Par exemple, le 4e jour, j'allume mes 4 mèches les unes derrière les autres à l'aide d'une bougie sans interruption ou dois-je souffler cette bougie et la rallumer entre la 1e et la 2e, la 2e et la 3e et ainsi de suite ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Je crois avoir retenu de l'an passé, qu'il était bien d'allumer le chamach en dernier.

 

C'est vrai que c'est une coutume qui est très répandue, toutefois certains ont la coutume d'allumer le Chamach en premier.

 

Cette allumette ou bougie dont je vais me servir, faut - il la souffler entre 2 nérot et la rallumer à chaque fois ou cela n'a t'il pas d'importance ?

 

Non, pas du tout, il n'y a aucune raison de l'éteindre entre les deux bougies. Au contraire ceci serait une interruption totalement inutile entre la bénédiction et l'allumage.

 

Ce qui est vrai, c'est que quelquefois, il y a tellement de vent, qu'on n'a pas le choix de rallumer la bougie à chaque instant.

 

Chabbat Chalom!

Heure d'allumage et occupée à une mitsva

- Jeudi 11 décembre 2014 à 23h58 vu 513 fois

Kvod HaRav chlita,

je souhaite allumer mes nérot de hanouka à la meilleure heure, mais si je sais que cela peut déranger les personnes chez lesquelles à cette heure là je m'occupe de leurs parents âgés, dois je demander à partir plus tôt, sachant qu'eux vont allumer tard (vers 20h) ou dois je rester pour la mitsva de hessed et renoncer à allumer tôt ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Ceci dépend beaucoup d'un autre facteur. Pourront ils trouver un autre arrangement? Si oui, alors c'est l'idéal, pour que vous puissiez la Mitsva de la façon la meilleure.

 

Sinon, vous pouvez rester et accomplir la Mitsva de H'essed, puis ensuite allumer aux alentours de 20h00, vu que c'est encore le temps auquel on peut allumer même à priori d'après certains, vu qu'il y a encore beaucoup de va et viens dans les rues, ainsi que je l'ai expliqué dans les cours sur Hannouka qui seront mis en ligne en début de semaine prochaine Béézrat Hachèm!

 

Kol touv!

Lois pour l'achat d'une hannoukiah?

- Mercredi 02 décembre 2015 à 23h19 vu 511 fois

Kvod HaRav chlita,

envisageant l'achat d'une nouvelle hannoukiah, je souhaitais savoir s'il fallait privilégier une forme plutôt qu'une autre, un modèle pourrait-il être plus halakhiquement correct qu'un autre ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Si vous allumez à l'extérieur, il faut impérativement veiller à ce qu'elle soit dans une boite en verre de sorte à ce qu'elle ne s'éteigne pas au moindre coup de vent.

 

Si vous en avez les moyens, il y a d'après la Kabbale une H'oumra à ce que la H'annouccia soit en argent. 

 

Si vous n'en n'avez pas les moyens ce n'est pas du tout obligatoire. Plus elle est belle mieux c'est. Essayez de faire en sorte à ce qu'elle ne soit pas trop haute de sorte à ce que les bougies ne se trouvent pas à une hauteur de plus de 80 cm du sol.

 

Le Chamach, faites en sorte qu'il soit bien mis en évidence par rapport aux autres bougies (en retrais ou plus haut ou plus bas etc.).

 

Béhatslah'a et H'annoucca Saméah'!

Période du 9 Av.

Pleurer sur l'absence du Beth Hamikdach

- Dimanche 19 juillet 2015 à 18h24 vu 439 fois

Kvod HaRav chlita

Quel travail faire pour ressentir l'absence du Beth Hamikdach et vraiment porter le deuil ?

Merci

Chalom Ouvrah'a!

 

Demain soir je donnerai un cours sur ce sujet Béézrat Hachem, et il sera en ligne en principe Mercredi.

 

Béhatslah'a!

Repasser vêtements avant ticha beav

- Dimanche 19 juillet 2015 à 23h22 vu 533 fois

Kvod haRav chlita,

Je crois que le Ben Ich H'aï interdit le repassage pendant les 9 jours.

Est-ce bon de se montrer rigoureux ou serait-ce un manque de tsniout de sortir avec des vêtements froissés ? Quelle attitude sera la meilleure ?

Merci

Chalom Ouvrah'a!

 

Effectivement il y a un problème à repasser des vêtements pendant la période d'avant le 9 Av.

 

Dans ce cours http://www.torahacademy.fr/vetements-3-semaines j'ai rapporté l'opinion du Rav Ovadia Yossef zatsal qui a autorisé cela, et ai essayé d'expliquer pourquoi cette opinion n'a pas été retenue par de nombreux autres décisionnaires.

 

En tous cas, ce qui est sûr est que le fait de repasser n'est pas plus interdit que celui de faire des lessives. Or l'opinion de nombreux séfarades est qu'il est possible de laver les vêtements jusqu'à Chavoua Chéh'al Bo Ticha Béav, et non jusqu'à Roch H'odech Av. 

 

Or cette année il n'y a pas de Chavoua Chéh'al Bo vu que le 9 Av tombe un Chabbat, c'est donc autorisé d'après ces décisionnaires à repasser jusqu'alors.

 

Je pense donc qu'en cas de nécessité les séfarades peuvent se reposer sur cela pour repasser jusqu'au 9 Av.

 

Kol touv!

Je√Ľnes

Je√Ľne et m√©dicaments

- Samedi 04 juillet 2015 à 23h47 vu 570 fois

Kvod haRav chlita, Chavoua tov,

Je suis depuis qq jours sous traitement antibiotique, cortisone et autres pour une infection dûe à une piqûre d'insecte, par ailleurs, j'ai un traitement pour la fatigue.

Je me sens faible, et la chaleur prévue demain est de 39 degrés et je travaille dehors le matin. Que faire par rapport à ce jeûne que j'aimerais faire et que j'appréhende beaucoup ?

Merci beaucoup.

Chalom!

 

Ne jeûnez pas, vous êtes dispensée.

 

Kol touv!

Période du Omer

Sefirat haomer pour les femmes séfarades

- Vendredi 18 avril 2014 à 09h33 vu 456 fois

Kvod HaRav,

Pour une femme séfarade, est-il mieux de compter le omèr sans berah'a, ou de s'abstenir de compter al pi sod?

 

Merci beaucoup.

Chalom ouvrah'a!

 

Tout d'abord il faut savoir que la Séfirah haomèr (le compte du Omèr) est une Mitsva qui dépend du temps, vu qu'on ne la récite que la nuit et non le jour, de ce fait les femmes en sont totalement dispensées.

Toutefois le Magen Avraham, un Grand Décisionnaire Achkénaze écrit que les femmes ont pris sur elles la récitation de cette bénédiction et l'accomplissement de cette Mitsva.

Certains Décisionnaires Achkénazes discutent ce point de vue et pensent que les femmes n'ont jamais pris cela sur elles.

 

En pratque certaines femmes Achkénazes accomplissent cette Mitsva en récitant la bénédiction. Généralement elles demandent à leur mari ou à un autre homme proche de le leur rappeler chaque soir.

Certaines femmes Achkénazes accomplissent cette Mitsva mais sans réciter la bénédiction.

 

Le Ben Ich H'aï rapporte dans son responsa l'opinion du zohar selon lequel cette Mitsva ne concerne de par son essence que les hommes et non les femmes.

Selon lui, il vaut mieux que les femmes n'accomplissent pas du tout cette Mitsva, ni avec ni sans récitation de la bénédiction.

 

Le Rav Mazouz atteste que telle est la coutume à suivre pour les femmes Séfarades.

 

Kol touv et Pessah' cacher vésaméah'!

 

Achat pour Pessah livré trop tard

- Lundi 06 avril 2015 à 21h42 vu 471 fois

Kvod HaRav shlita 15 jours avant Pessah, j'ai commandé et payé sur internet une perruque qui devait être livrée dans les 48h, à ce jour, elle n'a pas encore été livrée, si le colis arrive pendant hol hamoed, puis je la porter ?

et si elle devait arriver après pessa'h, dois je attendre la fin du omer ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Si elle arrive pendant H'ol Hamoed, il n'y a aucun problème à la porter!

 

Si elle arrive pendant le Omer, essayez de la porter la première fois pendant Chabbat! Mais d'après la stricte loi vous pouvez la porter même en semaine d'après de nombreux décisionnaires.

 

Veuillez écouter le cours suivant à ce sujet: http://www.torahacademy.fr/reciter-la-bracha-de-chehehiyanou-pendant-le-omer

 

Moadim Lésimh'a!

Bénédictions

granola et galettes de légumes : quelle brah'a ?

- Dimanche 27 avril 2014 à 21h02 vu 492 fois

kvod HaRav,

quelles berahot avant et après doit-on réciter pour la consommation de granola (mélange maison de flocons d'avoine - majoritaire - raisins secs - amandes - huile, poudre de cacao, sirop d'érable cuits au four) et la consommation de galettes de légumes (mélange de flocons d'avoine - courgettes - carottes - oignons - oeuf - lait cuits dans la poêle) ?

Merci beaucoup pour vos réponses.

Chalom

 

La bénédiction sur les granolas est Boré péri haadama. Vu que ces flocons d'avoine n'ont pas été cuits avec de l'eau et changé de consistance tel qu'est le cas par exemple concernant le blé de la dafina (où la cuisson fait que sa bénédiction est Mézonot). 

Choulh'an Arouh' chapitre 208.

 

Au sujet de la bénédiction finale la bénédiction à réciter est Boré néfachot rabot.

Toutefois étant donné que certains Richonim ont écrit que la bénédiction à réciter est Bérah'a Ah'at Méén Chaloch, un peu comme Al hamihya, sauf qu'il faudrait dire "al haadama véal péri haadama", s'il est vrai qu'on ne tranche pas comme eux, et qu'on ne connait cette bénédiction finale de "al haadama véal péri haadama", il n'en demeure pas moins vrai que certains Grands Décisionnaires recommandent de ne pas manger de tels aliments en dehors d'un repas de pain de sorte à ne pas avoir à rentrer dans un doute concernant la bénédiction finale.

(Choulh'an Arouh' chapitre 208).

 

La raison pour laquelle la bénédiction sur ce blé acquitte les autres aliments qui y sont mélangés est parce que le blé se trouve généralement en quantité majeure et il est donc la chose principale dans ce mélange.

 

Concernant le deuxième plat dont vous me faites part, je ne sais pas s'il s'agit du même type de blé, ou si celui ci a vraiment subi une cuisson auquel cas la bénédiction deviendrait Mézonot.

 

Kol touv.

Chehehianou sur un nouveau four

- Jeudi 15 mai 2014 à 08h38 vu 619 fois

Kvod HaRav,

Je suis amenée à m'acheter un nouveau four, l'ancien étant devenu hors d'usage. Sachant que cela me procurera de la joie de cuire avec ce nouveau four et que j'ai du plaisir avec cet achat, est-il souhaitable de prononcer la bénédiction de chehehianou ? Je précise que cet achat aura lieu de façon effective après lag baomer, bien que la commande a été faite hier. Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

D'après la coutume achkénaze on récite cette bénédiction lors de l'achat d'appareils qui coûtent cher et dont l'acaht procure une certaine joie. (Choulh'an Arouh' et Michna béroura chapitre 223).

Cette bénédiction doit être récitée au moment de l'achat. Si vous ne le prenez pas immédiatement avec vous mais qu'on vous la livre plus tard, vous devez réciter cette bénédiction au moment où on vous la livre à la maison.

 

Toutefois la coutume Séfarade est de ne pas réciter cette bénédiction sur l'achat d'appareils mais que sur des nouveaux vêtements. (Kaf hah'aïm paragraphe 20, Ben Ich H'aï Parachat Réé paragraphe 5, Yalkout Yossef tome 3 page תקצה).

 

Ceci étant, l'un des deux conseils donnés est:

  • De se procurer ce jour ci un nouveau vêtement ou un nouveau fruit, et ce faisant de réciter la bénédiction en bonne et due forme en ayant l'intention d'acquitter cet appareil électro-ménager.
  • De réciter la bénédiction sans la mention du nom de D. (Dans le cas où le premier conseil ne peut être appliqué).

 

Kol touv! Tith'adechou! 

Quelle Bérah'a sur un crumble?

- Lundi 02 juin 2014 à 14h04 vu 663 fois

kvod HaRav

Quelle berah'a doit prononcer sur un crumble de fruits ?

Chalom Ouvrah'a!

 

Si j'ai bien compris la définition du crumble est:

 

"Le crumble, en général aux fruits est un gâteau d’origine britannique composé d’une couche de fruits dans le fond du plat, et d’une couche de pâte à l’apparence émiettée d’où le nom : en anglais to crumble signifie « tomber en miettes ». Ce gâteau est préparé au four. Au Québec, on nomme aussi ce dessert « croustade ».

Outre les fruits, les ingrédients sont dans l’ordre décroissant de quantité : farine, sucre (cassonade), beurre, pincée de sel. Au Québec, il est fréquent d'ajouter des flocons d’avoine en substitution d'une partie de la farine."

 

Si je comprends bien, il y aurait donc une pâte à tarte en dessous dont la bénédiction est Mézonot.

 

Pour pouvoir vous répondre précisément j'aurais besoin de plus d'informations.

 

Cette pâte vient pour rassasier, pour donner du goût ou juste pour qu'on puisse tenir la part qu'on a dans les mains?

 

La quantité de fruits qui se trouve au dessus est très grande proportionnellement à cette pâte (comme c'est le cas dans un gâteau de glace) ou alors non (comme c'est le cas dans une tarte ordinaire)?

 

Vous enfrournez le tout d'un coup ou d'abord la pâte puis ensuite vous mettez la garniture à l'intérieur?

 

Merci de ces précisions qui m'aideront à vous répondre clairement.

 

Kol touv!

berah'a sur crêpe faite de farine de pois chiches

- Dimanche 29 juin 2014 à 23h04 vu 540 fois

Kvod HaRav chlita

Quelle bera'ha faut-il faire sur une crêpe faite de farine de pois chiches, eau et épices ?

Merci beaucoup.

Chalom ouvrah'a!

 

Faites Chéhakol! Ce n'est pas une farine de céréales!

 

Béhatslah'a rabba pour tout!

A quel moment le matin prononcer la berah'a de netilat yadaim ?

- Dimanche 24 ao√Ľt 2014 √† 00h41 vu 739 fois

Kvod HaRav chlita,

Lorsqu'une femme fait la netilat au pied de son lit, puis se rend à la salle de bains, à quel moment, doit-elle prononcer les berah'ot de netilat et d'acher yatsar ?

Une fois habillée, au moment où elle récite les berah'ot hachah'ar ?

Ou lorsqu'elle sort de la salle de bains et qu'elle se lave les mains pour la 2e fois ?

Merci beaucoup pour vos réponses qui ont l'immense mérite de nous sortir du doute.

Chalom Ouvrah'a!

 

Il existe une grande discussion entre nos Maîtres quand au sens de cette Nétilat yadaïm du matin. Pour quelle raison a t'elle été instituée?

 

En quelques mots:

 

  -L'opinion du Roch est que cette Nétila a été instituée du fait que pendant la nuit il est fréquent que nos mains entrent en contact avec des parties du corps qui transpirent etc. et il faut donc se laver les mains en l'honneur de la prière du matin qui va se présenter à nous. C'est donc pour s'assurer que nos mains seront propres au moment de l'office du matin  que nos sages ont institué cette Nétila dès notre réveil.

 

  -L'opinion du Rachba en revanche est que la raison de la Nétila du matin est parce que l'homme à son réveil est semblable à une nouvelle créature qui s'engage dans une nouvelle journée de service divin et il convient donc de se laver les mains de sorte à se sanctifier, un peu comme le Cohen se préparait au service divin en se lavant les mains.

 

La grande incidence pratique qui découle de cette discussion est de savoir lorsqu'on se réveille le matin et qu'on fait la Nétila près du lit, puis qu'ensuite on sait très bien que jusqu'à l'heure de la prière on ira à nouveau aux toilettes.A quel moment faut il réciter la bénédiction de la Nétila?

 

D'après le Rachba, il faudrait ou on pourrait en tous cas la réciter dès le réveil vu que depuis ce moment nous sommes une nouvelle créature etc.

 

D'après le Roch, en revanche, vu que tout le but de cette Nétila est de s'assurer que nos mains seront propres au moment de la prière du matin, il s'avère que si on sait qu'on se rendra à nouveau aux toilettes avant cette prière, il faudra à ce moment là réciter la bénédiction de Nétila et non avant. 

 

C'est pourquoi le Béour Halah'a dans le chapitre 4 écrit que pour s'acquitter des deux opinions il convient de réciter cette bénédiction la dernière fois que l'on s'est sali les mains avant la prière. Telle fut aussi la coutume du Gaon de Vilna, du Rav Chlomo Zalman Oyerbah' zatsal et d'autres grands Décisionnaires.

 

En revanche, d'après les Kabbalistes et d'après aussi certains Décisionnaires, le moment propice à la bénédiction, est le plus proche possible du lever du matin.

 

Simplement vu qu'il n'est pas permis de réciter des bénédictions au moment où on a besoin de se rendre aux toilettes, et vu que généralement au lever on ressent le besoin de s'y rendre, on attend donc de s'être rendu aux toilettes juste après le lever et après la Nétila qu'on récite en sortant des toilettes on récite les bénédictions de Al nétilat Yadaïm et de Acher Yatsar.

 

C'est dans ce sens qu'ont tranché le Kaf Hah'aïm, le Rav brandsdorfer zatsal et de nombreux autres Décisionnaires.

 

En pratique, étant l'objet d'une discussion très sérieuse, le H'azon Ich a enseigné que quelque soit la coutume qu'on suive, on fait bien, et on est en règle avec la Halah'a.

 

Kol touv!

Netilat yadaim sur du mezonot

- Dimanche 24 ao√Ľt 2014 √† 00h44 vu 627 fois

Kvod HaRav chlita,

si on l'habitude de faire melave malka sur du motsi et qu'on souhaite le remplacer par du mezonot, à partir de combien de grammes de mezonot peut-on faire netilat et birkat hamazon ? Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Il existe une discussion entre nos Maîtres pour savoir à partir de quelle quantité, il est nécessaire de réciter Hamotsi lorsqu'on consomme des gâteaux.

En effet, la quantité à partir de laquelle il est nécessaire de réciter Hamotsi lorsqu'on consomme des gâteaux est de  Prass.

 

Or, d'après certains, 1 Prass correspond à un volume de 3 oeufs, alors que pour d'autres il correspond à un volume de 4 oeufs. (Discussion entre Rachi et Tossefot).

 

Le volume d'un oeuf correspond à 54 grammes.

 

Donc, d'après certains on doit réciter cette bénédiction depuis déjà 162 grammes, alors que d'après d'autres à partit de 216 grammes.

 

En pratique, compte tenu du principe ספק ברכות להקל à savoir qu'on préfère prononcer le moins de bénédictions possible dans un cas de doute, on ne récite le Motsi et Birkat hamazone, qu'à partir d'une quantité d'environ 213 grammes.

 

Toutefois pour sortir du doute, la recommandation du Ben Ich H'aï et du Kaf Hah'aïm est de s'efforcer de consommer moins qu'un que 162 grammes, pour éviter le doute.

 

En résumé:

 

A partir de 216 grammes, on récite la bénédiction de hamotsi etc.

Lorsqu'on consomme moins que 162 grammes, on récite Mézonot.

Lorsqu'on consomme une quantité qui varie entre 162 grammes et 216 grammes, on récite Mézonot, mais une personne voulant bien faire éviterait de manger une telle quantité de mézonot pour ne pas se trouver dans le doute si effectivement elle devait réciter mézonot et non Hamotsi.

 

Kol touv! 

prélever avec berah'a

- Lundi 01 septembre 2014 à 22h06 vu 610 fois

Kvod haRav chlita,

 

1.Si je pétris une pâte à h'alla de 1.650 g ou 2.250 g de farine, et que je me sers de cette pâte, pour en faire des hallot d'une part et une pizza pour séouda chlichit d'autre part, puis-je faire la berah'a sur le prélèvement ?

2.Si je me sers de cette pâte, pour en faire des hallot pour moi d'une part et pour en faire des hallot pour une autre famille d'autre part, puis-je réciter la berah'a de h'alla ?

3.si je me sers de la pâte, pour en faire des hallot d'une part, et farci une autre partie de la pâte avec du chocolat, la berah'a est interdite ?

Merci beaucoup et encore grand Mazal Tov pour le bar-mitsva

Chalom Ouvrah'a!

 

1- Si votre pizza est faite à partir de la même pâte que vos gâteaux, il n'y a aucun problème à réciter la bénédiction.

 

2- Si vous distribuez ces H'allot alors qu'elles sont encore en état de pâte, il ne faut pas réciter la bénédiction. Si vous les distribuez alors que les H'allot sont cuites, bien que vous saviez depuis le départ qu'une fois cuites vous alliez les distribuer, vous pouvez réciter la bénédiction.

 

3- Si les pâtes sont distinctes et que vous ne souhaitez pas qu'elles se mélangent, alors sans bénédiction. Si la pâte est identique mais que suite au fourrage vous ne souhaitez pas que cela se mélange vu qu'il s'agit de deux types de fourrage etc. à mon avis il ne faut pas réciter de bénédiction. Le Rav Bakchi Doron Chlita fût d'accord avec moi lorsque je l'ai interrogé à ce sujet. Je sais que certaines personnes voient les choses différemment de cela, mais à mon avis telle est la Halah'a, à savoir prélever certes mais sans réciter de bénédiction.

 

Pour toutes ces questions cf aussi http://www.torahacademy.fr/lois-du-prelevement-de-la-halla

 

Merci pour vos bénédictions.

Je reviens à la minute de l'hôpital, nous venons d'avoir cette nuit un petit garçon Barouh' hachèm.

 

Bismah'ot estlah'èm. Amen!

 

Kol touv. 

Berah'a bessamim sur la cannelle?

- Samedi 29 novembre 2014 à 22h34 vu 684 fois

Kvod HaRav chlita Quelle berah'a prononcer sur des bâtons de cannelle pour havdala (miné béssamim, atsé béssamim ?)

Chavoua tov!

Merci beaucoup

Chavoua tov!

 

La coutume Séfarade est de faire Boré Atsé Béssamim.

 

La coutume Achkénaze est de faire Boré Miné Béssamim.

 

Kol touv!

tefilat haderer

- Mercredi 24 décembre 2014 à 21h12 vu 641 fois

Kvod haRav chlita

 

Faut-il réciter la tefilat haderer lorsqu'on prend le bus de Jérusalem à Bnei Brak, si oui, avec ou sans berah'a?

 

Merci beaucoup

Chalom!

 

Oui, avec brah'a si le temps du trajet est de 72 minutes. Ou si vous rentrez le jour ou soir même auquel cas on compte le trajet allez et retour.

 

Kol touv!

Tou bichvat et cheheh'eianou

- Dimanche 01 février 2015 à 14h13 vu 535 fois

Kvod haRav chlita,

j'ai acheté des groseilles et des myrtilles pour faire cheheh'eianou lors du seder de tou bichvat, est-ce possible ? Sur quels fruits est-il problématique de faire cheheh'eianou ?

Merci beaucoup et Chavoua Tov

Chalom!

 

Il n'y a a aucun problème de réciter Chéhéyanou dessus.

 

Seuls les fruits un peu acides qu'on n'aime pas tellement, il vaut mieux d'après certains éviter de réciter Chéhéiyanou dessus (s'il vous est possible de réciter sur un autre fruit à la place).

 

Cf aussi http://www.torahacademy.fr/chehe-hianou-sur-un-fruit_2

 

Au sujet de la bénédiction sur les légumes, le Michna Béroura écrit au nom du Chla qu'il ne faut pas réciter Chéhéhiyanou sur les légumes, de peur qu'on en vienne à se tromper et à réciter Chéhéhiyanou sur un légume de l'année précédente.

 

De là, certains grands Décisionnaires ont déduit que tout le problème ne concerne que des légumes où la confusion est facile, comme des carottes etc. Mais pour des fruits tels que la pastèque etc. la confusion ne peut exister et on peut donc réciter Chéhéiyanou même d'après le Chlah.

 

En pratique, le Arouh' Hachoulh'an écrit qu'on ne récite Chéhéiyanou que sur des légumes importants, pas sur les autres.

 

En pratique, l'opinion de la plupart des Décisionnaires est que sur les pastèques, les melons etc. il est tout-à-fait possible de réciter Chéhéhiyanou. Sur des légumes moins importants, l'opinion Achkénaz est de ne pas réciter Chéhéhiyanou. Celle de Rav Mordeh'aï Eliahou Zatsal et du Yalkout Yossef est qu'il est possible de réciter sur tout légume nouveau dès lors qu'on est certain qu'il date de cette nouvelle année.

 

Kol touv!

Pluie de m√©t√©ores cette nuit sur Isra√ęl?

- Mercredi 12 ao√Ľt 2015 √† 21h48 vu 527 fois

Kvod HaRav chlita

 

J'ai lu que cette nuit il est prévu une pluie exceptionnelle de météores ressemblant à des étoiles filantes.

 

A la vue d'un tel phénomène, y aurait-il une berah'a de circonstance ?

 

Merci

Chalom Ouvrah'a Mme Chiviti 26.

 

Je vous remercie pour vos questions de circonstance.

 

Je viens de me rendre sur mon balcon, mais pour l'instant je ne vois rien qui s'apparente à cela.

 

En tous cas, le Choulh'an Arouh' écrit explicitement au chapitre 227 paragraphe 1, que sur le כוכב השביט il faut réciter la bénédiction de "Ossé Maassé Béréchit", et celui qui souhaiterait réciter "Chékoh'o Ougvourato etc." (à la place de cette première bénédiction) pourrait aussi le faire.

 

Certains décisionnaires disent que cette fameuse étoile est l'étoile filante. D'autres disent qu'il s'agit des météorites dont vous faites état.

 

En pratique certains décisionnaires conseillent compte tenu de ce doute, de réciter cette bénédiction sans mention du nom de D.

 

Kol touv!

Cannelle pour la havdalah

- Dimanche 16 ao√Ľt 2015 √† 00h00 vu 503 fois

Kvod HaRav shlita

 

Peut-on utiliser de la cannelle en poudre pour les bessamims de la havdalah et si oui avec quelle berah'a : atsei, miné ...

 

Merci beaucoup

Chalom!

 

Je pense vous avoir déjà répondu à la question, dans le lien suivant: http://www.torahacademy.fr/havdala-berah-a-bessamim

 

Le fait qu'elle soit en poudre ne change rien.

 

Kol touv!

P√Ęte fourr√©e sal√©e, quelle berah'a

- Vendredi 30 octobre 2015 à 10h35 vu 435 fois

Kvod HaRav chlita,

 

il m'arrive de faire des hallot fourrées avec des oignons, olives, tomates séchées et épices, d'après votre cours, il y a mahloket.

 

Si je souhaite m'acquitter d'après toutes les opinions, est ce en ordre si je mets 2 hallots sur la table dont 1 sera fourrée et l'autre non, et que je fais hamotsi sur celle qui n'est pas fourrée ?

 

merci beaucoup et Shabbat Shalom

Chalom!

 

Non il vaut mieux faire Hamotsi sur Leh'em Michna dont les deux ont un statut de pain.

Alors mettez celle là à table si vous souhaitez mais en dehors de cela il faudrait qu'il y ait à table 2 Hallot qui ont un statut de pain.

Au cours du repas une fois que vous aurez consommé 56 grammes de H'alla ordinaire vous pouvez tout à fait continuer votre repas sur l'autre H'alla.

 

Kol touv et Chabbat Chalom!

converti et chelo assani goy

- Lundi 08 mai 2017 à 20h01 vu 356 fois

Kvod HaRav chlita

Un(e) converti(e) doit il réciter la braha chelo assani goy(a) ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrakha !

 

Le Rama (chap. 46 § 4) stipule de ne pas prononcer cette Brakha du fait que ce serait comme un mensonge de proclamer que D. ne m'a pas fait non-juif alors qu'il m'a fait non-juif. 

 

Toutefois certains décisionnaires ont stipulé qu'il est possible s'ils le souhaitent. 

 

C'est pourquoi je vous recommande de réciter sans la mention du nom de D.

 

En ce qui est de la Birkat Hatorah "Acher Ba'har Banou Mikol Haamim" il n'y a aucun inconvénient parce que ce n'est pas un mensonge que vous faites partie intégrante du peuple juif, peuple choisi. Mais dire que D. ne vous a pas fait non-juif à un moment donné est un peu un mensonge. 

Kol touv !

Rituel de la prière

Comment réciter Téhilim pour quelqu'un?

- Dimanche 09 novembre 2014 à 22h10 vu 725 fois

Kvod HaRav chlita

Lorsqu'on souhaite dire des tehilims pour une personne avec les lettres de son ou ses prénoms, notamment dans le tehilim 119, faut-il prendre la première et la dernière lettre du ou des prénoms ou toutes les lettres du ou des prénoms ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

La coutume est de prendre toutes les lettres du ou des prénoms de la personne ainsi que celles du prénom de sa maman.

 

Kol touv.

prier avant le je√Ľne

- Mardi 15 septembre 2015 à 22h38 vu 471 fois

Kvod HaRav Chlita,

 

Si l'on souhaite manger avant le jeûne demain matin, peut-on faire les berahots hashahar ? la tefila ? Merci beaucoup.

Gma'h hatima tova

Chalom

 

La Téfila non, il faut attendre a priori le Nets pour prier si cela vous est possible.

 

Les Birkot Hachah'ar aussi autant attendre le Amoud Hachah'ar pour les réciter.

 

Kol touv!

Gmar H'atima Tova!

tehilim la nuit

- Jeudi 19 novembre 2015 à 23h32 vu 457 fois

Kvod HaRav chlita,

est il permis pour une femme de réciter des tehilim la nuit pour la yeshoua du klal Israel ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui c'est tout à fait autorisé!

Le peuple juif en a grandement besoin.

Regardez ce lien s'il vous plait:

http://www.torahacademy.fr/information-generale-sur-la-lecture-du-tikoune-haklali-et-du-perek-chira

 

Kol touv et Chabbat Chalom!

Deuil

apporter des plats à une famille en deuil

- Jeudi 01 mai 2014 à 10h23 vu 1497 fois

kvod HaRav.

Je souhaite faire une visite de nehoum avelim vendredi après-midi, puis-je leur apporter des gâteaux pour shabatt ?

Puis-je les appeler et leur proposer mon aide pour cuire les repas de shabatt ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui bien sûr, c'est une Mitsva très grande que vous ferez.

En effet, bien qu'il soit écrit dans la Halah'a qu'on n'a pas le droit d'offrir de cadeaux à des endeuillés (Choulh'an Arouh' chapitre 385), les grands Décisionnaires écrivent qu'apporter des aliments c'est permis, et ce n'est pas considéré comme étant un cadeau.

 

Il existe justement une coutume selon laquelle on prépare systématiquement les repas des endeuillés pendant les sept jours de deuil. La raison en est que les endeuillés n'ont pas le droit de travailler pendant les sept jours de deuil. Donc les pauvres qui n'ont pas d'argent mis de côté, risquent d'avoir faim eux et leur famille pendant ces sept jours, c'est pourquoi dans certains milieux la coutume est de préparer systématiquement à tous les endeuillés des repas pendant les sept jours de sorte à ne pas humilier les pauvres si on ne leur préparait qu'à eux.

 

Continuez dans votre voie de H'essed perpétuel avec tous vos proches et que D. vous le rende en puissance infinie.

 

Kol touv et Chabbat chalom.

Fleurs dans l'année de deuil

- Lundi 06 avril 2015 à 21h44 vu 561 fois

Kvod HaRav chlita

Puis je offrir des fleurs à une dame âgée qui est en deuil de son mari depuis 6 semaines environ ? Merci beaucoup

Chalom!

 

Les trente jours de deuil sont terminés et il n'y a aucun aucun problème de lui offrir des fleurs ou tout autre cadeau!

 

Les 12 mois concernent le deuil sur un parent (père ou mère) et non pour le mari ou l'épouse défunts.

 

Moadim Lésimh'a!

Tsédaka et Maasser

Conditions pour prêt à un gma'h

- Mardi 04 novembre 2014 à 22h26 vu 614 fois

Kvod HaRav chlita

Si l'on souhaite confier de l'argent à un gma'h, faut-il prendre des précautions auparavant et si oui, lesquelles ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Tout d'abord vous devez savoir que c'est une immense Mitsva de prêter de l'argent à un Gmah' de sorte à ce qu'il le prête à son tour à toutes les personnes nécessiteuses.

 

Le H'afets H'aïm dit que c'est une Mitsva absolument sublime en ce sens où elle est accomplie à chaque fois que votre argent est prêté, même lorsque vous dormez etc.

 

Il faut vous assurer:

 

  1. Que les personnes auxquelles vous confiez cet argent (les responsables du Gmah') soient des personnes de confiance et en mesure de gérer un Gmah' d'argent, qu'ils aient la tête sur les épaules etc.
  2. Lisez bien toutes les clauses auxquelles ces personnes vous soumettent en cas de perte, de vol etc.
  3. N'oubliez pas d'obtenir une signature de leur part sur un Chtar en bonne et due forme.

 

Kol touv! 

Maasser sur intérêts

- Mercredi 21 janvier 2015 à 13h35 vu 467 fois

Kvod HaRav chlita

Si la banque nous verse des intérêts sur une somme sur laquelle on déjà prélevé le maasser, prélève t'on à nouveau le maasser sur les intérêts ?

Ou peut-on se servir des intérêts pour payer la yechiva d'un enfant ?

Merci

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui, il faut donner le Maassèr c'est à dire un diziaime de la somme gagnée par les intérêts.

 

Vous pouvez vous servir de ces intérêts pour ce que vous souhaitez en dehors la somme du Maassèr qu'il faut donner à la Tsédaka.

 

En revanche, il vous est tout à fait possible de payer la Yéchiva avec l'argent du Maassèr ainsi qu'on l'a expliqué dans le cours http://www.torahacademy.fr/maasser-et-yechiva

 

Kol touv!

Mitsvots en vigueur en Isra√ęl

Chemita: peler les fruits, les jeter etc.?

- Mardi 21 octobre 2014 à 22h54 vu 550 fois

Kvod HaRav chlita, comment se débrouille t'on avec la chemita, si l'on arrive ds quelques jours en Israël ? exemple, si j'achète un fruit dans un endroit où l'on respecte la chemita, comment peler, manger ce fruit ? Se débarrasser de ses épluchures ? et de ses restes éventuels ?

Merci beaucoup

Chalom

 

Ceci dépend s'il s'agit de fruits qui sont Kédouchat chéviit ou pas. 

Ecoutez s'il vous plait le cours qui sera mis en ligne Jeudi matin si D. veut, et ensuite vous saurez dans quelles types d'espèces se posent les problèmes. 

Dans les prochains cours on expliquera comment faire concrètement dans la cuisine.

Si vous avez une question précise dites la moi, ou appelez moi!

 

Kol touv!

Carottes d'Isra√ęl et cach√©risation

- Vendredi 19 juin 2015 à 08h14 vu 440 fois

Kvod HaRav chlita,

nous avons HELAS consommé des carottes qui provenaient d'Israël.

Je m'en suis rendue compte qu'hier en terminant le paquet. J'ai donc mis les épluchures restantes et la soupe qui en contenait à "moisir".

Comment à présent cachériser les kelim qui ont servi à la cuisson ?

Il probable que ce soit la cocotte minute, je ne sais plus exactement quels kelim j'avais utilisé, si ce n'est qu'ils étaient parve.

Et comment faire techouva spirituellement en dehors d'une vigilance plus accrue ?

Merci beaucoup et Shabbat Shalom

Chalom!

 

C'était quel Hechcher ces carottes?

 

Kol touv!

Emouna (foi en D.)

Bitahon ou laisser aller ?

- Mercredi 25 mai 2016 à 08h00 vu 535 fois

Kvod HaRav chlita,

 

comment savoir si nous faisons preuve de bitahon , on nous dit qu'il faut laisser la place à Hakadoch Barou'h Hou, que moins on fait de hichtadlout, plus et mieux Hachem s'occupe de nous alors comment savoir quel part de hichtadlout faire et être sûrs que nous ne sommes pas tout simplement négligents ?

 

Merci beaucoup

Kvod HaRav chlita,

 

Chalom Ouvrah'a!

 

Comment savoir si nous faisons preuve de bitahon , on nous dit qu'il faut laisser la place à Hakadoch Barou'h Hou, que moins on fait de hichtadlout, plus et mieux Hachem s'occupe de nous

 

C'est vrai mais selon le degré de Emouna de chaque personne. Plus la Emouna est grande moins ona  besoin de Hichtadelout. 

 

alors comment savoir quel part de hichtadlout faire et être sûrs que nous ne sommes pas tout simplement négligents ?

 

Très bonne question. Vous me rappelez qu'il faut que je fasse cette fameuse série de cours tellement attendue sur Emouna et Bitah'on et Hichtadelout. 

 

Je tacherai de le faire Béézrat Hachem. Parce que c'est très complexe et il faut uen série de cours pour répondre à cette question. 

 

Kol touv!

 

Merci beaucoup

 

Avec plaisir!

 

Education

Comment éduquer les enfants dans la Torah dans notre génération?

- Mercredi 19 mars 2014 à 12h07 vu 1548 fois

Kvod HaRav

 

Vous serait-il possible de traiter des questions relatives à l'éducation ? entre autres celles relatives à l'attrait de nos ados pour les nouvelles technologies ? Par ailleurs, les livres traitant d'éducation s'adressent bien sûr aux 2 parents, mais il y a un grand vide pour les familles monoparentales, qui ont bien besoin d'aide. Merci pour ce que vous pourrez faire pour nous.

Chalom Ouvrah'a!

 

Je suis tout à fait conscient du problème dont vous faites part. C'est l'un des grands problèmes de notre génération, où tout a l'air super attrayant en dehors de la Torah et des Mitsvots qui ont l'air d'être tellement peu attrayants.

 

Un jour un grand pédagogue disait que si nous étions capables de présenter à nos enfants une page de Gémara de façon vivante, en essayant d'actualiser à nos enfants le cas traité de façon vraiment poignante, ils seraient nettement plus aspirés par la Torah que par les jeux vidéos.

 

Le problème d'après lui est qu'on présente à nos enfants la Torah comme étant quelque chose de sec, et face à cela ils voient un monde vivant, bruyant, des écrans lumineux étincelants etc.

 

Ne vous inquiétez pas, c'est prévu qu'on mette en ligne sur le site si D. veut prochainement des cours sur l'éducation et dans lesquels on essayera de toucher à tous ces points. De nombreuses personnes me l'ont déjà demandé. 

 

Quant à votre deuxième problème qui est évidemment un problème auquel malheureusement de nombreuses familles sont confrontées, il faut savoir que D. aide chaque personne dans la situation dans laquelle elle se trouve, et il est clair que D. ne laisse pas tomber ses enfants. C'est sûr que c'est plus difficile etc. mais il n'empêche que un parent qui se trouve dans cette situation et qui est le seul à pouvoir éduquer ses enfants, D. lui donne une portion double de sagesse de force et de patience et de Siyata dichmaya afin qu'il puisse s'en sortir.

 

Kol touv et une grande réussite!

Comportement

Copier un logo de marque sur un vêtement

- Jeudi 29 mai 2014 à 13h46 vu 532 fois

Kvod HaRav,

Si un ado souhaite copier un logo d'une marque réputée sur internet afin de le transférer sur un de ces vêtements, est-ce légal, peut-on permettre ?

Merci beaucoup.

Chalom!

 

Si ce n'est pas à but commercial, on peut autoriser!

 

Kol touv.

Hessed, Quelles sont les priorités?

- Jeudi 12 juin 2014 à 17h57 vu 582 fois

 

Kvod HaRav!

Comment faire lorsque 2 mitsvot de hessed se présentent en même temps , sur quels critères faire un choix? ex. assister à une bar-mitsva d'un enfant défavorisé ou garder une dame âgée afin que sa fille puisse donner son chiour de paracha?

Aider une personne à porter une lourde charge lorqu'on a rendez-vous avec une personne pour se promener ?

Et comment du coup ne pas vexer l'autre partie ?

Merci beaucoup

 

Chalom Ouvrah'a!

 

A la façon dont vous avez formulé votre question, il est clair que vous voyez exactement quels sont les facteurs qui font qu'il faut privilégier une situation plus qu'une autre.

Votre question concerne les cas où vraiment les facteurs semblent peser le même poids sur la balance des valeurs.

 

Mon conseil est dans chaque cas de vous adresser à un Rav pour qu'il vous donne une réponse circonstanciée et adaptée.

 

Pour reprendre votre premier cas, il faut essayer de voir si personne d'autre peut garder cette femme âgée à ce moment là, et est ce que le cours ne peut pas se dérouler dans l'appartement où se trouve la dame âgée. Est ce que vous pourrez suite à cette garde vous rendre à la Bar Mitsva etc. 

L'idéel étant de pouvoir faire les choses de la façon la meilleure pour faire en sorte que tout le monde ait le meilleur.

 

Concernant la seconde question, si vous avez déjà rendez vous avec une personne, vous ne pouvez pas la faire attendre pour faire du Hessed avec une autre personne, à moins que vous ne lui passiez un coup de téléphone pour lui demander est ce qu'elle est d'accord de repousser le rendez vous afin que vous puissiez aider cette personne etc. Le Hessed ne devant pas venir au dépend d'une autre personne!

 

Pour ne pas vexer les personnes, le mieux est lorsque vous ne pouvez aider pour une autre raison ou pour une autre que vous téléphoniez à la personne à l'avance pour lui présenter vos excuses et lui expliquer que la raison pour laquelle vous ne pourrez l'aider n'est pas que vous ne l'appréciez pas etc... mais que vous avez une autre urgence à ce moment précis etc.

 

Si de surcroît vous lui téléphoner aussi ensuite pour vous assurer qu'elle s'est arrangé et lui dire que vous avez pensé à elle etc. c'est l'idéal et il n'y a aucune raison que cette personne ne se vexe!

 

Enfin, il est clair qu'il faut en permanence prier D. pour qu'il nous guide dans la bonne voie à chaque instant!

 

Kol touv!

Chercher ses défauts

- Dimanche 21 septembre 2014 à 15h34 vu 473 fois

Kvod HaRav,

Nous savons qu'il est plus facile de voir les défauts chez autrui que chez soi même, les baalei moussar nous donnent ils des méthodes afin de nous permettre de traquer efficacement nos propres défauts ? Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Ces mêmes Baalé moussar disent que les défauts que l'on repère facilement chez les autres, c'est qu'on ait soi même atteint par ces propres défauts. Ou en hébreu כל הפוסל במומו פוסל

 

Mais il me semble qu'avec un peu d'honnêteté et de sincérité, lorsqu'on cherche à s'introspecter sérieusement, seul avec soi même, et qu'on analyse ce qui nous anime on peut être capable de dévoiler nos qualités ainsi que nos défauts. 

 

Mais effectivement la condition principale est de se connaitre un minimum ainsi qu'avait l'habitude de le dire le Rav Wolbe zatsal ainsi que tous les grands Maîtres su Moussar.

 

Béhatslah'a!

Téléchargement et s'éloigner du vol

- Vendredi 13 février 2015 à 15h18 vu 498 fois

Kvod HaRav chlita

Pour agrémenter les préparatifs de shabbat, je souhaitais acheter des zemirot sur internet, le site qui proposait la musique choisie me signale au moment ou je clique pour l'acheter qu'elle n'existe plus en stock. J'ai cherché à l'acheter ailleurs mais la seule chose que j'ai trouvé c'est du téléchargement gratuit.

Dans ce cas, puis-je télécharger ou dois je m'en passer pour m'éloigner du vol ?

Merci beaucoup et Shabbat shalom

Chalom!

 

C'est une vieille question!

L'opinion de mon maître le Rav Moché Sternbuh' Chlita est qu'il n'y a pas de problème de vol si on se sert sur internet pour un usage personnel d'une musique se trouvant téléchargeable facilement sur Internet.

 

Selon lui, dès lors que ceci se trouve sur internet c'est comme si cela se trouvait sur la place public et l'auteur a détaché son esprit des gains qu'il pouvait avoir.

 

C'est sûr qu'il vaut mieux ne pas avoir recours à ce genre de permissions, mais si vous ne le trouvez pas, vous avez sur qui vous reposer.

 

Chabbat Chalom!

 

Fin d'année et kiddouch Hachem?

- Samedi 19 décembre 2015 à 21h48 vu 471 fois

Kvod HaRav chlita,

est il un acte de kidouch Hachem ou un acte déplacé de souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année à des goyim, par exemple, d'écrire des voeux de bonne année à un médecin goy qui nous a bien soigné avec la kavana que la gratitude que nous lui exprimons soit un acte de kidouch Hachem ou est ce à éviter ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

C'est permis!

Veuillez lire cette réponse: http://www.torahacademy.fr/nouvelle-annee-civile

 

Kol touv!

Tsniout (lois de pudeur)

perruque ou foulard

- Jeudi 28 janvier 2016 à 23h41 vu 902 fois

Kvod HaRav chlita,

Si l'on souhaite se couvrir les cheveux de la MEILLEURE façon, comment agir ?

Le foulard a l'inconvénient de glisser quelque peu et souvent de découvrir quelques cheveux dans la nuque, sur les côtés...l'avantage de la perruque est qu'elle dissimule tous les cheveux, mais étant séfarade, je suis perdue et oscille entre les 2.

Comment faire pour le mieux et si l'on opte pour le foulard, comment se conduire lorsqu'on est amené à rentrer dans des milieux orthodoxes où la perruque est de mise. bref, qu'est ce qu'Hachem attend de moi dans ce domaine ?

Merci pour votre aide.

Chalom!

 

Puisque vous êtes consciencieuse et que vous posez la question de façon tellement explicite, je vais vous dire toute la vérité et rien que la vérité.

 

Les décisionnaires écrivent et disent explicitement aussi bien les Séfarades que les Achkénazes qu'il vaut largement mieux porter le foulard que la perruque, bien qu'il y a quelques petites inconvénients dont vous faites part avec le foulard.

 

Qui avons nous de plus grand que le Rav Elyachiv zatsal qui de façon explicite a écrit et dit plusieurs fois à l'oral qu'il vaut mieux porter le foulard et que quelques cheveux devant soient apparents plutôt que mettre la perruque et qu'on ne voit aucun vrai cheveu.

 

Le Rav Ovadia zatsal, idem.

 

Le Rav Wozner zatsal s'est opposé toute sa vie à la perruque...

 

Lorsque vous vous trouvez à un endroit dans lequel la perruque est de mise, c'est l'occasion pour donner le bon exemple. Je ne dis pas que les autres font mal, je dis que vous faites indéniablement mieux en portant un foulard.

 

Kol touv et Béhatslah'a!

Lachon Hara (médisance)

Lashon Hara

- Jeudi 27 février 2014 à 11h05 vu 723 fois

Kvod HaRav Un de mes enfants me demande comment agir si parmi son groupe d'amis, un enfant dit beaucoup de lashon hara sur un autre ami du même groupe ? Merci beaucoup pour votre réponse.

Chalom Ouvrah'a!

 

Tout d'abord il faut essayer de lui faire le reproche gentillement, et de bien lui expliquer la gravité d'un tel acte, et au contraire les bienfaits occasionnés par le fait de faire attention à notre parole.

En dehors de cela, il est clair qu'au moment où cet ami dit du Lachon hara, il lui est dans tous les cas défendu de l'écouter et il doit se boucher les oreilles ainsi que l'écrit le H'afets H'aïm dans son oeuvre sur le Lachon hara.

Dans le cas où, contraint et forcé, il a tout de même entendu du Lachon hara, il se droit ne pas y croire, et d'essayer d'effacer les propos qu'il a entendu de sa mémoire.*

S'il n'a pas la force psychologique de se boucher les oreilles lorsque cet ami dit du Lachon hara et qu'il n'arrive pas à se défiler de cette situation, le conseil est le suivant, lui aussi donné par le H'afets haïm

  -D'une part ne surtout pas alimenter la discussion.

  -D'autre part ne surtout pas faire un visage montrant qu'il est satisfait de la faute qui est en train d'être commise, et au contraire montrer que ceci l'insupporte.

  -Avoir l'intention de ne pas profiter des propos de Lachon hara qui sont dits et qui parfois procurent du profit à celui qui les entend.

 

Encouragez votre fils dans cette voie.

Kol touv et Chabbat chalom! 

 

Moussar et chmirat halashon

- Vendredi 03 octobre 2014 à 00h23 vu 744 fois

Kvod HaRav chlita, si l'on étudie 2 halakhot de chmirat halashon par jour, cela est - il considéré comme une étude de moussar ?

Merci beaucoup.

Tsom kal à tous

Chalom Ouvrah'a!

 

L'un des grands Rabbanim disait que si, pour éviter de parler ne fût-ce qu'une seule parole interdite de médisance, il fallait consacrer toute sa journée à étudier les lois du Lachon Hara, cela vaudrait le coût et serait une obligation d'être fait, tant c'est grave de dire du Lachon hara.

 

L'étude de ces lois est considéré comme une étude de Halah'a et non de Moussar.

 

Toutefois il est vrai que lorsqu'on consacre du temps à l'étude de ces lois, hormis la connaissance précise des lois qui en découle, il y a aussi une procédure intérieure qui s'opère et qui nous encourage dans ce sens.

 

C'est donc nécessaire!

 

En dehors de cela étudiez du Moussar concernant les domaines où vous sentez que vous avez besoin de renforcement!

 

Gmar h'atima tova!

médisance

- Lundi 12 juin 2017 à 16h39 vu 335 fois

Kvod HaRav Chlita

Si Mme A et Mme B souffrent de la méchanceté de Mme C, ont été témoins ensemble des mauvaises middot de Mme C, cela autorise t'il Mme A et Mme B d'en parler ensemble ou est ce considéré comme du lashon hara ?

Merci beaucoup

Chalom !

 

Parler de ce que voua avez vu n'est pas du Lachon Hara. Le problème est que cela risque de vous conduire à d'autres paroles à son égard.

 

Par contre, quelques fois j'imagine que vos propos ne sont pas à but médisant mais pour chercher des solutions à votre problème et pour vous réconforter mutuellement, ceci est dans certains cas autorisé.

 

Kol touv !

Yh'oud (l'isolement)

Seule chez l'ostéopathe

- Jeudi 30 juillet 2015 à 00h08 vu 616 fois

Kvod HaRav chlita

 

Y a t'il un problème de se faire soigner par un ostéopathe (choisi pour ses compétences spécifiques) sachant qu'aucune porte n'est fermée à clé (ni celle de la salle de soins, ni celle de l'entrée du cabinet médical) et que de plus, dans la pièce à côté exerce une ortophoniste (mais qui n'est pas forcément là au même moment).

 

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Si votre question porte sur la fait qu'il vous touche etc. un cours a été mis en ligne à ce sujet:

http://www.torahacademy.fr/gynecologue

 

Dans ce cas c'est moins problématique q'un gynécologue. En tous cas si c'est le seul vraiment compétent et qu'aucune femme n'est autant compétente c'est autorisé.

 

AU sujet du problème de Yh'oud, si la porte n'(est pas fermée à clef, certains décisionnaires autorisent, bien que la porte soit fermée. D'autres exigent que la porte soit entrouverte. Essayez de le faire si possible.

 

En tous cas s'il y a des aides soignantes ou une secrétaire etc. qi sont susceptibles d'entrer à n'importe quel moment même sans taper à la porte et attendant qu'on lui autorise à entrer) c'est autorisé même si la porte n'est pas entrouverte tant qu'elle n'est pas fermée à clef.

 

Certains ont même été jusqu'à autoriser lorsque la porte est fermée à clef dans un tel cas (Rav Moché Feinstein zatsal), amis cette opinion n'a pas tellement été retenue.

 

Kol touv!

faire visiter son appartement

- Jeudi 19 novembre 2015 à 23h34 vu 485 fois

Kvod HaRav chlita, dans quelles conditions une femme peut elle recevoir un agent immobilier pour une visite d'appartement ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Dans la mesure où elle est en accord avec les règles de Yh'oud et autres règles de décence (ne pas parler de choses inutiles avec lui etc.) il n'y a aucun problème!

 

Kol touv!

seule avec un technicien , yi'houd ?

- Lundi 26 juin 2017 à 23h32 vu 356 fois

Kvod HaRav Chlita

Si une femme divorcée a besoin de faire venir un technicien dans son appartement, doit elle demander à ses enfants de rester présents ?

si elle laisse la porte de son appartement ouverte sachant que la porte d'entrée de l immeuble est fermée, cela peut il etre une solution pour ne pas etre en situation d'yihoud ? La halakha diffère t il si il s agit d ou ouvrier goy ou juif ? Merci

Chalom Ouvrakha !

 

Si à l'intérieur de l'immeuble il y a du passage des autres habitants de l'immeuble, c'est bon si vous laissez la porte entre-ouverte voir fermée si on peut l'ouvrir de l'extérieur sans clés, mais il vaut mieux entre-ouverte si possible !

 

Béhatsla'ha !

Questions liées aux problèmes d'argent

Maasser des indemnités de licenciement?

- Jeudi 04 septembre 2014 à 18h19 vu 517 fois

Kvod HaRav chlita

 

Doit-on prélèver le maasser sur des indemnités de licenciement ?

 

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui, il faut prélever le Maassèr comme c'est le cas pour tous les revenus.

 

Kol touv!

tzedaka ou remboursement au magasin

- Jeudi 11 décembre 2014 à 20h49 vu 482 fois

Kvod HaRav chlita

J'ai acheté 4 articles dans un grand magasin à une caisse automatique, un incident étant survenu, une caissière est intervenue, et a annulé 3 articles, sur les 4.

Je n'en ai donc payé qu'un seul.

Le PDG de ce magasin est juif, il me semble.

Je pensais mettre la différence à la tzedaka.

Ou faut-il que je retourne au magasin en question ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Si je comprend bien ce qui s'est passé, la caissière s'est aperçue de ce qui s'est passé et elle a souhaité vous offrir cette différence.

 

Dans un tel cas, s'il s'agit d'une caissière qui a un rôle important et qui a un pouvoir de prendre de telles décisions, elle vous l'a offert.

 

S'il s'agit d'une caissière qui n'a pas ce pouvoir mais a décidé de sa propre initiative pour une raison qui lui appartient, il est clair que vous devez rembourser au magasin la somme.

 

Le fait de donner à la Tsédaka ne peut en aucune façon constituer un remboursement au patron du magasin.

 

Béhatslah'a!

Coutumes

Miel et sel sur la table de Roch Hachana

- Dimanche 14 septembre 2014 à 10h56 vu 773 fois

Kvod HaRav chlita

 

Quelle attitude suivre de Roch Hachana à Souccot, pour les sefaradim, en ce qui concerne le minhag de tremper la h'ala dans le miel, de quand à quand ?

Faut-il mettre uniquement le miel sur la table ou aussi la salière ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Ceci dépend beaucoup de votre coutume.

 

La coutume de nombreuses personnes est de tremper le pain dans du miel entre Roch Hachana et Chmini Atseret.

 

Certains trempent leur pain uniquement dans du miel. Toutefois le Kaf Hah'aïm écrit que c'est important de ne pas renoncer à l'usage de tremper le pain dans du sel. C'est pourquoi il conseille de tremper le pain dans du sel et dans du miel (ou du sucre tel qu'il le rapporte).

 

Chana tova oumetouka.

Tizkou likatèv véléh'étèm bésefer H'aïm tovim vaaroukim.

Roch Hodech et travaux pour les femmes

- Dimanche 23 novembre 2014 à 11h35 vu 675 fois

Kvod HaRav chlita,

de quels travaux ménagers est il indispensable de s'abstenir le Roch H'odech ?

Par exemple, j'avais une matinée "tranquille" ce matin et je souhaitais en profiter pour faire un ménage approfondi, dans le doute, je m'en suis abstenue. Aurais je pu le faire sans restreindre la kedoucha de ce jour ?

Merci beaucoup et Hodech Tov

Chalom Ouvrah'a! 

 

Le Choulh'an Arouh' (au chapitre 417) écrit que d'après la loi c'est autorisé de faire des travaux pendant Roch H'odech, mais qu'il existe une bonne coutume qui consiste à ce que kles femmes ne fassent pas de travaux ce jour ci.

Le Rama dit que tout dépend de la coutume du lieu où on se trouve.

 

Les raisons pour lesquelles cette coutume ne concerne que les femmes et pas les hommes sont diverses et variées.

 

Le Béour Halah'a écrit que dans tous les cas il est bon de ne pas faire de se jour un jour complètement ordinaire (c'est à dire que même dans les endroits où on autorise aux femmes de travailler il faut tout de même éviter d'adopter ce jour-ci une attitude complètement habituelle et travailler autant.

 

Au sujet des travaux interdits (ou déconseillés):

 

Chout Harachbats (Tome 3 chapitre 242) écrit qu'uniquement tisser et tricoter est interdit, mais les autres travaux y compris faire de la couture est autorisé. Le Caf Hah'aïm va lui aussi aller dans ce sens et écrire qu'on peut coudre ce jour-ci.

 

Le Ateret Paz (Tome 1 chapitre 6) écrit de ne pas faire de lessives ce jour-ci serait à l'aide d'une machine à laver. Le Rivevot Ephraïm d'autre part (Tome 6 chapitre 220) écrit que de nombreuses femmes ont la coutume d'autoriser de faire des lessives ce jour-ci. Le Yalkout Yossef (Chabbat Tome 5 page 248) va aussi autoriser au nom de son père Rav Ovadia Yossef zatsal.

 

Lorsque Roch H'odech dure deux jours le Michna Béroura s'est interrogé s'il suffit de s'abstenir de travaux le premier jour ou s'il fallait s'en abstenir durant les deux jours et sa conclusion est que tout dépend de la coutume de l'endroit où on se trouve.

 

Lorsque cela risque d'entraîner une perte d'argent, le Arouh' Hachoulh'an (paragraphe 10) écrit que dans un tel cas c'est complètement autorisé.

 

Le Michna béroura rapporte certains Décisionnaires qui écrivent que la veille au soir de Roch H'odech c'est à dire la nuit de Roch H'odech, cette coutume n'est pas en vigueur, et il s'interroge si la coutume est vraiment celle-ci ou si on se montre plus rigoureux même la veille au soir.

 

Bref, je pense que c'est bien que vous vous en soyez abstenue et qu'ainsi vous ayez honoré ce jour là!

 

Kol touv!

homéopathie dans salle de bains

- Mercredi 21 janvier 2015 à 13h33 vu 479 fois

kvod HaRav chlita

Si on est rentré dans les toilettes avec un tube d'homéopathie dans la poche de sa chemise, peut-on continuer de consommer ce médicament ?

merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

Ceci est tout à fait autorisé pour plusieurs raisons.

La plus évidente est qu'il n'y a aucune interdiction à consommer un aliment découvert qui se trouvait même aux toilettes.

L'interdit est lorsque celle ci se trouvait en dessous d'un lit. On a déjà parlé une autre fois.

 

Kol touv!

Achat pour Pessah livré trop tard

- Lundi 06 avril 2015 à 21h42 vu 471 fois

Kvod HaRav shlita 15 jours avant Pessah, j'ai commandé et payé sur internet une perruque qui devait être livrée dans les 48h, à ce jour, elle n'a pas encore été livrée, si le colis arrive pendant hol hamoed, puis je la porter ?

et si elle devait arriver après pessa'h, dois je attendre la fin du omer ?

Merci beaucoup

Chalom!

 

Si elle arrive pendant H'ol Hamoed, il n'y a aucun problème à la porter!

 

Si elle arrive pendant le Omer, essayez de la porter la première fois pendant Chabbat! Mais d'après la stricte loi vous pouvez la porter même en semaine d'après de nombreux décisionnaires.

 

Veuillez écouter le cours suivant à ce sujet: http://www.torahacademy.fr/reciter-la-bracha-de-chehehiyanou-pendant-le-omer

 

Moadim Lésimh'a!

Autre

tehilim pour les malades

- Jeudi 08 mai 2014 à 21h14 vu 457 fois

Kvod HaRav,

Que faire lorsqu'on nous demande de prier pour la réfoua d'une personne que nous ne connaissons pas, et dont par la suite nous ne savons pas si elle est guérie ou non.

Faut il continuer les tefilot ou non ?

Merci beaucoup

Chalom ouvrah'a!

 

Je penses que tant que vous ne savez pas vous pouvez continuer à prier tout en sachant bien que si ces Téfilot ne sont plus nécessaires elles seront recueillies par D. pour d'autres personnes qui en ont vraiment besoin.

 

Kol touv.

Maasser

- Jeudi 15 mai 2014 à 08h34 vu 539 fois

Kvod HaRav,

Peut-on se servir de l'argent du maasser pour acheter des sefarim en cadeau pour une bar/bat-mitsva ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Etant donné que vous vous sentez obligée d'offrir un cadeau au Bar Mitsva, vous ne l'achetez pas que pour la Mitsva mais pour bien vous sentir. Vous ne pouvez donc pas le faire.

En revanche, si pour bien vous sentir il vous aurait suffit d'offrir un livre à 20 Euros et que vous dépensez 120 Euros pour offrir toute une collection de Séfarim à ce Bar Mitsva et que vous savez qu'il a besoin de ces livres et que ses parents n'ont pas suffisamment de moyens pour pouvoir lui offrir, ceci est autorisé.

Dans un tel cas, vous pouvez déduire de votre Maassèr 100 Euros et non 120 Euros.

 

Kol touv et Béhatslah'a! 

Maasser et imp√īts

- Mardi 20 mai 2014 à 08h21 vu 8 fois

Kvod HaRav,

 

Le maasser que l'on a donné, si ensuite on en déclare une partie ou totalité aux impôts, ce qui peut donner lieu à un abattement fiscal, est-il toujours considéré comme plein et entier aux yeux de la Thora, doit-on s'abstenir de le déclarer aux impôts afin de conserver l'intégralité de la mitsva ?

 

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Vu que vous devez de toutes les façons payer les impôts, il est clair que vous ne pouvez pas considérer cette somme comme faisant partie du Maassèr, vu que vous devriez le donner dans tous les cas.

Ce qui est tout de même conseillé est de le déclarer et de donner une plus grande somme à la Tsédaka de sorte à ce que vous ayez donné la somme que vous deviez donner en tant que Maassèr et que la somme que vous deviez donner aux impôts puisse bénéficier à des instituts de Torah ou à des pauvres plutôt qu'à d'autres choses beaucoup moins nobles.

 

Kol touv.

Intention pendant Birkat Cohanim?

- Dimanche 15 juin 2014 à 11h59 vu 569 fois

Kvod HaRav

Quelle kavana et comportement faut -il avoir pendant la birkat cohanim ?

Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une excellente question!

Il faut tout d'abord savoir que l'opinion du Séfer H'arédim et de nombreux Décisionnaires est que au même titre que le Cohen lorsqu'il bénie le peuple accomplit une Mitsva de la Torah, de la même façon les juifs qui ne sont pas Cohen et qui sont bénis, accomplissent eux aussi une Mitsva de la Torah!

 

Dès lors, ces auditeurs doivent avoir l'intention de s'acquitter de cette Mitsva qu'ils sont en train d'accomplir! (Kaf Hah'aïm chapitre 128 paragraphe 138).

 

Le Béour Halah'a ainsi que d'autres Décisionnaires écrivent qu'il faut avoir (en dehors de cela) la simple intention de recevoir la bénédiction des Cohanim, et il faut donc écouter chaque mot de la bouche des Cohanim et essayer de comprendre le sens des mots qui sortent de leur bouche.

 

Mon Maître le Rav Sternbuh' Chlita rajoute dans livre Téchouvot Véhanhagot (Tome 3 chapitre 45) qu'il est bon que les Cohanim ainsi que le peuple pensent dans leur tête au vrai nom de D. au moment où les Cohanim le récitent, en souvenir de la Birkat Cohanim qui était prononcée au moment où le Beth Hamikdach existait où c'est le vrai nom de D. qui était prononcé. 

 

Kol touv!

bougies pour hilloulot

- Lundi 06 octobre 2014 à 23h38 vu 594 fois

Kvod HaRav chlita Si l'on souhaite allumer des nérot pour les hilloulot des tsaddikim, est-il impératif d'en allumer une pour chacun, ou est-il possible d'en allumer une seule pour toutes les hilloulot du jour, étant donné qu'il y a très souvent plusieurs hilloulot à la même date, comme c'est le cas aujourd'hui. Merci beaucoup.

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous posez une excellente question!

Il existe un principe dans la Gémara de Chabbat, et repris dans la Halah'a et selon lequel "נר לאחד נר למאה".

Ce qui signifie qu'une lumière qui a la capacité d'éclairer une personne paut aussi éclairer cent personnes.

Au passage, nos Maîtres disent que concernant le spirituel il en va de même. 

Par exemple on peut dédier un cours à la mémoire ou pour la réussite de plusieurs personnes, et ceci ne retire en rien le mérite de chacun.

Là aussi, il en va de même. Une seule lumière peut être allumée pour l'élévation de l'âme de plusieurs Tsadikim.

 

Kol touv et H'ag Saméah'!

Eclipse solaire: Une malédiction?

- Jeudi 19 mars 2015 à 17h55 vu 752 fois

Kvod HaRav chlita, les médias annoncent pour demain matin, en Europe, une éclipse solaire, quel enseignement devons nous en tirer ?

Merci beaucoup

Chalom Ouvrah'a!

 

La Gémara dit dans le traité de Soucca en page 29 que lorsqu'il y a une éclipse solaire c'est un mauvais signe pour le monde et pour Israël.

 

Cette chose serait semblable dit la Gémara à un roi qui a organisé un festin pour ses amis et les a fait asseoir dans un pièce éclairée. A un moment il s'est fâché contre eux? Qu'a t'il fait? il a éteint la lumière...

 

Il faut se renforcer en Torah, en H'essed, en Irat Chamaïm, et essayer de rapprocher le plus possible nos frères et nos soeurs de la Torah.

 

Kol touv!

chaise avec sculpture

- Dimanche 27 septembre 2015 à 00h34 vu 453 fois

Kvod HaRav chlita

 

Si une chaise comporte sur son montant de part et d'autre une petite tête d'animal sculpée dans le bois, faut-il se débarrasser de cette chaise ?

 

Merci beaucoup et H'AG SAMEA'H

Chalom!

 

Non c'est Cacher Laméhadrin, aucun problème!

 

H'ag Saméah'!

Médailles obtenues dans les Quizz

L'étude d'aujourd'hui est dédiée à la réfoua chélema de Rav Avraham ben Rivka