Votre compte

בס"ד

Accueil > Lotr
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

lotr

homme
28 ans
jerusalem
Isra√ęl
Badges
  • Badge question réponse

30médaille d'or
1médaille d'argent
4médaille de bronze

Toutes les questions posées par lotr

Chabbat

Boire une goutte de Kidouch et Havdala?

- Dimanche 09 ao√Ľt 2015 √† 17h25 vu 480 fois

Bonjour,

je voudrais savoir si la personne qui fait havadalla ne boit qu'une petite goutte de vin,est ce que lui et moi pouvons etre quitte?

Chalom Ouvrah'a!

 

Pour s'acquitter de la Mitsva comme il se doit aussi bien du Kiddouch que de la Havdalla, il faut boire une quantité de Mélo Lougmav, c'est à dire de 44 ml (Choulh'an Arouh' chapitres 271 et 190).

 

L'opinion de la grande majorité des décisionnaires est que si on a bu une quantité inférieure à celle-ci, on ne s'est pas acquitté du tout de la Mitsva, c'est à dire ni celui qui a récité la bénédiction ni celui qui a écouté. Telle est l'opinion du Magen Avraham au chapitre 271, et celle du Rav Ovadia Yossef  dans H'azon Ovadia Tome 2 paragraphe 18) et de tous les autres décisionnaires.

 

Le seul a défendre qu'on s'est acquitté a posteriori est le Or Lestion (Tome 2 chapitre 20).

C'est un grand H'iddouch, et lui même recommande dans la mesure du possible de s'efforcer de l'entendre à nouveau d'une personne qui ne l'a pas encore récité pour s'acquitter de la Mitsva de la façon la meilleure.

 

Kol touv!

Allumage des bougies 18 minutes avant la Chkia?

- Dimanche 09 ao√Ľt 2015 √† 22h43 vu 502 fois

Bonjour,

 

Ma femme,avant de se marier avait l'habitude de commencer le chabbat 18 minutes avant la chkia mais ce n'etait que parce que c'etait l'horaire indique dans le calendrier mais pas du tout parce que halachiquement elle a voulu faire comme ca, donc est ce que maintenant qu'elle s'est marie et que moi je suis mekabel chabbat plus tard,pourra t elle faire comme moi sans avoir besoin de hatarat nedarim?

Chalom Ouvrah'a!

 

Si vous m'aviez dit qu'elle a pris sur elle de recevoir Chabbat 30 minutes plus tôt ou une heure plus tôt etc. je vous aurai dit que ce n'est pas la peine de faire Hatarat Nédarim, vu qu'elle n'a jamais pris cette coutume comme un voeux et que de surcroît il n'y a aucune obligation à le faire.

 

Par contre, allumer 18 minutes avant, voire même 20 minutes, c'est une coutume qui trouve une place importante dans la Halah'a ainsi que le tranche le Michna Béroura a priori au chapitre 273. C'est donc une excellente coutume, et presque un devoir.

 

C'est pourquoi je vous déconseille totalement de la défaire de cette très bonne coutume. Et si vous y tenez vraiment, il faudrait certainement au moins une Hatarat Nédarim, à moins que ce ne soit que dans des cas de grande force majeure où elle n'arrive pas à allumer à temps..

 

Kol touv!

Saler du chourave Chabbat?

- Lundi 17 ao√Ľt 2015 √† 20h19 vu 305 fois

bonjour,

 

je voudrais savoir s'il est problematique durant chabbat de preparer une salade de chourave et de l'assaisonner avec du vinaigre et du sel?

Chalom!

 

Oui ça peut être un problème, regardez le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/sallage-chabbat

 

Il faudra d'abord mettre le vinaigre et l'huile etc. puis le sel.

 

Kol touv!

Démaquillage etc

- Jeudi 08 octobre 2015 à 18h49 vu 383 fois

bonjour j'ai vu votre cours sur le demaquillage ou vous dites que d'apres rav ovadia c'est interdit ,donc si je comprends bien il en est de meme si je tombe dans la boue je ne peux pas me nettoyer?

Chalom!

 

Non, aucun rapport. Le fait de se démaquiller procède de l'inverse du Issour Tsovéa (coloriage). 

 

Or, le fait de tomber dans de la boue n'est pas considéré comme étant du coloriage, cela ne fait que vous salir, il n'y a donc pas d'interdiction de se laver.

 

Le H'ayé Adam a effectivement voulu interdire de se nettoyer toute tache qui se trouve sur la peau, mais la grande majorité des décisionnaires s'est opposée à son opinion.

 

Kol touv!

chnaym mikra

- Samedi 10 octobre 2015 à 22h34 vu 400 fois

bonjour

je voudrai savoir de quelle facon est il possible de lire chnaym mikra,je sais qu'a priori il faut le faire passouk par passouk,mais que c'est aussi possible en lisant toute la paracha puis de la relire puis de lire tout le targoum,mais je voudrais savoir s'il est problematique de lire le lundi une premiere fois toute la paracha puis le chabbat une deuxieme fois avec le targoum (je parle bechaat had'hak)

Chalom!

 

Oui c'est possible Béchaat Hadeh'ak.

L'idéal étant tout de même de pas le faire au moment où vous l'entendez de la bouche du Baal Koré, bien que ceci soit aussi autorisé.

 

Kol touv!

Salade avant début du repas?

- Lundi 12 octobre 2015 à 17h46 vu 412 fois

bonjour

 

j'ai vu votre cours qui parle de la preparation du repas pendant chabbat plus ou moins longtemps avant le repas par rapport au probleme de borer, mais j'ai encore une question c'est que se passe t il si j'ai beaucoup de salades a preparer et donc apres la premiere salade,il se trouve que je ne vais pas du tout,manger tout de suite!?

Chalom!

 

Vous devez prendre en compte par rapport au temps que vous prend de préparer toutes les salades nécessaires à ce repas. Il faut que vous avez fini de préparer toutes les salades vous passiez à table.

 

Kol touv!

Que faire avec les fourmis Chabbat?

- Samedi 07 novembre 2015 à 23h00 vu 456 fois

bonjour

 

je voudrais savoir s'il est permis pendant chabbat

 

1)de laisser monter une fourmi sur un couteau puis de bouger ce couteau pour la faire sortir de la maison?

 

2)ou de'enfermer des fourmi en les recouvrant d'un verre sachant que je pouvait avant ca les attraper facilement?

Chalom Ouvrah'a!

 

1- C'est autorisé!

En effet, il n'y a pas de problème de Tsad (chasser), vu que vous ne l'empêchez pas de bouger, et vu que vous ne l'enfermez nul part et que vous vous contentez juste de la déplacer d'un endroit à un autre.

 

Il n'y a pas non plus de problème de Mouktsé vu que vous ne déplacez pas les fourmis directement avec votre main, vous les déplacez par le biais du couteau. Ceci s'appelle dans la Halah'a Tiltoul Min Hatsad, et c'est autorisé si vous le faites non pas pour le Mouktsé lui même (à savoir la fourmi) mais pour votre propre bien être.

 

2- Non puisque la définition de Tsad ainsi que le définie clairement le Rav Nissim Karlits Chlita c'est de priver un animal de sa liberté. C'est ce que vous faites en l'enfermant!

 

Kol touv!

repas erev chabat

- Dimanche 22 novembre 2015 à 07h27 vu 295 fois

bonjour par rapport a la mitsva qu'il y a erev chabbat d'eviter de prendre un repas apartir de la neuvieme de la journee,est ce que un plat de pates est considere comme "kviout seouda"?(de la meme maniere qu'il l'est pour soukot)

Chalom Ouvrah'a!

 

C'est autorisé dès lors que ce n'est pas un repas semblable aux repas de semaine mais en quantité moindre.

 

Kol touv!

Lampe de poche :Moukse?

- Mercredi 09 décembre 2015 à 05h23 vu 395 fois

Bonjour est il permis durant chabbat de transporter une lampe de poche?

et si c'est une lampe a led?

et bechinouy?

Chalom!

 

Une lampe de poche est Mouktsé Kli Chémélahto Léissour et c'est interdit de la déplacer même lorsqu'elle est éteinte, sauf si c'est Létsoreh' Koufo Oumékomo.

 

Avec Chinouy, c'est à dire avec le pieds par exemple c'est permis comme tout Mouktsé excepté pour le H'azon Ich, qui interdit.

 

Kol touv!

Entrée de chabbat

- Lundi 14 décembre 2015 à 07h27 vu 388 fois

bonjour

 

j'ai vu votre cour sur l'allumage de la hanoukia la veille de chabat et j'ai deux questions:

 

1) a priori si la femme allume les nerot de chabbat,le mari n'est pas oblige de faire pour autant rentrer le chabbat,donc on pourrait meme d'apres le bahag faire allumer les nerot de chabbat par la femme et par la suite celles de hanouka par le mari?

 

2) vous dites que tossefete chabbat est de 20 minutes,pourquoi? pourtant le biour halacha dans siman 261 dit que c'est moins que 3/4 de mile?

Chalom!

 

1- C'est vrai que ce serait possible, mais on préfère que la Halah'a soit accomplie de façon parfaite sans avoir besoin de se reposer sur tout type de permissions.

 

2- La H'afets H'aïm écrit que c'est 20 minutes pour tenir compte de l'opinion qui dit que un mil c'est 24 minutes.

 

Kol touv!

C'est à quelle heure Motsei Chabbat?

- Samedi 19 décembre 2015 à 18h46 vu 428 fois

Bonjour et chavoua tov!

 

je voudrais comprendre puisque qu'on a l'habitude de fixer le tset hacohavim selon l'avis des gueonim c'est a dire un 3/4 de mil apres la chkia donc pourquoi ne pourrions nous pas faire de melachot motse chabbat mehikar hadin 13 minutes et demi apres la chkia?

 

ce devrait etre comme ca du moins en israel,ou selon le michna broura s'applique cet horraire de 3/4 de mil ainsi que au mois de nissan ou tichri ou les heures zmaniot sont egales a 60 min comme le demande le biour halacha,et donc d'ou viennent les different horaires de 20 minutes ou 35 ou 40 minutes?

Chalom!

 

Vous posez une excellente question!

 

Je vous invite à lire les propos du H'idda rapportés par le Caf Hah'aïm au chapitre 293 qui explique cela. Selon lui il faut attendre entre 2 et 3 Mil après la Chkia avant de pouvoir faire des travaux etc. en Israël et dans ces pays.

 

Kol touv!

Sparadrap chabbat?

- Lundi 20 juin 2016 à 15h39 vu 370 fois

bonjour a t on le droit durant chabbat de se mettre un sparadrap ou de l'enlever?

Chalom!

 

De le couper c'est interdit.

 

De le mettre sur sa peau, c'est autorisé, mais il faut essayer de ne pas le recoller sur lui même mais uniquement sur la peau, parce qu'il n'y a pas d'interdit de Tofer (coudre) sur la peau de l'homme, alors que sur du tissu il y a un problème (en particulier si on considère cela comme étant une Tfira Chel Kayama).

 

Kol touv!

profit d'une melaha d'un juif

- Vendredi 29 juillet 2016 à 14h39 vu 266 fois

Bonjour

 

On sait qu'il ya un interdit durant chabbat de profiter d'une mela'ha d'un juif, que ce passe t il si j'aime regarder les belles voitures et que durant chabbat je vois passer devant moi une belle voiture conduit par un juif,m'est il interdit de la regarder?

merci d'avance!

Chalom!

 

Non, il n'y a pas d'interdiction de la voir. LA voir vous auriez pu à un autre endroit. Profiter de l'interdit c'est interdit, dans votre cas vous n'auriez pas le droit de monter dedans Chabat alors qu'elle roule, mais la regarder ce n'est pas directement lié à la transgression, ce n'est pas interdit.

 

Kol touv!

oubli d'allumage des nerot

- Mercredi 30 novembre 2016 à 21h31 vu 260 fois

bonjour si une femme marie etait invite pour passer tout chabbat chez la famille mais y est arrive juste avant chabbat et a cause de ca elle n'a pas pu allumer les nerot,est ce qu'on peut considerer ca comme un ones et ne pas l'obliger a allumer tout les chabatot a venir trois bougies?

Chalom!

 

Cela dépend à cause de quoi elle est arrivée en retard. 

Selon certains étant donné qu'à la maison il y avait des Nerot allumées en tout cas, elle ne sera de toute façon pas obligée d'allumer chaque fois une bougie supplémentaire. Telle est l'opinion du Rav Ovadia. Certains décisionnaires n'ont pas retenu cette opinion.

Kol touv!

Repas de lait pour chabbat?

- Lundi 05 décembre 2016 à 19h07 vu 387 fois

bomjour ya t il une obligation de manger de la viande le chabbat ou ce n'est pris comme telle que parce que en general les gens considerent la viande comme un aliment 'hachouv et qu'on a le devoir d'etre mehaneg le chabbat mais qu'en verite il n'y aurait aucune raison de preparer un repas de viande si je prefere bien plus un repas de fromage?

Chalom

 

Je répond à cette question dans le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/chavouot-lait-viande au niveau de la septième minute etc.

Kol touv!

nerot shabbat

- Samedi 21 janvier 2017 à 22h52 vu 214 fois

bonjour si j'ai l'habitude avant chabbat d'allumer des petites lumieres dans chaque chambre pour eclairer la chambre durant la soiree, est ce que si je le fait avant ma femme a cause ce ca elle ne pourra plus faire la braha en allumant les nerot?

Chalom!

 

Je comprend bien le problème auquel vous faites allusion. Si vous êtes Achkénaze il n'y a aucun problème. Si vous êtes séfarade, c'est là que le problème commence.

Disons qu'il faut au moins faire en sorte que ce soit dans les autres pièces et non dans la pièce où votre épouse allume.

Mais le mieux serait qu'au moment de la Brakha vous l'écoutiez et qu'alors vous alliez allumer dans les autres pièces et ainsi vous gagnerez la H'oumra du Michna Bérioura qui préconnise d'allumer dans chaque pièce et ce, avec Brakha (celle de votre épouse). 

 

Kol touv!

chabbat sans papier toilette

- Jeudi 23 mars 2017 à 07h27 vu 278 fois

bonjour que peut faire une personne qui n'a pas pense avant chabbat de decouper du papier toillette et se retrouve pendant chabbat au toillette avec uniquement un rouleau de papier toillette predecoupe?

tiltul min atsad?

- Dimanche 26 mars 2017 à 06h02 vu 183 fois

bonjour est ce que bouger du moukse avec le petit doigt est considere comme tiltoul min atsad?

Chalom!

 

Non. C'est considéré comme étant l'un des doigts de la main. Donc problème ! 

 

Béhatslah'a! 

Un Kiddouch Laméhadrin : comment ?

- Vendredi 28 juillet 2017 à 15h39 vu 219 fois

bonjour

je voudrais comprendre qu'est ce que ca veut dire que si l'on veut donner a boire du vin du kidouch a ceux qui s'en sont rendu yotsé par le mien, il faut veiller a ce que leur kos ne soit pas pagoum?

quel interet?

Chalom Ouvrakha !

 

Lorsqu'une personne boit d'un verre de vin celui-ci devient Pagoum, c'est à dire que c'est un déshonneur vis à vis de la Brakha du Kiddouch d'être récitée sur un tel verre de vin (chap. 271 § 10).

 

La façon de résoudre le problème du Pagoum est par exemple de rajouter un peu d'eau à ce verre ou un peu de vin. 

 

Lorsque celui qui a fait le Kiddouch a bu de son verre, il existe une Halakha appelée le " Hiboub Mitsva ", c'est à dire que c'est recommandé en tant que preuve d'amour pour la Mitsva que chacune des convives boive une petite quantité du vin du Kiddouch. Cela n'a rien d'obligatoire puisqu'on est acquitté dès lors que la personne qui a fait Kiddouch a bu la quantité requise, toutefois c'est recommandé (Choul'han Aroukh chap. 271 § 14). 

 

Le problème qui peut se poser est le suivant. Dès lors que la personne qui a fait le Kiddouch a bu de son verre, celui-ci devient Pagoum. Lorsqu'ensuite les convives veulent s'acquitter de ce 'Hiboub Mitsva, elles vont le faire si un verre Pagoum, et ceci est un problème (cf. Michna Béroura chap. 271 § 83).

 

Comment alors parer à ce problème ? 

 

Il existe deux cas de figure :

 

  1. Si toutes les convives boivent du même verre que celui qui a fait Kiddouch, on considère qu'ils sont tous comme celui qui a fait Kiddouch, qui lui, a bu du verre qui au départ n'était pas Pagoum, et donc tout le monde est considéré comme lui lorsqu'il boit de ce même verre. C'est un immense 'Hidouch du 'Hafets 'Haïm (chap. 271 Chaar Hatsioun § 89), difficile à bien comprendre, mais je n'ai vu aucune opinion qui s'y oppose. C'est donc la Halakha. 
  2. Si toutes les convives ne boivent pas du même verre, mais qu'elles versent de ce verre dont le Mékadech a bu directement, dans leurs verres :
  • Le Mékadech n'aura qu'à verser un peu de vin dans le verre après l'avoir bu, réparant ainsi le problème de Pagoum, et ensuite, lorsque les autres se serviront de ce verre au leur, il s'avérera que ce verre n'est plus Pagoum. C'est comme cela que je fais chez moi. 
  • Inutile de dire que si le Mékadech ne boit pas directement de son verre mais qu'il verse le vin dans son propre verre pour le boire et qu'il fait ensuite passer la coupe du Kiddouch aux autres qui eux aussi déversent une partie du contenu dans leur verre, il n'y a pas de problème de Pagoum puisque ce problème se pose lorsqu'on a bu du contenu du verre directement de sa bouche. 

Béhatsla'ha !

pomade pendant chabbat

- Vendredi 04 ao√Ľt 2017 √† 06h34 vu 155 fois

bonjour 1)si j'ai commencer un traitement de 10 jours avant chabbat qui consiste a etaler ou appliquer une crème antibiotique,(ainsi que de prendre des cachets antibiotique par voie oral) sur un ongle incarné,m'est il permis de continuer a le faire pendant chabbat si je n'étale pas la pomade mais juste je la pose? 2)est il permis de coller un sparadrap pendant chabbat? et si en collant le sparadrap ca cause que la crème s'étale? [je précise que cet ongle incarné,avant qu'il ne soit traité (et meme maintenant mas un peu moins ) me faisait rentré dans une catégorie de 'holé chéèn bo sakana selon l'explication que j'ai vu dans 'hout chani selon quoi toute personne qui a cause de sa maladie a un quelque handicap que ce soit c'est a dire qu'il ne peut pas faire ce qu'il aurait voulu faire serait considéré comme 'holé chéèn bo sakana]

bonjour

 

Chalom Ouvrakha !

 

On est juste avant Chabbat alors je vous répond très succinctement parce que je vois que c'est une question urgente. 

 

1) si j'ai commencer un traitement de 10 jours avant chabbat qui consiste a etaler ou appliquer une crème antibiotique, (ainsi que de prendre des cachets antibiotique par voie oral) sur un ongle incarné, m'est il permis de continuer a le faire pendant chabbat si je n'étale pas la pomade mais juste je la pose?

 

Oui (décisionnaires sur le chapitre 328 du Choul'han Aroukh).

Vous pouvez aussi étaler la pommade si c'est jusqu'à ce qu'elle s'"imprègne dans la peau. Telle est la conclusion de nombreux décisionnaires (décisionnaires rapportant le Magen AVraham au chapitre 316). 

 

J'en ai déjà parlé plusieurs fois sur le site. 

 

2) est il permis de coller un sparadrap pendant chabbat ?

 

Oui mais collez le sur la peau et évitez de coller les intersections du sparadrap l'une à l'autre.  

 

et si en collant le sparadrap ca cause que la crème s'étale?

 

Pas de problème !

 

[je précise que cet ongle incarné, avant qu'il ne soit traité (et meme maintenant mais un peu moins ) me faisait rentré dans une catégorie de 'holé chéèn bo sakana selon l'explication que j'ai vu dans 'hout chani selon quoi toute personne qui a cause de sa maladie a un quelque handicap que ce soit c'est a dire qu'il ne peut pas faire ce qu'il aurait voulu faire serait considéré comme 'holé chéèn bo sakana]

 

Surtout qu'une infection ce n'est pas de la blague et ça peut même être dangereux !

 

Béhatsla'ha Chabbat Chalom et Réfoua Chéléma !

serpent pendant chabbat

- Dimanche 24 septembre 2017 à 19h02 vu 131 fois

bonjour rav, que faut il faire si pendant chabbat on voie un petit serpent et que je n'ai aucune idée s'il est dangereux ?

Chalom !

 

Ca m'aiderait beaucoup que vous précisiez votre question. Où le voyez vous ? Dehors ou à la maison ? Que voudriez vous faire ? Le tuer ou placer un ustensile dessus pour la chasser ? Il se dirige vers vous ou pas ? Vous l'entendez crier ou pas ? 

 

Merci de me préciser pour que je n'ai pas besoin de résumer toutes les lois du chapitre 315.

 

Kol touv !

cuisson du rosbeef pendant chabbat

- Jeudi 28 décembre 2017 à 17h14 vu 120 fois

bonjour j'ai vu votre cours sur le soufflet mais j'ai quelques questions:

-par rapport au rosbeef, il en ressort que un français qui mettrais cette viande a cuire durant chabbat ne transgressais pas d'interdit puisque pour lui telle est sa cuisson mais si jamais un israelien ferais la même chose, puisque pour lui c'est pas cuit il sera 'hayav ?

- les français ont décidé qu'une viande serait considéré comme cuit après une telle cuisson, mais il est possible que bientôt ils décideront de manger de la viande encore moins cuit.........la halacha changera ?

bonjour

 

Chalom Ouvrakha !

 

j'ai vu votre cours sur le soufflet http://www.torahacademy.fr/le-souffle-au-chocolat-chabbat

mais j'ai quelques questions:

 

Je sens que vous êtes plus d'accord avec le Rav David Yossef qu'avec son père Zia et qu'avec moi...

 

-par rapport au rosbeef, il en ressort que un français qui mettrais cette viande a cuire durant chabbat ne transgressais pas d'interdit puisque pour lui telle est sa cuisson mais si jamais un israelien ferais la même chose, puisque pour lui c'est pas cuit il sera 'hayav ?

 

Le français la met pour la chauffer pas pour la cuire? L'Israélien, ainsi que vous l'appelez, souhaite la cuire davantage. Pour lui c'est un acte de cuisson. Sera-t-il 'Hayav ? Cela déjà dépend de la Mahloket Richonim si une fois le stade de Ben Dorsay passé, tout ajout de cuisson jusqu'à arriver à Kol Tsorko est Déoraïta ou Dérabanan.

 

- les français ont décidé qu'une viande serait considéré comme cuit après une telle cuisson, mais il est possible que bientôt ils décideront de manger de la viande encore moins cuit.........la halacha changera ?

 

Oui, à moins qu'elle ne soit vraiment pas cuite. Exemple : viande tartare. 

 

Kol touv !

méchi-tichou pendant chabbat

- Samedi 20 janvier 2018 à 22h24 vu 189 fois

bonsoir j'ai remarqué que certains (je ne sais pas combien y en a par paquet mais il me semble que ca ne se limite pas a 2 ou 3 ) mouchoirs de la marque méchi-tichou sont accroché l'un a l'autre et ne se détache que lorsqu?on les tire,est ce problématique de les utiliser pendant chabbat ou peut on dire que puisque la majorité ne le sont pas ce serai permis?

Chalom !

 

Ce cas s'appelle dans la Halakha Safek Psik Récha (cf. 'Hafets 'Haïm chap. 316), et sa conclusion est qu'en ce qui concerne un interdit d'ordre Rabbinique, on peut autoriser. 

 

C'est donc notre cas où il s'agit à plusieurs titres d'un interdit Dérabanan. 

 

Si vous pouvez dorénavant acheter des mouchoirs d'une autre marque c'est sûr que c'est mieux.

 

Selon les décisionnaires tels que Rav Ovadia etc. qui affirment que Psik Réché délo Ikhpat Lé Dérabanan c'est autorisé, il est clair qu'on pourra se montrer plus indulgent. 

Kol touv !

Bichoul (cuisson)

Saler du chourave Chabbat?

- Lundi 17 ao√Ľt 2015 √† 20h19 vu 305 fois

bonjour,

 

je voudrais savoir s'il est problematique durant chabbat de preparer une salade de chourave et de l'assaisonner avec du vinaigre et du sel?

Chalom!

 

Oui ça peut être un problème, regardez le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/sallage-chabbat

 

Il faudra d'abord mettre le vinaigre et l'huile etc. puis le sel.

 

Kol touv!

Trier (Borèr)

Salade avant début du repas?

- Lundi 12 octobre 2015 à 17h46 vu 412 fois

bonjour

 

j'ai vu votre cours qui parle de la preparation du repas pendant chabbat plus ou moins longtemps avant le repas par rapport au probleme de borer, mais j'ai encore une question c'est que se passe t il si j'ai beaucoup de salades a preparer et donc apres la premiere salade,il se trouve que je ne vais pas du tout,manger tout de suite!?

Chalom!

 

Vous devez prendre en compte par rapport au temps que vous prend de préparer toutes les salades nécessaires à ce repas. Il faut que vous avez fini de préparer toutes les salades vous passiez à table.

 

Kol touv!

Mouktsé

Que faire avec les fourmis Chabbat?

- Samedi 07 novembre 2015 à 23h00 vu 456 fois

bonjour

 

je voudrais savoir s'il est permis pendant chabbat

 

1)de laisser monter une fourmi sur un couteau puis de bouger ce couteau pour la faire sortir de la maison?

 

2)ou de'enfermer des fourmi en les recouvrant d'un verre sachant que je pouvait avant ca les attraper facilement?

Chalom Ouvrah'a!

 

1- C'est autorisé!

En effet, il n'y a pas de problème de Tsad (chasser), vu que vous ne l'empêchez pas de bouger, et vu que vous ne l'enfermez nul part et que vous vous contentez juste de la déplacer d'un endroit à un autre.

 

Il n'y a pas non plus de problème de Mouktsé vu que vous ne déplacez pas les fourmis directement avec votre main, vous les déplacez par le biais du couteau. Ceci s'appelle dans la Halah'a Tiltoul Min Hatsad, et c'est autorisé si vous le faites non pas pour le Mouktsé lui même (à savoir la fourmi) mais pour votre propre bien être.

 

2- Non puisque la définition de Tsad ainsi que le définie clairement le Rav Nissim Karlits Chlita c'est de priver un animal de sa liberté. C'est ce que vous faites en l'enfermant!

 

Kol touv!

Lampe de poche :Moukse?

- Mercredi 09 décembre 2015 à 05h23 vu 395 fois

Bonjour est il permis durant chabbat de transporter une lampe de poche?

et si c'est une lampe a led?

et bechinouy?

Chalom!

 

Une lampe de poche est Mouktsé Kli Chémélahto Léissour et c'est interdit de la déplacer même lorsqu'elle est éteinte, sauf si c'est Létsoreh' Koufo Oumékomo.

 

Avec Chinouy, c'est à dire avec le pieds par exemple c'est permis comme tout Mouktsé excepté pour le H'azon Ich, qui interdit.

 

Kol touv!

tiltul min atsad?

- Dimanche 26 mars 2017 à 06h02 vu 183 fois

bonjour est ce que bouger du moukse avec le petit doigt est considere comme tiltoul min atsad?

Chalom!

 

Non. C'est considéré comme étant l'un des doigts de la main. Donc problème ! 

 

Béhatslah'a! 

Kiddouch

Boire une goutte de Kidouch et Havdala?

- Dimanche 09 ao√Ľt 2015 √† 17h25 vu 480 fois

Bonjour,

je voudrais savoir si la personne qui fait havadalla ne boit qu'une petite goutte de vin,est ce que lui et moi pouvons etre quitte?

Chalom Ouvrah'a!

 

Pour s'acquitter de la Mitsva comme il se doit aussi bien du Kiddouch que de la Havdalla, il faut boire une quantité de Mélo Lougmav, c'est à dire de 44 ml (Choulh'an Arouh' chapitres 271 et 190).

 

L'opinion de la grande majorité des décisionnaires est que si on a bu une quantité inférieure à celle-ci, on ne s'est pas acquitté du tout de la Mitsva, c'est à dire ni celui qui a récité la bénédiction ni celui qui a écouté. Telle est l'opinion du Magen Avraham au chapitre 271, et celle du Rav Ovadia Yossef  dans H'azon Ovadia Tome 2 paragraphe 18) et de tous les autres décisionnaires.

 

Le seul a défendre qu'on s'est acquitté a posteriori est le Or Lestion (Tome 2 chapitre 20).

C'est un grand H'iddouch, et lui même recommande dans la mesure du possible de s'efforcer de l'entendre à nouveau d'une personne qui ne l'a pas encore récité pour s'acquitter de la Mitsva de la façon la meilleure.

 

Kol touv!

Un Kiddouch Laméhadrin : comment ?

- Vendredi 28 juillet 2017 à 15h39 vu 219 fois

bonjour

je voudrais comprendre qu'est ce que ca veut dire que si l'on veut donner a boire du vin du kidouch a ceux qui s'en sont rendu yotsé par le mien, il faut veiller a ce que leur kos ne soit pas pagoum?

quel interet?

Chalom Ouvrakha !

 

Lorsqu'une personne boit d'un verre de vin celui-ci devient Pagoum, c'est à dire que c'est un déshonneur vis à vis de la Brakha du Kiddouch d'être récitée sur un tel verre de vin (chap. 271 § 10).

 

La façon de résoudre le problème du Pagoum est par exemple de rajouter un peu d'eau à ce verre ou un peu de vin. 

 

Lorsque celui qui a fait le Kiddouch a bu de son verre, il existe une Halakha appelée le " Hiboub Mitsva ", c'est à dire que c'est recommandé en tant que preuve d'amour pour la Mitsva que chacune des convives boive une petite quantité du vin du Kiddouch. Cela n'a rien d'obligatoire puisqu'on est acquitté dès lors que la personne qui a fait Kiddouch a bu la quantité requise, toutefois c'est recommandé (Choul'han Aroukh chap. 271 § 14). 

 

Le problème qui peut se poser est le suivant. Dès lors que la personne qui a fait le Kiddouch a bu de son verre, celui-ci devient Pagoum. Lorsqu'ensuite les convives veulent s'acquitter de ce 'Hiboub Mitsva, elles vont le faire si un verre Pagoum, et ceci est un problème (cf. Michna Béroura chap. 271 § 83).

 

Comment alors parer à ce problème ? 

 

Il existe deux cas de figure :

 

  1. Si toutes les convives boivent du même verre que celui qui a fait Kiddouch, on considère qu'ils sont tous comme celui qui a fait Kiddouch, qui lui, a bu du verre qui au départ n'était pas Pagoum, et donc tout le monde est considéré comme lui lorsqu'il boit de ce même verre. C'est un immense 'Hidouch du 'Hafets 'Haïm (chap. 271 Chaar Hatsioun § 89), difficile à bien comprendre, mais je n'ai vu aucune opinion qui s'y oppose. C'est donc la Halakha. 
  2. Si toutes les convives ne boivent pas du même verre, mais qu'elles versent de ce verre dont le Mékadech a bu directement, dans leurs verres :
  • Le Mékadech n'aura qu'à verser un peu de vin dans le verre après l'avoir bu, réparant ainsi le problème de Pagoum, et ensuite, lorsque les autres se serviront de ce verre au leur, il s'avérera que ce verre n'est plus Pagoum. C'est comme cela que je fais chez moi. 
  • Inutile de dire que si le Mékadech ne boit pas directement de son verre mais qu'il verse le vin dans son propre verre pour le boire et qu'il fait ensuite passer la coupe du Kiddouch aux autres qui eux aussi déversent une partie du contenu dans leur verre, il n'y a pas de problème de Pagoum puisque ce problème se pose lorsqu'on a bu du contenu du verre directement de sa bouche. 

Béhatsla'ha !

Repas de Chabbat

Repas de lait pour chabbat?

- Lundi 05 décembre 2016 à 19h07 vu 387 fois

bomjour ya t il une obligation de manger de la viande le chabbat ou ce n'est pris comme telle que parce que en general les gens considerent la viande comme un aliment 'hachouv et qu'on a le devoir d'etre mehaneg le chabbat mais qu'en verite il n'y aurait aucune raison de preparer un repas de viande si je prefere bien plus un repas de fromage?

Chalom

 

Je répond à cette question dans le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/chavouot-lait-viande au niveau de la septième minute etc.

Kol touv!

Havdalla

Boire une goutte de Kidouch et Havdala?

- Dimanche 09 ao√Ľt 2015 √† 17h25 vu 480 fois

Bonjour,

je voudrais savoir si la personne qui fait havadalla ne boit qu'une petite goutte de vin,est ce que lui et moi pouvons etre quitte?

Chalom Ouvrah'a!

 

Pour s'acquitter de la Mitsva comme il se doit aussi bien du Kiddouch que de la Havdalla, il faut boire une quantité de Mélo Lougmav, c'est à dire de 44 ml (Choulh'an Arouh' chapitres 271 et 190).

 

L'opinion de la grande majorité des décisionnaires est que si on a bu une quantité inférieure à celle-ci, on ne s'est pas acquitté du tout de la Mitsva, c'est à dire ni celui qui a récité la bénédiction ni celui qui a écouté. Telle est l'opinion du Magen Avraham au chapitre 271, et celle du Rav Ovadia Yossef  dans H'azon Ovadia Tome 2 paragraphe 18) et de tous les autres décisionnaires.

 

Le seul a défendre qu'on s'est acquitté a posteriori est le Or Lestion (Tome 2 chapitre 20).

C'est un grand H'iddouch, et lui même recommande dans la mesure du possible de s'efforcer de l'entendre à nouveau d'une personne qui ne l'a pas encore récité pour s'acquitter de la Mitsva de la façon la meilleure.

 

Kol touv!

C'est à quelle heure Motsei Chabbat?

- Samedi 19 décembre 2015 à 18h46 vu 428 fois

Bonjour et chavoua tov!

 

je voudrais comprendre puisque qu'on a l'habitude de fixer le tset hacohavim selon l'avis des gueonim c'est a dire un 3/4 de mil apres la chkia donc pourquoi ne pourrions nous pas faire de melachot motse chabbat mehikar hadin 13 minutes et demi apres la chkia?

 

ce devrait etre comme ca du moins en israel,ou selon le michna broura s'applique cet horraire de 3/4 de mil ainsi que au mois de nissan ou tichri ou les heures zmaniot sont egales a 60 min comme le demande le biour halacha,et donc d'ou viennent les different horaires de 20 minutes ou 35 ou 40 minutes?

Chalom!

 

Vous posez une excellente question!

 

Je vous invite à lire les propos du H'idda rapportés par le Caf Hah'aïm au chapitre 293 qui explique cela. Selon lui il faut attendre entre 2 et 3 Mil après la Chkia avant de pouvoir faire des travaux etc. en Israël et dans ces pays.

 

Kol touv!

Allumage des bougies

Allumage des bougies 18 minutes avant la Chkia?

- Dimanche 09 ao√Ľt 2015 √† 22h43 vu 502 fois

Bonjour,

 

Ma femme,avant de se marier avait l'habitude de commencer le chabbat 18 minutes avant la chkia mais ce n'etait que parce que c'etait l'horaire indique dans le calendrier mais pas du tout parce que halachiquement elle a voulu faire comme ca, donc est ce que maintenant qu'elle s'est marie et que moi je suis mekabel chabbat plus tard,pourra t elle faire comme moi sans avoir besoin de hatarat nedarim?

Chalom Ouvrah'a!

 

Si vous m'aviez dit qu'elle a pris sur elle de recevoir Chabbat 30 minutes plus tôt ou une heure plus tôt etc. je vous aurai dit que ce n'est pas la peine de faire Hatarat Nédarim, vu qu'elle n'a jamais pris cette coutume comme un voeux et que de surcroît il n'y a aucune obligation à le faire.

 

Par contre, allumer 18 minutes avant, voire même 20 minutes, c'est une coutume qui trouve une place importante dans la Halah'a ainsi que le tranche le Michna Béroura a priori au chapitre 273. C'est donc une excellente coutume, et presque un devoir.

 

C'est pourquoi je vous déconseille totalement de la défaire de cette très bonne coutume. Et si vous y tenez vraiment, il faudrait certainement au moins une Hatarat Nédarim, à moins que ce ne soit que dans des cas de grande force majeure où elle n'arrive pas à allumer à temps..

 

Kol touv!

Entrée de chabbat

- Lundi 14 décembre 2015 à 07h27 vu 388 fois

bonjour

 

j'ai vu votre cour sur l'allumage de la hanoukia la veille de chabat et j'ai deux questions:

 

1) a priori si la femme allume les nerot de chabbat,le mari n'est pas oblige de faire pour autant rentrer le chabbat,donc on pourrait meme d'apres le bahag faire allumer les nerot de chabbat par la femme et par la suite celles de hanouka par le mari?

 

2) vous dites que tossefete chabbat est de 20 minutes,pourquoi? pourtant le biour halacha dans siman 261 dit que c'est moins que 3/4 de mile?

Chalom!

 

1- C'est vrai que ce serait possible, mais on préfère que la Halah'a soit accomplie de façon parfaite sans avoir besoin de se reposer sur tout type de permissions.

 

2- La H'afets H'aïm écrit que c'est 20 minutes pour tenir compte de l'opinion qui dit que un mil c'est 24 minutes.

 

Kol touv!

oubli d'allumage des nerot

- Mercredi 30 novembre 2016 à 21h31 vu 260 fois

bonjour si une femme marie etait invite pour passer tout chabbat chez la famille mais y est arrive juste avant chabbat et a cause de ca elle n'a pas pu allumer les nerot,est ce qu'on peut considerer ca comme un ones et ne pas l'obliger a allumer tout les chabatot a venir trois bougies?

Chalom!

 

Cela dépend à cause de quoi elle est arrivée en retard. 

Selon certains étant donné qu'à la maison il y avait des Nerot allumées en tout cas, elle ne sera de toute façon pas obligée d'allumer chaque fois une bougie supplémentaire. Telle est l'opinion du Rav Ovadia. Certains décisionnaires n'ont pas retenu cette opinion.

Kol touv!

nerot shabbat

- Samedi 21 janvier 2017 à 22h52 vu 214 fois

bonjour si j'ai l'habitude avant chabbat d'allumer des petites lumieres dans chaque chambre pour eclairer la chambre durant la soiree, est ce que si je le fait avant ma femme a cause ce ca elle ne pourra plus faire la braha en allumant les nerot?

Chalom!

 

Je comprend bien le problème auquel vous faites allusion. Si vous êtes Achkénaze il n'y a aucun problème. Si vous êtes séfarade, c'est là que le problème commence.

Disons qu'il faut au moins faire en sorte que ce soit dans les autres pièces et non dans la pièce où votre épouse allume.

Mais le mieux serait qu'au moment de la Brakha vous l'écoutiez et qu'alors vous alliez allumer dans les autres pièces et ainsi vous gagnerez la H'oumra du Michna Bérioura qui préconnise d'allumer dans chaque pièce et ce, avec Brakha (celle de votre épouse). 

 

Kol touv!

Découper

Sparadrap chabbat?

- Lundi 20 juin 2016 à 15h39 vu 370 fois

bonjour a t on le droit durant chabbat de se mettre un sparadrap ou de l'enlever?

Chalom!

 

De le couper c'est interdit.

 

De le mettre sur sa peau, c'est autorisé, mais il faut essayer de ne pas le recoller sur lui même mais uniquement sur la peau, parce qu'il n'y a pas d'interdit de Tofer (coudre) sur la peau de l'homme, alors que sur du tissu il y a un problème (en particulier si on considère cela comme étant une Tfira Chel Kayama).

 

Kol touv!

chabbat sans papier toilette

- Jeudi 23 mars 2017 à 07h27 vu 278 fois

bonjour que peut faire une personne qui n'a pas pense avant chabbat de decouper du papier toillette et se retrouve pendant chabbat au toillette avec uniquement un rouleau de papier toillette predecoupe?

méchi-tichou pendant chabbat

- Samedi 20 janvier 2018 à 22h24 vu 189 fois

bonsoir j'ai remarqué que certains (je ne sais pas combien y en a par paquet mais il me semble que ca ne se limite pas a 2 ou 3 ) mouchoirs de la marque méchi-tichou sont accroché l'un a l'autre et ne se détache que lorsqu?on les tire,est ce problématique de les utiliser pendant chabbat ou peut on dire que puisque la majorité ne le sont pas ce serai permis?

Chalom !

 

Ce cas s'appelle dans la Halakha Safek Psik Récha (cf. 'Hafets 'Haïm chap. 316), et sa conclusion est qu'en ce qui concerne un interdit d'ordre Rabbinique, on peut autoriser. 

 

C'est donc notre cas où il s'agit à plusieurs titres d'un interdit Dérabanan. 

 

Si vous pouvez dorénavant acheter des mouchoirs d'une autre marque c'est sûr que c'est mieux.

 

Selon les décisionnaires tels que Rav Ovadia etc. qui affirment que Psik Réché délo Ikhpat Lé Dérabanan c'est autorisé, il est clair qu'on pourra se montrer plus indulgent. 

Kol touv !

Lavage (Mélabèn)

Démaquillage etc

- Jeudi 08 octobre 2015 à 18h49 vu 383 fois

bonjour j'ai vu votre cours sur le demaquillage ou vous dites que d'apres rav ovadia c'est interdit ,donc si je comprends bien il en est de meme si je tombe dans la boue je ne peux pas me nettoyer?

Chalom!

 

Non, aucun rapport. Le fait de se démaquiller procède de l'inverse du Issour Tsovéa (coloriage). 

 

Or, le fait de tomber dans de la boue n'est pas considéré comme étant du coloriage, cela ne fait que vous salir, il n'y a donc pas d'interdiction de se laver.

 

Le H'ayé Adam a effectivement voulu interdire de se nettoyer toute tache qui se trouve sur la peau, mais la grande majorité des décisionnaires s'est opposée à son opinion.

 

Kol touv!

Nouer ou dénouer (Kocher et Matir).

Sparadrap chabbat?

- Lundi 20 juin 2016 à 15h39 vu 370 fois

bonjour a t on le droit durant chabbat de se mettre un sparadrap ou de l'enlever?

Chalom!

 

De le couper c'est interdit.

 

De le mettre sur sa peau, c'est autorisé, mais il faut essayer de ne pas le recoller sur lui même mais uniquement sur la peau, parce qu'il n'y a pas d'interdit de Tofer (coudre) sur la peau de l'homme, alors que sur du tissu il y a un problème (en particulier si on considère cela comme étant une Tfira Chel Kayama).

 

Kol touv!

Cacherout

Halak beit yossef et marocains?

- Jeudi 24 décembre 2015 à 19h23 vu 518 fois

bonjour j'ai entendu que les marocain n'avait pas pris sur eux la 'houmra de 'halak beit yossef,est ce vrai?

Chalom!

 

Voici la réponse du Rav Olivier:

 

Certains témoignages affirment que certaines communautés marocaines étaient souples à cet égard , comme rapporté dans l'ouvrage Benetivot Hamaarav (Rav Bitton) ou Divré Chalom Véemet (Rav Tolédano), touefois le Rav Chalom Messas n'est apparemment pas de cet avis, comme rapporté dans une lettre dans l'ouvrage Mikraé Kodesh (Rav Harari) et insiste sur le fait que les marocains suivent l'avis du Beth Yossef et ne mangent que H'alak.

face à ce dilemme, deux hypothèses possibles: des communautés récentes auraient été influencées par l'opinion du Rama, ou peut être existait il une coutume ancestrale mais limitée ,faute de moyen et d'argent. soyons donc prudent.

 

Kol touv!

Kvicha (pbs de macération)

- Samedi 27 février 2016 à 21h38 vu 369 fois

bonjour j'ai recu un plat en porcelaine de quelqu'un non religieux qui risque de s'en etre servi a chaud et de l'avoir rendu taref,donc a priori je pourrais m'en servir a froid mais est ce que,ca pourrait etre problematique si je viendrais a laisser dans ce plat un aliment avec ou sans liquide pendant 24 heures d'affilee?

Chalom!

 

Mettre pendant 24 heures des aliments froids sans liquide ne pose aucun problème. Il n'y a de Kvicha (macération) qu'à partir du moment où il y a du liquide.

 

S'il y a du liquide c'est une discussion entre nos maîtres quant à savoir si il y a une Kvicha au sujet des ustensiles ou uniquement au sujet de la nourriture elle même (exemple viande qui macérerait dans du lait pendant 24 heures). 

 

S'il s'agit d'un ustensile en porcelaine où il n'y a pas de possibilité de cachériser on peut se reposer sur les décisionnaires qui disent qu'il n'y a pas de Kvicha pour les ustensiles.

 

Kol touv!

Pourquoi un certificat de Cacherout?

- Vendredi 29 juillet 2016 à 15h08 vu 260 fois

bonjour

on a un klal de "ed ehad neeman beissourim"; je voudrais savoir dans quel cas ca s'applique,est ce que meikar hadin je pourrais rentrer dans un restaurant et demander au cuisinier que je ne connais pas si tout est cacher et me suffire de sa reponse positive pour y manger sans verifier la presence d'une teoudat cachrout?

et si non,sera t il neeman pour me certifier que telle viande est sous telle hachga'ha?

Chalom!

 

C'est un long sujet qui dépend de baucoup de paramètres.

Regardez le Choulh'an Arouh' et Caf Hah'aïm sur les chapitres 119 de Yoré Déa.

 

Ceci dépend de combien on peut lui faire confiance, combien il est religieux, combien il aurait à gagner en mentant, combien il connait la Halah'a, combien les autres qui travaillent avec lui sont honnêtes etc. etc.

 

Béhatslah'a! 

melange lait viande

- Lundi 05 septembre 2016 à 05h52 vu 245 fois

bonjour

Hier soir ma femme vous a appele a propos d'un plat au lait qu'elle a cuisine dans un four bassari non ben yomo et vous lui avez dit entre autre que le plat peut être consomme, mais étant donne que le plat n'a pas entièrement cuit est il permis de le cuire dans un four halavi?

Chalom!

 

Oui. 

 

Béhatslah'a!

Bassar vehalav dans la poubelle

- Vendredi 20 janvier 2017 à 14h36 vu 293 fois

bonjour on m'a pose la question suivante: imaginons un cas ou une personne oublie sur le feu une casserole avec a l'interieur un steak,puis au bout d'un moment il revient et trouve son steak brule,il ouvre donc sa poubelle et jette le steak brule mais aussi brulant,devra t il faire attention de ne pas avoir dans sa poubelle des restes de fromage de peur a cuire du fromage et de la viande ensemble? et si il sait qu'il en a jete,devra t il faire attention a ce que la viande ne touche pas le lait?

Chalom!

 

Le Bichoul du lait et de la viande est interdit même si on ne compte pas s'en servir selon la plupart des décisionnaires.

Juste, on pourrait dire que ce n'est pas Dérekh Bichoul, et qu'il n'y a un Bichoul que de Kédé Klipa, mais c'est aussi interdit. 

 

Il faudra donc faire attention à cela tant que la viande est encore viande et pas carbonisée complètement.

Kol touv!

Odeur de restaurants non cacher

- Dimanche 05 février 2017 à 20h11 vu 198 fois

bonjour on m'a pose la question si puisqu'il est interdit de profiter d'un melange de bassar vehalav,donc il serait donc interdit aussi d'en respirer l'odeur en passant devant un restaurant melangant le lait et la viande ( en france ou meme en israel devant pizza domino's),et faudrait il faire un detour pour ne pas passer devant? et puisque les fours dans ces restaurants ne sont pas bien nettoyes donc a chaque nouvelle cuisson,il y a a priori de nouveau une cuisson de bassar vehalav,donc devrait on interdire de respirer l'odeur de tout les restaurants non cacher?

Chalom!

 

Je vous invite à lire le Béour Halakha au chap. 443 au sujet de sentir le pain pendant la fête de Pessah', vous allez voir que ce n'est pas évident que ce soit interdit de sentri une odeur qui n'est pas faite pour être sentie.

De plus, passer n'est pas interdit, ce qui est peut être interdit et d'avoir l'intention d'en profiter, mais un profit qui vient contre notre gré, les décisionnaires veulent dire que ce n'est pas forcément un profit. 

 

Bref, vous avez un peu caricaturé le problème!

 

Béhatslah'a!

toaster pas cacher

- Dimanche 05 février 2017 à 20h25 vu 252 fois

bonjour

on m'a pose la question si un non juif a fait cuire sa viande dans un toaster est il permis par la suite d'y faire chauffer un pain qu'on entoure d'une feuille de papier si le toaster est propre,ou qu'il ne l'est pas? si 24 heure sont passe depuis cette cuisson? et sinon? et dans le doute? ( je voudrais savoir la halacha stricte,et si vous avez du temps,le fait d'ecrire un peu les raisons m'aideront a faire comprendre la halacha) merci pour tout!

Chalom!

 

Le principe est que Nat Bar Nat Déissoura est interdit.

En ec qui concerne la feuille à mettre autour, si ce n'est pas du papier sulfurisé mais une matière imperméable tel que de l'aluminium et que l'on veille à ce qu'il ne se déchire pas en cours de cuisson, c'est autorisé.

Même s'il s'est déchiré a posteriori on n'interdira pas s'il était propre et non utilisé depuis plus de 24 heures, mais a priori il faut faire attention même s'il est propre et non utilisé depuis plus de 24 heures.

S'il vous manque un complément d'explication veuillez me le dire que je puisse tenter de vous l'apporter.

Kol touv!

melange dans du sel?

- Mercredi 15 février 2017 à 20h58 vu 342 fois

bonjour je voudrais savoir si une personne travaille dans un endroit ou des non juifs travaillent et que a l'endroit ou ils mangent il y a un pot avec du sel ou on peut se servir en en prenant a la main, faut il craindre a ce que de la nourriture non cachere ait éte absorbe dans le sel bien que le sel est propre? et s'il ne l'est pas,faut il craindre que ces residus viennent d'aliments interdit?

Chalom!

 

Oui, il faut craindre puisqu'ils se servent avec leurs mains. Si vous êtes sûr qu'il y aura 60 fois plus de nourriture que de résidus pas Cacher c'est autorisé mais uniquement si vous avez un doute qu'il y a des résidus pas Cacher.

Si vous êtes sûr qu'il y a des résidus pas cacher, c'est interdit d'annuler un Issour cerrtain dans 60 fois plus: "Ein Mévatlin Issour Lékhateh'ila".

Béhatslah'a!

Salades du repas bassari

- Samedi 25 février 2017 à 22h52 vu 222 fois

bonjour je voudrais savoir s'il est permis de servir pour un repas halavi des salades qui se trouvait a table pour un repas bassari?

Chalom!

 

Aucun problème, même s'i y a par erreur un peu qui a pu gicler c'est certainement annulé dans une quantité 60 fois plus grande de salade.  Au sujet de Pessa'h il est écrit de faire très attention à cela.

Au sujet du pain qui se trouve à table il est aussi écrit de faire attention, ainsi qu'au sujet de la salière lorsque l'on se sert avec les doigts, mais dans le cas des salades pas de problème.

Chavoua Tov!

raison d'attente apres la viande

- Mardi 14 mars 2017 à 19h52 vu 161 fois

bonjour j'ai des questions par rapport a la halacha selon laquelle apres avoir consomme de la viande il est necessaire d'attendre six heures

1) une des raisons cite a cette halacha est que "tamo moche'h"....je ne sais pas mais personnellement je ne ressent pas apres avoir mange de la viande que le gout me reste dans la bouche spiecialement longtemps...?

2) selon la raison cite de la necessite du temps d'attente que serait le din (selon le choulhan arou'h qui n'est pas mahmir dans gvina kacha) apres avoir consomme du camembert.....car personnelement apres en avoir mange le gout me reste dans la bouche longtemps....combien d'heure est il necessaire d'attendre...?

3) la deuxieme raison cite dans les poskim est a cause des bouts de viande qui reste entre les dents....que sera le din apres avoir consomme du fromage dur qui reste bloque dans les dents...est ce qu'il sera necessaire de ne pas se suffir de "kinoua'h et hada'ha" mais de necessiter aussi un brossage de dents?

bonjour j'ai des questions par rapport a la halacha selon laquelle apres avoir consomme de la viande il est necessaire d'attendre six heures
1) une des raisons cite a cette halacha est que "tamo moche'h"....je ne sais pas mais personnellement je ne ressent pas apres avoir mange de la viande que le gout me reste dans la bouche spiecialement longtemps...?

 

Il s'agit d'un espèce de transfert de goût de l'estomac jusqu'à la bouche, qu'on a beaucoup de mal à définir aujourd'hui. Regardez dans le livre du Rav Poyfer.  


2) selon la raison cite de la necessite du temps d'attente que serait le din (selon le choulhan arou'h qui n'est pas mahmir dans gvina kacha) apres avoir consomme du camembert.....car personnelement apres en avoir mange le gout me reste dans la bouche longtemps....combien d'heure est il necessaire d'attendre...?

 

Je ne comprend pas votre question. Si ce n'est pas nécessaire, ce n'est pas nécessaire selon le Choul'han Aroukh. Vous demandez selon les Ma'hmirim ? 


3) la deuxieme raison cite dans les poskim est a cause des bouts de viande qui reste entre les dents....que sera le din apres avoir consomme du fromage dur qui reste bloque dans les dents...est ce qu'il sera necessaire de ne pas se suffir de "kinoua'h et hada'ha" mais de necessiter aussi un brossage de dents?

 

Le Caf Ha'haïm précise que si les dents ne sont pas très régulières etc. qu'il faut se brosser les dents. 

Béhatslah'a!

 

vaisselle de pessah ds lave-vaisselle 'Hamets ?

- Vendredi 05 mai 2017 à 13h37 vu 156 fois

bonjour

je voudrais savoir que est le din si durant pessah la femme de ménage a laver la vaisselle de pessah dans le lave vaisselle hamets (je precise qu'il s'agit d'une vaisselle d'une grande valeur)?

Chalom Ouvrakha !

 

1- Le lave vaisselle était propre ou il y avait du 'Hamets Bééin ?

2- Il s'agit d'une vaisselle non cachérisable ? 
3- Cela faisait je subodore plus que 24 heures que vous ne vous en étiez pas servi avec du 'Hamets ?
4- A quel moment le savon se déverse dans votre lave vaisselle avant que l'eau très chaude se déverse dans le lave vaisselle ou après ?

 

Merci. 

cacherisation d'une poelle

- Mardi 09 mai 2017 à 07h22 vu 154 fois

bonjour je voudrais savoir comment faut il cachériser une poelle bassari dans laquelle on a fait du halavi,faut il faire agala ou liboun,et faut il cacheriser le manche?

Chalom!

 

Vous vous en servez avec du liquide ou pas?

Elle était Bat Yoma ou pas ? 

 

Kol touv !

cacherisation de poelle

- Samedi 20 mai 2017 à 23h23 vu 151 fois

bonjour je vous avait posez une question que vous n'avez pas répondu......vous avez peut être pas remarqué ma nouvelle question quel est le din si j'ai retrouvé ma poelle bassari dans l'évier halavi, dois je craindre que je l'ais par erreur utilise avec du lait ? et si oui faut il faire hagala ou liboun? et le manche doit il aussi être cachérisé? je précise que la poelle est généralement utilise aussi bien avec ou sans liquide,et qu'on ne se rappelle pas si elle était bat yoma ou pas

Chalom:

 

Je ne pense pas que le fait de l'avoir retrouvée dans un évier 'Halavi est une raison suffisante pour craindre qu'elle ait été utilisée par vous ou votre épouse avec de la viande, à moins que une autre personne telle qu'une femme de ménage ou autre se trouve sur les lieux et que vous ne pouvez avoir aucune présomption de Cacherout. 

 

Surtout que le problème est d'ordre Rabbinique.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez cachériser en Hagala dans un Kli Richon.

Béhatsla'ha !

halavi sur plata

- Lundi 29 mai 2017 à 20h17 vu 156 fois

bonsoir

je voudrais savoir comment est il permis de faire rechauffer sur la plata un plat halavi? si on l'enveloppe bien de un ou deux papier aluminium, ca pourrait suffire? merci et 'hag samèa'h!!!

Chalom!

 

Aucun problème! Un seul alu suffit en dehors du plat, faites en sorte qu'entre l'alu et la plata d'une part et entre l'alu et le plat d'autre part, tout soit sec.

'Hag Saméa'h !

halot avec halavi

- Lundi 29 mai 2017 à 20h19 vu 235 fois

bonjour je voudrais savoir s'il est permis de manger du pain cuit dans un four bassari ,avec du fromage sachant qu'on a pas préalablement vérifié qu'il ne reste de residu bassari?

Chalom!

 

Cf. svp :

 

http://www.torahacademy.fr/gout-second

 

Je vous envoie la page à imprimer et à coller sur votre frigo parce que cela vous aidera dans votre cuisine.

 

http://www.torahacademy.fr/cuisson-four-bassari

 

Kol touv !

Insectes mangés par inadvertance ?

- Vendredi 16 juin 2017 à 14h51 vu 182 fois

bonjour quel est le din de celui qui mange un fruit qu'il n'aurai pas du vérifié car il n'y a pas de miout hamatsouy de présence de tolaim, mais que en vérité il y avait des tolaim.........

est ce qu'on considère qu'il a fait une avéra?

a priori non puisque la tora nous a laissé se reposer sur les 'hazakot, pourtant le rav vayeh dans son sefer bdikat hamazon kahalacha helek 1 p.118 écrit qu'il est bien de vérifier même les fruits sur lesquels il n'y a pas d'obligation de vérification pour éviter de transgresser des interdits.....?

Chalom !

 

Tout d'abord vous avez raison que la tendance du Rav Vaya Chlita est d'être plutôt Ma'hmir dans ce domaine là (beaucoup plus par exemple que la Eda Ha'harédit et autres Rabbanim. 

 

Il existe des opinions qui affirment toutefois que même lorsque l'on consomme des insectes par inadvertance etc. et même selon certains par cas de Oness totalement indépendants de notre volonté que cette consommation obstrue le coeur, (Timtoum Halév), c'est à mon avis ce que le Rav a souhaité écrire dans ces termes que vous citez.

 

Béhatsla'ha !

laver aliment sous un lit

- Vendredi 23 juin 2017 à 07h25 vu 130 fois

bonjour si des aliments etaient dans un sac sous un lit sur lequel on a dormi, seraient ils permis si on les lavent?

Chalom Ouvrakha !

 

Non, si on considère qu'ils sont interdits à la consommation, les laver ne sera pas suffisant. Ce n'est qu'au sujet des aliments touchés avec ses mains avant avoir fait Nétila que l'on considère que cela est suffisant, parce que de la même façon que l'impureté quitte les mains par la Nétila de la même façon en faisant une "Nétila à l'aliment". 

 

Par contre il faut savoir que selon de nombreux décisionnaires les aliments qui étaient sous le lit ne deviennent pas impropres à la consommation dans certaines conditions. 

 

En cas de perte d'argent importante il sera possible de se reposer dessus. 

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/nourriture-sous-le-lit-et-problemes-lies-a-la-chemita

 

Kol touv !

Conserver un pain halavi déjà fait ?

- Jeudi 29 juin 2017 à 07h25 vu 202 fois

bonjour il ya une halacha qu'il est interdit de petrir du pain avec du lait et qu'il est interdit de le consomer si cela a été fait

Est il permis malgres tout de le garder en le mettant au congelateur dans un sachet sur lequel on notera halavi ?

Chalom !

 

Non, c'est interdit. Si vous cherchez un conseil, et que ceci a été fait Béchoguèg, cf. le cours suivant :;

 

http://www.torahacademy.fr/peut-on-faire-un-pain-au-lait à environ la 24ème minute. 

 

En un mot : Selon le Caf Ha'haïm : Faites une forme spéciale de ces pains déjà fait et distribuez à plusieurs personnes pour que chacun puisse le consommer en un jour.

 

                  Ou encore l'offrir à un non-juif auquel on a le droit d'offrir un cadeau pour bonne entente comme ses voisins ou ses collègues etc. mais le Rav Ovadia refuse ce second conseil. 

 

Selon le Rav Ovadia, on peut le donner au non-juif mais il faut avoir coupé chaque pain en deux avant de le lui donner. 

 

Kol touv !

Lave vaisselle utilisé à Pessa'h

- Lundi 17 juillet 2017 à 18h10 vu 167 fois

je voudrais savoir que est le din si durant pessah la femme de ménage a laver la vaisselle de pessah dans le lave vaisselle hamets (je precise qu'il s'agit d'une vaisselle d'une grande valeur)? je précise que:

 

1_ le lave vaisselle n'a pas été netoyé avant pessa'h donc il est possible qu'il y avait effectivement du 'hamèts béèn

 

2- Il s'agit de vaisselle en porcelaine,plastic et inox

 

3- Cela faisait plus de 24 heures que le lave vaisselle avait été utilisé

 

4-la personne en question (ce cas n'est pas arrivé chez moi,je fais juste passé une question qu'on m'a demandé ) pense que l'eau chaude est d'abord versé puis le savon

Tout d'abord Chalom Ouvrakha cher lotr !

 

Il n'y a pas de quoi interdire la vaisselle. En effet, le lave vaisselle fonctionne avec du savon, et le 'Hamets qui se trouvait dedans lorsque vous avez mis votre vaisselle, s'il en restait, était déjà vraisemblablement complètement abîmé par le savon. 

 

Pour ce qui est de la vaisselle qui est Cachérisable il vaudra mieux tout de même la Cachériser. Pour ce qui est de la vaisselle en porcelaine, vous pouvez attendre 2 mois (si vous ne pouvez pas attendre 12 mois) et ensuite la Cachériser en versant 3 fois de l'eau bouillante et c'est largement Cacher.

 

Kol touv !

Elle est dans le Pétrin ?

- Lundi 17 juillet 2017 à 18h20 vu 181 fois

bonjour

 

Est il problématique de se servir du meme petrin que ce soit pour des halot qui vont etre par la suite cuit dans un four bassari et manger avec de la viande, et que ce soit pour des gateaux au lait ?

 

je précise que pour la confection de la pate il est necessaire de verser de l'eau tiède, mais il est possible qu'il arrive que en ouvrant le robinet, il coule en premier de l'eau chaude

Chalom Ouvrakha !

 

Le Choul'han Aroukh (Ora'h 'Haïm chap. 451 § 22) stipule qu'alors que généralement à froid il n'y a pas de transfert possible dans les ustensiles, il existe une exception à la règle, il s'agit du " Beth Séor ", c'est le pétrin dans lequel on mettait le levain et dans lequel on pétrissait la pâte. 

 

En effet, le levain étant " acide " son goût entre même à froid lorsqu'on le laisse un certain temps dans les parois de l'ustensile. Ensuite son " odeur " pourrait rejoindre la pâte de la Matsa que l'on fait en l'honneur de Pessa'h la rendant ainsi impropre à la consommation.

 

En pratique, le Rav Fouks Chlita dans son oeuvre " Hacacherout " (chap. 2 § 25) tranche de la façon suivante :

 

כל הכלים והמכשירים המשמשים להכנת בצק כגון מערוך קערות מערבלים דוגמיות לחיתוך הבצק לצורות וכדומה במידה ומעוניינים שישארו לשימוש סתמי פרווה בלבד חובה להקפיד להשתמש בהם אך ורק במוצרי מזון שהם פרווה על כן אין להשתמש בהם להכנת בצק חלבי או בשרי

 

 כלי לישה שמשתמשים בהם להכנת בצק חלבי או בשרי אין להשתמש בהם

להכנת בצק המיועד לאכילה עם הסוג האחר ואפילו הבצק עצמו פרווהנא

 

En d'autre termes il interdit de se servir des ustensiles de pétrissage pour une pâte 'Halavi et pour une pâte Bassari. Il faut donc choisir, selon lui si l'on souhaite que nos ustensiles de pétrissage soient 'Halavi, Bassari ou encore Parvé.

 

De plus ajoute-t-il, il est interdit de se servir d'un appareil de pétrissage 'Halavi pour faire une pâte dont on compte se servir plus tard pour la manger avec de la viande et vice-versa.

 

A mon humble avis ses propos sont très discutables pour plusieurs raisons. 

 

1- Le Choul'han Aroukh traite d'ustensiles de pétrissage de levain et non pas d'une pâte ordinaire, qui est en toute évidence bien moins acide que le levain, donc toute l'assimilation à laquelle j'ai moi aussi pensé dans un premier temps en lisant votre question ne me semble pas être exacte. 

 

Et bien que le Choul'han Aroukh (ibid. § 17) élargit cela aussi aux ustensiles de pétrissage de pain, les décisionnaires expliquent que c'est parce qu'on laisse la pâte jusqu'à ce qu'elle fermente et qu'elle devienne donc " acide ", ce qui n'est pas forcément le cas du fouet, et du bol dans lequel on pétrit puis on laisse la pâte fermenter.

 

2- La raison que mentionnent les décisionnaires à l'interdit est que l'" odeur " du levain peut faire fermenter la nouvelle pâte de Matsa que l'on ferait. Ceci est donc valable au sujet de se servir du même pétrin pour l'année et pour Pessa'h, mais quel rapport avec lait et viande où les paramètres sont totalement différents, et où l'" odeur  occupe une place totalement différente.

 

3- En ce qui est de la crainte que du lait ou de la viande reste collée aux parois de ces ustensiles, et c'est l'une des raison qui motivent l'interdit, il faut savoir que le Béour Halakha (ibid. § 17 entête " Bépessa'h " établit une nette différence entre un pétrin en bois et un pétrin en métal, que l'on peut nettoyer sans que restent des morceaux de pâte logés dans des cavités, ce qui est le plus courant aujourd'hui.

 

4- Enfin, quand bien même on serait d'accord avec son raisonnement, il est évident que la pâte que l'on fait à froid n'a pas un statut supérieur à celle d'une chose faite à chaud. Or, selon les Safardes (certains d'entre eux), il est autorisé de faire une pâte Parvé que l'on compte manger avec de la viande dans un récipient 'Halavi propre et même à chaud.

Cf. http://www.torahacademy.fr/cuisson-four-bassari   

 

En conclusion selon moi, c'est autorisé de se servir du même pétrin en métal et bien propre pour faire une pâte Parvé que voua allez manger avec de la viande alors que le pétrain était 'Halavi.

 

Kol touv ! 

 

Sauterelles cachères... pourquoi ?

- Vendredi 28 juillet 2017 à 16h05 vu 131 fois

bonjour

je voudrais comprendre pourquoi d'un coté la tora nous interdit de manger tous les chkatsim ourmassim et la gmara nous dit que ça valait le coup de nous faire sortir d'Égypte que pour ça..........et d'un autre coté la tora nous permet de manger les sauterelles,

quel différence?

Chalom Ouvrakha !

 

Vous posez une excellente question !

 

La Torah Vayikra (chap. 11 verset 21, 22 et 23) écrit :

 

 

אַ֤ךְ אֶת־זֶה֙ תֹּֽאכְל֔וּ מִכֹּל֙ שֶׁ֣רֶץ הָע֔וֹף הַהֹלֵ֖ךְ עַל־אַרְבַּ֑ע אֲשֶׁר־לא ל֤וֹ כְרָעַ֙יִם֙ מִמַּ֣עַ לְרַגְלָ֔יו

לְנַתֵּ֥ר בָּהֵ֖ן עַל־הָאָֽרֶץ

 

אֶת־אֵ֤לֶּה מֵהֶם֙ תֹּאכֵ֔לוּ אֶת־הָֽאַרְבֶּ֣ה לְמִינ֔וֹ וְאֶת־הַסָּלְעָ֖ם לְמִינֵ֑הוּ וְאֶת־הַחַרְגֹּ֣ל לְמִינֵ֔הוּ וְאֶת־הֶחָגָ֖ב לְמִינֵֽהוּ

 

כֹל֙ שֶׁ֣רֶץ הָע֔וֹף אֲשֶׁר־ל֖וֹ אַרְבַּ֣ע רַגְלָ֑יִם שֶׁ֥קֶץ ה֖וּא לָכֶֽם:

 

C'est à dire : " Toutefois vous pourrez manger, parmi les insectes ailés marchant sur quatre pattes, celui qui a au dessus de ses pattes des articulations au moyen desquelles il saute sur la terre.  Vous pouvez donc manger les suivants etc. Mais tout autre insecte ailé qui a quatre pattes sera pour vous une abomination ".

Et nos maîtres dans le Choul'han Aroukh (Yoré Déa chap. 85) de donner les critères nécessaires pour différencier entre les sauterelles autorisées mentionnées dans ce verset et celles qui ne le sont pas. 

 

En pratique aujourd'hui la coutume est de ne pas consommer de sauterelles quelles quelles soient de peur qu'elles n'entrent dans le cadre des espèces interdites. 

 

Pour en revenir à votre question, il me semble que l'on puisse dire que les sauterelles autorisées ne sont pas des " Chkatsim "(abominations) ils ne sont que des Chratsim c'est à dire des insectes mais des insectes autorisés par la Torah donc pas abominables.

Par contre les espèces de sauterelles interdites par la Torah, sont de facto considérées comme Chkatsim. C'est d'ailleurs une différence qui apparaît explicitement entre le verset 21 et le veset 23. Dans le verset 21 le terme de Chékéts ne figure pas tandis que dans le verset 23 ce terme apparaît.

 

Béhatsla'ha !

Lait et viande

Kvicha (pbs de macération)

- Samedi 27 février 2016 à 21h38 vu 369 fois

bonjour j'ai recu un plat en porcelaine de quelqu'un non religieux qui risque de s'en etre servi a chaud et de l'avoir rendu taref,donc a priori je pourrais m'en servir a froid mais est ce que,ca pourrait etre problematique si je viendrais a laisser dans ce plat un aliment avec ou sans liquide pendant 24 heures d'affilee?

Chalom!

 

Mettre pendant 24 heures des aliments froids sans liquide ne pose aucun problème. Il n'y a de Kvicha (macération) qu'à partir du moment où il y a du liquide.

 

S'il y a du liquide c'est une discussion entre nos maîtres quant à savoir si il y a une Kvicha au sujet des ustensiles ou uniquement au sujet de la nourriture elle même (exemple viande qui macérerait dans du lait pendant 24 heures). 

 

S'il s'agit d'un ustensile en porcelaine où il n'y a pas de possibilité de cachériser on peut se reposer sur les décisionnaires qui disent qu'il n'y a pas de Kvicha pour les ustensiles.

 

Kol touv!

melange lait viande

- Lundi 05 septembre 2016 à 05h52 vu 245 fois

bonjour

Hier soir ma femme vous a appele a propos d'un plat au lait qu'elle a cuisine dans un four bassari non ben yomo et vous lui avez dit entre autre que le plat peut être consomme, mais étant donne que le plat n'a pas entièrement cuit est il permis de le cuire dans un four halavi?

Chalom!

 

Oui. 

 

Béhatslah'a!

Bassar vehalav dans la poubelle

- Vendredi 20 janvier 2017 à 14h36 vu 293 fois

bonjour on m'a pose la question suivante: imaginons un cas ou une personne oublie sur le feu une casserole avec a l'interieur un steak,puis au bout d'un moment il revient et trouve son steak brule,il ouvre donc sa poubelle et jette le steak brule mais aussi brulant,devra t il faire attention de ne pas avoir dans sa poubelle des restes de fromage de peur a cuire du fromage et de la viande ensemble? et si il sait qu'il en a jete,devra t il faire attention a ce que la viande ne touche pas le lait?

Chalom!

 

Le Bichoul du lait et de la viande est interdit même si on ne compte pas s'en servir selon la plupart des décisionnaires.

Juste, on pourrait dire que ce n'est pas Dérekh Bichoul, et qu'il n'y a un Bichoul que de Kédé Klipa, mais c'est aussi interdit. 

 

Il faudra donc faire attention à cela tant que la viande est encore viande et pas carbonisée complètement.

Kol touv!

Odeur de restaurants non cacher

- Dimanche 05 février 2017 à 20h11 vu 198 fois

bonjour on m'a pose la question si puisqu'il est interdit de profiter d'un melange de bassar vehalav,donc il serait donc interdit aussi d'en respirer l'odeur en passant devant un restaurant melangant le lait et la viande ( en france ou meme en israel devant pizza domino's),et faudrait il faire un detour pour ne pas passer devant? et puisque les fours dans ces restaurants ne sont pas bien nettoyes donc a chaque nouvelle cuisson,il y a a priori de nouveau une cuisson de bassar vehalav,donc devrait on interdire de respirer l'odeur de tout les restaurants non cacher?

Chalom!

 

Je vous invite à lire le Béour Halakha au chap. 443 au sujet de sentir le pain pendant la fête de Pessah', vous allez voir que ce n'est pas évident que ce soit interdit de sentri une odeur qui n'est pas faite pour être sentie.

De plus, passer n'est pas interdit, ce qui est peut être interdit et d'avoir l'intention d'en profiter, mais un profit qui vient contre notre gré, les décisionnaires veulent dire que ce n'est pas forcément un profit. 

 

Bref, vous avez un peu caricaturé le problème!

 

Béhatslah'a!

Salades du repas bassari

- Samedi 25 février 2017 à 22h52 vu 222 fois

bonjour je voudrais savoir s'il est permis de servir pour un repas halavi des salades qui se trouvait a table pour un repas bassari?

Chalom!

 

Aucun problème, même s'i y a par erreur un peu qui a pu gicler c'est certainement annulé dans une quantité 60 fois plus grande de salade.  Au sujet de Pessa'h il est écrit de faire très attention à cela.

Au sujet du pain qui se trouve à table il est aussi écrit de faire attention, ainsi qu'au sujet de la salière lorsque l'on se sert avec les doigts, mais dans le cas des salades pas de problème.

Chavoua Tov!

halavi sur plata

- Lundi 29 mai 2017 à 20h17 vu 156 fois

bonsoir

je voudrais savoir comment est il permis de faire rechauffer sur la plata un plat halavi? si on l'enveloppe bien de un ou deux papier aluminium, ca pourrait suffire? merci et 'hag samèa'h!!!

Chalom!

 

Aucun problème! Un seul alu suffit en dehors du plat, faites en sorte qu'entre l'alu et la plata d'une part et entre l'alu et le plat d'autre part, tout soit sec.

'Hag Saméa'h !

halot avec halavi

- Lundi 29 mai 2017 à 20h19 vu 235 fois

bonjour je voudrais savoir s'il est permis de manger du pain cuit dans un four bassari ,avec du fromage sachant qu'on a pas préalablement vérifié qu'il ne reste de residu bassari?

Chalom!

 

Cf. svp :

 

http://www.torahacademy.fr/gout-second

 

Je vous envoie la page à imprimer et à coller sur votre frigo parce que cela vous aidera dans votre cuisine.

 

http://www.torahacademy.fr/cuisson-four-bassari

 

Kol touv !

Conserver un pain halavi déjà fait ?

- Jeudi 29 juin 2017 à 07h25 vu 202 fois

bonjour il ya une halacha qu'il est interdit de petrir du pain avec du lait et qu'il est interdit de le consomer si cela a été fait

Est il permis malgres tout de le garder en le mettant au congelateur dans un sachet sur lequel on notera halavi ?

Chalom !

 

Non, c'est interdit. Si vous cherchez un conseil, et que ceci a été fait Béchoguèg, cf. le cours suivant :;

 

http://www.torahacademy.fr/peut-on-faire-un-pain-au-lait à environ la 24ème minute. 

 

En un mot : Selon le Caf Ha'haïm : Faites une forme spéciale de ces pains déjà fait et distribuez à plusieurs personnes pour que chacun puisse le consommer en un jour.

 

                  Ou encore l'offrir à un non-juif auquel on a le droit d'offrir un cadeau pour bonne entente comme ses voisins ou ses collègues etc. mais le Rav Ovadia refuse ce second conseil. 

 

Selon le Rav Ovadia, on peut le donner au non-juif mais il faut avoir coupé chaque pain en deux avant de le lui donner. 

 

Kol touv !

Elle est dans le Pétrin ?

- Lundi 17 juillet 2017 à 18h20 vu 181 fois

bonjour

 

Est il problématique de se servir du meme petrin que ce soit pour des halot qui vont etre par la suite cuit dans un four bassari et manger avec de la viande, et que ce soit pour des gateaux au lait ?

 

je précise que pour la confection de la pate il est necessaire de verser de l'eau tiède, mais il est possible qu'il arrive que en ouvrant le robinet, il coule en premier de l'eau chaude

Chalom Ouvrakha !

 

Le Choul'han Aroukh (Ora'h 'Haïm chap. 451 § 22) stipule qu'alors que généralement à froid il n'y a pas de transfert possible dans les ustensiles, il existe une exception à la règle, il s'agit du " Beth Séor ", c'est le pétrin dans lequel on mettait le levain et dans lequel on pétrissait la pâte. 

 

En effet, le levain étant " acide " son goût entre même à froid lorsqu'on le laisse un certain temps dans les parois de l'ustensile. Ensuite son " odeur " pourrait rejoindre la pâte de la Matsa que l'on fait en l'honneur de Pessa'h la rendant ainsi impropre à la consommation.

 

En pratique, le Rav Fouks Chlita dans son oeuvre " Hacacherout " (chap. 2 § 25) tranche de la façon suivante :

 

כל הכלים והמכשירים המשמשים להכנת בצק כגון מערוך קערות מערבלים דוגמיות לחיתוך הבצק לצורות וכדומה במידה ומעוניינים שישארו לשימוש סתמי פרווה בלבד חובה להקפיד להשתמש בהם אך ורק במוצרי מזון שהם פרווה על כן אין להשתמש בהם להכנת בצק חלבי או בשרי

 

 כלי לישה שמשתמשים בהם להכנת בצק חלבי או בשרי אין להשתמש בהם

להכנת בצק המיועד לאכילה עם הסוג האחר ואפילו הבצק עצמו פרווהנא

 

En d'autre termes il interdit de se servir des ustensiles de pétrissage pour une pâte 'Halavi et pour une pâte Bassari. Il faut donc choisir, selon lui si l'on souhaite que nos ustensiles de pétrissage soient 'Halavi, Bassari ou encore Parvé.

 

De plus ajoute-t-il, il est interdit de se servir d'un appareil de pétrissage 'Halavi pour faire une pâte dont on compte se servir plus tard pour la manger avec de la viande et vice-versa.

 

A mon humble avis ses propos sont très discutables pour plusieurs raisons. 

 

1- Le Choul'han Aroukh traite d'ustensiles de pétrissage de levain et non pas d'une pâte ordinaire, qui est en toute évidence bien moins acide que le levain, donc toute l'assimilation à laquelle j'ai moi aussi pensé dans un premier temps en lisant votre question ne me semble pas être exacte. 

 

Et bien que le Choul'han Aroukh (ibid. § 17) élargit cela aussi aux ustensiles de pétrissage de pain, les décisionnaires expliquent que c'est parce qu'on laisse la pâte jusqu'à ce qu'elle fermente et qu'elle devienne donc " acide ", ce qui n'est pas forcément le cas du fouet, et du bol dans lequel on pétrit puis on laisse la pâte fermenter.

 

2- La raison que mentionnent les décisionnaires à l'interdit est que l'" odeur " du levain peut faire fermenter la nouvelle pâte de Matsa que l'on ferait. Ceci est donc valable au sujet de se servir du même pétrin pour l'année et pour Pessa'h, mais quel rapport avec lait et viande où les paramètres sont totalement différents, et où l'" odeur  occupe une place totalement différente.

 

3- En ce qui est de la crainte que du lait ou de la viande reste collée aux parois de ces ustensiles, et c'est l'une des raison qui motivent l'interdit, il faut savoir que le Béour Halakha (ibid. § 17 entête " Bépessa'h " établit une nette différence entre un pétrin en bois et un pétrin en métal, que l'on peut nettoyer sans que restent des morceaux de pâte logés dans des cavités, ce qui est le plus courant aujourd'hui.

 

4- Enfin, quand bien même on serait d'accord avec son raisonnement, il est évident que la pâte que l'on fait à froid n'a pas un statut supérieur à celle d'une chose faite à chaud. Or, selon les Safardes (certains d'entre eux), il est autorisé de faire une pâte Parvé que l'on compte manger avec de la viande dans un récipient 'Halavi propre et même à chaud.

Cf. http://www.torahacademy.fr/cuisson-four-bassari   

 

En conclusion selon moi, c'est autorisé de se servir du même pétrin en métal et bien propre pour faire une pâte Parvé que voua allez manger avec de la viande alors que le pétrain était 'Halavi.

 

Kol touv ! 

 

Mélanges

melange dans du sel?

- Mercredi 15 février 2017 à 20h58 vu 342 fois

bonjour je voudrais savoir si une personne travaille dans un endroit ou des non juifs travaillent et que a l'endroit ou ils mangent il y a un pot avec du sel ou on peut se servir en en prenant a la main, faut il craindre a ce que de la nourriture non cachere ait éte absorbe dans le sel bien que le sel est propre? et s'il ne l'est pas,faut il craindre que ces residus viennent d'aliments interdit?

Chalom!

 

Oui, il faut craindre puisqu'ils se servent avec leurs mains. Si vous êtes sûr qu'il y aura 60 fois plus de nourriture que de résidus pas Cacher c'est autorisé mais uniquement si vous avez un doute qu'il y a des résidus pas Cacher.

Si vous êtes sûr qu'il y a des résidus pas cacher, c'est interdit d'annuler un Issour cerrtain dans 60 fois plus: "Ein Mévatlin Issour Lékhateh'ila".

Béhatslah'a!

Cachérisation des ustensiles

Kvicha (pbs de macération)

- Samedi 27 février 2016 à 21h38 vu 369 fois

bonjour j'ai recu un plat en porcelaine de quelqu'un non religieux qui risque de s'en etre servi a chaud et de l'avoir rendu taref,donc a priori je pourrais m'en servir a froid mais est ce que,ca pourrait etre problematique si je viendrais a laisser dans ce plat un aliment avec ou sans liquide pendant 24 heures d'affilee?

Chalom!

 

Mettre pendant 24 heures des aliments froids sans liquide ne pose aucun problème. Il n'y a de Kvicha (macération) qu'à partir du moment où il y a du liquide.

 

S'il y a du liquide c'est une discussion entre nos maîtres quant à savoir si il y a une Kvicha au sujet des ustensiles ou uniquement au sujet de la nourriture elle même (exemple viande qui macérerait dans du lait pendant 24 heures). 

 

S'il s'agit d'un ustensile en porcelaine où il n'y a pas de possibilité de cachériser on peut se reposer sur les décisionnaires qui disent qu'il n'y a pas de Kvicha pour les ustensiles.

 

Kol touv!

vaisselle de pessah ds lave-vaisselle 'Hamets ?

- Vendredi 05 mai 2017 à 13h37 vu 156 fois

bonjour

je voudrais savoir que est le din si durant pessah la femme de ménage a laver la vaisselle de pessah dans le lave vaisselle hamets (je precise qu'il s'agit d'une vaisselle d'une grande valeur)?

Chalom Ouvrakha !

 

1- Le lave vaisselle était propre ou il y avait du 'Hamets Bééin ?

2- Il s'agit d'une vaisselle non cachérisable ? 
3- Cela faisait je subodore plus que 24 heures que vous ne vous en étiez pas servi avec du 'Hamets ?
4- A quel moment le savon se déverse dans votre lave vaisselle avant que l'eau très chaude se déverse dans le lave vaisselle ou après ?

 

Merci. 

cacherisation d'une poelle

- Mardi 09 mai 2017 à 07h22 vu 154 fois

bonjour je voudrais savoir comment faut il cachériser une poelle bassari dans laquelle on a fait du halavi,faut il faire agala ou liboun,et faut il cacheriser le manche?

Chalom!

 

Vous vous en servez avec du liquide ou pas?

Elle était Bat Yoma ou pas ? 

 

Kol touv !

cacherisation de poelle

- Samedi 20 mai 2017 à 23h23 vu 151 fois

bonjour je vous avait posez une question que vous n'avez pas répondu......vous avez peut être pas remarqué ma nouvelle question quel est le din si j'ai retrouvé ma poelle bassari dans l'évier halavi, dois je craindre que je l'ais par erreur utilise avec du lait ? et si oui faut il faire hagala ou liboun? et le manche doit il aussi être cachérisé? je précise que la poelle est généralement utilise aussi bien avec ou sans liquide,et qu'on ne se rappelle pas si elle était bat yoma ou pas

Chalom:

 

Je ne pense pas que le fait de l'avoir retrouvée dans un évier 'Halavi est une raison suffisante pour craindre qu'elle ait été utilisée par vous ou votre épouse avec de la viande, à moins que une autre personne telle qu'une femme de ménage ou autre se trouve sur les lieux et que vous ne pouvez avoir aucune présomption de Cacherout. 

 

Surtout que le problème est d'ordre Rabbinique.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez cachériser en Hagala dans un Kli Richon.

Béhatsla'ha !

Lave vaisselle utilisé à Pessa'h

- Lundi 17 juillet 2017 à 18h10 vu 167 fois

je voudrais savoir que est le din si durant pessah la femme de ménage a laver la vaisselle de pessah dans le lave vaisselle hamets (je precise qu'il s'agit d'une vaisselle d'une grande valeur)? je précise que:

 

1_ le lave vaisselle n'a pas été netoyé avant pessa'h donc il est possible qu'il y avait effectivement du 'hamèts béèn

 

2- Il s'agit de vaisselle en porcelaine,plastic et inox

 

3- Cela faisait plus de 24 heures que le lave vaisselle avait été utilisé

 

4-la personne en question (ce cas n'est pas arrivé chez moi,je fais juste passé une question qu'on m'a demandé ) pense que l'eau chaude est d'abord versé puis le savon

Tout d'abord Chalom Ouvrakha cher lotr !

 

Il n'y a pas de quoi interdire la vaisselle. En effet, le lave vaisselle fonctionne avec du savon, et le 'Hamets qui se trouvait dedans lorsque vous avez mis votre vaisselle, s'il en restait, était déjà vraisemblablement complètement abîmé par le savon. 

 

Pour ce qui est de la vaisselle qui est Cachérisable il vaudra mieux tout de même la Cachériser. Pour ce qui est de la vaisselle en porcelaine, vous pouvez attendre 2 mois (si vous ne pouvez pas attendre 12 mois) et ensuite la Cachériser en versant 3 fois de l'eau bouillante et c'est largement Cacher.

 

Kol touv !

Vérification des aliments

Insectes mangés par inadvertance ?

- Vendredi 16 juin 2017 à 14h51 vu 182 fois

bonjour quel est le din de celui qui mange un fruit qu'il n'aurai pas du vérifié car il n'y a pas de miout hamatsouy de présence de tolaim, mais que en vérité il y avait des tolaim.........

est ce qu'on considère qu'il a fait une avéra?

a priori non puisque la tora nous a laissé se reposer sur les 'hazakot, pourtant le rav vayeh dans son sefer bdikat hamazon kahalacha helek 1 p.118 écrit qu'il est bien de vérifier même les fruits sur lesquels il n'y a pas d'obligation de vérification pour éviter de transgresser des interdits.....?

Chalom !

 

Tout d'abord vous avez raison que la tendance du Rav Vaya Chlita est d'être plutôt Ma'hmir dans ce domaine là (beaucoup plus par exemple que la Eda Ha'harédit et autres Rabbanim. 

 

Il existe des opinions qui affirment toutefois que même lorsque l'on consomme des insectes par inadvertance etc. et même selon certains par cas de Oness totalement indépendants de notre volonté que cette consommation obstrue le coeur, (Timtoum Halév), c'est à mon avis ce que le Rav a souhaité écrire dans ces termes que vous citez.

 

Béhatsla'ha !

Hechchérim et Téoudot cacherout

Pourquoi un certificat de Cacherout?

- Vendredi 29 juillet 2016 à 15h08 vu 260 fois

bonjour

on a un klal de "ed ehad neeman beissourim"; je voudrais savoir dans quel cas ca s'applique,est ce que meikar hadin je pourrais rentrer dans un restaurant et demander au cuisinier que je ne connais pas si tout est cacher et me suffire de sa reponse positive pour y manger sans verifier la presence d'une teoudat cachrout?

et si non,sera t il neeman pour me certifier que telle viande est sous telle hachga'ha?

Chalom!

 

C'est un long sujet qui dépend de baucoup de paramètres.

Regardez le Choulh'an Arouh' et Caf Hah'aïm sur les chapitres 119 de Yoré Déa.

 

Ceci dépend de combien on peut lui faire confiance, combien il est religieux, combien il aurait à gagner en mentant, combien il connait la Halah'a, combien les autres qui travaillent avec lui sont honnêtes etc. etc.

 

Béhatslah'a! 

Pureté familiale

vin et nidda

- Vendredi 09 octobre 2015 à 14h59 vu 355 fois

bonjour

 

j'ai regarde votre cours concernant l'interdit qu'a un homme de servir du vin a sa femme nida, mais vous ne parlez que du cas ou le service est partage en deux actions,le versement et le rapprochement du verre vers la femme; mais quel sera le din si je lui sert du vin directement dans son verre qui se trouve a cote d'elle? (je parle selon rav ovadia)

 

2) selon rav ovadya qui permet au mari d'apporter un verre de vin a sa femme si on le verse pas devant elle, pourrons nous permettre de lui transmettre le verre du kidouch sans chinouy si celui ci avait ete verse a un moment ou elle n'etait pas presente?

Chalom!

 

1- Le Pardess Rimonim (rapporté dans le Avné Choham au chapitre 195 paragraphe 11) écrit que c'est considéré comme si on faisait aussi bien rempli et déposer le verre devant elle.

 

2- Oui. 

 

Kol touv!

 

papier toillette et nida

- Samedi 10 octobre 2015 à 22h41 vu 369 fois

bonjour

 

j'ai regarde votre cours a propos de nidda et d'une tache trouve sur le papier toillette mais vous y dites d'un cote que le papier toillette n'est pas mekabel touma et d'un autre cote qu'une femme qui a trouve une tache sur son papier toillette devra poser la question a un rav...

 

pourquoi?

Chalom!

 

Je ne me rappelle plus exactement de toutes les phrases que j'ai dite dans ce cours. 

 

Ce que j'ai certainement voulu dire est :

 

Que lorsqu'il y a une certaine quantité il faut malgré tout consulter un Rav.

 

Que une femme Achkénaze doit en tous cas consulter un Rav.

 

Kol touv!

vin et nidda

- Mercredi 11 novembre 2015 à 07h19 vu 363 fois

Bonjour

 

concernant l'interdiction qu'a le mari de verser du vin a sa femme nida,il y a a priori une permission de servir avec la main gauche si je suis droitier mais si j'ai remarque qu'habituellement je sert aussi bien avec la main droite qu'avec la main gauche,est ce que le fait de servir pendant la periode de nida uniquement avec la main gauche pourra etre considere comme un ékèr?

Chalom!

 

Non, du fait que au sujet de servir des plats vous n'êtes pas plus gaucher que droitier. Or, il faut servir d'une façon différente que d'habitude.

 

Kol touv!

Verrue,hatsitsa?

- Jeudi 12 novembre 2015 à 22h01 vu 364 fois

Bonjour

est ce que une verrue qui est en partie detachee de la peau est considere comme une 'hatsitsa pour se tremper au mikve? et pour netilat yadaym?

Chalom!

 

Si vous pouvez retirer la partie qui s'set détachée, retirez la!

 

Kol touv!

Alcool et nida

- Vendredi 04 décembre 2015 à 13h13 vu 403 fois

bonjour par rapport a l'interdit qu'a le mari de servir sa femme une boisson alcoolise pendant que celle ci est nida,comment definir une boisson alcoolise,selon quel pourcentage? est ce qu'une biere avec 2% d'alcool est problematique? ou servir un panache compose d'un cinquieme de biere avec 5% d'alcool et de 4 cinquieme de limonade?

Chalom!

 

Au sujet des boissons alcoolisées qui ne sont pas du vin certains décisionnaires Séfarades, voire la majorité autorisent. Selon eux, seul le vin est concerné par cet interdit.

 

Rien n'est écrit précisément à ce sujet. C'est sûr que le panaché etc. exactement que vous le préparez exactement à son goût etc. c'est un peu problématique. Je vous conseillerai donc de lui préparer et lui servir selon les critères de la Halah'a, c'est à dire de façon inhabituelle. 

 

Cf aussi le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/purete-4-4

Comment ne jamais être Nidda?

- Vendredi 01 juillet 2016 à 11h59 vu 373 fois

Bonjour

 

si la femme a vu du sang sur son papier toilette, puisque le papier toillette n'est pas mekabel touma , elle ne devient pas nida (du moins selon certains avis) de meme si elle voit sur son sous vetement de couleur meme si elle est sur que c'est du sang, elle ne devient pas nida ( du moins selon l'avis de rav ovadya taharat habayt siman 8-6)

 

Que se passe t il si la femme garde un sous vetement de couleur durant toute la duree de ses regles et ne voit pas durant toute cette duree du sang sortir de son corps?

Chalom!

 

Ce principe de vêtement de couleur etc. n'est valable qu'au sujet des Kétamim et non pas au sujet de Réia.

 

Pour comprendre cela veuillez écouter le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/purete-2-1 ainsi que le cours d'après.

 

Les décisionnaires se sont accordés pour dire que les règles sont considérées comme étant une Réia et non pas un Ketem, et c'est pour cela que même sur une culotte de couleur si les tâches sont très importantes on interdit dans certains cas.

 

Béhatslah'a! 

mikve

- Lundi 19 décembre 2016 à 07h30 vu 322 fois

bonjour j'ai vu votre cours a propors du mariage avec une fille de nida

http://www.torahacademy.fr/mariage-avec-fille-de-nidda

ou vous ramenez le igrot moche qui dit que meme si la mere n'est jamais alle au mikve, le fait d'aller se tremper a la mer peut etre considere qu'elle est tehora....mais le fait qu'elle n'ai pas fait les chiva nekiym ne derange pas?

Chalom!

 

L'obligation de faire les Chiva Nékiim est aujourd'hui pour la plupart des femmes Midérabanan. (Cf Beth Yossef Chap. 183).

C'est la raison pour laquelle, si une femme a été à la mer le fait qu'elle n'est pas fait les vérifications n'empêche pas que Min Hatorah elle s'est purifiée.

Mais Midérabanan c'est certain qu'après la Takana de Rabbi Zeira elle est toujours Nidda.

 

Béhatslah'a!

hefseq tahara apres chkia

- Samedi 18 mars 2017 à 23h24 vu 231 fois

bonsoir ma femme vous avez appele suite a un hefseq tahara fait apres la chkia...j'ais par la suite ete pose la question a rav yaacov shiknazi qui m'a dit que meme rav ovadya yossef n'a permis que 4-5 minutes apres la chkiah (ce n'est pas une question que j'ecrit mais juste une information qui etait pour moi un 'hidouch que je tenait a faire partager) en tout cas merci pour votre disponibilite par telephone!

Chalom!!

 

Je n'ai aucun problème avec votre information, mais elle est tellement inexacte, que je ne pense pas qu'elle aidera grand monde. C'est à mon avis une désinformation. 

Le Rav autorisait jusqu'à 13 minutes et demie après la Chkia. 

 

Le Rav Sheknazi voyant un Ben Torah comme vous a certainement fait son raisonnement pour dire que ce n'est pas Kéday de se reposer sur son Heiter. Et cela je vous l'ai moi même dit au téléphone, que généralement les Bnei Torah et les gens qui souhaitent bien faire, et peuvent le faire, préfèrent attendre un jour de plus et ne pas se reposer sur ce Heiter qui a somme toute été vraiment controversé par les Rabbanim contemporains (excepté le Rav Feinstein). 

Si vous ne me croyez pas allez faire un petit sondage entre les enfants du Rav, les élèves très proches comme Rav Paniri, Rav Yona, etc. 

 

Mais plus encore comment entrevoyez vous que le Rav dans son livre ait écrit une contrevérité et que jusqu'à la fin de sa vie il n'ait jamais changé d'avis.

Bref, je pense qu'il y a ici une erreur, et je sui sûr que si je parle avec Rav Chaknazi il s'avérera que soit vous l'avez mal compris soit qu'il s'est mal exprimé.

Béhatslah'a!

nida et lit superposé

- Mardi 09 mai 2017 à 07h16 vu 287 fois

bonjour

je voudrais savoir s'il est permis a un couple de dormir sur un lit superposé quand la femme est nida ?

Chalom Ouvrakha !

 

Oui selon moi, c'est permis, c'est deux lits nettement séparés et distincts ! 

 

Kol touv !

vente du hamets en ligne,moins bien?

- Mardi 27 mars 2018 à 17h25 vu 165 fois

bonjour y a t il un quelconque avantage de faire la vente du hamets non pas sur internet comme sur le site,mais en vrai face a un rav ?

Peut être comme cela vous profitez de la Brakha de Birkat Pessa'h Cacher de sa bouche ! De plus ça peut paraître plus sérieux que par internet, mais si vous connaissez le Rav qui le fait par internet, c'est Cacher. 

 

Kol touv !

Comportement du couple en période de Nidda

vin et nidda

- Vendredi 09 octobre 2015 à 14h59 vu 355 fois

bonjour

 

j'ai regarde votre cours concernant l'interdit qu'a un homme de servir du vin a sa femme nida, mais vous ne parlez que du cas ou le service est partage en deux actions,le versement et le rapprochement du verre vers la femme; mais quel sera le din si je lui sert du vin directement dans son verre qui se trouve a cote d'elle? (je parle selon rav ovadia)

 

2) selon rav ovadya qui permet au mari d'apporter un verre de vin a sa femme si on le verse pas devant elle, pourrons nous permettre de lui transmettre le verre du kidouch sans chinouy si celui ci avait ete verse a un moment ou elle n'etait pas presente?

Chalom!

 

1- Le Pardess Rimonim (rapporté dans le Avné Choham au chapitre 195 paragraphe 11) écrit que c'est considéré comme si on faisait aussi bien rempli et déposer le verre devant elle.

 

2- Oui. 

 

Kol touv!

 

vin et nidda

- Mercredi 11 novembre 2015 à 07h19 vu 363 fois

Bonjour

 

concernant l'interdiction qu'a le mari de verser du vin a sa femme nida,il y a a priori une permission de servir avec la main gauche si je suis droitier mais si j'ai remarque qu'habituellement je sert aussi bien avec la main droite qu'avec la main gauche,est ce que le fait de servir pendant la periode de nida uniquement avec la main gauche pourra etre considere comme un ékèr?

Chalom!

 

Non, du fait que au sujet de servir des plats vous n'êtes pas plus gaucher que droitier. Or, il faut servir d'une façon différente que d'habitude.

 

Kol touv!

Alcool et nida

- Vendredi 04 décembre 2015 à 13h13 vu 403 fois

bonjour par rapport a l'interdit qu'a le mari de servir sa femme une boisson alcoolise pendant que celle ci est nida,comment definir une boisson alcoolise,selon quel pourcentage? est ce qu'une biere avec 2% d'alcool est problematique? ou servir un panache compose d'un cinquieme de biere avec 5% d'alcool et de 4 cinquieme de limonade?

Chalom!

 

Au sujet des boissons alcoolisées qui ne sont pas du vin certains décisionnaires Séfarades, voire la majorité autorisent. Selon eux, seul le vin est concerné par cet interdit.

 

Rien n'est écrit précisément à ce sujet. C'est sûr que le panaché etc. exactement que vous le préparez exactement à son goût etc. c'est un peu problématique. Je vous conseillerai donc de lui préparer et lui servir selon les critères de la Halah'a, c'est à dire de façon inhabituelle. 

 

Cf aussi le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/purete-4-4

nida et lit superposé

- Mardi 09 mai 2017 à 07h16 vu 287 fois

bonjour

je voudrais savoir s'il est permis a un couple de dormir sur un lit superposé quand la femme est nida ?

Chalom Ouvrakha !

 

Oui selon moi, c'est permis, c'est deux lits nettement séparés et distincts ! 

 

Kol touv !

Immersion au Mikvé

Verrue,hatsitsa?

- Jeudi 12 novembre 2015 à 22h01 vu 364 fois

Bonjour

est ce que une verrue qui est en partie detachee de la peau est considere comme une 'hatsitsa pour se tremper au mikve? et pour netilat yadaym?

Chalom!

 

Si vous pouvez retirer la partie qui s'set détachée, retirez la!

 

Kol touv!

mikve

- Lundi 19 décembre 2016 à 07h30 vu 322 fois

bonjour j'ai vu votre cours a propors du mariage avec une fille de nida

http://www.torahacademy.fr/mariage-avec-fille-de-nidda

ou vous ramenez le igrot moche qui dit que meme si la mere n'est jamais alle au mikve, le fait d'aller se tremper a la mer peut etre considere qu'elle est tehora....mais le fait qu'elle n'ai pas fait les chiva nekiym ne derange pas?

Chalom!

 

L'obligation de faire les Chiva Nékiim est aujourd'hui pour la plupart des femmes Midérabanan. (Cf Beth Yossef Chap. 183).

C'est la raison pour laquelle, si une femme a été à la mer le fait qu'elle n'est pas fait les vérifications n'empêche pas que Min Hatorah elle s'est purifiée.

Mais Midérabanan c'est certain qu'après la Takana de Rabbi Zeira elle est toujours Nidda.

 

Béhatslah'a!

Fêtes juives

Peau grasse a kippour

- Vendredi 04 septembre 2015 à 15h54 vu 482 fois

bonjour j'ai la peau tres grasse et je dois tous les jours me laver la figure au savons plusieurs fois par jour et si je le fait pas ca peut devenir par moment intenable,est ce permis a yom kippour de se laver la figure au savon?

Chalom!

 

Veuillez s'il vous plait m'expliquer plus en détail quel est le problème. Que risque t'il de se passer si durant toute la journée vous ne lavez pas. N'est ce pas suffisant avec un mouchoir? A quel niveau c'est dérangent etc.

 

Une fois toutes ces réponses je pourrai vous donner Béézrat Hachem une réponse circonstanciée et adéptée.

 

Kol touv!

Medicaments a yom kippour

- Samedi 12 septembre 2015 à 22h40 vu 645 fois

bonjour comment faire a yom kippour pour quelqun qui a frequemment des maux de tete,de quel facon est il permis de prendre des medicaments?

 

(je parle pour quelqu'un que sil n'en prend pas,ca le mettrait au lit,de facon a ce quil n'yait pas de probleme par rapport a l 'interdit de prendre des medicaments pendant chabbat et je parle aussi d'un cas ou cette personne ne peut pas prendre de suppositoire)

Chalom!

 

Le fait de prendre des comprimés sans goût est autorisé en cas de maladie même si cette maladie ne présente aucun danger.

 

S'il est possible de l'avaler sans eau c'est l'idéal. Si cela est impossible, il faut l'avaler avec un peu d'eau qu'on a rendu amère (en y introduisant un peu de sel, ou de poudre de bicarbonate de soude etc.). De cette façon lorsqu'on boit cette eau, il n'y a qu'une interdiction d'ordre Rabbinique et non Déoraita, et les Sages ont autorisé une telle chose en cas de maladie ou de très grande douleur. (Choulh'an Arouh' chapitre 612 et telle est l'opinion du Rav Oyerbah', du Or Letsion Tome 4 etc.).

 

Kol touv!

Mikve apres relation?

- Samedi 19 septembre 2015 à 20h28 vu 554 fois

bonjour

 

le rama siman 608-4 dit d'eviter de manger avant yom kippour des aliments qui risquerait de provoquer un keri,puisque si ca arrrive on ne pourra pas se tremper au mikve pendant kippour......

 

cela veut il dire qu'apres chaque rapport on a l'obligation de se tremper au mikve?

Chalom Ouvrah'a!

 

Non, le Choulh'an Arouh' a clairement tranché que aujourd'hui la Takana de Ezra a été annulée et qu'il est possible aussi bien d'étudier que de prier alors que l'homme ne s'est pas rendu au Mikvé suite à une relation ou à un perte.

 

Ceci étant, de nombreuses s'efforcent de malgré tout se tremper systématiquement après avoir eu une relation pour prier en étant plus saint et pur. 

 

Le Rav Sternbuh' Chlita m'a clairement dit que même si ces quelques minutes viennet au dépent de l'étude de la Torah ceci vaut le coup, pour pouvoir ensuite prier avec plus de pureté.

 

Toutefois le jour de Roch Hachana et de Kippour étant donné que ce sont des jours très importants et que nous passons de nombreuses heures à prier, le Michna béroura écrit que c'est particulièrement important de prier alors qu'on est pur et c'est pour cela qu'il faut se tremper avant Roch Hachana.

 

Avant Kippour, c'est d'autant plus important, vu que certains Géonim ont tranché que c'est une obligation de se tremper dans un Mikvé la veille de Kipour, en récitant une bénédiction, et ceci est indépendant de la Takana de Ezra. 

 

La coutume est de se tremper la veille de Kippour mais sans réciter de bénédiction, vu que la Halah'a a été tranchée que ce n'est pas une véritable obligation!

 

Gmar H'atima Tova!

joie de roch hodech

- Lundi 12 octobre 2015 à 20h56 vu 410 fois

bonjour je n'arrive pass a comprendre quel est la joie de roch hodech,on dit le halel,on ne fait pas tahanoun,et la gmara dans betsa 15a va meme dire (selon une version du maharav ranchebourg) que les depenses pour ce jour seront emburses par hachem! pourquoi?

Chalom!

 

Le Sabba de Kelm a tout un Dvar Torah sur cela.

 

A l'occasion j'en ferai un cours vidéo bli neder.

 

En un mot il insiste sur la force du H'iddouch qui s'exprime chaque mois avec le cycle de la lune.

 

Kol touv!

Entrée de chabbat

- Lundi 14 décembre 2015 à 07h27 vu 388 fois

bonjour

 

j'ai vu votre cour sur l'allumage de la hanoukia la veille de chabat et j'ai deux questions:

 

1) a priori si la femme allume les nerot de chabbat,le mari n'est pas oblige de faire pour autant rentrer le chabbat,donc on pourrait meme d'apres le bahag faire allumer les nerot de chabbat par la femme et par la suite celles de hanouka par le mari?

 

2) vous dites que tossefete chabbat est de 20 minutes,pourquoi? pourtant le biour halacha dans siman 261 dit que c'est moins que 3/4 de mile?

Chalom!

 

1- C'est vrai que ce serait possible, mais on préfère que la Halah'a soit accomplie de façon parfaite sans avoir besoin de se reposer sur tout type de permissions.

 

2- La H'afets H'aïm écrit que c'est 20 minutes pour tenir compte de l'opinion qui dit que un mil c'est 24 minutes.

 

Kol touv!

roch hocech

- Vendredi 02 septembre 2016 à 08h15 vu 238 fois

bonjour le choulhan arouh dit qu'il ya une mitsva de manger plus a roch hodech,est ce que ca a un sens de le faire si je ne comprend pas l'interet et la grandeur de ce jour? merci d'avance et hodech tov

Chalom!
 

Oui, je n'ai pas oublié que vous souhaiteriez que je fasse un cours à ce sujet. Je le ferai Bli Neder.

 

En attendant, on nous a toujours appris qu'il fallait faire ce que la Torah nous enseigne même lorsqu'on ne comprend pas tout à fait le sens.  

 

Le sens on y croit même lorsqu'on le perçoit pas.

 

C'est ce qui est écrit dans le verset והיה אמונת עיתך חוסן ישועות

 

C'est à dire qu'on a le de la Emouna quant à la portée "des temps " sacrés de la Torah même lorsqu'on ne les comprend pas tout à fait.

 

Chabbat Chalom! 

deplacer soucca chabbat

- Dimanche 16 octobre 2016 à 07h16 vu 276 fois

bonjour afin de verouiller la porte de ma soucca j'ai besoin de deplacer une des parois de la soucca de quelques centimetres je voudrais savoir s'il est problematique de la bouger durant yom tov ou chabbat?

Chalom!

 

Si elle est branlante d'elle même et constamment c'est sa façon d'être et je pense donc que ce n'est construire ni détruire ni même réparer. Peut être bougez la avec le pieds pour éviter tout problème de Mouktsé.

Kol touv et H'ag Saméah'!

nerot dans la soucca?

- Dimanche 16 octobre 2016 à 07h23 vu 276 fois

bonjour j'ai deux questions a propos de hadlakat nerot pendant soukot:

 

1) ma souca se trouve en bas de chez moi,puis je allumer les nerot a la maison en sachant que uniquement ma femme y dort?

 

2) mon frere qui est celibataire passe le premier yov tov chez moi et mange et dort dans ma soucca,peut il aussi se rendre yotse avec cet allumage?

Chalom Ouvrakha!

 

1- L'idéal serait que votre femme allume les Nérot à la maison, et vous dans la Soucca (avec Brakha) aussi, mais à condition qu'elles ne s'éteigne pas au premier coup de vent. L'idéal serait dans une espèce de H'anouccia comme on met dehors.

 

Nous allons justement mettre un cours à ce sujet dans le courant de la semaine sur le site Béézrat Hachem.

 

2- Oui, qu'il s'associe juste dans le prix de l'huile et de ma mèche, s'il est indépendant de vos parents. 

Kol touv!

 

hol hamoed

- Jeudi 06 avril 2017 à 08h40 vu 183 fois

bonjour j'ai 3 questions a propos de 'hol hamoed:

 

1)est il permis d'echanger des euros si ce n'est pas pour avoir de l'argent pour la fete (mais juste pour pouvoir les deposer dans un endroit plus sur c'est a dire a la banque )

 

2)y a til a hol amoed un interdit de moukse (en l'occurence pour les tfilin) ?

 

3)y a til a hol amoed un interdit de "mimetso heftseha vedaber davar" de par exemple s'organiser et de se renseigner pour les courses ou les balades qu'on va faire apres la fete?

 

merci et hag samea'h!!!

Chalom Ouvrakha !

 

1)est il permis d'echanger des euros si ce n'est pas pour avoir de l'argent pour la fete (mais juste pour pouvoir les deposer dans un endroit plus sur c'est a dire a la banque )

 

D'une façon générale c'est interdit d'échanger de l'argent si ce n'est pas pour le Moed (Piské Téchouvot chap. 539 note 56 au nom du Rav Elyachiv zatsal).

Toutefois il me semble évident que s'il s'agit d'une somme importante d'argent, et qu'il y a un risque de vol ou de perte etc. ceci entre dans le cadre de davar Haavéd ou d'éventuel Davar Haaved et c'est autorisé.

 

2)y a til a hol amoed un interdit de moukse (en l'occurence pour les tfilin) ?

 

Non, il n'y a pas d'interdit de mouktsé à 'Hol hamoed (Darké Moché 544 § 2).

On a vu cet interdit au sujet de Chabbat. Au sujet de Yom Tov il existe aussi mais avec d'autres Halakhot. Mais au sujet de 'Hol Hamoed on a vu nulle part que c'est interdit. 

 

3) y a til a hol amoed un interdit de " mimetso heftseha vedaber davar " de par exemple s'organiser et de se renseigner pour les courses ou les balades qu'on va faire apres la fete ?

 

C'est autorisé. Idem de la réponse avant (Chout Yakhin Ouboaz tome 1 chap. 117, Chmirat Chabbat Kéhilkhéta (chap. 68 note 102).

 

Kol touv et Moadim Lésim'ha !

 

merci et hag samea'h!!!

vaisselle de pessah ds lave-vaisselle 'Hamets ?

- Vendredi 05 mai 2017 à 13h37 vu 156 fois

bonjour

je voudrais savoir que est le din si durant pessah la femme de ménage a laver la vaisselle de pessah dans le lave vaisselle hamets (je precise qu'il s'agit d'une vaisselle d'une grande valeur)?

Chalom Ouvrakha !

 

1- Le lave vaisselle était propre ou il y avait du 'Hamets Bééin ?

2- Il s'agit d'une vaisselle non cachérisable ? 
3- Cela faisait je subodore plus que 24 heures que vous ne vous en étiez pas servi avec du 'Hamets ?
4- A quel moment le savon se déverse dans votre lave vaisselle avant que l'eau très chaude se déverse dans le lave vaisselle ou après ?

 

Merci. 

Lave vaisselle utilisé à Pessa'h

- Lundi 17 juillet 2017 à 18h10 vu 167 fois

je voudrais savoir que est le din si durant pessah la femme de ménage a laver la vaisselle de pessah dans le lave vaisselle hamets (je precise qu'il s'agit d'une vaisselle d'une grande valeur)? je précise que:

 

1_ le lave vaisselle n'a pas été netoyé avant pessa'h donc il est possible qu'il y avait effectivement du 'hamèts béèn

 

2- Il s'agit de vaisselle en porcelaine,plastic et inox

 

3- Cela faisait plus de 24 heures que le lave vaisselle avait été utilisé

 

4-la personne en question (ce cas n'est pas arrivé chez moi,je fais juste passé une question qu'on m'a demandé ) pense que l'eau chaude est d'abord versé puis le savon

Tout d'abord Chalom Ouvrakha cher lotr !

 

Il n'y a pas de quoi interdire la vaisselle. En effet, le lave vaisselle fonctionne avec du savon, et le 'Hamets qui se trouvait dedans lorsque vous avez mis votre vaisselle, s'il en restait, était déjà vraisemblablement complètement abîmé par le savon. 

 

Pour ce qui est de la vaisselle qui est Cachérisable il vaudra mieux tout de même la Cachériser. Pour ce qui est de la vaisselle en porcelaine, vous pouvez attendre 2 mois (si vous ne pouvez pas attendre 12 mois) et ensuite la Cachériser en versant 3 fois de l'eau bouillante et c'est largement Cacher.

 

Kol touv !

Peut-on travailler la veille de Kippour ?

- Dimanche 24 septembre 2017 à 19h00 vu 208 fois

bonjour est ce problématique de travailler la veille de kipour?

Chalom Ouvrakha !

 

Le Kaf Ha'haïm (chap. 424 § 20) tranche au nom du Or'haot 'Hayim qu'il ne faut pas travailler pour se laisser le temps de bien manger et boire. Il conclut que celui qui travaille la veille de ce grand jour ne verra pas de bénédiction de ce travail.

 

Toutefois on ne peut pas affirmer que ce soit interdit. Le Rav Ovadia zatsal a affirmé aussi que les autorisations de 'Hol Hamoéd seront a fortiori valables dans notre cas (Mayan Omer tome 3 chap. 5 § 45). 

 

Béhatsla'ha et Gmar 'Hatima Tova ! 

laver tee-shirt 'hol hamoed

- Dimanche 08 octobre 2017 à 09h06 vu 145 fois

bonjour et moadim lessim'ha ! 

je voudrais savoir s'il est permis à une femme de se laver son tee-shirt (collé au corps) à 'hol hamoed sachant qu'elle les avait avant la fête lavé tous et sachant aussi qu'elle a la possibilité de mettre d'autres tee-shirt pendant hol hamoèd mais qui ne sont pas des habits de hag (pour garder le propre pour yom tov) ?

Chalom !

 

Si elle en a d'autres, qu'elle les portent bien qu'ils ne soient pas de 'Hag. 

 

La permission de laver lorsqu'il n'en reste qu'un est d'actualité dans les cas où vraiment on n'en dispose pas d'autres, et même là ce n'est pas si évident que cela d'autoriser.

 

'Hag Saméa'h !

Déplacer une boujie Yom Tov ?

- Samedi 21 octobre 2017 à 19h31 vu 150 fois

bonjour

 

Je sais que durant yom tov il est permis de déplacer une bougie pour s'eclairer,pourtant a priori c'est sensé etre considéré comme mouksé puisque c'est bassis à la flamme comme le dit la gmara dans chabbat daf 47.........et si c'est permis parce que puisque mouksé est permis pendant yom tov si c'est pour du o'hèl néfèch,il est permis aussi pour autre chose comme le din de "mito'h chéoutar.....",alors du coup on annule tout l'interdit de mouksé a yom tov !?

Chalom Ouvrakha !

 

La raison pour laquelle la flamme est Mouktsé fait l'objet d'une discussione ntre nos Maîtres et votre question est effectivement pertinente.

Le Or'hot Chabbat (tome  3 Birouré Halakha 2 § 21), explique au nom du Rav Chmouel Oyerbakh chlita de la façon suivante :

 

L'utilisation de la flamma qui est de bénéficier de sa lumière n'est pas assez importante et directe pour qu'on puisse la considérer comme étant un ustensile. Par contre à Yom Tov où il est piossible de se servir de cette flamme aussi pour cuisiner etc. son utilisation est assez importante pour pouvoir lui conférer ce statut de Kéli.

Kol touv !

quand donner mahatsit hacheqel?

- Vendredi 23 février 2018 à 05h41 vu 102 fois

bonjour d'apres le minhag sfarad quand donne-t- on le zeher lemahatsit hachequel ?

Le mieux c'est le jour du jeûne D'Esther avant Min'ha !

 

Kol touv !

bdikat hamets,comment?

- Mercredi 21 mars 2018 à 07h45 vu 74 fois

bonjour je voudrais savoir a quel point le soir de bdikat hamets il faut refaire la bdika alors qu'on a déjà tout nettoyer? il faut verifier dans tout les coins? dans les poches?

Chalom !

 

A priori oui, tous les coins. Pas la peine les poches, si vous avez suivi le conseil que j'ai donné dans le cours suivant :

 

http://www.torahacademy.fr/paris-impossible-comment-faire-le-menage-sans-stress

 

Kol touv !

utilisation du hamets pendant chabbat

- Dimanche 08 avril 2018 à 08h36 vu 118 fois

bonjour

on s'est posé la question vendredi soir s'il était permis de se servir du hamets vendu, dès la fin de pessah ( en Israël ) avant la fin de chabbat, et j'ai vu dans les sfarim de rav ovadya qu'il le permettait car quand la vente du hamets est conclu avec le goy on fait une condition qu'on peut se servir du 'hamets avant qu'on le lui rachète....

est ce vrai que dans toute les ventes il y a une telle condition ?

Chalom !

 

Généralement oui.

N'oubliez pas que certains décisionnaires (le Or Letsion par exemple) ont interdit cela à cause d'un problème de Mouktsé !

Yom tov

Déplacer une boujie Yom Tov ?

- Samedi 21 octobre 2017 à 19h31 vu 150 fois

bonjour

 

Je sais que durant yom tov il est permis de déplacer une bougie pour s'eclairer,pourtant a priori c'est sensé etre considéré comme mouksé puisque c'est bassis à la flamme comme le dit la gmara dans chabbat daf 47.........et si c'est permis parce que puisque mouksé est permis pendant yom tov si c'est pour du o'hèl néfèch,il est permis aussi pour autre chose comme le din de "mito'h chéoutar.....",alors du coup on annule tout l'interdit de mouksé a yom tov !?

Chalom Ouvrakha !

 

La raison pour laquelle la flamme est Mouktsé fait l'objet d'une discussione ntre nos Maîtres et votre question est effectivement pertinente.

Le Or'hot Chabbat (tome  3 Birouré Halakha 2 § 21), explique au nom du Rav Chmouel Oyerbakh chlita de la façon suivante :

 

L'utilisation de la flamma qui est de bénéficier de sa lumière n'est pas assez importante et directe pour qu'on puisse la considérer comme étant un ustensile. Par contre à Yom Tov où il est piossible de se servir de cette flamme aussi pour cuisiner etc. son utilisation est assez importante pour pouvoir lui conférer ce statut de Kéli.

Kol touv !

H'ol hamoèd

hol hamoed

- Jeudi 06 avril 2017 à 08h40 vu 183 fois

bonjour j'ai 3 questions a propos de 'hol hamoed:

 

1)est il permis d'echanger des euros si ce n'est pas pour avoir de l'argent pour la fete (mais juste pour pouvoir les deposer dans un endroit plus sur c'est a dire a la banque )

 

2)y a til a hol amoed un interdit de moukse (en l'occurence pour les tfilin) ?

 

3)y a til a hol amoed un interdit de "mimetso heftseha vedaber davar" de par exemple s'organiser et de se renseigner pour les courses ou les balades qu'on va faire apres la fete?

 

merci et hag samea'h!!!

Chalom Ouvrakha !

 

1)est il permis d'echanger des euros si ce n'est pas pour avoir de l'argent pour la fete (mais juste pour pouvoir les deposer dans un endroit plus sur c'est a dire a la banque )

 

D'une façon générale c'est interdit d'échanger de l'argent si ce n'est pas pour le Moed (Piské Téchouvot chap. 539 note 56 au nom du Rav Elyachiv zatsal).

Toutefois il me semble évident que s'il s'agit d'une somme importante d'argent, et qu'il y a un risque de vol ou de perte etc. ceci entre dans le cadre de davar Haavéd ou d'éventuel Davar Haaved et c'est autorisé.

 

2)y a til a hol amoed un interdit de moukse (en l'occurence pour les tfilin) ?

 

Non, il n'y a pas d'interdit de mouktsé à 'Hol hamoed (Darké Moché 544 § 2).

On a vu cet interdit au sujet de Chabbat. Au sujet de Yom Tov il existe aussi mais avec d'autres Halakhot. Mais au sujet de 'Hol Hamoed on a vu nulle part que c'est interdit. 

 

3) y a til a hol amoed un interdit de " mimetso heftseha vedaber davar " de par exemple s'organiser et de se renseigner pour les courses ou les balades qu'on va faire apres la fete ?

 

C'est autorisé. Idem de la réponse avant (Chout Yakhin Ouboaz tome 1 chap. 117, Chmirat Chabbat Kéhilkhéta (chap. 68 note 102).

 

Kol touv et Moadim Lésim'ha !

 

merci et hag samea'h!!!

laver tee-shirt 'hol hamoed

- Dimanche 08 octobre 2017 à 09h06 vu 145 fois

bonjour et moadim lessim'ha ! 

je voudrais savoir s'il est permis à une femme de se laver son tee-shirt (collé au corps) à 'hol hamoed sachant qu'elle les avait avant la fête lavé tous et sachant aussi qu'elle a la possibilité de mettre d'autres tee-shirt pendant hol hamoèd mais qui ne sont pas des habits de hag (pour garder le propre pour yom tov) ?

Chalom !

 

Si elle en a d'autres, qu'elle les portent bien qu'ils ne soient pas de 'Hag. 

 

La permission de laver lorsqu'il n'en reste qu'un est d'actualité dans les cas où vraiment on n'en dispose pas d'autres, et même là ce n'est pas si évident que cela d'autoriser.

 

'Hag Saméa'h !

Yom Kippour

Peau grasse a kippour

- Vendredi 04 septembre 2015 à 15h54 vu 482 fois

bonjour j'ai la peau tres grasse et je dois tous les jours me laver la figure au savons plusieurs fois par jour et si je le fait pas ca peut devenir par moment intenable,est ce permis a yom kippour de se laver la figure au savon?

Chalom!

 

Veuillez s'il vous plait m'expliquer plus en détail quel est le problème. Que risque t'il de se passer si durant toute la journée vous ne lavez pas. N'est ce pas suffisant avec un mouchoir? A quel niveau c'est dérangent etc.

 

Une fois toutes ces réponses je pourrai vous donner Béézrat Hachem une réponse circonstanciée et adéptée.

 

Kol touv!

Medicaments a yom kippour

- Samedi 12 septembre 2015 à 22h40 vu 645 fois

bonjour comment faire a yom kippour pour quelqun qui a frequemment des maux de tete,de quel facon est il permis de prendre des medicaments?

 

(je parle pour quelqu'un que sil n'en prend pas,ca le mettrait au lit,de facon a ce quil n'yait pas de probleme par rapport a l 'interdit de prendre des medicaments pendant chabbat et je parle aussi d'un cas ou cette personne ne peut pas prendre de suppositoire)

Chalom!

 

Le fait de prendre des comprimés sans goût est autorisé en cas de maladie même si cette maladie ne présente aucun danger.

 

S'il est possible de l'avaler sans eau c'est l'idéal. Si cela est impossible, il faut l'avaler avec un peu d'eau qu'on a rendu amère (en y introduisant un peu de sel, ou de poudre de bicarbonate de soude etc.). De cette façon lorsqu'on boit cette eau, il n'y a qu'une interdiction d'ordre Rabbinique et non Déoraita, et les Sages ont autorisé une telle chose en cas de maladie ou de très grande douleur. (Choulh'an Arouh' chapitre 612 et telle est l'opinion du Rav Oyerbah', du Or Letsion Tome 4 etc.).

 

Kol touv!

Mikve apres relation?

- Samedi 19 septembre 2015 à 20h28 vu 554 fois

bonjour

 

le rama siman 608-4 dit d'eviter de manger avant yom kippour des aliments qui risquerait de provoquer un keri,puisque si ca arrrive on ne pourra pas se tremper au mikve pendant kippour......

 

cela veut il dire qu'apres chaque rapport on a l'obligation de se tremper au mikve?

Chalom Ouvrah'a!

 

Non, le Choulh'an Arouh' a clairement tranché que aujourd'hui la Takana de Ezra a été annulée et qu'il est possible aussi bien d'étudier que de prier alors que l'homme ne s'est pas rendu au Mikvé suite à une relation ou à un perte.

 

Ceci étant, de nombreuses s'efforcent de malgré tout se tremper systématiquement après avoir eu une relation pour prier en étant plus saint et pur. 

 

Le Rav Sternbuh' Chlita m'a clairement dit que même si ces quelques minutes viennet au dépent de l'étude de la Torah ceci vaut le coup, pour pouvoir ensuite prier avec plus de pureté.

 

Toutefois le jour de Roch Hachana et de Kippour étant donné que ce sont des jours très importants et que nous passons de nombreuses heures à prier, le Michna béroura écrit que c'est particulièrement important de prier alors qu'on est pur et c'est pour cela qu'il faut se tremper avant Roch Hachana.

 

Avant Kippour, c'est d'autant plus important, vu que certains Géonim ont tranché que c'est une obligation de se tremper dans un Mikvé la veille de Kipour, en récitant une bénédiction, et ceci est indépendant de la Takana de Ezra. 

 

La coutume est de se tremper la veille de Kippour mais sans réciter de bénédiction, vu que la Halah'a a été tranchée que ce n'est pas une véritable obligation!

 

Gmar H'atima Tova!

Peut-on travailler la veille de Kippour ?

- Dimanche 24 septembre 2017 à 19h00 vu 208 fois

bonjour est ce problématique de travailler la veille de kipour?

Chalom Ouvrakha !

 

Le Kaf Ha'haïm (chap. 424 § 20) tranche au nom du Or'haot 'Hayim qu'il ne faut pas travailler pour se laisser le temps de bien manger et boire. Il conclut que celui qui travaille la veille de ce grand jour ne verra pas de bénédiction de ce travail.

 

Toutefois on ne peut pas affirmer que ce soit interdit. Le Rav Ovadia zatsal a affirmé aussi que les autorisations de 'Hol Hamoéd seront a fortiori valables dans notre cas (Mayan Omer tome 3 chap. 5 § 45). 

 

Béhatsla'ha et Gmar 'Hatima Tova ! 

Soukkot

deplacer soucca chabbat

- Dimanche 16 octobre 2016 à 07h16 vu 276 fois

bonjour afin de verouiller la porte de ma soucca j'ai besoin de deplacer une des parois de la soucca de quelques centimetres je voudrais savoir s'il est problematique de la bouger durant yom tov ou chabbat?

Chalom!

 

Si elle est branlante d'elle même et constamment c'est sa façon d'être et je pense donc que ce n'est construire ni détruire ni même réparer. Peut être bougez la avec le pieds pour éviter tout problème de Mouktsé.

Kol touv et H'ag Saméah'!

nerot dans la soucca?

- Dimanche 16 octobre 2016 à 07h23 vu 276 fois

bonjour j'ai deux questions a propos de hadlakat nerot pendant soukot:

 

1) ma souca se trouve en bas de chez moi,puis je allumer les nerot a la maison en sachant que uniquement ma femme y dort?

 

2) mon frere qui est celibataire passe le premier yov tov chez moi et mange et dort dans ma soucca,peut il aussi se rendre yotse avec cet allumage?

Chalom Ouvrakha!

 

1- L'idéal serait que votre femme allume les Nérot à la maison, et vous dans la Soucca (avec Brakha) aussi, mais à condition qu'elles ne s'éteigne pas au premier coup de vent. L'idéal serait dans une espèce de H'anouccia comme on met dehors.

 

Nous allons justement mettre un cours à ce sujet dans le courant de la semaine sur le site Béézrat Hachem.

 

2- Oui, qu'il s'associe juste dans le prix de l'huile et de ma mèche, s'il est indépendant de vos parents. 

Kol touv!

 

Pessah'

vaisselle de pessah ds lave-vaisselle 'Hamets ?

- Vendredi 05 mai 2017 à 13h37 vu 156 fois

bonjour

je voudrais savoir que est le din si durant pessah la femme de ménage a laver la vaisselle de pessah dans le lave vaisselle hamets (je precise qu'il s'agit d'une vaisselle d'une grande valeur)?

Chalom Ouvrakha !

 

1- Le lave vaisselle était propre ou il y avait du 'Hamets Bééin ?

2- Il s'agit d'une vaisselle non cachérisable ? 
3- Cela faisait je subodore plus que 24 heures que vous ne vous en étiez pas servi avec du 'Hamets ?
4- A quel moment le savon se déverse dans votre lave vaisselle avant que l'eau très chaude se déverse dans le lave vaisselle ou après ?

 

Merci. 

Lave vaisselle utilisé à Pessa'h

- Lundi 17 juillet 2017 à 18h10 vu 167 fois

je voudrais savoir que est le din si durant pessah la femme de ménage a laver la vaisselle de pessah dans le lave vaisselle hamets (je precise qu'il s'agit d'une vaisselle d'une grande valeur)? je précise que:

 

1_ le lave vaisselle n'a pas été netoyé avant pessa'h donc il est possible qu'il y avait effectivement du 'hamèts béèn

 

2- Il s'agit de vaisselle en porcelaine,plastic et inox

 

3- Cela faisait plus de 24 heures que le lave vaisselle avait été utilisé

 

4-la personne en question (ce cas n'est pas arrivé chez moi,je fais juste passé une question qu'on m'a demandé ) pense que l'eau chaude est d'abord versé puis le savon

Tout d'abord Chalom Ouvrakha cher lotr !

 

Il n'y a pas de quoi interdire la vaisselle. En effet, le lave vaisselle fonctionne avec du savon, et le 'Hamets qui se trouvait dedans lorsque vous avez mis votre vaisselle, s'il en restait, était déjà vraisemblablement complètement abîmé par le savon. 

 

Pour ce qui est de la vaisselle qui est Cachérisable il vaudra mieux tout de même la Cachériser. Pour ce qui est de la vaisselle en porcelaine, vous pouvez attendre 2 mois (si vous ne pouvez pas attendre 12 mois) et ensuite la Cachériser en versant 3 fois de l'eau bouillante et c'est largement Cacher.

 

Kol touv !

utilisation du hamets pendant chabbat

- Dimanche 08 avril 2018 à 08h36 vu 118 fois

bonjour

on s'est posé la question vendredi soir s'il était permis de se servir du hamets vendu, dès la fin de pessah ( en Israël ) avant la fin de chabbat, et j'ai vu dans les sfarim de rav ovadya qu'il le permettait car quand la vente du hamets est conclu avec le goy on fait une condition qu'on peut se servir du 'hamets avant qu'on le lui rachète....

est ce vrai que dans toute les ventes il y a une telle condition ?

Chalom !

 

Généralement oui.

N'oubliez pas que certains décisionnaires (le Or Letsion par exemple) ont interdit cela à cause d'un problème de Mouktsé !

Hannouka

Entrée de chabbat

- Lundi 14 décembre 2015 à 07h27 vu 388 fois

bonjour

 

j'ai vu votre cour sur l'allumage de la hanoukia la veille de chabat et j'ai deux questions:

 

1) a priori si la femme allume les nerot de chabbat,le mari n'est pas oblige de faire pour autant rentrer le chabbat,donc on pourrait meme d'apres le bahag faire allumer les nerot de chabbat par la femme et par la suite celles de hanouka par le mari?

 

2) vous dites que tossefete chabbat est de 20 minutes,pourquoi? pourtant le biour halacha dans siman 261 dit que c'est moins que 3/4 de mile?

Chalom!

 

1- C'est vrai que ce serait possible, mais on préfère que la Halah'a soit accomplie de façon parfaite sans avoir besoin de se reposer sur tout type de permissions.

 

2- La H'afets H'aïm écrit que c'est 20 minutes pour tenir compte de l'opinion qui dit que un mil c'est 24 minutes.

 

Kol touv!

Roch H'odech

joie de roch hodech

- Lundi 12 octobre 2015 à 20h56 vu 410 fois

bonjour je n'arrive pass a comprendre quel est la joie de roch hodech,on dit le halel,on ne fait pas tahanoun,et la gmara dans betsa 15a va meme dire (selon une version du maharav ranchebourg) que les depenses pour ce jour seront emburses par hachem! pourquoi?

Chalom!

 

Le Sabba de Kelm a tout un Dvar Torah sur cela.

 

A l'occasion j'en ferai un cours vidéo bli neder.

 

En un mot il insiste sur la force du H'iddouch qui s'exprime chaque mois avec le cycle de la lune.

 

Kol touv!

Bénédictions

Netilat yadaim si on dort tard?

- Mercredi 05 ao√Ľt 2015 √† 15h56 vu 397 fois

Bonjour rav,

je voudrais savoir si même quand on se couche apres hatsot il est necessaire de faire la netila le matin le plus proche du lever?

De meme je voudrais savoir si l'on peut faire dans un tel cas la beraha car j'ai un souvenir que le ben ich hay s'y opposait?

merci pour ce site extrememnt interessant...

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui il faut la faire le plus proche du lever.

 

Oui on récite la bénédiction au lever.

 

Pour ces deux questions et l'opinion du Ben Ich H'aï je vous invite à lire la réponse suivante:

 

http://www.torahacademy.fr/netilath-yadaim

 

Kol touv!

birkat halvana

- Mercredi 28 octobre 2015 à 21h49 vu 360 fois

bonjour je voudrais savoir s'il est possible de faire birkat alvana si la lune est recouverte d'un nuage tres fin bien qu 'il ne soit pas visible?

Chalom!

 

S'il n'est pas visible et que de ce fait la lune est très bien perceptible il n'y a pas de problème.

 

Ce qui m'intrigue est de savoir comment vous savez que ce nuage existe si vous ne le voyez pas.

 

Kol touv!

manger en route

- Vendredi 30 octobre 2015 à 08h59 vu 342 fois

Bonjour

 

Je voudrais savoir s'il est permis ( si oui est ce deconseillé?) de commencer a manger du pain juste avant de sortir de la maison et de continuer dans le bus et y faire aussi birkat hamazon?

Chalom!

 

Du point de vue des lois de Brah'ot c'est autorisé par le Or Letsion dans la mesure où vous commencez voter consommation en étant déjà sur loe pas de la porte prêt à sortir etc. 

 

Il considère que ceci est le cas classique du הולך דרך mentionné à la fin du chapitre 178 dans le Choulh'an Arouh'!

 

C'est bien sûr déconseillé parce que ce n'est pas correct de manger dans la rue en marchant devant tout le monde etc.

 

Kol touv!

bracha devant femme

- Samedi 31 octobre 2015 à 22h01 vu 335 fois

bonjour

que se passe t il si pendant que je fais une braha,passe d'un coup devant moi une femme mal habillee,est ce problematique?faut il recommencer?

Chalom!

 

Il faut fermer les yeux et continuer la bénédiction. 

 

D'après les Achkénazes il faut aussi détourner le visage dans une toute autre direction.

 


Kol touv!

Chéhakol sur le dentifrice??

- Jeudi 12 novembre 2015 à 22h06 vu 343 fois

bonjour

faut il faire une quelquonque braha si je me rince la bouche avec du dentifrice et que necessairement sans le faire expres j'en avale une minime partie? (il faut preciser que a posteriori j'ai tout de meme un interet a l'avaler )

Chalom!

 

Si vous recrachez ce dentifrice, il n'y a pas de bénédiction à réciter. (Choulh'an Arouh' au chapitre 210).

 

Si vous prenez le dentifrice pour profiter de son goût et que vous avalez un peu de celui-ci, vous réciterez la bénédiction de Chéhakol sur celui-ci, et ceci revient à la problématique du chewing-gum sur lequel la plupart des décisionnaires s'accordent à dire qu'on récite la bénédiction. 

 

Cf aussi: http://www.torahacademy.fr/doit-on-reciter-la-benediction-sur-un-chewing-gum

 

Kol touv!

Beignet en israel: Hamotsi?

- Jeudi 26 novembre 2015 à 07h29 vu 418 fois

Bonjour

 

j'ai entendu au nom d'un certain rav bar chalom de ramat chlomo que les beignets achetes en israel etait tout d'abord cuit au four et qu'apres frit et que selon ca ils faut faire hamotsi?

 

est ce que vous pouvez confirmer ceci?

Chalom Ouvrah'a!

 

En fait, il faut savoir qu'il existe une grande controverse au sujet de la bénédiction sur les beignets. 

Par beignet on entend une pâte à pain qui au lieu d'être cuite au four est frite à l'huile.

 

D'après certains Richonim la bénédiction est Hamotsi, vu qu'il s'agit somme toute d'une pâte à pain, tandis que d'après d'autres Richonim la bénédiction à réciter est Mézonot vu que la friture a retiré ce statut de pain. 

 

Le Choulh'an Arouh' au chapitre 168 rapporte les deux opinions est tranche que toute personne souhaitant sortir du doute ne consommera de beignets qu'en plein repas sur lequel on aurait déjà récité la bénédiction de Hamotsi sur du pain. 

 

En pratique la Halah'a a été tranchée par le Or Letsion et autres décisionnaires qu'il est possible de les consommer même en dehors du repas et réciter dessus la bénédiction de Mézonot. Ceci se repose sur le fait que le Choulh'an Arouh' dans les lois de H'alla n'ai rapporté que l'opinion selon laquelle ce beignet devient Mézonot.

 

Arrivons en à un autre sujet.

 

Imaginons que je prenne une tranche de pain et que je l'introduise dans une friteuse pour la faire frire. Quelle sera la bénédiction à réciter sur cette tranche de pain frite?

 

Le Choulh'an Arouh' au chapitre 168 écrit que ceci dépend. Si cette tranche pèse Cazaït (28 grammes), la bénédiction reste Hamotsi.

 

Si la tranche pèse moins que 28 grammes, la bénédiction devient immédiatement Mézonot.

 

La différence entre ce cas et celui du beignet est que dans le cas du beignet on a depuis le début une pâte destinée à être frite. On n'a jamais eu de pain. Par contre dans le second cas on avait du pain face à soi. Pour réussir à retirer le statut de Hamotsi d'un pain, c'est plus compliqué et tant que le morceau pèse un Cazaït, c'est impossible.

 

Venons en à présent à la question posée.

 

Aujourd'hui dans certaines boulangeries, ils précuisent les beignets avant de les faire frire. On pourrait donc dire que c'est un peu comme le second cas, à savoir un pain qui pèse plus que 28 grammes qui aurait été introduit dans la friture, et la Halah'a serait donc qu'on doit réciter Hamotsi.

 

C'est visiblement ce que vous dites au nom du Rav Bar Chalom.

 

A mon humble avis, c'est très compliqué de voir les choses de cette façon pour imposer de faire Hamotsi et rentrer dans un problème de récitation de bénédictions en trop.

 

En effet, s'il ne s'agit que de pré-cuisson le problème ne commence même pas. Ce n'est que dans le cas de pain cuit qu'on dit ce que je vous ai écrit, pas dans le cas d'un pain précuit qui n'est pas encore apte à la consommation du fait de cette précuisson. 

 

Et quand bien même il s'agirai du cas où le beignet est plus que précuit et qu'il pourrait potentiellement être apte à la consommation même avant la cuisson. Malgré tout vu que depuis le départ ces beignets sont cuits dans l'intention de parachever leur préparation dans un bain de friture il n'y a aucune raison de considérer cette étape intermédiaire comme étant un résultat final. On considère cela comme si depuis le départ on avait prévu les frire en tant que beignets. La bénédiction est donc Mézonot.

 

Cette logique dont je vous parle figure dans l'écrit de nombreux décisionnaires chaque fois dans un contexte un peu différent. 

 

Une autre raison qui pourrait expliquer que les beignets soient Mézonot est qu'on les fourre avec de la confiture (certes suite à la cuisson mais à nouveau vu que depuis le départ on sait qu'on va procéder de la sorte on peut considérer depuis le départ comme si c'était fourré).

 

A mon avis le Rav Bar Chalom a dû émettre une hypothèse et éveiller l'attention des gens, mais je ne pense pas qu'il ait tranché de façon explicite que c'est le comportement à avoir.

 

En tous cas ce qui est sûr est que si vous faites des beignets plus petits q'un Cazaït vous n'avez aucun aucun doute et la bénédiction d'après l'ensemble des décisionnaires est Mézonot.

 

Si les beignets sont plus grands que Cazaït il ne vous reste plus qu'à les couper en morceaux avant de les consommer. Selon le H'azon Ich ceci est valable si vous les coupez plusieurs minutes avant de les manger. Le H'afets H'aïm dans le Béour Halah'a au chapitre 168 écrit que couper les beignets une fois qu'ils ont déjà été fris ne résout en rien le problème!

 

Béhatslah'a!

Braha devant toilettes?

- Vendredi 26 février 2016 à 15h48 vu 314 fois

bonjour est il problematique de faire une braha devant un toillette ou une salle de bains ou un toillette dans lequel il ya une douche et ou on se sert aussi du lavabo pour la ver la vaisselle ,si la porte est ouverte?

Chalom

 

En pratique de nos jours les décisionnaires écrivent que s'il y a une porte même si celle ci est ouverte et que les toilettes sont propres (qu'il n'y a pas d'excréments etc.) et qu'aucune odeur ne se dégage en dehors des toilettes, c'est autorisé.

 

Kol touv!

Brha sur chwing gum alors qu'on marche?

- Lundi 20 juin 2016 à 15h37 vu 313 fois

bonjour que doit on faire si je commence a manger un chwing gum quand je suis chez moi et que ensuite je sors dans la rue,est ce que puisque un chwing gum est un aliment qu'on mange ou qu'on aille ,ce serait une raison pour ne pas refaire la braha en sortant?

Chalom!

 

La raison mentionnée dans les propos des décisionnaires pour ne pas avoir à refaire la Brah'a dès lors qu'on est sorti et qu'on a effectué un Chinouy Makom, c'est que le Chew gum est resté dans la bouche et qu'il n'a pas changé de lieu. 

 

Mais dès lors que ensuite vous souhaitez en reprendre un autre, il faudra à nouveau réciter la Brah'a.

 

Kol touv!

 

pains mezonot

- Lundi 20 juin 2016 à 15h44 vu 343 fois

bonjour est il vrai qu'il y a une mahloket a propos des pain salé mezonot si ils sont effectivement mezonot? selon cet avis .il n'y a aucune facon d'en faire des pains mezonot?

Chalom Ouvrah'a!

 

Je n'ai pas compris votre cas de figure?

Si ils sont salés comme du pain ordinaire pourquoi serait-il Mézonot?

 

Kol touv!

Refaire Chéhakol après les toilettes?

- Jeudi 14 juillet 2016 à 07h26 vu 255 fois

Bonjour

 

quand on fait cheakol pour boire plusieurs verres d'eau et que au milieu on va au toillette,est ce considere comme um hefseq au point de devoir refaire la braha pour la suite des verres ?

Chalom!

 

L'opinion du Rav Ovadia zatsal dans le Halih'ot Olam est que ceci s'appelle Chinouy Makom, et qu'il faut réitérer la bénédiction de Chéhakol ensuite.

 

Toutefois il ne s'explique pas et ce Psak est à mon humble avis incompréhensible. Et j'ai eu beau cherché à comprendre, incompréhensible!

 

Ses propres enfants Rav Itsh'ak et Rav David ont dit que ce n'était pas comme cela la Halah'a.


Selon certains échos le Rav lui même aurait changé d'avis.

 

Kol touv!

Pain et miel: ikar vetafel

- Mercredi 31 ao√Ľt 2016 √† 14h08 vu 280 fois

bonjour le kaf hahaym dit apparement dans siman 583 heara 13 que si j'ai fait hamotsi sur du pain que j'avait trempe dans du miel,ca me rend quitte de cette benediction pour le miel que je vais manger par la suite si c'est comme ca en est il de meme si je mange un plat de pattes avec quelques tomates sur lequel j'ai fait mezonot et rendu quitte les tomates et que par lasuite je mange une tomate toute seul?

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous avez raison qu'on pourrait penser que c'est ce qui ressort des propos du Kaf Hah'aïm. Ce serait un grand H'iddouch ce Kaf Hah'aïm. 

 

Mais évidemment à condition qu'au moment où vous mangiez vos pâtes vous sachiez qu'ensuite vous allez consommer des tomates de même que dans notre cas on savait depuis le départ qu'ensuite on consommerait ce miel.

 

Mais à mon avis ce n'est pas le cas. J'introduit tout d'abord que les décisionnaires écrivent que dans un cas où par exemple une soupe avec des croûtons, qu'on récite Mézonot sur cette soupe et cela acquitte le bouillon. 

 

Disons qu'en suite je me serve de la soupe, mais cette fois ci sans croûtons, dois je réciter la bénédiction de Chéhakol.

 

Les décisionnaires répondent que si je me sert une serviette à part oui. Si je finis le reste qu'il y avait dans le bol, pas de bénédiction à réciter. La bénédiction sur le Ikar acquitte aussi ce bol. Et il en va de même dans tous les cas ressemblants. 

 

Donc dans le cas de la tomate, il ressort que si vous souhaitez ensuite manger une tomate, iol faudra réciter la bénédiction. 

 

Le Kaf Hah'aïm parle d'un cas où dans les 2 circonstances c'était du Tafel. Au début le miel était Tafel au pain, puis le miel est Tafel à la pomme. Donc c'est acquitté. Mais dans le cas de votre tomate au début elle était Tafel puis Ikar, ce n'est pas logique qu'elle soit dispensée de bénédiction en Ikar.

 

Voilà, en tout cas bravo pour votre belle question.

 

Béhatslah'a!

Chééhéyanou prunes vertes et violettes

- Jeudi 27 juillet 2017 à 21h51 vu 135 fois

bonjour

je voudrais savoir est ce que si j'ai deja mangé des prunes violettes, si je mange des prunes vertes, faut il faire chééheyanou sachant que le gout n'est pas vraiment le meme ?

Chalom Ouvrakha !

 

Votre cas a été abordé par le Choul'han Aroukh (chap. 225 § 4) et selon lui, il est possible de réciter une nouvelle fois Chéhé'hyanou, dès lors qu'il s'agit de goût différent et que, de ce fait, la joie se renouvelle avec la consommation de l'autre espèce de fruit.

 

Toutefois le 'Hafets 'Haïm (Michna Béroura § 14) rapporte une immense discussion entre nos Maîtres à ce sujet. Selon certains (dont le Gaon de Vilna) étant donné qu'il s'agit d'une seule et même espèce, une seule bénédiction de Chéhé'hyanou sera récitée. Il en ira de même au sujet des olives noires et vertes etc. raisins etc.

 

En pratique le Michna Béroura n'a pas tranché, et l'opinion du Or Letsion (chap. 14 § 46), et du Kaf Ha'haïm (chap. 225 § 34), est de ne pas réciter une nouvelle fois la Brakha de Chéhé'hyanou. 

 

Les conseils qui sont donnés pour sortir de la Ma'hloket sont les suivants :

 

1- Lorsque l'on récite la bénédiction sur l'une des deux espèces, que la seconde soit présente devant nous et de cette façon les deux sont incluses par la même Brakha (Or Letsion ibid., Ben Ich 'Haï Réé § 13). 

 

2-  Au moment de consommer le fruit de la seconde espèce, réciter la Brakha de Chéhé'hyanou sur une espèce de fruit nouvelle au sujet de laquelle il n'y a pas de doute que l'on doit réciter cette Brakha) acquittant ainsi la seconde espèce (conseil du Michna Béroura § 14)

 

3- Enfin dernier conseil, si aucun des deux précédents n'est envisageable. Il s'agit de réciter la Brakha de Chéhéhyanou en pensant le nom de D. dans son coeur et pas par la parole s'acquittant ainsi de la bénédiction selon laquelle une pensée est considérée comme une parole (Caf Ha'haïm § 34). 

 

Béhatsla'ha !

Hagomèl et Alya ??

- Jeudi 17 ao√Ľt 2017 √† 13h55 vu 145 fois

bonjour

L'habitude est que celui qui doit faire hagomèl monte a la tora, je voudrais savoir si il y a une base a cette habitude et que selon ça une telle personne devancerait une autre (qui n'a pas de hyouv particulier)

Chalom Ouvrakha !

 

Le Choul'han Aroukh (chap. 219 § 3) stipule que l'on a l'habitude de réciter cette bénédiction après la Kriat Hatorah parce qu'alors se trouve un Mynian. 

 

Mais le Choul'han aroukh ne fait pas mention de montée à la Torah.

 

Toutefois le 'Hatam Sofer (Chout Ora'h 'Haïm chap. 51) stipule qu'il est bon de monter à la Torah avant la récitation de cette Brakha. En effet affirme-t-il, la montée à la Torah c'est à la place du Korban Todda (sacrifice de remerciement), or, il est écrit dans le verset 

 

ויזבחו זבחי תודה ויספרו מעשיו ברינה

 

C'est à dire que dans un premier temps on apporte le sacrifice de remerciement, puis, dans un second temps on rendra hommage à D. avec joie, c'est la Brakha du Gomèl.

 

Le Chaaré Ephraïm (Chaar 2 chap. 14) stipule que s'il y a des personnes qui ont un 'Hiyouv de monter à la Torah, ces dernières ont la préséance sur la personne qui souhaite réciter le Gomèl. Cette personne récitera la Gomèl devant le Séfer Torah bien qu'elle ne soit pas monté à la Torah. 

 

Mais si tous sont à égalité, la personne souhaitant réciter le Gomèl aura la priorité. 

Kdé achilat pras

- Lundi 21 ao√Ľt 2017 √† 14h57 vu 130 fois

bonjour

 

j'ai vu dans le or letsion helek 2 p.124 un 'hidouch assez dramatique qu'on calculera (la'houmra) le chiour achilat pras selon ce qu'on mange je voudrais savoir si cet avis est aussi l'avis des autres poskim,car selon ca ce qu'on a l'habitude de définir ce chiour comme étant 4 minutes, ce n'est pas très vrai !

Chalom Ouvrakha !

 

Le Michna Béroura (chap. 618 § 21) écrit explicitement de mesurer la veille de Yom Kippour avec une montre combien de temps nous prend de consommer une quantité de 4 Béitsim. 

 

Il ressort de ses propos explicitement que chaque personne soit mesurer par rapport à elle même. 

 

C'est dans ce sens que s'est exprimé le 'Hayé Adam (Klal 145 § 30). 

 

Toutefois la majorité des décisionnaires ont stipulé que l"on doit aller selon la coutume des gens habituels. Cf. Min'hat 'Hinoukh (Mitsva 313 § 4), Maharam Chik (Ora'h 'Haïm chap. 263), Daat Torah (chap. 612), 'Hazon Ich (chap. 39 § 18).

Le Chout Divré Yatsiv (Ora'h 'Haïm chap. 261) souhaite dire que même selon le 'Hafets 'Haïm ce n'est qu'au sujet de Yom Kippour que l'on se fie à tout un chacun puisque tout dépend du sentiment de satiété etc. ce qui n'est pas le cas des autres lois telles que celles des Brakhot, consommation de Matsa etc.

 

C'est pourquoi les grands décisionnaires se sont fatigués à calculer ainsi que le Michna Béroura le rapporte lui même (ibid.). 

 

C'est pourquoi la majorité des décisionnaires se plie aux fameuses 4 minutes selon certains, 7 minutes et demie selon d'autres, 9 minutes etc. etc. 

 

Son 'Hiddouch au sujet du fait qu'il faille calculer selon chaque aliment n'est pas évident.

 

Kol touv !

Boré Néfachot si on a encore soif ?

- Dimanche 10 décembre 2017 à 05h56 vu 124 fois

bonjour

normalement on peut faire boré néfachot après avoir bu une boisson tant qu'on n'a plus soif ,mais que faire si on a bu juste un réviit et qu'on a encore soif mais qu'on n'a plus d'eau a boire, jusqu'a quand peut on faire brah'a a'harona?

de meme que faire quand on boit un jus qui n'assouvit pas la soif ?

Chalom !

 

Il y a ici une petite erreur.

Lorsque l'on a bu un réviit dans le laps de temps nécessaire on doit réciter Néfachot même si on a encore soif, au même titre qu'après un Cazaït de pain on récite le Birkat même si on a ensuite encore faim. 

 

Par contre si la raison pour laquelle on a faim ou soif c'est parce qu'on a déjà commencé à digérer ce qu'on a consommé on a effectivement perdu la Brakha A'harona qu'il s'agisse de pain ou de boissons etc.  Cf. décisionnaires au chapitre 184.

 

Kol touv !

famille non religieux

- Lundi 04 juin 2018 à 20h39 vu 147 fois

bonjour je voudrais inviter de la famille de ma femme pas religieux et je voudrais savoir si il y a une permission de donner a manger a quelqu'un qui ne va pas faire bircat hamazon, et qui même quand je ferais le motsi je pense qu'ils ne penseront pas a se rendre quitte

Rituel de la prière

Prononciation ashkenaze

- Mercredi 29 juillet 2015 à 08h54 vu 416 fois

bonjour rav,

je voudrais savoir s'il est permis a un sefarad de prononcer la tfila avec une prononciation ashkenaze et s'il est permis au public de repondre amen si le 'hazan prononce d'une telle facon ou ce serait peut etre considerer comme amene yetoma si un telle beraha n'a aucune signification?

bonjour rav,

 

Chalom Ouvrah'a!

 

je voudrais savoir s'il est permis a un sefarad de prononcer la tfila avec une prononciation ashkenaze

 

Un Séfarade doit s'efforcer de prononcer la prière selon son rite.

S'il est officiant dans une communauté Ashkénaze ou vice versa l'opinion du Rav Oyerbah' zatsal est qu'il convient de prononcer selon l'endroit où on se trouve même si on suit soi même un autre rite.

 

et s'il est permis au public de repondre amen si le 'hazan prononce d'une telle facon ou ce serait peut etre considerer comme amene yetoma si un telle beraha n'a aucune signification?

 

Non non ce n'est sûrement pas Amen yétoma.

 

Kol touv!

 

kavana dans kriat chema

- Mercredi 12 ao√Ľt 2015 √† 21h05 vu 367 fois

bonjour rav,

 

Ayant de grandes diffucultes a me concentrer pendant le premier passouk de kriat chema et a penser a ce a quoi il faut penser, je voudrais savoir s'il est necessaire d'y penser davka pendant qu'on prononce le mot en question , c'est a dire que pendant qu'on dit le nom d'hachem il faut penser qu'il est "adon hakol...." ou il est possible d'y penser après avoir dit "hachem" et avant de dire "elokenou"?

Chalom!

 

C'est possible aussi juste après, bien que l'idéal est de prolonger un peu la prononciation du nom de D. de telle sorte à avoir le temps et la tranquillité pour avoir ces Kavanot.

 

Et, ainsi que l'écrit le Rav Ben Tsion Abba Chaoul zatsal, ensuite rapidement on peut s'habituer à cela et cela devient beaucoup plus naturel. 

 

Kol touv!

Parler pendant kadich à 100 mètres?

- Samedi 22 ao√Ľt 2015 √† 22h40 vu 400 fois

Bonjour

je voudrais savoir que se passe -t-il si je marche dans la rue a 100 mètres d'une synagogue et que j'entends le 'hazan qui dit le kadich m'est il interdit de parler?

Chalom!

 

Il doit avoir une voix qui porte beaucoup!

 

Interdit de parler non, mais il serait bien que vous répondiez à ce Kaddich. Vous n'êtes toutefois pas obligé si vous êtes en train d'étudier etc. vu qu'il ne s'agit pas de votre Mynian et que vous avez déjà répondu Amen aux Kaddicim de votre Mynian ou que vous répondrez Amen alors.

 

Kol touv!

Slihot ou korbanot?

- Vendredi 28 ao√Ľt 2015 √† 07h51 vu 396 fois

Bonjour

 

Si je dois choisir entre faire toutes les slihot sans faire les korbanot avant la tfila et entre sauter une partie des slihot pour faire les korbanot, que dois je faire et quels seraient les parties a sautés?

Chalom Ouvrah'a!

 

A mon avis, les Korbanot passent en avant première vu qu'ils font partie intégrante de la Téfila et qu'on est tenu de les réciter.

 

Chabbat Chalom!

Mikve apres relation?

- Samedi 19 septembre 2015 à 20h28 vu 554 fois

bonjour

 

le rama siman 608-4 dit d'eviter de manger avant yom kippour des aliments qui risquerait de provoquer un keri,puisque si ca arrrive on ne pourra pas se tremper au mikve pendant kippour......

 

cela veut il dire qu'apres chaque rapport on a l'obligation de se tremper au mikve?

Chalom Ouvrah'a!

 

Non, le Choulh'an Arouh' a clairement tranché que aujourd'hui la Takana de Ezra a été annulée et qu'il est possible aussi bien d'étudier que de prier alors que l'homme ne s'est pas rendu au Mikvé suite à une relation ou à un perte.

 

Ceci étant, de nombreuses s'efforcent de malgré tout se tremper systématiquement après avoir eu une relation pour prier en étant plus saint et pur. 

 

Le Rav Sternbuh' Chlita m'a clairement dit que même si ces quelques minutes viennet au dépent de l'étude de la Torah ceci vaut le coup, pour pouvoir ensuite prier avec plus de pureté.

 

Toutefois le jour de Roch Hachana et de Kippour étant donné que ce sont des jours très importants et que nous passons de nombreuses heures à prier, le Michna béroura écrit que c'est particulièrement important de prier alors qu'on est pur et c'est pour cela qu'il faut se tremper avant Roch Hachana.

 

Avant Kippour, c'est d'autant plus important, vu que certains Géonim ont tranché que c'est une obligation de se tremper dans un Mikvé la veille de Kipour, en récitant une bénédiction, et ceci est indépendant de la Takana de Ezra. 

 

La coutume est de se tremper la veille de Kippour mais sans réciter de bénédiction, vu que la Halah'a a été tranchée que ce n'est pas une véritable obligation!

 

Gmar H'atima Tova!

Brahot pour les femmes

- Mercredi 21 octobre 2015 à 07h06 vu 306 fois

bonjour

j'ai vu votre cours selon lequel rav ovadia demande aux femmes de ne pas faire de braha dans le yotser qu'en est il des brachot barouh cheamar et les autres de la tfila?

Chalom!

 

C'est l'objet des prochains cours Bééezrat Hachem!

 

Mais d'ores et déjà, Barouh' Chéamar et Ychtabah' c'est pareil.

 

Kol touv!

Signification des noms d'hachem

- Samedi 24 octobre 2015 à 21h59 vu 582 fois

bonjour on sait que la signification du nom de elokim est qu'hachem est puissant et maitre de toute les puissances,d'autre part la signification du nom "havaya" est maitre de tout et qu'il etait et sera toujours Quelle est la difference entre maitre de tout et maitre de toutes les puissances?

Chalom!

 

Voici le réponse qu'a écrite le Rav Olivier à votre attention:

 

le nom havaya , dit tétragramme, n'est pas lu selon son écriture, qui désigne des éléments trop profonds pour être dits. mais ce que nous pouvons percevoir de la divinité, ce que nous pouvons dire, c'est qu'il est le maître de tout. et ceci car il est l'Existant par excellence , celui qui EST. donc l'écriture havaya désigne l'Existence suprême, mais elle ne peut pas etre lue donc nous lisons qu'il est le maître de tout. meme cela est relatif car nous n'avons aucune perception réelle de D.
Elokim désigne les forces en présences dans le monde et qui lui sont toutes attribuées. autrement dit, la nature, qui a dailleurs la même valeur numérique. les Juges aussi peuvent s'appeler Elohim dans la Torah, tout comme les anges. mais le tout puissant, c'est Elokim qui désigne D. Elokim étymologiquement d'ailleurs évoque la puissance: EIL.
bref, Havaya est le nom de D. telle que nous le percevons, et Elokim sa puissance telle qu'elle apparaît dans la nature et le monde.

 

Kol touv!

H'azan pressé: Yotser avant barehou?

- Jeudi 19 novembre 2015 à 21h52 vu 263 fois

bonjour je voudrais savoir s'il est problematique de commencer le yotser avant que le chaliah tsibour ai dit le kadich et barehou,si ceci est necessaire pour que je puisse arrive en meme temps que le tsibour a la chmone essre?

Chalom!

 

Oui c'est autorisé et vous vous interromprez pour répondre au Kaddich selon les lois d'interruption à ces endroits là!

 

SI vous pouviez attendre et arriver au Chmoné Essré en temps et en heure ce serait un peu mieux, mais ce n'est pas toujours facile surtout lorsque le H'azan est pressé.

 

Kol touv!

Titkabal par chalia tsibour?

- Dimanche 22 novembre 2015 à 07h24 vu 296 fois

bonjour est ce que le kadich titkabal peut etre dit par une autre personne que le chaliah tsibour?

Chalom!

 

La coutume Séfarade est que le même officiant procède à la prière depuis le début de la Téfila jusqu'au bout, et c'est cet officiant qui dit Titkabal. C'est d'ailleurs assez logique que celui qui a prié demande à D. qu'il accepte ses Téfilot.

 

Dans certaines communautés Achkénazes la coutume est que au moment de la H'azara par exemple un autre officiant monte, quelque fois uniquement à partir de Achré et ouva Létsion, et dans ce cas le second officiant récite ce Kaddich bien que ce n'est pas lui uniquement qui a procédé à toute la prière.

 

Le Kaf Hah'aIm au chapitre 123 avance une autre raison pour laquelle le Kaddich Titkabal doit être récité par l'officiant qui a procédé à la prière de la H'azara. En effet, le Ossé Chalom qui conclue ce Kaddich remplace le Ossé Chalom qui aurait dû être récité à la fin de la Amida. Ses trois pas en arrière sont donc faits à ce moment là et non à la fin de la H'azara. 

 

Ainsi le Yaskil Avdi que même si un autre officiant a poursuivi la prière c'est nécessairement à celui qui a fait la H'azara de réciter ce Kaddich.

 

Dans le même ordre d'idée, le Kaf Hah'aïm écrit que ce Kaadich doit être récité à l'endroit où on a récité la H'azara de la prière.

 

Kol touv!

Chaliah tsibour disqualifié?

- Samedi 28 novembre 2015 à 19h34 vu 376 fois

bonjour si on se trouve dans un minyan ou le chaliah tsibour ne remplit pas du tout les criteres des halachot le correspondant comme cela peut arriver souvent en france ou dans les endroit pas specialement religieux,est ce qu'il vaut mieux ne pas prier dans un tel minyan puisque d'une certaine facon c'est par lui que passe les tfilot?

Chalom!

 

Il ne faut pas oublier ce qu'ont écrit les décisionnaires qu'au jour d'aujourd'hui on n'a d'une certaine façon plus tellement besoin du Chaliah' Tsibour puisque ce n'est pas lui qui nous acquitte de la prière à proprement parlé, il nous acquitte uniquement du Kaadich etc.

 

C'est pourquoi on peut se montrer beaucoup plus indulgent que les critères figurant dans le Choulh'an Arouh'. 

 

Ne pas prier dans un tel endroit? Cela dépend si vous trouvez "mieux" ailleurs?

 

Si oui, effectivement il peut y avoir un atout à prier dans un endroit où le Chaliah' Tsibour est plein de crainte de D. et qu'il est compétent dans les Halah'ot etc. 

 

Sinon, il vaut mieux prier là bas que seul, à moins que le Chaliah' Tsibour soit un vrai mécréant, ou qu'il soit libéral etc.

 

Béhatslah'a!

Prononciation des hassidim

- Samedi 19 décembre 2015 à 18h20 vu 515 fois

bonjour

d'ou vient la prononciation des hassidim,puisque ce n'est qu'un courant qui a commence du temps du baal chem tov,donc comment ont ils pu inventer une nouvelle prononciation?

Chalom

 

La question est d'où vient la prononciation de tout un chacun.

Chacun prétend que c'est selon sa prononciation qu'on a toujours prié depuis Moché Rabbénou, la question est qui a raison.

 

Kol touv!

Kdoucha qd on est en retard?

- Mardi 12 janvier 2016 à 19h29 vu 372 fois

Bonjour

 

j'ai un souvenir que quand on commence notre amida au moment ou le chaliah tsibour commence la hazara,et qu'il arrive par la suite a la kdoucha,il faut pour pouvoir repondre a la kdoucha dire necessairement tout les mots de la kdoucha avec le chaliah tsibour mot pour mot.....

 

est ce vrai?

Chalom!

 

Pas forcément mot pour mot mais être au moins dans la Kédoucha.

 

Cf Piské Téchouvot qui rapporte pas mal de décisionnaires à ce sujet au chapitre 90.

 

Kol touv!

En retard a la tfila et prier longuement.

- Vendredi 29 juillet 2016 à 14h59 vu 259 fois

bonjour il ya une halacha selon quoi si on arrive en retard a la tfila et que le tsibour a deja commence la amida,on ne pourra commencer notre amida que si on pourra finir avant que le chalia'h tsibour arrive a la kdoucha.

Que ce passe t il si de toute facon meme si j'avait commence la amida avec le chalia'h tsibour,je n'aurait pas fini ma amida quand il arrive a la kdoucha,me sera t il possible de commencer ma amida dans tous les cas?

Chalom!

 

Oui, le Choulh'an Arouh' au chapitre 109 § 1

 

Votre question c'est le Béour Halah'a qui se la pose et il ne tranche pas de façon précise que faire.

 

Toutefois le Rav Sternbuh' m'a dit explicitement au nom du H'azon Ich que la coutume est de s'allonger dans sa prière quand on commence à temps même si on risque de rater la Kédoucha.

 

Chabbat Chalom!

tefila a six

- Mardi 29 novembre 2016 à 07h32 vu 218 fois

bonjour je voudrais savoir a quel point un minyan ou on commence la amida a six car les quatres autres sont en retard est considere comme une tfila betsibour? est ce un din reconnu par la majorite des poskim,ou quelques choses a faire uniquement en cas de force majeur?

Chalom!

 

On ne se repose sur cette opinion (Magen Avraham au Chap. 55 au nom du Maharil) que lorsqu'il y a une grande nécessité. 

Cf. Piské Téchouvot  et autres décisionnaires au Chap. 124 et au chap. 55. 

 

Au sujet de la H'zarat Hachats, c'est encore plus important d'attendre qu'il y ait 9 personnes qui répondent au moins en dehors du Chaliah' Tsibour.

Kol touv!

cafe decafeine avant tfila

- Samedi 18 mars 2017 à 19h46 vu 140 fois

bonjour je voudrais savoir si la permission de boire un cafe avant la tefila est pur se reveiller et donc un cafe decafeine est interdit,ou est ce juste pour avoir quelque chose dans le ventre et donc ce serait permis?

Chalom!

 

C'est pour pouvoir mieux prier. Généralement c'est la café qui réveille et non pas le café décaféiné, c'est donc à interdire à moins que vous soyez de ceux qui n'arrivent pas à " commencer la journée " sans un café décaféiné. 

 

Béhatslah'a!

Hagomèl et Alya ??

- Jeudi 17 ao√Ľt 2017 √† 13h55 vu 145 fois

bonjour

L'habitude est que celui qui doit faire hagomèl monte a la tora, je voudrais savoir si il y a une base a cette habitude et que selon ça une telle personne devancerait une autre (qui n'a pas de hyouv particulier)

Chalom Ouvrakha !

 

Le Choul'han Aroukh (chap. 219 § 3) stipule que l'on a l'habitude de réciter cette bénédiction après la Kriat Hatorah parce qu'alors se trouve un Mynian. 

 

Mais le Choul'han aroukh ne fait pas mention de montée à la Torah.

 

Toutefois le 'Hatam Sofer (Chout Ora'h 'Haïm chap. 51) stipule qu'il est bon de monter à la Torah avant la récitation de cette Brakha. En effet affirme-t-il, la montée à la Torah c'est à la place du Korban Todda (sacrifice de remerciement), or, il est écrit dans le verset 

 

ויזבחו זבחי תודה ויספרו מעשיו ברינה

 

C'est à dire que dans un premier temps on apporte le sacrifice de remerciement, puis, dans un second temps on rendra hommage à D. avec joie, c'est la Brakha du Gomèl.

 

Le Chaaré Ephraïm (Chaar 2 chap. 14) stipule que s'il y a des personnes qui ont un 'Hiyouv de monter à la Torah, ces dernières ont la préséance sur la personne qui souhaite réciter le Gomèl. Cette personne récitera la Gomèl devant le Séfer Torah bien qu'elle ne soit pas monté à la Torah. 

 

Mais si tous sont à égalité, la personne souhaitant réciter le Gomèl aura la priorité. 

Amén yétoma

- Lundi 25 septembre 2017 à 21h30 vu 107 fois

bonjour Y a -t- il un problème de amèn yétoma si le 'hazan lit rapidement "chaarei ora,chaarei bra'ha....." et du coup le tsibour répond amèn soit avant qu'il ai fini de dire "ora",soit après qu'il ai commencé a dire "chaarei brah'a" ?

Chalom Ouvrakha !

 

Le problème n'est pas " Amen Yétoma " mais " Amen 'Hatoufa ". (Cf. Brakhot 47). Cf. aussi Choul'han Arouch (chap. 124 § 8).

 

C'est effectivement un problème, mais certainement pas du même niveau que lorsqu'il s'agit d'une véritable bénédiction.

Le conseil que je vous donne si le Chalia'h Tsibour est pressé (comme un citron) est que vous disiez en même temps que lui les Anénou à voix basse et ainsi vous n'avez pas besoin de répondre Amen et c'est tout aussi valable que de répondre Amen. 

Kol touv et Gmar 'Hatima Tova ! 

miléra et miléeil

- Samedi 21 octobre 2017 à 19h20 vu 149 fois

bonjour j'ai lu dernièrement plusieurs alonim des chiourim du rav mazouz ou je vois qu'il fait remarquer souvent l'importance de lire les mots de la tfila miléra ou miléeil car ça peut changer la signification de notre tfila......

mais pourtant je ne pense pas qu'il y ai d'autre autorité rabbinique qui y donne beaucoup d'importance......

pourquoi ?

Chalom !

 

Tout le monde y donne de l'importance en ce sens où il faut bien pronnoncer.

Par contre le Rav Mazouz y donne une importance très particulière et fondamentale, ce qui n'est pas le cas des autres Rabbanim.

 

Je ne sais pas vous dire plus que cela !

 

A la lecture des Alonim vous devez certainement relever d'autres points où le Rav Mazouz est assez particulier par rapport aux autres Rabbanim. Chacun son style et le mpoint sur lequel il juge important de renforcer les gens. 

Au passage, ce n'est pas que Miléra et Miléél mais aussi la prononciation exacte du Tsadik, du Kouf etc.

 

Kol touv !

barhou

- Mardi 10 avril 2018 à 12h38 vu 84 fois

bonjour pendant la tfila de chaharit,si le chaliah tsibour arrive au yotser alors qu'il n'y a pas un minyan complet,ou même pas six personnes qui sont avec lui au même niveau dans la tfila est ce qu'il pourra tout de même dire kadih et barhou? (puisque a priori barhou signifie qu'on va maintenant faire la braha du yotser tous ensemble....?)

Chalom !

 

Mais il y a un Mynian qui prie ou même pas ?

Talith et Téfilines

laniere de tfilin

- Mercredi 28 octobre 2015 à 21h43 vu 351 fois

bonjour

 

j'ai vu votre cours ou vous parlez des lanieres des tfilin problematique et vous y montrez des lanieres problematique ou vous dites qu'ils appartiennent a un fils d'un des gdolim ma question est que j'imagine que cette personne achete ses tfilin avec une hachga'ha et donc est ce que meme des lanieres avec une hachga'ha doivent etre reverifie?

Oui, parce que des Téfilin avec des très bonnes Hachgah'ot ont été concernées par ce problème.

 

Aujourd'hui une fois ce dossier explosé, il est clair que les bons Hechchéril sont très vigilants à ce sujet.

 

Kol touv!

Tenir tsitsit pendant braha: C'est obligé?

- Jeudi 19 novembre 2015 à 21h58 vu 322 fois

Bonjour

Quand il arrive qu'on doive faire la braha sur le talit apres l'avoir mis,comme par exemple quand on l'a recu apres barehou,la halacha(siman 54 dans michna broura s"q13) nous dit de faire la braha apres la tfila mais a ce moment la d'attraper les tsitsiot,ceci est il vraiment necessaire ou juste une facon de mieux se concentrer?

Chalom Ouvrah'a!

 

Si je n'avais pas étudié les lois relatives au Tsitsit comme il faut, je n'aurai pas compris l'intérêt et la portée de votre question. Je vous aurai dit, c'est écrit qu'il faut les tenir, il faut les tenir, un point c'est tout!

 

Simplement il est vari que dans lme Beth Yossef, dans les lois du Tsitsit au chapitre 8 paragraphe 16, le Choulh'an Arouh' emploie les termes "Il est bon de tenir le Tsitsit à ce moment là". 

 

Le Beth Yossef s'interroge sur place pourquoi ce terme a t-il été employé alors qu'au sujet des Téfilin il est écrit que c'est une obligation.

 

Bref, je vous invite à consulter le Beth Yossef, ainsi que le Taz sur place, et vous arriverez à la conclusion que effectivement ce qui est écrit au chapitre que vous avez cité n'est qu'un bon conseil mais pas une obligation formelle.

 

Voilà comment d'une question innocente d'un Talmid H'ah'am on peut en arriver à mieux comprendre les propos du Michna Béroura à un tout autre chapitre.

 

H'azak!

Tsédaka et Maasser

Ségoula pour s’enrichir?

- Vendredi 04 décembre 2015 à 13h19 vu 382 fois

bonjour

j'ai un souvenir que c'est ecrit dans les sfarim que le fait de donner du maasser ksafim ne fait pas perdre d'argent a la personne qui en donne; donc apparement selon ca quand j'organise mon budget mensuel,si je gagne 5000 chequel par mois et j'ai des depenses de 5000 chequel par mois,je peux tranquillement me permettre de donner aussi 500 chequel de masser en etant sur que cette argent rviendra chez moi d'une facon ou d'une autre?

c'est bien ca?

Chalom Ouvrah'a!

 

Vous avez raison qu'il est écrit de façon explicite dans la Gémara que donner le Maasser est une ségoula avérée et une promesse Divine pour s'enrichir.

 

Certains ont prétendu que cela concerne aussi le Maasser de l'argent et pas simplement celui des fruits et légumes. Certains prétendent que cela est valable même lorsque l'obligation de donner ce Masser est Midérabanan. 

 

Je peux vous dire que je connais des personnes très cartésiennes et scientifiques qui m'ont dit s'être aperçu de façon imparable que lorsqu'elles sont à cheval avec leur Maasser, tout leur budget fonctionne bien, et lorsqu'elles délaissent un  peu cela c'est tout de suite des pertes d'argent, des appareils qui se cassent etc. 

 

Donc en pratique soyez tranquille et essayez de donner votre Maasser sans vous faire de souci, et vous n'aurez que de la Brah'a dans ce que vous entreprendrez.

 

Kol touv!

maasser aide au logement

- Mercredi 09 décembre 2015 à 05h26 vu 413 fois

Bonjour faut il donner le maasser de ce qu'on recoit de l'etat en tant qu'aide au logement? (j'ai un souvenir que si on recoit de quelqu'un une somme et que celui ci nous le donne pour un but precis,ce ne serai pas necessaire de donner le maaser.....est ce vrai?)

Chalom!

 

Cette somme peut être utilisée pour autre chose ou vérifient ils que ce soit vraiment utilisé uniquement pour le logement? 

Maasser pour un Rav et Erouv?

- Dimanche 20 décembre 2015 à 21h41 vu 270 fois

bonjour

 

Je voudrais savoir est ce qu'on peut utiliser du maasser si dans ma kehila ils ramassent de l'argent pour payer un salaire pour le rav de la communaute et pour le erouv du quartier.....

 

d'un cote je ne suis pas oblige de payer mais d'un autre cote,ce ne serait pas normal de ma part de ne pas payer puisque ce qui est fait dans mon quartier est fait pour mon interet?

Chalom!

 

Oui c'est possible pour ces deux causes si vous êtes sûr que les personnes responsables sont sérieuses etc.

 

Kol touv!

Café avec argent du Masser?

- Vendredi 26 février 2016 à 15h56 vu 328 fois

Bonjour

 

Est il permis de donner du maasser a un gma'h de boissons chaudes (the,cafe) en sachant que moi aussi je profite de ce gma'h?

Chalom Ouvrah'a!

 

Oui bien sûr. Vous n'êtes pas moins qu'un autre étudiant dans ce Beth Hamidrach pour lequel le café est réservé. 

 

Kol touv!

sfarim avec du maasser

- Vendredi 18 novembre 2016 à 05h47 vu 265 fois

bonjour j'ai achete un sefer avec l'argent du maasser que je mais au collel a disposition des avrehim,je voudrais savoir si je suis sense avoir plus de droit sur celui ci,et est il encore d'une certaine facon considere comme en ma possession?

Chalom!

 

Vous avez la possibilité de le déposer dans un autre Beth Hamidrash etc. et vous en servir.
 

Mais il n'est pas à vous, vous êtes en quelque sorte le Gabbay pour en faire la meilleure utilisation.

Chabbat Chalom!

masser et ktoret

- Lundi 28 novembre 2016 à 07h31 vu 222 fois

bonjour est il permis d'utiliser de l'argent de maasser pour acheter une parachat haktoret ecrit sur du klaf?

Chalom!

 

Vous souhaitez l'acheter en disant que puisque ce n'est pas obligé, ce n'est au'en tant que Mitsva que vous le faites, ce serait autorisé.

Mais c'est à condition que sans cela vous ne l'auriez pas achetée.

 

Kol touv!

bons d'achats

- Jeudi 06 avril 2017 à 08h42 vu 186 fois

bonjour est il necessaire de donner maasser sur des bons d'achats ou est ce considere comme des objets recu sur lesquels il ne serait pas necessaire de donner?

Chalom!

 

Certains décisionnaires précisent que ceci dépend : S'il s'agit de bons d'achat dans un endroit précis, c'est considéré comme un objet et pas nécessaire.

Si c'est un bon qui peut servir dans plein de magasins et qui vous laisse donc la possibilité d'acheter plein de types de choses, c'est un peu comme de l'argent et il faudra donc prélever le Maasser.

 

Kol touv ! 

masser des alocations?!

- Mardi 09 janvier 2018 à 21h55 vu 130 fois

bonjour faut il donner le maaser sur l'argent qu'on reçoit de l'état comme les allocations ou les "datot" ou aide aux logements,puisqu' a priori l'argent de l'état n'est que notre propre argent qu'on a d'abord payé a l'état sous forme d'impot ?

( il me semble aussi qu'il ne soit pas évident que halachiquement l'état ait droit de nous imposer de payer ces impots si "dina démalhouta dina" ne s'applique pas en israel; et de meme selon le rambam que ceux qui étudient ne sont pas sensé payer ces impots.........donc cet argent n'est pas un don mais notre argent qui nous est rendu ! )

Chalom !

 

Le Béora'h Tsédaka (chap. 9 § 40) au nom du Rav Karlits chlita affirme que l'on doit donner le Maasser/

Ce que vous affirmez à du sens mais est discutable. 

 

Ils pourraient ne pas nous rendre cet argent et s'en servir pour tout types d'autres choses, ce qu'ils ne se privent pas de faire au passage, et on ne peut les en empêcher. 

 

Béhatsla'ha !

Mitsvots en vigueur en Isra√ęl

Biour chvit

- Jeudi 10 mars 2016 à 05h53 vu 388 fois

bonjour (et merci pour vos differents services) comment est il possible de se procurer la date du biour pour les fruits de chviit (en particulier citron ,etrog et pamplemousse,mais aussi le reste)?

Chalom!!

 

Dans la presse orthodoxe Israélienne ces dates figurent généralement au moment voulu, et ce au nom des grands Baté Dinim d'Israël.

Si vous ne lisez pas la presse demandez à des personnes se trouvant à vos côtés qui lit de vous en informer.

Peut être que dans le Beth Hamidrach du Rav Efrati ils sont sorti une liste très précise de chaque fruit, il faudrait vérifier.

 

Béhatslah'a!

hiloul maasser cheni

- Mercredi 11 mai 2016 à 05h48 vu 323 fois

bonjour comment faut il faire pout transferer le kdoucha du masser cheni quand on preleve troumot oumaassrot, je peux le faire sur n'importe quelle piece de un chequel?

Chalom!

 

Oui sur n'importe quelle pièce, mais il faut bien connaitre ces Halah'ot pour pouvoir savoir combien de fois on peut le faire sur une pièce, et que faire une fois que la pièce est remplie etc. 

 

Puisque je sais que vous êtes un Talmid H'ah'am je vous invite à écouter les quelques cours qui se trouvent sur le site à ce sujet et ensuite vous pourrez de vous même le faire.

 

Cf http://www.torahacademy.fr/mitsvot-en-vigueur-en-israel

 

Kol touv!

Peut-on manger des fruits sur son balcon ?

- Lundi 17 juillet 2017 à 17h57 vu 193 fois

bonjour

 

j'ai deux question sur les loi de troumot et maasrot:

 

1) est il nécessaire de prélever troumot et maasrot même si les fruits ou les légumes n'ont pas pousse a même la terre mais dans un pot sur un balcon ?

 

2) je sais que si j'ai un arbre fruitier qui pousse dans mon jardin et que je cueille un fruit et le mange dans mon jardin avant meme de l'avoir fait rentré a la maison il ne sera pas necessaire de prelever, quel sera le din si j'ai des fruits ou legumes qui poussent dans un pot sur mon balcon, me sera t il aussi permis de les consommer sans prelever ?

et si oui,a partir de quel moment il sera necessaire de prelever,uniquement en rentrant dans la maison ou meme si je le mange dans une partie du balcon recouvert par une bache ou une pergola (non couverte)?

Chalom Ouvrakha !

 

1-

 

a- Si vous plantez des fruits ou légumes dans un jardin mais pas à même le sol mais dans une jardinière ou un pot, la Halakha dépend du facteur suivant (Rambam Troumot chap. 5 § 15 et 16) :

 

- Si le pot est troué : Le devoir du prélèvement est de la Torah (lorsque l'obligation du Masser est de la Torah c'est à dire en Israël et lorsque la majorité des juifs s'y trouvent ce qui n'est pas le cas aujourd'hui).

 

- Si le pot n'est pas troué : le devoir de prélever est Dérabanan (d'ordre Rabbinique). 

 

b- Si vous plantez des fruits et légumes dans une maison que ce soit dans un pot ou dans de la terre à même le sol, les Richonim sont partagés quant à savoir s'il y a un devoir de procéder au Maasserot :

 

- L'opinion du Rambam (Maaser chap. 1 § 10) est que l'on en est dispensé Min Hatorah, mais que nos Sages ont malgré tout nécessité de prélever. En effet, le verset qui donne l'ordre du prélévement écrit " Hayotsé Hassadé " c'est à dire des récoltes du champ. Or la maison n'est pas un champ.

 

- L'opinion du Ravvad (ibid.) est qu'il n'y a  aucun devoir de prélever et même pas Midérabanan.

 

En pratique, on prélève pour s'acquitter de l'opinion du Rambam mais sans réciter de Brakha (pour tenir compte de l'opinion du Raavad et ne pas prendre le risque de réciter une bénédiction pas nécessaire) (Opinion des décisionnaires rapportée par le Michpété Erets (Téroumot Oumaaserot chap. 1 § 16).  

 

Un balcon couvert à la même statut qu'une maison, et un balcon découvert à le même statut qu'à l'extérieur ('Hazon Ich Chviit chap. 22 § 1). 

 

2- Il sera autorisé tant que vous n'êtes pas entré par la porte qui mène du balcon à votre appartement (Michpété Erets chap. 1 note 32). 

 

Passer d'une partie découverte à une partie couverte n'est à mon avis, pas considéré comme étant " Kovéa " pour le Maasser. Il faut nécessairement changer de lieu. Passer par exemple du balcon à la maison mais pas du balcon au balcon.  

 

Béhatsla'ha !

Invité chez un non-religieux : Condition

- Jeudi 17 ao√Ľt 2017 √† 13h40 vu 217 fois

bonjour

 

Le rambam dit dans hilchot maasser 9-7 qu'il est possible de prelever avant chabbat ce que l'on va manger pendant chabbat si on va se faire inviter et qu'on n'est pas somè'h sur celui qui nous invite ma question est est ce que c'est possible de prélever meme si on n'a aucune idée de ce qu'on va manger pendant chabbat?

Chalom Ouvrakha !

 

Oui ça marche. Le Rambam parle explicitement d'un invité. Le propre de l'invité est qu'il ne sait pas ce qu'on va lui donner (cf. lois de Brakhot chap. 179 où vous verrez ce concept explicitement). 

 

Ceci fonctionne par Bréra, c'est un peu comme si par ma parole j'ai déjà précisé quels seraient les fruits concernés par ce prélèvement, lorsque rétroactivement je les prélèverais. 

 

Le 'Hazon Ich (Dmay chap. 9 § 8) ajoute que le fonctionnement de cela, est qu'en fait la véritable Hafracha est celle que l'on fait pendant Chabbat, simplement étant donné qu'on a fait un semblant de prélévement avant Chabbat on ne donne pas l'impression qu'on répare quelque chose Chabbat. En effet, l'interdit de prélever pendant Chabbat provient de ce que l'on est semblable à une personne qui répare quelque chose lorsque l'on prend une récolte inapte à la consommation et qu'on la rend apte à la consommation.

Dès lors qu'on a soit disant réparé en " prélevant " Vendredi par la parole, on peut déjà tranquillement faire l'acte du prélèvement Chabbat.

 

Vous comprenez donc que cela ne change rien que vous sachiez ce que vous allez manger ou pas, vous voyez que vous pouvez faire cela même sur une récolte qui n'est pas votre appartenance.

 

Je précise que selon le 'Hazon Ich ce conseil n'est valable que pour Dmay (c'est à dire si l'on a un doute si ecs fruits ont été prélevés ou pas), mais s'il s'agit de fruits dont on est certain que le prélèvement n'a pas été fait, l'on ne peut se reposer sur cela.

 

Kol touv ! 

Emouna (foi en D.)

bitahon et attentats

- Mercredi 14 octobre 2015 à 21h38 vu 363 fois

bonjour est ce un manque de bitahon de se ballader avec un couteau et de regarder de tout les cotes de la rue?

Chalom!

 

Non je ne pense pas, que par ces temps ci ce soit du manque de Bitah'on, c'est la moindre Hichtadelout nécessaire.

 

Kol touv!

La tora protege ou tue?

- Vendredi 16 octobre 2015 à 06h41 vu 408 fois

bonjour

 

d'un cote on dit que la torah protege et d'un autre cote c'est ecrit "bikrovay aikadech" ce qui veut dire que hachem se fait d'abord sanctifie par les personnes plus eleves spirituellement et on trouve aussi des cas ou une personne importante est prise de ce monde pour remplacer beaucoup de malheur!

 

Alors d'un cote si on est trop bas on prend un risque et quand on se travaille et qu'on s'eleve on rentre dans un nouveau risque!?

bonjour

 

Bonjour!

 

d'un cote on dit que la torah protege

 

C'est vrai, la Torah protège au moment où on l'étudie et d'après certains maîtres de la Gémara même au moment où étudie pas activement , la Torah qu'on a étudié juste avant continue à protéger.

 

et d'un autre cote c'est ecrit "bikrovay aikadech" ce qui veut dire que hachem se fait d'abord sanctifie par les personnes plus eleves spirituellement et on trouve aussi des cas ou une personne importante est prise de ce monde pour remplacer beaucoup de malheur!

 

C'est vrai aussi ainsi que la Gémara l'enseigne dans le traité de Yébamot 120 que D. juge chaque personne selon les exigences auxquelles on peut s'attendre de cette personne. Plus on a un niveau élevé plus on se doit d'être à la hauteur.

 

Lorsque le monde voit qu'un Tsadik a été puni par D. pour avoir commis une "petite" Avéra, ceci réveille les autres et c'est en ce sens, explique Rachi, que le nom de D. est sanctifié.

 

Alors d'un cote si on est trop bas on prend un risque et quand on se travaille et qu'on s'eleve on rentre dans un nouveau risque!?

 

C'est comme dans tout, si on ne fait rien dans la vie on ne prend pas le risque des personnes qui entreprennent. 

 

Vous pouvez ne pas être médecin, et courir le risque de ne pas savoir vous soigner. D'autre part si vous êtes médecin et que vous vous occupez mal d'une personne et qu'elle meurt vous serez responsable. Ce n'est qu'un exemple.

 

L'homme se doit d'être grand et de se rapprocher de D. Ensuite D. sera sera plus exigeant à son égard et c'est normal, et c'est un mérite pour nous. 

 

Mais ceci n'a aucun rapport avec le fait que la Torah protège...

 

Kol touv!

 

Libre arbitre et attentats ?

- Vendredi 28 juillet 2017 à 15h57 vu 137 fois

bonjour

j'ai un souvenir d'avoir lu dans le or ha'haym ainsi que dans le sifté haym que selon la darga a laquelle l'homme se trouve, il se peut que hachem ait décidé que son sort dépende de la décision des hommes de faire du mal ou pas; selon ca si has vechalom un homme se fait tué dans un attentat,ou qu'il arrive toutes sorte de chose, il serait faux de le consoler ou de se rassurer en disant que c'est min hachamaym et que ça ne pouvait pas être évité! ce serait donc faux que l'armée ne peux rien faire par elle même !?

Chalom Ouvrakha !

 

Vous avez raison que le Or Ha'haïm (Béréchit chap. 37 verset 21) au sujet de la vente de Yossef, écrit explicitement que lorsque la Torah nous précise que Yéhouda à sauvé Yossef, en proposant de le jeter dans le puis plutôt que de le tuer, c'est parce que :

 

ויצילהו מידם  פי לפי שהאדם בעל בחירה ורצון ויכול להרוג מי שלא נתחייב מיתה משא"כ חיות רעות והוא אומרו ונראה מה יהיו אם ראיה ואין כי הבחירה בא לא יפגעו באדם אם לא יתחייב מיחה לשמים ובזה סתר אומרו תבטל הדבר ויצילהו

מידם פי מיד הבחירי וגו עא יהרגוהו כי שקר דבר חלומותיו

 

C'est à dire que si l'homme décide de tuer une personne elle le peut même si D. ne l'avait pas décidé. Tandis que les animaux qui n'ont pas de libre arbitre ne peuvent s'en prendre à l'homme que si telle est la volonté de D.

 

C'est en ce sens que Yéhouda l'a sauvé en empêchant des hommes (détenteurs du libre arbitre) de lui porter atteinte. 

 

Il est clair que votre question est pertinente selon le Or Ha'haïm Hakadoch.

Toutefois, je peux vous dire que des autres textes de 'Hazal, y compris des Richonim tels que le 'Hovot Halévavot, il ressort explicitement qu'aune créature au monde y compris l'homme ne peut porter atteinte à quiconque sans que D. ne le permette. C'est pourquoi ces propos du Or Ha'haïm sont très très difficiles.

 

J'ai entendu que certains Grands de notre génération (entre autre le Rav Wolbe zatsal) se sont exprimé en disant que ce Or Ha'haïm est difficile, et que la " Halakha " (en terme de Hachkafa) n'est pas comme lui à ce sujet précis. Je ne l'ai pas entendu directement de sa bouche mais ce sont des rumeurs qui semblent être vraies. J'ai entendu au nom du Rav Bouroudiansky chlita (Machgia'h de Yéchivat Kol Torah, gendre du Rav Oyerbach zatsal) qu'il s'est lui aussi exprimé dans le même sens. 

 

Béhatsla'ha !

Comportement

orgueuil

- Mercredi 17 février 2016 à 05h59 vu 330 fois

bonjour la michna dit que pour ne pas fauter il faut reflechir que l'homme vient d'une "tipa srou'ha" et de cette facon,ca va empecher l'homme aussi de ne pas avoir d'orgueil mais je ne comprends pas pourquoi,puique de toute facon tout le monde vient de la,du coup ce serait plutot normal de ne ressentir aucune bassesse de cela et ca ne devrait pas non plus m'empecher d'etre orgueuilleux?

Chalom!

 

Ceci nous permet de nous remettre à notre place non pas face à l'autre mais face à D.

 

Kol touv!

Apprendre à nager à son fils aujourd'hui?

- Vendredi 26 février 2016 à 06h57 vu 383 fois

bonjour est ce que l'obligation qu'a un pere a apprendre a nager est toujours actuelle et est ce qu'il faut prendre du temps sur son limoud pour ca?

Chalom Ouvrah'a!

 

La Gémara dans la traité de Kiddouchin page 29 mentionne cette opinion au nom de "Yech Omrim" (il y en a qui disent).

 

Or cette opinion n'a pas été tranchée dans le Choulh'an Arouh' et le Rambam.

 

Après avoir bien cherché j'ai vu que le Chout Binian Tsion au chapitre 125 écrit explicitement que le Rambam n'a pas tranché cette Halah'a vu qu'il considère la Halah'a comme Tana Kama et non pas comme le Yech Omerim. 

 

Rachi sur place explique que la raison est de peur qu'il y ait un naufrage et que le fils meurt s'il ne sait pas nager. C'est peut être en tous cas moins fréquent qu'à l'époque. Il est donc possible qu'aujourd'hui il soit moins important qu'à l'époque.

 

Toujours est il que de faire Bitoul Torah pour une chose qui n'est visiblement pas tranché dans la Halah'a n'est pas conseillé.

 

Mais il faut savoir que se trouver avec son fils dans une piscine et passer un moment de détente etc. n'est pas forcément du Bitoul Torah! Il en a besoin et d'ailleurs le père aussi souvent!

 

Kol touv!

H'oumra et koula: Pourquoi?

- Vendredi 29 juillet 2016 à 14h44 vu 271 fois

Bonjour

 

Quand on se trouve devant une discussion dans la hala'ha entre les poskim,si on veut essayer d'agir bien on est ma'hmir....mais pourquoi?

 

Est ce parce qu'on a peur que le possek (aussi grand qu'il soit) se soit trompe? et si c'est pour ca, ca voudrai dire que si il s'est effectivement trompe, celui qui est mequel se verra ajoute a sa liste d'averot aussi celle ci?!

Chalom!

 

Non pas qu'il se soit trompé,, mais vu qu'il y a d'autres géants qui déclarent que cette chose est interdite on veut être tranquille d'après tous.

 

Il y a tout un traité du Talmud (Horayot) qui traite des cas où le Beth Din s'est trompé. Mais c'est de sa faute en lui d'une façon générale et non pas de celui qui l'a suivi, sauf s'il pouvait éviter cette erreur.

 

Béhatslah'a!

Tsniout (lois de pudeur)

toucher une fille

- Mardi 28 juillet 2015 à 08h40 vu 510 fois

Bonjour je voudrais savoir a partir de quel age est il problematique de toucher une fille?

(je parle de l'age de la fille).

Chalom Ouvrah'a!

 

Il existe une discussion entre le H'azon Ich et le H'afest H'aïm quant à l'âge à partir duquel on considère que la fille est déjà concernée par les problèmes de nudité etc.

 

Selon le H'afets H'aïm (Béour Halah'a au cjapitre 75) c'est à partir de l'âge de 3 ans.

 

Selon le H'azon Ich (chapitre 16 paragraphe 9) tel que l'ont expliqué le Az Nidbérou (Tome 12 chapitre 49)  et le Or Letsion (Tome 2 chapitre 6 paragraphe 12 ) à partir de l'âge de 6-7 ans.

 

C'est pourquoi jusqu'à cet âge ceux qui souhaitent se reposer sur le H'azon Ich ont sur qui se reposer.

 

Le Halih'ot Chlomo au chapitre 20 écrit que toute la permission du H'azon Ich ne concerne que le fait de pouvoir la voir ou réciter la Kriat Chéma face à elle alors qu'elle est nue, toutefois concernant le fait de l'embrasser ou de la caresser etc. de façon affectueuse il y a lieu d'interdire à partir de l'âge de 3 ans; de la même façon que les lois d'isolement sont en vigueur à partir de cet âge.

 

Kol touv!

cheveux teint=kissouy?

- Mercredi 31 ao√Ľt 2016 √† 13h58 vu 352 fois

bonjour

 

est ce que du point de vue de la tora (sans parler de marit hahayn) on pourrait considerer une femme qui se teint les cheveux comme si elle a les cheveux couvert, et sinon en quoi ca differre d'une femme qui se recouvre chaque cheveux d'un film plastic fin et opaque?

 

La nafka mina de cette question serait pour permettre de faire une braha devant une telle femme

Chalom!

 

La teinture des cheveux fait partie intégrante de ses cheveux. La teinture est annulée à son cheveu. C'est pourquoi Méikar Hadin elle peut se tremper avec ses cheveux teints et on ne considère pas cela comme étant une H'atsitsa.

 

Interdit de réciter la Brah'a devant une telle femme.

 

Kol touv!

reflexologie et femme

- Vendredi 12 mai 2017 à 06h48 vu 257 fois

bonjour est ce que une femme a le droit de faire de la reflexologie (médecine parallèle par des massage sur les pieds) sur un enfant de 9 ans (donc a priori ni l'un ni l'autre n'a d'hirourim)

Chalom !

 

Pour un enfant de moins de 9 ans c'est autorisé, étant donné que c'est pour des raisons médicales importantes. 

 

Béhatsla'ha !

Lachon Hara (médisance)

lachon ara de femme

- Lundi 28 novembre 2016 à 07h30 vu 267 fois

bonjour j'avais vu un cours a vous ou vous dites que la femme peut raconter a son mari ce qui cest passe avec elle au travail meme si c'est du lachon ara puisque le but de la femme n'est pas de dire du mal mais de se vider,mais si j'ai bien compris le mari doit faire attention de ne pas etre mekabel,mais j'ai sur ca deux questions:

1) ca veut dire que la femme de son cote n'a aucun travail a faire pour eviter de parler du lachon ara avec son mari?

2) il me semble difficille de demander au mari de ne pas etre mekabel si la femme raconte souvent des histoires sur telle personne....donc un tel cas,ca redevient interdit?

Chalom!

 

1- Qu'elle fasse son possible pour éviter autant que possible de donner des noms. Mais ce qu'elle se sent obligée de dire, qu'elle le dise. 

 

2- Il faut faire un grand effort pour ne pas être Mékabel à 100 pour cent.

Kol touv!

Yh'oud (l'isolement)

Yhoud au travail

- Mercredi 19 ao√Ľt 2015 √† 21h15 vu 453 fois

Bonjour,

 

je voudrais savoir,si ma femme travaille dans un bureau avec plusieurs femmes et deux hommes (qui n'arrivent pas necessairement au meme moment) et que je me trouve dans la ville, y a t il un probleme de yhoud?

 

je precise que les hommes sont juifs et un d'entre eux est religieux et le deuxieme l'est moins et qu'il ya une troisieme personne dans l'etage qui connait le code pour rentrer dans ce bureau et qui y rentre souvent mais je ne sais si ses horaires correspondent avec ceux de ma femme.

Chalom!

 

C'est autorisé:

 

  • Mari dans la ville (à moins qu'elles n'aient des relations familières avec cet homme)
  • Deux femmes et trois hommes est autorisé d'après certains décisionnaires.
  • Personne externe qui est susceptible de rentrer à chaque instant 

Kol touv!

Questions liées aux problèmes d'argent

Comprehension du prozboul

- Samedi 12 septembre 2015 à 22h30 vu 372 fois

bonjour j'ai une question par rapport a la facon dont le prozboul marche, puisque on transmet les dettes que les gens ont vers nous au bet din,que se passerai t il si celui ci deciderai de s'aproprierai ces dettes,tout l'argent lui revienderai?

Chalom!

 

Non vous ne remettez pas vos dettes entre leurs mains comme si cet argent leur appartenait. Vous les déléguez responsable de réclamer cette somme. 

 

Chana Tova!

marchander=lo ta'hmod?

- Jeudi 13 octobre 2016 à 07h38 vu 230 fois

bonjour y a t il un probleme de lo tahmod quand on marchande avec le vendeur pour fait baisser le prix?

Chalom!

 

Non, pourquoi Lo Tah'mod? Vous voulez l'objet mais c'est normal il est mis à la vente, et vous souhaitez éviter de payer plus que sa valeur.

Béhatslah'a!

Rav-kav anonyme trouvé ... Le rendre

- Vendredi 08 septembre 2017 à 14h45 vu 224 fois

bonjour

j'ai trouvé dans la rue une carte de rav kav anonyme,est il necessaire de la publier en sachant qu'a priori il n'y a pas de simanim,si ce n'est la possibilite qu'a celui qui dispose d'un smartphone de vérifier dans quel ligne de bus cette carte a été utilisé et de cette façon prouver a qui elle appartient ou encore la place de telle ou telle rayure sur la rav kav?

Chalom Ouvrakha !

 

En ce qui est des rayures, je n'y crois pas trop à moins quelles soient vraiment atypiques.

 

En ce qui est du nombre de trajets restants, le Rav Chpits a souhaité considérer cela comme étant un nombre et donc un signe distinctif. Dans mon livre sur Hachavat Avéda j'ai prouvé que c'est un 'Hiddouch vu que de nombreuses cartes comportent ce même nombre de trajets restants.

Ce que je souhaiterais peut être étudier dans votre cas c'est de savoir si l'endroit trouvé ne peut pas être considéré comme étant un signe distinctif (Makom Siman). 

 

Pour ce faire, dites moi si vous l'avez trouvé Bédérékh Néfila ou Hinoua'h, c'est à dire est ce que vous l'avez trouvée par terre de sorte à supposer qu'elle est vraisemblablement tombée de sa poche etc. ou est ce qu'elle était attentivement déposée quelque part duquel son propriétaire aurait oublié de la récupérer ?

 

Dans le premier cas il ne peut être considéré comme étant un Siman, dans le second oui. 

 

Béhatsla'ha !

Autre

Parler dans toilettes?

- Lundi 17 ao√Ľt 2015 √† 20h24 vu 467 fois

Bonjour,

 

je voudrais savoir s'il est permis de parler dans une salle de bains où il y a aussi un toillette et ou l'evier nous sert aussi pour faire la vaisselle?

Chalom!

 

Tout d'abord il faut savoir que l'interdiction de ne pas parler aux toilettes n'est pas une interdiction formelle. Il s'agit plutôt d'une mesure de décence.

 

Les décisionnaires se sont accordés à dire que dans un tel cas on ne considère plus cette salle comme des toilettes mais comme une salle de bain équipée aussi de toilettes, et c'est donc autorisé de parler entre autre dans cette pièce.

 

Kol touv!

Psak Halah'a et houmra?

- Lundi 31 ao√Ľt 2015 √† 20h12 vu 448 fois

bonjour j'ai une question que je me pose beaucoup ,je ne comprends pas comment un possek peut trancher la halacha et dire en meme temps que celui qui est mahmir c'est mieux et que dans certain cas on pourrait etre mekel plus que ca? et des fois ce meme possek qui a tranche que c'est permis d'agir d'une telle facon,il etait mahmir sur lui meme? alors ou est la verite dans tout ca?! comment peut on dire que ce qui nous semble le plus vrai est la reponse "A" car telle est l'avis de beaucoup mais que dans certains cas on pourra agir comme la reponse "B"?

bonjour

 

Bonsoir!

 

j'ai une question que je me pose beaucoup ,  je ne comprends pas comment un possek peut trancher la halacha et dire en meme temps que celui qui est mahmir c'est mieux et que dans certain cas on pourrait etre mekel plus que ca? 

 

La Halah'a souvent n'est pas que blanc ou noir. C'est à dire que souvent il y a des raisons de pouvoir être Mékeil et des raisons de se montrer plus rigoureux. Quelquefois il s'agit d'immenses Mahloktot entre les grands décisionnaires et quoi qu'on fasse on a sur qui se reposer etc.

 

Dans ces cas la Halah'a tient compte des pertes d'argents qui pourraient être occasionnées par la H'oumra, et elle prend aussi compte du cas de nécessité.

 

C'est pourquoi un Rav peut dire que on peut se montrer plus indulgent parce que la Halah'a a été tranchée dans un certain sens, toutefois ceux qui souhaitent se montrer plus rigoureux et s'acquitter d'après tout le monde sans rentrer dans les problèmes c'est l'idéal.

 

et des fois ce meme possek qui a tranche que c'est permis d'agir d'une telle facon, il etait mahmir sur lui meme?

 

Exactement, ce même Possek est lui même à un niveau spirituel très grand et il peut donc se permettre d'être très rigoureux tandis que ses élèves ne sont pas à son niveau, c'est pourquoi qu'ils leur donne la Halah'a selon la stricte loi.

 

alors ou est la verite dans tout ca?! comment peut on dire que ce qui nous semble le plus vrai est la reponse "A" car telle est l'avis de beaucoup mais que dans certains cas on pourra agir comme la reponse "B"?

 

J'espère qu'à présent vous avez mieux compris.

 

Kol touv!

 

Tué pendant l'etude

- Vendredi 16 octobre 2015 à 06h43 vu 348 fois

comment expliqer qu'une personne soit tue pendant qu"elle etudie, ne dit on pas que la torah protege?

(selon les rumeurs qui circulent c'etait le cas de celui qui s'est fait tue a gueoula cette semaine).

Chalom!

 

C'est une excellente question. On ne connait pas tous les calculs divins. C'est certain que la Torah au moemnt où on l'étudie protège.

 

C'est pourquoi la Gémara dans le traité de Chabbat raconte que lorsque D. devait prendre l'âme de David Hameleh', et que celui-ci étudiait, il a été obligé de faire en sorte qu'il y ait du bruit dehors pour dissiper l'esprit de David de son étude et ensuite pouvoir récupérer son âme.

 

Probablement que les rumeurs ne sont pas assez précises pour s'avoir si ce Kaddoch הי"ד a détaché son esprit à ce moment là.

 

En tous cas, on ne peut pas comprendre tous les calculs divins. Ce qui est certain, c'est que s'il a été pris alors qu'il étudiait, c'est nécessairement un mérite encore plus grand pour lui.

 

Un jour le Rav Kanyevski Chlita s'est exprimé en ces termes. Le moment où cet homme devait mourir était arrivé. Simplement au lieu qu'il meurt en faisant un accident de voiture ou quoi, D. l'aimant beaucoup a décidé de lui donner du mérite et qu'il meurt Al Kiddouch Hachom et de devenir de cette façon un Kaddoch.

 

C'est de cette façon que le Rav s'est exprimé lors de l'attentat à la synagogue à Har Noff l'année dernière.

 

Béhatslah'a et Bessorot Tovot!

Synagogue ou salle de réception?

- Samedi 24 octobre 2015 à 22h06 vu 353 fois

bonjour

je prie dans une synagogue qui est a l'origine une salle de reception et qui continue a etre utilise en tant que telle sauf que le matin on s'en sert en tant que salle de priere ainsi que le chabbat et en journee ou en soiree, la salle est loue pour les receptions

Quel est le din par rapport a la saintete de la salle? a t on le droit d'y discuter quand elle est utilise en tant que salle de reception?

et en tant que synagogue?

Chalom!

 

Si à l'origine cette salle a été inaugurée pour être une salle de réception,c'est une salle de réception dans laquelle on prie. 

Elle a ce statut exactement! C'est permis de parler de choses non Kodech dans cette salle là.

 

Si la majeure partie du temps elle sert en tant que synagogue, et que le propriétaire de la salle est d'accord que ce soit une synagogue et que de temps à autres elle est louée, c'est comme une synagogue qu'on louerait pour y organiser des réceptions religieuses. Mais ce n'est pas du tout évident dans un tel cas que ce soit permis ni qu'on puisse y parler de choses non Kodech.

 

Cf aussi: http://www.torahacademy.fr/parler-a-la-sinagogue

Comment vérifier s'il est Bar Mitsvah?

- Samedi 31 octobre 2015 à 22h25 vu 430 fois

bonjour

il y a une halacha que meme si un jeune homme a 13 ans,si on veut se rendre quitte par son intermediaire d'une mitsva deorayta on ne pourra le faire car pour une telle chose on tiendra compte aussi d'une minorite de personne qui,meme a 13 ans n'ont pas atteint la puberte alors a quelle age ce sera possible?

Chalom!

 

D'après cette Halah'a il faut s'assurer que le jeune homme est déjà arrivé à puberté. 

Toutefois le Rav Ovadia Yossef zatsal dans de nombreux cas tels que celui du Kiddouch est d'avis qu'on peut se reposer sur la H'azaka dès lors qu'il a  l'âge de 13 ans et un jour.

 

Le Chouylh'an Arouh' écrit dans les lois de H'alitsa et du Mioun, que si il a la barbe c'est certainement qu'il a aussi les poils pubiens et il peut nous acquitter sans qu'on ai besoin de vérifier cela.

S'il est arrivé à l'âge de 36 ans c'est bon aussi.

 

Kol touv!

hichtadlout face au libre arbitre

- Jeudi 10 décembre 2015 à 22h00 vu 515 fois

bonjour

je me suis poser poser la question suivante: d'un cote on sait que tout un chacun a le libre arbitre,le choix d'agir de la facon qu'il veut et d'un autre cote on a le devoir de faire la hichtadlout pour recevoir ce que l'on veut avoir et apres avoir fait celle ci hachem nous envoit ce qu'il nous revient,donc en imaginant que une personne doit m'amener 100 euros aujourdh'ui comme ce que hachem a decide,elle est sense aussi avoir la possibilite de decider a ne pas me les amener donc comment hachem s'arangera pour en meme temps laisser ce libre arbitre et me donner cet argent?

 

ou autre cas qui ressemble: si un depute religieux decide un jour de ne pas voter pour un budget pour les yechivot en se disant que etant donne que les votant ont vote,ils ont donc fait leur hichtadlout,donc moi le depute bien que j'ai aussi un devoir de hichtadlout d'aller voter,celui ci ne peut remettr en jeu que l'argent qui me revient a moi personnellement mais ne pourra logiquement pas remettre en jeu la hichtadlout faite par les autres.......?

Chalom Ouvrah'a!

 

En fait vous posez la question du libre arbitre.

Cette question a déjà été abordée sur le site.

 

Ne vous en faites pas pour D. il ne lui manque pas de moyens pour assurer à chaque personne ce qui lui revient tout en laissant le libre arbitre à tout un chacun.

Ce sujet est complexe, et les plus grands Rabbanim depuis les Richonim ont donné leur avis à ce sujet ou expliqué leur silence.

 

Lisez sur le site els reéponses déjà écrites à ce sujet.

 

Kol touv!

Force du minhag

- Vendredi 08 janvier 2016 à 05h49 vu 351 fois

bonjour

 

par rapport a la force du minhag dans la halacha pour le quel on dit qu'il faut le suivre meme contre l'avis d choul'han arou'h,est ce que c'est uniquement si au moment ou ce minhag s'est installle dans la communaute les gdolim de la generation habitant dans cette communaute ne se sont pas leve contre celui ci?

Chalom!

 

Voici la réponse du Rav Olivier:

 

à  mon humble avis si on prête une importance au minhag même lorsque celui ci n'est pas conforme aux principes admis dans le domaine des décisions halakhiques, c'est justement parce que l'on considère que si ce minhag s'est répandu, c'est qu'il était cautionné ou encouragé par les hakhamims de cet endroit!!

 

Kol touv!

Serviettes chabbat chalom

- Mercredi 17 février 2016 à 05h51 vu 331 fois

bonjour est il permis de se servir de serviettes sur les quels il est inscrit chabbat chalom,en sachant qu'on va les jeter apres leur utilisation?

Chalom Ouvrah'a!

 

J'ai pas mal réfléchi à votre question très intéressante. A vrai dire j'ai pensé à quelques pistes pour pouvoir autoriser de les jeter à la poubelle bien que le nom de D. figure dessus, mais les Svarot que j'ai ne sont pas assez fortes pour autoriser cela de façon simple.

 

Je pense qu'il faut vraiment éviter de se servir de ce genre de serviettes dans loa mesure où le mot Chalom qui est le nom de D. figure, et c'est donc très désobligeant de jeter cela dans un endroit impropre tel que les toilettes.

 

Béhatslah'a!

hanoukat habayt location

- Mercredi 17 février 2016 à 06h03 vu 305 fois

bonjour j'ai entendu qu'il faut faire 'hanoukat habayt meme quand on loue un nouvel appartement,est ce une obligation?

Chalom!

 

Oui c'est vrai que l'on des grands Mékoubalim qui s'appelait le Rachach, disait qu'il est recommandé de procéder à la H'annoucat Habaït même lorsqu'il s'agit d'une maison que l'on loue. 

 

Le terme "obligation" ne me semble pas adapté vu que dans tous les cas il n'y a pas d'obligation formelle a procéder à la H'anoukat Habaït, c'est un conseil très très bon mais pas une obligation.

 

Kol touv!

devoiler ou mentir

- Mercredi 13 avril 2016 à 05h42 vu 315 fois

bonjour

il est rapporte dans le hafets haym qu'il est interdit de devoiler ce que celui qui nous a dit une information ne nous a pas permis de devoiler, mais que devons nous faire si une personne nous questionne et qu'on a le choix de repondre qu'on ne sait pas ( ce qui est un mensonge) ou de devoiler la verite.

Chalom!

 

S'il n'y a  pas d'utilité on doit se défiler et ne pas répondre. Si la seule façon de se défiler est de dire qu'onne sait pas, ce n'est pas du mensonge parce que "je ne sais pas"ça signifie aussi "Je ne souhaite pas te répondre".

 

Dans le même sens le Rav Kanyevsky Chlita écrit que si une personne me demande de lui donner 100 euros et que j'ai 100 euros mais ne souhaite pas lui donner je peux lui dire "je n'ai pas" et ce n'est pas du mensonge parce que ceci peut s'interpréter comme étant "je n'ai pas pour toi, j'en ai besoin etc.".

 

Sans parler du fait que mentir pour le Chalom est autorisé.

 

Kol touv!

Nétila du matin: comment s'y prendre?

- Dimanche 17 juillet 2016 à 06h03 vu 249 fois

bonjour

 

j'ai vu votre cours sur quand faire la netilat tadim le matin et l'avis du haye adam

 

http://www.torahacademy.fr/scoop-quand-faire-netilat-yadaim

 

; en est il de meme si on doit se salir les mains en touchant ses chaussures?

Chalom!

 

Le Rav Oyerbah' zatsal dit que c'est aussi possible.

 

Kol touv!

H'oumra et koula: Pourquoi?

- Vendredi 29 juillet 2016 à 14h44 vu 271 fois

Bonjour

 

Quand on se trouve devant une discussion dans la hala'ha entre les poskim,si on veut essayer d'agir bien on est ma'hmir....mais pourquoi?

 

Est ce parce qu'on a peur que le possek (aussi grand qu'il soit) se soit trompe? et si c'est pour ca, ca voudrai dire que si il s'est effectivement trompe, celui qui est mequel se verra ajoute a sa liste d'averot aussi celle ci?!

Chalom!

 

Non pas qu'il se soit trompé,, mais vu qu'il y a d'autres géants qui déclarent que cette chose est interdite on veut être tranquille d'après tous.

 

Il y a tout un traité du Talmud (Horayot) qui traite des cas où le Beth Din s'est trompé. Mais c'est de sa faute en lui d'une façon générale et non pas de celui qui l'a suivi, sauf s'il pouvait éviter cette erreur.

 

Béhatslah'a!

Question sur Parachat Choftim

- Vendredi 09 septembre 2016 à 07h50 vu 240 fois

bonjour j'ai deux questions sur ce qui est ramene dans parachat choftim: dans perek 17 passouk 8 rachi dit que le beit hamikdach est situe dans l'endroit le plus eleve du monde....plus haut que l'himalaya !? dans17-14 la tora nous parle de la mitsva de mettre un roi en arrivant en israel...si c'est comme ca pourquoi au temps de chmouel quand ils l'ont demande on le leur a reproche?

Chalom!

 

Au sujet de votre seconde question, il y  a un cours qui y répond: http://www.torahacademy.fr/parachat-choftim

 

Pour votre première question, je vais y réfléchir.

 

Béhatslah'a rabba!

seminaire de rav loria

- Lundi 28 novembre 2016 à 21h46 vu 313 fois

bonjour je voudrais me renseigner sur le seminaire de rav loria -si vous connaissez- est ce que c'est un seminaire destine au baalei tchouva ou au filles venant de familles religieuses et donc avec des cours d'un niveau consequent?

Chalom!

 

Bien sûr que je connais ce séminaire de longue date. Depuis son commencement quasiment j'y enseigne.

 

C'est un excellent séminaire, destiné aux filles issues de familles religieuses.

 

Si vous avez un doute quant à un cas précis, téléphonez moi et je vous dirais si je pense qu'il peut convenir à la fille en question.

Béhatslah'a!

famille pas religieuse

- Samedi 10 décembre 2016 à 22h53 vu 274 fois

bonjour

je vais recevoir de la famille moins engage dans l'accomplissement des mitsvot que nous,et j'ai a ce propos quelques questions:

 

1) je vais preparer la chambre a coucher,ai je le droit de rapprocher les lits en sachant qu'il me semble qu'ils n'ont jamais su ce qu'est taharat hamichpa'ha?

 

2) si durant chabbat il rajoute de l'eau dans la casserole de la daf' qui est sur la plata,est ce que ca m'interdit de la consommer (dans un cas ou sans l'eau le plat aurait ete juste un peu plus sec)

 

3) ce qui rend le vin interdit a la consommation apres qu'il ait ete touche par une personne non religieuse,c'est uniquement si celle ci est 'mehalel chabbat befaracya' ou il y a aussi d'autres mitsvot importantes dont la transgression causent ce din la?

bonjour

 

Chalom Ouvrakha!


je vais recevoir de la famille moins engage dans l'accomplissement des mitsvot que nous,et j'ai a ce propos quelques questions:

 

1) je vais preparer la chambre a coucher, ai je le droit de rapprocher les lits en sachant qu'il me semble qu'ils n'ont jamais su ce qu'est taharat hamichpa'ha?

 

Oui, en laissant toutefois la possibilité de les séparer (ne mettez pas de draps double etc.). 

 

2) si durant chabbat il rajoute de l'eau dans la casserole de la daf' qui est sur la plata, est ce que ca m'interdit de la consommer (dans un cas ou sans l'eau le plat aurait ete juste un peu plus sec)

 

Dites leur de ne rien rajouter. Sinon c'est un vrai problème parce que vous profitez tout de même de ce qu'il a fait et pour vous. 

 

3) ce qui rend le vin interdit a la consommation apres qu'il ait ete touche par une personne non religieuse,c'est uniquement si celle ci est 'mehalel chabbat befaracya' ou il y a aussi d'autres mitsvot importantes dont la transgression causent ce din la?

 

Méh'alel Chabbat Béferhessia. Il est évident que s'il est Oved Avoda Zara c'est encore plus problématique.

Béhatslah'a! 

 

reflexologie sur une femme

- Dimanche 15 janvier 2017 à 21h38 vu 320 fois

bonjour je voudrais savoir si c'est problematique qu'un homme fasse des massages de reflexologie sur une femme.....la reflexologie est une medecine paralele qui consiste a guerir de toutes sorte de maladie par l'intermediaire de massage sur les pieds...?

Chalom!

 

Je viens de répondre à la seconde à une question un peu similaire.

C'est un grand problème et je vous invite à regarder le cours suivant: http://www.torahacademy.fr/gynecologue

 

Kol touv!

erreur dans le omèr

- Mardi 09 mai 2017 à 22h25 vu 126 fois

bonjour si une personne pense s'etre trompé( presque sur,a 90%) dans le compte du omèr et aurait dit le soir du dixième jour "hayom ticha yamim laomèr chéhèm chavoua é'had véchlocha yamim" pourra t il continuer a compter avec bra'ha?

Chalom Ouvrakha !

 

Si l'un des deux étaient bons en l'occurrence le nombre des jours et semaines, votre Sfira est valable. (décisionnaires sur le chapitre 489).

Kol touv !

Rav-kav anonyme trouvé ... Le rendre

- Vendredi 08 septembre 2017 à 14h45 vu 224 fois

bonjour

j'ai trouvé dans la rue une carte de rav kav anonyme,est il necessaire de la publier en sachant qu'a priori il n'y a pas de simanim,si ce n'est la possibilite qu'a celui qui dispose d'un smartphone de vérifier dans quel ligne de bus cette carte a été utilisé et de cette façon prouver a qui elle appartient ou encore la place de telle ou telle rayure sur la rav kav?

Chalom Ouvrakha !

 

En ce qui est des rayures, je n'y crois pas trop à moins quelles soient vraiment atypiques.

 

En ce qui est du nombre de trajets restants, le Rav Chpits a souhaité considérer cela comme étant un nombre et donc un signe distinctif. Dans mon livre sur Hachavat Avéda j'ai prouvé que c'est un 'Hiddouch vu que de nombreuses cartes comportent ce même nombre de trajets restants.

Ce que je souhaiterais peut être étudier dans votre cas c'est de savoir si l'endroit trouvé ne peut pas être considéré comme étant un signe distinctif (Makom Siman). 

 

Pour ce faire, dites moi si vous l'avez trouvé Bédérékh Néfila ou Hinoua'h, c'est à dire est ce que vous l'avez trouvée par terre de sorte à supposer qu'elle est vraisemblablement tombée de sa poche etc. ou est ce qu'elle était attentivement déposée quelque part duquel son propriétaire aurait oublié de la récupérer ?

 

Dans le premier cas il ne peut être considéré comme étant un Siman, dans le second oui. 

 

Béhatsla'ha !

perruque d'inde et cohanim!?!

- Mercredi 04 juillet 2018 à 06h31 vu 68 fois

bonjour dernierement la "polémique " au sujet des perruques si elles viennent majoritairement d'inde ou pas refait surface,et je me suis posé la question que cette question peut avor une conséquence meme pour celles que de toute facon ne met pas la perruque,puisque "tikrovète avoda zara" rend impur comme un mort,a priori un cohen n'aurait pas le droit de rentrer dans un endroit ou se trouve une femme portant la perruque.....?!

Chalom Ouvrakha !

 

Vous avez a priori raison, sauf que deux points :

 

1- L'impureté de la Tikrovet Avoda Zara n'est que d'ordre rabbinique (Rambam lois des Avot Hadouma chap. 6 § 1). Il se peut donc qu'on puisse se montrer à ce sujet plus souple qu'au sujet de son profit.

 

2- Il n'est pas évident que les Cohanim soient concernés par l'intyerdit de se rendre impurs au contact avec de la Tokrovet Avoda Zara (cf. Iguerot Moché Yoré Déa chap. 250 qui affirme qu'ils ne sle sont pas). 

 

Kol touv !

Médailles obtenues dans les Quizz

La journée d'étude d'aujourd'hui est dédiée au complet rétablissement de Tova Rachel bat Sarah Braha. Merci de prier pour elle !