Votre compte

בס"ד

Accueil > Annaelle
Envoyez à un ami

Envoyer cette page à un ami

X

annaelle

femme
24 ans
pantin
France
Badges
  • Badge question réponse
  • Badge Profil 100%

667médaille d'or
11médaille d'argent
17médaille de bronze

Toutes les questions posées par annaelle

Chabbat

Questions sur les lois de Chabath.

- Dimanche 17 juillet 2016 à 12h43 vu 696 fois

chalom rav,

 

1) aurais je le droit d'apporter mon habit chez une couturiere juive vendredi et lui demander de me le faire pour mostei chabath sachant que la seule possibilite pour elle de le faire serait donc chabath ? (selon rav ovadia)

 

2)est-ce qu'une personne qui ne savait pas que cette action est interdite chabath est consideré involontaire ? et si c'etait intentionnelle?

 

3) peut-on debrancher les dattes du branchage chabath selon rav ovadia ?

 

4) j'ai lu que bediaavad on pourra manger un plat chauffé sur la plata alors qu'il y avait de la sauce selon rav ovadia. le permet-il a priori ?

 

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrah'a!

 

1) aurais je le droit d'apporter mon habit chez une couturiere juive vendredi et lui demander de me le faire pour mostei chabath sachant que la seule possibilite pour elle de le faire serait donc chabath ? (selon rav ovadia)

 

Non, c'est une interdiction formelle. Même auprès d'une non juive vous n'avez pas le droit dans un tel cas (Choulh'an Arouh' chapitre 252). 

 

2)est-ce qu'une personne qui ne savait pas que cette action est interdite chabath est consideré involontaire ? et si c'etait intentionnelle?

 

Si elle ne savait pas c'est involontaire. Si elle savait c'est volontaire. 

 

3) peut-on debrancher les dattes du branchage chabath selon rav ovadia ?

 

Si les branchages sont débranchés, c'est permis, s'ils sont encore attachés à la branche c'est interdit de la Torah. 

 

4) j'ai lu que bediaavad on pourra manger un plat chauffé sur la plata alors qu'il y avait de la sauce selon rav ovadia. le permet-il a priori ?

 

A priori non, sauf s'il n'y avait que très peu de sauce. Ou a moins que ce soit posé sur la platta avant l'entrée de Chabbat évidemment. 

 

merci rav

 

Avec plaisir!

 

Chabath déjà entré, lumière éteinte?

- Dimanche 07 ao√Ľt 2016 √† 01h48 vu 612 fois

chalom rav,

 

ce chabath j'ai oublié d'allumer la lumiere de la cuisine et du salon avant chabath et je m'en suis rendu compte durant la tossephet et nous avions tous fait rentrer chabath et pas toutes les communautes n'avez pas fait rentrer chabath. qu'est ce que je pouvais faire ?

 

selon rav ovadia yosseph, estce que je pourrai me couper les cheveux cette semaine ?

 

merci,shavouah tov et kol touv !

Chalom!

 

1- Vous pouviez demander à un juif qui n'avait pas encore reçu Chabbat d'allumer pour vous, ou à un non juif dans cette circonstance précise. (Choulh'an Arouh' fin du chapitre 263).

 

2- Oui.

 

Kol touv!

Lumiere et lekhem michne

- Mardi 30 ao√Ľt 2016 √† 01h21 vu 609 fois

Chalom rav,

1) si je vais chez qulequ'un dint les esacliers s'allument automatiquement a mon passage puis-je sortir le chabath ?

2) qi je dispose d'une seuke halla piur le repas de chabath je devrais la coupee en deux pour faire lekhem michne ?

Merci rav

Chalom Ouvrah'a!

 

1- J'ai une longue réponse à ce sujet sur le site: http://www.torahacademy.fr/sortie-chabbat

 

2- Oui. En effet Léh'em Michné est une obligation alors que le fait qu'elle soit entière l'est moins.

 

Béhatslah'a!

jetter les poubelles

- Mardi 30 ao√Ľt 2016 √† 23h20 vu 590 fois

chalom rav, peut on jetter les poubelles a l'exterieur de l'immeuble si il y a un erouv ? merci rav

Chalom!

 

Si vous vous reposez sur le Erouv il n'y a pas de problème.

Il faut que la poubelle soit répugnante là où vous vous trouvez de sorte à ce que ce soit autorisé de la déplacer et que cela ne soit pas considéré comme Mouktsé.

 

Béhatslah'a!

Lumiere du chabath

- Mercredi 31 ao√Ľt 2016 √† 13h13 vu 601 fois

Chalom rav Voici la reponse d'un rav concernnat les lumieres j'aimerai savoir si cela contredit votre reponse ? http://www.leava.fr/questions-reponses/halakha/10072_question-benjamin.php

Chalom!

 

Ma réponse est nettement plus détaillée que celle que vous 'envoyez. je ne peux donc pas savoir sur quoi elle se repose.

De plus, pourquoi nécessairement un animal, un non juif serait aussi suffisant.

 

Mon avis je l'ai donné.

 

Kol touv!

examen le jour de Souccot

- Vendredi 16 septembre 2016 à 00h12 vu 647 fois

chalom rav, j'ai un cours qui commence 10 min avant la fin de la fete de souccot . est ce que je pourrais me presenter en cour en y allant a pied auquel cas je serai deja sanctionne mon master ?

je serai oblige de passer les rattrapages alors que jaurai pu l'avoir normalement ?

merci rav

Chalom!

 

S'il n'y a aucun autre choix, c'est possible d'autoriser mais à condition que vous ne fassiez rien d'interdit. 

 

Chabbat Chalom!

examen yom tov

- Dimanche 18 septembre 2016 à 22h19 vu 754 fois

chalom rav,

 

j'ai un amphi vendredi soir de 19h a 22h normalment je suis pas oblige d'y assister mais l'examen final st sous forme d'expose et donc je serai oblige d'y aller sinon j'ai zero et c'est eliminatoir et je ne pourrai pas valider mon annee j'aurai juste a parler donc ni transport ni ecriture ni rien; estce possible?

 

merci rav

Chalom!

 

Ce sont vos études? C'est pour obtenir un métier? 

four allume pendant chabath

- Samedi 08 octobre 2016 à 21h49 vu 552 fois

chalom rav, peut-on laisser un plat dans le four entrain de cuire a l'entree de chabath et mettre le minuteur pour le laisser finir ? merci rav

Chalom!

 

Si le four est Garouk ou Katoum c'est permis.

 

S'il s'agit d'un four ordinaire, c'est autorisé uniquement si il est arrivé à mi cuisson au moins avant l'entrée de Chabbat. (Décisionnaires au Chap. 253).

 

Kol touv!

Chabath

- Mercredi 28 décembre 2016 à 20h33 vu 519 fois

Chalom rav,

Si on a un examen vendredi ? Jusqu'a peut on faire rentrer chabath ? J'avais entendu que l'avis le plus mekil est 2 min avant la chkiat hakhama estce vrai ?

Merci rav

Chalom!

 

Mais il faut être certain que votre montre est à l'heure et que le calendrier est exact. Et qu'ensuite vous ne touchez plus de Mouktsé ni rien d'interdit Chabbat.

Béhatslah'a!

Déplacer vase de fleurs Chabbat ?

- Samedi 01 avril 2017 à 23h14 vu 795 fois

chalom rav, si avant chabath je met des fleurs dans un vase en verre pourrais je le deplacer durant chabath ?

merci rav

Chalom !

 

Oui, il s'agit de fleurs qui sont là pour décorer la pièce, elles ne sont pas Mouktsé et il est autorisé de les déplacer si elles sont déjà dans de l'eau. 

 

Cf. 'Hazon Ovadia (tome 3 page 25) qui prouve que c'est complètement autorisé et il rapporte que le Rav Elyachiv zatsal l'a lui aussi autorisé si on déplace les fleurs calmement de sorte à ne pas trop agiter l'eau ce qui pourrait entrainer une "pousse" des fleurs.

Le Rav Ovadia lui même, autorise pour sa part, même si on déplace rapidement en se reposant sur le Maharikach.

Béhatsla'ha !

chabath et yom tov

- Lundi 03 avril 2017 à 09h58 vu 486 fois

chalom rav,

si j'ai commence un programme de sport pour me raffermir mais qui ne provoque aucune transpiration simplement on sent que sa agit sur nos muscles et du coup sa nous rend heureux mais qu'on a plus mal comme au debut, pourrait on continuer de le pratiquer durant les fetes et chabat ?

merci rav

Chalom !

 

C'est autorisé. Cf. aussi http://www.torahacademy.fr/gymnastique-post-accouchement

 

Kol touv !

cuisson chabat

- Lundi 24 avril 2017 à 23h58 vu 454 fois

chalom rav, si je veux mettre sur la plata un plat ou se trouvent une majorite de viande et un peu de liquide, sera t il autorisé de le faire ?

merci rav

Chalom 

 

Si la sauce se trouve en petite quantité, certains décisionnaires autorisent.

Si elle est vraiment à part, bien qu'elle est en quantité minoritaire c'est interdit.

Kol touv !

trier chabat

- Lundi 22 mai 2017 à 13h53 vu 409 fois

chalom rav,

1) si je dresse la table de la sehouda a la choul aurais je le droit de la faire le matin puis je fais ma tephila avec le kahal ou je devrais la faire samouh lasehouda ?

si je ne fais pas ainsi ma mere ne sera peut etre pas d'accord et je raterai la hazara de moussaf et une partie de la kriat hatora.

2) si je met la table le chabat matin mais que les couverts ne sont pas en vrac je devrais tout de meme la dressait samoukh laseouda ?

merci rav

Chalom Ouvrakha!

 

S'ils sont éparpillés, il faudra faire proche du repas. S'ils ne sont pas éparpillés, il n'y a aucune nécessité de faire Samoukh Lasséouda.

Kol touv !

mettre la table borer

- Lundi 22 mai 2017 à 18h26 vu 431 fois

chalom rav, si je fais la bar mitva de mon fils donc je suis obliger de mettre la table avant d'aller ecouter mon fils a la torah pour ne pas faire attendre les invites.

quoi faire? mais si je met des salades qui sont deja prete je pourrai les mettre a n'importe quel heure nan ?

Chalom!

 

Mazal Tov !

 

Exactement il n'y a pas de problème de Borer si vous ne triez rien et que tout est déjà prêt!

 

Kol touv !

questions diverses sur chabat

- Dimanche 11 juin 2017 à 00h02 vu 520 fois

chalom rav, j'aurai plusieurs questions a vous poser s'il vous plait :

 

1) peut on consommer une bouteille d'eau fermer chez une personne qui n'est pas chomeret chabat ? que ne pouvons nous pas consommer ? 2) si une femme ne supporte pas la saleté pet elle debarasser la table de la sehouda chlichit alors qu'il reste moins d'une demi heure avant la fin de chabat ? 3) si on a des assiettes creuses empilées pas de la meme taille et qu'on desire prendre celle du milieu, peut on retirer celles d'en haut pour prendre celles du milieu sachant que sinon c'est impossible de les retirer ? 

Chalom Ouvrakha !

 

1- Oui pourquoi ne pourrait-on pas ? 

 

2- C'est rare que ce soit à ce point. Mais si c'est effectivement votre cas et que vous êtes vraiment insupportée par la saleté et que vous le faites pour immédiatement mieux vous sentir et non pas pour préparer pour la semaine, c'est autorisé. 

 

3- Oui si c'est pour immédiatement. A moins que vous ne souhaitiez vous reposer sur les décisionnaires qui affirment que au sujet des ustensiles de grande taille le problème de Borer est inexistant.

 

Cf. aussi : http://www.torahacademy.fr/borer-5

 

Kol touv !

Arrêter un vélo Chabat et code magnétique ?

- Lundi 12 juin 2017 à 15h07 vu 617 fois

chalom rav,

-le issour concernant les voitures dans la rue (faire en sorte qu'elle ne s'arrete pas en chemin) concernent ils aussi les velos ? -peut on ouvrir une porte par le biais d'un code magnetique ?

-pour rentrer dans la choul il ya soit la porte qui s'ouvre par la cle soit les portes electriques. et parfois l'acceuil (femme non juive) ne veut pas se deranger a venir nous ouvrir avec la clé, pourrons nous alors passer par la porte electrique ?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

-le issour concernant les voitures dans la rue (faire en sorte qu'elle ne s'arrete pas en chemin) concernent ils aussi les velos ?

 

Vous parlez d'une voiture conduite par un juif non pratiquant. En ce qui est du vélo il n'y a pas de véritable interdit à ce qu'il frêne, donc ce n'est pas indispensable. 

 

-peut on ouvrir une porte par le biais d'un code magnetique ?

 

Il fonctionne sans aucune électricité ? 

 

-pour rentrer dans la choul il y a soit la porte qui s'ouvre par la cle soit les portes electriques. et parfois l'acceuil (femme non juive) ne veut pas se deranger a venir nous ouvrir avec la clé, pourrons nous alors passer par la porte electrique ?

 

Qui est ce qui vous ouvre cette porte ?

 

merci rav

Chabat et médicaments etc.

- Dimanche 18 juin 2017 à 00h52 vu 543 fois

chalom rav,

 

-chabat un cas s'est presenté une personne etait indisposée et n'arrivait meme pas a s'asseoir pouvez tel prendre un medicament ?

 

-ma soeur est tombée et s'est infectée la jambe pouvez telle mettre son bandage ? et utiliser le ciseau ?

 

-on etait en train d'attendre qu'une personne de l'immeuble ouvre la porte pour pouvoir en sortir car la porte est electrique. a ce moment une femme juive non pratiquante ouvre la porte pour elle; avions nous le droit d'en profiter ?

 

merci rav et shavouah tov

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

-chabat un cas s'est presenté une personne etait indisposée et n'arrivait meme pas a s'asseoir pouvez tel prendre un medicament ?

 

Oui si elle avait à ce point mal !

 

-ma soeur est tombée et s'est infectée la jambe pouvez telle mettre son bandage ? et utiliser le ciseau ?

 

Mettre un bandage, oui ! 

Couper ou déchirer c'est un problème !

 

-on etait en train d'attendre qu'une personne de l'immeuble ouvre la porte pour pouvoir en sortir car la porte est electrique. a ce moment une femme juive non pratiquante ouvre la porte pour elle; avions nous le droit d'en profiter ?

 

S'il s'agissait d'un non-juif ceci aurait été autorisé, mais s'il s'agit d'un juif c'est un problème ! 

 

merci rav et shavouah tov

 

Kol touv !

PORTER CHABAT

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h51 vu 516 fois

chalom rav, peut on mettre deux cles dans un meme trou en tant que lien dans la ceinture de chabat ? si la ceinture s'estt craquée , peut on faire un noeud , ou la porter autour du coup ? et une bouteille en plastique pourra t-on l'applatir pour qu'elle prenne moins places dans la poubelle ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

" en tant que lien ". Je ne comprend pas ce que vous voulez dire par ces mots-ci.

 

Kol touv !

aluminium chabat

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h54 vu 1077 fois

chalom rav, peut on decouper un aluminium qu'on avait deja coupé avant chabat ?

sera t-il possible de decouper l'aluminium sur les traits en pointillés ? merci rav

Chalom !

 

Non il y a un interdit de Koréa, c'est à dire de déchirer de l'aluminium. Si vous le faites selon des dimensions possibles vous avez en plus de cela l'interdit de Mé'hatekh.

Il vous sera possible de couper avant Chabbat de l'aluminium et de vous en servir. 

 

En ce qui est du prédécoupé http://www.torahacademy.fr/dechirer-selon-les-pointilles

 

Kol touv !

Sortir chabat a rabenou tam ?

- Dimanche 03 décembre 2017 à 12h47 vu 584 fois

chalom rav, une personne qui suit rav ovadia ztsal, est-elle obligée de faire sortir chabat selon rabenou tam ? merci rav

Chalom !

 

Le Rav Ovadia le recommande très clairement dès lors que l'opinion du Choul'han Aroukh est de trancher comme Rabbénou Tam (au chapitre 261). 

 

Kol touv !

havdala a la choul

- Dimanche 17 décembre 2017 à 00h55 vu 470 fois

chalom rav,

-une personne qui fait la havdala a la choul exemple le pere, en est-il quitte ou doit-il la refaire avec sa famille ?

-est-ce le meme cas pour une personne qui serait invité pour chabat sans sa famille ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

La Havdala que l'on fait à la synagogue est tout à fait valable selon la Halakha.

Simplement s'il veut pouvoir la refaire à la maison pour acquitter les membres de sa famille, il vaut mieux qu'il ait l'intention de ne pas s'en acquitter à la synagogue.

En effet, il existe un doute quant à savoir si les femmes sont tenues par la Havdala, du coup, s'il veut pouvoir la refaire pour son épouse et ses filles sans risque le mieux est qu'il ne s'en acquitte pas lui même, et ainsi en s'acquittant, il acquittera aussi els autres membres de sa famille.

Mais s'iil s'est déjà acquitté il pourra tout de même réciter la Havdala pour acquitter les autres membres de sa famille.

 

S'il n'y a que des femmes, il vaut mieux qu'elles la fassent elles mêmes si elles le peuvent.

 

Kol touv !

tirer profit d'une extinction

- Lundi 25 décembre 2017 à 17h25 vu 431 fois

chalom rav,

 

apres avoir visionner vos cours sur hamira legoy le chabat, je voulais savoir si j'ai bien compris : si je dis a un goy d'eteindre par allusion une lumiere je pourrais parce que j'ai fait une allusion et qu'il n'y a aucun profit puisqu'il y a cessation de profit creatif. est-ce exact ?

 

toutes ces lois concernent-ils aussi un tsibour comme c'est le cas pour une choul egalement ?

 

merci rav

Chalom !

 

1- Vous avez raison mais je précise par allusion non impérative.

 

2- Au sujet du Tsibour il y a des cas où l'on se montre plus indulgent puisqu'il s'agit d'une grande collectivité et généralement de chose de Mitsva (prière, forcer le Aron pour accéder au Séfer Torah etc.).

 

Béhatsla'ha !

Séhouda chlichit entamée ?

- Lundi 25 décembre 2017 à 18h39 vu 430 fois

chalom rav,

 

dans votre cours sur sehouda chlichit, vous avez dit que d'apres rav ovadia si je mange mezonot entre 30 et 216 G avant la chkya, je pourrais continuer de manger jusqu'a la sortie de chabat.

 

mais si une personne fait sortir le chabbat selon rabbenou tam alors elle fera selon quelle horaire ?

 

et si je mange du pain pendant ben hachmachot, pourrais-je continuer a manger meme une fois le chabat sortie ?

 

rav vos cours sont magnifiques et nous permettre d'etre claire nos halakhotes au quotidien, je vous en remercie.

 

Pensez -vous pouvoir faire un cours sur l'importance de la sehouda chlichit pour nous sensibiliser ?

 

Merci enormement rav et tizkou lemitsvot

chalom rav,

 

dans votre cours sur sehouda chlichit, vous avez dit que d'apres rav ovadia si je mange mezonot entre 30 et 216 G avant la chkya, je pourrais continuer de manger jusqu'a la sortie de chabat.

 

Je ne vois pas à quel cours vous faites allusion, pouvez vous svp me donner le lien.

Peut être faites vous allusion au cours écrit :

http://www.torahacademy.fr/lois-de-la-havdalla_2

 

Mais là bas je ne dis pas cela !

 

mais si une personne fait sortir le chabbat selon rabbenou tam alors elle fera selon quelle horaire ?

 

et si je mange du pain pendant ben hachmachot, pourrais-je continuer a manger meme une fois le chabat sortie ?

 

Dans le lien précédent j'écrit que oui. Cf. là-bas.

 

rav vos cours sont magnifiques et nous permettre d'etre claire nos halakhotes au quotidien, je vous en remercie.

 

Merci c'est gentil de votre part !

 

Pensez -vous pouvoir faire un cours sur l'importance de la sehouda chlichit pour nous sensibiliser ?

 

Si ça vous tient à coeur j'essayerai rapidement de faire un clurs à ce sujet Bli néder.

 

Merci enormement rav et tizkou lemitsvot

 

Avec plaisir !

Vous aussi !

Kol touv !

profit de l'acte d'un goy le chabat

- Lundi 25 décembre 2017 à 19h52 vu 402 fois

chalom rav,

si un voisin goy nous allume la lumiere sans qu'on lui ait rien demander, pourra t-on fermer les yeux pour dire qu'on en profite pas ( exemple dans le couloir de l'immeuble )?

merci rav

Chalom !

 

S'il est plausible qu'il l'ait allumée pour lui aussi, il n'y a aucun problème. 

 

S'il l'a allumée spécifiquement pour vous, il vous suffira de ne pas faire de choses que vous n'auriez pas pu faire sans la lumière (par exemple lire quelque chose etc.), ou par exemple, si dans l'obscurité vous tenez la rampe des escaliers, là aussi tenez là.

 

Kol touv !

donner un cadeau le chabat

- Lundi 25 décembre 2017 à 23h31 vu 492 fois

chalom rav, si ma belle-soeur fete son anniversaire chez nous, pourra t-on lui donner son cadeau vendredi soir (sachant qu'il n'est pas moukste)? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Je compte faire un cours à ce sujet sur le site bientôt.

En un mot pour vous acquitter selon l'ensemble des décisionnaires le mieux est que vous fassiez acuérir ce cadeau à votre belle soeur avant Chabbat de sorte à ce que Chabbat elle ne fasse que reprendre quelque chose qui juridiquement parlant selon la Halakha lui appartenait déjà.

Donc vous demandez à quelqu'un de soulever cet objet Vendredi avant Chabbat de sorte à le lui faire acquérir. 

S'il s'agit de quelque chose dont elle pourra profiter pendant Chabbat même, ce n'est pas la peine de faire cela.

Kol touv !

Mon Kelly de renverse le chabath

- Samedi 06 janvier 2018 à 22h53 vu 413 fois

Chalom rav,

Le matin de Chabat, mon Keli s'est entièrement renversé par terre.

J'étais embêtée parce que des personnes risquaient de tomber.

J'ai une raclette non absorbante mais aucun moyen d'evacuer L'eau si ce n'est avec une serviette. Q'est ce Que j'aurais pu faire ? J'ai mis des serviettes dessus et je l'ai soulevé par un côté de façon à ne pas l'essorer. Mais était elle mouktse ?

Merci rav

Chalom !

 

Si c'est une serviette faite pour nettoyer etc. il n'y a pas de problème de la poser sur l'eau puis de la soulever en ne la tenant que du côté pas mouillé.

 

Elle n'est pas Mouktsé puisque c'est un Graf de Réi. C'est à dire que c'est dérangent de la laisser là où elle se trouve.

 

Kol touv !

Envoyer un fax dans un pays etranger

- Samedi 06 janvier 2018 à 23h04 vu 397 fois

Chalom rav, J?ai lu qu'on pouvait envoyer un fax dans un pays ou le chabat n'etait Pas terminé. Mais on ne prend pas le risque qu'en la personne détache son esprit de chabat et en vienne à nous répondre ? Merci rav

Chalom !

 

Si elle n'est pas observante de Chabbat c'est interdit pour la raison que vous mentionnez. Sinon, c'est autorisé, vous ne pouvez pas inventer des " Guézérot " inexistantes. 

 

Béhatsla'ha !

Débrancher le fax

- Samedi 06 janvier 2018 à 23h05 vu 397 fois

Chalom rav, Devons-nous débrancher le fax ou l'an box ou toute chose ou l´on pourrait recevoir un message ou appel comme un téléphone le chabat ? Merci rav

Chalom !

 

Non. Pouqruoi l'éteindre ?

 

Vous n'avez pas l'ordre que vos objets fassent Chabbat (cf. Sougya de Massékhet Chabbat page 19).

 

Kol touv !

Texto à une personne à l?etranger

- Samedi 06 janvier 2018 à 23h19 vu 409 fois

Chalom Rav

Deux personnes qui n'habitent pas dans le même pays et dont la sortie de chabat diffère. Pourra t-on lui envoyer un message alors que chez lui, chabat n'est pas terminée ? Merci rav

Chalom !

 

Si l'on sait qu'il observe le Chabbat et qu'il n'en viendra pas à toucher son téléphone ou à lire le message etc. (chose interdite s'il s'agit de propos de 'Hol interdits à la lecture le Chabbat, même si elle ne touche pas son téléphone), ce sera autorisé.

 

En effet, l'homme n'a pas le droit de faire de travail interdit Chabbat, mais pas ses ustensiles (Chvitat Kélim). 

 


Par contre si elle n'est pas observante de Chabbat c'est interdit puisque vous mettez une embûche devant elle. 

 

Kol touv !

Gymnase pendant chabat

- Samedi 03 février 2018 à 22h20 vu 495 fois

Chalom rav,

Ce chabat j'etais en route vers la choul et la personne qui m'accompagnée avait une envie pressante d'aller se soulager.

La seule chose qu'on a trouvé sur notre route est un gymnase.

-Est-ce qu'elle avait le droit d'y aller ?

-Est-ce que d'avoir envie d'aller au toilette en pleine route est considere comme porter ?

-Est-ce que je pouvait l'accompagner au toilette?

On est passée par aucune porte automatique, il n'avait rien a payer a l'endroit mais bon c'est un gymnase goy.

Merci rav

Chalom  Rav !

 

C'est sûr que dans ce genre d'endroits il faut faire attention à ses yeux !

C'est sûr aussi qu'on frôle le problème de Marit Haayin.
Mais disons que pour ne pas enfreindre l'interdit de se retenir, c'est autorisé surtout que pas tout le monde est censé voir et savoir que vous êtes juives.

 

Ce n'est pas porter tant que c'est encore dans le corps. 

lingette hygienique mouktse

- Samedi 17 février 2018 à 21h39 vu 471 fois

chalom rav, le chabat, une fois qu'on a retiré la lingette de son emballage, l'emballage devient-il mouktse ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Oui puisqu'il ne sert plus à rien !

Toutefois tant qu'il est dans votre main vous pouvez le jeter et de même s'il se trouve à un endroit dérangeant ceci entre dans le cadre de Graf Chel Réi et c'est donc autorisé de le déplacer selon les principes de Graf Chel Réi. 

 

Le Rav Ovadia Yossef au sujet des yogourts est d'opinion que ce n'est qu'une fois qu'on a jeté le yogourt à la poubelle qu'il devient Mouktsé et non pas une fois qu'on l'a terminé (et il s'inscrit en faux contre l'opinion du Chmirat Chabbat Kéhilkhéta qui interdit dès lors que le yogourt est terminé).

 

Mais il est possible que le Rav Ovadia sera d'accord avec un emballage qui a nullement un statut d'ustensile comme dans votre cas l'emballage d'une lingette. 

 

Kol touv !

havdalla de yom tov oubliée

- Lundi 02 avril 2018 à 11h50 vu 387 fois

chalom rav,

-si on a oublié de faire la havdala apres yom tov pourra t-on encore la faire pendant hol hamoed ?

merci rav

Chalom !

 

Vous avez le jour du lendemain tant que vous n'avez rien mangé ! (Pour les Séfarades, parce que pour les Achkénazes même si vous avez mangé vous pouvez a posteriori la réciter).

 

Vous direz simplement sans nom de D. Baroukh Hamavdil Ben Kodech Lé'hol !

 

Kol touv !

iroui keli richon

- Lundi 02 avril 2018 à 19h12 vu 441 fois

Chalom rav,

 

-Si je verse de l'eau de mon koumkoum directement dans un verre ou se trouvait quelques gouttes d'eau non cuite est-ce assour d'apres les sepharadims (rav ovadia yosseph) ?

 

Est-ce que la halakha tranche de la meme facon, une louche introduite dans une marmite sur le feu ou encore le biberon dans lequel je verse de l'eau directement de la boulloire?

 

- Si ma bouilloire est placée à cote de mon evier et que des gouttes de ma bouilloire tombe dans mon evier alors que ce derniers est rempli d'eau , est-ce un issour deoraita ?

 

- Y a t-il un probleme a secouer ses mains pres d'une plata au risque que des gouttes ne cuissent inevitablement en tombant sur cette derniere ?

 

merci rav

Chalom rav,

 

Moadim Lésim'ha !

 

-Si je verse de l'eau de mon koumkoum directement dans un verre ou se trouvait quelques gouttes d'eau non cuite est-ce assour d'apres les sepharadims (rav ovadia yosseph) ?

 

Oui, et d'après les Achkénazim aussi. 

 

Est-ce que la halakha tranche de la meme facon, une louche introduite dans une marmite sur le feu ou encore le biberon dans lequel je verse de l'eau directement de la boulloire ?

 

S'il y a des gouttes d'eau non cuites, oui, c'est pareil !

 

- Si ma bouilloire est placée à cote de mon evier et que des gouttes de ma bouilloire tombe dans mon evier alors que ce derniers est rempli d'eau , est-ce un issour deoraita ?

 

Non, tout d'abord parce que ce n'est pas votre intention. D'autre part s'il y a plein d'eau dans votre évier les gouttes d'eau ne pourront pas faire "cuire " cette eu puisqu'elle est en quantité importante. 

 

- Y a t-il un probleme a secouer ses mains pres d'une plata au risque que des gouttes ne cuissent inevitablement en tombant sur cette derniere ?

 

Oui, si c'est Psik Réché, ou en d'autres termes  "inévitable " c'est interdit. De se chauffer les mains humides près d'un radiateur c'est interdit (cf. Choul'han Aroukh chap. 326). 

 

merci rav

 

Avec plaisir !

 

rondelle de citron dans un keli cheni

- Mercredi 04 avril 2018 à 18h52 vu 353 fois

chalom rav, le citron est-il considéré comme une épice pour les ashkenazims ?

je parle de cela pour savoir si les achkenazims peuvent mettre une rondelle de citron dans leur keli cheni.

merci rav

Chalom !

 

Non, ils ne peuvent pas parce que c'est Safek Kalé Habichoul, inetrdit par le 'Hafets 'Haïm. 

Le 'Hazon Ich autorise de mettre dans Kli Chéni les Kalé Habichoul. Ceux qui souhaitent se reposer sur cette opinion ont sur qui se reposer.

 

Kol touv !

boisson chaude dans verre en plastique

- Mercredi 04 avril 2018 à 19h22 vu 389 fois

chalom rav, le fait de mettre ma boisson chaude dans mon verre en plastique, est-il un probleme le chabat ? de peur de le faconner. merci rav

Chalom !

 

Non, parce que cela ne le rend pas meilleur au contraire et de plus ce n'est pas votre intention.
S'il s'agissait d'un ustensile dont le fait de verser du chaud la première fois le rend meilleur ceci aurait effectivement été interdit ainsi que l'écrit le Rav Hamaguid rapporté par le Beth Yossef chap. 318.
Kol touv !

yrouy keli rishon sur quelque chose de cuit

- Mercredi 04 avril 2018 à 21h04 vu 387 fois

chalom rav,

-le sucre est considéré comme cuit ou crue ?

-peut on faire yroui keli rishon sur une chose deja cuite ?

merci rav

Chalom !

 

1- Le sucre aujourd'hui a déjà été cuit.

2- Oui, on peut " Ein Bichoul A'har Bichoul ". Une fois qu'une chose a déjà été cuite, on ne peut pas la cuire davantage. 

 

Kol touv !

miettes dans mon assiette

- Mercredi 04 avril 2018 à 21h10 vu 376 fois

chalom rav,

si j'ai des miettes de pain ou de la salade dans mon assiette, je pourrais pas verser directement le contenu de la marmite retirée du feu dans mon assiette ( si je ne considere pas la louche comme cheni) ?

merci rav

Chalom !

 

Au sujet du pain, étant donén qu'il a déjà été cuit " Afia " le Rav Ovadia considère que " Ein Bichoul A'har Afia " et c'est donc autoirsé. 

Les Achkénazes et le Ben Ich 'Haï se montrent plus rigoureux à ce sujet.

S'il s'agit de salade pas cuite, c'est évident que vous en pouvez pas servir directement de la casserole parce que Irouy cuit. Le 'Hafets 'Haïm l'écrit au sujet des oignons se trouvant dans le fond de l'assiette.

 

Kol touv !

marmiette chaude sur du pain

- Mercredi 04 avril 2018 à 21h13 vu 370 fois

chalom rav, y a t-il un probleme de poser une marmite qui vient d'etre retirer de la plata sur une table ou se trouve des miettes de pain ?

merci rav

Chalom !

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/miettes-dans-mon-assiette

 

Dans votre cas même les Achkénazes se montreront permissifs. En effet, le mode de " cuisson " effectué par la marmite sèche sur ces miettes s'appelle " Afia " et pas " Bichoul " puisque le Bichoul c'est une cuisson avec un liquide alors que " Afia " c'est une cuisson sans eau.

Or, selon l'ensemble des décisionnaires " Ein AFia A'har Afia " .

Kol touv !

taper des mains le chabat

- Vendredi 20 avril 2018 à 00h12 vu 457 fois

chalom rav, peut on taper des mains avec chinouy le chabat ? merci rav

Chalom !

 

Oui c'est autoirsé (Choul'han Aroukh chap. 339 § 3).

Kol touv et Chabbat Chalom !

Ascenseur de chabat

- Samedi 21 avril 2018 à 23h31 vu 490 fois

chalom rav ,

comment expliquer le probleme de l'ascenseur chabatique a une personne qui ne comprend pas le principe de la kedoucha de chabat ?

merci rav

Chalom !

 

Je ne sais pas si la première urgence est de la convaincre d'une chose qui est somme toute autorisée. Peut-elle vaut-il mieux commencer par les points qui sont vraiment obligatoires.

Kol touv !

bichoul ahar bichoul pour un liquide

- Mardi 24 avril 2018 à 22h57 vu 395 fois

chalom rav,

un liquide qui etait a une temperature d'ebulition avant chabat, qui pendant chabat a perdu de cette temperature mais n'est pas descendu en dessous de yad soledet bo, pour un sepharad, je pourrais le rechauffer ou le probleme persiste tout de meme ?

merci rav

Chalom !

 

Tant qu'elle est encore à Yad Soledet Bo, même selon les Séfarades il n'y  aaucun problème (fin du chap. 318 dans le Choul'han Aroukh). 

 

Par contre mettez la de sorte à ce qu'il n'y ait pas Mihzé Kémvachel, c'est à dire pas directement sur le feu. Sur la Platta elle même selon le Rav Ovadia c'est autorisé, de même selon Rav Feinstein, mais selon les autres décisionnaires ce n'est pas suffisant et il faut mettre une chose qui surélève un peu entre la platta et la casserole. 

 

Kol touv !

allumage avec condition

- Mardi 01 mai 2018 à 12h21 vu 429 fois

chalom rav, est-ce que si je suis invité chez quelqu'un pour chabat, je pourrais d'abord allumer chez moi en faisant le tnaï que je prendrai par la suite la voiture pour m'y rendre ? ( je n'ai aucune possibilité d'allumer chez mes invités ) merci rav

Chalom !

 

Vous pouvez mais uniquement si vous allumez une demie heure ou 40 minutes avant la Chkiat Ha'hama. Si vous allumez à partir du Plag vous êtes tenue de recevoir Chabbat sur vous lors de l'allumage !

 

Kol touv !

rentrer chabat avant plag haminha

- Mardi 15 mai 2018 à 09h53 vu 487 fois

Chalom rav,

 

Le plag haminha est a 19:40 et les chouls commence minha a 19:30.

De ce fait, ma mere a decidé que nous prenons sur nous le chabat a 19:30.

Mais il y a un minag de rajouter 10 minutes avant l'entree du chabat pour avoir certaines yechouotes. donc je fais rentrer mon chabaat a 19:20.

Je pourrais ?

Merci rav

Chalom !

 

Non, non, non !

On ne peut pas faire entrer Chabbat avant le PLag.
Dites à votre mère de ma part svp de ne pas allumer les Nérot avant 19h40 dans votre exemple. Sinon, c'est selon de nombreux décisionnaires une Brakha en vain. 

La coutume de rajouter 10 minutes vous la faites largement largement puisque vous allumez au Plag soit longtemps avant la Chkia.
Cette coutume est pour ceux qui allument un peu avant la Chkia, on leur recommande de devancer mais vous en tout cas vous devancez déjà bcp bcp. 

 

Kol touv !

se laver les mains avant le kiddouch

- Mercredi 16 mai 2018 à 21h13 vu 349 fois

chalom rav, d'ou provient la coutume de se laver les mains avant de faire le kiddouch le chabat chez les ashkenazims ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Cette couotume est rapportée par le Rama (chap. 271 § 12).
La raison en est qu'étant donné que lorsqu'on n'a pas de vin et que l'on doit faire Kiddouch sur du pain, on fait Nétila avant Kiddouch de même lorsqu'on a du vin de sorte à ce que la procédure soit à peu près la même en tout état de cause.

 

Et si on s'interroge, mais a priori le Kiddouch fait interruption entre Nétila et le Motsi, la réponse est que non, étant donné que le Kiddouch est lui aussu nécessaire pour le repas.

 

Cf. Michna Béroura (Ibid. § 61) qui explique ce que je viens de vous écrire.

Kol touv !

enlever un aliment collé au sol

- Mardi 22 mai 2018 à 00h15 vu 371 fois

chalom rav, si un enfant renverse une grande quantité de boisson sucrée au sol, comment faire pour faire disparaitre le liquide ? en effet, en france il n'y a pas d'entrée pour l'evacuer donc comment faire ? pourra t-on mettre une serpillere dessus pour retirer le tout ? et comment on s'arrange quand c'est une trop grande quantité ? merci rav

Chalom !

 

Poser une serpillière n'est pas un problème !

 

Par contre l'essorer est interdit !

 

Il faudra donc ne pas l'essorer ! Comment faire ? Je ne sais pas, trouvez une solution !

 

Kol touv !

deplacer un vet humide durant chabat

- Lundi 11 juin 2018 à 11h06 vu 391 fois

chalom rav,

un vetement qui etait mouillé avant chabat et a seché entre temps, pourra t-on le mettre ou le deplacer pendant chbat ?

la halakha est-elle tranchée de la facon pour un vetement qui se serait humidifié pendant chabat et qui a séché entre temps ?

merci pour tous vos cours sur le halakhotes chabat qui nous permettent de nous renforcer dans notre observance de ce saint jour. merci rav

Chalom !

 

Attendez patiemment, le cours est déjà prêt nous le mettrons prochainement sur le site et je vous promet un immense 'Hiddouch dont je suis certain que vous vous ferez un immense plaisir de le diffuser.

Kol touv !

datte branchage chabat ou yom tov

- Mardi 04 septembre 2018 à 10h25 vu 304 fois

chalom rav, les dattes commercialisées sont generalement rattracher a leur branchage mais detacher de l'arbre. devra t-on avant chabat ou yom tov les detachés de leurs brachages ?

merci rav

Chalom !

 

Dès lors que le branchage n'est plus ratatché à l'arbre vous avez tout à fait le droit de détacher les dattes pendant Chabbt et Yom Tov !

 

Kol touv !

decoller les cotés d'une boite de gateau

- Samedi 13 octobre 2018 à 20h32 vu 311 fois

chalom rav, il y a un issour de decoller les cotés d'une boite de patisseries ?

merci rav

Chalom !

 

Je ne comprend pas de quels côtés vous parlez, de quel décollement, quel est le but de ce décollement etc.

 

Veullez préciser svp.

 

Merci 

faire un noeud le chabat

- Jeudi 18 octobre 2018 à 21h48 vu 313 fois

chalom rav, tout d'abord merci beaucoup pour le temps que vous prenez pour enregistrer vos videos ,surtout que vous avez refait la video sur le foulard le chabat pour qu'elle soit plus complete et precise, merci infiniement.

a ce sujet je voulais savoir si la halakha sur le noeud du foulard ou du peignoir est la meme pour les noeuds de sac poubelle, le sac de la halla, noeud de cravate, scoubidou, ... ?

merci rav

Chalom !

 

Le cas du sac poubelle, on va en parler Béézrat Hachem !

 

Au sujet du scoubidou c'est un problème puisque les noeus sont faits pour une longue période.

 

Les noeuds de cravate on en reparlera Béézrat Hachem dans les cours !

 

Kol touv !

meche de la bougie de la avdalla

- Samedi 08 décembre 2018 à 19h46 vu 333 fois

chalom rav, lorsque l'on dit que la bougie de la avdalla doit comporter au minimum deux meches je crois, c'est bon si elle contient 3-4 meches mais entrelacées ?

merci rav

Chalom !

 

Encore mieux s'il y en a 3 ou 4.
Mais qu'entendez vous apr entrelacées ?

Cf. http://www.torahacademy.fr/havdala_3

 

Kol touv !

Prendre ses clefs dans son sac , mouktse ?

- Samedi 02 mars 2019 à 23h31 vu 301 fois

Chalom Rav, Si jai mes clefs dans mon sac et que j ai oublié de les enlever de mon sac avant Chabat, je pourrais les prendre pdt Chabat si il y a du Mouktse ?

Merci rav

Chalom !

 

Si vous avez accs aux clefs sans abvoir besoin de toucher  du Mouktse directement ce sera parmis.

Si vous devez retirer du Mouktse pour arriver a vos clefs ceci dependrea de plusieurs facteurs tels que le type de Mouktse dont il est question etc.

 

Behatslaha !

Main avec objet dans le rechout harabim

- Samedi 02 mars 2019 à 23h36 vu 267 fois

Chalom Rav, Si on se met sur le rebord de notre balcon, et que l?on a un verre d?eau dans les mains et que nos mains sont dans le rechout harabim et que nous on est dans le rechout hayahid, y a t-il un problème de otsaah ? Merci rav

Chalom !

 

Si votre balcon se trouve à une hauteur supérieure à 10 Téfa'him, l'endroit où votre verre se trouve à l'extérieur du balcon n'est pas Réchout Harabim mais Makom Ptour, et vous n'avez pas fait d'interdit, mais ne faites pas cela parce que si le verre tombe de votre main etc. vous aurez enfreint un interdit de porter de jeter du Réchout Hayahid au Réchout Harabim.£

Ce sujet est compliqué et dépend de plein de facteurs, j'ai vraiment abrégé. 

 

Cf. Choul'han Aroukh chap. 346 § 1 et plein d'autres références dans les lois de Erouvin.

Béhatsla'ha !

S'asseoir sur un tronc d'arbre

- Dimanche 03 mars 2019 à 21h03 vu 307 fois

Chalom Rav, Peut- on S asseoir sur les troncs d arbres ? Merci rav

Chalom !

 

Le Chabbat c est interdit de sasseoir sur un tronc d arbre plus haut que 30 cm (Choulhan Aroukh chap. 336 § 1).

 

Kol touv !

Carte chabat

- Mardi 11 juin 2019 à 23h53 vu 326 fois

Chalom Rav, Peut on jouer au cartes le chabat ?

Merci rav

Chalom !

 

Je ne pense pas que le jour de Chabbat ait été donné pour que l'on passe sa journée à jouer aux cartes, mais en tant que divertissement de temps en temps, pas de problème !

 

Comme je vous le disais selon moi les cartes ne sont pas Mouktsé !

 

Cf. http://www.torahacademy.co.il/les-jouets-sont-ils-mouktse-le-chabbat

 

Faites juste attention à ne pas tomber dans des interdits de Borer (trier). C'est à dire :

 

1- Prenez la carte que vous voulez du mélange (s'il y a un mélange) et non pas celle que vous en voulez pas.

2- Faites le pour tout de suite. Par exemple, si vous comptez jouer dans une heure ne faites pas le ri des cartes tout de suite, mais juste avant. De même lorsque vous vous apprêtez à ranger le jeu, ne triez pas les cartes puisque c'est pour plus tard.

 

Béhatsla'ha !

Jouet au bébé

- Mardi 11 juin 2019 à 23h59 vu 261 fois

Chalom Rav, Pourra t-on donner un jouet à un bébé le jour de Yom Tov ou chabat ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

De quel type de jouet parlez vous ?

S'il s'agit d'un jouet Mouktsé (électrique par exemple) ce sera interdit parce que l'enfant lui même n'a pas le droit de jouer avec.
Si par contre il s'agit d'un jouet qui n'est pas Mouktsé ce sera autorisé.

Je part évidemment de l'hypothèse que les jouets ne sont pas forcément Mouktsé,j parce que telle est mon opinion.

Cf.http://www.torahacademy.co.il/les-jouets-sont-ils-mouktse-le-chabbat

 

Kol touv et Chabbat Chalom !

Crême sur un bébé

- Mercredi 12 juin 2019 à 00h03 vu 206 fois

Chalom Rav, Si pour nettoyer un bébé, la mère utilise une crème. Pourra t-on utiliser cette crème pour nettoyer l'enfant le chabat ? Merci Rav

Chalom !

 

Si cette crème est liquide pas de problème !

 

Mais si elle est dure, ce n'est autoirsé que si elle l'étale au point qu'elle s'incorpora dans le corps !

 

Cf. http://http://www.torahacademy.co.il/creme-chabat

 

Kol touv !

Ranger le Tehilim mekhoulak dans l?ordre

- Dimanche 16 juin 2019 à 00h22 vu 192 fois

Chalom Rav,

Est-ce que le fait de ranger le Tehilim mekhoulak dans l'ordre pour vérifier qu'il n'en manque pas un est un interdit de borer ?

Biensur je ne compte pas le réutiliser pendant chabat.

Merci Rav

Chalom !

 

Si les livres sont sous forme de mélange etc. il peut y avoir un problème de Borer !

 

Mais si ils ne sont pas en mélange mais séparés les uns des autres, ensuite lorsque vous les prenez pour les ranger, ceci ne pose pas de problème !

 

Kol touv !

Laver la brosse à dent après usage ?

- Dimanche 16 juin 2019 à 14h34 vu 252 fois

Chalom Rav, A ton le droit de rincer notre brosse à dent après usage pendant chabat si on compte la réutiliser seulement après chabat ? Est-ce considérer comme préparation du kodech pour le hol ?

Merci Rav

Chalom !

 

Dans cette réponse détaillée comme vous les aimez, je parle de votre question.

 

http://www.torahacademy.co.il/shabatt

 

Kol touv !

Bijoux et montre chabat

- Dimanche 08 septembre 2019 à 09h19 vu 345 fois

Chalom Rav, Peut-on mettre des bijoux le chabat ? Même si on a pas l'habitude de les mettre en semaine ? Est-ce que la montre rentre dans la catégorie des bijoux ? Merci Rav

Chalom !

 

Oui on a le droit et c'est même bien de mettre des bijoux le Chabbat.

Votre question concerne à la maison ou de sortir avec ? (Problèmes de Hotsaa) ?

 

Kol touv !

Ouvrir les bouteilles avant chabat ?

- Mercredi 18 septembre 2019 à 22h52 vu 227 fois

Chalom Rav,

 

Si j'ai pas pris sur moi d'ouvrir les bouteilles avant chabat, simplement, j'essaye de le faire au Max pour m'acquitter de tout les avis. Est-ce correct ?

 

Merci Rav

Chalom !

 

Oui vous faites très bien ! Moi aussi j'ouvre les bouteilles avant Chabbat. 

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/ouvrir-les-bouteilles-chabat

 

Kol touv !

R√©parer des lunettes¬ī. Chabat

- Mercredi 18 septembre 2019 à 22h53 vu 176 fois

Chalom Rav, Est-ce que si ma lunette s'est tordu pendant chabat je pourrais la remettre en état avec les mains sans utiliser d'outils à cet effet ? ( ex: mettre une branche droite )

 

Merci Rav

Chalom !

 

Non c'est interdit. C'est une forme de construction.

 

Magen Avraham (Ora' 'Haïm chap. 340 § 11).

 

Kol touv !

depoussierer un vet le chabat

- Dimanche 06 octobre 2019 à 22h23 vu 208 fois

chalom rav,

vous avez rapporte dans le cours, au sujet des lois de melaben le chabat, que pour un sepharade le pobleme de dépoussiérer son vetement c'est seulement si il s'y trouve de l'eau; donc lorsque plus loin vous enseignez les trois conditions a reunir pour qu'un probleme se presente, se sera seulement pour un ashkenaz ?

merci bcp rav !

merci pour tout ces cours de halakhotes si claires, qui nous permettent quotidiennement de devenir meilleur dans notre avodat hachem !

Chalom !

 

Exactement, ce sera pour les Achkénazes qui souhaitent dépoussiérer leur vêtement même de poussière uniquement.

Ce sera aussi valable pour un Séfarade qui souhaite secouer son vêtement sur lequel se trouve de l'humidité.

 

Vous suivez ce que je veux dire ? 

Maison o√Ļ choul

- Dimanche 10 novembre 2019 à 23h43 vu 214 fois

Chalom Rav ,

 

Je suis face à un dilemme : Soit je reste à là maison pour la sehouda chlichit et ainsi ma grand mère la fait ( quand je ne suis pas la elle ne veut pas la faire )

 

Soit je vais à la Choul pour mettre en place la sehouda. Quand je ne suis pas là, la sehouda chlichit n'est pas copieuse et du coup ils ne se rendent pas quitte de la mitsva comme il se doit.

 

Merci Rav

Chalom !

 

Personne ne dit que si la Séouda Chlichit n'est pas copieuse, on ne s'en acquitte pas !

 

Mais je comprend votre souci à ce que la Séouda Chlichit de la synagogue soit copieuse de sorte à attirer les gens à venir y participer.


A mon avis, vous êtes suffisamment intelligente pour trouver une solution soit pour trouver une remplaçante à la maison auprès de votre grand mère soit pour trouver une remplaçante à la synagogue qui sera à la hauteur !

 

Béhatsla'ha !

Cuit le chabat différent de mahahal ben drosai ??

- Dimanche 24 novembre 2019 à 19h02 vu 179 fois

Chalom Rav,

 

J'ai été à un cours de halakhotes chabat et le rav demandait à partir de quand on peut dire qu'un Aliment solide est considéré comme cuit : Alors je lui ai dit que on se fit à mahahal ben drossai et donc tout dépend ashkenaz ou sepharade c'est Soit 1/3 de cuisson soit 1/2 de cuisson.

Il m?a répondu qu'on ne pouvait pas s'en fier à lui aujourd'hui ( comme si je son avis n'etait Pas retenue ) et suppose que cuit = servir a des invités sans avoir honte .

Est-ce exact ?

Chalom !

 

Ce n'est pas que l'avis de Ben Drosaï n'est pas retenu, c'est que un aliment qui a été cuit Kéméakhal Ben Draosaï, c'est tout de même interdire de le remettre à cuire pendant Chabbat.

 

Selon de nombreux décisionnaires prendre un palt cuit Ben Drosaï et le remettre sur la Platta est un Issour de la Torah (cf. 'Hafets 'Haïm chap. 318). 

 

Le Maakhal Ben Drosaï joue uniquement dans le fait de pouvoir laisser un aliment sur la Platta la veille de Chabbat. 

 

J'espère que vous avez bien compris la nuance.

En d'autres termes ce n'est qu'un plat complètement cuit (Kol Tsorko) qu'on aura le droit de remettre sur la Platta.

 

Béhatsla'ha !

Fondant Au chocolat sur la plata

- Dimanche 24 novembre 2019 à 19h04 vu 318 fois

Chalom Rav,

 

Mises à part le problème du solide qui devient liquide, dans le cas d'un fondant au chocolat, est-ce qu'on est sur que le chocolat est cuit de base ?

 

Merci Rav

Chalom !

 

Oui puisque lorsque vous préparez votre fondant la veille de Chabbat vous cuisez le chocolat, à moins que je ne me trompe.

 

Kol touv !

Retirer le sachet de thé le chabat ?

- Dimanche 24 novembre 2019 à 19h06 vu 197 fois

Chalom Rav, Y a t-il un problème de borer à retirer le sachet de thé le chabat ? Merci Rav

Cuisson d'os à moelle le chabat ?

- Dimanche 24 novembre 2019 à 19h08 vu 225 fois

Chalom Rav,

 

Est ce que c'est vrai que l'os à moelle et le poulet sont très dur à cuire et donc si visuellement ils ont l'air cuits, on ne pourra pas les remettre sur la plata le chabat ou bien se servir de la plata si il s´y trouve ?

 

Si on est pas certain que c'est Bien cuit.

 

Merci bcp rav

Chalom Ouvrakha !


Le principe est le suivant. On ne craint qu'il y a un problème de Bichoul uniquement en ce qui est considéré dans notre cas comme de la nourriture.

Les os, dans les lieux où on les mangent pas, ne sont pas considérés comme étant de la nourriture et donc même s'ils s'attendrissent davantage lorsqu'on les repose sur la Platta ceci n'est pas considéré comme une cuisson. 

 

C'est pourquoi le Iguerot Moché (Ora'h 'Haïm tome 4 chap. 76 et 77) stipule qu'il n'y a pas de problème à les remettre sur la Platta, à moins que la personne elle même souhaite manger ecs os une fois qu'ils seront bien ramollis.

Le Rav Oyerbakh (Min'hat Chlomo tome 1 chap. 6) quant à lui, ciblant visiblement des gens qui mangent les os une fois qu'ils se sont ramollis stipule que ce sera interdit de les remettre sur la Platta puisqu'ils continuent à cuire. Et ce, même si la personne en question ne les mangent pas mais que beaucoup de gens de la ville ou du pays les mangent. 

 

En ce qui est des os à moelle dont le but est de consommer la moelle et pas les os, il n'y a pas de problème de Bichoul. Si le but de cette cuisson supplémentaire est d'attendrir l'os de sorte a voir accès à la moelle, le Rav Oyerbakh interdit cela. 

 

De ce que je connais, l'immense majorité de la population française ne mange pas les os même bien ramollis. Si j'ai raison, il n'y aura pas de problème à le faire pour une personne qui, elle même ne les mangera pas, et ce, même selon le Rav Oyerbakh zatsal. 

 

De même pour les os de poulets je ne pense pas que quiconque les consomment même lorsqu'ils sont bien ramollis.

 

Kol touv !

Toucher cheveux gras, netila

- Dimanche 05 avril 2020 à 14h13 vu 216 fois

Chalom Rav, Si je touche mes cheveux alors qu'ils sont gras, est-ce que je devrais faire netila pour etudier ou faire une bénédiction ? Merci Rav

Chalom !

 

Pourquoi sont-ils gras ? De nature, ou parce que vous avez mis une crème ou par transpiration ?

 

Merci. 

Jeux de société le chabat

- Dimanche 05 avril 2020 à 14h19 vu 216 fois

Chalom Rav, Est-ce qu'un couple pourrait jouer à des jeux de société le chabat un petit moment pour se rapprocher, passer un bon moment ?

Évidement que chacun aura son étude du chabat à part sa et qu'ils ne passeront pas tout le chabat à dormir manger ? et jouer.

Merci Rav

Chalom !

 

Selon les Ashkénazes qui pensent que le ballon n'est pas Mouktsé a fortiori que les jeux de société ne le sont pas (cf. décisionnaires chap. 308).

 

Selon les Séfarades qui interdisent le ballon, certains ont voulu inclure dans l'interdit tous les jeux. Pour ma part je pense que les jeux de société ne sont pas inclus.

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/les-jouets-sont-ils-mouktse-le-chabbat

 

Kol touv !

fausse larme

- Mardi 08 décembre 2020 à 09h01 vu 117 fois

chalom rav, est-ce qu'on a le droit de mettre des fausses larmes le chabat ? merci rav

Chalom !

 

Pouvez vous svp m'expliquer en quoi cela consiste et quel peut être le problème !

 

J'aurai préféré que vous mettiez un faux sourire plutôt qu'une fausse larme :).

 

Kol touv !

Bichoul (cuisson)

Questions sur les lois de Chabath.

- Dimanche 17 juillet 2016 à 12h43 vu 696 fois

chalom rav,

 

1) aurais je le droit d'apporter mon habit chez une couturiere juive vendredi et lui demander de me le faire pour mostei chabath sachant que la seule possibilite pour elle de le faire serait donc chabath ? (selon rav ovadia)

 

2)est-ce qu'une personne qui ne savait pas que cette action est interdite chabath est consideré involontaire ? et si c'etait intentionnelle?

 

3) peut-on debrancher les dattes du branchage chabath selon rav ovadia ?

 

4) j'ai lu que bediaavad on pourra manger un plat chauffé sur la plata alors qu'il y avait de la sauce selon rav ovadia. le permet-il a priori ?

 

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrah'a!

 

1) aurais je le droit d'apporter mon habit chez une couturiere juive vendredi et lui demander de me le faire pour mostei chabath sachant que la seule possibilite pour elle de le faire serait donc chabath ? (selon rav ovadia)

 

Non, c'est une interdiction formelle. Même auprès d'une non juive vous n'avez pas le droit dans un tel cas (Choulh'an Arouh' chapitre 252). 

 

2)est-ce qu'une personne qui ne savait pas que cette action est interdite chabath est consideré involontaire ? et si c'etait intentionnelle?

 

Si elle ne savait pas c'est involontaire. Si elle savait c'est volontaire. 

 

3) peut-on debrancher les dattes du branchage chabath selon rav ovadia ?

 

Si les branchages sont débranchés, c'est permis, s'ils sont encore attachés à la branche c'est interdit de la Torah. 

 

4) j'ai lu que bediaavad on pourra manger un plat chauffé sur la plata alors qu'il y avait de la sauce selon rav ovadia. le permet-il a priori ?

 

A priori non, sauf s'il n'y avait que très peu de sauce. Ou a moins que ce soit posé sur la platta avant l'entrée de Chabbat évidemment. 

 

merci rav

 

Avec plaisir!

 

four allume pendant chabath

- Samedi 08 octobre 2016 à 21h49 vu 552 fois

chalom rav, peut-on laisser un plat dans le four entrain de cuire a l'entree de chabath et mettre le minuteur pour le laisser finir ? merci rav

Chalom!

 

Si le four est Garouk ou Katoum c'est permis.

 

S'il s'agit d'un four ordinaire, c'est autorisé uniquement si il est arrivé à mi cuisson au moins avant l'entrée de Chabbat. (Décisionnaires au Chap. 253).

 

Kol touv!

cuisson chabat

- Lundi 24 avril 2017 à 23h58 vu 454 fois

chalom rav, si je veux mettre sur la plata un plat ou se trouvent une majorite de viande et un peu de liquide, sera t il autorisé de le faire ?

merci rav

Chalom 

 

Si la sauce se trouve en petite quantité, certains décisionnaires autorisent.

Si elle est vraiment à part, bien qu'elle est en quantité minoritaire c'est interdit.

Kol touv !

iroui keli richon

- Lundi 02 avril 2018 à 19h12 vu 441 fois

Chalom rav,

 

-Si je verse de l'eau de mon koumkoum directement dans un verre ou se trouvait quelques gouttes d'eau non cuite est-ce assour d'apres les sepharadims (rav ovadia yosseph) ?

 

Est-ce que la halakha tranche de la meme facon, une louche introduite dans une marmite sur le feu ou encore le biberon dans lequel je verse de l'eau directement de la boulloire?

 

- Si ma bouilloire est placée à cote de mon evier et que des gouttes de ma bouilloire tombe dans mon evier alors que ce derniers est rempli d'eau , est-ce un issour deoraita ?

 

- Y a t-il un probleme a secouer ses mains pres d'une plata au risque que des gouttes ne cuissent inevitablement en tombant sur cette derniere ?

 

merci rav

Chalom rav,

 

Moadim Lésim'ha !

 

-Si je verse de l'eau de mon koumkoum directement dans un verre ou se trouvait quelques gouttes d'eau non cuite est-ce assour d'apres les sepharadims (rav ovadia yosseph) ?

 

Oui, et d'après les Achkénazim aussi. 

 

Est-ce que la halakha tranche de la meme facon, une louche introduite dans une marmite sur le feu ou encore le biberon dans lequel je verse de l'eau directement de la boulloire ?

 

S'il y a des gouttes d'eau non cuites, oui, c'est pareil !

 

- Si ma bouilloire est placée à cote de mon evier et que des gouttes de ma bouilloire tombe dans mon evier alors que ce derniers est rempli d'eau , est-ce un issour deoraita ?

 

Non, tout d'abord parce que ce n'est pas votre intention. D'autre part s'il y a plein d'eau dans votre évier les gouttes d'eau ne pourront pas faire "cuire " cette eu puisqu'elle est en quantité importante. 

 

- Y a t-il un probleme a secouer ses mains pres d'une plata au risque que des gouttes ne cuissent inevitablement en tombant sur cette derniere ?

 

Oui, si c'est Psik Réché, ou en d'autres termes  "inévitable " c'est interdit. De se chauffer les mains humides près d'un radiateur c'est interdit (cf. Choul'han Aroukh chap. 326). 

 

merci rav

 

Avec plaisir !

 

rondelle de citron dans un keli cheni

- Mercredi 04 avril 2018 à 18h52 vu 353 fois

chalom rav, le citron est-il considéré comme une épice pour les ashkenazims ?

je parle de cela pour savoir si les achkenazims peuvent mettre une rondelle de citron dans leur keli cheni.

merci rav

Chalom !

 

Non, ils ne peuvent pas parce que c'est Safek Kalé Habichoul, inetrdit par le 'Hafets 'Haïm. 

Le 'Hazon Ich autorise de mettre dans Kli Chéni les Kalé Habichoul. Ceux qui souhaitent se reposer sur cette opinion ont sur qui se reposer.

 

Kol touv !

miettes dans mon assiette

- Mercredi 04 avril 2018 à 21h10 vu 376 fois

chalom rav,

si j'ai des miettes de pain ou de la salade dans mon assiette, je pourrais pas verser directement le contenu de la marmite retirée du feu dans mon assiette ( si je ne considere pas la louche comme cheni) ?

merci rav

Chalom !

 

Au sujet du pain, étant donén qu'il a déjà été cuit " Afia " le Rav Ovadia considère que " Ein Bichoul A'har Afia " et c'est donc autoirsé. 

Les Achkénazes et le Ben Ich 'Haï se montrent plus rigoureux à ce sujet.

S'il s'agit de salade pas cuite, c'est évident que vous en pouvez pas servir directement de la casserole parce que Irouy cuit. Le 'Hafets 'Haïm l'écrit au sujet des oignons se trouvant dans le fond de l'assiette.

 

Kol touv !

marmiette chaude sur du pain

- Mercredi 04 avril 2018 à 21h13 vu 370 fois

chalom rav, y a t-il un probleme de poser une marmite qui vient d'etre retirer de la plata sur une table ou se trouve des miettes de pain ?

merci rav

Chalom !

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/miettes-dans-mon-assiette

 

Dans votre cas même les Achkénazes se montreront permissifs. En effet, le mode de " cuisson " effectué par la marmite sèche sur ces miettes s'appelle " Afia " et pas " Bichoul " puisque le Bichoul c'est une cuisson avec un liquide alors que " Afia " c'est une cuisson sans eau.

Or, selon l'ensemble des décisionnaires " Ein AFia A'har Afia " .

Kol touv !

bichoul ahar bichoul pour un liquide

- Mardi 24 avril 2018 à 22h57 vu 395 fois

chalom rav,

un liquide qui etait a une temperature d'ebulition avant chabat, qui pendant chabat a perdu de cette temperature mais n'est pas descendu en dessous de yad soledet bo, pour un sepharad, je pourrais le rechauffer ou le probleme persiste tout de meme ?

merci rav

Chalom !

 

Tant qu'elle est encore à Yad Soledet Bo, même selon les Séfarades il n'y  aaucun problème (fin du chap. 318 dans le Choul'han Aroukh). 

 

Par contre mettez la de sorte à ce qu'il n'y ait pas Mihzé Kémvachel, c'est à dire pas directement sur le feu. Sur la Platta elle même selon le Rav Ovadia c'est autorisé, de même selon Rav Feinstein, mais selon les autres décisionnaires ce n'est pas suffisant et il faut mettre une chose qui surélève un peu entre la platta et la casserole. 

 

Kol touv !

Cuit le chabat différent de mahahal ben drosai ??

- Dimanche 24 novembre 2019 à 19h02 vu 179 fois

Chalom Rav,

 

J'ai été à un cours de halakhotes chabat et le rav demandait à partir de quand on peut dire qu'un Aliment solide est considéré comme cuit : Alors je lui ai dit que on se fit à mahahal ben drossai et donc tout dépend ashkenaz ou sepharade c'est Soit 1/3 de cuisson soit 1/2 de cuisson.

Il m?a répondu qu'on ne pouvait pas s'en fier à lui aujourd'hui ( comme si je son avis n'etait Pas retenue ) et suppose que cuit = servir a des invités sans avoir honte .

Est-ce exact ?

Chalom !

 

Ce n'est pas que l'avis de Ben Drosaï n'est pas retenu, c'est que un aliment qui a été cuit Kéméakhal Ben Draosaï, c'est tout de même interdire de le remettre à cuire pendant Chabbat.

 

Selon de nombreux décisionnaires prendre un palt cuit Ben Drosaï et le remettre sur la Platta est un Issour de la Torah (cf. 'Hafets 'Haïm chap. 318). 

 

Le Maakhal Ben Drosaï joue uniquement dans le fait de pouvoir laisser un aliment sur la Platta la veille de Chabbat. 

 

J'espère que vous avez bien compris la nuance.

En d'autres termes ce n'est qu'un plat complètement cuit (Kol Tsorko) qu'on aura le droit de remettre sur la Platta.

 

Béhatsla'ha !

Cuisson d'os à moelle le chabat ?

- Dimanche 24 novembre 2019 à 19h08 vu 225 fois

Chalom Rav,

 

Est ce que c'est vrai que l'os à moelle et le poulet sont très dur à cuire et donc si visuellement ils ont l'air cuits, on ne pourra pas les remettre sur la plata le chabat ou bien se servir de la plata si il s´y trouve ?

 

Si on est pas certain que c'est Bien cuit.

 

Merci bcp rav

Chalom Ouvrakha !


Le principe est le suivant. On ne craint qu'il y a un problème de Bichoul uniquement en ce qui est considéré dans notre cas comme de la nourriture.

Les os, dans les lieux où on les mangent pas, ne sont pas considérés comme étant de la nourriture et donc même s'ils s'attendrissent davantage lorsqu'on les repose sur la Platta ceci n'est pas considéré comme une cuisson. 

 

C'est pourquoi le Iguerot Moché (Ora'h 'Haïm tome 4 chap. 76 et 77) stipule qu'il n'y a pas de problème à les remettre sur la Platta, à moins que la personne elle même souhaite manger ecs os une fois qu'ils seront bien ramollis.

Le Rav Oyerbakh (Min'hat Chlomo tome 1 chap. 6) quant à lui, ciblant visiblement des gens qui mangent les os une fois qu'ils se sont ramollis stipule que ce sera interdit de les remettre sur la Platta puisqu'ils continuent à cuire. Et ce, même si la personne en question ne les mangent pas mais que beaucoup de gens de la ville ou du pays les mangent. 

 

En ce qui est des os à moelle dont le but est de consommer la moelle et pas les os, il n'y a pas de problème de Bichoul. Si le but de cette cuisson supplémentaire est d'attendrir l'os de sorte a voir accès à la moelle, le Rav Oyerbakh interdit cela. 

 

De ce que je connais, l'immense majorité de la population française ne mange pas les os même bien ramollis. Si j'ai raison, il n'y aura pas de problème à le faire pour une personne qui, elle même ne les mangera pas, et ce, même selon le Rav Oyerbakh zatsal. 

 

De même pour les os de poulets je ne pense pas que quiconque les consomment même lorsqu'ils sont bien ramollis.

 

Kol touv !

Trier (Borèr)

trier chabat

- Lundi 22 mai 2017 à 13h53 vu 409 fois

chalom rav,

1) si je dresse la table de la sehouda a la choul aurais je le droit de la faire le matin puis je fais ma tephila avec le kahal ou je devrais la faire samouh lasehouda ?

si je ne fais pas ainsi ma mere ne sera peut etre pas d'accord et je raterai la hazara de moussaf et une partie de la kriat hatora.

2) si je met la table le chabat matin mais que les couverts ne sont pas en vrac je devrais tout de meme la dressait samoukh laseouda ?

merci rav

Chalom Ouvrakha!

 

S'ils sont éparpillés, il faudra faire proche du repas. S'ils ne sont pas éparpillés, il n'y a aucune nécessité de faire Samoukh Lasséouda.

Kol touv !

mettre la table borer

- Lundi 22 mai 2017 à 18h26 vu 431 fois

chalom rav, si je fais la bar mitva de mon fils donc je suis obliger de mettre la table avant d'aller ecouter mon fils a la torah pour ne pas faire attendre les invites.

quoi faire? mais si je met des salades qui sont deja prete je pourrai les mettre a n'importe quel heure nan ?

Chalom!

 

Mazal Tov !

 

Exactement il n'y a pas de problème de Borer si vous ne triez rien et que tout est déjà prêt!

 

Kol touv !

questions diverses sur chabat

- Dimanche 11 juin 2017 à 00h02 vu 520 fois

chalom rav, j'aurai plusieurs questions a vous poser s'il vous plait :

 

1) peut on consommer une bouteille d'eau fermer chez une personne qui n'est pas chomeret chabat ? que ne pouvons nous pas consommer ? 2) si une femme ne supporte pas la saleté pet elle debarasser la table de la sehouda chlichit alors qu'il reste moins d'une demi heure avant la fin de chabat ? 3) si on a des assiettes creuses empilées pas de la meme taille et qu'on desire prendre celle du milieu, peut on retirer celles d'en haut pour prendre celles du milieu sachant que sinon c'est impossible de les retirer ? 

Chalom Ouvrakha !

 

1- Oui pourquoi ne pourrait-on pas ? 

 

2- C'est rare que ce soit à ce point. Mais si c'est effectivement votre cas et que vous êtes vraiment insupportée par la saleté et que vous le faites pour immédiatement mieux vous sentir et non pas pour préparer pour la semaine, c'est autorisé. 

 

3- Oui si c'est pour immédiatement. A moins que vous ne souhaitiez vous reposer sur les décisionnaires qui affirment que au sujet des ustensiles de grande taille le problème de Borer est inexistant.

 

Cf. aussi : http://www.torahacademy.fr/borer-5

 

Kol touv !

Carte chabat

- Mardi 11 juin 2019 à 23h53 vu 326 fois

Chalom Rav, Peut on jouer au cartes le chabat ?

Merci rav

Chalom !

 

Je ne pense pas que le jour de Chabbat ait été donné pour que l'on passe sa journée à jouer aux cartes, mais en tant que divertissement de temps en temps, pas de problème !

 

Comme je vous le disais selon moi les cartes ne sont pas Mouktsé !

 

Cf. http://www.torahacademy.co.il/les-jouets-sont-ils-mouktse-le-chabbat

 

Faites juste attention à ne pas tomber dans des interdits de Borer (trier). C'est à dire :

 

1- Prenez la carte que vous voulez du mélange (s'il y a un mélange) et non pas celle que vous en voulez pas.

2- Faites le pour tout de suite. Par exemple, si vous comptez jouer dans une heure ne faites pas le ri des cartes tout de suite, mais juste avant. De même lorsque vous vous apprêtez à ranger le jeu, ne triez pas les cartes puisque c'est pour plus tard.

 

Béhatsla'ha !

Ranger le Tehilim mekhoulak dans l?ordre

- Dimanche 16 juin 2019 à 00h22 vu 192 fois

Chalom Rav,

Est-ce que le fait de ranger le Tehilim mekhoulak dans l'ordre pour vérifier qu'il n'en manque pas un est un interdit de borer ?

Biensur je ne compte pas le réutiliser pendant chabat.

Merci Rav

Chalom !

 

Si les livres sont sous forme de mélange etc. il peut y avoir un problème de Borer !

 

Mais si ils ne sont pas en mélange mais séparés les uns des autres, ensuite lorsque vous les prenez pour les ranger, ceci ne pose pas de problème !

 

Kol touv !

Retirer le sachet de thé le chabat ?

- Dimanche 24 novembre 2019 à 19h06 vu 197 fois

Chalom Rav, Y a t-il un problème de borer à retirer le sachet de thé le chabat ? Merci Rav

Mouktsé

jetter les poubelles

- Mardi 30 ao√Ľt 2016 √† 23h20 vu 590 fois

chalom rav, peut on jetter les poubelles a l'exterieur de l'immeuble si il y a un erouv ? merci rav

Chalom!

 

Si vous vous reposez sur le Erouv il n'y a pas de problème.

Il faut que la poubelle soit répugnante là où vous vous trouvez de sorte à ce que ce soit autorisé de la déplacer et que cela ne soit pas considéré comme Mouktsé.

 

Béhatslah'a!

lingette hygienique mouktse

- Samedi 17 février 2018 à 21h39 vu 471 fois

chalom rav, le chabat, une fois qu'on a retiré la lingette de son emballage, l'emballage devient-il mouktse ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Oui puisqu'il ne sert plus à rien !

Toutefois tant qu'il est dans votre main vous pouvez le jeter et de même s'il se trouve à un endroit dérangeant ceci entre dans le cadre de Graf Chel Réi et c'est donc autorisé de le déplacer selon les principes de Graf Chel Réi. 

 

Le Rav Ovadia Yossef au sujet des yogourts est d'opinion que ce n'est qu'une fois qu'on a jeté le yogourt à la poubelle qu'il devient Mouktsé et non pas une fois qu'on l'a terminé (et il s'inscrit en faux contre l'opinion du Chmirat Chabbat Kéhilkhéta qui interdit dès lors que le yogourt est terminé).

 

Mais il est possible que le Rav Ovadia sera d'accord avec un emballage qui a nullement un statut d'ustensile comme dans votre cas l'emballage d'une lingette. 

 

Kol touv !

Prendre ses clefs dans son sac , mouktse ?

- Samedi 02 mars 2019 à 23h31 vu 301 fois

Chalom Rav, Si jai mes clefs dans mon sac et que j ai oublié de les enlever de mon sac avant Chabat, je pourrais les prendre pdt Chabat si il y a du Mouktse ?

Merci rav

Chalom !

 

Si vous avez accs aux clefs sans abvoir besoin de toucher  du Mouktse directement ce sera parmis.

Si vous devez retirer du Mouktse pour arriver a vos clefs ceci dependrea de plusieurs facteurs tels que le type de Mouktse dont il est question etc.

 

Behatslaha !

Jouet au bébé

- Mardi 11 juin 2019 à 23h59 vu 261 fois

Chalom Rav, Pourra t-on donner un jouet à un bébé le jour de Yom Tov ou chabat ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

De quel type de jouet parlez vous ?

S'il s'agit d'un jouet Mouktsé (électrique par exemple) ce sera interdit parce que l'enfant lui même n'a pas le droit de jouer avec.
Si par contre il s'agit d'un jouet qui n'est pas Mouktsé ce sera autorisé.

Je part évidemment de l'hypothèse que les jouets ne sont pas forcément Mouktsé,j parce que telle est mon opinion.

Cf.http://www.torahacademy.co.il/les-jouets-sont-ils-mouktse-le-chabbat

 

Kol touv et Chabbat Chalom !

Jeux de société le chabat

- Dimanche 05 avril 2020 à 14h19 vu 216 fois

Chalom Rav, Est-ce qu'un couple pourrait jouer à des jeux de société le chabat un petit moment pour se rapprocher, passer un bon moment ?

Évidement que chacun aura son étude du chabat à part sa et qu'ils ne passeront pas tout le chabat à dormir manger ? et jouer.

Merci Rav

Chalom !

 

Selon les Ashkénazes qui pensent que le ballon n'est pas Mouktsé a fortiori que les jeux de société ne le sont pas (cf. décisionnaires chap. 308).

 

Selon les Séfarades qui interdisent le ballon, certains ont voulu inclure dans l'interdit tous les jeux. Pour ma part je pense que les jeux de société ne sont pas inclus.

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/les-jouets-sont-ils-mouktse-le-chabbat

 

Kol touv !

Kiddouch

se laver les mains avant le kiddouch

- Mercredi 16 mai 2018 à 21h13 vu 349 fois

chalom rav, d'ou provient la coutume de se laver les mains avant de faire le kiddouch le chabat chez les ashkenazims ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Cette couotume est rapportée par le Rama (chap. 271 § 12).
La raison en est qu'étant donné que lorsqu'on n'a pas de vin et que l'on doit faire Kiddouch sur du pain, on fait Nétila avant Kiddouch de même lorsqu'on a du vin de sorte à ce que la procédure soit à peu près la même en tout état de cause.

 

Et si on s'interroge, mais a priori le Kiddouch fait interruption entre Nétila et le Motsi, la réponse est que non, étant donné que le Kiddouch est lui aussu nécessaire pour le repas.

 

Cf. Michna Béroura (Ibid. § 61) qui explique ce que je viens de vous écrire.

Kol touv !

Repas de Chabbat

Lumiere et lekhem michne

- Mardi 30 ao√Ľt 2016 √† 01h21 vu 609 fois

Chalom rav,

1) si je vais chez qulequ'un dint les esacliers s'allument automatiquement a mon passage puis-je sortir le chabath ?

2) qi je dispose d'une seuke halla piur le repas de chabath je devrais la coupee en deux pour faire lekhem michne ?

Merci rav

Chalom Ouvrah'a!

 

1- J'ai une longue réponse à ce sujet sur le site: http://www.torahacademy.fr/sortie-chabbat

 

2- Oui. En effet Léh'em Michné est une obligation alors que le fait qu'elle soit entière l'est moins.

 

Béhatslah'a!

Séhouda chlichit entamée ?

- Lundi 25 décembre 2017 à 18h39 vu 430 fois

chalom rav,

 

dans votre cours sur sehouda chlichit, vous avez dit que d'apres rav ovadia si je mange mezonot entre 30 et 216 G avant la chkya, je pourrais continuer de manger jusqu'a la sortie de chabat.

 

mais si une personne fait sortir le chabbat selon rabbenou tam alors elle fera selon quelle horaire ?

 

et si je mange du pain pendant ben hachmachot, pourrais-je continuer a manger meme une fois le chabat sortie ?

 

rav vos cours sont magnifiques et nous permettre d'etre claire nos halakhotes au quotidien, je vous en remercie.

 

Pensez -vous pouvoir faire un cours sur l'importance de la sehouda chlichit pour nous sensibiliser ?

 

Merci enormement rav et tizkou lemitsvot

chalom rav,

 

dans votre cours sur sehouda chlichit, vous avez dit que d'apres rav ovadia si je mange mezonot entre 30 et 216 G avant la chkya, je pourrais continuer de manger jusqu'a la sortie de chabat.

 

Je ne vois pas à quel cours vous faites allusion, pouvez vous svp me donner le lien.

Peut être faites vous allusion au cours écrit :

http://www.torahacademy.fr/lois-de-la-havdalla_2

 

Mais là bas je ne dis pas cela !

 

mais si une personne fait sortir le chabbat selon rabbenou tam alors elle fera selon quelle horaire ?

 

et si je mange du pain pendant ben hachmachot, pourrais-je continuer a manger meme une fois le chabat sortie ?

 

Dans le lien précédent j'écrit que oui. Cf. là-bas.

 

rav vos cours sont magnifiques et nous permettre d'etre claire nos halakhotes au quotidien, je vous en remercie.

 

Merci c'est gentil de votre part !

 

Pensez -vous pouvoir faire un cours sur l'importance de la sehouda chlichit pour nous sensibiliser ?

 

Si ça vous tient à coeur j'essayerai rapidement de faire un clurs à ce sujet Bli néder.

 

Merci enormement rav et tizkou lemitsvot

 

Avec plaisir !

Vous aussi !

Kol touv !

se laver les mains avant le kiddouch

- Mercredi 16 mai 2018 à 21h13 vu 349 fois

chalom rav, d'ou provient la coutume de se laver les mains avant de faire le kiddouch le chabat chez les ashkenazims ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Cette couotume est rapportée par le Rama (chap. 271 § 12).
La raison en est qu'étant donné que lorsqu'on n'a pas de vin et que l'on doit faire Kiddouch sur du pain, on fait Nétila avant Kiddouch de même lorsqu'on a du vin de sorte à ce que la procédure soit à peu près la même en tout état de cause.

 

Et si on s'interroge, mais a priori le Kiddouch fait interruption entre Nétila et le Motsi, la réponse est que non, étant donné que le Kiddouch est lui aussu nécessaire pour le repas.

 

Cf. Michna Béroura (Ibid. § 61) qui explique ce que je viens de vous écrire.

Kol touv !

Havdalla

havdala a la choul

- Dimanche 17 décembre 2017 à 00h55 vu 470 fois

chalom rav,

-une personne qui fait la havdala a la choul exemple le pere, en est-il quitte ou doit-il la refaire avec sa famille ?

-est-ce le meme cas pour une personne qui serait invité pour chabat sans sa famille ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

La Havdala que l'on fait à la synagogue est tout à fait valable selon la Halakha.

Simplement s'il veut pouvoir la refaire à la maison pour acquitter les membres de sa famille, il vaut mieux qu'il ait l'intention de ne pas s'en acquitter à la synagogue.

En effet, il existe un doute quant à savoir si les femmes sont tenues par la Havdala, du coup, s'il veut pouvoir la refaire pour son épouse et ses filles sans risque le mieux est qu'il ne s'en acquitte pas lui même, et ainsi en s'acquittant, il acquittera aussi els autres membres de sa famille.

Mais s'iil s'est déjà acquitté il pourra tout de même réciter la Havdala pour acquitter les autres membres de sa famille.

 

S'il n'y a que des femmes, il vaut mieux qu'elles la fassent elles mêmes si elles le peuvent.

 

Kol touv !

havdalla de yom tov oubliée

- Lundi 02 avril 2018 à 11h50 vu 387 fois

chalom rav,

-si on a oublié de faire la havdala apres yom tov pourra t-on encore la faire pendant hol hamoed ?

merci rav

Chalom !

 

Vous avez le jour du lendemain tant que vous n'avez rien mangé ! (Pour les Séfarades, parce que pour les Achkénazes même si vous avez mangé vous pouvez a posteriori la réciter).

 

Vous direz simplement sans nom de D. Baroukh Hamavdil Ben Kodech Lé'hol !

 

Kol touv !

meche de la bougie de la avdalla

- Samedi 08 décembre 2018 à 19h46 vu 333 fois

chalom rav, lorsque l'on dit que la bougie de la avdalla doit comporter au minimum deux meches je crois, c'est bon si elle contient 3-4 meches mais entrelacées ?

merci rav

Chalom !

 

Encore mieux s'il y en a 3 ou 4.
Mais qu'entendez vous apr entrelacées ?

Cf. http://www.torahacademy.fr/havdala_3

 

Kol touv !

Allumage des bougies

Chabath déjà entré, lumière éteinte?

- Dimanche 07 ao√Ľt 2016 √† 01h48 vu 612 fois

chalom rav,

 

ce chabath j'ai oublié d'allumer la lumiere de la cuisine et du salon avant chabath et je m'en suis rendu compte durant la tossephet et nous avions tous fait rentrer chabath et pas toutes les communautes n'avez pas fait rentrer chabath. qu'est ce que je pouvais faire ?

 

selon rav ovadia yosseph, estce que je pourrai me couper les cheveux cette semaine ?

 

merci,shavouah tov et kol touv !

Chalom!

 

1- Vous pouviez demander à un juif qui n'avait pas encore reçu Chabbat d'allumer pour vous, ou à un non juif dans cette circonstance précise. (Choulh'an Arouh' fin du chapitre 263).

 

2- Oui.

 

Kol touv!

allumage avec condition

- Mardi 01 mai 2018 à 12h21 vu 429 fois

chalom rav, est-ce que si je suis invité chez quelqu'un pour chabat, je pourrais d'abord allumer chez moi en faisant le tnaï que je prendrai par la suite la voiture pour m'y rendre ? ( je n'ai aucune possibilité d'allumer chez mes invités ) merci rav

Chalom !

 

Vous pouvez mais uniquement si vous allumez une demie heure ou 40 minutes avant la Chkiat Ha'hama. Si vous allumez à partir du Plag vous êtes tenue de recevoir Chabbat sur vous lors de l'allumage !

 

Kol touv !

Découper

Chabat et médicaments etc.

- Dimanche 18 juin 2017 à 00h52 vu 543 fois

chalom rav,

 

-chabat un cas s'est presenté une personne etait indisposée et n'arrivait meme pas a s'asseoir pouvez tel prendre un medicament ?

 

-ma soeur est tombée et s'est infectée la jambe pouvez telle mettre son bandage ? et utiliser le ciseau ?

 

-on etait en train d'attendre qu'une personne de l'immeuble ouvre la porte pour pouvoir en sortir car la porte est electrique. a ce moment une femme juive non pratiquante ouvre la porte pour elle; avions nous le droit d'en profiter ?

 

merci rav et shavouah tov

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

-chabat un cas s'est presenté une personne etait indisposée et n'arrivait meme pas a s'asseoir pouvez tel prendre un medicament ?

 

Oui si elle avait à ce point mal !

 

-ma soeur est tombée et s'est infectée la jambe pouvez telle mettre son bandage ? et utiliser le ciseau ?

 

Mettre un bandage, oui ! 

Couper ou déchirer c'est un problème !

 

-on etait en train d'attendre qu'une personne de l'immeuble ouvre la porte pour pouvoir en sortir car la porte est electrique. a ce moment une femme juive non pratiquante ouvre la porte pour elle; avions nous le droit d'en profiter ?

 

S'il s'agissait d'un non-juif ceci aurait été autorisé, mais s'il s'agit d'un juif c'est un problème ! 

 

merci rav et shavouah tov

 

Kol touv !

aluminium chabat

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h54 vu 1077 fois

chalom rav, peut on decouper un aluminium qu'on avait deja coupé avant chabat ?

sera t-il possible de decouper l'aluminium sur les traits en pointillés ? merci rav

Chalom !

 

Non il y a un interdit de Koréa, c'est à dire de déchirer de l'aluminium. Si vous le faites selon des dimensions possibles vous avez en plus de cela l'interdit de Mé'hatekh.

Il vous sera possible de couper avant Chabbat de l'aluminium et de vous en servir. 

 

En ce qui est du prédécoupé http://www.torahacademy.fr/dechirer-selon-les-pointilles

 

Kol touv !

Lavage (Mélabèn)

enlever un aliment collé au sol

- Mardi 22 mai 2018 à 00h15 vu 371 fois

chalom rav, si un enfant renverse une grande quantité de boisson sucrée au sol, comment faire pour faire disparaitre le liquide ? en effet, en france il n'y a pas d'entrée pour l'evacuer donc comment faire ? pourra t-on mettre une serpillere dessus pour retirer le tout ? et comment on s'arrange quand c'est une trop grande quantité ? merci rav

Chalom !

 

Poser une serpillière n'est pas un problème !

 

Par contre l'essorer est interdit !

 

Il faudra donc ne pas l'essorer ! Comment faire ? Je ne sais pas, trouvez une solution !

 

Kol touv !

deplacer un vet humide durant chabat

- Lundi 11 juin 2018 à 11h06 vu 391 fois

chalom rav,

un vetement qui etait mouillé avant chabat et a seché entre temps, pourra t-on le mettre ou le deplacer pendant chbat ?

la halakha est-elle tranchée de la facon pour un vetement qui se serait humidifié pendant chabat et qui a séché entre temps ?

merci pour tous vos cours sur le halakhotes chabat qui nous permettent de nous renforcer dans notre observance de ce saint jour. merci rav

Chalom !

 

Attendez patiemment, le cours est déjà prêt nous le mettrons prochainement sur le site et je vous promet un immense 'Hiddouch dont je suis certain que vous vous ferez un immense plaisir de le diffuser.

Kol touv !

Problèmes liés à l’électricité

Lumiere et lekhem michne

- Mardi 30 ao√Ľt 2016 √† 01h21 vu 609 fois

Chalom rav,

1) si je vais chez qulequ'un dint les esacliers s'allument automatiquement a mon passage puis-je sortir le chabath ?

2) qi je dispose d'une seuke halla piur le repas de chabath je devrais la coupee en deux pour faire lekhem michne ?

Merci rav

Chalom Ouvrah'a!

 

1- J'ai une longue réponse à ce sujet sur le site: http://www.torahacademy.fr/sortie-chabbat

 

2- Oui. En effet Léh'em Michné est une obligation alors que le fait qu'elle soit entière l'est moins.

 

Béhatslah'a!

Chabat et médicaments etc.

- Dimanche 18 juin 2017 à 00h52 vu 543 fois

chalom rav,

 

-chabat un cas s'est presenté une personne etait indisposée et n'arrivait meme pas a s'asseoir pouvez tel prendre un medicament ?

 

-ma soeur est tombée et s'est infectée la jambe pouvez telle mettre son bandage ? et utiliser le ciseau ?

 

-on etait en train d'attendre qu'une personne de l'immeuble ouvre la porte pour pouvoir en sortir car la porte est electrique. a ce moment une femme juive non pratiquante ouvre la porte pour elle; avions nous le droit d'en profiter ?

 

merci rav et shavouah tov

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

-chabat un cas s'est presenté une personne etait indisposée et n'arrivait meme pas a s'asseoir pouvez tel prendre un medicament ?

 

Oui si elle avait à ce point mal !

 

-ma soeur est tombée et s'est infectée la jambe pouvez telle mettre son bandage ? et utiliser le ciseau ?

 

Mettre un bandage, oui ! 

Couper ou déchirer c'est un problème !

 

-on etait en train d'attendre qu'une personne de l'immeuble ouvre la porte pour pouvoir en sortir car la porte est electrique. a ce moment une femme juive non pratiquante ouvre la porte pour elle; avions nous le droit d'en profiter ?

 

S'il s'agissait d'un non-juif ceci aurait été autorisé, mais s'il s'agit d'un juif c'est un problème ! 

 

merci rav et shavouah tov

 

Kol touv !

Envoyer un fax dans un pays etranger

- Samedi 06 janvier 2018 à 23h04 vu 397 fois

Chalom rav, J?ai lu qu'on pouvait envoyer un fax dans un pays ou le chabat n'etait Pas terminé. Mais on ne prend pas le risque qu'en la personne détache son esprit de chabat et en vienne à nous répondre ? Merci rav

Chalom !

 

Si elle n'est pas observante de Chabbat c'est interdit pour la raison que vous mentionnez. Sinon, c'est autorisé, vous ne pouvez pas inventer des " Guézérot " inexistantes. 

 

Béhatsla'ha !

Débrancher le fax

- Samedi 06 janvier 2018 à 23h05 vu 397 fois

Chalom rav, Devons-nous débrancher le fax ou l'an box ou toute chose ou l´on pourrait recevoir un message ou appel comme un téléphone le chabat ? Merci rav

Chalom !

 

Non. Pouqruoi l'éteindre ?

 

Vous n'avez pas l'ordre que vos objets fassent Chabbat (cf. Sougya de Massékhet Chabbat page 19).

 

Kol touv !

Ascenseur de chabat

- Samedi 21 avril 2018 à 23h31 vu 490 fois

chalom rav ,

comment expliquer le probleme de l'ascenseur chabatique a une personne qui ne comprend pas le principe de la kedoucha de chabat ?

merci rav

Chalom !

 

Je ne sais pas si la première urgence est de la convaincre d'une chose qui est somme toute autorisée. Peut-elle vaut-il mieux commencer par les points qui sont vraiment obligatoires.

Kol touv !

Cacherout

Cacherout bol en verre?

- Samedi 26 novembre 2016 à 21h58 vu 472 fois

chalom rav, d'apres rav ovadia yosseph nous pouvons utiliser un bol en verre pour y mettre du fromage et une autre fois de la viande. mais pour etre sur de ne pas faire d'amalgame si je prend un bol en verre et que j'y met de la viande et qu'apres rincage je met une purée donc a chaud avec du fromage c'est permis?

Faut-il differencier le verre qu'on trouve sur le marche actuelle a prix bas et le vrai verre qui a un cout plus important d'apres la halakha ?

merci rav et shavouah tov

Chalom!

 

Selon le Rav Ovadia, le verre n'absorbe pas même à chaud. (C'est un Choulh'an Aroukh au Chap. 451). Selon li, il n'y a pas de diféfrence entre els différents types de verre. 

 

Certains décisionnaires même Séfardes n'ont pas accepté cette opinion. 

 

Kol touv!

trace de lait

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h10 vu 354 fois

bonjour rav, estce que au niveau caherout un aliment contenant des traces de lait c'est problematique ?

merci rav

Chalom !

 

Si ce ne sont que des traces de lait, elles sont annulées dans 60 fois plus de l'autre ingrédient et il n'y a aucun problème.

Kol touv !

glacon bar non cacher

- Dimanche 10 décembre 2017 à 17h22 vu 388 fois

chalom rav, y a t-il un probleme a prendre des glacons dans un bar non cacher ?

merci rav

Chalom !

 

Non ce n'est pas censé être problématique plus que de boire un verre d'eau.

 

Kol touv !

prelevement de la halla deux fois dans la journée

- Mardi 19 décembre 2017 à 12h16 vu 380 fois

chalom rav,

 

si ma mere fait une pate et qu'elle en preleve la halla puis les formes etc et elle veut continuer sur sa lancée et refaire une pate, pourrais-je, venir faire la hafracha ou la berakha de la premiere pate acquitte toute les autres pates pour la journée ?

 

merci rav

Chalom !

 

La Brakha qu'elle a fait sur une pâte ne peut aucunement acquitter une pâte qui n'a pas encore été pétrie. 

 

Donc si elle refait uen autre pâte elle a le devoir de prélever à nouveau et avec Brakha.

 

Kol touv !

tremper le plastique

- Mercredi 03 janvier 2018 à 12h30 vu 358 fois

chalom rav, un plastique dur comme un thermos ou un plateau , donc nous le reutilisons plusieurs fois, devrons nous le tremper au mikve ? merci rav

Chalom !

 

La coutume est de ne pas le tremper. Le Rav Ovadia écrit que celui qui le tremperait sans bénédiction serait digne de bénédiction, mais en pratique rares sont les personnes qui le font.

 

Kol touv !

Thermos ceramique

- Dimanche 25 février 2018 à 22h12 vu 327 fois

Chalom rav, Un thermos en ceramique est-il a tremper ? Merci rav

Chalom !

 

L'idéal est de tremper sans Brakha dès lors qu'il est possible que du verre a quelque fois été mélangé.

Kol touv !

verre de kiddouch avec kos plastique integrer

- Dimanche 18 mars 2018 à 01h41 vu 442 fois

chalom rav,

-un verre de kiddouch ou il est integré un verre en plastique devra t-il etre trempe au mikve ? sachant que le verre de kiddouch n'est jamais en contact avec le jus de raison car il ya la prescence du verre en plstisque.

- sachant que le jus de raison est kacher lepessah, devra t-on utiliser un autre verre de kiddouch pour pessah ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

1- Non ce n'est pas la peine de le tremper, à moins que le petit verre en plastique ne peut pas tenir s'il est sans ce siupport auquel cas il faut le tremper sans Brakha.

 

2- Non,  ce n'est pas la peine parce que même si le jus de raisin n'était pas Cacher Lépessa'h, il est toujours servi à frois (j'imagine !) donc il est suffisant de bien le rincer et le nettoyer (Choul'han Aroukh chap. 451).

 

Kol touv !

Peut-on manger des framboises ?

- Samedi 14 avril 2018 à 23h37 vu 522 fois

chalom rav, comment peut on etre sur en verifiant une framboise, par exemple, qu'un vers n'est pas mort a l'interieur ? merci rav

Chalom !

 

Je vous envoie la réponse de notre spécialiste en matière de Tolaïm, Mme Mazal Benaïs :

 

Selon le rav Waye, il dit qu'il est tres difficiel de verifier les framboises de maniere sure. Celui qui voudrait quand meme en consommer, devra les verifier de maniere meticuleuse:

1. regarder le fruit exterieurement
2. couper le fruit et verifier interieurement
3. laver le fruit

je n'ai pas detaille ici la verification. Si vous etes interesse, je la detaillerai dans une prochaine question b"h.

 

Kol touv !

 

deux eviers

- Mardi 22 mai 2018 à 00h02 vu 349 fois

chalom rav, a t-on besoin d'avoir deux eviers un pour le lait et l'autre pour la viande ? merci rav

Chalom !

 

Il vaut mieux, si possible.
Sinon on peut avoir le même et il faut simplement faire attention à certains points très précis.
Kol touv !

verser un liquide chaud dans l'evier

- Mardi 22 mai 2018 à 00h03 vu 347 fois

chalom rav,

y a t-il un probleme de halakha ou meme de kabbala a verser un liquide chaud dans l'evier ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Non pas de problème de verser un liquide chaud. A moins qu'il y ait dedans aussi bien du lait et de la viande et que le Irouy de cette eau va les cuire ensemble. 

une seul eponge pour lait et viande

- Mardi 22 mai 2018 à 00h04 vu 334 fois

chalom rav, y aurait-il un probleme a utiliser une seule eponge pour le lait et la viande ? le liquide vaisselle ne vient pas annuler le gout ? merci rav

Il ne vaut mieux pas se reposer sur cela. Le liquide vaisselle n'enlève pas le goût de vrais morceaux de viande qui pourraient se trouver dans l'éponge surtout que c'est à froid.

Sans compter le fait que selon les décisionnaires Achkénazes on ne se repose pas sur le fait que le goût s'annule.

Donc a priori ayez une éponge pour l'un et une pour l'autre.

 

Kol touv !

lait de soja dans ma machine a faire la creme au lait

- Mardi 22 mai 2018 à 00h08 vu 295 fois

chalom rav, si j'ai une machine pour faire ma creme au lait pour la mettre par dessus de mon café, elle est halavy. est-ce que je pourrais y mettre du lait de soja dans le cas ou je suis bassari ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Si votre question porte sur la crainte que cela ne rende votre café 'Halavi, sûrement pas parce que si c'est à froid, pas de problème et si c'est à chaud, cela s'appelle Nat Bar Nat ou gouût second, et donc pas de problème !

 

Si elle porte sur le fait que les gens risquent de croire que vous buvez un café au lait alors que vous êtes Bassarit, cf. le cours suivant où j'explique que c'est autorisé.

 

http://www.torahacademy.fr/marit-ayin-le-macdonalds

 

Kol touv !

meme plaque de cuisson pour lait et viande

- Jeudi 12 juillet 2018 à 11h43 vu 510 fois

chalom rav,

 

1) peut on utiliser une meme plaque vitroceramique pour lait et viande ? ou faut-il determiner un feu pour le lait et un feu pour la viande ?

 

2) si pendant la cuisson, du lait a debordé, y a t-il un probleme ? a savoir que la plaque etait propre et que sa fait plus que 24h que la plaque n'a pas ete utiliser ?

 

3) peut on cuire simultanement sur une meme plaque mais deux feux cote a cote sans que les casseroles ne se touchent, du lait et d ela viande ? y a t-il un probleme de vapeur ?

 

merci rav

chalom rav,

 

1) peut on utiliser une meme plaque vitroceramique pour lait et viande ? ou faut-il determiner un feu pour le lait et un feu pour la viande ?

 

C'est autoirsé la même et surtout pour les Séfarades, mais veillez à ce qu'elle soit propre au moment où vous déposez votre casserole !

 

2) si pendant la cuisson, du lait a debordé, y a t-il un probleme ? a savoir que la plaque etait propre et que sa fait plus que 24h que la plaque n'a pas ete utiliser ?

 

Non, pas de problème !

 

3) peut on cuire simultanement sur une meme plaque mais deux feux cote a cote sans que les casseroles ne se touchent, du lait et d ela viande ? y a t-il un probleme de vapeur ?

 

C'est permis ! ATtention juste à ce que la viande ne gycle pas sur la casserole de lait et vice-versa.

 

merci rav

 

Kol touv !

 

Poisson et viande dans un meme four

- Lundi 22 avril 2019 à 20h11 vu 222 fois

Chalom Rav,

Dans les halakhotes cacheroutes concernant le poisson et la viande, j'ai pas compris pourquoi le fait de mettre un shnitzel avec un poisson sur une même plaque du four est autorisée tant qu'aucun des deux aliments ne lâchent de sauce.

Alors que de mettre une plaque de poisson et une plaque de viande en même temps dans le four c'est assour à cause des vapeurs ? Merci Rav

Chalom !

 

1- Qui a dit que c'est autorisé de mettre les 2 en même temps même a priori.

 

2- Lorsque la viande est graisseuse il y a des vapeurs alors que dans le cas du Chnitsel sec il n'y a pas de vapeur appelée dans la Halakha " Zia ".

 

Kol touv !

Couscous viande avec poisson

- Mardi 23 avril 2019 à 10h05 vu 225 fois

Chalom Rav,

Un couscousier dans lequel sous la semoule on y met le bouillon de viande, est-ce que ce couscous on pourra le manger avec du poisson ?

Merci Rav

Chalom !

 

Non non ! Surtout pas. Ce couscous est devenu Bassari. C'est vrai que ce n'est pas vraiment de la viande, mais plutôt de la Zia, ou encore de la vapeur, mais il; n'empêche que c'est Bassari aussi bien au niveau de l'interdit de la manger avec du lait que celle de la manger avec du poisson.

 

Kol touv !

Nettoyer avec un papier les couverts entre poisson et viande

- Mardi 23 avril 2019 à 10h06 vu 177 fois

Chalom Rav,

Est-ce que je peux nettoyer mes couverts avec un papier entre poisson et viande ou je suis obligé de les nettoyer avec de l'eau et du poisson ? Merci Rav

Chalom !

 

Si vous les nettoyez avec de l'eau et du poisson vous n'avez rien gagné !!!!!!!!

 

Mais on s'est compris, vous vouliez écrire eau et savon.....

 

Ecoutez s'il y a de la graisse c'est sûr que sans eau et savon elle va rester et vous n'avez donc rien gagné !

 

Si cette graisse part avec de l'eau uniquement, pas de problème !

 

Ne faire qu'avec un chiffon c'est faisable mais a condition de bien voir ensuite de vos propres yeux qu'il ne reste plus aucune trace de poisson, ainsi que l'écrivent certains décisionnaires au sujet de se laver les mains à l'eau entre l'un et l'autre, qu'en journée si on regarde bien ses mains et qu'elles sont propres, que c'est autorisé de ne pas le slaver avec de l'eau.

 

Mais dans des assiettes etc. dans lesquelles vous avez vraiment mangé, vous comprenez bien que c'est un peu plus problématique à moins qu'il n'y ait pas de graisse.

 

Kol touv !

Végétarienne face à un plat de viande

- Dimanche 19 mai 2019 à 13h57 vu 246 fois

Chalom Rav, Une personne végétarienne mange un plat lacté sur une table ou se trouve un repas carne. Cela pose t-il un problème ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

EXCELLENTE question !

 

J'aimerai vous répondre à cette question en détaillant un peu, dès que j'aurai un petit moment je tenterai de répondre à cette question super intéressante, et pas traitée par les grands décisionnaires s!

 

Kol touv et merci pour cette belle question qui m'a déjà valu près d'une demie heure de débat avec mon compagnon d'étude ce matin !

 

Kol touv !

vegetarienne et yom tov ?

- Mardi 21 mai 2019 à 21h13 vu 228 fois

chalom rav, est-ce qu'une personne peut etre vegetarienne ou c'est un probleme pour yom tov ? une personne peut elle devenir vegetarienne parce qu'elle n'a plus confiance en la cacheroute ? merci rav

Chalom !

 

Ce n'est pas vraiment un problème pour Yom Tov ! Mais disons que vous devez vraiment vous poser la question, si c'est la bonne chose à faire à votre niveau et si ce n'est pas un peu exagéré et de plus est ce que cela ne viendra pas aux dépens pas uniquement de Yom Tov mais aussi de votre famille etc.

 

Kol touv !

Une fille peut elle être machguiah cacherout ?

- Jeudi 20 juin 2019 à 20h35 vu 376 fois

Chalom Rav,

 

Une fille peut elle être mashkiah cacherout dans un restaurant dans le cas où le chomer doit s'absenter une journée ?

 

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Dans l'absolu une femme est crue en tout ce qui concernes les choses interdites " Issourim " en hébreu.   Au même titre que la femme qui revient du Mikvé est crue lorsqu'elle dit à son mari qu'elle s'est trempée au Mikvé, et elle n'a pas besoin de faire venir deux témoins pour témoigner qu'elle s'est trempée au Mikvé. (Cf. Guémara Kétoubot page 72 qui le déduit des versets). C'est dans ce sens que la Halakha a été tranchée.

 

De même lorsque votre femme prépare à manger, vous avez le droit de manger et n'avez pas à craindre que peut être la nourriture n'est pas cacher. 

 

Cf. aussi Ben Ich 'Haï Parachat Kora'h § 2 et plein d'autres décisionnaires qui prétendent qu'elle est crue même en ce qui concerne les interdits de la Torah. Cf. Chout Divré Bénayahou (tome 15 chap. 31).

 

Maintenant il faut qu'elle est fait une formation ou qu'elle soit suffisemment calée en Halakha, et qu'elle ait assez de caractère pour que les cuisiniers aient un minimum de crainte de se " faire pincer " par elle.

 

Béhatsla'ha !

Baguette non juif ?

- Mardi 09 juillet 2019 à 12h47 vu 279 fois

Chalom Rav, Une personne qui aurait acheté une baguette chez un non juif alors que une pâtisserie juive se trouve à moins de 18 min. Est-ce qu'on pourrait la manger ou il faut la jeter ? Merci Rav

Chalom !

 

Vous posez la question dans les endroits où on n'a pas la coutume de manger le pain des non-juifs n'est ce pas ? 

Parce que là où on a la coutume cette différence n'existe pas !

 

Kol touv !

Vérifier le riz au resto ?

- Mercredi 10 juillet 2019 à 23h13 vu 284 fois

Chalom Rav,

Peut on manger du riz ou des pâtes Au resto ?

Parce qu'on ne sait pas si le chomer a vérifié les tolaims.

Merci Rav

Chalom !

 

Tout d'abord, les pâtes ne sont pas censées être vérifiées, elles ne sont pas touchées par les insectes. 

 

En ce qui est du riz, je pense que la réponse est toute simple. Si vous vous reposez sur la Cacherout de ce restaurant, c'est que vous supposez que les choses sont faites selon les normes de la Halkha. 

 

Si vous suspectez cette Cacherout de ne pas faire les choses selon les normes de la Halakha, il faudrait mieux ne pas manger dans ce restaurant !

 

Kol touv !

Manger des façons crevettes

- Lundi 07 octobre 2019 à 19h51 vu 225 fois

Chalom Rav, Est-ce qu'il y a un problème à manger des fausses crevettes ( des sortes´ de Surimi surgelés ) ? Merci Rav

Chalom !

 

De nos jours où ceci est très répandu (les fausses crevettes) et où en plus elles n'ont pas une apparence de vraies crevettes, ceci est autorisé. 

 

Ecoutez le cours sur le Mc Donalds. http://www.torahacademy.fr/marit-ayin-le-macdonalds

 

Kol touv !

Lait et viande

verser un liquide chaud dans l'evier

- Mardi 22 mai 2018 à 00h03 vu 347 fois

chalom rav,

y a t-il un probleme de halakha ou meme de kabbala a verser un liquide chaud dans l'evier ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Non pas de problème de verser un liquide chaud. A moins qu'il y ait dedans aussi bien du lait et de la viande et que le Irouy de cette eau va les cuire ensemble. 

Poisson et viande dans un meme four

- Lundi 22 avril 2019 à 20h11 vu 222 fois

Chalom Rav,

Dans les halakhotes cacheroutes concernant le poisson et la viande, j'ai pas compris pourquoi le fait de mettre un shnitzel avec un poisson sur une même plaque du four est autorisée tant qu'aucun des deux aliments ne lâchent de sauce.

Alors que de mettre une plaque de poisson et une plaque de viande en même temps dans le four c'est assour à cause des vapeurs ? Merci Rav

Chalom !

 

1- Qui a dit que c'est autorisé de mettre les 2 en même temps même a priori.

 

2- Lorsque la viande est graisseuse il y a des vapeurs alors que dans le cas du Chnitsel sec il n'y a pas de vapeur appelée dans la Halakha " Zia ".

 

Kol touv !

Couscous viande avec poisson

- Mardi 23 avril 2019 à 10h05 vu 225 fois

Chalom Rav,

Un couscousier dans lequel sous la semoule on y met le bouillon de viande, est-ce que ce couscous on pourra le manger avec du poisson ?

Merci Rav

Chalom !

 

Non non ! Surtout pas. Ce couscous est devenu Bassari. C'est vrai que ce n'est pas vraiment de la viande, mais plutôt de la Zia, ou encore de la vapeur, mais il; n'empêche que c'est Bassari aussi bien au niveau de l'interdit de la manger avec du lait que celle de la manger avec du poisson.

 

Kol touv !

Immersion des ustensiles

tremper le plastique

- Mercredi 03 janvier 2018 à 12h30 vu 358 fois

chalom rav, un plastique dur comme un thermos ou un plateau , donc nous le reutilisons plusieurs fois, devrons nous le tremper au mikve ? merci rav

Chalom !

 

La coutume est de ne pas le tremper. Le Rav Ovadia écrit que celui qui le tremperait sans bénédiction serait digne de bénédiction, mais en pratique rares sont les personnes qui le font.

 

Kol touv !

Thermos ceramique

- Dimanche 25 février 2018 à 22h12 vu 327 fois

Chalom rav, Un thermos en ceramique est-il a tremper ? Merci rav

Chalom !

 

L'idéal est de tremper sans Brakha dès lors qu'il est possible que du verre a quelque fois été mélangé.

Kol touv !

verre de kiddouch avec kos plastique integrer

- Dimanche 18 mars 2018 à 01h41 vu 442 fois

chalom rav,

-un verre de kiddouch ou il est integré un verre en plastique devra t-il etre trempe au mikve ? sachant que le verre de kiddouch n'est jamais en contact avec le jus de raison car il ya la prescence du verre en plstisque.

- sachant que le jus de raison est kacher lepessah, devra t-on utiliser un autre verre de kiddouch pour pessah ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

1- Non ce n'est pas la peine de le tremper, à moins que le petit verre en plastique ne peut pas tenir s'il est sans ce siupport auquel cas il faut le tremper sans Brakha.

 

2- Non,  ce n'est pas la peine parce que même si le jus de raisin n'était pas Cacher Lépessa'h, il est toujours servi à frois (j'imagine !) donc il est suffisant de bien le rincer et le nettoyer (Choul'han Aroukh chap. 451).

 

Kol touv !

Prélèvement de la Halla

prelevement de la halla deux fois dans la journée

- Mardi 19 décembre 2017 à 12h16 vu 380 fois

chalom rav,

 

si ma mere fait une pate et qu'elle en preleve la halla puis les formes etc et elle veut continuer sur sa lancée et refaire une pate, pourrais-je, venir faire la hafracha ou la berakha de la premiere pate acquitte toute les autres pates pour la journée ?

 

merci rav

Chalom !

 

La Brakha qu'elle a fait sur une pâte ne peut aucunement acquitter une pâte qui n'a pas encore été pétrie. 

 

Donc si elle refait uen autre pâte elle a le devoir de prélever à nouveau et avec Brakha.

 

Kol touv !

Cachérisation des ustensiles

Cacherout bol en verre?

- Samedi 26 novembre 2016 à 21h58 vu 472 fois

chalom rav, d'apres rav ovadia yosseph nous pouvons utiliser un bol en verre pour y mettre du fromage et une autre fois de la viande. mais pour etre sur de ne pas faire d'amalgame si je prend un bol en verre et que j'y met de la viande et qu'apres rincage je met une purée donc a chaud avec du fromage c'est permis?

Faut-il differencier le verre qu'on trouve sur le marche actuelle a prix bas et le vrai verre qui a un cout plus important d'apres la halakha ?

merci rav et shavouah tov

Chalom!

 

Selon le Rav Ovadia, le verre n'absorbe pas même à chaud. (C'est un Choulh'an Aroukh au Chap. 451). Selon li, il n'y a pas de diféfrence entre els différents types de verre. 

 

Certains décisionnaires même Séfardes n'ont pas accepté cette opinion. 

 

Kol touv!

Vérification des aliments

Peut-on manger des framboises ?

- Samedi 14 avril 2018 à 23h37 vu 522 fois

chalom rav, comment peut on etre sur en verifiant une framboise, par exemple, qu'un vers n'est pas mort a l'interieur ? merci rav

Chalom !

 

Je vous envoie la réponse de notre spécialiste en matière de Tolaïm, Mme Mazal Benaïs :

 

Selon le rav Waye, il dit qu'il est tres difficiel de verifier les framboises de maniere sure. Celui qui voudrait quand meme en consommer, devra les verifier de maniere meticuleuse:

1. regarder le fruit exterieurement
2. couper le fruit et verifier interieurement
3. laver le fruit

je n'ai pas detaille ici la verification. Si vous etes interesse, je la detaillerai dans une prochaine question b"h.

 

Kol touv !

 

Vérifier le riz au resto ?

- Mercredi 10 juillet 2019 à 23h13 vu 284 fois

Chalom Rav,

Peut on manger du riz ou des pâtes Au resto ?

Parce qu'on ne sait pas si le chomer a vérifié les tolaims.

Merci Rav

Chalom !

 

Tout d'abord, les pâtes ne sont pas censées être vérifiées, elles ne sont pas touchées par les insectes. 

 

En ce qui est du riz, je pense que la réponse est toute simple. Si vous vous reposez sur la Cacherout de ce restaurant, c'est que vous supposez que les choses sont faites selon les normes de la Halkha. 

 

Si vous suspectez cette Cacherout de ne pas faire les choses selon les normes de la Halakha, il faudrait mieux ne pas manger dans ce restaurant !

 

Kol touv !

Hechchérim et Téoudot cacherout

glacon bar non cacher

- Dimanche 10 décembre 2017 à 17h22 vu 388 fois

chalom rav, y a t-il un probleme a prendre des glacons dans un bar non cacher ?

merci rav

Chalom !

 

Non ce n'est pas censé être problématique plus que de boire un verre d'eau.

 

Kol touv !

Vérifier le riz au resto ?

- Mercredi 10 juillet 2019 à 23h13 vu 284 fois

Chalom Rav,

Peut on manger du riz ou des pâtes Au resto ?

Parce qu'on ne sait pas si le chomer a vérifié les tolaims.

Merci Rav

Chalom !

 

Tout d'abord, les pâtes ne sont pas censées être vérifiées, elles ne sont pas touchées par les insectes. 

 

En ce qui est du riz, je pense que la réponse est toute simple. Si vous vous reposez sur la Cacherout de ce restaurant, c'est que vous supposez que les choses sont faites selon les normes de la Halkha. 

 

Si vous suspectez cette Cacherout de ne pas faire les choses selon les normes de la Halakha, il faudrait mieux ne pas manger dans ce restaurant !

 

Kol touv !

Pureté familiale

Extenisions et Mikve

- Samedi 26 novembre 2016 à 23h03 vu 499 fois

chalom rav, une femme mariée peut-elle faire des extensions d'une durée de six mois ? cela peut etre hastista pour le mikve ? merci rav

Chalom:

 

Cela dépend du type d'extensions. Ce qui est sûr est que ce n'est pas le mieux.
 

Les femmes pas très religieuses qui y tiennent beaucoup, on leur autorise généralement pour ne parce qu'il y a sur quoi se reposer.

Béhatslah'a!

erva des cheveux

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h56 vu 321 fois

bonjour rav, une femme pourra t-elle faire des tehilims la tete couverte ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Si elle est mariée il vaut mieux.
Si elle ne l'est pas selon certains oui, selon certains non.

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/les-jeunes-filles-doivent-prier-la-tete-couverte

Kol touv !

Quel est son statut ? Mamzer ?

- Jeudi 27 juin 2019 à 21h49 vu 413 fois

Chalom Rav,

 

1/ Si un fils a été conçu entre un arabe et une mère juive Lo alenou sans mariage, est-il appelé mamzer ?

2/ si une femme divorce et a une relation avec son ancien mari.

 

Et que de cela né un garçon est- il appelle mamzer ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Dans ces deux cas l’enfant n’est pas Mamzer. Le Mamzer est un enfant issu d’une relation dont la punition est soit la peine de mort, soit la peine de retranchement (Kareth) excepté celui va avec la femme Nidda dont bien que la peine soit le retranchement malgré tout l’enfant n’est pas Mamzer mais Pagoum. (Choul’han Aroukh Even Haézer chap. 4 § 13).

 

Kol touv !

Habits moulants

- Jeudi 27 juin 2019 à 21h50 vu 286 fois

Chalom rav,

Une femme peut elle porter des habits moulants devant son mari ?

Être sans collant ?

Merci bcp rav

Chalom !

 

1- Oui si ce n'est que devant son mari et exclusivement devant lui, c'est permis. Peut être même conseillé si c'est lui qui lui demande de s'habiller comme cela, mais je répète uniquement devant le mari, pas devant les enfants, les voisins etc. 

 

Quand elle est en période de Nidda, à éviter si possible et en particulier si le mari dit que ceci le dérange. 

 

2- Idem. 

 

Kol touv !

Fêtes juives

Chabath déjà entré, lumière éteinte?

- Dimanche 07 ao√Ľt 2016 √† 01h48 vu 612 fois

chalom rav,

 

ce chabath j'ai oublié d'allumer la lumiere de la cuisine et du salon avant chabath et je m'en suis rendu compte durant la tossephet et nous avions tous fait rentrer chabath et pas toutes les communautes n'avez pas fait rentrer chabath. qu'est ce que je pouvais faire ?

 

selon rav ovadia yosseph, estce que je pourrai me couper les cheveux cette semaine ?

 

merci,shavouah tov et kol touv !

Chalom!

 

1- Vous pouviez demander à un juif qui n'avait pas encore reçu Chabbat d'allumer pour vous, ou à un non juif dans cette circonstance précise. (Choulh'an Arouh' fin du chapitre 263).

 

2- Oui.

 

Kol touv!

examen le jour de Souccot

- Vendredi 16 septembre 2016 à 00h12 vu 647 fois

chalom rav, j'ai un cours qui commence 10 min avant la fin de la fete de souccot . est ce que je pourrais me presenter en cour en y allant a pied auquel cas je serai deja sanctionne mon master ?

je serai oblige de passer les rattrapages alors que jaurai pu l'avoir normalement ?

merci rav

Chalom!

 

S'il n'y a aucun autre choix, c'est possible d'autoriser mais à condition que vous ne fassiez rien d'interdit. 

 

Chabbat Chalom!

pomme de roch hachana

- Dimanche 25 septembre 2016 à 23h46 vu 716 fois

chalom rav, comment se fait il que lors du seder de roch hachana nous faisons la berakha sur la pomme et pas une poire ? merci rav

Chalom!

 

De nombreuses explications ont été données l'une d'entre elles est que l'assemblée d'Israël a été comparée à la pomme.

Cf aussi: http://www.torahacademy.fr/pourquoi-on-trempe-la-pomme-dans-le-miel


Béhatslah'a!

Produits cos√Ļ√©tiques √† pessah

- Dimanche 26 mars 2017 à 18h23 vu 523 fois

chalom rav, en ce qui concerne le hamets, le maquillage les deodorants et tout ce qui s'en suit sont - ils hamets ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Concernant le dentifrice, la majorité des décisionnaires, aussi bien séfarades (par exemple le Or Letsion, tome 3 chap.8 § 6) qu'ashkénazes (Choute Chole Ouméchiv, tome 2 chap.148, Chout Kné Bossem, tome 1 chap.25)  sont d'avis qu'il n'est pas nécessaire qu'il comporte de hèkhcher, et ce bien qu'il s'agisse d'un produit mis en bouche et susceptible même d'être avalé. Ils fondent cette autorisation sur l'enseignement suivant du Téroumat Hadéchen (l'une des sources du Choulh'an Aroukh) (tome 1 § 129): "Le scribe est autorisé (pendant Pessa'h) à utiliser, pour écrire, de l'encre comprenant de l'alcool d'orge ('hamets) dans sa composition….car le geste de porter sa plume (trempée d'encre) à la bouche (comme les scribes ont l'habitude de le faire) ne signifie pas qu'il accorde à cette encre le statut d'aliment". Il ressort de cet enseignement que l'on est autorisé à mettre en bouche tout 'hamets dont "même un chien ne voudrait pas" à la condition que ce geste ne soit pas l'expression de la volonté d'en faire un aliment. Le dentifrice remplissant ces deux conditions, il est permis de l'utiliser même s'il ne comporte pas de hèkhcher garantissant qu'il ne contient rien de 'Hamets. Si vous pouvez vous en procurer un qui soit Cacher Lépessa'h de sorte à être conforme avec tous les décisionnaires ce sera recommandable. 

 

Concernant le rouge à lèvres et le savon, il existe une différence d'appréciation entre les décisionnaires séfarades et ashkénazes. Tandis que les premiers étendent ce qui a été dit au sujet du dentifrice à tous les cosmétiques (savons, crèmes de peau, rouges à lèvres), les seconds se montrent pour leur part plus rigoureux. Ils estiment en effet que l'onction et l'absorption d'un produit par la peau pouvant être assimilée à l'absorption d'un liquide par la bouche, il convient d'éviter de les utiliser s'ils ne sont pas certifiés Cacher LePéssa'h.

 

Kol touv !

pessakh

- Samedi 01 avril 2017 à 23h02 vu 510 fois

chalom rav,

-si on ouvre des bouteilles ou des conserves avant pessakh est ce que elle devienne hamets des l'entree de pessakh ?

-les matsots de l'annee passee sont elle hamets ?

-si on ne sait pas ou bruler notre hamets peut on le jetter dans les toilettes?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

-si on ouvre des bouteilles ou des conserves avant pessakh est ce que elle devienne hamets des l'entree de pessakh ?

 

Non, simplement si vous comptez vous en servir pendant Pessa'h, ceci n'est possible que si vous ne les avez pas amené à table alors qu'il y avait du 'Hamets ou que vous ayez été très très attentive à ce qu'elles restent intactes. 

 

-les matsots de l'annee passee sont elle hamets ?

 

Non, pas du tout ! Vérifiez juste qu'il n'y ait pas de bestioles qui s'y soient introduites. 

 

-si on ne sait pas ou bruler notre hamets peut on le jetter dans les toilettes?
 

Oui de la façon la plus respectueuse possible. 

 

merci rav

 

Kol touv !

cacherisation pessah

- Samedi 01 avril 2017 à 23h27 vu 354 fois

chalom rav,

-en ce qui concerne la cacherisation de la plata comment procede t-on ? - egalement pour koumkoum ou l'on pose du hamets dessus durant chabat ?

merci rav

Chalom!

 

Veuillez écouter le cours suivant et vous aurez la réponse à toutes vos questions :

http://www.torahacademy.fr/cacherisation-de-la-cuisine

 

Si vous préférez à l'écrit :

 

http://www.torahacademy.fr/cacherisation-divers-kelim-pessa-h 

 

Kol touv !

chabath et yom tov

- Lundi 03 avril 2017 à 09h58 vu 486 fois

chalom rav,

si j'ai commence un programme de sport pour me raffermir mais qui ne provoque aucune transpiration simplement on sent que sa agit sur nos muscles et du coup sa nous rend heureux mais qu'on a plus mal comme au debut, pourrait on continuer de le pratiquer durant les fetes et chabat ?

merci rav

Chalom !

 

C'est autorisé. Cf. aussi http://www.torahacademy.fr/gymnastique-post-accouchement

 

Kol touv !

veillée de ochana raba pour femmes

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h02 vu 675 fois

bonsoir rav, les femmes aimeraient organiser la veillee a la choul cette annee baroukh hachem.

elles voulaient savoir si elle pouvait commencer la veillee avant la chekya ?

et aussi ce qu'elles peuvent faire comme programme ?

elles ont proposer de faire des tehilims mekhoulak suivi d'un cours et d'une hafrachat halla bli neder.

pensez vous que ceci est une bonne idée ?

merci rav

Chalom !

 

1- Oui bien sûr plus elles commencent tôt, mieux c'est. Si elles veulent commencer deux heures avant, encore mieux, l'essentiel étant de continuer dans la nuit de Hochaana Rabba.

 

2- Oui c'est une bonne idée. La Hafrachat 'Halla je ne sais pas ce qu'elle fait là, si le but ets d'étudier la Torah. Mais si vous pensez que cela fera venir plus de monde, c'est une excellente idée. Choisissez un cours qui plaira aux femmes et qui les renforcera au maximum.

Kol touv et 'Hag Saméa'h !

cadeau a hannouka

- Lundi 27 novembre 2017 à 15h19 vu 485 fois

chalom rav, est-ce une coutume qui puisse son origine dans l'histoire que d'offrir des cadeaux aux enfants ou donner de l'argent

? je trouve que ca fait un peu comme les goyims pour noel.

merci rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question !

 

Voici la réponse : http://www.torahacademy.fr/hanouka_3

 

Kol touv !

Amen a hannouya public

- Dimanche 17 décembre 2017 à 00h56 vu 513 fois

chalom rav, peut on repondre amen lors d'un allumage public ? cette allumage acquitte-t-elle reellement quelqu'un ? merci rav

Chalom !

 

Si l'allumage est fait à la synagogue, et selon certains même hors synagogue mais en public, il est possible de réciter la Brakha sur cette Hadlaka, et dès lors, il faut répondre Amen !

 

Toutefois on ne s'acquitte pas de son devoir d'allumer la 'Hannouccia chez soi. Mais de la Brakha de Chéaassa Nissim Laavoténou, on se sera acquitté dans certains cas précis où on n'aura pas la possibilité d'allumer ensuite.

 

Kol touv !

Se déguiser en diable, est ce permis ?

- Mardi 27 février 2018 à 15h24 vu 448 fois

Chalom rav,

Mis a part les deguisement d'homme interdit pour une femme, pour pourim, y a t-il des deguisement tel que la tete de monstre ou autre , qui sont aussi interdit du fait qu'il rapelle un monde goy ? Merci rav

Chalom !

 

Non, à part se déguiser 'Hass Véchalom en curé ou quoi évidemment ou avec des croix etc. !

 

Kol touv !

quelques questions sur l'esclavage d'Egypte

- Lundi 05 mars 2018 à 11h56 vu 380 fois

chalom rav,

 

Pourquoi c'est l'Egypte qui a été choisie pour exécuter le décret divin ?

Lorsqu'on dit dit que 70 âmes sont descendus en Egypte, cela inclut-il les femmes ? merci rav

1- il n'y a rien de plus susceptible de provoquer des changements que la confrontation des contraires. Comme l'Egypte représente dans la torah toujours l'opposé d'Israel, en particulier au niveau de la débauche et de la matérialité, c'est la nation par excellence qui était susceptible de rendre israel esclave mais aussi c'était le meilleur moyen de provoquer la délivrance, puisque l'opposition est totale et violente.

2 - si vous prenez 70 au pied de la lettre (ou du chiffre) il n'y avait presque pas de femme, voir la liste complète dans vaygach. Mais en réalité il est très probable que les tribus aient vu naitre des filles et que celles-ci ne sont pas mentionnées dans les 70 car sont mentionnés que les individus qui font l'objet d'une particularité, comme lévi ou chimon qui étaient particulièrement puissants pour leur âge. Mais elles étaient bien présentes. Il y avait aussi surement des hommes qui n'ont pas été comptés. 70 exprime la globalité des différentes âmes et la liste des noms est partiel. (explication basée sur le Natsiv)

 

kol touv    

bitoul hamets

- Mardi 06 mars 2018 à 10h09 vu 378 fois

chalom rav, pourquoi faire deux bitoul a pessah ? pourquoi faire une difference entre ce que j'ai vu et ce que je n'ai pas vu ? merci rav

Chalom !

 

J'étais sûr d'avoir expliqué cela dans un cours sur le site, mais effectivement je vois que ce n'est pas le cas.
Je ferai un petit cours vidéo Bli Néder d'ici le début de la semaine prochaine dans lequel je répondrai à vos deux excellentes questions !

 

Kol touv !

vente du hamets

- Mardi 06 mars 2018 à 11h14 vu 387 fois

chalom rav, si j'ai vendu mon appartement, et que pdt pesseh, je desire m'y rendre pour chercher quelque chose je pourrais ? dans le cadre d'une colocation, comment la halakha nous considere ? merci rav

Chalom !

 

1- Si c'est juste occasionnel on peut autoirser mais pas de façon fixe. Le Rav Sternbukh recommande dans le contrat de vente du 13 qu'on écrive qu'on se laisse la possibilité d'entrer dans la maison de temps à autres.

 

2- Je ne comprend pas votre question.

Kol touv !

vente du hamets avec une location

- Jeudi 08 mars 2018 à 23h21 vu 355 fois

chalom rav , comment permettre la vente d'un appartement qui est en location dans l'annee ? merci rav

Chalom !

 

Si vous ne vendez que votre 'Hamets la question ne se pose pas.

Si vous vendez tout l'apparement à savoir la vente du 13, là, la question se pose et c'est une excellente question qui a préoccupé plus d'un décisionnaire.

 

Mais en fait il ne s'agit pas réellement d'une vente de tout l'appartement, mais d'une location.

 

Le Choul'han ARoukh ('Hochen Michpat chap. 316 § 1) autorise à un locataire de sous louer cette maison selon certains conditions. Donc la Halakha ne l'empêche pas.

Par contre, si dans le contrat de location il est écrit que le propriétaire empêche au locataire de louer l'appartement à quiconque sans son consentement, ceci devient interdit, or aujourd'hui dans de nombreux contrats de location cet article figure explicitement.

 

C'est pourquoi le Daat Torah (fin du livre § 69) interdit dans un tel cas. 

 

Toutefois l'opinion du Maharchag (Ora'h 'Haïm chap. 56 § 3), ainsi que le Divré Malkiel (tome 4 chap. 22), Chivat Tsion (chap. 10), et que le Batsel Ha'hokhma (tome 6 chap. 35), autoirsent. En effet, lorsque le but de la location est uniquement de se sortir d'un interdit et pas réellement que le non-juif vienne habiter, on imagine que tacitement le propriétaire est nullement dérangé par cela. 

 

Certains préfèrent tout de même demander explicitement le consentement du propriétaire avant de le faire.

 
Béhatsla'ha !

hamets dans divers cas

- Vendredi 16 mars 2018 à 10h30 vu 392 fois

chalom rav,

- y a t-il du hamets dans les paillettes ? car nous voulons en rajouter sur la kehara de pessakh.

- si je loue une voiture mais que personne avant moi a laisser du hamets dans la voiture, c'est un probleme ?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

- y a t-il du hamets dans les paillettes ? car nous voulons en rajouter sur la kehara de pessakh.

 

Vous plaisantez j'espère ! Mais vous avez raison que dans beaucoup d'endroits on ne comprend pas comment l'interdit du 'Hamets fonctionne.

Alors rendez vous Lundi matin sur le site pour un cours sur les rouges à lèvres, dentifrices etc. à Pessa'h.

Si vous êtes pressée en attendant Lundi de décorer votre plateau du Séder, vous pouvez d'ores et déjà le faire et vous comprendrez Lundi matin à la première heure pourquoi il n'y a  strictement aucun problème !

 

- si je loue une voiture mais que personne avant moi a laisser du hamets dans la voiture, c'est un probleme ?

 

Pour répondre à votre question, je dois savoir si votre intention était vraiment d'écrire " personne avant moi " auquel cas je ne comprend pas votre question, ou plutôt " la personne avant moi ". 

 

Béhatsla'ha !

Chabbat Chalom !

Un grand bonjour à votre chère famille !

 

merci rav

verre de kiddouch avec kos plastique integrer

- Dimanche 18 mars 2018 à 01h41 vu 442 fois

chalom rav,

-un verre de kiddouch ou il est integré un verre en plastique devra t-il etre trempe au mikve ? sachant que le verre de kiddouch n'est jamais en contact avec le jus de raison car il ya la prescence du verre en plstisque.

- sachant que le jus de raison est kacher lepessah, devra t-on utiliser un autre verre de kiddouch pour pessah ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

1- Non ce n'est pas la peine de le tremper, à moins que le petit verre en plastique ne peut pas tenir s'il est sans ce siupport auquel cas il faut le tremper sans Brakha.

 

2- Non,  ce n'est pas la peine parce que même si le jus de raisin n'était pas Cacher Lépessa'h, il est toujours servi à frois (j'imagine !) donc il est suffisant de bien le rincer et le nettoyer (Choul'han Aroukh chap. 451).

 

Kol touv !

matsote cassée pour motsi

- Dimanche 25 mars 2018 à 21h51 vu 326 fois

chalom rav,

merci rav,

vous avez tres bien expliquer la problematique des deux matsotes et demie de motsi matsa dans votre cours baroukh hachem.

mais je voulais savoir comment vous determinez qu'une matsa n'est pas apte aux lekhem michné vu qu'elle ne sont pas uniformes et souvent cassées ?

merci rav

Chalom !

 

Deux 'Hallot d'une taille différente sont aptes au Lé'hém Michné dès lors qu'elles sont entières. Il faut effectivement se débrouiller des Matsot entières pour Lé'hémù Michné. 

 

Kol touv !

vendre sa vaiselle

- Dimanche 25 mars 2018 à 21h56 vu 408 fois

chlalom rav,

Vous avez dit que la vente du hamets devra se faire de manière respectable c'est a dire vendre le minimum qui pourrait interesser le goy. mais si je n'ai que le hamets qui se trouve sur les parois de ma vaiselle a vendre, je devrais la vendre ou il me suffit de bien la nettoyer et de ne pas l'utiliser ?

merci rav

Chalom !

 

Méikar hadin vous n'avez pas besoin de vendre le 'Hamets qui se trouve dans les parois ainsi que l'écrit le Michna Béroura.

 

Toutefois le mieux est de procéder à une vente de peur que vous ayez oublié quelque chose de 'Hamets quelque part etc. et le Goy achetant pas que votre "'Hamets" à vous mais aussi celui de plein d'autres personnes (si vous passez par un Rav qui s'occupe de la vente du 'Hamets de beaucoup de personnes), ceci ne le dérange pas que le votre soit insignifiant. 

 

Kol touv !

 

600 mille egyptiens morts dans la plaie des premiers nés

- Dimanche 25 mars 2018 à 22h13 vu 358 fois

chalom rav, jai lu qu'il yavait 600 mille egyptiens qui ont perient durant la plaie des premiers nés. c'est le memenombre que les bnei israel entre 20 et 60 ans hommes qui sont sortis d'egypte, y a t-il une expication a cela ? merci rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question !

 

Le Rav Tsadok Hacohen de Loublin (Pri Tsadik Vayikra- Chabbat Hagadol), rapporte le Midrach que vous rapportez et selon lequel les premiers nés egyptiens au nombre de 600 000 ont tués leur père ainsi qu'il est écrit " Lémaké Mitsraïm Bibkhoréhem ". Il fait remarquer aussi comme vous que le nombre de Bné Israël qui sont sortis d'Egypte etc. était de 600 000. 

 

Il explique que la mort de ces parents tués par leurs enfants a été une expiation " Kofer " pour les Bné Israël et c'est grâce à cela qu'ils ont pu sortir d'Egypte.

Béhatsla'ha et 'Hazak pour cette érudition !

debut des plaies en av

- Dimanche 25 mars 2018 à 22h22 vu 335 fois

Chalom rav,

 

Comment se fait-il que les plaies ont commencé en av ? alors qu'on dit qu'il y avait un mois entre chaque plaie ?

 

Ca a fait 9 si mon compte est bon non ?

 

De plus il y avait un an avant la sortie d'Egypte, que s'est -il passé de Nissan a av ? seulement le fait de ramener Moshe de Midyan en egypte ?

 

merci rav

Chalom,

 

Vous pouvez peut-être me préciser d'où avait-vous tirez ces informations.

 

Du texte biblique il est quasi impossible de se faire une idée, et des 'Hazal il ressort plutôt que les plaies se sont étendues sur une période de douze mois débutée en Iyar.

 

(cf. Edouyot 2/10 , Seder Olam chap. 3) . si vous disposez

d'informations, merci de les poster.

 

Pessa'h Kacher.

paro interdit aux habitants de sortirent tot le matin

- Dimanche 25 mars 2018 à 22h32 vu 322 fois

chalom rav,

si paro interdit aux habitants de sortir tot le matin, pour aller faire ses besoins en cachette, il doit tout de meme etre accompagné de gardes de par son statut. On voit que batya juste pour aller au Nil qui se trouvait au bord du palais etait accompagnée à plus forte raison Paro.

comment expliquer qu'ils ne l'avaient pas demasqué ? merci rav

Chalom !

 

Batya sortait accompagnée parce qu'elle n'avait rien à cacher.
Par contre Paro voulait cacher qu'il était un homme il sortait donc seul au risque de ne pas être gardé.

Je vous donne cette réponse de mon esprit mais elle me semble être d'une limpidité extrême. 

 

Kol touv !

poisson mort dans la plaie du sang

- Dimanche 25 mars 2018 à 22h42 vu 413 fois

chalom rav,

peut on dire que les poissons sont morts dans la plaie du sang a cause de l'augmentation de la temperature du nil alors qu'ils ne sont pas morts lors du deluge ?

merci rav

Chalom !

 

Pourquoi qui vous a dit qu'ils sont morts à cause de la chaleur ?

paro demande aux magiciens de reproduire la plaie des grenouilles

- Dimanche 25 mars 2018 à 23h18 vu 284 fois

chalom rav, comment expliquer que Paro fait appelle à ses magiciens pour essayer de reproduire la plaie des grenouilles alors qu'ils savaient qu'ils ne pourraient pas l'arreter ?

peut on dire que le sentiment d'orgueil de ne pas vouloir reconnaitre la main de D. leur donna la force de continuer et amplifier la souffrance de la plaie ?

merci rav

Chalom !

 

Oui c'est une bonne explication, Bravo !

 

Peut être tout simplement que dans ce sentiment d'orgueil et de volonté etc. ils étaient complètement ivres et incapables même de réfléchir !

 

Kol touv !

jeuner la veille de pessah pour appétit ?

- Lundi 26 mars 2018 à 23h13 vu 414 fois

chalom rav,

si nous ne sommes pas une bekhora pourra t-on jeuner ou manger moins d'un kazait avant pessah pou entrer avec appetit ? merci rav

Chalom !

 

Mais uniquement si vous êtes sûre que cela vous aidera à passer un bon Séder. C'est d'ailleurs une Halakha explicite (choul'han Aroukh chap. 470 § 3) qu'un Isténis c'est à dire un homme au petit appétit, se doit de jeûner la veille de Pessa'h pour manger sa Matsa avec appétit !


Toutefois vous voyez que même les premiers nés on trouve tout types de conseils tels que Siyoum Massékhet pour les dispenser de ce jeûne parce qu'on estime que s'ils entrent au Séder après avoir jeûné ils risquent de ne pas pouvoir bien faire le Séder, boire les 4 coupes etc. etc.

 

Béhatsla'ha !

Papouchado, chocolat et miel ??

- Mardi 27 mars 2018 à 21h43 vu 610 fois

chalom rav, est-ce que la polemique sur les papouchado concerne egalement les gateaux a base de pomme de terre ou coco ?

est-ce que vous pensez qu'il y a un probleme a manger du chocolat pendant pessah ? au sujet du miel, faut-il l'acheter avec une surveillance speciale pessah ?

merci rav

chalom rav, est-ce que la polemique sur les papouchado concerne egalement les gateaux a base de pomme de terre ou coco ?

 

Non pas du tout ! Vous avez du en écoutant le cours comprendre que cela ne concerne que les problèmes de mélange avec de la vraie farine.

Même les gâteaux à base de farine de Matsa ne sont pas problématiques !

 

est-ce que vous pensez qu'il y a un probleme a manger du chocolat pendant pessah ?

 

Aucun problème !

 

au sujet du miel, faut-il l'acheter avec une surveillance speciale pessah ?

 

Il vaut mieux !

 

merci rav

 

Avec plaisir !

 

acapella Omer

- Lundi 09 avril 2018 à 10h14 vu 618 fois

chalom rav, si une personne kiff plus la musique acappella que la musique avec instrument, y aura t-il un probleme pour le omer ?

merci rav

Chalom !

 

Si l'on considère que la Gézara ne concerne que les instruments de musique ce sera autorisé.
Par exemple personnellement je préfère les plats 'Halavi aux plats Bassari, et pourtant pendant la période de Bein Hamétsarim je m'abstient de manger de la viande et je mange du 'Halavi parce que cela est interdit et cela est autorisé.

En ce qui concerne le problème plus sérieux que vous soulevez à savoir est ce complètement permis d'écouter de la musique acappella, cf.

 

http://www.torahacademy.fr/musique-3-semaines

 

Kol touv !

Acheter magasins aux patrons juifs après Pessa'h ?

- Lundi 09 avril 2018 à 10h16 vu 412 fois

Chalom rav,

Je sais qu'il y a un issour d'acheter dans des magasins goy appartenant a des juifs apres pessah.

Mais si on acahete des choses qui ne sont pas hamets comme l'eau, farine... c'est possible ?

Merci rav

Chalom !

 

Eau fruits légumes, farine riz etc. aucun problème !

 

Une personne qui se montrerait plus rigoureuse au sujet de la farine je peux la comprendre !

Kol touv !

eteindre la gaziniere yom tov

- Mardi 22 mai 2018 à 00h06 vu 394 fois

chalom rav, peut -on durant yom tov, ajouter de l'eau dans ma casserole qui se trouve sur le feu de facon a ce qu'elle deborde et eteigne le feu ? une fois le feu eteind, je pourrais de moi meme eteindre le gaz ?

merci rav

Chalom !

 

Certains autorisent mais à condition que vous ayez besoin de cette eau pour vous faire un café ou autre. Par contre si vous avez déjà assez d'eau chaude dans la casserole pour vous faire un café et que vous rajoutez plus d'eau dans un second temps juste pour que cela déborde, c'est un problème !

 

Eteindre le gaz ensuite c'est autorisé. 

 

Kol touv !

femme enceinte pendant kippour

- Jeudi 12 juillet 2018 à 11h56 vu 335 fois

chalom rav, une femme enceinte devra t-elle jeuner yom kippour si elle est dans son 9e mois ? meri rav

Chalom !

 

Oui. Si elle sent que l'accouchement va commencer de façon imminente et qu'elle a donc besoin de force elle mangera et surtout boira à ce moment là !

 

Le seul a avoir autorisé pendant un certain temps de sa vie à ne pas jeûner dans ce cas c'était le Rav Meïr Bransdorfer zatsal prétendant que cela met la mère en danger si elle en venait à accoucher alors qu'elle est faible, mais en pratique on ne tranche pas comme cela dès lors qu'il s'agit d'un immense 'Hiddouch.

 

Kol touv !

datte jaune

- Mardi 04 septembre 2018 à 10h21 vu 470 fois

chalom rav, on peut manger des dattes jaunes le jour de roch hachana ? merci rav

Chalom !

 

Oui pourquoi pas ? 

raccrocher ou reajuster une deco de la soucca pdt hol hamoed

- Mardi 25 septembre 2018 à 22h22 vu 315 fois

chalom rav, pourra t-on raccrocher ou rajuster une deco de la soucca pendant hol hamoed (elle est tombée durant la fete )

merci rav en esperant que vous passez de bonnes fetes !

Chalom !


Oui c'est permis de la rattacher pendant 'Hol Hamoèd mais pas pendant Yom Tov ni Chabbat parce qu'elle est Mouktsé.

S'en servir pour une autre utilisation que pour la Soucca c'est interdit durant tous les jours de fête !

 

Kol touv !

eau d'une machine pdt yom tov

- Mardi 25 septembre 2018 à 22h23 vu 243 fois

chalom rav, peut-on demander a un goy de nous donner de l'eau bouillante si on sait qu'il le prendra d'une machine electrique pendant yom tov ? sachant qu'il peut aussi la faire bouillir sur le feu ( le feu est allumé par un juif )

merci rav

Chalom !

 

Pourquoi ne vous servez pas vous même ?

L'eau de la machine est meilleure ?
Ce Goy sait que vous préférez celui de la machine ?
Vous le voyez au moment où il fait un travail interdit ?

Cette machine fait des choses interdites à Yom Tov ?

 

Kol touv !

Hochaanot pour les femmes ?

- Vendredi 28 septembre 2018 à 09h33 vu 424 fois

chalom rav, lorsque une femme se rend a la choul, devra t-elle lire le texte des hochaanot avec le kaal ? si elle ne se rend pas a la choul devra t-elle les faire en yahid ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Elle peut tout à fait les faire même sans Loulav, et même en Ya'hid, ce sont des prières et éloges adressés à D.

 

Kol touv !

remboursement argent depense pendant hannouka

- Dimanche 02 décembre 2018 à 21h42 vu 321 fois

chalom rav, l'argent depensés pour de nouveaux vetements ou repas ou encore cadeau pour hannouka sont-ils rembourses au meme titre qu'un yom tov ? merci rav

Chalom !

 

Veuillez lire la réponse suivante au sujet de la coutume d'offrir des cadeaux à 'Hannouca.

 

http://www.torahacademy.fr/hanouka_3

 

En ce qui est de votre question, la réponse est que non.

Il ets écrit que l'argent que doit recevoir tout un chacun est fixé à Tichré en dehors de Tichré.

En hébreu en dehors de תשרי

 

C'est à dire les dépenses de 

 

ת : תלמוד תורה

ש: שבת

ר : ראש חודש

י : יום טוב

 

Au sujet de ces 4 choses D. nous rembourse et même si ces dépenses n'étaient pas prévues au début de l'année D. nous donnera la Parnassa en fonction.

Par Roch 'Hodech, les commentateurs font alllusion à ce qu'à l'époque les parents des enfants donnaient au Mélamed (à l'enseignant) une petite bourse pour qu'il puisse vivre. Cette bourse était donnée généralement le jour de Roch 'Hodech. 

 

Donc Hannoucca ne fait pas partie de ces cas.

 

Kol touv !

 

 

oublier al hanissim

- Dimanche 02 décembre 2018 à 21h44 vu 549 fois

chalom rav, si on a oublié alhanissim devra t-on recommencer la hamida ou le birkat hamazon ? y a t-il une difference comme yaale veyavo si c'est chaharit ou arvit ?

merci rav

Chalom !

 

Al Hanissim on ne reprend pas ni si on a oublié dans la Téfila ni si on a oublié dans le Birkat Hamazon. Telle est la conclusion de la Guélara et de la Halakha.

 

Yaalé Véyavo à Roch 'Hodech dans la Amida, le soir dans l'office de Arvit on ne reprend pas tandis que dans celle de Cha'harit et Min'ha on doit refaire la Amida.

Kol touv !

Des crêpes à pessah

- Lundi 08 avril 2019 à 11h58 vu 229 fois

Chalom Rav, J'ai entendu dire que nous pouvons faire des crêpes à pessah tant que nous n'avons aucun contact avec de l'eau ou humidité, même si la préparation prend plus de 18 minutes.

C'est possible ?

Merci bcp rav

Chalom Ouvrakha !

 

C'est vrai selon l'opinion du Choul'han Aroukh et pas vrai selon l'opinion du Rama.

Ce concept ets celui de la Matsa Achira !

Cf. aussi le cours suivant pour avoir tous les détails de cette Halakha.

http://www.torahacademy.co.il/peut-on-manger-la-matsa-achira

 

Et attention, il faut qu'il n'y ait pas la moindre goutte d'eau qui entre en contact !

 

Kol touv !

Vêtement hol hamoed

- Lundi 15 avril 2019 à 21h35 vu 244 fois

Chalom Rav, Pendant hol hamoed, on doit mettre des vêtements de chabat ou de moindre kavod ? Merci Rav

Chalom !

 

Si vous pouvez vous permetter d'avoir des vêtements atttrés à chaque occasion ceux de Hol Hamoed doivent être plus beaux que ceux de Hol et moins beaux que ceux de Chabbat.

Mais souvent on n'a pas les moyens de se permettre de grandes gardes robes et dans ce cas on a l'habitude de porter à Hol Hamoed les vêtements de Chabbet de de Yom Tov !

 

Juste une précaution, il arrive souvent pendant le Chabbat de Hol Hamoed que les gens oubleint de vider leurs poches et qu'ils en viennent soit à porter pendant Chabbat soit à transporter du Mouktsé.

 

Donc si pendant Hol Hamoed on a porté les vêtements de Chabbat et de Yom Tov, n'oublions pas de vérifier nos poches avant l'entrée de la fête ou du Chabbat.

 

Kol touv !

Plusieurs vêtement nouveau = plusieurs cheeheyanou ?

- Lundi 15 avril 2019 à 21h37 vu 153 fois

Chalom Rav, On fait une fois cheeheyanou pour tous les habits qu'on a acheté une seule fois ? Ou Sur chacun ? Merci Rav

Chalom !

 

Sur chacun au moment où vous le portez !

 

A moins que vous les portiez tous au même moment pour la première fois !

 

Béhatsla'ha !

Matsa machine ou matsa main

- Lundi 22 avril 2019 à 09h51 vu 248 fois

Chalom Rav, 

Le soir du seder, on avait préparer les kazait de matsot chmourot Yad dans des petits plastiques et au moment de préparer le plateau, on avait plus que des chmourot machine.

Est-ce quil vaut mieux mettre des chmourot machine entière ou des chmourot Yad coupe ?

Merci bcp rav

Chalom !

 

Il vaut mieux manger des Matsot main même pas entières que machines. Les mains sont faites Léchém Mitsva et c'est impératif pour s'acquitter de la Mitsva les deux premiers soirs à l'étranger et le premier soir en Israël.

 

Vous pouvez poser sur le plateau des machines entières, mais la consommation de la Matsa doit être d'une Matsa main.

 

Kol touv !

Mouille la matsa

- Lundi 22 avril 2019 à 09h52 vu 286 fois

Chalom Rav,

Est ce qu'on a le droit de mouiller la matsa pour en faire une crêpe par exemple ? Merci Rav

Moadim Lésim'ha! 

 

La coutuma la plus répandue est d'autoriser ce qu'on appelle la Matsa Chrouya à savoir de tremper la Matsa dans du liquide et pareil poru la farime de Matsa.

La raison en est que dès lors que la Matsa a été cuite, il n'y a plus de risque qu'elle devienne Hamets.

Certaines communautés l'interdisent en craignat qu'un peu de farine se trouvant dans la Matsa et n'ayant pas été suffisamment cuite en vienne au contact avec l'eau à devenir 'Hamets !

 

Kol touv !

Brosse à dent saignement ??!

- Lundi 22 avril 2019 à 09h55 vu 205 fois

Chalom Rav,

Pour pessah j'ai acheté une nouvelle brosse à dent et je me suis rendu compte pendant la fête, qu'elle m'a fait saigner la gencive, Qu'est ce que je dois faire dans un tel cas sachant qu'il reste deux jours de fête, c'est impossible de pas se laver les dents.

Merci Rav, moadim lessimha !

Chalom !

 

Si c'est du 100 pour cent que vous saignez, c'est interdit ! Dans ce cas là, ne faites qu'un bain de bouche ou autre !

Sinon, on peut autoriser, faites doucement et voilà !

 

Béhatsla'ha !

Yom tov tombe chabat, sehouda chlichit

- Lundi 22 avril 2019 à 09h56 vu 223 fois

Chalom Rav,

Dans le cas où Yom tov tombe chabat, est-ce que l'on doit faire la sehouda chlichit ? Merci Rav

Chalom !

 

Lors des Yom Tov ordinaires il existe une discussion entre nos Maîtres quant à savoir s'il faut faire Séouda Chlichit ou pas. La coutume la plus répandue est que ce n'est pas obligatoire de procéder à la Séouda Chlichit.

 

Mais ce qui est sûr est que si ça tombe un Chabbat vous avez le devoir de procéder à la Séouda Chlichit, comme tout Chabbat.

 

Kol touv et 'Hag Saméa'h ! 

manger avant la havdalla de yom tov ?

- Mercredi 08 mai 2019 à 00h17 vu 160 fois

chalom rav, peut on manger 10 min avant la havdalla de yom tov, ou il faut attendre comme c'est le cas de chabat ? merci rav

Chalom !

 

C'est exactement la même chose !

Depuis la Chkia on ne consomme rien tant qu'on n'a pas fait la Havdala !

Kol touv !

manger deux kazait a pessah

- Mercredi 08 mai 2019 à 00h24 vu 224 fois

chalom rav, pourquoi etre mahmir, et manger deux kazetot a pessah pendant le seder ? merci rav

Chalom !

 

Si vous parlez des 2 Kazaït que l'on mange au moment de Motsi Matsa écoutez dans le cours suivant, où j'explique en gros d'où cela vient cette Houmra !

 

Cf. http://www.torahacademy.co.il/lois-du-seder au moment où j'en arrive à détailler le Motsi Matsa.

 

Il y aurait beaucoup de quoi s'allonger à ce sujet où finalement il n'y a 3 Matsot que devant le chef de maison, est ce que cette Houmra a un sens pour les autres convives ou pas.

 

Bli Neder d'ici Pessa'h prochain on fera une vidéo sur cela pour mieux expliquer ce point précis !

 

Kol touv !

Hiloula d'un Rav le jour de Yom Tov, bougie ?

- Mardi 11 juin 2019 à 23h51 vu 221 fois

Chalom Rav, Si la hiloula d'un Rav tombe un jour de fête, je pourrais allumer une bougie pour lui leilouy nichmato et faire des demandes ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !


Vous posez une excellente question.

 

Le Choul’han Aroukh (chap. 514 § 5) a tranché qu’il est interdit d’allumer le jour de Yom Tov ce qui s’appelle un « Ner Chel Batala » c’est-à-dire une bougie qui n’a aucune utilité pour le jour de Yom Tov.

 

Le Choul’han Aroukh écrit toutefois qu’allumer une bougie à la synagogue n’est pas considéré comme une bougie allumée inutilement. S’il s’agit d’une bougie qui y est allumée la nuit, évidemment ce n’est pas considéré comme inutile puisque cette lumière est nécessaire, mais même s’il s’agit de la journée ceci est autorisé puisqu’il y a une Halakha voulant que c’est un honneur pour le Beth Haknesset d’y allumer des bougies.

 

La question est de savoir si le fait d’allumer une bougie en l’honneur d’un proche parent défunt est considéré comme nécessaire. Certains ont voulu dire que oui, dès lors que c’est une Mitsva de faire des actes pour l’élévation de leur Néchama. D’autre part d’autres décisionnaires ont tranché que ce n’est pas un profit directement lié à Yom Tov.

 

Le conseil des décisionnaires est

 

   1- de s’efforcer d’allumer cette bougie soit avant l’entrée de Yom Tov.

 

   2- Soit de l’allumer dans une synagogue de sorte à ce que ce soit considéré comme une chose nécessaire.

 

   3- soit d’allumer même à la maison mais la nuit de sorte à ce que cette lumière soit nécessaire pour Yom Tov.

 

Toutefois étant donné qu’aujourd’hui dans nos maisons il y a de la lumière électrique ce n’est plus tellement vrai que cette bougie si elle est allumée en soirée est utile. C’est pourquoi le mieux sera d’allumer dans une synagogue de sorte à ce qu’il y ait une utilité même s’il y a là-bas une lumière électrique.

 

Je précise que si aucune de ces choses n’est possible, le ‘Hafets ‘Haïm rapporte aéu nom des décisionnaires tels que le Ktav Sofer etc. qu’il sera toutefois possible d’allumer pendant Yom Tov, même à la maison et même en journée puisque c’est pour l’anniversaire de décès du proche parent et que c’est donc nécessaire.

 

Kol touv et Chabbat Chalom !

Havdalla changer l'ordre ?

- Mardi 11 juin 2019 à 23h52 vu 217 fois

Chalom Rav,

Si dans la havdalla de Chabat a Yom Tov je dis cheeheyanou avant borei méorai Haech c'est grave ? Merci Rav

Chalom !

 

Ce n'est pas l'ordre normal institué par nos Maîtres, mais nous sommes tout de même acquittés !

 

Kol touv !

Pas allumer les bougies de Yom Tov, je peux le lendemain ?

- Dimanche 16 juin 2019 à 14h53 vu 236 fois

Chalom Rav, Si je n'ai pas allumé les bougies le soir de Yom Tov, est-ce que je pourrais les allumer le lendemain ? Je parle pour une femme mariée. Merci Rav

Chalom !

 

Tout d'abord sachyez que dans des configurations comme cette année où Yom Tov tombe juste après Chabbat de nombreuses personnes oublient d'allumer les bougies de Yom Tov. 

 

Le fait d'allumer le lendemain en journée ne résoudra rien dès lors que la Mitsva c'est la nuit puisqu'en journée on n'a pas besoin de lumière.

 

Par contre ce qu'il faut savoir est qu'à Yom Tov lorsqu'on oublie d'allumer les bougies pour de nombreux décisionnaires on n'a pas besoin ensuite d'avoir une amende d'allumer une bougie de plus tous les Chabbat et Yom Tov !

 

Je l'ai expliqué dans le cours suivant :

 

http://www.torahacademy.co.il/les-lois-de-la-fete-de-chqvouot à la 9ème minute environ.

 

Kol touv !

offrir des fleurs ben hametsarim

- Jeudi 25 juillet 2019 à 15h16 vu 230 fois

chalom rav,

peut on offrit en tant que sepharad des fleurs a des achkenaz pendnat ben hametsarim ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Si vous souhaitez offrir des fleurs parce que vous êtes invitée ou quoi, vous pouvez durant toute cette période.

 

Béhatsla'ha !

B√Ęche sur la soucca Yom Tov ?

- Mercredi 25 septembre 2019 à 10h41 vu 393 fois

Chalom Rav, Est-ce que en tant de pluie on pourra mettre une bâche sur la soucca pendant Yom Tov et l'enelever des que la pluie s'arrete ??

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Vous posez une excellente question. 

Je comprend de votre question que la problématique sous entendue est celle de Ohel, à savoir l'interdiction de créer un toit Chabbat. Or, lorsque vous ajoutez une bâche, vous créez d'une certaine façon un autre toit. 

 

La réponse est que si vous posez la bâche sur le toit et qu'il n'y a pas une distance de 1 Téfa'h (environ 8 cm) entre la bâche et le Skakh (toit de la Soucca), il n'y a pas de problème vu que le Skakh est lui même un Ohel, donc vous ne faites qu'ajouter quelque chose sur un Ohel, c'est donc bon (Cf. Piské Téchouvot chap. 626 § 6) etc.

 

Je précise que selon certains décisionnaires il vaut mieux pendant Yom Tov se trouver sous la Soucca avec une bâche que en dehors de la Soucca (cf. Chout Chévét Halévy tome 4 chap. 57).

 

Si ce sujet vous intéresse beaucoup, dites le moi et j'essayerai de l'expliquer un peu plus en détail, parce que je sais que ce point n'est pas connu. 

 

Béhatsla'ha Rabba !!!

Préparation à Roch Hachana

- Mercredi 25 septembre 2019 à 20h11 vu 194 fois

Chalom Rav,

 

J'ai écouté plusieurs cours sur roch Hachana du coup je ne sais comment me conduire :

 

Un cours qui disait que le jour de Roch Hachana c'est un jugement donc nous devons avoir peur parce que c'est le roi des rois et que nous savons que nous ne sommes pas au niveau d'exiger d'etre Inscrit dans le livre de la Vie

 

Un cours qui disait qu'il Ne fallait pas avoir peur simplement faire techouva grace au vidouy, et comprendre que ce jour la si on a vraiment fait techouva et pris sur nous des points qui nous rapprocherons d'hachem alors on a fait la hichtadlout nécessaire plus besoin d'avoir peur, il faut s'en Remettre a Hachem

 

Il faut avoir peur ou pas alors ? Et sa reste Yom Hadin donc forcément quelques soit la techouva qu'on a pu faire, on a peur nan ?

 

On peut venir sereine le jour de Roch Hachana ?

 

C'est une conduite orgueilleuse nan ?

 

Merci Rav

Chalom !

 

Ce jour là, le juif est partagé entre deux sentiments très forts ! D'une part la crainte du jugement, d'autre part, la joie de savoir que c'est D., notre père qui nous aime, qui nous juge.

 

La crainte prouve notre conscience de ce qu'est le jugement, et montre qu'on y croit vraiment à ce jugement. Cette crainte, c'est elle entre autre qui nous a permis de procéder à la Téchouva durant tous ces jours-ci.

 

Une fois noter Hichtadelout de Téchouva faite, nous devons tout en conservant une certaine dimension de crainte, ajouter une seconde dimension, qui est celle de la confiance pure en D. qu'Il nous jugera favorablement, et pour notre bien.
 

C'est difficile à exprimer en mot ce double sentiment, mais je suis sûr que vous arriverez à le ressentir le jour de Roch Hachana !

 

Béhatsla'ha !

Roch Hachana faire techouva ?

- Jeudi 26 septembre 2019 à 09h48 vu 222 fois

Chalom Rav, Pourquoi Roch Hachana fait parti des yamim noraim alors que ce jour là on ne peut pas faire techouva en énumérant notre faute, on peut juste montrer le meilleur de nous meme ? Merci Rav

Chalom !

 

Peut être que vous ne savez pas ce que signifie le mot " Nora " et c''est de cela que provient votre question.

Yamim Noraïm signifie les jours redoutables. Ils sont vraiment redoutables. De D. on dit dans nos prières " Hael Hagadol Hagibor Véhanora ", ce qui signifie qu'il est redoutable. Quand est ce que s'exprime le mieux l'aspect redoutable de D. ? justement le jour où Il nous juge.

J'espère avoir répondu à votre question !

 

Kol touv !

Utiliser une bouteille de jus de raisin ouverte avant pessah

- Dimanche 05 avril 2020 à 14h17 vu 171 fois

Chalom Rav, Est-ce que je pourrais utiliser une bouteille de jus de raisin ouverte avant chabat pour pessah ?

Elle n'a pas été mise en contact avec le hamets.

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Aucun problème !

 

Si vous êtes sûre qu'aucun 'Hamets ne s'est introduit, pas de problème !

 

Même si une petite miette s'était introduite, vous la verriez bien. De plus le principe veut qu'avant Pessa'h le 'Hamets s'annule dans une quantité de 60 fois plus.

 

Donc pas de problème !!!

 

Kol touv !

Yom tov

examen le jour de Souccot

- Vendredi 16 septembre 2016 à 00h12 vu 647 fois

chalom rav, j'ai un cours qui commence 10 min avant la fin de la fete de souccot . est ce que je pourrais me presenter en cour en y allant a pied auquel cas je serai deja sanctionne mon master ?

je serai oblige de passer les rattrapages alors que jaurai pu l'avoir normalement ?

merci rav

Chalom!

 

S'il n'y a aucun autre choix, c'est possible d'autoriser mais à condition que vous ne fassiez rien d'interdit. 

 

Chabbat Chalom!

chabath et yom tov

- Lundi 03 avril 2017 à 09h58 vu 486 fois

chalom rav,

si j'ai commence un programme de sport pour me raffermir mais qui ne provoque aucune transpiration simplement on sent que sa agit sur nos muscles et du coup sa nous rend heureux mais qu'on a plus mal comme au debut, pourrait on continuer de le pratiquer durant les fetes et chabat ?

merci rav

Chalom !

 

C'est autorisé. Cf. aussi http://www.torahacademy.fr/gymnastique-post-accouchement

 

Kol touv !

eteindre la gaziniere yom tov

- Mardi 22 mai 2018 à 00h06 vu 394 fois

chalom rav, peut -on durant yom tov, ajouter de l'eau dans ma casserole qui se trouve sur le feu de facon a ce qu'elle deborde et eteigne le feu ? une fois le feu eteind, je pourrais de moi meme eteindre le gaz ?

merci rav

Chalom !

 

Certains autorisent mais à condition que vous ayez besoin de cette eau pour vous faire un café ou autre. Par contre si vous avez déjà assez d'eau chaude dans la casserole pour vous faire un café et que vous rajoutez plus d'eau dans un second temps juste pour que cela déborde, c'est un problème !

 

Eteindre le gaz ensuite c'est autorisé. 

 

Kol touv !

Yom tov tombe chabat, sehouda chlichit

- Lundi 22 avril 2019 à 09h56 vu 223 fois

Chalom Rav,

Dans le cas où Yom tov tombe chabat, est-ce que l'on doit faire la sehouda chlichit ? Merci Rav

Chalom !

 

Lors des Yom Tov ordinaires il existe une discussion entre nos Maîtres quant à savoir s'il faut faire Séouda Chlichit ou pas. La coutume la plus répandue est que ce n'est pas obligatoire de procéder à la Séouda Chlichit.

 

Mais ce qui est sûr est que si ça tombe un Chabbat vous avez le devoir de procéder à la Séouda Chlichit, comme tout Chabbat.

 

Kol touv et 'Hag Saméa'h ! 

Hiloula d'un Rav le jour de Yom Tov, bougie ?

- Mardi 11 juin 2019 à 23h51 vu 221 fois

Chalom Rav, Si la hiloula d'un Rav tombe un jour de fête, je pourrais allumer une bougie pour lui leilouy nichmato et faire des demandes ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !


Vous posez une excellente question.

 

Le Choul’han Aroukh (chap. 514 § 5) a tranché qu’il est interdit d’allumer le jour de Yom Tov ce qui s’appelle un « Ner Chel Batala » c’est-à-dire une bougie qui n’a aucune utilité pour le jour de Yom Tov.

 

Le Choul’han Aroukh écrit toutefois qu’allumer une bougie à la synagogue n’est pas considéré comme une bougie allumée inutilement. S’il s’agit d’une bougie qui y est allumée la nuit, évidemment ce n’est pas considéré comme inutile puisque cette lumière est nécessaire, mais même s’il s’agit de la journée ceci est autorisé puisqu’il y a une Halakha voulant que c’est un honneur pour le Beth Haknesset d’y allumer des bougies.

 

La question est de savoir si le fait d’allumer une bougie en l’honneur d’un proche parent défunt est considéré comme nécessaire. Certains ont voulu dire que oui, dès lors que c’est une Mitsva de faire des actes pour l’élévation de leur Néchama. D’autre part d’autres décisionnaires ont tranché que ce n’est pas un profit directement lié à Yom Tov.

 

Le conseil des décisionnaires est

 

   1- de s’efforcer d’allumer cette bougie soit avant l’entrée de Yom Tov.

 

   2- Soit de l’allumer dans une synagogue de sorte à ce que ce soit considéré comme une chose nécessaire.

 

   3- soit d’allumer même à la maison mais la nuit de sorte à ce que cette lumière soit nécessaire pour Yom Tov.

 

Toutefois étant donné qu’aujourd’hui dans nos maisons il y a de la lumière électrique ce n’est plus tellement vrai que cette bougie si elle est allumée en soirée est utile. C’est pourquoi le mieux sera d’allumer dans une synagogue de sorte à ce qu’il y ait une utilité même s’il y a là-bas une lumière électrique.

 

Je précise que si aucune de ces choses n’est possible, le ‘Hafets ‘Haïm rapporte aéu nom des décisionnaires tels que le Ktav Sofer etc. qu’il sera toutefois possible d’allumer pendant Yom Tov, même à la maison et même en journée puisque c’est pour l’anniversaire de décès du proche parent et que c’est donc nécessaire.

 

Kol touv et Chabbat Chalom !

Havdalla changer l'ordre ?

- Mardi 11 juin 2019 à 23h52 vu 217 fois

Chalom Rav,

Si dans la havdalla de Chabat a Yom Tov je dis cheeheyanou avant borei méorai Haech c'est grave ? Merci Rav

Chalom !

 

Ce n'est pas l'ordre normal institué par nos Maîtres, mais nous sommes tout de même acquittés !

 

Kol touv !

Roch Hachana

pomme de roch hachana

- Dimanche 25 septembre 2016 à 23h46 vu 716 fois

chalom rav, comment se fait il que lors du seder de roch hachana nous faisons la berakha sur la pomme et pas une poire ? merci rav

Chalom!

 

De nombreuses explications ont été données l'une d'entre elles est que l'assemblée d'Israël a été comparée à la pomme.

Cf aussi: http://www.torahacademy.fr/pourquoi-on-trempe-la-pomme-dans-le-miel


Béhatslah'a!

Roch Hachana faire techouva ?

- Jeudi 26 septembre 2019 à 09h48 vu 222 fois

Chalom Rav, Pourquoi Roch Hachana fait parti des yamim noraim alors que ce jour là on ne peut pas faire techouva en énumérant notre faute, on peut juste montrer le meilleur de nous meme ? Merci Rav

Chalom !

 

Peut être que vous ne savez pas ce que signifie le mot " Nora " et c''est de cela que provient votre question.

Yamim Noraïm signifie les jours redoutables. Ils sont vraiment redoutables. De D. on dit dans nos prières " Hael Hagadol Hagibor Véhanora ", ce qui signifie qu'il est redoutable. Quand est ce que s'exprime le mieux l'aspect redoutable de D. ? justement le jour où Il nous juge.

J'espère avoir répondu à votre question !

 

Kol touv !

Yom Kippour

femme enceinte pendant kippour

- Jeudi 12 juillet 2018 à 11h56 vu 335 fois

chalom rav, une femme enceinte devra t-elle jeuner yom kippour si elle est dans son 9e mois ? meri rav

Chalom !

 

Oui. Si elle sent que l'accouchement va commencer de façon imminente et qu'elle a donc besoin de force elle mangera et surtout boira à ce moment là !

 

Le seul a avoir autorisé pendant un certain temps de sa vie à ne pas jeûner dans ce cas c'était le Rav Meïr Bransdorfer zatsal prétendant que cela met la mère en danger si elle en venait à accoucher alors qu'elle est faible, mais en pratique on ne tranche pas comme cela dès lors qu'il s'agit d'un immense 'Hiddouch.

 

Kol touv !

Soukkot

examen le jour de Souccot

- Vendredi 16 septembre 2016 à 00h12 vu 647 fois

chalom rav, j'ai un cours qui commence 10 min avant la fin de la fete de souccot . est ce que je pourrais me presenter en cour en y allant a pied auquel cas je serai deja sanctionne mon master ?

je serai oblige de passer les rattrapages alors que jaurai pu l'avoir normalement ?

merci rav

Chalom!

 

S'il n'y a aucun autre choix, c'est possible d'autoriser mais à condition que vous ne fassiez rien d'interdit. 

 

Chabbat Chalom!

veillée de ochana raba pour femmes

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h02 vu 675 fois

bonsoir rav, les femmes aimeraient organiser la veillee a la choul cette annee baroukh hachem.

elles voulaient savoir si elle pouvait commencer la veillee avant la chekya ?

et aussi ce qu'elles peuvent faire comme programme ?

elles ont proposer de faire des tehilims mekhoulak suivi d'un cours et d'une hafrachat halla bli neder.

pensez vous que ceci est une bonne idée ?

merci rav

Chalom !

 

1- Oui bien sûr plus elles commencent tôt, mieux c'est. Si elles veulent commencer deux heures avant, encore mieux, l'essentiel étant de continuer dans la nuit de Hochaana Rabba.

 

2- Oui c'est une bonne idée. La Hafrachat 'Halla je ne sais pas ce qu'elle fait là, si le but ets d'étudier la Torah. Mais si vous pensez que cela fera venir plus de monde, c'est une excellente idée. Choisissez un cours qui plaira aux femmes et qui les renforcera au maximum.

Kol touv et 'Hag Saméa'h !

raccrocher ou reajuster une deco de la soucca pdt hol hamoed

- Mardi 25 septembre 2018 à 22h22 vu 315 fois

chalom rav, pourra t-on raccrocher ou rajuster une deco de la soucca pendant hol hamoed (elle est tombée durant la fete )

merci rav en esperant que vous passez de bonnes fetes !

Chalom !


Oui c'est permis de la rattacher pendant 'Hol Hamoèd mais pas pendant Yom Tov ni Chabbat parce qu'elle est Mouktsé.

S'en servir pour une autre utilisation que pour la Soucca c'est interdit durant tous les jours de fête !

 

Kol touv !

B√Ęche sur la soucca Yom Tov ?

- Mercredi 25 septembre 2019 à 10h41 vu 393 fois

Chalom Rav, Est-ce que en tant de pluie on pourra mettre une bâche sur la soucca pendant Yom Tov et l'enelever des que la pluie s'arrete ??

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Vous posez une excellente question. 

Je comprend de votre question que la problématique sous entendue est celle de Ohel, à savoir l'interdiction de créer un toit Chabbat. Or, lorsque vous ajoutez une bâche, vous créez d'une certaine façon un autre toit. 

 

La réponse est que si vous posez la bâche sur le toit et qu'il n'y a pas une distance de 1 Téfa'h (environ 8 cm) entre la bâche et le Skakh (toit de la Soucca), il n'y a pas de problème vu que le Skakh est lui même un Ohel, donc vous ne faites qu'ajouter quelque chose sur un Ohel, c'est donc bon (Cf. Piské Téchouvot chap. 626 § 6) etc.

 

Je précise que selon certains décisionnaires il vaut mieux pendant Yom Tov se trouver sous la Soucca avec une bâche que en dehors de la Soucca (cf. Chout Chévét Halévy tome 4 chap. 57).

 

Si ce sujet vous intéresse beaucoup, dites le moi et j'essayerai de l'expliquer un peu plus en détail, parce que je sais que ce point n'est pas connu. 

 

Béhatsla'ha Rabba !!!

Pessah'

Produits cos√Ļ√©tiques √† pessah

- Dimanche 26 mars 2017 à 18h23 vu 523 fois

chalom rav, en ce qui concerne le hamets, le maquillage les deodorants et tout ce qui s'en suit sont - ils hamets ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Concernant le dentifrice, la majorité des décisionnaires, aussi bien séfarades (par exemple le Or Letsion, tome 3 chap.8 § 6) qu'ashkénazes (Choute Chole Ouméchiv, tome 2 chap.148, Chout Kné Bossem, tome 1 chap.25)  sont d'avis qu'il n'est pas nécessaire qu'il comporte de hèkhcher, et ce bien qu'il s'agisse d'un produit mis en bouche et susceptible même d'être avalé. Ils fondent cette autorisation sur l'enseignement suivant du Téroumat Hadéchen (l'une des sources du Choulh'an Aroukh) (tome 1 § 129): "Le scribe est autorisé (pendant Pessa'h) à utiliser, pour écrire, de l'encre comprenant de l'alcool d'orge ('hamets) dans sa composition….car le geste de porter sa plume (trempée d'encre) à la bouche (comme les scribes ont l'habitude de le faire) ne signifie pas qu'il accorde à cette encre le statut d'aliment". Il ressort de cet enseignement que l'on est autorisé à mettre en bouche tout 'hamets dont "même un chien ne voudrait pas" à la condition que ce geste ne soit pas l'expression de la volonté d'en faire un aliment. Le dentifrice remplissant ces deux conditions, il est permis de l'utiliser même s'il ne comporte pas de hèkhcher garantissant qu'il ne contient rien de 'Hamets. Si vous pouvez vous en procurer un qui soit Cacher Lépessa'h de sorte à être conforme avec tous les décisionnaires ce sera recommandable. 

 

Concernant le rouge à lèvres et le savon, il existe une différence d'appréciation entre les décisionnaires séfarades et ashkénazes. Tandis que les premiers étendent ce qui a été dit au sujet du dentifrice à tous les cosmétiques (savons, crèmes de peau, rouges à lèvres), les seconds se montrent pour leur part plus rigoureux. Ils estiment en effet que l'onction et l'absorption d'un produit par la peau pouvant être assimilée à l'absorption d'un liquide par la bouche, il convient d'éviter de les utiliser s'ils ne sont pas certifiés Cacher LePéssa'h.

 

Kol touv !

pessakh

- Samedi 01 avril 2017 à 23h02 vu 510 fois

chalom rav,

-si on ouvre des bouteilles ou des conserves avant pessakh est ce que elle devienne hamets des l'entree de pessakh ?

-les matsots de l'annee passee sont elle hamets ?

-si on ne sait pas ou bruler notre hamets peut on le jetter dans les toilettes?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

-si on ouvre des bouteilles ou des conserves avant pessakh est ce que elle devienne hamets des l'entree de pessakh ?

 

Non, simplement si vous comptez vous en servir pendant Pessa'h, ceci n'est possible que si vous ne les avez pas amené à table alors qu'il y avait du 'Hamets ou que vous ayez été très très attentive à ce qu'elles restent intactes. 

 

-les matsots de l'annee passee sont elle hamets ?

 

Non, pas du tout ! Vérifiez juste qu'il n'y ait pas de bestioles qui s'y soient introduites. 

 

-si on ne sait pas ou bruler notre hamets peut on le jetter dans les toilettes?
 

Oui de la façon la plus respectueuse possible. 

 

merci rav

 

Kol touv !

quelques questions sur l'esclavage d'Egypte

- Lundi 05 mars 2018 à 11h56 vu 380 fois

chalom rav,

 

Pourquoi c'est l'Egypte qui a été choisie pour exécuter le décret divin ?

Lorsqu'on dit dit que 70 âmes sont descendus en Egypte, cela inclut-il les femmes ? merci rav

1- il n'y a rien de plus susceptible de provoquer des changements que la confrontation des contraires. Comme l'Egypte représente dans la torah toujours l'opposé d'Israel, en particulier au niveau de la débauche et de la matérialité, c'est la nation par excellence qui était susceptible de rendre israel esclave mais aussi c'était le meilleur moyen de provoquer la délivrance, puisque l'opposition est totale et violente.

2 - si vous prenez 70 au pied de la lettre (ou du chiffre) il n'y avait presque pas de femme, voir la liste complète dans vaygach. Mais en réalité il est très probable que les tribus aient vu naitre des filles et que celles-ci ne sont pas mentionnées dans les 70 car sont mentionnés que les individus qui font l'objet d'une particularité, comme lévi ou chimon qui étaient particulièrement puissants pour leur âge. Mais elles étaient bien présentes. Il y avait aussi surement des hommes qui n'ont pas été comptés. 70 exprime la globalité des différentes âmes et la liste des noms est partiel. (explication basée sur le Natsiv)

 

kol touv    

bitoul hamets

- Mardi 06 mars 2018 à 10h09 vu 378 fois

chalom rav, pourquoi faire deux bitoul a pessah ? pourquoi faire une difference entre ce que j'ai vu et ce que je n'ai pas vu ? merci rav

Chalom !

 

J'étais sûr d'avoir expliqué cela dans un cours sur le site, mais effectivement je vois que ce n'est pas le cas.
Je ferai un petit cours vidéo Bli Néder d'ici le début de la semaine prochaine dans lequel je répondrai à vos deux excellentes questions !

 

Kol touv !

vente du hamets avec une location

- Jeudi 08 mars 2018 à 23h21 vu 355 fois

chalom rav , comment permettre la vente d'un appartement qui est en location dans l'annee ? merci rav

Chalom !

 

Si vous ne vendez que votre 'Hamets la question ne se pose pas.

Si vous vendez tout l'apparement à savoir la vente du 13, là, la question se pose et c'est une excellente question qui a préoccupé plus d'un décisionnaire.

 

Mais en fait il ne s'agit pas réellement d'une vente de tout l'appartement, mais d'une location.

 

Le Choul'han ARoukh ('Hochen Michpat chap. 316 § 1) autorise à un locataire de sous louer cette maison selon certains conditions. Donc la Halakha ne l'empêche pas.

Par contre, si dans le contrat de location il est écrit que le propriétaire empêche au locataire de louer l'appartement à quiconque sans son consentement, ceci devient interdit, or aujourd'hui dans de nombreux contrats de location cet article figure explicitement.

 

C'est pourquoi le Daat Torah (fin du livre § 69) interdit dans un tel cas. 

 

Toutefois l'opinion du Maharchag (Ora'h 'Haïm chap. 56 § 3), ainsi que le Divré Malkiel (tome 4 chap. 22), Chivat Tsion (chap. 10), et que le Batsel Ha'hokhma (tome 6 chap. 35), autoirsent. En effet, lorsque le but de la location est uniquement de se sortir d'un interdit et pas réellement que le non-juif vienne habiter, on imagine que tacitement le propriétaire est nullement dérangé par cela. 

 

Certains préfèrent tout de même demander explicitement le consentement du propriétaire avant de le faire.

 
Béhatsla'ha !

hamets dans divers cas

- Vendredi 16 mars 2018 à 10h30 vu 392 fois

chalom rav,

- y a t-il du hamets dans les paillettes ? car nous voulons en rajouter sur la kehara de pessakh.

- si je loue une voiture mais que personne avant moi a laisser du hamets dans la voiture, c'est un probleme ?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

- y a t-il du hamets dans les paillettes ? car nous voulons en rajouter sur la kehara de pessakh.

 

Vous plaisantez j'espère ! Mais vous avez raison que dans beaucoup d'endroits on ne comprend pas comment l'interdit du 'Hamets fonctionne.

Alors rendez vous Lundi matin sur le site pour un cours sur les rouges à lèvres, dentifrices etc. à Pessa'h.

Si vous êtes pressée en attendant Lundi de décorer votre plateau du Séder, vous pouvez d'ores et déjà le faire et vous comprendrez Lundi matin à la première heure pourquoi il n'y a  strictement aucun problème !

 

- si je loue une voiture mais que personne avant moi a laisser du hamets dans la voiture, c'est un probleme ?

 

Pour répondre à votre question, je dois savoir si votre intention était vraiment d'écrire " personne avant moi " auquel cas je ne comprend pas votre question, ou plutôt " la personne avant moi ". 

 

Béhatsla'ha !

Chabbat Chalom !

Un grand bonjour à votre chère famille !

 

merci rav

verre de kiddouch avec kos plastique integrer

- Dimanche 18 mars 2018 à 01h41 vu 442 fois

chalom rav,

-un verre de kiddouch ou il est integré un verre en plastique devra t-il etre trempe au mikve ? sachant que le verre de kiddouch n'est jamais en contact avec le jus de raison car il ya la prescence du verre en plstisque.

- sachant que le jus de raison est kacher lepessah, devra t-on utiliser un autre verre de kiddouch pour pessah ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

1- Non ce n'est pas la peine de le tremper, à moins que le petit verre en plastique ne peut pas tenir s'il est sans ce siupport auquel cas il faut le tremper sans Brakha.

 

2- Non,  ce n'est pas la peine parce que même si le jus de raisin n'était pas Cacher Lépessa'h, il est toujours servi à frois (j'imagine !) donc il est suffisant de bien le rincer et le nettoyer (Choul'han Aroukh chap. 451).

 

Kol touv !

matsote cassée pour motsi

- Dimanche 25 mars 2018 à 21h51 vu 326 fois

chalom rav,

merci rav,

vous avez tres bien expliquer la problematique des deux matsotes et demie de motsi matsa dans votre cours baroukh hachem.

mais je voulais savoir comment vous determinez qu'une matsa n'est pas apte aux lekhem michné vu qu'elle ne sont pas uniformes et souvent cassées ?

merci rav

Chalom !

 

Deux 'Hallot d'une taille différente sont aptes au Lé'hém Michné dès lors qu'elles sont entières. Il faut effectivement se débrouiller des Matsot entières pour Lé'hémù Michné. 

 

Kol touv !

vendre sa vaiselle

- Dimanche 25 mars 2018 à 21h56 vu 408 fois

chlalom rav,

Vous avez dit que la vente du hamets devra se faire de manière respectable c'est a dire vendre le minimum qui pourrait interesser le goy. mais si je n'ai que le hamets qui se trouve sur les parois de ma vaiselle a vendre, je devrais la vendre ou il me suffit de bien la nettoyer et de ne pas l'utiliser ?

merci rav

Chalom !

 

Méikar hadin vous n'avez pas besoin de vendre le 'Hamets qui se trouve dans les parois ainsi que l'écrit le Michna Béroura.

 

Toutefois le mieux est de procéder à une vente de peur que vous ayez oublié quelque chose de 'Hamets quelque part etc. et le Goy achetant pas que votre "'Hamets" à vous mais aussi celui de plein d'autres personnes (si vous passez par un Rav qui s'occupe de la vente du 'Hamets de beaucoup de personnes), ceci ne le dérange pas que le votre soit insignifiant. 

 

Kol touv !

 

600 mille egyptiens morts dans la plaie des premiers nés

- Dimanche 25 mars 2018 à 22h13 vu 358 fois

chalom rav, jai lu qu'il yavait 600 mille egyptiens qui ont perient durant la plaie des premiers nés. c'est le memenombre que les bnei israel entre 20 et 60 ans hommes qui sont sortis d'egypte, y a t-il une expication a cela ? merci rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question !

 

Le Rav Tsadok Hacohen de Loublin (Pri Tsadik Vayikra- Chabbat Hagadol), rapporte le Midrach que vous rapportez et selon lequel les premiers nés egyptiens au nombre de 600 000 ont tués leur père ainsi qu'il est écrit " Lémaké Mitsraïm Bibkhoréhem ". Il fait remarquer aussi comme vous que le nombre de Bné Israël qui sont sortis d'Egypte etc. était de 600 000. 

 

Il explique que la mort de ces parents tués par leurs enfants a été une expiation " Kofer " pour les Bné Israël et c'est grâce à cela qu'ils ont pu sortir d'Egypte.

Béhatsla'ha et 'Hazak pour cette érudition !

paro interdit aux habitants de sortirent tot le matin

- Dimanche 25 mars 2018 à 22h32 vu 322 fois

chalom rav,

si paro interdit aux habitants de sortir tot le matin, pour aller faire ses besoins en cachette, il doit tout de meme etre accompagné de gardes de par son statut. On voit que batya juste pour aller au Nil qui se trouvait au bord du palais etait accompagnée à plus forte raison Paro.

comment expliquer qu'ils ne l'avaient pas demasqué ? merci rav

Chalom !

 

Batya sortait accompagnée parce qu'elle n'avait rien à cacher.
Par contre Paro voulait cacher qu'il était un homme il sortait donc seul au risque de ne pas être gardé.

Je vous donne cette réponse de mon esprit mais elle me semble être d'une limpidité extrême. 

 

Kol touv !

poisson mort dans la plaie du sang

- Dimanche 25 mars 2018 à 22h42 vu 413 fois

chalom rav,

peut on dire que les poissons sont morts dans la plaie du sang a cause de l'augmentation de la temperature du nil alors qu'ils ne sont pas morts lors du deluge ?

merci rav

Chalom !

 

Pourquoi qui vous a dit qu'ils sont morts à cause de la chaleur ?

paro demande aux magiciens de reproduire la plaie des grenouilles

- Dimanche 25 mars 2018 à 23h18 vu 284 fois

chalom rav, comment expliquer que Paro fait appelle à ses magiciens pour essayer de reproduire la plaie des grenouilles alors qu'ils savaient qu'ils ne pourraient pas l'arreter ?

peut on dire que le sentiment d'orgueil de ne pas vouloir reconnaitre la main de D. leur donna la force de continuer et amplifier la souffrance de la plaie ?

merci rav

Chalom !

 

Oui c'est une bonne explication, Bravo !

 

Peut être tout simplement que dans ce sentiment d'orgueil et de volonté etc. ils étaient complètement ivres et incapables même de réfléchir !

 

Kol touv !

(Réponse) Debut des plaies en av

- Lundi 26 mars 2018 à 21h17 vu 159 fois

Chalom rav,

 

Mais si c'est sur 12 mois et qu'elles sont au nombre de 10, donc pendant 2 mois rien ne s'est passé ?

 

merci rav

Chalom,

 

En regardant de plus près les commentaires et les Midrachims, je me suis rendu compte que vous aviez tout à fait raison, et qu'il est tout à fait probable que les plaies aient débuté en Av. Ceci, en maintenant ce que j'ai dit précédemment, à savoir que selon le Seder Olam il est probable que les plaies aient débutés en Iyar. Mais tous ne sont pas de cet avis.

 

Nous savons, comme l'enseigne Rabbi Akiva dans Edouyot (2) , que le jugement des Egyptiens dura 12 mois. Mais est-ce que le début du jugement correspond au début des plaies ? Ce n'est pas clair.

 

Il y a discussion dans le Midrach Rabba pour savoir si l'avertissement durait plus longtemps que la plaie mais tous semblent  admettre qu'au total chaque plaie avec son avertissement durait un mois.  

 

Il est très difficile d'établir une chronologie précise des évènements car quasiment aucun des midrachim ou des commentateurs ne donnent l'ensemble des informations nécessaires pour se faire une idée précise, hormis semble t-il , Rabénou Bé'hayé.  

 

Etablir et donner l'ensemble des opinions serait fastidieux, néanmoins voici quelques notes générales :

 

 - Selon Rabénou Béh'ayé chaque plaie dure une semaine, tout comme la première, le sang. (idem pour Rachi). Il faut ajouter pour chaque plaie trois semaines d'avertissement. Selon cela, vous avez raison, les plaies ont débuté en Av. Mais- pour répondre à votre question- il faut préciser que la plaie des premiers nés n'a pas duré une semaine mais quelques instants et qu'elle n'a pas fait l'objet d'avertissement. Autre élément: comme Moché est n'apparu au Pharaon que fin Nissan ou début Iyar, il faut dire, comme les Sages, que Moché s'est fait discret pendant trois mois jusqu'à Av. Comme le cerf, qui disparaît et réapparait.

 

- Cf. Ramban (10/4) selon lequel les grêles sont tombées en Adar , ce qui ramène à trois le nombre de plaies tombées en Nissan, c'est un peu étrange.

 

- Cf également le 'Hatam Sofer pour qui les Makot n'ont pas débuté avant Tichri (!). Il est possible qu'il se base sur un texte qui dit que les Makot ont débuté avec la fin de l'esclavage, qui a eu lieu en Tichri.

 

- Selon Even Ezra, chaque palie avait sa propre durée et il ne faut pas faire une généralité de la plaie du sang.

 

- Selon certains, une plaie pouvait durer plus d'un mois. (Tiferet Israel).

 

Pour conclure, il y a discussion quant au mois durant lequel les plaies ont débuté. Et il n'y a pas consensus sur le fait que chaque plaie ait duré un mois. Ceci, dit, votre propos peut s'inscrire dans la chita de Rabénou Bé'hayé et peut être Rachi. 

 

Pessa'h Kacher.   

jeuner la veille de pessah pour appétit ?

- Lundi 26 mars 2018 à 23h13 vu 414 fois

chalom rav,

si nous ne sommes pas une bekhora pourra t-on jeuner ou manger moins d'un kazait avant pessah pou entrer avec appetit ? merci rav

Chalom !

 

Mais uniquement si vous êtes sûre que cela vous aidera à passer un bon Séder. C'est d'ailleurs une Halakha explicite (choul'han Aroukh chap. 470 § 3) qu'un Isténis c'est à dire un homme au petit appétit, se doit de jeûner la veille de Pessa'h pour manger sa Matsa avec appétit !


Toutefois vous voyez que même les premiers nés on trouve tout types de conseils tels que Siyoum Massékhet pour les dispenser de ce jeûne parce qu'on estime que s'ils entrent au Séder après avoir jeûné ils risquent de ne pas pouvoir bien faire le Séder, boire les 4 coupes etc. etc.

 

Béhatsla'ha !

Acheter magasins aux patrons juifs après Pessa'h ?

- Lundi 09 avril 2018 à 10h16 vu 412 fois

Chalom rav,

Je sais qu'il y a un issour d'acheter dans des magasins goy appartenant a des juifs apres pessah.

Mais si on acahete des choses qui ne sont pas hamets comme l'eau, farine... c'est possible ?

Merci rav

Chalom !

 

Eau fruits légumes, farine riz etc. aucun problème !

 

Une personne qui se montrerait plus rigoureuse au sujet de la farine je peux la comprendre !

Kol touv !

Des crêpes à pessah

- Lundi 08 avril 2019 à 11h58 vu 229 fois

Chalom Rav, J'ai entendu dire que nous pouvons faire des crêpes à pessah tant que nous n'avons aucun contact avec de l'eau ou humidité, même si la préparation prend plus de 18 minutes.

C'est possible ?

Merci bcp rav

Chalom Ouvrakha !

 

C'est vrai selon l'opinion du Choul'han Aroukh et pas vrai selon l'opinion du Rama.

Ce concept ets celui de la Matsa Achira !

Cf. aussi le cours suivant pour avoir tous les détails de cette Halakha.

http://www.torahacademy.co.il/peut-on-manger-la-matsa-achira

 

Et attention, il faut qu'il n'y ait pas la moindre goutte d'eau qui entre en contact !

 

Kol touv !

Matsa machine ou matsa main

- Lundi 22 avril 2019 à 09h51 vu 248 fois

Chalom Rav, 

Le soir du seder, on avait préparer les kazait de matsot chmourot Yad dans des petits plastiques et au moment de préparer le plateau, on avait plus que des chmourot machine.

Est-ce quil vaut mieux mettre des chmourot machine entière ou des chmourot Yad coupe ?

Merci bcp rav

Chalom !

 

Il vaut mieux manger des Matsot main même pas entières que machines. Les mains sont faites Léchém Mitsva et c'est impératif pour s'acquitter de la Mitsva les deux premiers soirs à l'étranger et le premier soir en Israël.

 

Vous pouvez poser sur le plateau des machines entières, mais la consommation de la Matsa doit être d'une Matsa main.

 

Kol touv !

Brosse à dent saignement ??!

- Lundi 22 avril 2019 à 09h55 vu 205 fois

Chalom Rav,

Pour pessah j'ai acheté une nouvelle brosse à dent et je me suis rendu compte pendant la fête, qu'elle m'a fait saigner la gencive, Qu'est ce que je dois faire dans un tel cas sachant qu'il reste deux jours de fête, c'est impossible de pas se laver les dents.

Merci Rav, moadim lessimha !

Chalom !

 

Si c'est du 100 pour cent que vous saignez, c'est interdit ! Dans ce cas là, ne faites qu'un bain de bouche ou autre !

Sinon, on peut autoriser, faites doucement et voilà !

 

Béhatsla'ha !

manger deux kazait a pessah

- Mercredi 08 mai 2019 à 00h24 vu 224 fois

chalom rav, pourquoi etre mahmir, et manger deux kazetot a pessah pendant le seder ? merci rav

Chalom !

 

Si vous parlez des 2 Kazaït que l'on mange au moment de Motsi Matsa écoutez dans le cours suivant, où j'explique en gros d'où cela vient cette Houmra !

 

Cf. http://www.torahacademy.co.il/lois-du-seder au moment où j'en arrive à détailler le Motsi Matsa.

 

Il y aurait beaucoup de quoi s'allonger à ce sujet où finalement il n'y a 3 Matsot que devant le chef de maison, est ce que cette Houmra a un sens pour les autres convives ou pas.

 

Bli Neder d'ici Pessa'h prochain on fera une vidéo sur cela pour mieux expliquer ce point précis !

 

Kol touv !

Utiliser une bouteille de jus de raisin ouverte avant pessah

- Dimanche 05 avril 2020 à 14h17 vu 171 fois

Chalom Rav, Est-ce que je pourrais utiliser une bouteille de jus de raisin ouverte avant chabat pour pessah ?

Elle n'a pas été mise en contact avec le hamets.

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Aucun problème !

 

Si vous êtes sûre qu'aucun 'Hamets ne s'est introduit, pas de problème !

 

Même si une petite miette s'était introduite, vous la verriez bien. De plus le principe veut qu'avant Pessa'h le 'Hamets s'annule dans une quantité de 60 fois plus.

 

Donc pas de problème !!!

 

Kol touv !

Chavouot

Pas allumer les bougies de Yom Tov, je peux le lendemain ?

- Dimanche 16 juin 2019 à 14h53 vu 236 fois

Chalom Rav, Si je n'ai pas allumé les bougies le soir de Yom Tov, est-ce que je pourrais les allumer le lendemain ? Je parle pour une femme mariée. Merci Rav

Chalom !

 

Tout d'abord sachyez que dans des configurations comme cette année où Yom Tov tombe juste après Chabbat de nombreuses personnes oublient d'allumer les bougies de Yom Tov. 

 

Le fait d'allumer le lendemain en journée ne résoudra rien dès lors que la Mitsva c'est la nuit puisqu'en journée on n'a pas besoin de lumière.

 

Par contre ce qu'il faut savoir est qu'à Yom Tov lorsqu'on oublie d'allumer les bougies pour de nombreux décisionnaires on n'a pas besoin ensuite d'avoir une amende d'allumer une bougie de plus tous les Chabbat et Yom Tov !

 

Je l'ai expliqué dans le cours suivant :

 

http://www.torahacademy.co.il/les-lois-de-la-fete-de-chqvouot à la 9ème minute environ.

 

Kol touv !

Hannouka

cadeau a hannouka

- Lundi 27 novembre 2017 à 15h19 vu 485 fois

chalom rav, est-ce une coutume qui puisse son origine dans l'histoire que d'offrir des cadeaux aux enfants ou donner de l'argent

? je trouve que ca fait un peu comme les goyims pour noel.

merci rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question !

 

Voici la réponse : http://www.torahacademy.fr/hanouka_3

 

Kol touv !

Amen a hannouya public

- Dimanche 17 décembre 2017 à 00h56 vu 513 fois

chalom rav, peut on repondre amen lors d'un allumage public ? cette allumage acquitte-t-elle reellement quelqu'un ? merci rav

Chalom !

 

Si l'allumage est fait à la synagogue, et selon certains même hors synagogue mais en public, il est possible de réciter la Brakha sur cette Hadlaka, et dès lors, il faut répondre Amen !

 

Toutefois on ne s'acquitte pas de son devoir d'allumer la 'Hannouccia chez soi. Mais de la Brakha de Chéaassa Nissim Laavoténou, on se sera acquitté dans certains cas précis où on n'aura pas la possibilité d'allumer ensuite.

 

Kol touv !

remboursement argent depense pendant hannouka

- Dimanche 02 décembre 2018 à 21h42 vu 321 fois

chalom rav, l'argent depensés pour de nouveaux vetements ou repas ou encore cadeau pour hannouka sont-ils rembourses au meme titre qu'un yom tov ? merci rav

Chalom !

 

Veuillez lire la réponse suivante au sujet de la coutume d'offrir des cadeaux à 'Hannouca.

 

http://www.torahacademy.fr/hanouka_3

 

En ce qui est de votre question, la réponse est que non.

Il ets écrit que l'argent que doit recevoir tout un chacun est fixé à Tichré en dehors de Tichré.

En hébreu en dehors de תשרי

 

C'est à dire les dépenses de 

 

ת : תלמוד תורה

ש: שבת

ר : ראש חודש

י : יום טוב

 

Au sujet de ces 4 choses D. nous rembourse et même si ces dépenses n'étaient pas prévues au début de l'année D. nous donnera la Parnassa en fonction.

Par Roch 'Hodech, les commentateurs font alllusion à ce qu'à l'époque les parents des enfants donnaient au Mélamed (à l'enseignant) une petite bourse pour qu'il puisse vivre. Cette bourse était donnée généralement le jour de Roch 'Hodech. 

 

Donc Hannoucca ne fait pas partie de ces cas.

 

Kol touv !

 

 

Pourim

Se déguiser en diable, est ce permis ?

- Mardi 27 février 2018 à 15h24 vu 448 fois

Chalom rav,

Mis a part les deguisement d'homme interdit pour une femme, pour pourim, y a t-il des deguisement tel que la tete de monstre ou autre , qui sont aussi interdit du fait qu'il rapelle un monde goy ? Merci rav

Chalom !

 

Non, à part se déguiser 'Hass Véchalom en curé ou quoi évidemment ou avec des croix etc. !

 

Kol touv !

Période du 9 Av.

Chabath déjà entré, lumière éteinte?

- Dimanche 07 ao√Ľt 2016 √† 01h48 vu 612 fois

chalom rav,

 

ce chabath j'ai oublié d'allumer la lumiere de la cuisine et du salon avant chabath et je m'en suis rendu compte durant la tossephet et nous avions tous fait rentrer chabath et pas toutes les communautes n'avez pas fait rentrer chabath. qu'est ce que je pouvais faire ?

 

selon rav ovadia yosseph, estce que je pourrai me couper les cheveux cette semaine ?

 

merci,shavouah tov et kol touv !

Chalom!

 

1- Vous pouviez demander à un juif qui n'avait pas encore reçu Chabbat d'allumer pour vous, ou à un non juif dans cette circonstance précise. (Choulh'an Arouh' fin du chapitre 263).

 

2- Oui.

 

Kol touv!

offrir des fleurs ben hametsarim

- Jeudi 25 juillet 2019 à 15h16 vu 230 fois

chalom rav,

peut on offrit en tant que sepharad des fleurs a des achkenaz pendnat ben hametsarim ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Si vous souhaitez offrir des fleurs parce que vous êtes invitée ou quoi, vous pouvez durant toute cette période.

 

Béhatsla'ha !

Période du Omer

acapella Omer

- Lundi 09 avril 2018 à 10h14 vu 618 fois

chalom rav, si une personne kiff plus la musique acappella que la musique avec instrument, y aura t-il un probleme pour le omer ?

merci rav

Chalom !

 

Si l'on considère que la Gézara ne concerne que les instruments de musique ce sera autorisé.
Par exemple personnellement je préfère les plats 'Halavi aux plats Bassari, et pourtant pendant la période de Bein Hamétsarim je m'abstient de manger de la viande et je mange du 'Halavi parce que cela est interdit et cela est autorisé.

En ce qui concerne le problème plus sérieux que vous soulevez à savoir est ce complètement permis d'écouter de la musique acappella, cf.

 

http://www.torahacademy.fr/musique-3-semaines

 

Kol touv !

Roch H'odech

Préparation à Roch Hachana

- Mercredi 25 septembre 2019 à 20h11 vu 194 fois

Chalom Rav,

 

J'ai écouté plusieurs cours sur roch Hachana du coup je ne sais comment me conduire :

 

Un cours qui disait que le jour de Roch Hachana c'est un jugement donc nous devons avoir peur parce que c'est le roi des rois et que nous savons que nous ne sommes pas au niveau d'exiger d'etre Inscrit dans le livre de la Vie

 

Un cours qui disait qu'il Ne fallait pas avoir peur simplement faire techouva grace au vidouy, et comprendre que ce jour la si on a vraiment fait techouva et pris sur nous des points qui nous rapprocherons d'hachem alors on a fait la hichtadlout nécessaire plus besoin d'avoir peur, il faut s'en Remettre a Hachem

 

Il faut avoir peur ou pas alors ? Et sa reste Yom Hadin donc forcément quelques soit la techouva qu'on a pu faire, on a peur nan ?

 

On peut venir sereine le jour de Roch Hachana ?

 

C'est une conduite orgueilleuse nan ?

 

Merci Rav

Chalom !

 

Ce jour là, le juif est partagé entre deux sentiments très forts ! D'une part la crainte du jugement, d'autre part, la joie de savoir que c'est D., notre père qui nous aime, qui nous juge.

 

La crainte prouve notre conscience de ce qu'est le jugement, et montre qu'on y croit vraiment à ce jugement. Cette crainte, c'est elle entre autre qui nous a permis de procéder à la Téchouva durant tous ces jours-ci.

 

Une fois noter Hichtadelout de Téchouva faite, nous devons tout en conservant une certaine dimension de crainte, ajouter une seconde dimension, qui est celle de la confiance pure en D. qu'Il nous jugera favorablement, et pour notre bien.
 

C'est difficile à exprimer en mot ce double sentiment, mais je suis sûr que vous arriverez à le ressentir le jour de Roch Hachana !

 

Béhatsla'ha !

Bénédictions

fruits d'israel

- Mercredi 17 ao√Ľt 2016 √† 23h57 vu 503 fois

chalom rav

lorsque nous parlons des 7 fruits d'israel ils viennent obligatoirement d'israel ?

merci rav

Chalom!

 

Non pas du tout ces fruits quelques soient leur provenance ils ont un statut particulier.

 

La raison pour laquelle ils ont se statut particulier provient du fait que l'on considère que puisque la Torah lorsqu'elle a ventée la terre d'Israël elle a fait mention de ces fruits particuliers qui y poussent.

 

Cela montre bien que ces fruits ont quelque chose de particulier.

 

Kol touv!

Attendre 72 min

- Jeudi 18 ao√Ľt 2016 √† 10h19 vu 555 fois

Chalom rav,

 

Pour que le birkat soit deroaita il faut etre rassasie si on a soif malgre qu'on ait bu cela ne marche pas ?

J'ai cru comprendre que si on sort rassasie meme si l'on ne mange pas du pain on pourra attendre 72 min pour faire la berakha akharona ?

 

En tant normal nous avons 30 min cela voudrait dire que nous ne sommes pas reellement rassasie ?

 

A t-on le droit de faire la berakha akharona lorsque nous sommes pas rassasie parce que je sais que pour l'eau je ne pourrais pas si j'ai encore soif?

 

merci rav

Chalom!

 

Je vous prie de lire la réponse suivante, ça va vous aider à mieux comprendre.

 

http://www.torahacademy.fr/temps-au-bout-duquel-on-ne-recite-plus-la-brakha-a-harona

 

Au sujet du fait d'avoir bu, si vous avez bu durant le repas et que vous êtes rassasiée le Birkat est Déoraïta d'après l'ensemble des décisionnaires même si vous avez soif au moment du Birkat. 

 

Si vous avez bu la quantité pour Néfachot et que vous avez encore soif, il n'empêche que vous pouvez réciter la bénédiction finale. Si par contre vous avez bu, n'aviez plus soif et su'ensuite vous avez soif à nouveau c'est que vous avez digéré cette eau et alors vous avez perdu votre Brah'a Ah'arona.

 

Je vais faire des cours sur le site à ce sujet Béézrat Hachem.

 

Kol touv! 

Tephila toilette

- Mercredi 18 janvier 2017 à 20h44 vu 471 fois

Chalom rav,

 

Si je dois faire minha mais que j'ai envi d'aller au toilette pour des ketanims mais que j'ai pas la possibilité d'y aller , puis je tout de meme faire minha car je risque de depasser le zman ?

 

Un verre de lait avec des corn flakes, devrais je me laver les mains avant ?

 

Au moment de alenou lechabeah je dois rester debout pied joint tout le long du paragraphe ?

 

Est-ce que c'est vrai qu'on doit attendre une heure entre un bouillon de poulet et du lait ?

 

Si j'ai acheté une jupe que je mets vendredi soir a la maison et finalement je decide de la rendre c'est du vol ?

 

Merci rav

Chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha!

 

Si je dois faire minha mais que j'ai envi d'aller au toilette pour des ketanims mais que j'ai pas la possibilité d'y aller , puis je tout de meme faire minha car je risque de depasser le zman ?

 

Uniquement si vous pouvez vous retenir 72 minutes et que sinon le Zman va passer. 

 

Un verre de lait avec des corn flakes, devrais je me laver les mains avant ?

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/netila-avant-de-consommer-des-cereales-dans-du-lait

 

Au moment de alenou lechabeah je dois rester debout pied joint tout le long du paragraphe ?

 

Non il est écrit nulle part à ma connaissance qu'il faille joindre les pieds pour la récitation de Alénou Léchabéah'!

 

Est-ce que c'est vrai qu'on doit attendre une heure entre un bouillon de poulet et du lait ?

 

Non, 6 heures pour les Séfarades. Une heure que pour certains Achkénazes. 
Cf http://www.torahacademy.fr/combien-de-temps-attendre-entre-un-repas-carne-et-la-consommation-de-lait

 

Si j'ai acheté une jupe que je mets vendredi soir a la maison et finalement je decide de la rendre c'est du vol ?

 

Pourquoi voulez la rendre parce qu'elle a un défaut de fabrication que vous venez de découvrir ou parce que c'est vous qui avez changé d'avis? 

 

Merci rav

 

Avec plaisir!

Kol touv!

 

yaale veyavo oublier

- Mardi 25 avril 2017 à 23h48 vu 801 fois

chalom rav, si j'ai oublier yaale veyavo dans la amida de arvit , dois je recommencer ? merci rav

A Roch 'Hodech Non !

 

Kol touv !

mezonot dans le derekh

- Mardi 20 juin 2017 à 12h41 vu 341 fois

chalom rav, pouvez vous me confirmer quelques details sur les halakhotes berakhot:

- lorsque je fais mezonot chez moi et que je sors, est-ce que la berakha me suit ?

-lorsque je fais haadaa ou haets dont la berakha aharona est nefachot, devrais je refaire la berakha en sortant de chez moi ?

merci rav

Chalom !

 

1- Oui a posteriori et si vous avez déjà consommé une quantité qui requiert une Brakha A'harona ! Mais a priori il vaut mieux ne pas sortir.

 

2- Exactement ! A moins que vous ne soyez une Holekh Dérékh c'est à dire que depuis le début vous avez prévu de voyager et que vous avez récité le Haadama en commençant votre chemin.

 

(Choul'han Aroukh chap. 178). 

Femme : Amen sur Léchev Bassouka ?

- Mardi 03 octobre 2017 à 00h29 vu 565 fois

Chalom rav,

 

J'ai entendu dire que une fille qui suit rav ovadia ne pourra pas repondre amen a la brakha de lechev bassouka etant donne qu'elle n'ont aucune obligation a cela.

 

Pouvez vous m'en donner une source et m'expliquer en quoi est ce interdit de dire amen a cette brakha ?

 

Pour moi c'et comme allel on ne peut pas mais on essaye d'aller dans un mynian pour y repondre amen

 

Merci rav

Chalom !

Ecoutez ce cours et vous allez tout comprendre:

http://www.torahacademy.fr/quand-recite-t-on-chehehiyanou-a-roch-hachana

Le problème soulevé par le Rav est celui de l'interruption. 

Mais en tout état de cause vous êtes acquittée de la Brakha même sans y avoir répondu Amen (Choul'han aroukh chap. 215).
 

Béhatsla'ha !

Bamba : Adama ou Chéhakol ?

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h57 vu 543 fois

chalom rav, les bambas sont-ils haadama ou cheakol selon rav ovadia ? merci rav

Chalom !

 

Question épineuse. Le Rav David Yossef écrit au nom de son père que c'est Chéhakol et telle est la coutume de la plupart des gens.

Le Rav Its'hak Yossef quant à lui dit au nom de son père que c'est Haadama.

 

Kol touv !

Mezonot : conditions ?

- Samedi 14 octobre 2017 à 22h34 vu 458 fois

chalom rav ,

j'ai voulu revoir les halakhots berakhots pour faire une hazara mais j'ai lu des choses qui me semblait impossible .

j'ai lu que si je mangeait un sandwich qui etait mezonot comme on ne ressentais pas fortement le gout du sucre on devait faire dessus hamotsi est-ce vrai ?

il etait egalement ecrit que des pizzas mises dans un cocktail etaient mezonot meme si on ne ressentait pas le gout different?

comment expliquer a quelqu'un la trois*sieme categorie de messoulé ?

merci rav

chalom rav ,

 

Chalom Ouvrakha !

 

J'ai voulu revoir les halakhots berakhots pour faire une hazara mais j'ai lu des choses qui me semblait impossible.
j'ai lu que si je mangeait un sandwich qui etait mezonot comme on ne ressentais pas fortement le gout du sucre on devait faire dessus hamotsi est-ce vrai ?

 

Si vous ressentez le goût du sucre dans le pain et que la quantité que vous consommez est inférieure à 216 grammes, ça reste Mézonot.

 

il etait egalement ecrit que des pizzas mises dans un cocktail etaient Mezonot meme si on ne ressentait pas le gout different?

 

C'est faux ! Ce n'est vrai que selon le Maharcham et a condition que la majorité du mélange soit du sucre ou du lait et pas de l'eau. Mais les Séfarades ne se reposent pas sur cela.

Il y a sur le site des cours explicites à ce sujet, je vous invite à vous y référer.

 

comment expliquer a quelqu'un la trois*sieme categorie de messoulé ?

 

Mémoulé vous voulez dire ? Fourrée, comme les oreilles de Haman, chaussons aux pommes etc. 

 

merci rav

 

Kol touv !

mayim haharonim

- Dimanche 15 octobre 2017 à 14h43 vu 351 fois

chalom rav, d'apres rav ovadia yosseph:

- jusqu'a quelle articulation doit-on se laver les mains ?

-si on a les mains tres sale, est-il possek de manger un morceau de pain entre le mayim aharonim et le rincage ?

- faut il utiliser un keli pour le faire ?

-doit-on s'essuyer les mains apres la mayim haharonim ?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

d'apres rav ovadia yosseph:

- jusqu'a quelle articulation doit-on se laver les mains ?

 

La première, mais mieux vaut-il jusqu'à la seconde.

 

-si on a les mains tres sale, est-il possek de manger un morceau de pain entre le mayim aharonim et le rincage ?

 

Pourquoi manger du pain ? 


- faut il utiliser un keli pour le faire ?

 

Ce n'est pas obligatoire, vous pouvez le faire directement depuis le robinet.


-doit-on s'essuyer les mains apres la mayim haharonim ?

 

Le Choul'han Aroukh (chap. 181 § 8) rapporte à ce sujet deux opinions. La conclusion du Michna Béroura est qu'il vaut mieux le faire pour s'acquitter d'après l'ensemble des décisionnaires. Mais il laisse entendre que selon le Choul'han Aroukh ce ne soit pas la peine. 


merci rav

 

Kol touv !

Quand les femmes font Zimoun ?

- Mardi 17 octobre 2017 à 11h45 vu 552 fois

chalom rav,

 

-j'ai lu que lorsque trois hommes allaient commencer le zimoun, si un 4e rentre il devait y participer. mais est-ce qu'il faut que cette personne est mangé un kazait ou non ?

 

-selon rav ovadia yosseph zatsal, trois femmes devront-elles faire zimoun? si oui, alors estce que la formulation changera ?

 

-peut on faire le zimoun apres avoir pris un kazait de quoi que ce soit ?

 

-selon le rav ovadia yosseph zatsal, si il ya deux hommes et un enfant pourront-ils faire le zimoun sur une coupe de vin ?

 

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

-j'ai lu que lorsque trois hommes allaient commencer le zimoun, si un 4e rentre il devait y participer. mais est-ce qu'il faut que cette personne est mangé un kazait ou non ?

 

S'il a rien mangé il doit y participer c'est à dire réciter une phrase tr-s précise. Au lieu de dire " Chéékhalnou Michélo etc. "  ce qui serait un mensonge puisqu'il n'a rien mangé, il doit dire " Baroukh Oumevorakh Chémo etc. ".

 

Et lorsqu'il les entend dire " Baroukh Chéékhalnou etc. " il répondra Amen. 

 

Cette Halakha figure dans le Choul'han Aroukh chap. 198. 

 

S'il a mangé avec eux c'est une autre histoire, il y a des cas où il peut s'associer à proprement parler mais c'est à condition que eux aussi mangent à nouveau avec lui ou qu'au moins ils auraient été prêts à manger ce qui ne me paraît pas être le cas dans votre question où ils s'apprétaient déjà à faire Zimoun.

 

Ces Halakhot figurent au chapitre 197. 

 

-selon rav ovadia yosseph zatsal, trois femmes devront-elles faire zimoun? si oui, alors est ce que la formulation changera ?

 

Trois femmes quqi ont mangé ensemble peuvent faire Zimoun de la même façon que les hommes mais elles ne sont pas tenues de le faire.

 

Si elles ont mangé avec trois hommes, elles ont le devoir de réciter le Birkat Hamazon. Je passe mon temps à dire que cette Halakha n'est pas connue mais elle est pourtant explicite dans le Choul'han Aroukh (chap. 199 § 7).

 

-peut on faire le zimoun apres avoir pris un kazait de quoi que ce soit ?

 

Veuillez me préciser votre question. Les trois personnes ont consommés un Cazaït de quelque chose ou deux ont mangé du pain et le troisième un peu d'autre chose ?

 

-selon le rav ovadia yosseph zatsal, si il ya deux hommes et un enfant pourront-ils faire le zimoun sur une coupe de vin ?

 

Zimoun oui s'ils sont Séfarades et que l'enfant a déjà environ 7 ou 8 ans et qu'il comprend l'existence de D.

 

Au sujet de la coupe de vin, logiquement il n'y a pas de raison de dire que non. Toutefois je n'ai vu cela écrit nulle part et personnellement lorsque je le fait à la maison je le fais sans coupe de vin, puisque selon la Kabbale il faut être trois pour le faire et que j'ai un doute si l'enfant est considéré l'étant.

 

Béhatsla'ha !

 

merci rav

 

Avec plaisir !

Brakha aharona

- Mercredi 18 octobre 2017 à 12h14 vu 687 fois

chalom rav,

 

- d'apres rav ovadia yosseph zatsal, le yaourt est-il considere comme un solide au point de faire nefachot si il remplit les conditions ?

 

- peut on associer deux boissons dont la benediction final final est la meme pour en boire un reviit ?

 

- d'apres rav ovadia yosseph zatsal, lorsque la benediction finale deux aliments n'est pas la meme qu'elle brakha haharona recitait ? ( exemple une pomme et une figue .

 

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

- d'apres rav ovadia yosseph zatsal, le yaourt est-il considere comme un solide au point de faire nefachot si il remplit les conditions ?

 

Cela dépend si c'est un yaourt du type yop alors, oui. Si c'est un yaourt que l'on consomme à la cuillère etc. il est plutôt considéré comme étant un solide. 

 

- peut on associer deux boissons dont la benediction final final est la meme pour en boire un reviit ?

 

Oui, mais il ne faut qu'il y ait d'interruption entre les deux boissons, donc les deux verres soivent être déjà prêts devant vous et aussitôt le premier bu, commencer le second. 

 

- d'apres rav ovadia yosseph zatsal, lorsque la benediction finale deux aliments n'est pas la meme qu'elle brakha haharona recitait ? (exemple une pomme et une figue) .

 

D'abbord Néfachot, puis Al Haets. 

 

merci rav

 

Kol touv !

 

mezonot en plein repas

- Mercredi 18 octobre 2017 à 12h38 vu 374 fois

Chalom Rav !

 

Selon rav Ovadia yosseph zatsal, si on a mange un kazait mezonot avant de faire Birkat qu'elle sera l'attitude à adopter ?

 

Merci

Chalom Ouvrakha !

 

On fait la Brakha uniquement si il a les trois conditions (croustillant, fourré, pétri au sucre etc.).

 

Même dans ce cas on ne fera pas la Brakha A'harona mais uniquement Birkat Hamazon.

 

S'il n'a pas les trois conditions, on ne fera pas la Brakha de Mézonot.

 

Si votre question est si on a mangé Mézonot avant de faire Motsi c'est une autre question et je vous le préciserez à l'occasion Bli Néder.

 

Béhatsla'ha !

le kinoa

- Dimanche 29 octobre 2017 à 13h45 vu 375 fois

chalom rav, qu'elle est la benediction initiale et finale du kinoa ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/quelle-benediction

 

Haadama et Néfachot.

 

Kol touv !

olive avant motsi

- Dimanche 29 octobre 2017 à 13h47 vu 521 fois

chalom rav, j'ai entendu dire que les olives pouvaient accompagner le pain de ce fait on ne peut pas faire haets avant mosti pour en concommer est-ce vraie ?

merci rav

Chalom !

 

Je ne coprend pas ce à quoi vous faites allusion lorsque vous écrivez qu'on en peut pas en consommer avant Hamotsi. Veuillez me repréciser ce que vous avez entendu que je puisse vous le confirmer ou l'infirmer. 

Kol touv !

benedictions sur la vue

- Dimanche 29 octobre 2017 à 13h48 vu 454 fois

chalom rav, les femmes peuvent - elles faire les benedictions sur la vue comme la mer mediterannee, la vue d'un talmid hakham ...

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Au sujet de ces bénédictions les femmes sont logées à la même enseigne que les hommes, elles peuvent donc réciter la bénédiction sur la mer.

En ec qui est de la bénédiction sur les Géants de la Torah vous pouvez mais à condition qu'il s'agisse vraiment des géants de la Torah, et ils ne se comptent que sur quelques doigts au maximum.

Béhatsla'ha !

poivron farcis

- Mardi 14 novembre 2017 à 20h06 vu 392 fois

chalom rav, un poivron farcis est-il considere comme un melange ? au point de ne faire la berakha que sur le poivron?

c'est pareil pour tout les legumes comme les artichats ou pomme de terre ?

merci rav

Chalom !

 

Si l'essentiel du point de vue quantité c'est le poivro ne faites que la Brakha sur le poivron, sinon faites sur la viande.

Si vous avez un doute faites Haadama sur un bout de ce poivron et Chéhakol sur un peu de viande ou sur un verre d'eau etc.

Béhatsla'ha !

Lois de Gomel pour une femme accouchée

- Mardi 14 novembre 2017 à 20h08 vu 390 fois

chalom rav,

une femme pourra t-elle se faire acquitte du gomel par son mari comme pour un voyage ou un accouchement ? combien de temps avons nous pour le faire ? et si notre communaute ne permet a la femme de le faire comment faire ?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom !


une femme pourra t-elle se faire acquitte du gomel par son mari comme pour un voyage ou un accouchement ?

 

Si le mari est lui aussi tenu de réciter la Brakha de Hagomel il peut réciter la Brakha et son épouse l'écoutre et répond Amen et de cette façon les deux s'acquittent.
 

Par contre qu'il récite la bénédiction en disant les termes " Chégémalekh Kol Touv etc. " ce n'est pas recommandé (cf. Beth Yossef et décisionnaires au chapitre 219 de Ora'h 'Haïm). 

 

combien de temps avons nous pour le faire ?

 

Le plus vite possible après les 7 jours qui succèdent l'accouchement.
Généralement on le fait le soir de la Brith Yits'hak ou encore le matin de la Brith Mila s'il s'agit d'un garçon, où de toute façon il y a généralement 10 hommes présents.

 

Le Chévét Hakéhati (Ora'h 'Haîm chapitre 100) écrit que jusqu'à un an de l'évènement il est encore possible de réciter puisque pendant un an on considère que la joie ne s'oublie pas du coeur.

 

et si notre communaute ne permet a la femme de le faire comment faire ?

 

Cherchez une communauté qui soit plus en norme avec la Halakha au moins pour cette fois ci, ou trouvez une occasion où il y a 10 hommes comme à des Chéva Brakhot ou autre si vous ne pouvez pas le faire le jour du Brith etc. 

 

merci rav

 

Avec plaisir !

 

citron pour sentir

- Mardi 14 novembre 2017 à 20h10 vu 396 fois

chalom rav, j'ai lu que si on voulait faire la berakha de anoten reakh tov baperot il fallait auparavant l'acheter uniquement pour le sentir. dans cette condition que faire avec une fois que nous l'aurons senti ?

pouvons nous le manger ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Ce n'est pas la peine de l'acheter depuis le départ pour le sentir, il faut juste qu'au moment où vous le prenez dans votre main ce soit dans l'intention première de le sentir, voire de le sentir et de le manger.

Par contre si vous le prenez uniquement pour le manger à ce moment précis bien qu'au moment d ele manger vous sentez une bonne odeur, vous ne récitez pas de Brakha.

 

Cf. Biour Halakha chap. 219 entête " O Léokhlo ".

 

Béhatsla'ha !

Chips après un verre d'alcool ?

- Mercredi 15 novembre 2017 à 14h25 vu 541 fois

chalom rav, si une personne qui a bu une certaine quantité d'alcool et qui par la suite mangera des chips ou pistaches pour le faire passer, est-ce que le ikar est l'acool ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Logiquement vous avez raison, mais j'aimerai m'assurer de ce que vous entendez par " pour le faire passer " et vous préciser au passage un autre point important.

Le cas mentionné par le Choul'han Aroukh et les décisionnaires (chap. 212 § 1. Cf. Michna Béroura § 4) est celui d'une personne qui mange un fruit trop sucré et qui souhaite ensuite manger du hareng pour faire passer le goût trop sucré ou vice-versa, par exemple une personne quia  bu une boisson trop forte et acide et qui souhaite ensuite consommer quelque chose de plus sucré pour faire passer le goût.

 

Je m'empresse de préciser que ceci n'est valable que si au moment où vous consommez le premier aliment vous aviez l'intention de consommer ensuite le second aliment, ou alors que telle est votre coutume toujours (d'amener cet aliment Tafel pour faire passer le goût). 

 

Ce qu'il me semble important de préciser est que si au moment où vous consommez vos chips ce n'est pas unqiuement pour faire passer la boisson mais aussi parce que vous aimez consommer ces choses-là, vous devez en tout état de cause réciter la Brakha sur ces choses là.

 

Kol touv !

changer une brakha

- Mercredi 22 novembre 2017 à 00h04 vu 352 fois

chalom rav,

je n'ais pas compris d'un cote j'ai lu que si on changer les mots de la brakha tel que les ont formulés nos sages ont ete pas quitte mais d'un autre j'ai lu que si le changement etait au milieu et que le debut et la fin etait correct on est quitte. pouvez-vous m'eclaircir ? merci rav

Le principe est qu'il faut impérativement avoir prononcé les mots principaux de la Brakha. Ce qui s'appelle en Halakha le " Matbéa Chétavou 'Hakhamim Babrakha ".

 

Il faut aussi impérativement avoir pronnoncé le nom de D. et le terme Mélékh Haolam.

Les mots moins spécifiques à chaque Brakha ne rendent pas la Brakha invalide.

 

Kol Touv !

travail pendant une berakha

- Mercredi 22 novembre 2017 à 00h12 vu 320 fois

chalom rav, j'ai lu qu'il ne fallait faire aucun travail pendant la recitation d'une berakha. si on ecrit en meme temps que nous disons bore nefachot sommes nous quittes de la brakha ?

merci rav

Chalom !

 

Oui on est quitte mais ce n'est pas permis de le faire !

 

Kol touv !

birkat hamazon en maillot de bain ?

- Mercredi 22 novembre 2017 à 00h19 vu 415 fois

chalom rav, si je suis a la plage, pourrais je faire le birkat hamazon en maillot de bain ? ou mieux vaut ne pas le faire ? merci rav

Chalom !

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/berakha-sur-le-talit-katan-torse-nu

 

Ne pas le faire du tout ? C'est obligatoire de le faire ! Il sera bien de le faire mais en ayant mis un peignoire ou autre. 

 

Mais ne pas le faire du tout, non ! Juste pour le Chmoné Essré vous dites juste, qu'il vaut mieux ne pas le faire dans certaines conditions plutôt que le faire torse nu.

 

Kol touv !

pistaches au cours du repas

- Lundi 27 novembre 2017 à 23h05 vu 359 fois

chalom rav,

dans votre cours sur la glace consommée au cours d'un repas motsi, vous donnez l'exemple de pistaches qui sont consommés pour ouvrit l'appetit. est-ce que je pourrais les manger avant le repas pour sortir de tout probleme ?

merci rav

Oui, c'est une parfaite idée.

Kol touv !

olive avec fourchette

- Mardi 28 novembre 2017 à 17h53 vu 365 fois

chalom rav, - on m'a dit que il fallait manger le solives par deux, est-ce vraie ? - sera t-il preferable de manger les olives avec la fourchette ou les mains pour reciter la brakha ?

merci rav

Chalom !

 

1- Pourquoi par 2 ?

 

2- Vous faites allusion au problème de la Nétila ? Si elles sont humides, faites la Nétila avant !

 

Kol touv !

chips adama?

- Mardi 28 novembre 2017 à 17h54 vu 830 fois

chalom rav, y a t-il une divergence d'opinion concernant la berakha sur les chips ? du a la transformation. merci rav

Chalom !

 

S'il s'agit de chips où l'on reconaît très bien les pommes de terre, la Brakha est Haadama selon l'ensemble des décisionnaires.

Les chips complètement transformées c'est Chéhakol.

Si votre question est de savoir si selon le Rav Its'hak Yossef selon lequel les bambas c'est Haadama est ce qu'il en dira de même pour les chips c'est logique de supposer que oui, mais je ne l'ai jamais entendu explicitement le dire.

Kol touv !

chehehyanou

- Dimanche 03 décembre 2017 à 12h39 vu 389 fois

chalom rav, si j'ai mis mon nouveau manteau et que j'ai oublié de faire la berakha, je pourrais la faire la prochaine fois que je le porte ? merci rav

Chalom !

 

Non, le jour où on le met on peut faire la Brakha. Tant qu'on ne l'a pas retiré il est encore possible de réciter la Brakha. 

 

Une fois qu'on l'a retiré sans avoir fait la Brakha; on ne peut un autre jour plus le refaire.

 

Kol touv ! 

kriat chema al hamita pour femmes

- Dimanche 03 décembre 2017 à 12h51 vu 396 fois

chalom rav,

j'ai entendu dire qu'une femme qui suit rav ovadia devait faire la berakha de hamapil meme apres hatsot halayla ?

merci rav

Chalom !

 

Non c'est une erreur, les femmes comme les hommes, ne récitent pas cette Brakha selon le Rav Ovadia si elle est récitée après 'Hatsot.

 

Kol touv !

Je ne fais jamais Chéhéyanou !?

- Dimanche 03 décembre 2017 à 12h52 vu 450 fois

chalom rav, je ne fais jamais cheeheyanou sur un nouvelle habit, parce que j'ai toujours un doute. est-ce grave ? merci rav

Chalom Ouvrakha !


La Guémara dans le traité de Erouvin affirme que la Brakha de Chéhéyanou est facultative, ce qui signifie que vous n’êtes pas répréhensible si vous en la récitez pas lorsque vous consommez un fruit nouveau ou lorsque vous portez un nouveau vêtement.  Donc pour répondre à votre question « est ce grave ? », non.
Le Michna Béroura (chap. 225 § 9) après avoir rapporté que cette bénédiction est facultative écrit « cependant il convient de ne pas l’annuler ».


D’une façon générale lorsque l’on aime les Mitsvots on s’efforce de les accomplir même lorsque celles-ci sont facultatives. Par exemple, la Birkat Hailanot ne devient obligatoire que si vous voyez des arbres en fleurs, mais si vous n’en voyez pas vous n’avez pas le devoir d’aller en chercher afin de réciter la Brakha.
Toutefois les décisionnaires recommandent vivement de faire son nécessaire pour mériter cette Brakha.


On raconte qu’une année le jour où on devait réciter la Birkat Ha’hama (Brakha que l’on récite une fois toutes les 28 ans), il y avait des nuages et impossible de la réciter. Un Admor a affrété un avion à je ne sais quel prix pour pouvoir au dessus des nuages percevoir le soleil et ainsi réciter la Brakha. Il est clair qu’il était dispensé de cela, mais pour lui manquer une Brakha c’était une grande perte. 


Toutefois je ne vois pas tellement à quel doute faites-vous allusion ? Un vêtement qui vous procure de la joie, un beau tailleur, une belle chemise, une belle jupe ou robe etc., vous pouvez réciter Chéhéhiyanou sans avoir le moindre doute.

 

Kol Touv !

Amen a hannouya public

- Dimanche 17 décembre 2017 à 00h56 vu 513 fois

chalom rav, peut on repondre amen lors d'un allumage public ? cette allumage acquitte-t-elle reellement quelqu'un ? merci rav

Chalom !

 

Si l'allumage est fait à la synagogue, et selon certains même hors synagogue mais en public, il est possible de réciter la Brakha sur cette Hadlaka, et dès lors, il faut répondre Amen !

 

Toutefois on ne s'acquitte pas de son devoir d'allumer la 'Hannouccia chez soi. Mais de la Brakha de Chéaassa Nissim Laavoténou, on se sera acquitté dans certains cas précis où on n'aura pas la possibilité d'allumer ensuite.

 

Kol touv !

prelevement de la halla deux fois dans la journée

- Mardi 19 décembre 2017 à 12h16 vu 380 fois

chalom rav,

 

si ma mere fait une pate et qu'elle en preleve la halla puis les formes etc et elle veut continuer sur sa lancée et refaire une pate, pourrais-je, venir faire la hafracha ou la berakha de la premiere pate acquitte toute les autres pates pour la journée ?

 

merci rav

Chalom !

 

La Brakha qu'elle a fait sur une pâte ne peut aucunement acquitter une pâte qui n'a pas encore été pétrie. 

 

Donc si elle refait uen autre pâte elle a le devoir de prélever à nouveau et avec Brakha.

 

Kol touv !

Tarte aux fraises

- Samedi 23 décembre 2017 à 21h16 vu 373 fois

Chalom rav,

Une tarte aux pommes etait- elle appelée par la halakha comme etant fourré ?

Faut-il que le gateaux soit fourre au four ou si on met du chocolat apres cuisson, il sera appelé fourre ?

Merci rav.

Chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

Une tarte aux pommes etait- elle appelée par la halakha comme etant fourré ?

 

Si elle n'est pas recouverte aussi en haut, ce n'est pas fourré.

 

Faut-il que le gateaux soit fourre au four ou si on met du chocolat apres cuisson, il sera appelé fourre ?

 

Non, si c'était du pain dans un premier temps, mettre dedans un peu de chocolat ne le rendra pas fourré. Il faut que le fourrage soit fait avant d'enfourner.

 

Merci rav.

 

Kol touv !

 

chehekheyanou sur un citron

- Lundi 25 décembre 2017 à 19h56 vu 356 fois

chalom rav, on nous a ramené un citron qui ne pousse que dans un seul endroit au maroc, je voulais faire cheheyanou dessus mai je ne mange pas le citron comme je mangerai une orange, donc pourrais en faire un jus ou devrais je le manger ainsi pour pouvoir faire la berakha? merci rav

Chalom !

 

Ce citron est distinct des autres citrons dans son apparence, son appellation etc. ou est il semblable aux autres ?

pizza mezonot ou motsi

- Mercredi 03 janvier 2018 à 21h35 vu 517 fois

chalom rav, si une personne qui suit rav ovadia mange une pizza ou se trouve 60 fois plus de lait que d'eau, mais qu'elle n'en ressent pas le gout, devra t-elle faire mezonot ou motsi ? merci rav

Chalom !

 

J(imagine que vous vouliez dire 60 pour cent pas 60 fois plus.

Selone le Rav Ovadia, tout dépend du goût ressenti ou non du lait introduite dans la pâte.

 

Kol touv !

boulette hamotsi

- Mercredi 03 janvier 2018 à 21h50 vu 367 fois

chalom rav, une boulette avec enormement de pain , devra t-on faire hamotsi dessus ?

une tarte aux pommes ou aux fraires, devra t-on faire la berakha sur les fruits ? une tarte aux pommes est considérés comme etant fourrés par la compote ?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

 

une boulette avec enormement de pain , devra t-on faire hamotsi dessus ?

 

Si le but du pain est soit de donner du goût soit de rassasier on fera Hamotsi ou Mézonot.

 

Si le but du pain est uniquement de donner une consistance on fera Chéhakol. 

 

une tarte aux pommes ou aux fraires, devra t-on faire la berakha sur les fruits ?

 

Selon les Séfardes non. Selon les Achkénazes si la pâte a été cuite et que simplement ensuite on a introduit les fruits on devra faire 2 Brakhot. 

 

une tarte aux pommes est considérés comme etant fourrés par la compote ?

 

Non. A moins qu'il ne s'agisse d'un Chtroudel. Mais dans tous les cas la pate a tarte est généralement Mézonot.

 

merci rav

 

Kol touv !

calzone benediction

- Mercredi 03 janvier 2018 à 21h53 vu 351 fois

chalom rav, une calzone( pizza soufflés au fromagne et legumes) sera t-elle concidéré comme etant fourrés par la halakha au point de devoir faire mezonot et non hamotsi ?

merci rav

Chalom !

 

Selon Rav Ovadia, Rav Ben Tsion, Michna Béroura : elle reste Hamotsi puisque le fourrage est salé et que ceci se consomme en tant que repas.

Selon le Ben Ich 'Haï comme il y a un doute on fera dessus Mézonot et Al Hamy'hia.

 

Kol touv !

Mezonot et chinouy makom

- Samedi 06 janvier 2018 à 22h55 vu 362 fois

Chalom rav, Si je mange pas kazait de mezonot dans un endroit, là berakha me suis quand même ? Merci rav

Chalom !

 

Non. (décisionnaires au chapitre 178).

 

En effet, ce qui fait que Mézonot vous suit c'est que vous avez le devoir de la réciter à l'endroit où vous avez mangé selon de nombreux avis. Or, si vous mangez moins qu'un Cazaït vous n'avez pas le devoir de réciter la Brakha A'harona, donc cette logique ne tient plus.

Kol touv !

les 100 berakhotes

- Jeudi 18 janvier 2018 à 21h29 vu 329 fois

chalom rav, si je fait motsi avant le coucher du soleil et le birkat hamazon apres la sortie des etoiles, pour quel jour est comptabiliser les berakhotes ?

merci rav

Chalom !

 

Celle de hamotsi pour le jour et celle du Birkat pour la nuit. Ceci me semble être logique mais je n'ai pas de référence à vous donner. 

 

Au sujet d'un repas entamé à Roch 'Hodech et finit après Roch 'Hodech, ou au sujet des Chéva Brakhot d'un repas entamé le 7ème jour et terminé à la fin des 7 jours, il y a des Halakhot précises, mais votre question ne touche pas à ces cas. 

Béhatsla'ha !

motsi

- Jeudi 18 janvier 2018 à 21h30 vu 366 fois

chalom rav, si je fais motsi pour moins d'un kazait imaginons en derekh et que j'arrive chez moi et je decide de manger un kabetsa, je devais refaire hamotsi ainsi que la berakha de netila ?

merci rav

Chalom !

 

Si vous étiez en Dérekh, vous avez acquitté ce que vous consommez jusqu'à votre arrivée à la maison incluse, donc vous pouvez continuer à manger en vous reposant sur cette Brakha de Hamotsi.

Par contre si vous n'avez pas fait Nétila la première fois, vous la ferez à présent !

 

Kol touv !

croissant considéré comme kosses ?

- Samedi 20 janvier 2018 à 20h03 vu 322 fois

chalom rav, le croissant ou le chausson aux pommes est-il considéré comme croustillant d'apres le rav ovadia ?

MERCI RAV

Chalom !

 

Non, il n'est généralement pas vraiment croustillant s'il est réussi !

 

Kol touv !

hallot sucrées

- Samedi 20 janvier 2018 à 20h06 vu 345 fois

chalom rav,

si je me rend compte que j'ai acheter des hallot sucrée au moment de motsi et que je suis sepharade. que ferais-je ? sachant que je n'ai pas d'autres hallotes.

merci rav

Chalom !

 

Certains décisionnaires affirment que le repas de Chababt étant important il est considéré comme étant  " fixe " (Kviout Séouda) bien qu'on ne mange pas 216 grammes de pain. 

Dans un cas de grande nécessité on peut se reposer sur cette opinion, mais le mieux dans votre cas serait soit de consommer 216 grammes de ce pain, soit manger un petit Cazaït de vrai pain (même si ce n'est pas des 'Hallot) et compléter avec ce pain ce que vous désirez manger.

Si vous étiez Achkénaze ça aurait été beaucoup plus simple de considérer le pain que vous manger durant le repas comme étant une Kviout bien qu'il n'y ait pas 216 grammes.

Kol touv !

keviout sehouda pendant une sehouda

- Samedi 20 janvier 2018 à 20h09 vu 354 fois

chalom rav, si pendant un aperitif je mange une mesure de keviout sehouda, devrais je faire motsi ?

merci rav

Si vous mangez 216 grammes de gâteaux, oui.

Si vous mangez 216 grammes de cornichons, ou de fruits, ou même de pâtes ou de couscous, non.

Kol touv !

mille feuille fourré ?

- Samedi 20 janvier 2018 à 20h12 vu 347 fois

chalom rav,

j'ai lu que nous devions considere un mille feuille comme etant fourré alors qu'on ne met la creme patisere que apres cuisson .

de même pour les religieuse qui ne sont ni fourrés avant cuisson ni croustillante .

pouvez vous m'éclaircir sVp et me dire si c'est d'apres tout le monde .

merci rav

Chalom !

 

Que les religieuses ne sont pas croustiallantes c'est une évidence.

En ce qui concerne le mille feuille, vous avez raison qu'a priori on ne devrait pas considérer cela comme fourré dès lors que le fourrage n'a été mis qu'ensuite, au même titre que soi on prend une baguette déjà cuite et qu'on y introduit un morceau de chocolat cela ne transformera pas ce pain en pain au chocolat dont la bénédiction est Mézonot.

 

Par contre certains décisionnaires ont voulu dire au sujet des beignets et il en ira de même dans notre cas que puisque depuis le début on sait pertinamment que l'on va mettre de la confiture ou de la crème patissière à l'intérieur c'est comme si elle vaait été mise depuis le départ.

Je ne sais pas si tous les décisionnaires sont d'accord avec cela, mais en tout cas la logique se tient tout à fait !

 

Kol touv !

galette de riz

- Samedi 20 janvier 2018 à 21h19 vu 348 fois

chalom rav,

une personne intolerante au glutene, qui fixera son repas sur des galettes de riz, devra- t-elle haadama dessus ? merci rav

Chalom !

 

Selon les décisionnaires qui affirment que les galettes de riz sont Haadama, oui. Selon ceux qui disent que c'est Mézonot, alors Mézonot.

Kol touv !

 

gateaux a la fecule de pomme de terre

- Samedi 20 janvier 2018 à 21h22 vu 387 fois

chalom rav, Pourra t-on réciter cheakol sur des gateaux a la fecule de pomme de terre a la fin du repas ? d'apres rav ovadia zatsal merci rav

Chalom !

 

Oui, puisque c'est sûr et certain que ce n'est pas du pain. C'est comme si vous mangez une mousse au chocolat, la Brakha sera Chéhakol en fin de repas avant le Birkat.

Kol touv !

Repondre amen en pleine berakha

- Samedi 03 février 2018 à 22h17 vu 373 fois

Chalom rav, Si j'ai fait la berakha sur une pomme et en meme temps que je m'apprete a la màcher je dois repondre amen a une autre berakha, que faire ? Si je suis en train de manger mon kabeitsa de motsi, je peux repondre amen ? Merci rav

Chalom !

 

Si vous n'avez pas encore ressenti le goût de ce que vous mâchez, ne répondez pas Amen !

Si vous avez déjà ressenti le goût même si vous n'avez pas encore avalé, vous pouvez répondre Amen, et a fortiori lorsque vous avez mangé moins qu'un Cazaït ou qu'un Cabétsa. 

 

Kol touv !

benediction sur la mangue

- Samedi 17 février 2018 à 23h14 vu 2091 fois

chalom rav, quel est la benediction sur la mangue ?

merci Rav

Chalom !

 

Haets et Néfachot.

 

Kol touv !

Pizza mezonot

- Samedi 24 février 2018 à 20h10 vu 287 fois

Chalom rav,

Si la pate de la pizza est croustillante faudra t-il faire mezonot dessus si c'est moins de Keviout sehouda ?

Merci rav

Chalom !

 

Oui si elle est vraiment croquante. 

Béhatsla'ha !

Thermos ceramique

- Dimanche 25 février 2018 à 22h12 vu 327 fois

Chalom rav, Un thermos en ceramique est-il a tremper ? Merci rav

Chalom !

 

L'idéal est de tremper sans Brakha dès lors qu'il est possible que du verre a quelque fois été mélangé.

Kol touv !

Tephilat haderekh a chaque reprise

- Dimanche 25 février 2018 à 22h14 vu 347 fois

Chalom rav,

Si je fais une excursion en car en parcourant plusieurs endroits dans la journee, faudra t-il faire la beraha a chaque fois qu'on reprend la route pour une duree de 72 min ?

Merci rav !

Chalom Ouvrakha !

 

Le Choul'han Aroukh (chap. 110 § 4) tranche explicitement qu'on ne récite cette Brakha qu'une fois par jour même si on fait plusieurs escales.

 

Le lendemain matin vous devrez la réciter à nouveau.

Si vous pensiez être arrivée à destination et aller dormir puis qu'il s'avère que pour une raison ou une autre vous devez reprendre la route, là même dans la même journée vous devrez refaire la Brakha une seconde fois puisqu'il y a eu détachement d'esprit (Michna Béroura ibid.). 

 

Kol touv !

Chinoiy makom

- Dimanche 25 février 2018 à 22h15 vu 324 fois

Chalom rav,

Si je sors de chez moi pou visiter la ville, est-ce qu'on devra considérer chaque arret de notre voyage comme un musee ou une place comme un lieu en lui même ou sa fait parti du derekh ?

Merci rav

Chalom !

 

Je pense que cela fait partie du Dérekh, à moins que par exemple vous vous arrêtiez de façon très fixe comme par exemple dans un restaurant etc. (Cf. décisionnaires sur le chapitre 178). 

 

Kol touv !

Mine bessamim

- Dimanche 25 février 2018 à 22h19 vu 365 fois

Chalom rav, Pouvez vous me donner des exemples de plantes sur lesquels nous resitons la berakha de mine bessamim selon le rav obadia zatsal svp Merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Il est difficile de donner des exemples dans la mesure où cette bénédiction concerne les éléments qui ne sont ni des fruits, ni des plantes ni des arbres.

Généralement on récite cette Brakha lorsqu'on a un mélange d'odeurs et qu'on a du mal à définir qu'est ce qui s'y trouve exactement, dans ce cas on récite Boré Miné Bessamim. 

 

Cf. Vézoth Habérakha (page 176) qui s'interroge sur cette Halakha et en donne un sens.

Kol touv !

hesseah hadaat

- Samedi 10 mars 2018 à 23h46 vu 363 fois

chalom rav, qu'appelle t-on hesseah hadat dans le cadre d'une berakha ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

D'une façon générale lorsqu'on décide d'arrêter de manger puis qu'ensuite on souhaite à nouveau manger, on doit refaire la Brakha !

 

Si par exemple vous avez décidé que votre repas est terminé puis qu'ensuite vous décidez de manger à nouveau un plat, vous devez refaire la Brakha !

 

(Choul'han ARoukh chap. 178).

 

Toutefois l'opinion du Rav Elyachiv zatsal rapportée dans le Vézoth Habérakha est que de nos jours où les gens d'avis comme ils changent de chemise, cette Halakha est à revoir. 
 

Combien de fois on décide que c'est fini, puis par gourmandise etc. on souhaite à nouveau manger.

Il faudra donc un Hesséa'h Hadaat plus important, comme par exemple,  non seulement avoir décidé qu'on a fini mais aussi avoir fait la Brakha A'harona, ou Mayim A'haronim, ou avoir déjà mis son manteau puisqu'on est en train de partir puis d'un coup on apprend que le taxi a du retard et qu'il nous reste quelques minutes pour manger etc. dans ces ces je pense que même de nos jours on peut considérer cela comme un Hesséa'h Hadaat.

 

Béhatsla'ha !

 

birkat hailanot

- Dimanche 18 mars 2018 à 01h37 vu 406 fois

chalom rav, si ma fenetre donne sur un arbre en fleur, je peux rester chez moi et faire la berakha ou je dois descendre au pied de l'arbre pour la faire ? merci rav

Chalom !

 

Vous pouvez la faire de chez vous !

En effet, bien que le terme employé par le Halakha et la Guéara est " celui qui sort " il semble évident qu'il n'y a pas d'obligation formelle de sortir de chez soi pour la faire. La Guémara a employé ces termes puisque d'une façon générale ce n'est qu'en sortant qu'on rencontre ce genre d'arbres. 

Si de plus près vous sentez que vous aurez plus d'émerveillement, il vaudra mieux sortir !

 

Kol touv !

havdalla de yom tov oubliée

- Lundi 02 avril 2018 à 11h50 vu 387 fois

chalom rav,

-si on a oublié de faire la havdala apres yom tov pourra t-on encore la faire pendant hol hamoed ?

merci rav

Chalom !

 

Vous avez le jour du lendemain tant que vous n'avez rien mangé ! (Pour les Séfarades, parce que pour les Achkénazes même si vous avez mangé vous pouvez a posteriori la réciter).

 

Vous direz simplement sans nom de D. Baroukh Hamavdil Ben Kodech Lé'hol !

 

Kol touv !

1ere coupe du seder de pessah sans kavana

- Lundi 02 avril 2018 à 11h55 vu 360 fois

Chalom rav,

- Si le soir du seder, on a oublié d'avoir la kavana que la premiere coupe de vin etait deoraita, devra t-on recommencer ?

- Devra t-on refaire egalement cheheyanou si on oublié d'inclure le maror, bedikats hamets, le fait de raconter et la matsa ?

Merci rav et moadim lesimha

Moadim Lésim'ha !

 

Non ce n'est pas grave a posteriori. On se repose sur le 'Hayé Adam qui écrit explicitement que lorsqu'une personne dans votre cas vient le soir du Séder de Pessa'h boire une coupe de vin, implicitement son intention est de s'acquitter de la Mitsva de D. 

 

Vous êtes donc acquittée. 

 

Au sujet de Chéhéyanou, non, ne refaites pas. Si on pensait qu'il faut vraiment faire Chéhéyanou sur la Matsa on ferait. Or, on ne fait pas pour plusieurs raisons. Donc on a l'intention d'acquitter, mais si on n'a pas eu d'intention d'acquitter les autres choses,j ce n'est pas grave. 

 

Kol touv !

kiddouch pendant le repas

- Mardi 03 avril 2018 à 11h24 vu 293 fois

chalom rav, Si j'ai fait motsi, je pourrais pendants le repas faire kiddouch sur un jus de raisin ?

merci rav

Chalom !

 

Je ne comprend pas, vous parlez du repas de Chabbat ?
Pourquoi n'avez vous pas fait Hamotsi après le Kiddouch ?

 

Kol touv !

Mains seches pour acher yatsar ?

- Jeudi 12 avril 2018 à 20h33 vu 390 fois

chalom rav, devons nous avoir les mains seches pendant acher yatsar ? merci rav

Chalom !

 

Les décisionnaires ne se sont pas penchés spécifiquement sur cette question.
Ils ont plutôt débatu du problème pour Nétilat Yadaïm.

Ce qui est évident est que le mieux pour être sûr d'être tranquille est de sécher d'abord les mains de sorte à s'acquitter de la Kabbale selon laquelle le mauvais vent ne quitte les mains qu'une fois qu'on els a séchées.

 

Il est aussi clair que si vous faites la Brakha les mains humides, c'est tout de même correct.

 

Cf. aussi Min'hat Gidon page 156.

Kol touv ! 

se tromper de berakha sur les bessamims

- Samedi 14 avril 2018 à 23h36 vu 309 fois

chalom rav, si la personne qui nous acquitte de la avdalla, fait atse bessamim sur la menthe : - pourra t-on repondre amen ? - devra t-on refaire la berakha en disant isbe ? merci rav

Chalom !

 

On ne répond pas Amen et on ne s'ait pas acquitté ! (décisionnaires au chapitre 218). 

 

Kol touv !

se tromper dans la prononciation du motsi

- Samedi 14 avril 2018 à 23h39 vu 350 fois

chalom rav, une personne qui se trompant en rajoutant hacher kidechanou ... pour la berakha de motsi, devra t-il refaire ? aura t-il acquitté les autres dans le cadre de chabat par exemple ?

merci rav

Chalom !

 

S'il s'agit d'une erreur non volontaire, on est acquitté a posteriori !

aliments inclus dans le motsi

- Mardi 15 mai 2018 à 23h34 vu 488 fois

Chalom rav,

 

1/ Rav pouvez vous me confirmez ce qui ne rentre pas dans motsi , parce que hier j'etais a une sehoudat aminim et ce n'etait pas claire j'ai besoin de halakha lemaasé de votre part : - Ce qui rentre dans motsi: -Les olives (makhloket donc on ne refait pas la berakha), - Tomates cerises sans sauce - Cornichon - Legumes non assaisonnés tel que les champigNon, poivron ... - Ce qui ne rentre pas dans motsi : - Les bonbons - Chips, bamba, bissli, apropo ... - Cacahuetes, noix d'acajou, pistache ...

 

2/ Si on sait qu'on va faire motsi, on ne pourra pas pour rajouter des berakhotes, faire la berakha sur les aliments qui rentrent dans motsi . c'est sa ?

 

3/ Si on a fait guefen sur du jus de raisin et que finalement on nous ammene du vin blanc pendant le reps on fera hatov vehametiv c'est bien sa ?

 

merci enormement rav

Chalom rav,

 

1/ Rav pouvez vous me confirmez ce qui ne rentre pas dans motsi , parce que hier j'etais a une sehoudat aminim et ce n'etait pas claire j'ai besoin de halakha lemaasé de votre part :

 

- Ce qui rentre dans motsi :

 

-Les olives (makhloket donc on ne refait pas la berakha),

 

Exact et on préfère manger la première avec du pain.

 

- Tomates cerises sans sauce - Cornichon - Legumes non assaisonnés tel que les champigNon, poivron ...

 

Exactement !

 

- Ce qui ne rentre pas dans motsi :

 

- Les bonbons - Chips, bamba, bissli, apropo ...

 

Exact.

 

- Cacahuetes, noix d'acajou, pistache ...

 

Si elles viennent en tant que dessert. Si c'est en tant qu'apértif c'est comme les olives.

 

2/ Si on sait qu'on va faire motsi, on ne pourra pas pour rajouter des berakhotes, faire la berakha sur les aliments qui rentrent dans motsi .

 

Mais ce n'est pas un problème avec les desserts vous pouvez couvrir Haets et Haadama.

 

 c'est sa ?

 

Non, c'est ça ! (:

 

3/ Si on a fait guefen sur du jus de raisin et que finalement on nous ammene du vin blanc pendant le reps on fera hatov vehametiv c'est bien sa ?

 

D'après certains oui, d'après d'autres on ne considère pas le vjus de raisin comme étant du vin. 

 

merci enormement rav

se laver les mains avant le kiddouch

- Mercredi 16 mai 2018 à 21h13 vu 349 fois

chalom rav, d'ou provient la coutume de se laver les mains avant de faire le kiddouch le chabat chez les ashkenazims ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Cette couotume est rapportée par le Rama (chap. 271 § 12).
La raison en est qu'étant donné que lorsqu'on n'a pas de vin et que l'on doit faire Kiddouch sur du pain, on fait Nétila avant Kiddouch de même lorsqu'on a du vin de sorte à ce que la procédure soit à peu près la même en tout état de cause.

 

Et si on s'interroge, mais a priori le Kiddouch fait interruption entre Nétila et le Motsi, la réponse est que non, étant donné que le Kiddouch est lui aussu nécessaire pour le repas.

 

Cf. Michna Béroura (Ibid. § 61) qui explique ce que je viens de vous écrire.

Kol touv !

Acher yatsar après hatsot halayla

- Lundi 09 juillet 2018 à 00h37 vu 392 fois

chalom kevod harav,

j'ai ecrit un paragraphe sur les birkot hachahar apres hatsot halayla pouvez vous verifier si ce que j'ai ecrit est juste svp ?

 

les birkot hachahar peuvent etre reciter a partir de hatsot halayla ainsi que le stipule le choulkhan haroukh. neanmoins la berakha de hanoten lasehvi bina devra etre reciter une fois le jour levé. le michna beroura ajoute que le texte de elokay devra egalement etre rceiter une fois le jour levé. toutefois si je compte ensuite me recoucher, il vaut mieux les faire en se levant pour des raisons kabalistiques. au sujet des birkot hatora, si on se reveille apres avoir dormi de facon fixe ( pyjama, dans son li, lumiere eteinte, au moins 30 min de sommeil ...) et que je souhaite etudier la torah, je devrais reciter les birkot hatora quelque soit l'heure avant hatsot

 

merci beaucoup rav

Chalom Ouvrakha ! 

 

les birkot hachahar peuvent etre reciter a partir de hatsot halayla ainsi que le stipule le choulkhan haroukh.

 

 § Exact. (Choul'han Aroukh chap. 47 § 13). 

 

neanmoins la berakha de hanoten lasehvi bina devra etre reciter une fois le jour levé.

 

Exact.

 

le michna beroura ajoute que le texte de elokay devra egalement etre rceiter une fois le jour levé.

 

Exact (Michna Béroura § 30). Il ajoute aussi la Brakha de Hamaavir 'Hevlé Chéna. Ces deux Brakhot on les récite sans le nom de D. et une fois le jour levé on les rerécite avec le nom de D.

 

toutefois si je compte ensuite me recoucher, il vaut mieux les faire en se levant pour des raisons kabalistiques.

 

Non, selon la Kabbale c'est le contraire, on récite les Brakhot à 'Hatsot avant le Tikoun 'Hatsot même si on compte aller dormir ensuite (Caf Ha'haïm chap. 46 § 49). 

 

au sujet des birkot hatora, si on se reveille apres avoir dormi de facon fixe ( pyjama, dans son li, lumiere eteinte, au moins 30 min de sommeil ...) et que je souhaite etudier la torah, je devrais reciter les birkot hatora quelque soit l'heure avant hatsot

 

Exactement ! Choul'han Aroukh (chap. 47 § 13).

 

Kol touv !

 

rajouter des berakhotes

- Lundi 09 juillet 2018 à 14h58 vu 285 fois

chalom rav,

si je fais cheakol avant hamotsi pour acquitté toute les boissons. et que pendant le repas je fais haguefen ( sur du jus de raisin) et que a la fin du repas je prend du chocolat ou un bonbon en digestif. j'ai le droit ?

merci rav

Chalom ! 

 

Oui vous avez le droit simplement sur votre digestif ne refaites pas Chéhakol à moins que vous n'ayez l'intention lors du Chéhakol avant le début du repas de n'acquitter que les boissons et rien d'autres. 

 

Ou, si encore les bonbons que vous prenez sont meilleurs que la boisson sur laquelle vous avez récité Chéhakol etc. alors ils ne sont pas acquittés par la Brakha initiale à moins que vous n'ayez eu l'intention explicite d'acuitter ces bonbons.

 

Kol touv !

grande quantité de chips pendant hamotsi

- Mardi 10 juillet 2018 à 22h57 vu 367 fois

chalom rav,

si pendant mon repas de pain, je consomme une grande quantité de chips. la on est sur que les chips ne viennent pas pour le plaisir, et qu'elles ont plus la faculté de rassasier. c'est bien sa ?

merci rav

Chalom !

 

Cela ne dépend pas tellement de la quantité mais surtout de l'intention !

 

Kol touv !

pourquoi prendre la derniere avec du pain ?

- Jeudi 12 juillet 2018 à 11h59 vu 248 fois

chalom rav, vous avez dit que pour sortir du doute, le kaf hahaim preconise de prendre la premiere olive avec du pain lorsd'un repas hamotsi et vous recommandez de prendre egalement la derniere avec du pain . pourquoi ?

merci rav

Chalom !

 

Parce que lorsqu'on ne fixe pas un repas sur des fruits, le Choul'han Aroukh exige que l'on fasse la Brakha sur les fruitrs que l'on consomme à moins que l'on consomme au moins le premier et le dernier avec du pain.

 

Kol touv !

pistache pendant le repas

- Jeudi 12 juillet 2018 à 12h29 vu 237 fois

chalom rav

pouvez vous me dire si mon raisonnement est bon :

 

PISTACHES AU COURS DU REPAS :

 

- d'un cote sa ne rassasie pas parce que c'est un fruit

 

- d'un autre cote de par son cote salé, elle ouvre l'appetit => on est donc face a un doute, pour le resoudre :

 

- manger la premiere et la derniere avec du pain ( kaf hahim)

ou

- faire la berakha avant hamotsi

 

PISTACHE EN DESSERT : -ne vient pas pour rassasier mais pour le plaisir donc on fait haets.

 

merci rav

Exact !

 

Parfait !

dessert qui s'accompagne de pain

- Jeudi 12 juillet 2018 à 14h47 vu 249 fois

chalom rav,

si je prend du chocolat ou de la compote en dessert lors d'un repas hamotsi. et que je le mange avec du pain, est-ce que le pain est tafel et donc je devrais faire la berakha sur le cholat ou la compote ?

merci rav

Chalom !

 

Si vous le mangez avec du pain tout le temps le pain est Ikar et pas de BRakha sur le dessert !

 

Kol touv !

quel brakha sur les pistaches au cours du repas ?

- Lundi 30 juillet 2018 à 16h00 vu 272 fois

chalom rav,

 

je voudrais juste savoir si mon raisonnement est le bon si possible ou si il me manque des conditions : concernant les pistaches, olives... :

 

- si ils sont pris au debut du repas c'est un aperitif donc ouvrir l'appetit -> viennent au service du pain donc pas de berakha, ils sont acquités par le motsi.

 

- si ils sont pris en tant que dessert donc a la fin du repas, on fera la berakha parce qu'on ne cherche plus a ouvrir l'appetit, quelques soit la quantité que l'on prend.

 

- le doute sera si on les prend au milieu d'un repas; on ne sait pas si c'est en tant qu'apéritif ou digestif donc on ne fera pas la berakha.

 

pour palier a cela, on mangera la premiere et la derniere avec du pain pour montrer que c'est pour accompagner le pain donc le doute disparait ou on en mangera moins d'un kazait avant le motsi.

 

merci rav et kol touv

Chalom !

 

Excellent résumé ! 100 %

 

Kol touv et Bessorot Tovot !

éternuement + urine = acher yatsar ?

- Mardi 25 septembre 2018 à 22h26 vu 380 fois

chalom rav, desole de la question :

- une personne qui en eternuant evacue une goutte d'urine devra t-elle faire acher yatsar ?

- pourra t-elle prier sachant qu'il se trouve une goutte d'urine sur son sous vetement ? merci rav

Chalom !

 

Sur une toute petite goutte sortie en plus dans de telles circonstances j'ai du mal à dire qu'il faut faire Acher Yatsar, mais je ne contredirai pas un Rav qui dirait qu'il faut faire ACher Yatsar dans un tel cas !

 

Il est possible de prier bien que se trouve une goutte d'urine sur le sous vêtement, mais pas au moment où elle est en train de couler (Choul'han Aroukh chap. 78 § 1). 

 

'Hag Saméa'h !

mille feuille au four fourré ?

- Mardi 25 septembre 2018 à 22h28 vu 269 fois

chalom rav, un mille feuille qui une fois finis est de nouveau rechauffer au four (5min) s'appelle t-il fourre ? (je cherche a savoir si ce genre de mille feuille remplie les conditions pour faire mezonot pendant hamotsi )

merci rav

Chalom !

 

Non, puisque au début le fourrage n'est mis qu'après que les " feuilles " sortent du four. Ensuite vous en faites que le réchauffer, ceci ne lui confère pas de statut de fourré, en tout cas à mon humble avis.

 

'Hag Saméa'h ! 

berakha de netila sur des mains seches

- Mercredi 26 septembre 2018 à 08h03 vu 297 fois

chalom rav, si sans faire expres j'ai sechée mes mains avant de faire la berakha de netila, que devrais je faire ? merci rav

Chalom !

 

De quelle Nétila parlez vous ?

une portion hamotsi moins que kazait = mezonot ?

- Mercredi 31 octobre 2018 à 20h18 vu 933 fois

Chalom rav,

1- Si il nous reste du pain de chabat et qu'on decide d'en faire du pain perdu d'un quantite de moins qu'un kazait. Est-ce que cela lui confere le statut de mezonot ou il reste motsi ? OU mettre un morceau de chocolat dans du pain (moins que kazait) deja cuit puit le recuire, lui confere t-il le statut de mezonot ? - le fait de mettre des miettes de pain hamotsi dans des boulettes lui confere t-il un statut de mezonot ? Qu'elle berakha haharona devra t-on faire dessus ? Avez vous fait un cours sur le fait de laisser des gens a table lors d'un repas hamotsi pour pouvoir revenir faire birkat Ex : j'ai envi d'aller au toilette et il reste une personne a table ( meme si cette personne a deja fait birkat )

Merci rav

Chalom rav,

1- Si il nous reste du pain de chabat et qu'on decide d'en faire du pain perdu d'un quantite de moins qu'un kazait. Est-ce que cela lui confere le statut de mezonot ou il reste motsi ?

 

Pain de moins de Cazaït fri dans de l'huile profonde c'est Mézonot. Dans de l'huile mpeu profonde c'est un doute si Hamotsi ou Mézonot et donc soit on évite de le faire ainsi et on fait des morceuax de plus que Cazaït et on fait le Motsi, soit on  les mange en faisant Mézonot pour faire le moins de Brakhot possible. (décisionnaires au chapitre 168).

 

OU mettre un morceau de chocolat dans du pain (moins que kazait) deja cuit puit le recuire, lui confere t-il le statut de mezonot ?

 

Non non, il restera Hamotsi. 

 

- le fait de mettre des miettes de pain hamotsi dans des boulettes lui confere t-il un statut de mezonot ? Qu'elle berakha haharona devra t-on faire dessus ?

 

En général les miettes sont mises pour donner de la consisitance et non pas pour donner du goût ou pour rassasier, la Brakha reste donc Chéhakol s'il s'agit de boulettes de viande ou de poisson etc.

 

Si le but des miettes est de rassasier ou de donner du goût la Brakha sera effectivement Mézonot si les boulettes sont cuites ou frites.

 

Réécoutez ce cours quand vous pourrez :

 

http://www.torahacademy.fr/soupe-avec-croutons

 

Avez vous fait un cours sur le fait de laisser des gens a table lors d'un repas hamotsi pour pouvoir revenir faire birkat Ex : j'ai envi d'aller au toilette et il reste une personne a table ( meme si cette personne a deja fait birkat )

 

Je n'ai pas encore sur le site fait de cours sur Chinouy Makom.

Mais pour vous rassurer si vous allez aux toilettes et que les toilettes se trouve dans la même maison (sous le même toît) il n'y a pas besoin du tout de laisser quiconque à table pour pouvoir ensuite réciter la Brakha ou continuer le repas.

Tout le problème ne se pose qu'à partir du moment où on change de lieu " Chinouy Makom ".

 

Merci rav

 

Avec plaisir !

 

Kol touv !

 

croutons dans une salade

- Mercredi 31 octobre 2018 à 20h21 vu 366 fois

chalom rav, le fait de mettre des croutons qui ont ete preparé a cette effet sont mezonot oui ? puisqu'ils sont croustillant. alors si on les met dans une salade, on fait tout de meme la berakha sur la salade ou c'est tafel parce que c'est adama face a mezonot ?

si il ya tres peu de croutons, qu'elle berakha aharona feront nous ? merci rav

chalom rav,

 

Chalom !

 

le fait de mettre des croutons qui ont ete preparé a cette effet sont mezonot oui ? puisqu'ils sont croustillant.

 

Ca dépend, s'ils ont été fait à partir de pain, c'est Hamotsi. S'ils ont depuis le départ été préparés pour être croustillant c'est Mézonot. 

 

alors si on les met dans une salade, on fait tout de meme la berakha sur la salade ou c'est tafel parce que c'est adama face a mezonot ?

 

C'est Tafel comme les croutons dans la soupe et on ne fait que la Brakha sur les croutons et pas sur la salade.

 

si il ya tres peu de croutons, qu'elle berakha aharona feront nous ?

 

Néfachot sur la salade, ou Al Haets si c'est une salade d'olives etc.

 

merci rav

 

Avec plaisir !

 

Kol touv !

IKAR BOTER ET HATAFEL SUR BENEDICTION FINALE

- Jeudi 01 novembre 2018 à 00h29 vu 255 fois

Chalom rav,

lorsque l'on dit que hahikar poter et hatafel est valable aussi bien sur la benediction avant consommation que apres, cela signifie que si je decide de prendre une soupe aux vermicelles avec un nombre de vermicelle insignifiant je en devrais pas faire de berakha haharona ?

merci rav

Chalom !

 

Exactement !

 

Kol touv !

plateau de fruit coupé = melange

- Jeudi 01 novembre 2018 à 00h45 vu 226 fois

chalom rav, un plateau de fruit coupé est-il considéré comme un melange ?

merci rav

Chalom !

 

Si chaque fruit est dans un compartiment à part ils ne sont pas mélangés, ni concernant les lois de Borer, ni concernant les lois de Ikar et Tafel.

 

Kol touv !

une soupe aux vermicelles

- Jeudi 01 novembre 2018 à 01h08 vu 271 fois

chalom rav, si dans une soupe aux vermicelles apres avoir manger tout les vermicelles, il me reste encore beaucoup de soupe, je ferais cheakol a ce moment la ? est-ce que le cas est pareille pour un verre de corn flakes au lait ? si apres avoir consommé les corn flakes adama par exemple je veux boire du lait. merci rav

Chalom !

 

Pareil s'il sr'agit d'une quantité importante que vous auriez pu vous servir en tant que telle.

 

Kol touv !

banattage avec fine chapeulure

- Jeudi 01 novembre 2018 à 01h32 vu 283 fois

chalom rav,

le rav itsak yosseph a dit fine chapelure = mezonot devient tafel mais dans un banattage recouvert de chapelure, personnellement, je sais que c'est la chapelure qui m'intesse et que sans elle je n'aurait pas mangé je pense, de plus cette chapelure ne rend pas l'aliment croustillant. dans ce cas je fais mezonot vu que je suis interessée par son gout ?

merci rav

Chalom !

 

Vous rentrez dans le même problème que dans le Chnitsel (escaloppe pannée).

Si vous pensez que vous êts très intéressée par la chapelure et que ce n'st pas que pour rendre crioustillant mais le goût de la chapelure elle même que vous mangez cela, alors faites Mézonot.

Certains ont considéré qu'il valait mieux faire 2 Brakhot dans pareil cas.

 

Kol touv !

ykar et tafel melange meme proportion

- Mercredi 21 novembre 2018 à 22h42 vu 226 fois

chalom rav, si dans un melange, les deux berakhotes sont en meme proportions, devra t-on suivre l'avis du hayé adam et faire la berakha sur chacun en suivnat l'ordre de mega ech ? merci rav

Chalom !

 

Oui, c'est une bonne idée.
Ou encore, vous faites une seule Brakha sur les 2, la Brakha qui inclue le plus. (Exemple Chéhakol et Haets, vous ferez Chéhakol puisque cette Brakha acquitte tout, ou Haets et Haadama, vous faites Haadama puisque ceci acquitte aussi le Haets a posteriori).

Kol touv !

faire la berakha sur un aliment devant nous

- Mercredi 21 novembre 2018 à 22h43 vu 214 fois

chalom rav, si on fait la berakha sur un aliment qui est devant nous et pas dans notre main, c'est une berakha en vain ? merci rav

Chalom !

 

1- Ce n'est pas une Brakha en vain si finalement vous le consommer immédiatement après.

2- Cette Brakha ets valable et vous en êtes acquittée.

Toutefois il n'empêche qu'a priori il y a une Halakha qu'il faut tenir l'objet au moment où on récite la Brakha (Choul'han Aroukh chap. 206).

 

Kol touv !

plus de kazait de mezonot avant hamotsi

- Mercredi 21 novembre 2018 à 23h49 vu 220 fois

chalom rav, si je consomme plus qu'un cazait de mezonot avant hamotsi, je devrais faire al hameya attendre un peu et faire hamotsi, c'est bien ça ? y a t-il une autre alternative ? merci rav

Chalom !

 

Il existe 3 opinions à ce sujet (Michna Béroura, Or Letsion, autres décisionnaires). Ceci dépend aussi bcp de si vous comptez en fin de repas prendre des gâteaux ou pas.

Ce serait très long de résumer cela à l'écrit.

J'essayerai Bli Neder de vous faire des cours vidéos à ce sujet pour que ce soit clair.

Si vous avez des notes du séminaire, le chapitre est " Kéchér Ptor Brakha ".

Kol touv !

benediction dragée

- Mercredi 28 novembre 2018 à 00h06 vu 466 fois

chalom rav,

 

-un dragée au chocolat sera cheakol

 

-un dragée aux amendes sera haets est-ce bien ça ?

 

si on part dans la logique que un dragée aux amendes est haets, lorsque nous mangeons un dragée, on doit d'abord sucer le dragée ( cheakol) ensuite on arrive a l'amende donc haets.

 

neanmoins tout est deja dans la bouche, donc malgre que les benedictions ne soient pas retroactives, on fait tout de meme haets direct ?

 

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Si vraiment vous sucez votre dragée dans un long premier temps et que ce n'est qu'ensuite que vous mangez l'amande, il vaudra effectivement mieux réciter dans un premier temps la Brakha de Chéhakol sur la dragée en ayant l'intention de n'acquitter que le bonbon et pas l'amande intérieure, puis, lorsque vous arriverez à l'amande, vous la retirerez de la bouche réciterez Haets et la rerentrerez dans votre bouche.

 

Pour en revenir à la question de la dragée d'une façon plus générale ! (Il me semble qu'on dit une dragée et pas un dragée).

 

- L'opinion du Rav Abba Chaoul zatsal (Or Letsion chap. 14 § 4) est que l'on récite systématiquement Chéakol uniquement puisque l'essentiel dans l'esprit de celui qui la mange est le bonbon et non l'amande.

 

- Le Rav Elyachiv zatsal (rapporté par le Vézoth Habérakha page 96) est que si en quantité le bonbon constitue la majorité on récite Chéhakol. Si par contre, l'amande constitue la majorité et que mange tout ensemble (par ces deux mots il fait vraisemblablement allusion à ce que je vous ait écrit au tout début de ma réponse), on récitera Haets uniquement. Par contre, si on a un doute qu'est ce qui se trouve en majorité on préférera réciter Chéhakol (dès lors que Chéhakol inclue tout a posteriori y compris Haets).

 

- Le Ben Ich 'Haï (Pin'has § 15) stipule que la coutume est de réciter Chéhakol sur cela. Toutefois il recommande de séparer les deux et réciter Haets sur le fruit et Chéhakol sur le bonbon.

 

Kol touv !

tarte a la fraise

- Mercredi 28 novembre 2018 à 00h19 vu 248 fois

chalom rav,

- est-ce que d'apres le michna beroura ( ashkenaz) on fera mezonot, cheakol( sur la creme), et haets sur les fraises entieres car pour ashkenaz il n'y a pas de ykar et tafel.

-sepharad : 5 cereales car c'est le ikar ? c'est bien ça ?

merci rav

Chalom !

 

Ce n'est pas qu'il n'y a pas de Ikar et Tafel selon les Achkénazes, 'Hass Véchalom, c'est que dans le cas d'un gâteau que l'on garnirai après l'avoir sorti du four on ne considère pas que toute la tarte est secondaire au gâteau. (Michna Béroura chap. 168 § 45). 

 

On devra donc faire Mézonot sur la pate et Haets sur les fraises. 

A mon avis la crème est Tafel aux fruits tout de même.

 

Je précise tout de même que ce n'est que lorsque la garniture est en grande quantité quelle est considérée comme à part lorsque les 2 choses n'ont pas été cuites ensemble (exemple : Tarte à la glace, gâteau au fromage etc.) mais s'il s'agit de fruits dont on comprend bien que ceux ci viennent pour accompagner la pate à tarte, on ne récitera en tout cas que Mézonot même pour les Achkénazes. C'est pourquoi c'est vraiment du cas par cas et c'est difficile dde donner une réponse générale sur la " tarte aux fraises " ou sur la " tarte aux pommes " etc.

Par contre si le gâteau a été enfourné avec les fruits etc; même selon l'opinion Achkénaze on ne récitera que Chéhakol sur le gâteau et tout sera acquitté.

 

Selon les Séfardes quoi qu'il en soit (enfourné avec ou sans) on ne récitera que Mézonot et tout sera acquitté par cela.

 

Kol touv !

le flan

- Mercredi 28 novembre 2018 à 00h28 vu 288 fois

chalom rav, une creme sur un fond de tarte comme un flan, le gateau est un support donc c'est une consistance alors cheakol ?

merci rav

Chalom !


Je ne comprend pas ce que vous voulez dire par c'est une consistance donc Chéhakol.

Expliquez moi un peu plus votre question svp.

Merci. 

chips apres alcool

- Mardi 04 décembre 2018 à 23h10 vu 291 fois

chalom rav,

une personne qui prend des chips apres avoir bu de l'acool parce qu'elle ne se sent pas bien. donc c'est ni parce que :

- elle aime ça

- que c'est son habitude

- elle avait l'intention d'en manger apres avoir bu d el'acool donc dans ce cas, les chips seront-ils encore consideres comme tafel au point de ne pas faire la berakha dessus ?

merci rav

Chalom !

 

Si vraiment elle ne prend les chips que pour faire passer l'effet de l'alcool et que depuis le départ elle savait qu'elle prendrai ces chips ensuite, ou que telle est son habitude, elle ne récitera pas de Brakha sur les chips, ceux ci étant secondaires à l'alcool et donc acquittés par le Chéhakol sur l'alcool.

 

Béhatsla'ha !

pain avec piment

- Mardi 04 décembre 2018 à 23h12 vu 249 fois

chalom rav, si on pensait pouvoir faire passer le piment sans pain, mais que finalement cette fois ci le piment est trop fort et qu'on a besoin du pain ( c'est une habitude) alors le pain sera tafel ?

merci rav

Chalom !

 

Je ne comprend pas si c'est une habitude alors pourquoi cette personne pensait que cette fois ci elle n'aurait pas besoin de pain ? 

soupe avec tres peu de croutons

- Mardi 04 décembre 2018 à 23h17 vu 250 fois

chalom rav, pouvez vous me dire ou mon raisonnement est faux svp :

une soupe avec tres peu de croutons on devra faire mezonot puis une fois les croutons terminés et que le restant de soupe nous intéresse et qu'il en reste une quantité importante, nous devrons faire cheakol; mais nous ne pourrons pas faire de berakha haharona car c'est un liquide et qu'on a pas reussi a la boire dans les conditions necessaires pour faire nefachot; c'est bien ça ?

merci rav

Exactement ! Bravo ! Je rajouterai que l'on ne fait pas non plus Al Hami'hya sur les croutons vu q'on n'en a pas mangé 28 grammes en 4 minutes voire 7minutes et demie selon les différentes opinions. 

 

Béhatsla'ha !

 

Vous avez décroché la médaille d'or sur les Halakhot Brakhot ! Bientôt, quand les gens auront des questions, je vous les enverrai Béézrat Hachem :)

 

'Hannouca Saméa'h !

couscous avec poulet + legumes

- Mardi 04 décembre 2018 à 23h26 vu 271 fois

chalom rav,

si je prends un peu de couscous et que je mets des gros morceaux de legumes qui spont vrauiment majoritaire et pas coupes en tout petit morceau, devrais je faire la berakha sur les legumes ?

ils sont par dessus la semoule, pas melangés; de meme une cuisse de poulet, par exemple, que je depose au dessus de mon couscous, je devrais faire cheakol ou il est tafel ?

merci rav

Chalom !

 

S'ils se présentent sous forme de gros morceaux et qu'ils ne sont pas malangés au couscous on ne consiidère pas ce mélange comme étant un mélange mais comme étant deux entités à part.

Dans pareil cas on récite 2 Brakhot. Une seur la semoule et une sur les légumes ou le poulet dans votre deuxième cas.

 

Béhatsla'ha !

condition pour birkat

- Mercredi 23 janvier 2019 à 23h03 vu 260 fois

chalom rav, si je suis rasassier, et que 72 min se sont ecoulées entre le moment ou j'ai fini de manger et le birkat hamazon , pourrais je faire mon birkat hamazone ? merci rav

Chalom !

 

Je vous envoie un résumé en Français traduit par un ami à partir d'un texte que j'ai rédigé moi même il y a de nombreuses années en hébreu.

 

Combien de temps après le repas peut-on encore réciter la bénédiction finale sur la nourriture ?

 

A priori, la bénédiction doit suivre immédiatement la fin du repas, ce qui montre notre zèle dans la réalisation de cette mitsva. Cette conduite permet aussi d’éviter les situations où le temps imparti est dépassé.
 

En effet, si la bénédiction n’a pas été récitée dès la fin du repas, les décisionnaires ont fixé différentes limites, au-delà desquelles, la nourriture étant digérée, il n’est plus possible de réciter ces bénédictions.

 

Nous allons à présent, avec l’aide de D…, exposer les différents aspects pratiques de ce concept.

 

Le délai de la bénédiction après un plantureux repas (d’où l’on sort réellement rassasié)

 

Tant que 72 minutes ne se sont pas écoulées depuis la fin du repas, on peut, sans aucun doute, réciter la bénédiction finale du repas (Birkat Hamazon ou toute autre bénédiction finale selon les cas). Ce laps de temps écoulé, tout dépend de l’appétit actuel de la personne en question.
 

Si elle se sent toujours rassasiée de son dernier repas et n’éprouve pas le besoin de manger à nouveau, elle pourra réciter la bénédiction finale.
 

Si par contre, elle ressent un besoin de manger à nouveau, ceci signifie que la digestion de son précédent repas est suffisamment avancée pour rendre impossible la récitation de la bénédiction finale.
 

Si la personne est dans le doute si elle ressent ou non un besoin de manger à nouveau, et que 72 minutes se sont écoulées depuis la fin du repas :
 

     - pour toute bénédiction à l’exception du Birkat Hamazon : suivant le principe qu’on ne récite pas de bénédiction en situation de doute, elle ne pourra réciter la bénédiction.
     - pour le Birkat Hamazon : un homme dont l’obligation relève de la Torah récitera le Birkat. Une femme dont l’obligation est d’origine douteuse (de la Torah ou d’ordre rabbinique) s’en abstiendra.

 

Le délai après une collation ou une boisson

 

Après avoir consommé des aliments qui ne nous ont pas complètement rassasiés, il faut prendre particulièrement garde à réciter immédiatement la bénédiction, car il est particulièrement difficile d’évaluer le temps nécessaire à la digestion.
 

Cependant, celui qui ne l’a pas récité immédiatement pourra, selon le Kaf Hahaïm, la réciter durant la demi heure suivant la fin de la collation, voire même une heure si la sensation de satiété relative n’a pas disparue. Les achkenim se conforment a l'opinion du Michna Beroura que jusqu'a 72 minutes il est encore possible de reciter la benediction. Il est pourtant clair que si une demie heure s'est deja ecoulee, il faudra mieux manger a nouveau un aliment dont la benediction qui succede est similaire afin d'eviter les doutes.

 

De la même manière, après avoir bu de l’eau, dont la digestion est particulièrement rapide, on s’efforcera de réciter la bénédiction finale de suite. Si cela n’a pas été fait, ce sera toujours possible pendant la demi heure suivante, tant que la sensation de soif n’a pas réapparu.

 

C’est pourquoi dans certaines situations où la soif revient très vite, comme lors d’une excursion pédestre ou toute autre activité sportive, celui qui n’a pas récité immédiatement la bénédiction et est à nouveau assoiffé a perdu la possibilité de la réciter et ce, même dans un laps de temps inférieur à une demi heure. Il est donc conseillé, lors d’activités sportives où l’on sait que la soif réapparaît à intervalles réguliers, de réciter la bénédiction finale après chaque boisson, si l’on a bu Reviit (86ml) en une fois.
 

Il sera par conséquent nécessaire de réciter la bénédiction préalable sur la boisson suivante, puisque la bénédiction finale constitue une interruption de la bénédiction préalable précédente.

 

Est-ce que celui qui a vomi le repas qu’il vient de consommer doit réciter la bénédiction finale ?

 

Celui qui vomit le repas qu’il vient de consommer n’a, en principe, pas à réciter la bénédiction finale sur le dit repas.
En effet, n’étant pas rassasié par ce repas, son cas est semblable à celui qui a déjà digéré son repas et ne peut plus réciter la bénédiction finale. Cependant, s’il lui semble qu’il n’a pas rejeté la totalité de la nourriture qu’il a absorbé, et qu’il ressent encore une certaine sensation de satiété il lui sera possible de réciter la bénédiction finale.
S’il est dans le doute, il s’abstiendra comme dans tout doute concernant les bénédictions.

 

Doit-on réciter à nouveau la bénédiction préalable lorsque du temps s’est écoulé depuis la dernière consommation de nourriture et que l’on a faim à nouveau ?

 

Le Maguen Avraham tranche que dès que la digestion de la nourriture précédente s’est achevée, il faut à nouveau réciter la bénédiction préalable.
 

Cependant, la majorité des décisionnaires s’opposent à cette opinion et tranchent que même si la digestion est terminée, tant que la personne n’a pas détaché son esprit de son repas elle pourra continuer à manger sans faire une nouvelle bénédiction.
 

C’est pourquoi, si quelqu’un est plongé dans son étude ou son travail et ne sort pas du bâtiment où il se trouve, lorsqu’il boit de temps en temps une tasse de café pourra se suffire d’une seule bénédiction préalable récitée sur la première pour rendre quitte toutes les autres.
Ceci est valable tant qu’il ne sort pas du bâtiment et ne détache pas son esprit de sa boisson.

 

Il faut souligner que ceci n’est valable que pour du café qui ne nécessite pas de bénédiction finale (pour les Séfaradim, pour les Ashkenazim le sujet a déjà été évoqué précédemment). En effet, pour quelqu’un qui boirait un verre d’eau de temps en temps ou mangerait un fruit, il serait nettement préférable de réciter la bénédiction préalable et finale sur chaque consommation, si l'intervalle de temps qui separe les deux consommations est superieur au temps de digestion.

 

Le « détachement de l’esprit » ou Hesseah Hadaat qui oblige à une nouvelle bénédiction préalable est un détachement complet.
 

Plusieurs exemples sont rapportés dans les décisionnaires pour illustrer ce concept.
Le premier exemple est le fait de faire Mayim Aharonim, les ablutions de fin de repas.
Le second est le fait de dire « Faisons le Birkat Hamazon », phrase qui introduit le Zimoun (qui est l'introduction au Birkat Hamazon fait lorsque trois personnes ont mange ensemble) même si les ablutions finales n’ont pas été encore faites.

 

Cependant, dire « Faisons Mayim Aharonim » n’est pas considéré comme un détachement de l’esprit.
Le troisième cas est une décision définitive, même si elle n’est accompagnée d’aucune espèce d’actes ou de parole, de conclure le repas et de ne plus rien consommer.

 

L’opinion du Gaon Rav Yossef Chalom Elyachiv Chlita est que de nos jours où l’esprit des gens est très peu déterminé et particulièrement versatile, où une décision prise un instant peut être remise en question dès l’instant suivant, seule une décision définitive et inébranlable peut constituer un détachement de l’esprit et entraîne une nouvelle bénédiction préalable.

 

Celui qui a récité la bénédiction préalable avec la ferme intention de ne consommer qu’une nourriture précise voire même une quantité précise, devra réciter à nouveau la bénédiction préalable s’il désire manger plus que ce qu’il avait décidé.

 

Comment se comporter lorsque le repas est particulièrement long et que le temps nécessaire à la digestion s’est déjà écoulé ?

 

Lors de repas particulièrement long, comme lors de réceptions où le repas peut durer plusieurs heures, ce qui a été consommé en début de repas peut être digéré lorsque le repas prend fin.
Il sera pourtant possible de réciter la bénédiction finale à condition que la personne ait, à intervalles réguliers, consommé quelque chose : du pain, des apéritifs ou quelque aliment que ce soit.

 

Pourtant, le Kaf Hahaïm écrit qu’il serait bien de manger aussi un morceau de pain avant le Birkat Hamazon.

 

Kol Touv!!

cheakol sur verre d'eau, refaire sur coca ?

- Mercredi 23 janvier 2019 à 23h04 vu 287 fois

chalom rav, si je fais la berakha sur un cheakol sur un verre d'eau par exemple et que quelques minutes plus tard on m'apporte une boisson plus haviv a mes yeux je devrais refaire cheakol ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Le Rachba explique que si on a eu une Kavan Stamit c'est à dire que lorsqu'on a récité la Brakha sur le premier aliment on n'a pas pensé au second, celui ci est tout de même acquitté à moins que le second soit plus importan que le premier, c'est à dire si le second est meilleurr, ou qu'ile st entier azlors que le premier était coupé, ou fruit d'Israêl etc. etc.

La plupart des décisionnaires a tranché la Halkha dans ce sens !

 

Kol touv !

olive = briha donc al haets ?

- Samedi 26 janvier 2019 à 22h30 vu 252 fois

chalom rav, ets-ce que du fait que l'olive soit une berya nous devons faire alhaets suite a sa consommation en 4,5 MIN ?

merci rav

Chalom !

 

Dans les faits on tranche que l'on ne récite Brakha A'harona même sur uen Brya (entité) que si l'on en consome un Cazaït (28 grammes).
Mais étnt donné qu'une controverse existe à ce sujet et que le Choul'han Aroukh rapporte deux opinions à ce sujet, le conseil est :

  1. D'en manger une quantité d'au moins un Cazaït et réciter Brakha A'harona.
  2. De la couper en morceau de sorte à ce qu'elle ne soit plus Brya et ne pas réciter la Brakha mais sans entrer dans le doute.

 

Cf. Choul'han Aroukh chap. 210 § 1.

 

Béhatsla'ha !

al hamehya sur un eclair

- Dimanche 10 février 2019 à 11h00 vu 272 fois

chalom rav, pourra t-on faire al hamehya sur un eclair ? car la pate a choux est super fine, la majorité c'est de la creme donc meme si je mange 28g en tout, je ne pourrais pas faire al hamehya . est-ce que ma logique est juste ? merci rav

Chalom !

 

Très juste, vous ne pourrez que faire Néfachot si vous avez mangé 28 grammes de crème patissière. La Brakha Richona bien entendu Mézonot.

Kol touv !

Berakha avant le limoud

- Dimanche 10 février 2019 à 23h53 vu 281 fois

chalom rav, les femmes peuvent-elles reciter la berakha avant un limoud ? pour quel type de limoud cette berakha a t-elle etait instituée ? comme les birkotes haneynims, si on parle pendant le limoud, il ya un effsek dans la berakha ? merci rav

Chalom !

 

Dites moi juste svp à quelle Brakha faites vous allusion ? Birkot Hatorah ? Ou le Yehi Ratson avant de commencer son étude ?

 

Kol touv !

Cousin parfumé = berakha bessamim

- Lundi 04 mars 2019 à 00h10 vu 298 fois

Chalom Rav, Peut on faire la berakha de bessamim sur un cousin parfumé à la lavande ? Merci rav

Chalom !

 

Sur un cousin ou sur un coussin ?

La lavande se trouve dedans ou cest juste du parfum synthétique qui a été pulvérisé dessus ? 

J'ai besoin de savoir tout cela pour pouvoir vous répondre à la question !

 

Kol touv ! 

 

Bénédiction framboise

- Lundi 18 mars 2019 à 13h26 vu 1237 fois

Chalom Rav, Quel est la bénédiction de la framboise ? Merci Rav

Chalom !

 

Boré Péri Haadama !

 

Attention aux bestioles qui risquent de s'y trouver !

 

Kol touv !

Netilat yadaim derabanan

- Mardi 23 avril 2019 à 10h03 vu 228 fois

Chalom Rav, Pourquoi alors que la netilat yadaim est derabanan on dit acher kidechanou bemitsvotav vetsivanou ? Merci Rav

Chalom !

 

Vous avez le mérite de poser la question de la Guémara au sujet de la Brakha sur l'allumage de la 'Hannouccia qui ets lui aussi Dérabanan (Chabbat page 23).

La Guémara répond que dans Sa Torah, D. nous a ordonné d'accomplir tout ce que nos Sages nous instituerons, et donc, on peut dire Vétsivanou puisqu'indirectement c'est comme si D. avait ordonné l'accomplissement de ces Mitsvot.

 

Cf. la Guémara qui rapporte une autre raison, ainsi que les propos du 'Hatam Sofer àn ce sujet !

 

Kol touv !  

Refaire bénédiction en tant qu?invite

- Dimanche 07 juillet 2019 à 23h19 vu 235 fois

Chalom Rav,

J'ai entendu que si j'ai déjà mangé des poires et que l'on m'apporte à présent des pêches je devrais refaire la bénédiction dans deux cas :

- si c'est l'un Des 7 fruits d'erets Israël

- si c'est un fruit qui a plus d´importance pour moi

Ceci est vrai sauf dans le cas où nous sommes invités.

Une personne invité, ne refera pas à bénédiction même si elle n'avait pas connaissance de ce fruit ou que l'invité accorde plus d'importance à ce fruit.

C'est exact ?

Merci bcp rav

Chalom !

 

C'est exact à ceci prêt que ni les poires ni les pêches ne sont des fruits d'Israël, mais nous nous sommes bien compris !

 

Quand vous dites qui a plus d'importance, ceci doit être selon les principes de la Halakha (par exemple l'un est entier et l'autre est coupé, ou l'un es meilleur que l'autre). 

 

Pour le reste c'est exact ! Ceci se base sur un Psak du Rachba et repris par les décisionnaires.

 

Kol touv !

Poubelle berakha ?

- Mercredi 10 juillet 2019 à 23h15 vu 216 fois

Chalom Rav, Les poubelles présentent dans la rue qui ne dégagent pas d'odeur posent elles un problème pour pouvoir dire une berakha ou un passouk sur leur passage ?

Merci Rav

Chalom !

 

Veuillez lire cette réponse et me dire si il vous manque des éléments !

 

http://www.torahacademy.fr/thora-devant-une-poubelle-dans-la-rue

 

Kol touv !

Kidouch sans goutter le vin

- Dimanche 10 novembre 2019 à 23h46 vu 181 fois

Chalom Rav, Si on se rend quitte du kidouch par un tiers et que l'on a pas bu le kidouch. Est-ce que l'on devra faire cheakol sur les boissons ?

Merci bcp rav

Chalom !

 

Si l'on n'a pas bu la moindre goutte, oui, on devra réciter la Brakha de Chéhakol sur les boissons (décisionnaires rapportés par le Béour Halakha au chapitre 174 entête "Yayin").

 

Si vous avez bu moins que mélo lougmav, c'est à dire moins que 44 ml environ, vous entrez dans un doute. Selon le 'Hafets 'Haïm l'idéal dans un tel cas sera de demander à une personne qui n'a pas bu de vin du tout de vous acquitter par son Chéhakol, ou de prendre par exemple un peu de sucre et de bénir Chéhakol dessus dans le but d'acquitter les autres boissons.

Selon le Rav Ovadia ('Hazon Ovadia sur Tou Bichvat), si vous avez bu même une toute petite quantité vous n'avez pas besoin de réciter Chéhakol sur les boissons.

Kol touv ! 

Pessek zman ( gaufrette + chocolat ) quelle berakha ?

- Jeudi 05 décembre 2019 à 19h19 vu 186 fois

Chalom Rav, Corrigez-moi si le raisonnement est faux svp :

 

J'ai écrit qu'une personne qui mange une soupe de vermicelle mais qui n'est pas intéressé par les vermicelles ou qui n'aime pas sa, ne fera pas mezonote sur les vermicelles mais seulement cheakol sur la soupe.

 

Est-ce que c'est vrai ?

 

En partant de cela, je comprends qu'une personne qui veut du chocolat mais qui n'est pas intéressé par la gaufrette qui s'y trouve s'abstient De faire mezonot et se contentera de faire cheakol.

 

C'est vrai ?

 

Merci bcp rav

Oui. 

 

100 pour cent.

Mais si vous voulez être encore plus précise, veuillez écouter les deux cours suivants :

 

http://www.torahacademy.fr/soupe-avec-croutons

http://www.torahacademy.fr/ikar-vetafel-chnitzels

 

Kol Touv !

 

netila avec benediction pour keviout sehouda ?

- Mercredi 19 février 2020 à 21h15 vu 136 fois

chalom rav, je decide de manger plus que 216g de mezonote et que je fixe mon repas dessus. je devrais faire motsi puis netila et a la fin birkat hamazone. la netila devra t-elle etre faite avec ou sans berakha ?

merci rav !

Chalom Ouvrakha !

 

D'après de nombreux décisionnaires on récite avec Brakha. Le Rav Yits'hak Yossef dit que c'est sans Brakha.  

 

Béhatsla'ha !

keviout sehouda 216 ou 230 grammes ?

- Mercredi 19 février 2020 à 21h16 vu 144 fois

chalom rav, la mesure de keviout sehouda est-elle de 216 ou 230 g ?

merci rav 

Chalom Ouvrakha !

 

La Kéviout Séouda c'est une Mahloket entre les Richonim quant à savoir si c'est 3 Beitsim ou 4 Beitsim (entre Rachi et Rambam), c'est à dire 3 fois 54 grammes ou 4 fois 54 grammes, c'est à dire que c'est entre 162 et 216 grammes. 

 

Béhatsla'ha !

petit beurre fourré au chocolat, mezonot ?

- Mercredi 19 février 2020 à 21h18 vu 171 fois

chalom rav,

un petit beurre fourré au pepites de chocolat sera t-il mezonot si je le mange a la fin d'un repas hamotsi ?

merci rav !!

Chalom !

 

C'est vous qui le faites, ou vous l'achetez tout prêt ? Je ne comprend pas exactement !

 

Kol touv !

 

fondant avec tres peu de farine, quelle berakha ?

- Mercredi 19 février 2020 à 21h20 vu 187 fois

chalom rav,

 

un fondant au chocolat avec tres peu de farine, vous pensez que la farine n'est presente que pour donner de la consistance ou elle donne quand meme du gout ?

 

j'aimerai connaitre votre avis sur la berakha, dans un tel cas svp

 

merci beaucoup rav

Chalom Ouvrakha !

 

Combien de farine y a-t-il environ ? 

est-ce qe c'est vrai ?

- Mercredi 19 février 2020 à 21h25 vu 189 fois

Chalom rav,

 

Si au moment de faire mezonot, je pensais manger moins de 216 g de patisseries. et qu'on a change d'avis, on doit a present reciter a nouveau mezonot sur la patisserie si on en mange a present moins de 216 g. est-ce que c'est vrai ?

 

merci beaucoup rav !

Chalom !

 

Non, vous ne refaites pas Mézonot. Vous ferez par contre à la fin Birkat Hamazon, si vous avez tout compte fait mangé 216 grammes.

 

Béhatsla'ha !

Rituel de la prière

bikour holim

- Mercredi 17 ao√Ľt 2016 √† 23h16 vu 628 fois

chalom rav, j'ai ecouté un cours de torah box disant que si l'on rend visite a un malade sans prier pour lui devant lui on est pas quitte de la mitvah. je suis tres contrarie cela fait deja 2 semaines que je rends visite a quelqu'un, c'est considerer comme si j'avais rien fait ? lorsque nous parlons des 7 fruits d'israel ils viennent obligatoirement d'israel ? merci rav

Chalom Ouvrah'a!

 

Il est vrai que le Rama au Chapitre 335 § 4 écrit que si on rend visite et qu'on n'a pas prié on ne s'est pas acquitté de la Mitsva.

 

Simplement: 1- C'est évident qu'on s'est quand même acquitté de la Mitsva de H'essed, et qu'on aura un mérite pour avoir réjouie ce malade et l'avoir mis de bonne hemeur et l'avoir aidé à guérir plus vite etc. simplement s'acquitter pleinement de la Mitsva de Bikour H'olim il faut aussi prier pour lui.

 

                   2- Ne soyez pas contrariée puisque vous ne le saviez pas ce n'est pas grave.

                   3- Ce n'est pas obligé de prier devant lui, vous pouvez aussi prier pas devant lui, par exemple maintenant prier pour lui ou elle, et de cette façon vous acquitter de la Mitsva. Le Rama dit uniquement que si vous n'avez pas du tout prié vous ne vous êtes pas acquittée.

 

Kol touv et Bessorot tovot! 

Prier à voix haute pour Baal Téchouva ?

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h55 vu 343 fois

Chalom rav,

pourra t-on faire notre amida a voix haute avec une personne qui nous ecoute et la lis avec nous, parce qu'elle est baale techouva ? au risque qu'un homme nous entende ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Le risque qu'un homme vous écoute n'est pas très dérangeant puisque vous ne chantez pas, vous ne faites que parler.

Par contre un autre problème peut se poser. Il existe une controverse entre le Choul'han Aroukh et le Rama (chap. 594) quant à savoir si une personne peut réciter la Amida à voix haute et acquitter une autre personne qui l'écouterait simplement. 

 

L'opinion du Choul'han Aroukh semble être que ceci ne fonctionne pas. En effet, la Téfila étant une demande de miséricorde, celle ci se doit d'être individuelle, c'est à dire tout un chacun demander pour lui même (cf. Michna Béroura § 2, Biour Hagra, Caf Ha'haïm chap. 124). 

 

L'opinion du Rama est que si l'autre personne ne sait pas prier on peut l'acquitter.

En tout état de cause, de votre question il ressort que vous souhaitez lire la prière et la personne Baal Téchouva répétera après vous mots par mot, ceci est largement autorisé ainsi que l'écrit le Chaar Hatsioun (§ 3) au nom du Pri Mégadim. 

 

Kol touv et 'Hag Saméa'h !

chema pour les femmes

- Mardi 28 novembre 2017 à 18h10 vu 354 fois

chalom rav, une femme a t-elle l'obligation de faire le chema une fois le zman passée ?

merci rav

Chalom !

Veuillez svp écouter ce cours très rapide et concis qui répond à votre question de façon précise :

http://www.torahacademy.fr/kriat-chema-femmes

 

Kol touv !

La prière a-t-elle toujours existé ??

- Dimanche 03 décembre 2017 à 12h41 vu 434 fois

chalom rav, pourquoi on dit que les tephilotes sont la pour remplacer les korbanotes alors qu'elles etaient la depuis tout le temps ?

merci rav

Chalom !

 

La Guémara affirme dans sa conclusion (Brakhot 26 b) que les Téfilot ont été instituées par nos Patriarches, donc bien avant les sacrifices, simplement ensuite ils ont trouvé un lien avec les Korbanot.

 

Aujourd'hui où malheureusement nous n'avons plus de Korbanot, ce qui nous reste c'est la Téfila.

Dans l'un des cours j'ai expliqué en quoi la Téfila remplace les Korbanot et procède exactement du m^mee principe.

 

Kol touv !

chema separé de la amida

- Dimanche 31 décembre 2017 à 01h02 vu 355 fois

chalom rav, peut-on faire toute notre tephila chez nous jusqu'a tehilot israel et arrivé a la choul, on fait la amida en tsibour ?

est-il preferable de prier au nets ou de faire une tephila betsibour? merci rav

Chalom !

 

1- C'est faisable mais il ne faut pas vous interrompre entre les deux.et qu'il n'y ait pas un trop long moment.

 

2- Les décisionnaires écrivent que si on a l'habitude de toujours prier au Nets le Nets passe avant. Mais sinon, il vaut mieux prier Bétsibour.

Pour la femme qui n'a pas de devoir de prier Bétsibour, bien que c'est conseillé il se peut qu'il vaille mieux prier au Nets. 

 

Béhatsla'ha !

berakha deoraita

- Lundi 12 février 2018 à 23h28 vu 397 fois

chalom rav, y a t-il une berakha dans la birkat hachakhar qui est deoraita ? merci rav

Chalom !

 

Non, uniquement les Birkot Hatorah d'après certains. Dans les Birkot Hachahar à proprement parler, non. 

 

Et même les Birkot Hatorah selon la majorité des décisionnaires ce n'est pas Déoraïta.

La seule Brakha qui est Déoraïta selon toutes les opinions c'est le Birkat Hamazon ainsi qu'il est écrit " Véakhalta Vésavata Oubérakhta ".

 

Au sujet des femmes pour le Birkat il y a un doute si elles sont Déoraïta ou pas (cf. Choul'han Aroukh chap. 184).

 

Kol touv !

birkot hachahar la nuit

- Lundi 12 février 2018 à 21h18 vu 507 fois

chalom rav, -est-ce exact que l'on peut faire les birkot hachahar a partir de hatsot halayla meme si on va aller dormir apres ? -est-ce que je pourrais faire les birkots hatorah la nuit ? merci rav

Chalom Ouvrakha !


Les Birkot Hacha’har peuvent effectivement être récitées à partir de ‘Hatsot c’est-à-dire minuit (Cf. Caf Ha’haïm chap. 47 § 29 qui défend de les réciter avant minuit), ainsi que le stipule le Choul’han Aroukh (Ora’h ‘Haïm chap. 47 § 13), excepté la bénédiction de « Hanoten Lasekhvi Bina Léhav’hin » qu’il faudra réciter une fois qu’il fera jour. Le Michna Béroura ajoute aussi le texte de « Elokay Néchama) qu’il faudra réciter une fois le jour levé.


Toutefois si vous comptez ensuite vous recoucher, il vaudra mieux attendre de vous réveiller pour réciter l’ensemble des Brakhot selon l’ordre précis et ce, pour des raisons de Kabbale (Caf Ha’haïm ibid.).

 

Au sujet des Birkot Hatorah, si vous vous réveillez en pleine nuit après avoir dormi de façon fixe (en pyjama, dans un lit, lumière éteinte, au moins une demie heure de sommeil etc.), et que vous souhaitez étudier la Torah, vous devez réciter les Birkot Hatorah quelle que soit l’heure même avant ‘Hatsot.

 

Béhatsla’ha !

faire chaharit avant birkot hachahar

- Lundi 12 février 2018 à 21h21 vu 359 fois

chalom rav, si je fais chaharit avant birkot hachahar, je ne ferais pas elokai par la suite du fait de la notion de mehaye metim ? merci rav

Chalom !

 

Exactement !

Donc si vous êtes pressée faites la Brakha de Al Nétilat Yadaïm, et de Lifgarim Métim et les Birkot Hatorah et ensuite vous ferez Cha'harit et ensuite vous pourrez faire les autres Birkot Hacha'har !

 

Kol touv !

Faire perek chira pour quelqu'un

- Lundi 19 février 2018 à 14h52 vu 362 fois

Chalom rav, si une personne fait perek chira pendant 40 jours, est-ce qu'elle peut demander a quelqu'un de le faire un certain jour parce que elle ne peut le faire ?

Merci rav

Chalom !

 

Le principe est que l'on peut nommer un envoyé pour faire des Mitsvots à notre place. Toutefois le Pérek Chira étant un éloge ceci ne se délègue pas. C'est un peu comme si je vous demandez de prier Arvit à ma place parce que je suis occupé ce soir !

En ce qui est de la Ségoula de la réciter 40 jours possible que cela fonctionnera bien que les Ségoulot n'étant pas de la Halakha on ne peut savoir si elles fonctionnent exactement de la même façon.

Béhatsla'ha !

prier devant son reflet

- Dimanche 04 mars 2018 à 18h02 vu 358 fois

chalom rav,

Est-ce que je peux prier devant une vitre qui me reflete ?

merci rav

Chalom !

 

Veuillez svp lire la réponse que j'ai répondu à votre homonyme :

 

http://www.torahacademy.fr/prier-devant-un-miroir

 

Kol touv !

chir chel yom de hol hamoed

- Lundi 02 avril 2018 à 11h52 vu 337 fois

chalom rav, -pourquoi ne pas dire dans le chir chel yom de hol hamoed " bechabat kodech hachir cheayou haleviim omrim al hadoukhan" ?

merci rav

Chalom !

 

Je ne suis pas sûr d'avoir compris votre question !

Mais le Chir de Dimanche et Lundi etc. c'étaient des chants fixes tous les Dimanche mardi etc. par contre les Téhilim que l'on récite à Yom Tov et 'Hol Hamoèd ce ne sont pas des chants fixes pour que l'on dise que c'est le Chir que les Léviyim chantaient.
Je ne pense pas d'ailleurs que les Léviyim chantaient ces chants à 'Hol Hamoèd, mais ceci reste à bien vérifier !

 

Kol touv !

deux endroits fixe chez soi ?

- Lundi 14 mai 2018 à 23h21 vu 294 fois

Chalom rav,

Si chez moi, j'ai un endroit fixe dans ma chambre mais que je sais que parfois j'aurais plus de concentration dans la cuisine par exemple, parce que je suis sur de ne pas etre deranger, pourrais je considerer ces deux endroits comme fixe ou je suis obliger d'en avoir qu'un seul ?

Merci rav

Chalom !

 

Oui vous pouvez, l'essentiel lors de la Téfila étant d'avoir un maximum de concentration.

Béhatsla'ha !

segoula pour quelqu'un d'autre

- Lundi 14 mai 2018 à 23h23 vu 314 fois

chalom rav, il ya une segoula de passer au dessus de la rivière et de faire tout un processus pour trouver son zivoug, pourrais je le faire pour quelqu'un d'autre et ainsi profiter du principe, tout celui qui prie pour son prochain, et le premier exaucé ?

merci rav

Chalom !

 

Pouvez vous svp me donner la source de cette Ségoula ?

Merci. 

chaise hatsitsa pour la amida ?

- Mardi 15 mai 2018 à 10h56 vu 378 fois

chalom rav,

-une chaise qui n'a pas les dimensions de 80 cm de hauteur et 40 cm de largeur pourra t-on prier devant ? exemple, je suis a la choul et je ne peut pas la bouger par manque d eplace mais qu'elle n'est pas fixe.

-un objet telle qu'une table fixe, pourrais-je prier devant si au bout ( a plus de 4 amot) s'y trouve quelqu'un ?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom !

 

-une chaise qui n'a pas les dimensions de 80 cm de hauteur et 40 cm de largeur pourra t-on prier devant ?

 

Oui.

 

exemple, je suis a la choul et je ne peut pas la bouger par manque d eplace mais qu'elle n'est pas fixe.

 

Oui. On a précisé dans le cours que la 'Hatsitsa se pose lorsque l'objet dépasse cette dimension que vous venez de citer.
Cf. http://www.torahacademy.fr/le-devoir-de-prier-devant-un-mur-etc.

 

-un objet telle qu'une table fixe, pourrais-je prier devant si au bout ( a plus de 4 amot) s'y trouve quelqu'un ?

 

Ce quelqu'un est assis, debout, juste devant vous ? 

Cf. le cours suivant à environ 5 minutes du départ si vous êtes pressée (je sais que vous ne l'êtes jamais lorsqu'il s'agit de Divré Torah !).

http://www.torahacademy.fr/s-asseoir-pres-de-quelqu-un-qui-prie

 

merci rav

 

Avec immense plaisir !

De bonnes nouvelles chez vous rapidement Béézrat Hachem !

prier au nets, les conditions

- Mardi 15 mai 2018 à 23h28 vu 490 fois

chalom rav,

ce matin hachem m'a reveillée a 6:37 baroukh hachem alors que nets est a 6:42. je me suis donc levée en sursaut j'ai eut a peine le temps d'aller au toilette et de faire netilat ensuite je n'ai pas fait mes birkotes hachahar et j'ai rapidement commencé ma amida.

mon probleme est que :

- certes je dors avec une chemise de nuit tsniout mais sa reste une chemise de nuit et je n'avais pas de collant.

est-ce mieux de prier au nets ou de prendre le temps de s'habiller ?

- de plus je ne mettais meme pas encore lavé les dents, est-ce un probleme ?

-et j'avais un doute pour la berakha de mehaye hametim est-ce que je devais la refaire dans ms brakhotes? vu que j'ai fait ma amida avant mes brakhotes .

-est-ce que c'etait une bonne conduite ou une chose qui n'est pas louable ?

merci rav

Chalom !

 

Votre intention était bonne, mais je pense qu'il vaut mieux prendre le temps de vous brosser les dents etc. et de vous dégourdir l'esprit après le sommeil.

En effet la préparation à la Téfila c'est Hikon Likrat Elokékha Israël et c'est une Halakha. 

 

De plus l'ordre à savoir commencer par les Birkot Hacha'har puis, Psouké Dézimra etc. est lui aussi très important et en particulier selon la Kabbale. 

 

Enfin, ce que je vous aurait conseillé c'est de réciter la Kriat Chéma à ce moment là, puis ensuite prendre votre temps et prier plus tard.

En effet, selon mon Maître le Rav Sternbukh il y a une importance particulière à réciter la Kriat Chéma avant le Nets même si l'on ne prie pas à ce moment donné. Et de réciter Kriat Chéma en chemise de nuit ne pose aucun problème de Halakha, de même si on ne s'est pas brossé les dents etc. 

 

Béhatsla'ha !

Acher yatsar après hatsot halayla

- Lundi 09 juillet 2018 à 00h37 vu 392 fois

chalom kevod harav,

j'ai ecrit un paragraphe sur les birkot hachahar apres hatsot halayla pouvez vous verifier si ce que j'ai ecrit est juste svp ?

 

les birkot hachahar peuvent etre reciter a partir de hatsot halayla ainsi que le stipule le choulkhan haroukh. neanmoins la berakha de hanoten lasehvi bina devra etre reciter une fois le jour levé. le michna beroura ajoute que le texte de elokay devra egalement etre rceiter une fois le jour levé. toutefois si je compte ensuite me recoucher, il vaut mieux les faire en se levant pour des raisons kabalistiques. au sujet des birkot hatora, si on se reveille apres avoir dormi de facon fixe ( pyjama, dans son li, lumiere eteinte, au moins 30 min de sommeil ...) et que je souhaite etudier la torah, je devrais reciter les birkot hatora quelque soit l'heure avant hatsot

 

merci beaucoup rav

Chalom Ouvrakha ! 

 

les birkot hachahar peuvent etre reciter a partir de hatsot halayla ainsi que le stipule le choulkhan haroukh.

 

 § Exact. (Choul'han Aroukh chap. 47 § 13). 

 

neanmoins la berakha de hanoten lasehvi bina devra etre reciter une fois le jour levé.

 

Exact.

 

le michna beroura ajoute que le texte de elokay devra egalement etre rceiter une fois le jour levé.

 

Exact (Michna Béroura § 30). Il ajoute aussi la Brakha de Hamaavir 'Hevlé Chéna. Ces deux Brakhot on les récite sans le nom de D. et une fois le jour levé on les rerécite avec le nom de D.

 

toutefois si je compte ensuite me recoucher, il vaut mieux les faire en se levant pour des raisons kabalistiques.

 

Non, selon la Kabbale c'est le contraire, on récite les Brakhot à 'Hatsot avant le Tikoun 'Hatsot même si on compte aller dormir ensuite (Caf Ha'haïm chap. 46 § 49). 

 

au sujet des birkot hatora, si on se reveille apres avoir dormi de facon fixe ( pyjama, dans son li, lumiere eteinte, au moins 30 min de sommeil ...) et que je souhaite etudier la torah, je devrais reciter les birkot hatora quelque soit l'heure avant hatsot

 

Exactement ! Choul'han Aroukh (chap. 47 § 13).

 

Kol touv !

 

tikoun hatsot pour femme

- Lundi 09 juillet 2018 à 15h03 vu 427 fois

chalom rav, j'ai entendu dire que les femmes devaient faire tikoun hatsot d'apres rav ovadia. est-ce exact ? merci rav

Chalom !

 

Le Ben Ich 'Haï (Vayichla'h § 6) stipule que les femmes ne font pas Tikoun 'Hatsot. 

 

Le Caf Ha'haïm (chap. 1 § 15) s'oppose à cette opinion et stipule que les femmes ont le droit voir doivent faitre Tikoun 'Hatsot.

 

En ce qui est de l'opinion du Rav Ovadia :

 

Son fils Rav Its'hak Yossef dans le Chéérit Yossef (tome 1 page 8) écrit en son nom que les femmes n'ont pas la coutume de faire Tikoun 'Hatsot.

 

Le Rav lui même dans (Halikhot Olam Vayichla'h § 5) stipule que les femmes disent le Tikoun 'Hatsot.

 

Kol touv !

eteindre le portable avant de faire la netila du matin

- Samedi 15 septembre 2018 à 22h08 vu 298 fois

chalom rav, pouvons nous desactivez notre reveil le matin avant de faire la netila ? la halakha fait-elle la difference lorsque cela pourrait porter atteinte au sommeil d'autrui ?

merci rav

Chalom !

 

Le 'Hafets 'Haïm rapporte une opinion selon laquelle on n'a pas le droit de toucher ses vêtements avant d'avoir fait Nétila et écrit que des propos de la Guémara on voit que ce n'est pas le cas, et que c'est autorisé. 

 

Cf. aussi le cours suivant : http://www.torahacademy.fr/peut-on-porter-des-vetements-avec-lesquels-on-a-dormi

 

En ce qui est d'un réveil qui n'est même pas considéré comme un vêtement c'est encore plus simple d'autoirser !

 

Si cela touche au sommeil d'autrui, toute 'Houmra ne serait qu'une bêtise !

 

Gmar 'Hatima Tova !

prier au nets ou dan sle metro assise voir debout

- Mardi 13 novembre 2018 à 07h24 vu 289 fois

chalom rav, si on a pas le choix: il vaut mieux prier avant le nets ou assisse dans le metro si on trouve une place ? le matin il y a beaucoup de monde dans le metro, on est pas sur de rester assisse surtout lorsque des femmes enceintes ou avec poussette entrent dans le wagon. merci rav

Chalom !

 

Le Choul'han Aroukh tranche (chap. 89) qu'il vaut mieux prier debout avant le Nets que assis après le Nets. Evidemment ne priez pas avant Alot Hacha'har !
Si vous priez avant le Zman Kriat Chéma, vous faites la Amida chez vous debout et en chemin vous faites la Kriat Chéma lorsque le Zman arrive.
Si vous priez avant le Nets mais une fois que le Zman Kriat Chéma est déjà arrivé, vous pouvez prier votre Téfila avec la Kriat Chéma etc. chez vous !

 

Kol touv !

tehilim, et vouloir aller au toilette

- Samedi 08 décembre 2018 à 19h49 vu 453 fois

chalom rav, il ya une segoula de lire tout le sepher tehilim le vendredi soir en restant debout et sans s'interrompre. (a la fin on demande une chose specifique a hakadoch baroukh hou et on espere se faire exaucer) mais si on a envie d'aller aux toilettes,, comment fait -on ?

merci rav

Chalom !

 

Le même Hakadoch Baroukh Hou qui peut vous exaucer si vous n'allez pas aux toilettes en plain milieu, peut vous exaucer si vous allez aux toilettes.

Allez y avant, et pendant si vous éprouve zle besoin allez-y, ce n'est pas une interruption du tout. Si vous pensez finir rapidement, vous pouvez laisser le Acher Yatsar pour après mais à condition de ne pas oublier. Sinon, faites le immédiatement, ce n'est pas considéré comme une vraie interruption et c'est indispensable selon la Halakha, donc Hachem ne vous en tiendra pas rigueur, au contraire Il souhaite que vous fassiez cela. 

 

Béhatsla'ha !

cohen celibataires , pas de birkat cohanim

- Samedi 08 décembre 2018 à 19h59 vu 305 fois

chalom rav, un cohen pas marié ne pourra pas faire la birkat cohanim ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

L'opinion du Choul'han ARoukh (chap. 128 § 44) estq ue les Cohanim célibataires procèdent à la Birkat Kohanim. 

 

Le Rama rapporte une opinion selon laquelle le Cohen célibataire ne récute pas. La raison en est que le Cohen se doit d'être joyeux lorsqu'il bénit le peuple, or il est écrit que l'homme pas marié est sans joie. En pratique l'opinion du Rama est qu'il procède malgré tout à la Birkat Cohanim.

En Israël la coutume aussi bien Séfarade qu'Achkénaze est que le Cohen célibataire procède à la Birkat Cohanim. En 'Houts Laarets dans certains endroits la coutume est que non. 

 

Le Rav Ovadia zatsal gtranche que ces mêmes Cohanim qui à l'étranger ne faisant pas la Bircat Cohanim, dès lors qu'ils arrivent en Israël, ils se doivent de procéder à la Birkat Cohanim (Chout Yé'havé Daat tome 2 chap. 12). 

 

Le Or Letsion (tome 2 chap. 8 § 8) quant à lui tranche que s'il est vrai qu'un célibataire doit procéder à la Birkat Cohenim comme le tranche le Choul'han Aroukh, il n'empêche que si le Cohen célibataire se sent triste, il vaut mieux qu'il se repose sur l'opinion qui dit qu'il ne doit pas procéder à la Birkat Cohanim et dans ce cas il sortira de la synagogue au moment de la Birkat Cohanim. Mais il est vrai que c'est un immense 'Hiddouch !

 

Kol touv !

Minha de Chabat avant moussaf

- Dimanche 24 février 2019 à 13h34 vu 252 fois

Chalom Rav,

Dans le cas ou je me suis trompé de amida et j ai fait la amida de minha de Chabat a la place de moussaf :

- est-ce que je pourrais faire moussaf alors que je viens de faire minha ?

- est-ce que au moment de minha je devrai refaire minha ( dans le cas où j ai fait mon minha avant hatsot ) ? Merci rav

Chalom !

 

1- Oui. 

2- Oui, le premier Minha n est pas valable avant le temps de Minha Guedola ou au moins de Hatsot. Cf. http://www.torahacademy.fr/minha-apres-hatsot--est-on-aqcuitte

 

Kol touv !

Répondre à la kedoucha ou au Kaddich pendant la amida

- Lundi 08 avril 2019 à 12h00 vu 245 fois

Chalom Rav, Peut on répondre au kaddich ou à la kedoucha pendant la amida ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Pendant la grande majorité de la Amida il est interdit de répondre au Kaddich et à la Kédoucha, il faut simplement se taire et avoir l"intention de s'acquitter !

 

Toutefois à la fin après le premier Yhyou Lératson il y a des choses auxquelles on peut répondre et après le second Yhyou Lératson encore plus de choses !

 

J'aimerai vous y répondre de façon circonstanciée mais il y a beaucoup de cas et ce serait long, quand j'aurai un peu de temps je vous ferai Bli Neder une fiche.

 

Kol touv !

Tehilims pendant la torah

- Lundi 22 avril 2019 à 00h20 vu 125 fois

Chalom Rav, Est-ce que de faire des tehilims pendant la lecture de la torah ou de la haftara, c'est mauvais ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Si vous ne vous êtes pas aqcuitté de la lecture de la Torah, il est bon d'écouter la lecture. Entre les montées vous pouvez réciter les Téhilim sans aucun problème !

 

Si vous êtes déjà acquittée le Choul'han Aroukh autorise sous certaines conditions !

 

Kol touv !

En retard dans minha, directement la amida ?

- Lundi 22 avril 2019 à 09h58 vu 201 fois

Chalom Rav, Si l'assemblee Va débuter la amida de minha et que moi je suis encore au korbanotes : Je dois continuer les korbanotes ou commencer ma amida comme eux pour avoir le mérite de prier en tsibour ?

Merci Rav

Chalom !

 

Si vous allez rapidement finir les Korbanot et commencer la Amida, vous pouvez finir, mais si vous pensez que cela prendra du temps, mieux vaut commencer de suite la Amida pour prier la majeure partie de la Téfila en Tsibour.

 

Kol touv et 'Hag Saméa'h !

Amida après la hazara

- Mardi 23 avril 2019 à 21h00 vu 223 fois

Chalom Rav, Si le chaliah hachats décide de faire la amida en même temps que la hazara, est-ce qu'on peut faire notre amida une fois qu'il a fini la berakha ? de ata kadoch ou encore De la kedoucha ? Merci bcp rav

Chalom !

 

Cela dépend des coutumes, chez les Séfarades on commence en même temps que lui la Amida mot par mot.

Chez pas mal d'Achkénazes on attend qu'il ait finit la Brakha de Hael Hakadoch et ensuite on commence sa Amida.

 

Kol touv !

hallel avec berakha et kadich

- Mercredi 08 mai 2019 à 00h09 vu 251 fois

chalom rav, si je fais le hallel avec berakha ( le soir de pessah) et que se presente a moi un kadich, je pourrais y repondre ou c'est une interruption dans la benection ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Vous posez une excellente question, et je vais tenter d’y répondre de façon circonstanciée.

 

Le Choul’han Aroukh (Ora’h ‘Haïm chap. 488 § 1 et chap. 644 § 1) stipule « Et on bénit la bénédiction de « Ligmor Et Hahallel », et on ne s’interrompt au milieu du Hallel que dans les cas dans lesquels on peut s’interrompre en cours de lecture de la Kriat Chéma ».

 

Au sujet de la Kriat Chéma le Choul’han Aroukh (chap. 66 § 3) a tranché

 

« Pour répondre au Kaddich ou à la Kédoucha et à Barekhou, on s’interrompt même au milieu d’un verset, de même pour Modim, mais on ne dira que le mot Modim ».

 

Le Michna Béroura précise :


     - Pendant Kaddich : On ne répond qu’à Yéhé Chémé Rabba jusqu’au mot Ytbarakh exclus. (selon le Choul’han Aroukh on dit aussi le mot Yitbarakh. Selon le Ari zal on dit jusqu’à Daamiran Béalma et c’est dans ce sens qu’a été le Kaf Ha’haïm et le Ich Matslia’h. C’est aussi dans ce sens qu’a été le Yalkout Yossef dans le cas où on s’interrompt entre 2 Paragraphes de la Kriat Chéma pour répondre au Kaddich. Mais si on se trouve en plein paragraphe, on ne dira selon lui que jusqu’à Ytbarakh inclus).

 

On répond aux 5 premiers Amen selon les Séfarades. Selon les Achkénazes uniquement au Amen à la fin du Yéhé Chémé Rabba. Par contre, on ne répond pas Amen après Titkabal ni après Yéhé Chélama, ni après Ossé Chalom.

 

     - Pendant la Kédoucha : On ne dira que les phrases « Kadoch Kadoch etc. » ainsi que « Baroukh Kévod etc. ». mais on ne dira ni Nakdichakh etc. ni Yimlokh etc.


     - Barekhou : Il répondra « Baroukh Hachem Hamévorakh Léolam Vaed ».


     - Modim : Il dira uniquement les mots Modim Anahnou Lakh.

 

A présent, il ressort que pendant le Hallel, on pourrait répondre exactement dans ces occurrences et pour rien d’autre. On ne pourrait par exemple pas s’interrompre pour répondre au Amen de Ossé Chalom, ou pour répondre Amen à une Brakha, ou encore pour dire Nakdichakh.

 

Ceci étant, le Or Letsion (tome 3 chap. 3 § 3) tranche qu’au sujet du Hallel on peut se montrer plus indulgent, du fait :
   - Qu’il existe des opinions disant que même pendant la Kriat Chéma on peut répondre entre les paragraphes à tout type de choses.
   - Que selon certains, le statut du Hallel est moins stricte que celui de la Kriat Chéma.

 

La compilation de ces deux points permet, selon lui de se montrer plus indulgent, et selon lui, voici le résumé de cette Halakha concernant le Hallel récité avec Brakha :


- Entre les paragraphes : on peut répondre à toutes les parties du Kaddich et de la Kédoucha, de Barékhou, et même répondrez Amen à la bénédiction que réciterait quelqu’un sur un aliment et autre.
- En plein milieu d’un paragraphe : les loisb restent exactement identiques à celles de la Kriat Chéma, et elles ont été explicitées plus haut.

 

Par contre dans le cas où l’on récite le Hallel sans bénédiction, il n’y a aucun problème à répondre à tous les Amen etc. même en plein milieu d’un paragraphe voire même d’un verset.

 

Le Yalkout Yossef (‘Hannoucca page 614) quant à lui, allant un peu dans le même type de raisonnements que le Or Letsion) tranche que même en plein paragraphe du Hallel, il est possible de s’interrompre pour tous les Amen sur des Brakhot excepté les Amen de Titkabal, Yéhé Chélama et Ossé Chalom, puisque ce n’est qu’une coutume de réciter ces textes et d’y répondre Amen.

 

Les décisionnaires Achkénazes n’ont pas du tout été dans ce sens et selon eux, les lois du Hallel lorsqu’on récite la Brakha sont identiques à celles de la Kriat Chéma.

 

On pourrait encore beaucoup s’allonger sur tout type d’autres cas où il faudrait peut être s’interrompre tel que le cas où l’on appelle qu’lqu’un à monter la Torah en plein Hallel etc. et tels que le cas si on peut s’interrompre en plein milieu de la Brakha même du Hallel, mais par souci de me concentrer sur votre question, je ne me suis pas plus étendu.

 

Béhatsla’ha !

Faire passer une chaise devant une personne qui prie

- Dimanche 16 juin 2019 à 14h56 vu 234 fois

Chalom Rav,

Si une dame âgée arrive dans la Choul et qu'elle n'a pas de chaise et que personne d'autre que moi ne peut lui donner une chaise :

Est-ce que je pourrais faire passer la chaise malgré que devant moi se trouve une personne dans sa amida ?

Merci Rav

Chalom !

 

Je ne comprend pas la question qui passe devant la personne qui prie ? La chaise ou vous même ?

Si la personne qui prie est devant vous, il n'y a plus de problème de faire passer une chaise derrière elle !

 

Béhatsla'ha !

La porte écran amida ?

- Dimanche 16 juin 2019 à 15h01 vu 266 fois

Chalom Rav,

Je rencontre un grand problème lors de ma amida à la Choul. Puisque si je me met devant le mur, qui est une vitre, les hommes auront un vis à vis sur moi.

Devant quoi je pourrais me mettre pour éviter que le passage face écran pendant la amida ?

Il y'a une table que l'on ne déplace jamais plus haute que 80 sur 40 mais du coup c'est un écran nan ?

Sinon il y' a une porte ?

Merci Rav

Chalom !

 

La table qui ne bouge jamais n'est pas un écran entre vous et le mur (Choul'han Aroukh chap. 90 § 21). Mais par contre ce n'est pas suffisant pour permettre à quelqu'un de passer devant celui qui prie, puisqu'il faudrait quelque chose d'assez haut pour que vous ne la voyez pas lorsqu'elle passe et simplement alors ce sera autorisé à elle de passer. (décisionnaires au chap. 102 § 4). 

 

Par contre la porte c'est très bien pour les duex points si elle n'est pas transparente et qu'elle ne risque pas de s'ouvrir auquel cas cela vous dérangera dans voter Kavana. 

 

Béhatsla'ha !

Bénédiction sup dans arvit ?

- Jeudi 27 juin 2019 à 21h50 vu 391 fois

Chalom Rav, Il y a une berakha dans la tefilat arvit qui est rajouté par certaines communautés  Comment se fait - il que l'on peut rajouter une berakha et que pas toute les communautés ne la récite ?

Merci bcp rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question !


Le Tour (chap. 236) explique qu’à l’époque où les synagogues se trouvaient dans les champs, et où il était risqué d’y rentrer trop tard, nos Sages ont instauré la prière de « Yrou Enénou », pour suppléer à la longue Amida. Le Tour conclut que de nos jours où les synagogues ne se trouvent plus à des endroits dangereux ces versets sont tout de même récités. Des propos du Choul’han Aroukh (chap. 236 § 1) il apparaît que la coutume la plus répandue est de ne plus réciter ces versets.

 

Le Kaf Ha’haïm (chap. 236 § 12) rapporte que la coutume de nombreux Séfaradim est de ne pas la réciter et que telle était la coutume du Ari zal.

 

La coutume des marocains est de réciter ces versets lors de la Tfilat Arvit.

 

Kol touv !

on me dérange pendant ma amida

- Dimanche 08 septembre 2019 à 09h24 vu 332 fois

Chalom Rav, Le chabat je prie dans une maison de retraite, et une personne âgée est venue en pleine amida me faire un câlin. Je ne savais pas comment reagir.

J'ai continué ma amida comme si de rien, elle ne s'est pas vexée, du moins j'espere.

Elle me fait pareil pendant le Kaddich. Est-ce que je peux ne pas réagir ?

Merci Rav

Chalom !

 

J'espère que cette personne est une femme et pas un homme !

 

Si tel est le cas, pas trop de problème, juste voyez si vous pouvez lui faire comprendre gentiment que vous préféreriez laisser cela pour après de sorte à ne pas être déconcentrée lors de votre rencontre privilégiée avec D.

 

Béhatsla'ha !

Pleurer dans sa amida

- Mercredi 11 septembre 2019 à 01h24 vu 251 fois

Chalom Rav,

 

Si on se met à pleurer pendant Sa amida et avoir le nez qui coule mais qu?on a pas pensé à prendre des mouchoirs avant de débuter notre amida ? Comment fait-on ? Est-ce qu?on peut continuer la amida dans cette état ? S?essuyer le nez avec sa main ?

 

 

Merci bcp rav

Chalom Ouvrakha !

 

Vous posez une excellente question.

 

Votre question se partage en deux points. Que se passe-t-il si vous avez un mouchoir ? Est-ce autorisé de se moucher en pleine Téfila ? Puis, que se passe-t-il si vous n’avez pas de mouchoirs ?

 

Je pars du principe que laisser son nez couler alors qu’on est en train en parler à D. est un manque de respect, je pense que vous serez d’accord avec moi. Devant un roi, on ne se tiendrait pas comme cela.

 

Venons-en à présent à l’explicitation de tous ces points.

 

Le Choul’han Aroukh (Ora’h ‘Haïm chap. 93 § 3) stipule qu’avant de commencer à prier (la prière du Chmoné Essré) il convient de retirer toute glaire etc. qui serait susceptible de nous déranger au cours de la Téfila. Donc, une personne qui soit se moucher, qu’elle le fasse a priori avant de commencer la Téfila.

 

Si elle ne l’a pas fait, ou qu’elle n’a éprouvé ce besoin que plus tard, en pleine Téfila, que faire ?

 

Le Choul’han Aroukh (chap. 97 § 2) stipule : « Il est interdit de cracher lorsqu’on est en train de prier. Si la personne ne peut se retenir, elle déposera son crachat dans son vêtement de sorte à ce qu’il ne soit plus visible. S’il est maniaque, et qu’il ne peut donc le déposer dans son vêtement, il retournera sa face et crachera le crachat derrière lui etc. ».

 

Si la personne a un mouchoir, par exemple, elle crachera dans son mouchoir. Mais à nouveau a priori il vaut mieux faire son nécessaire pour ne pas avoir à cracher.
Qu’en est-il du fait de se moucher en pleine Téfila ?
Le Aroukh Hachoul’han (chap. 97 § 3) a tranché qu’il en est de même au sujet de fait de se moucher. Il ressort donc que c’est un problème de se moucher tant que l’on peut prier sans être vraiment dérangé par la saleté qui coule du nez.

 

Ceci étant il est rapporté dans le livre Daat Nota chap. 147, la réponse qu’a apportée Maran Rav ‘Haïm Kanyevsky chlita, à ce sujet, qu’il est autorisé de se moucher. Son Psak s’appuit probablement sur deux points. Le premier est que la majorité des décisionnaires n’a pas étendu le Psak du Choul’han Aroukh aussi au mouchage du nez. La seconde est que probablement c’est bien plus dérangeant et écœurant de cracher devant quelqu’un, même si l’on crache dans un mouchoir, plutôt que de se moucher devant lui. 

 

Venons en à présent au cas où vous n’avez pas de mouchoir. Si vous souhaitez vous essuyer le nez avec votre main ou une autre partie de votre corps c’est un problème ainsi que le stipule le Choul’han Aroukh (chap. 92 § 6-7) : « Il est interdit de toucher les endroits sales pendant la Téfila.  Les endroits sales sontles endroits généralement recouverts, étant donné qu’il y a de la sueur à ces endroits. De même s’il s’est frotté la tête (cure chevelu). Rama : … Et de même, (il est interdit de toucher durant la Téfila à) les secressions des oreilles et du nez, à moins que l’on ne se serve d’un mouchoir ».

 

Toutefois dans le paragraphe précédant, le Choul’han Aroukh stipule explicitement que dans un cas où l’on aurait touché ces saletés durant la téfila, où il est impossible de se déplacer vers un point d’eau, il sera suffisant de s’essuyer les mains sur un mur, ou sur son vêtemenent etc. Donc c’est ce que vous ferez si vous avez touché votre morve.

 

Toutefois, il serait préférable de ne pas toucher avce vos mains, mais plutôt ainsi que le stipule le Choul’han Aroukh au sujet de la salive, dans le cas où vous n’êtes pas maniaque, à savoir vous essuyer avec un vêtement intérieur et qui sera lui-même recouvert. Si par exemple, vous vous essuyez avec la partie interne de votre manche qui sera ensuite remise vers l’intérieur, ce sera l’idéal.

 

Kol touv !

4 kedoucha par jour pour une femme ?

- Mercredi 18 septembre 2019 à 22h40 vu 200 fois

Chalom Rav, Est-ce que d'apres Le rav ovadia, les femmes sont elles concernés par le fait de faire les 4 kedouchotes par jour ? Merci Rav

Chalom !

 

Non, selon le Rav Ovadia les femmes ne sont pas obligées de prier plus qu'une prière par jour, elles ne sont pas tenues par les Brakhot de Kriat Chéma etc. elles n'ont donc aucune obligation de réciter les Kédouchot, bien que si elles s'y associent c'est une bonne chose !

 

Kol touv !

Kedoucha assis ?

- Mercredi 18 septembre 2019 à 22h42 vu 184 fois

Chalom Rav, Comment se fait il que pour la kedoucha qui se trouve dans la hazara, nous devons nous tenir droit à l'image D'un ange alors que les deux autres kedouchotes qui se trouvent dans les birkotes kriat Chema et ouva letsion on peut être assis ? Merci Rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question. Pourquoi certaines fois on doit réciter la Kédoucha en étant assis alors que d’autre fois il faut se tenir debout ?

 

La vérité est que c’est une question dont il est très difficile de donner une réponse, puisque le fait de se tenir assis pendant la Kédoucha ne figure même pas dans les propos des Richonim ni dans les propos du Choul’han Aroukh. Ce ne sont que les A’haronim qui rapportent cette Halakha.

 

Le Magen Avraham au nom du Séfer Hakané (cf. Maguen Avraham chap. 59 § 2) écrit qu’on doit être assis mais ne s’explique pas.

 

Les décisionnaires rapportent tout de même que le Chout Harama Mipano (chap. 102) dit quelques mots à ce sujet. Les mots qu’il dit sont les suivants :

 

שנית קדושה מיושב אי איתרמיא ליה מעומד צריך לישב או לא
תשובה קל הוא שהקלו בה ואם היה יושב ועמד הרי זה טועה אבל אם היה עומד וישב ניכר שאינו חכם

 

Je traduis.

 

« Question : La Kédoucha qui doit être récitée assise, si une personne était debout à ce moment, devra-t-elle s’asseoir ou pas ?
Réponse : C’est une montre d’indulgence de la part de nos Maîtres d’avoir permis de se tenir assis. Donc s’il était assis et s’est levé c’est une erreur, mais s’il était debout et s’est assis, cela prouve qu’il n’est pas sage ».

 

Il ressort de ces propos que cette Kdoucha étant un peu moins importante que celle de la Amida, ‘Hakhamim se sont montré permissifs et ont autorisé à s’asseoir.

 

Toutefois le Kaf Ha’haïm (chap. 59 § 20) après avoir rapporté ces propos affirme que de nombreux Mékoubalim dont le Ari Zal stipulent que ces Kdouchot doivent nécessairement être dites assises. Ce n’est pas qu’une indulgence, c’est la façon dont elles doivent être récitées pour des raisons Kabbalistiques. Le même Ari zal dans ses propos sur la Kédoucha de la Amida affirme que l’on doit se tenir debout !

 

Béhatsla’ha !

Amida yeux fermés et à voix haute ?

- Mercredi 18 septembre 2019 à 22h45 vu 213 fois

Chalom Rav,

 

Est-ce que c'est Un problème si on avait l'habitude de faire la amida en suivant mot à mot dans le siddour et que l'on se rend compte que nous avons plus de kavana, arrivons davantage à se sentir devant le roi des rois, en fermant les yeux ?

 

Est-ce qu'on a le droit de faire la amida en écoutant ce que l'on dit si on fait bien attention que l'on dérange personne autour ?

 

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

1- Ainsi que je l'ai dit dans la réponse suivante : http://www.torahacademy.fr/prier-les-yeux-ouverts les deux coutumes existent et se valent.

 

A savoir, soit prier dans le Siddour, soit prier les yeux fermés.

 

C'est donc à vous de voir ce qui vous permet le mieux de vous concentrer et d'avoir de la ferveur.

 

2- La Amida s'appelle en hébreu Téfila Béla'hach, c'est à dire la prière récitée silencieusement. Il faut donc la réciter de façon silencieuse. Ceci est déduit de la Téfila de 'Hanna qui était silencieuse ainsi que les versets le disent " ses lèvres murmuraient, mes sa voix restait inaudible ". 

 

Néanmoins les décisionnaires exigent que nos oreilles entendent ce que l'on dit (cf. Choul'han Aroukh chap. 101 § 2). 

 

Le Choul'han Aroukh ibid. affirme que si vous n'arrivez pas à vous concentrer en priant à voix basse et que vous vous trouvez en privé (de sorte à ne déranger personne), vous aurez le droit de lever la voix mais sans crier évidemment. 

 

Pourquoi sans crier ? Parce que c'est la coutume des gens qui s'adonnent à l'idolâtrie de crier en suppliant leurs idoles (cf. Michna Béroura). 

 

Des propos du Choul'han Aroukh susmentionnés il ressort donc que ce n'est que si vous n'arrivez à vous concentrer à voix basse que vous aurez le droit de lever la voix, si vous vous assurez de déranger personne.

 

Mais qu'en sera-t-il dans un cas où vous arrivez à vous concentrer à voix basse, mais pas autant qu'à voix haute ? Dira-t-on que c'est autorisé de prier à voix haute pour avoir un maximum de Kavana ou pas ?

 

Les décisionnaires sont partagés à ce sujet. L'opinion du Taz est que c'est autorisé, ce cas étant assimilable au cas d'une personne qui n'arriverait pas du tout à se concentrer à voix basse. Mais le 'Hafets 'Haïm dans le Béour Halakha s'oppose à cela et interdit de prier à voix haute dans un pareil cas. L'un de ses arguments est que le Zohar dit que celui qui prie tellement fort que son ami peut l'entendre, sa Téfila n'est pas entendue en haut.

 

Béhatsla'ha !

Bonne pensée de Elloul ?

- Mercredi 18 septembre 2019 à 22h48 vu 200 fois

Chalom Rav

 

Est-ce qu'il est juste de penser ainsi :

 

Faire son hechbon nefech dans les détails points par point en profondeur, jusqu'a Tenter avec l'aide d'Hachem de remonter jusqu'a L'origine de nos réactions ... au début de Elloul puis on met en place des nouvelles résolutions pour l'annee a venir et enfin durant Elloul on implore hachem de nous aider à tenir cela et faire simplement un hechbon de notre journée le soir et un grand hechbon la veille de Roch Hachana pour voir si on a tenu nos résolutions ?

 

Merci Rav

Chalom !

 

Le 'Hechbon Nefech dont vous parlez, c'est une excellente idée, le Rav Wolbe zatsal insiste beaucoup sur cela, et explique comment faire cela, on fera peut être des cours sur cela.

Vous apprendrez ainsi vraiment à vous connaitre ! Et vous pourrez ainsi vraiment progresszer, mais cela prend beaucoup plus qu'un mois à le faire.

Mais commencer à le faire en Elloul c'est une excellente idée.

 

Béhatsla'ha !

Dire merci pour ce qu'on a pas

- Mercredi 18 septembre 2019 à 22h56 vu 199 fois

Chalom Rav,

 

Rav aroush a fait une tournée et le message principale était de dire merci À hachem sur des choses que l'on a pas.

 

Qu'il ne fallait pas spécialement chercher des raisons à savoir pourquoi on ne les avait toujours pas mais simplement que si hachem nous les a envoyé c'est que c'est le top pour nous.

 

La vérité j'ai beaucoup de mal avec cette notion qui je comprends est à la base de la emouna mais du coup je n'arrive plus à demander alors que nombreux sont les cours de moussar qui répète cette notion que bien qu hachem sait ce qui est bien pour nous nous avons quand même demander !

 

Que me conseillez vous ?

 

Merci Rav

Chalom !

 

 C'est une notion que je répète souvent dans mes cours, et je sais que ma vision des choses à ce sujet est différente en partie de celle du Rav Aroush.

 

L'une des raisons pour laquelle D. nous envoie des soucis, est, selon les dires de la Guémara (Yévamot 62) parce que D. aime la Téfila des Tsadikim et qu'il attend de notre part que l'on prie. Il a créé un manque pour que l'homme prie et supplie D. de le combler.


Vous comprenez donc que si l'homme se dit qu'il ne lui manque rien, il ne priera pas et donc D. n'obtiendra pas l'effet escompté par l'épreuve et le manque qu'il a généré à l'homme.

 

On est donc obligé de bien comprendre qu'il y a une nuance à ne pas rater. 

 

A priori il faut prier pour ce qui nous manque et qu'on aimerait avoir tout en sachant qu'il se peut que ce n'est pas le meilleur pour nous et que si effectivement ce n'est pas la bonne chose pour nous, D. nous l'enverra pas. 

 

A posteriori lorsqu'il nous arrive un pépin, et tant que la Téfila n'a pas été exaucée, il faut comprendre que dans la situation actuelle la volonté de D. est qu'il en soit ainsi et il faut remercier D. de se préoccuper de nous dans les moindres détails de la vie.

 

J'espère avoir été clair, mais dans la rubrique Avodat Hamidot, dans la sous partie Emouna j'explicite cela beaucoup beaucoup plus, cela vaut le coût de faire des révisions sur ces cours de temps à autres !

 

Kol touv !

Kelli au pied du lit sauf à l?exterieur

- Lundi 07 octobre 2019 à 22h46 vu 210 fois

Chalom Rav,

 

Si quand je suis chez moi je suis makpida de mettre le Keli au pied du lit et de n'en pas toucher le sol avant d'avoir fait netilat yadaim du matin.

C'est un problème de ne pas n'en faire quand je suis en dehors ?

 

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Votre coutume est très recommandée bien qu'elle ne soit pas obligatoire surtout si le point d'eau le plus proche se trouve à moins de 4 Amot de votre lit.

 

Lorsque vous vous trouvez à l'extérieur, si vous pouvez demander gentiment aux gens qui vous héberge une bassine etc. aucun problème de leur demander, je ne pense pas que ceci soit censé les déranger.

 

Si ceci les dérangent, parce qu'ils craignent l'"inondation" du sol etc. vous pouvez renoncer à cette Houmra de façon exceptionnelle et occasionnelle et ce ne sera pas nécessiare de procéder à une Hatarat Nédarim (annulation des voeux) même si vous n'avez pas dit Bli Nedre au moment où vous avez commencé cette très bonne coutume.

 

Béhatsla'ha !  

Répondre à la hazara en pleine amida

- Dimanche 10 novembre 2019 à 23h45 vu 198 fois

Chalom Rav

 

Si je suis après le dernier iyou leratson de la amida, et que pris d'elan En répondant à la kedoucha je réponds? amen à la berakha de ata kadoch c'est grave ? Merci Rav

Chalom !

 

Après le dernier Yhyou Lératson vous avez le droit de répondre même à Baroukh Hou Oubaroukh Chémo. A fortiori les Amen et a fortiori la Kédoucha dans son ensemble. 

 

Kol touv !

Faire une TEFILA bemynyan en video

- Jeudi 19 mars 2020 à 14h16 vu 267 fois

Chalom Rav, Un mynyan organiser en live, avec un mynyan déjà sur place. Est-ce qu'on pourra répondre amen au berakhotes, Kaddich et kedoucha ?

Est-ce que c'est comme si on avait prier en mynyan ?

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Certains décisionnaires tels que le Rav Ovadia zatsal ont stipulé que lorsqu'il y a un Mynian quelque part, on peut faire ensuite un direct et les gens ont le droit de répondre au Kaddich et à la Kédoucha. 

 

Simplement ce n'est pas considéré comme s'ils avaient prié avec Mynian, mais au moins ils ont le mérite de répondre au Kaddich et à la Kédoucha.

 

Kol touv !

Kavana dans la hazara

- Dimanche 05 avril 2020 à 20h04 vu 143 fois

Chalom Rav, Est-ce que si on a pas mis la kavana dans certaines berakhotes de la amida, on peut avoir la kavana lors de la hazara ? Et c'est compter comme si on l?avait mise dans notre propre amida ? Merci Rav

Chalom !

 

Non ce n'est pas considéré comme si vous aviez eu de la Kavana dans votre propre Téfila, mais c'est toutefois une bonne chose, d'autant que lorsqu'on répond Amen si on veut que cela ait un sens il faut comprendre à quoi on répond Amen !

 

Béhatsla'ha !

Toucher ses jambes netila ?

- Lundi 06 avril 2020 à 02h45 vu 160 fois

Chalom Rav,

 

J'ai lu que si une personne a l'habitude de couvrir une partie que la halakha ne demande pas de couvrir, elle devra si elle la touche faire netila.

 

Et ils ont donne l'exemple de l'avant bras.

 

-Je voulais savoir si c'etait Vrai svp rav

 

- et si je touche mes jambes quand je n'ai plus mes collants je devrais faire netila ? Sachant que je met des collants tout le temps et des fois je Dors avec parce quil y a des garçons.

 

Merci Rav

Chalom !

 

Oui c'est vrai c'est un Choul'han Aroukh au chapitre 4.

 

Si vous touchez cette zone vous devrez faire Nétila. La vérité c'est que c'est possible que cela dépende du nombre de deniers et de la matière des collants, parce que si la jambe respire au travers de ces collants et que ceux ni ne provoquent aucune transpiration, il se peut que ce ne sera pas obligé.

Mais s'ils sont suffisamment épais de sorte à ce que vous transpiriez en dessous de ceux ci et que l'air ne passe quasiment pas, oui vous devrez faire Nétila sans Brakha, ou vous lavez les mains même avce une lingette.

 

On n'a pas de cours sur cela sur le site ? C'est trop dommage !

 

S'il n'y a pas, dites moi et on fera Bli Neder !

 

Merci.

Deuil

Photo d'une pierre tombale

- Mercredi 19 juin 2019 à 15h02 vu 309 fois

Chalom Rav, Peut-on prendre une photo d'une pierre tombale ? Merci Rav

Chalom !

 

Oui c'est permis ! ('Helek Lévy chap. 124 et autres décisionnaires) qui affirment que ceci n'est pas considéré comme tirer un profit de la Matséva chose qui est interdite. 

 

Mais il est écrit que regarder une pierre tomable fait perdre la mémoire si l'écriture est en relief. La question est est ce que regarder une photo de pierre tomable peut aussi entraîner une perte de mémoire.

 

Le Rav 'Haïm Kanyevsky chlita répond que non, ce n'est que regarder l'écriture et non pas la photo de l'écriture (Gam Ani Odékha chap. 163).

 

Kol touv !

Bonne parole ou pas ?

- Jeudi 27 juin 2019 à 21h54 vu 254 fois

Chalom Rav,

Ce matin j'ai eut une discussion avec une amie et elle m'a dit: « voilà tout ce qu'on peut offrir à un défunt c'est une pierre !»

A partir de sa, je lui ai dit que le défunt à part des mérites on ne pouvait rien lui offrir et que la pierre c'est simplement pour appeler son âme à descendre près de nous et non un cadeau

Est-ce exact ?

En continuant je lui ai dit que c'est le défunt qui avait une meilleure place que nous, que nous nous sommes dans un monde où on est sans cesse mis à l'épreuve parce qu'on a pas accompli notre mission et que tant qu'on est là on essaye d'acquérir un Max de mérite pour être le plus proche d'hachem après.

Elle a trouvé ma réponse assez dur pour tout vous dire. J'ai eut tord de lui dire sa ?

Merci beaucoup rav

Chalom !

 

1- Les décisionnaires expliquent qu'on pose une pierre sur la tombe pour laisser une trace qu'on est venu pèleriner. 

 

2- La place du défunt peut être meilleure que la notre, tout dépend de la façon dont il s'est comporté dans ce monde ci.

Disons qu'ainsi que l'écrit le Rav Moché 'Haïm Loutsato, le but de la création du monde est de donner à l'homme.

 

L'endroit propice à recevoir le bien Divin dans toute sa splendeur c'est dans le Olam Haba. 

 

Le Olam Hazé nous devons travailler difficilement pour obtenir des mérites de sorte à ce que le salaire que l'on recevra dans le monde futur ne soit pas un cadeau gratuit mais un cadeau "mérité".

Plus on aura de mérites plus on sera proche de D. dans le Olam Haba et plus on profitera donc de Sa providence. 

 

Voilà en trois lignes le résumé de plusieurs pages de livres de Moussar et de livres de Kabbala. 

 

Béhatsla'ha !

Dormir dans le même lit qu'un endeuillé ?

- Mardi 24 décembre 2019 à 13h05 vu 198 fois

Chalom Rav, Est-ce qu'on a le droit de dormir dans le même lit qu'un endeuillé pendant les chivas ? Merci Rav

Chalom !

 

Pourquoi pas ? Oui c'est autorisé. Mais d'une façon générale on ne conseille pas à deux femmes de dormir dans un même lit. A fortiori pas à une dame et un homme où c'est vraiment interdit, je pense que c'est clair !

 

Si vous parlez d'un homme avec sa femme, non c'est interdit pendant les Chiva.

 

Béahtsla'ha !

Tsédaka et Maasser

Tsédaka à un Syrien ?

- Mercredi 06 décembre 2017 à 21h39 vu 481 fois

chalom rav, si un pauvre syrien, se pointe devant nous en nous tendant les mains et reste plusieurs instant, c'est obligatoire de lui donner ? merci rav

La Halakha autorise de donner la Tsédaka au non-juif pour Darké Chalom !

 

Simplement le terme employé par le Choul'han Aroukh (Yoré Déa chap. 151) est que c'est autorisé et non pas obligé.

Les propos du Rama (Yoré Déa chap. 251 § 1) n'indiquent pas clairement s'il s'agit d'une permission ou d'un devoir.

 

Certains décisionnaires stipulent que ceci n'est valable que otrsque l'on donne au même moment à un pauvre juif, mais s'il vient seul ce n'est pas la peine de lui donner, toutefois la majorité des décisionnaires a accepté que même s'il est seul c'est autorisé à lui donner en vertu de Darké Chalom !

 

Kol touv ! 

maaser en avance

- Jeudi 28 décembre 2017 à 00h43 vu 397 fois

chalom rav,

si je sais que je recois disons 90 $ cette semaine, pourrais-je donner le maaser en avance ? ou bien donner le maaser en avance sur un travail deja effectué sur lequel la paye a du retard ?

merci rav

Chalom !

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/donner-son-maasser-en-avance

 

C'est une question qui m'est très très souvent posée.

 

Kol touv !

Syrienne dans le métro, donner la tsedaka ?

- Jeudi 27 juin 2019 à 21h58 vu 233 fois

Chalom Rav,

 

J'ai rencontré un problème dans le métro ce matin :

 

Une syrienne est venu quémander dans le métro et elle tenait son verre dans la main et dit à chaque personne (personnellement) une petite pièce svp.

 

Est-ce que j'ai le droit de lui donner ?

 

Est-ce que le fait de ne pas lui donner est une avéra ?

 

Merci Rav !

Chalom !

 

Oui, vous devez lui donner si vous pouvez une ptte somme pour Darké Chalom, c'est à dire pour ne pas attiser la haine envers les non juifs. (Guémara Guitin et Choul'han Aroukh). 

 

Kol touv !

Donner le maaser / Ségoula du mariage ?

- Vendredi 01 novembre 2019 à 00h51 vu 243 fois

Chalom Rav,

 

Si ma soeur a acheté un talit pour faire la segoula du mariage. Et que par la suite elle en a acheté un autre.

 

Elle en possède donc deux.

 

Je lui demande alors de me vendre le premier pour a mon tour faire la segoula.

 

Elle l'a acheté à 100 euros, et le l'a vendu à moins de 100 euros sans que je lui demande.

 

1) est-ce que la segoula marche quand même ?

 

2) est-ce qu'elle doit donner un maaser de cette argent si cela représente pour elle une moins value ?

 

Merci bcp rav

Chalom !

 

1- Veuillez svp me préciser exactement à quelle Ségoula vous faites allusion.

 

2- C'est quoi une "moins value" ?

 

Merci.

Comportement

Frère et soeur dans un même lit et Zmanim de Téfila?

- Lundi 16 janvier 2017 à 01h21 vu 655 fois

Chalom rav, 1) pouvez vous m'expliquer les zmanim de la tephila pour un garçon svp 2) une fille a t-elle le droit de dormir de dormir dans la meme piece et le meme lit que son grand frere sachant qu'il soit tout deux bar mitsva ?

Merci rav

Chalom!

 

1- Référez vous au calendrier. Il faut terminer (ou au moins avoir commencé selon certains) la Téfila avant la fin du Zman de Téfila. A posteriori jusqu'à H'atsot on peut encore faire Chah'arit mais on est déjà hors des temps de la Téfila et la qualité de la Mitsva ainsi que son salaire s'en trouvent être modifiés (Choulh'an Aroukh Chap. 89). 

 

2- Non c'est interdit dans le même lit et très fortement déconseillé en tout cas. 

 

Kol touv!

passer entre deux hommes

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h16 vu 406 fois

bonjour rav, en cours j'ai une situation assez embarrante :

je suis en classe avec des garcons non juifs et la classe est faite d'une allée qui donne place a deux grandes tables ou chaque rangée donne le dos a une autre rangée. et moi je suis obligée de passer entre deux hommes qui se donne le dos pour allez m'asseoir et en plus je me retrouve assise entre deux hommes. est-ce assour ? merci rav !

Chalom !

 

S'ils sont déjà assis et que vous passez c'est possible que ce soit plus simple. De même s'il s'agit de non-juifs c'est peut être plus simple. 

Peut être essayez tout de même d'arriver la première ! 

 

Kol touv !

mentir

- Mercredi 29 novembre 2017 à 00h21 vu 380 fois

chalom rav, ma grand mere m'a preparée un plat specialement pour moi et je n'en ai pas consommé mais d'autres personnes l'ont fait pour moi.

est-ce qu'à la question, tu en as eut je peux mentir en disant oui ? merci rav

Chalom !

 

Je n'ai pas compris pourquoi vous n'en n'avez pas reçu et pour quel motif vous jugez utile de mentir !

 

Précisez moi un peu plus le contexte pour que je puisse vous répondre !

 

Kol touv !

regarder la television

- Lundi 25 décembre 2017 à 20h21 vu 581 fois

chalom rav, ma grand mere me demande de lui mettre un mettre via l'ordinateur, pourrais je lui mettre ? - si en lui mettant j'ai regarder des images où aucune mauvaises images ne passaient est-ce un issour ? merci rav

Désolé, je n'ai rien compris à votre question. C'est quoi "mettre un mettre", de quelles images parlez vous etc.

 

Merci. 

cottoyer son rav

- Dimanche 31 décembre 2017 à 19h20 vu 476 fois

chalom rav,

dans sikhot moussar, parachat vayekhi il parle du chimouch talmidé hakhamim et dit que une personne doit avoir un rav; pas un rav en audio, telephone ou video mais doit au moins le voir une fois par mois car ça joue enormement dans notre avodat Hachem.

si mon rav habite en israel et que je suis en France , je dois voyager une fois par mois pour le voir ? D'apres vous, ceci s'applique aussi à des filles, parce que un rav pour une fille à part si elle est dans un seminaire, le rav ne lui sera pas accessible.

merci rav

Chalom !

 

Pour une fille je pense que le consulter par téléphone est amplement suffisant.

 

L'essentiel étant que vous créiez un lien avec lui, bien sûr pas 'Hass Véchalom un lien interdit, mais un lien dans lequel il ressent que vous vous reposez sur lui, que vous tenez à faire selon ses recommandations. Il faut par exemple qu'il sache qui vous êtes comment vous vous appelez de sorte à ce qu'à chaque fois que vous lui parlez et demandez conseil il sache à qui il a affaire etc. etc.

 

Béhatsla'ha !

feuillet de torah sur mon lit

- Mercredi 03 janvier 2018 à 12h29 vu 337 fois

chalom rav, je peux dormir sur mon lit si je mets entre le sommier et mon matelas, mon kriat chema al hamita ? merci rav

Chalom !

 

Non c'est interdit, vous dormez sur ce texte de Torah !

 

Cf. Choul'han Aroukh (ora'h 'Haïm chap. 40).

 

Kol touv !

Bague pour jeune fille

- Samedi 06 janvier 2018 à 23h09 vu 370 fois

Chalom rav, Une jeune fille ,non mariée, peut elle portée des bagues dans le majeur ? Merci rav

Chalom !

 

Oui, pourquoi pas ?

 

Kol touv !

parler a un rav chomer enaim

- Jeudi 18 janvier 2018 à 21h32 vu 360 fois

chalom rav,

j'ai eut le merite de demander une berakha a un rav qui est chomer enaim et je crois qu'il ne parle pas aux femmes. je me suis demandée, est-ce que c'est bien ou c'est mal poli d'aller lui parler en tant que femme si je sais qu'il est chomer enaim ?

merci rav

Chalom !

 

Tout d'abord tout Rav normalement constitué est sensé être Chpomer Haénaïm, ensuite tout dépend à quel degré. 

 

Le Rav 'Haïm Kanyevsky chlita par exemple ne reçoit pas les femmes. C'est sûr que si vous allez dans la rue de Rachbam et que vous vous foffilez entre les hommes pour vous retrouver face à face avec le Rav et le contraindre à vous bénir ce sera mal poli. 
 

Mais si un Rav fait attention à ses yeux et que lorsqu'une femme vient le voir il ne la regarde pas, il n'y a aucun problème à ce que vous alliez lui demander une Brakha.

Béhatsla'ha !

 

acher yatsar avant mosti

- Samedi 20 janvier 2018 à 21h34 vu 412 fois

chalom rav, si je vais au toilette avant motsi, la netila sera de acher yatsar ou netila ?

y a t-il un inyan de ne pas parler pendant la consommation de notre kazait ?

merci rav

Chalom !

 

1- C'est un long sujet, il y a 4 opinions, j'en ferai donc un cours vidéo Béézrat Hachem, et le mettrai en ligne sur le site. 

 

2- Oui, ainsi que l'écrivent le 'Hafets 'Haïm et le Ben Ich 'Haï.
 

Kol touv !

morceau de pain a la poubelle

- Samedi 17 février 2018 à 21h35 vu 352 fois

chalom rav, A l'ecole lorsque les enfants du gan ne veulent plus de leur pain, elles le jette dans la poubelle sans les mettre auparavant dans un sac. y a t-il un issour a cela ? merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Il est évident que c'est a priori un problème ainsi que l'affirme le Choul'han Aroukh au chapitre 171 § 3. 

Toutefois certains décisionnaires se sont penchés sur le fait que certaines personnes ne font pas attention à cela et en particulier dans les endroits publics.

Leur argument principal pour tenter de légitimer cette façon de faire est que ce serait laborieux de devoir récupérer toutes les miettes et ceci impliquerait des dépenses d'argent dépassant largement la valeur des miettes elles mêmes etc.

 

Cf. Ets Hassadé chap. 11 § 1, Chout Mahari Bassan chap. 101 etc.). 

 

Mais il est évident que le mieux est au moins de les mettre dans un sachet avant de les jeter. 

 

Kol touv !

Nets pour une femme

- Dimanche 25 février 2018 à 22h17 vu 330 fois

Chalom rav,

Mieux vait il faire la amida au nets ou faire toute notre tephila apres le nets ?

Merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Si l'on parle d'un homme il vaudra mieux faire toute la Téfila après le Nets puisqui'il est impossible de séparer les Birkot Kriat Chéma etc. de la Amida.

Par contre si une fille ne prie que la Amida, elle pourra la faire avec le Nets et se sera mieux qu'ensuite.

Kol touv !

Offrir un cadeau a un homme

- Dimanche 25 février 2018 à 22h18 vu 332 fois

Chalom rav,

Peut on dans le cadre du seminaire offir un cadeau à son guide des tiyoulims par exemple. ?

Evidemment pas une chose de grande valeur monetaire, simplement un siddour ou une chose dans le meme ordre .

Merci rav

Chalom !

 

Aucun problème mais je conseille toutefois que ce soit donné au nom de toutes les élèves et pas d'une élève en particulier !

 

Kol touv !

Arracher un demi ongle

- Mardi 27 février 2018 à 15h04 vu 374 fois

Chalom rav,

Si je ronge mes ongles partiellement c'est a dire qu'il n'est pas completement arraché, c'est suffisant pour devoir faire netilat, ou faut-il qu'il soit entierement arracher ?

Merci rav

Chalom !

 

Si une partie de l'ongle se détache de votre ongle, c'est suffisant pour devoir faire Nétilat Yadaïm. 

Je crois avoir parlé dans l'une des vidéos des gens qui rongent leurs ongles tout le temps devront ils tout le temps faire Nétila.

Cf. http://www.torahacademy.fr/netilat-yadaim-apres-s-etre-couper-les-ongles

Kol touv !

se coiffer = netila

- Jeudi 08 mars 2018 à 23h18 vu 374 fois

chalom rav, si en se coiffant nos cheveux tombent, est-ce une raison suffisante pour faire netilat yadaim ?

merci rav

Chalom !

 

C'est possible que cela entre dans le cadre de se couper les cheveux, mais en tout état de cause, je vais faire prochainement un cours sur le fait de se toucher les cheveux ou de se les gratter et de faire Nétila, et les choses seront plsu explicites et plus claires.

Béhatsla'ha !

embrasser les convives a la choul

- Mercredi 04 avril 2018 à 14h40 vu 409 fois

chalom rav,

- pouvez vous me donne la raison de pourquoi on n'embrasse pas les convives a la choul ?

- pourquoi on embrasse la main des personnes a la fin d'une montée a la torah dans dans ce cas ?

merci rav

Chalom !

 

Le Binyamin Zéév rapporté par le Rama (chap. 91 § 1) tranche qu'il ne faut pas embrasser ses enfants à la synagigue, parce que dzns ce lieu on veut montrer qu'on est concentré dans notre amour à D. et à personne d'autre.

Lorsqu'on embrasse la main d'un Rav, ce n'est pas par affection mais plus par respect, donc c'est autorisé. 

 

Kol touv !

matsa cherouya

- Mercredi 04 avril 2018 à 14h41 vu 316 fois

chalom rav, en quoi consite l'interdit de cherouya ? une matsa une fois qu'elle est cuite meme si elle regonfle par une nouvelle cuisson, ce n'est plus un probleme nan ?

merci rav

Chalom !

 

Le problème de Chérouya pour ceux qui craignent ce prolème c'est que si une partie de la Matsa n'a pas cuit, il s epeut qu'il reste dedans de la farine qui n'a pas cuit et qui si elle se retrouve avec de l'humidité elle mpeut devenir 'Hamets.

Mais vous ave zraison que si la Matsa a cuit de façon homogène il n'y a pas de problème de 'Hamets même si elle reste en contact avce de l'eau des heures entières !

 

Kol touv !

sandwich devant un pauvre

- Lundi 09 avril 2018 à 00h47 vu 313 fois

chalom rav,

je suis allée chercher des sandwichs pour ma famille et en revenant en metro, un pauvre mendiait dans le metro. est-ce que j'aurai du lui donner un sandwich ?

merci rav

Chalom !

 

Vous auriez pu mais ce n'est pas du tout obligé de donner une nourriture qui vous appartient pour un pauvre dont vous n'avez pas la moindre idée s'il est vraiment pauvre, de surcroît s'il n'est pas des notres etc. 

 

De surcroît si vous avez acheté ce sandwich avec l'argent de vos parents etc.

 

Béhatsla'ha !

ouchmartem meod et nafchotehem

- Jeudi 12 avril 2018 à 20h36 vu 338 fois

chalom rav,

si une enfant au gan pleure parce qu'elle a la castro, est-ce que je pourrais la prendre dans les bras au risque d'attraper le virus ?

la question revient lorsque je parle aux personnes agée, est-ce que je devrais me soucier des contaminations ?

merci rav

Chalom !

 

Oui, autant que possible ! Mettez s'il s'agit d'une maladie contagieuse, il faut faire attention.

 

Béhatsla'ha !

dire une halakha devant son rav

- Mardi 22 mai 2018 à 17h30 vu 340 fois

chalom rav,

je suis sur un groupe whats app ou se trouve une femme qui organise enormement de chiourim et elle meme donne cours mais je n'ai jamais assisté a l'un des ses cours. tout sa pour dire que j'ai mis une halakha dans le groupe et elle n'etait pas d'accord je lui alors expliqué mon point de vue en privée pour ne pas lui faire honte et elle a fini par etre d'accord avec moi. est-ce que j'ai transgresser le issour de dire une halakha devant son rav? est-ce que une fille qui a beaucoup de connaissance en torah je ne pourrais pas dire de halakha devant cette personne ?

merci rav

Chalom !

 

Vous soulevez un long sujet. Tout d'abord si vous n'avez assisté à aucun de ses cours ni en réel ni par écrit c'est sûr que ce n'est pas votre " Rav ".

De plus, vous faites un amalgame entre deux concepts. Celui qui interdit d'enseigner une Halakha devant son Rav et celui qui consiste à dire à son Rav qu'on n'est pas d'accord avec lui. 

 

Lui dire qu'on n'est pas d'accord avec lui, si cela est fait avec énormément de respect et selon les lois de Kiboud Rabo, c'est autorisé. C'est même permis si on est soi même Talmid 'Halkham et qu'on a des bonnes preuves contre les arguments de son Rav de ne pas trancher comme lui, ainsi que l'écrivent les décisionnaires. 

En l'occurrence grâce à vous, elle a changé d'avis, vous l'avez éclairé dans un point précis. 

 

Soit dit au passage Kol Hakavod qu'elle ait changé d'avis ceci prouve sa modestie et surtout son amour de la vérité.

 

Kol touv !

Femme divorcée, se couvrir la tete ?

- Mardi 29 mai 2018 à 21h36 vu 450 fois

chalom rav, Une femme divorcée apres 7 ans de mariage, doit-elle se couvrir la tete ? Elle est sepharade .

Merci rav

Oui.

 

Béhatsla'ha !

yetser arah face a la zerizout

- Lundi 09 juillet 2018 à 23h04 vu 351 fois

chalom rav, si quand on fait les choses de maniere trop rapide et facile c'est le fruit du yetser ara, alors comment ne pas confondre avec la midda de zerizout ? merci rav

Chalom !

 

Lorsqu'une Mitsva se présente à nous il faut limiter au maximum le temps qui sépare ce moment là et le début de l'accomplissement de la Mitsva.

Mais une fois que vous avez commencé l'accomplissement de la Mitsva prenez le temps que cela prend d'accomplir la Mitsva avec sérennité et précision.

Vous pouvez écouter le coiurs suivant si pas déjà fait où j'explique un peu la différence entre Zrizout et Pzizout.

 

Cf. http://www.torahacademy.fr/bo-matsots-ou-mitsvot-c-est-justement-la-question

 

Kol touv !

shaatnez dans les habits

- Jeudi 12 juillet 2018 à 00h01 vu 340 fois

chalom rav, doit-on verifier chaque habit qui comporte du lin ou de la laine ? comme une robe par exemple ?

merci rav

Chalom !

 

Oui. Regardez un peu tout de même sur le site les questions à ce sujet pour avoir une idée plus circonstanciée. 

 

Kol touv !

manger ses peaux, meme touma que les ongles ?

- Vendredi 26 octobre 2018 à 00h47 vu 259 fois

chalom rav,

en relisant vos reponses j'ai compris que le ben ich hai avait interdit dans la parachat emor d'avaler ses peaux et ses onges.

1) si on l'a fait on devra faire techouva dessus ??

2) est-ce que le fait d'avaler nos peaux c'est la meme touma que pour les ongles ?

il faut se laver les mains apres avoir arracher une peau ?

merci rav

chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha !

Mazal Tov !

ALors comment s'appelle votre petit neveu ?

 

en relisant vos reponses j'ai compris que le ben ich hai avait interdit dans la parachat emor d'avaler ses peaux et ses onges.

 

1) si on l'a fait on devra faire techouva dessus ??

 

Oui. 

 

2) est-ce que le fait d'avaler nos peaux c'est la meme touma que pour les ongles ?

 

Je ne pense pas qu'il  ait de différence. 

 

il faut se laver les mains apres avoir arracher une peau ?

 

Je ne connais pas une telle Halakha ! Au sujet des ongles, oui, mais au sujet de la peau je n'ai jamais vu qu'il fallait le faire !

 

merci rav

 

Kol touv !

 

comment reagir ?

- Dimanche 10 février 2019 à 10h55 vu 322 fois

chalom rav, je suis allée a une sehoudat aminim et on devait faire bessamim sur des roses sechées ( les memes rose que nous utilisons pour les brit milotes ). je sais que la berakha dessus est atse bessamim si je ne me trompe pas. et l'organisatrice ne sachant pas quoi faire parce qu'il y avait divergence d'opinion dan sl'assemblée, elle a fait mine bessamim. ainsi chaque personne de l'assemblée devait faire mine bessamim sur ses roses. est-ce que cette facon d'agir est correct ? arrivé a mon tour, malgre que je savais que ce n'etait pas mine mais atse, j'ai preferée suivre le klal pour ne pas faire l'orgeuilleuse qui ne fait pas comme tout le monde, ais-je bien fait ? merci rav

Chalom !

 

Il existe une grande Mahloket  a ce sujet et bien que des propos du Choulhan Aroukh au chapitre 217 il ressort que c est vous aui avez raison d autres decisionnaires recommandent même a priori de faire Mine, donc quoi que vous fassiez c etait bien !

 

kol touv !

Dire à quelqu'un le bien qu'on lui a fait ?

- Lundi 08 avril 2019 à 23h28 vu 208 fois

Chalom Rav,

Est-ce qu'on doit dire à quelqu'un le bien qu'on lui a fait ou on peut ne pas ?

Exemple on prie pour une yechouah pour quelqu'un et finalement hachem par Rahamime l'a lui accorde, on doit lui dire ?

Merci Rav

Chalom !

 

En résumé, la Guémara dans Massekhet Chabbat écrit que lorsqu'on offre un cadeau à quelqu'un c'est bien de le lui faire savoir sa valeur (lolrsqu'elle est importante évidemment).

 

On l'apprend de D. qui lorsqu'Il nous a offert le magnifique cadeau qu'est le Chabbat, il nosu en a fait connaitre l'immense valeur.

 

Sachez que quand quelqu'un est dans le pétrain et que vous lui faites savoir que vous priez pour lui, d'une façon générale cela lui chauffe le coeur énormément et lui redonne du courage.

 

Mais même après coup, lui faire savoir lui montre l'attachement que vous avez à elle et c'est une grande Mitsva.

Par contre si vous ne le lui faites savoir que de façon intéressée parce que vous attendez un retour matériel de la part de cette personne, je ne pense pas que ce soit forcément bien de lui faire savoir, peut être vaut-il mieux dans un tel cas s'en abstenir !

 

Béhatsla'ha Rabba !

Ouman, rentrer plusieurs fois dans un kever

- Dimanche 12 mai 2019 à 18h53 vu 242 fois

Chalom Rav, Je vais bientôt à ouman Béézrat Hachem, je voulais savoir si il y avait un problème de rentrer deux fois dans la même journée dans un kever ?

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !


Le Magen Avraham rapporte (Ora’h ‘Haïm chap. 581 § 16) au nom du Ari Zal qu’il ne faut pas se rendre le même jour deux fois sur le même tombeau. Il ne donne pas d’explication à cela. Ces propos ont été repris et tranchés par le Michna Béroura (ibid. § 27), Kah Ha’haïm (ibid. § 97) etc.
Certains décisionnaires se sont interrogés sur le fait que le Magen Avraham ait dit cela au nom du Ari Zal alors que les propos sont bien plus antérieurs. Le premier à avoir fait part de cet interdit est Rabbi Yéhouda ‘Hassid dans son testament.

 

Pour ma part, j’aurai souhaité répondre que s’il ne s’agissait que du testament de Rabbi Yéhouda ‘Hadssid on pourrait dire que celui-ci ne concerne que ses descendants ainsi que certains décisionnaires ont effectivement suggéré à propos d’autre « ordres » de Rabbi Yéhouda ‘Hassid.  

 

Les décisionnaires ne marquent aucune distinction entre les tombeaux des Tsadikim et les autres tombeaux.

 

D’ailleurs le Magen Avraham rapporte cette Halakha juste après avoir rapporté qu’il est bon de se rendre sur les Kivré Tsadikim la veille de Roch Hachana. Certains voient ici un rapport entre les deux choses, et disent que le Magen Avraham nous laisse entendre que même lorsqu’on se rend sur les Kivré Tsadikim, il est interdit de visiter le même jour deux fois le même Tsadik.

 

Dans le livre Halakhot ‘Haguim rédigé à partir des enseignements du Rav Moprdékhaï Eliahou zatsal il est rapporté que si depuis le moment où on quitte le défunt, on compte s’y rendre à nouveau, il n’y a pas d’interdiction de s’y rendre à nouveau.

 

Ceci ayant été écrit sans aucune référence, et étant donné que les autres décisionnaires n’ont pas écrit cela, et du fait de surcroît que ce livre n’a pas été rédigé par le Rav lui-même, ce qui retire un peu la fiabilité des propos.

 

Ce qui me semble être toutefois vrai, est que si l’on se trouve auprès du Tsadik et que l’on n’a pas fini de prier, et que l’on doit se retirer un court moment pour aller aux toilettes etc. qu’il n’y aura pas de problème d’y revenir, dès lors que ces deux épisodes sont considérés comme « tant une seule visite. Il me semble que ceci est déductible des propos de Rabbi Yéhouda ‘Hassid qui a écrit : « on n’ira pas sur la même tombe le même jour, mais on demandera toutes nos demandes, et on ne s’y rendra à nouveau que le lendemain ». Ces propos laissent explicitement entendre que ce n’est qu’après avoir fini de demander que si on se retire il ne faut plus retourner le jour même mais si en pleine demande on ne peut plus prier parce qu’on doit aller aux toilettes ceci sera autorisé.

 

De même, le Rav Valdenberg (Cokhav Yaakov chap. 44 § 4) stipule que si après avoir prié une première fois, une nouvelle cause nécessitant de prier se présente à vous, ce sera autorisé d’y retourner pour prier. Il le déduit des propos du Rav Yéhouda ‘Hassid qui stipule qu’il faut demander toute sa demande en une fois. Ceci est possible si depuis le départ je connaissais toutes mes requêtes, mais si je ne connaissais pas toutes mes requêtes puisqu’une nouvelle raison de prier surgit, ce sera autorisé d’y retourner pour prier.

 

Le Rav se repose de plus sur une très jolie raison. Le Damessek Eliezer explique que la raison pour laquelle il ne faut pas se rendre deux fois sur le même tombeau c’est parce que ce faisant c’est un peu comme si on faisait allusion que la première fois, il n’a pas intercéddé en notre fafveur auprès de D. c’est la raison pour laquelle on insiste, et ce faisant, on insinue que ce défunt est quelque peu cruel à notre égard, ce qui est cruel à son égard. Si, par contre, on se rend une seconde fois sur sa tombe pour prier pour une nouvelle chose, pas encore demandée le jour même, on ne vient aucunement insinuer que celui-ci est cruel.  

 

Un peu dans le même ordre d’idées, le Guinzé Yossef stipule que si une personne a été chargée d’aller prier pour quelqu’un sur une tombe, et qu’ensuite dans la même journée on nomme cette personne pour aller prier à nouveau pour une autre personne, que l’on peut autoriser cela à cette personne compte tenu de plusieurs raisons et en particulier si cette personne est pauvre et qu’elle ne vie que de ce genre de commissions pour laquelle on la charge.

 

Béhatsla’ha !

Collant + vernis ou pas de collant

- Dimanche 19 mai 2019 à 13h14 vu 265 fois

Chalom Rav, Mieux vaut-il mettre le collant avec du vernis foncée sur les doigts de pied ou de ne pas mettre de collant ?

Je parle d'une Personne qui a un gros yetser ara sur les collants et le fait de mettre du vernis l'aide énormément. Merci bcp rav

Chalom !

 

Qu'elle mette du vernis alors et au fure et à mesure elle mettra du vernis de plus en plus sobre !

 

Béhatsla'ha !

Mutuelle et lunettes de soleil

- Dimanche 19 mai 2019 à 13h16 vu 414 fois

Chalom Rav,

Une personne qui paye une mutuelle pour des lunettes de vue mais qui n'a pas de problème de vue.

Pourra t-elle faire passer les lunettes de soleil sur le compte des lunettes de vue ?

Sinon elle paye une mutuelle pour rien.

Merci Rav

Chalom !


Si la mutuelle est prête à cela, oui. 

 

Sinon, c'est du vol.

 

A quoi ça sert de cautiser pour la mutuelle ? Je ne sais pas ! Demandez à la personne qui s'y est inscrite pourquoi elle l'a fait alors qu'elle n'a pas de problèmes de vue.

 

Béhatsla'ha !

Une cha√ģne de chir hachirim pour deux raisons

- Dimanche 19 mai 2019 à 13h21 vu 260 fois

Chalom Rav, On vient de finir une chaîne de chir hachirim pendant 40 jours Baroukh Hachem.

Et on voulait recommencer pendant 40 jours pour provoquer le miracle en répétant le chir hachirim pour le remercier même si on a pas été excusé pour le moment. Sauf qu'une des personnes de la chaîne a déjà recommencer pour une autre raison.

Pourra t-elle faire le chir hachirim pour les deux raisons ? Merci Rav

Chalom !

 

Pas de problème !

 

Cf. http://www.torahacademy.co.il/bougies-pour-hilloulot

 

Kol touv !

vegetarienne et yom tov ?

- Mardi 21 mai 2019 à 21h13 vu 228 fois

chalom rav, est-ce qu'une personne peut etre vegetarienne ou c'est un probleme pour yom tov ? une personne peut elle devenir vegetarienne parce qu'elle n'a plus confiance en la cacheroute ? merci rav

Chalom !

 

Ce n'est pas vraiment un problème pour Yom Tov ! Mais disons que vous devez vraiment vous poser la question, si c'est la bonne chose à faire à votre niveau et si ce n'est pas un peu exagéré et de plus est ce que cela ne viendra pas aux dépens pas uniquement de Yom Tov mais aussi de votre famille etc.

 

Kol touv !

Vol ?

- Mardi 11 juin 2019 à 23h49 vu 306 fois

Chalom Rav,

Est-ce que c'est du vol de profiter d'une chose à propos de laquelle on peut affirmer de manière certaine qu'on nous laissera en profiter ?

Ex: je suis invité chez quelqu'un qui m'a laissé des bonbons et des gateaux dans ma chambre pour moi si besoin. Je peux en profiter sans demander leur autorisation ?

Merci Rav

Chalom !

 

S'il a laissé ces choses pour vous, vous pouvez évidemment vous en servir à votre guise dèès lors que c'est réservé pour vous !

 

Si vous voulez vous servir d'une chose dont vous êtes certaine qu'elle est d'accord mais qu'elle ne vous a pas donné son accord, c'est autre chose.

 

Cf. http://www.torahacademy.co.il/vol-1

 

Kol touv !

Parler à la choul

- Mercredi 12 juin 2019 à 00h01 vu 256 fois

Chalom Rav,

Si on est à la choul et qu'on garde notre neveu, ( 6 mois ) par exemple, pourra t-on parler avec lui pour le distraire et ne pas qu'il dérange ?

Pourra t- il jouer avec un jouet qui fait du bruit mais qui ne dérange pas le hazan ? Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Si on est à la choul et qu'on garde notre neveu, ( 6 mois ) par exemple, pourra t-on parler avec lui pour le distraire et ne pas qu'il dérange ?

 

Oui peut être vaut-il mieux ne pas l'amener à la synagogue de sorte à être sure qu'il ne dérangera pas !

Mais en tout état de cause, si vous n'e^tes pas en pleine Téfila et que vous voulez lui parler pour qu'il ne dérange pas je n'y vois pas d'inconvénient !

 

Pourra t- il jouer avec un jouet qui fait du bruit mais qui ne dérange pas le hazan ?

 

Oui mais encore faut-il qu'il ne dérange pas non plus les prieures d'à côté !

 

Merci Rav

 

Avec plaisir !

 

Mettre un obstacle devant un aveugle ...

- Jeudi 27 juin 2019 à 21h51 vu 177 fois

Chalom Rav, Concernant les lois de ne pas mettre un obstacles devant un aveugle j?ai quelques questions : 1/ si je ne porte pas de jean (veste) parce que je considére cela comme n?étant pas tsniout, est-ce que je pourrais conseiller quelqu?un sur le choix d?une veste en jean ? 2/ est-ce que le fait que je ne porte pas de Jean est considérer comme une halakha ou une houmera ? 3/ si moi je ne mange pas de viande, je pourrais quand même proposer de la viande à quelqu?un ? Merci bcp rav

Chalom Rav,

 

Chalom !

 

Concernant les lois de ne pas mettre un obstacles devant un aveugle j'ai quelques questions :

 

1/ si je ne porte pas de jean (veste) parce que je considére cela comme n'étant pas tsniout, est-ce que je pourrais conseiller quelqu'un sur le choix d'une veste en jean ?

 

S'il vous demande s'il vaut mieux jeans ou autre chose de plus Tsniout, conseillez lui l'autre. Mais si cette personne est résolue à acheter une veste en jeans et qu'elle vous demande si elle lui va bien vous pouvez lui conseiller, en essayant toujours de l'encourager sur le plus Tsniout, le moins délavé, le moins troué, le moins moulant etc. 

 

2/ est-ce que le fait que je ne porte pas de Jean est considérer comme une halakha ou une houmera ?

 

Je ne sais pas. Cela dépend de quel type de veste etc. Je ne peux pas donner de critère précis de Halakha à ce sujet. Je préfère une veste en jeans pas moulante ou décolletée, plutôt qu'une veste en autre matière mais moulante ou décolletée. 

 

3/ si moi je ne mange pas de viande, je pourrais quand même proposer de la viande à quelqu'un ?

 

Oui, si, bien évidemment celle ci est Cacher. Votre Houmra ,n'engage pas les autres et ne transforme pas la viande en quelque chose de pas Cacher pour quelqu'un d'autre.

 

Merci bcp rav

 

Avec plaisir !

Kol touv !

 

Dormir à la choul

- Samedi 24 ao√Ľt 2019 √† 23h53 vu 201 fois

Chalom Rav,

 

J'ai appris que l'on ne pouvait pas dormir à la Choul. Je suis donc devant un grand problème:

 

On a l'habitude pendant Les fêtes de rester à la Choul avec ma famille.

 

Du coup, pendant les fêtes, on fait quelques fois des siestes sur des chaises. Ou on s'assoupit assis sur une chaise, tête sur table.

 

Est-ce que c'est un problème ?

 

Merci Rav

Chalom !


Vous posez une très bonne question.


La  Halakha indique que d’une façon générale il est interdit de dormir dans une synagogue serait-ce un sommeil provisoire (Choul’han Aroukh chap. 151 § 3).

 

S’il s’agit d’un Beth Hamisrach il est autorisé de dormir de façon provisoire un peu comme vous faites c’est-à-dire en posant votre tête sur la table.

 

Dans le cas où cet endroit fait office aussi bien de synagogue puisqu’on y prie de façon journalière, que de Beth Hamisrach parce que des gens y étudient, le ‘Hafets ‘Haïm dans le Béour Halakha tend vers l’autorisation. En effet affirme-t-il, étant donné que cet endroit est destiné à y étudier de façon prolongée, il est difficile de réussir à ne pas s’y endormir serait ce quelques cours instants. Il conclue toutefois ses propos dans les termes « mais ceci nécessite encore un approfondissement ».

 

Dans votre cas, je pense qu’il y a une raison supplémentaire de pouvoir autoriser et pas des moindres, et selon laquelle vous pourrez même éventuellement dormir de façon plus fixe (sur un matelas par exemple).

 

Le Choul’han Aroukh tranche que dans le cas où on dort à la synagogue pour protéger celle-ci, par exemple des risques d’incendie qui peuvent y survenir vu que certaines bougies y restent allumées en permanence, ceci est autorisé (Choul’han Aroukh ibid. § 4). Il en va de même dans le cas où l’on doit dormir au Beth Haknesset pour l’accomplissement d’une Mitsva.

 

Pour citer un exemple concret, le ‘Hafets ‘Haïm (chap. 619 § 16), écrit au nom du Gaon de Vilna qu’il est permis la nuit de Yom Kipour de dormir à la synagogue, même s’il n’y a pas de danger d’incendies etc. pour la simple raison que celui qui y dort c’est pour rester dans l’atmosphère de Kippour et pouvoir s’endormir en disant des louanges à D. etc., or, ceci est considéré comme étant une Mitsva.

 

Dans votre cas où vous restez à la synagogue pour assurer une permanence, pour  reprendre des forces et pouvoir encore mieux étudier et enseigner ensuite, pour accomplir le repos traditionnel de Chabbat etc. il s’agit indéniablement d’une Mitsva et ceci est autorisé.

 

Je me permets juste de vous rappeler ce qu’écrit le ‘Hafets ‘Haïm dans les lois de Kippour qu’il convient de dormir pas trop proche du Heikhal dans lequel se trouvent les Sifré Torah, de peur que l’on en vienne en dormant à faire des vents.

 

Enfin, si vous avez une pièce dans l’enceinte de la synagogue qui est une pièce à part, il est évident que le mieux de dormir dans cette pièce.

 

Kol Touv et bravo pour tout ce que vous faites, vous et toute votre chère famille pour le bien du Klal Israël.

Réveiller quelqu'un qui s'assoupie A la Choul ?

- Samedi 24 ao√Ľt 2019 √† 23h54 vu 224 fois

Chalom Rav, Doit on réveiller une personne qui s'est assoupie à la Choul pendant la Kiriat hatora par exemple ou bien entre chaharit et minha ?

 

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !


Vous posez une excellente question et qui touche à beaucoup de points de la Halakha. Doit-on par exemple réveiller un ami qui dort le matin à l’heure où il doit se lever pour ne pas rater l’heure butoir jusqu’à laquelle on peut encore prier, ou réciter la Kriat Chéma. Un homme qui s’est endormi en dehors de la Soucca doit-on le réveiller pour le sauver de cet interdit ou pas ?

 

Je ne vais à présent pas trop m’étendre mais vais plutôt me concentrer sur votre question en particulier.

 

Il me semble tout d’abord important de préciser qu’il existe une discussion entre nos Sages quant à savoir si le respect que l’on doit vis-à-vis de ces endroits saints est un devoir de la Torah ou rabbinique. Le Rav Oyerbakh (Halikhot Chlomo Téfila chap. 19 § 1) a tranché que même si l’on considère la sainteté de la synagogue comme un devoir de la Torah, il n’en demeure pas moins que l’interdit d’y manger ou y dormir n’est que d’ordre rabbinique.

 

Venons-en à votre question. Je vous ai répondu tout à l’heure à votre autre question, elle aussi portant sur l’interdit de dormir dans une synagogue.

 

cf. http://www.torahacademy.fr/dormir-a-la-choul

 

Il faut tout d’abord savoir comme je vous l’ai dit qu’il y a des cas où il est permis de s’endormir dans une synagogue.

 

En dehors de cela, de nombreux décisionnaires pensent que lorsqu’un homme dort il n’est pas responsable de ce qu’il fait, puisqu’il dort et qu’il ait donc inconscient de ce qui se passe. L’interdit est de s’endormir et pas de dormir.

 

C’est pourquoi, si vous connaissez cette personne comme étant très pieuse et intéressée à ce que vous la réveillez pour qu’elle n’enfreigne pas cet interdit, alors vous devez la réveiller, si, au contraire, vous pensez qu’elle n’est pas intéressée à ce que vous la réveillez, laissez-la dormir même si ceci vient au dépend de l’audition de la Kriat Hatorah.

 

Kol touv !

Comportement au kotel

- Lundi 09 septembre 2019 à 08h18 vu 210 fois

Chalom Rav,

 

- est-ce qu'on a le droit de faire exprès d'echanger un vêtement avec autrui pour éviter de déchirer le nôtre ?

 

- est-ce qu'on doit le faire à la vue du kotel ou des qu'on arrive devant la barrière ?

 

Bien qu'on est déjà passé la sécurité. - quand on dit qu'on a pas le droit de parler au kotel de paroles futiles, ceci est valable même si on est pas? dans la barrière instauré par la ville ? C'est considéré comme si on s´y trouvait ?

 

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Vous posez d’excellentes questions, comme d’habitude. Je vais y répondre l’une après l’autre.

 

Tout d’abord, il est vrai que de nombreuses personnes, pour ne pas avoir à déchirer leurs vêtements lorsqu’ils se rendent au Kotel, font acquérir leur vêtement à une autre personne de sorte à ce qu’ils soient dispensés de le déchirer.
Il faut savoir, et je le répète souvent, que la plupart des Gdolé Israël se sont opposés à cette ruse.

 

Le Chévet Halévy (tome 7 chap. 78), Chout Péat Zkanekha (tome 1 chap. 57), Chout Even Isrël (tome 8 chap. 43), etc.  s’y opposent. Le Steipeler zatsal lui aussi avait la coutume de s’opposer à cela disant qu’il s’agit ici d’une ruse et que l’on a nullement la véritable Intention de faire acquérir notre vêtement à l’autre, et de même l’autre a nullement l’intention de vouloir l’acquérir. Ce n’est que dans les cas où il y aurait d’autres bonnes raisons de dispenser de déchirer les vêtements que l’on pourrait procéder à ce genre de tactiques de sorte à ce que ce soit un peu plus Cacher de ne pas déchirer ses vêtements. C’est dans ce sens que va le Rav Mordekhaï Gross chlita (Ménouhat Emeth page 128). Le Rav rapporte que certaines personnes possèdent un vêtement avce lequel ils se rendent au Kotel à chaque fois et à chaque fois ils le déchirent encore un peu.

 

Le Rav Oyerbakh zatsal disait que lorsque Lo Alénou on pert un proche, on déchire les vêtements et on n’essaye pas de trouver des combines pour s’ne dispenser. Alors pourquoi pour le Beth Hamikdach on doit chercher des combines ?

 

En tout état de cause même si vous voulez procéder à ce genre de combines, ceci ne sera pas valable si vous le faites au niveau de la sécurité dès lors que de cet endroit on voit déjà le Kotel. Il faudra s’y prendre plus en avance.

 

En ce qui est de la Kdouchat Beth Haknesset du Kotel, le Rav Gross chlita écrit dans son livre qu’il a interrogé le Rav Elyachiv zatsal à ce sujet. Est ec que tout l’esplanade du Kotel est incluse ou uniquement l’esplanade la plus proche du Kotel. Le Rav Elyachiv a répondu qu’uniquement l’esplanade du bas. En effet, affirme-t-il étant donné que l’endroit réservé à la prière c’est celui du bas, et que uniquement à de rares occasions comme lorsqu’il y a de grands rassemblements et où toute l’esplanade du bas est remplie, les gens prient aussi plus haut, ceci ne confère pas à cet endroit un statut de Kdouchat Beth Haknesset. On a donc le droit de parler là bas d’autre chose que de Torah.

 

Béhatsla’ha et Yéhi Ratson qu’on ait bientôt le mérite d’assister à la reconstruction du Beth Hamikdach. Amen Véamen !

Prise de décision sur des halakhotes

- Mercredi 18 septembre 2019 à 22h50 vu 182 fois

Chalom Rav,

 

est-ce qu'il faut prendre une décision qui concerne une halakha ou une hachkafa pour Roch Hachana ?

 

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Il faut prendre une décision qui va nous aider à avancer.

 

Pour certaines personnes cela peut s'exprimer sous forme de renforcement dans un domaine précis de Halakha, pour d'autres ceci peut être un point de Hachkafa.

 

Pour prendre un exemple, heureuse soit la personne qui prend sur elle pour Roch Hachana de suivre notre cours de Moussar Hayomi sur le site chaque jour !

 

En effet, ce n'est pas un point de Halakha mais c'est un engagement qui permettra de résoudre plein de problèmes dans notre vie et de nous rapprocher de D. de façon énorme, puisque le Yetser Hara est neutralisé lorsqu'on étudie du Moussar. Une personne étudiant du Moussar pourra très facilement mieux accomplir aussi toutes les Halakhot de la Torah !

 

Voilà !

 

Kol touv et Chana Tova !!

Kavod à la belle fille du Rav Ovadia ?

- Vendredi 01 novembre 2019 à 00h58 vu 259 fois

Chalom Rav,

 

La belle fille du rav ovadia Yossef zatsal, et son mari le Rav avraham Yossef chlita sont venue ce soir et son mari a donné cours pour la hiloula? de maran harav ovadia Yossef zatsal.

 

J'etais Tellement lmpressionne de la voir que j'ai accourue pour aller la voir et lui parler.

 

Mais après on m'a Dit qu'elle avait voyager très très tôt le matin pour être ici ce soir et qu'elle était donc très fatigué.

 

Est-ce que quand les rabanims sont fatigués on ne doit pas leur parler pour les laisser se reposer ?

 

Bien qu'ils soient debout avec nous au buffet.

 

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Vous posez une excellente question et à double tranchant.

 

Je m'explique. Si vous voyez un Rav qui est en train de préparer le cours qu'il doit donner dans une minute 30 et qui a l'air stressé et concentré et que vous venez l'apostropher pour lui parler, ce n'est pas une bonne chose.

 

De même si vous sentez qu'il est fatigué et faible et que vous venez lui parler sans raison urgente pendant une demie heure, ce n'est pas adapté.

 

A présent, prenons voter cas. Une Rabbanit s'est déplacée exprès pour venir renforcer la communauté. Elle se tient debout au buffet. 

 

1- Ceci fait partie de la raison de son déplacement. A savoir renforcer les membres de la communauté, et elle est donc censée être heureuse de le faire.

 

2- ¨Peut être qu'elle est justement honorée de voir qu'on vient lui parler. Peut être que si personne ne venait s'adresser à elle de peur de la déranger, qu'elle se vexerait en se disant, je suis venue jusque là et personne ne s'intéresse à moi ? Personne ne veut apprendre quoi que ce soit de moi ?

 

Dans un tel cas le comportement le meilleur à avoir à mon goût, est, une fois qu'elle n'est plus essoufflée etc. qu'elle a eu le temps de se servir un peu à manger de s'approcher d'elle, et lui dire une chose du genre :

 

"c'est un immense honneur de vous avoir parmi nous. Merci de vous être déplacée. J'aurai aimé vous poser une question,  est ce possible ? Est ce le bon moment ?".

Après la première question si vous voyez qu'elle a l'air d'être de bonne humeur etc. et qu'il n'y a pas de queue, vous pouvez lui dire que vous aimeriez lui poser une question. Est elle d'accord ?

 

Voilà !

 

Béhatsla'ha !

Tremper un Kelli avant de l'offrir ?

- Jeudi 07 novembre 2019 à 13h11 vu 241 fois

Chalom Rav, Est-ce que si je trempe un Keli au mikve avant de l'offrir à un juif, la personne a le devoir de le retremper ?

Merci Rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question !

 

Je vais tenter d'y répondre de la façon la plus claire possible Béézrat Hachem !

 

Tout d'abord vous n'avez aucun devoir de tremper un ustensile que vous offrez à quelqu'un. Il pourra le tremper de lui même.

 

Disons que vous souhaitez le tremper de vous même pour lui "économiser" la fatigue d'aller le tremper (bien qu'en fait c'est un mérite pour cette personne d'accomplir la Mitsva de tremper l'ustensile), les décisionnaires écrivent que vous ne pouvez pas le faire et que si vous l'avez fait, la personne receveuse devra à son tour le retremper (sans Brakha).

 

En effet affirment-ils, pour la personne qui offre le cadeau, cet ustensile n'est pas un ustensile de nourriture mais plutôt un ustensile servant d'offrir un cadeau. En effet l'utilisation que vous ferez de cet ustensile est non pas de manger avec, mais de l'offrir. Dès lors votre immersion n'a aucun sens. (Cf. Min'hat Chlomo du Rav Chlomo Zalman Oyerbakh zatsal tome 2 chap. 66 § 20, et Séfer Mékor 'Haïm du Rav Ségalovits de Vilna).  

 

Ce que certains ont proposé consiste à faire acquérir cet ustensile à la receveuse par l'intermédiaire d'une tierce personne, de sorte à ce que selon les lois de la Torah cet ustensile appartienne d'ores et déjà à la personne receveuse, et ainsi, vous pouvez le tremper puisque pour cette personne l'ustensile sera bel et bien un ustensile destiné à la consommation. (opinion du Mékor 'Haïm). 

 

Le Rav Oyerbakh quant à lui, remet en question cette opinion et selon lui ce conseil n'est pas vraiment valable. En effet qui me dit que le receveur comptera se servir de cet ustensile pour manger. Peut être qu'il en a déjà un et qu'il voudra le vendre ou l'offrir à quelqu'un d'autre et on en revient donc au même problème.


A mon humble avis un autre problème vient se greffer, c'est que si vraiment cet ustensile appartient à l'autre, de quel droit je lui "vole" la Mitsva en le trempant moi même. Mais s'il s'agit d'un cadeau que l'on veut faire à une personne non religieuse, dont on sait qu'elle ne le trempera pas ou qu'elle ne souhaitera en tout cas pas le tremper, c'est clair que mon argument tombe à l'eau. 

 

Résumé : Le mieux si vous l'offrez à une personne dont vous savez qu'elle le trempera si elle s'en servira sera de ne pas le tremper et de lui laisser à elle le soin de le faire. Si vous pensez qu'lele ne le trempera peut être pas, je vous recommande de suivre le conseil qui consiste à le faire acquérir à la personne par l'intermédiaire d'une tierce personne, puis de le tremper sans Brakha.

 

En termes concrets qu'est ce que cela signifie faire acquérir par l'intermédiaire ?

 

Si vous Annaelle souhaitez offrir une casserole à Mme Rivka. C'est très simple. Vous prenez cette casserole, demandez à votre amie Dvorah de le soulever dans l'intention de le faire acquérir à Mme Rivka. Aussitôt l'ustensile soulevé par Dvorah dans cette intention, selon al Torah l'on considère que cet objet appartient à Rivka. Vous pouvez donc dès lors selon certains le tremper au Mikvé à sa place.

 

Béhatsla'ha Rabba !

 

Béhatsla'ha !

Parler aux toilettes est vraiment interdit ?

- Dimanche 10 novembre 2019 à 23h40 vu 683 fois

Chalom Rav, Le fait de ne pas parler au toilette c'est une halakha ? Si une personne demande c'est qui au toilette on pourra pas dire notre prénom par exemple ?

Est-ce qu'on pourra répondre à des textos au toilette ? Merci bcp rav

Chalom Ouvrakha !


Vous posez une excellente question que l’on me pose souvent. J’aimerai donc m’téndre un peu sur ce sujet de sorte à ce que vous ayez une réponse complète.

 

Le Rama (Ora’h ‘Haï chap. 3 § 2) stipule « On ne parlera pas (aux toilettes) et on devra fermer la porte pour des raisons de pudeur ».
Le ‘Hidda s’est beaucoup étendu sur cette Halakha.

 

En pratique le Michna Béroura stipule : « S’il a besoin de parler pour une raison urgente, il se peut qu’il soit permis de parler tant qu’il n’a pas commencé à faire ses besoins. Mais au moment où il est en train de faire ses besoins, même pour une grande urgence il ne faudra pas parler. Si la porte n’est pas fermée et qu’une personne souhaite entrer, il poussera un ronflement se sorte à ce que l’on sache que quelqu’un se trouve aux toilettes et n’entre pas mais il ne parlera pas. Ce n’est qu’au sujet des femmes qui iraient aux toilettes publiques dans les champs comme c’était le cas à leur époque, ou dans la cour de la synagogue etc. que ‘Hakhamim ont institué que les femmes parlent depuis les toilettes à voix haute de sorte à ec que les gens sachent que s’y trouvent des femmes et n’en viennent pas à entrer et à se mettre dans l’interdit de l’isolement ». 

 

Au passage des propos du Choul’han Aroukh (chap. 85 § 2) il ressort explicitement que l’on peut parler dans les toilettes (il ne parle visiblement pas du moment où on est en train de faire ses besoins).

 

Les décisionnaires écrivent donc que lorsqu’il y a une nécessité comme par exemple parler à un enfant qui est assis sur le pot etc., il sera permis à la maman de parler dans les toilettes lorsqu’évidemment elle, n’est pas en train de faire ses besoins.

 

Certains décisionnaires ont voulu dire que l’interdit de parler aux toilettes est uniquement lorsqu’on y entre dans l’intention de faire ses besoins mais si on y entre uniquement pour chercher un rouleau de papier toilettes, ou pour nettoyer le sol etc. il n’y a pas d’interdit (Yessodot Habayit Vékdouchato page 114).
Parler dans une salle de bain est autorisé !

 

De nos jours où les toilettes sont beaucoup plus propres etc. il se peut que ce soit beaucoup plus simple d’y parler lorsqu’on n’y fait pas ses besoins. Surtout selon l’opinion du Or Letsion (tome 1 chap. 1) qui prétend que ce n’est pas toute la pièce qui est considérée comme ayant le statut de toilettes mais uniquement l’endroit des toilettes et la surface se trouvant au dessus.

 

En ce qui est de répondre à des textos je n'y vois pas de problème !

 

Béhatsla’ha !

Marcher pieds nus : Interdit ?

- Dimanche 10 novembre 2019 à 23h47 vu 251 fois

Chalom Rav,

Est-ce que le fait de marcher pieds nus chez soit est un issour ?

Est-ce qu'on appelle marcher pieds nus une personne en chaussette ou collant ? Merci bcp rav

Chalom Ouvrakha !


Comme d’accoutumée vous posez une excellente question, concernant un sujet très peu connu auprès de nombreuses personnes, je vais donc m’étendre un peu pour apporter une réponse précise Béézrat Hachem !

 

Le Rama (Ora’h ‘Haïm chap. 2 § 6) stipule « Il (l’homme ou la famme) ne marchera pas pieds nus ». La source de cette Halakha est la Guémara Chabbat 129, qui s’appuyant sur un verset de Jérémie (chap. 2 verset 25) : « Empêche tes pieds d’être nus » commente : « Il est recommandé à l’homme même de ventre les poutres de sa maison (si nécessaire) pour pouvoir se procurer des chaussures pour se chausser les pieds ». Rachi de commenter « parce qu’il n’y a pas de mépris plus grand que de se promener au marché pieds nus ».

 

La Guémara ajoute (Pessa’him 113) que celui qui ne met pas de chaussures à ses pieds est excommunié du Ciel ».

 

La question est de savoir en quoi ceci est-il tellement important.

 

   - Le Michna Béroura (chap. 301 § 62) explique que c’est pour une raison de pudeur.
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le Eliah Rabba affirme que dans les pays chauds dans lesquels la coutume est de se promener pieds nus il n’y a pas de problème de se promener pieds nus. 

 

   - Le Maharcha (‘Hiddouché Agadot Chabbat 129) affirme que la necessité de porter des chaussures est afin de ne pas s’enrhumer.

 

   - Le Roua’h ‘Haïm (chap. 554) rapporte plusieurs raisons. LA première de peur

que l’homme se blesse avec une ronce etc. ou qu’il se fasse piquer par un serpent. La seconde, de peur qu’il ne marche sur des excréments ou autre saleté chose qui empêche de pouvoir prier ou réciter des bénédictions en étant propre. Troisièmement, les kabbalistes affirment que dès lors que la terre a été maudite par D. dans la Paracha de Béréchit, lorsque les pieds piétinent la terre directement, l’impureté de la terre rend l’homme impur.

 

Si l’on en vient à réfléchir à quelques questions.

 

En Israël, cette Halakha est elle valable ? Le ‘Hessed Léavraham affirme qu’en terre d’Israël, la terre n’est pas impure. Toute l’impureté de la terre n’est valable selon lui qu’à l’étranger. Selon cela on devrait autoriser de marcher sans chaussures même en Israël. Mais selon les autres raisons, de pudeur, ou de danger, même en Israël il faudra porter des chaussures. C’est donc ainsi que l’on se comportera.

 

Revenons en à votre question.

 

A la maison, pourra-t-on se promener avec des chaussettes et sans chaussures ?

 

Si le problème est un problème de pudeur, je pense que dès lors que la coutume de nombreuses personnes est de se mettre en chaussettes à la maison, c’est un peu comme les pays chauds où ceci est autorisé. Si le problème est un problème de danger, généralement lorsqu’on se met en chaussettes à la maison c’est que le sol n’est pas froid, donc les risques de s’enrhumer sont inexistants.

 

Le risque de se faire piquer par un serpent ou de se blesser avec une ronce sont aux aussi quasi-inexistants. Le seul problème qui peut rester est celui de se rendre impur au contact avec la terre. Mais de nos jours où les maisons sont carrelées, ce risque est lui aussi en principe pas en être pris en compte.

 

Ceci sera donc à mon humble avis autorisé.

 

A la piscine, pareil !

 

Mais dehors, en pleine rue, non, pour toutes les raisons susmentionnées.

 

Je précise que les décisionnaire rapportent que si une personne souhaite se faire souffrir dans le but de faire Téchouva et obtenir expiation pour les fautes commises, à l’instar de David qui se comportait ainsi dans cet état d’esprit de la sorte.

 

Béhatsla’ha !

Après toilettes, maim haharonims ?

- Dimanche 10 novembre 2019 à 23h55 vu 179 fois

Chalom Rav, si juste avant birkat hamazone je le rends au toilette, est-ce que après la netila de acher yatsar je devrais faire maym haharonims ? Merci bcp Rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question.

 

Prenons le cas d’une personne qui sort des toilettes et qui a devant elle deux devoirs. Celui de se laver les mains et de réciter la Brakha de ACher Yatsar, et celui de procéder à Maym A’haronim avant de réciter le Birkat Hamazon. Dans quel ordre procéder ?

 

Une fois sortie des toilettes vous avez le devoir de vous laver les mains de sorte à évacuer le Roua’h Raa qui règne sur vos mains. Or, une fois que vous vous êtes lavée les mains, vos mains sont propres, et l’éventuel sel dangereux que l’on craint et pour lequel nos Sages ont institué de procéder à Maym A’haronim, est déjà absent de vos mains. Donc cela ne rime à rien de procéder à nouveau ensuite à Maym A’haronim. D’autant que nos Maîtres affirment que ce n’est pas nécessaire d’avoir une intention formelle que l’on se lave les mains en tant que Maym A’haronim (contrairement à la Nétila que l’on fait en l’honneur de la Téfila où selon certains il faut procéder à cette Nétila avec l’intention que c’est fait dans ce but).

 

Dès lors, la Nétila au sortir des toilettes est suffisante pour d’une part retirer le Roua’h Raa, d’autre part retirer le sel qui se trouve sur les doigts. (Cf. Chaar Hatsioun chap. 179 § 7).

 

A présent, si vous réciter d’abord Acher Yatsar et après commencez le Birkat Hamazon, vous entrez dans un problème. C’est que a priori le Birkat doit être juxtaposé à l’ablution de Mayim A’haronim. Dans votre cas la Brakha de Acher Yatsar fera interruption entre Maym A’haronim et le Birkat Hamazon.

 

C’est pourquoi le Echel Avraham dans un pareil cas faisait juste après cette ablution le Birkat Hamazon, et après le Birkat il récitait la Brakha de Acher Yatsar (sans se relaver les mains évidemment puisqu’elles sont toujours propres).
Le Chout Az Nidbérou (tome 13 chap. 30 § 4) tranche que la Brakha de Acher Yatsar ne constitue pas une interruption entre Maym A’haronim et Birkat Hamazon puisque un Birkat Hamazon ne peut être bien récité qu’une fois que le corps de l’homme est libéré des besoins. Selon lui on se lave les mains, récite Acher Yatsar puis le Birkat. Il préconise tout de même de se relaver les mains après Acher Yatsar et juste avant le Birkat affirmant qu’on n’a rien à perdre à se les relaver.

 

Je précise tout de même que le Taz affirme qu’une personne ayant déjà fait Maym A’haronim et qui souhaiterait parler, se disant, ce n’est pas grave, après je referai Mayim A’haronim, pourra. La raison est que puisqu’il refera Mayim Aharonim après cela, la seconde Nétila sera considérée comme Mayim Aharonim, bien qu’en attendant les mains sont restées propres. Selon cela, dans votre cas, il serait possible se faire une première Nétila après les toilettes puis ACher Yatsar, puis Mayim Ah’aronim et le Birkat.

 

Mais le problème est que la Michna Béroura n’a pas tranché comme le Taz. Il tranche qu’il est impossible de parler, puisque cela fait interruption entre Maym Aharonim et le Birkat. Le fait que la personne se dise qu’elle refera une autre fois Maym Aharonim ne servira à rien puisque les mains sont restées propres.

 

En résumé, les deux options sont valables. Si vous craignez d’oublier de réciter Acher Yatsar si vous laissez la Brakha après le Birkat je vous recommanderai de suivre plutôt l’opinion du Az Nidbérou.

 

Béhatsla’ha !

demander a quelqu'un de se taire pendant l'office ?

- Mardi 24 décembre 2019 à 00h03 vu 200 fois

chalom rav, faut-il demander a quelqu'un de se taire lorsqu'il parle pendant la tefila ou la lecture de la torah, ou encore la pause entre les deux ? sachant qu'on est pas forcement irréprochable a ce niveau, qu'il nous arrive d'écouter quelqu'un parler ou autre.

merci rav

Chalom !

 

On peut demander mais de façon vraiment gentille et avenante. Ou encore fait un Chut généralisé mais sans faire taire une personne en particulier.

 

Ne faites surtout pas honte à une personne qui parle en public. C'est un problème !

 

Je ne m'étend pas là sur le sujet mais je pense que vous comprenez ce que je veux dire. 

 

Béhatsla'ha !

Toilette en plein cours de Torah

- Dimanche 22 novembre 2020 à 12h27 vu 115 fois

Chalom rav,

Si j'ai besoin d'aller au toilette en plein cours de Torah (audio ou presentiel), est-ce que je pourrais y aller de suite ou c'est mieux de n'en pas me interrompre et de me retenir ?

Merci rav !

Chalom !

 

C'est mieux d'aller tout de suite en particulier si vous sentez que vous ne pouvez pas vous retenir 72 minutes. 

 

Ceci étant, si vous avez honte de sortir en plein milieu, et que vous êtes en cours présentiel, vous pouvez vous retenir !

 

Le détail de ces lois figure dans le résumé que je vous ai envoyé l'autre jour !

 

Béhatsla'ha !

Honorer ses parents (Kiboud Av Vaèm)

reveillez son pere sous ordonnance de sa mere

- Jeudi 12 juillet 2018 à 12h23 vu 379 fois

chalom rav, si mon pere dort et que ma mere m'appelle parce qu'elle est dehors et qu'il n'y a plus de bus ni taxi pour rentrer. elle me demande de reveiller mon pere pour venir la chercher. je peux le reveiller ?

merci rav

Chalom !

 

Si vous estimez à 100 % que telle est la volonté de votre père que vous le réveillez, c'est autoirsé. Le mieux aurait été si possible qu'une autre personne qui n'est ni son fils ni sa fille le réveille !

 

Kol touv !

Être en retard ou rester avec ma mère ?

- Jeudi 27 juin 2019 à 21h55 vu 261 fois

Chalom Rav, Ce matin j'étais confronté à un problème de Kiboud av vaem horrible :

J'étais pressé d'aller à l'école et ma mère voulait que je l'accompagne au marché.

Alors je lui ai dit ok mais rapidement parce que je risque d'être en retard.

Et au marché elle a pris plus de temps que prévu, je ne savais pas comment réagir.

J'ai essayé de lui dire gentillement on y va mais elle voulait profiter d'être là pour continuer ses courses.

Comment je dois réagir face à une telle situation ?

Merci Rav

Chalom !

 

C'est effectivement une situation compliquée. Mais j'imagine qu'elle ne veut pas que vous arriviez en retard à l'école elle même, non ?

 

Vous pouvez lui proposer d'y aller à un autre moment peut être ou vous pouvez lui demander si elle est d'accord que vous vous pressiez, l'essentiel est de lui présenter les choses avec beaucoup de respect.

 

Si ce n'est pas très grave d'arriver en retard à l'école et que cela en vous rien fait perdre, il vaut mieux ne rien dire et accomplir votre devoir vis à vis de votre mère de la façon la meilleure.

 

PS: N'oubliez pas que votre mère vient de perdre sa mère et j'imagine qu'elle a besoin d'être entourée plus que d'habitude !

 

Chabbat Chalom !

Hessed ou Limoud torah pour une femme ?

- Lundi 07 octobre 2019 à 19h54 vu 243 fois

Chalom Rav, Pour une femme/jeune fille : Si elle est en train d'écouter ou étudier un cours de Torah, et que sa mère l'appelle pour l'aider mais à plusieurs reprises de telles façons que limite on passerait des heures à l'aider. Mieux vaut il qu'elle continue d'ecouter Son cours ou qu'elle aille aider sa mère ou sa grand mère ?

Merci Rav

Chalom !

 

Elle a le devoir de s'interrompre pour aider sa mère. 

Le titre n'est pas juste, ce n'est pas qu'à titre de 'Hessed mais surtout à titre de Kiboud Em (honorer sa mère).

 

Même s'il s'était agi d'un jeune homme, la Halakha aurait été identique mais il aurait fallu bien réfléchir à la façon dont se comporter pour lui éviter du Bitoul Torah.

 

Mais dans votre cas aussi je pense que vous pouvez demander à votre maman si cela ne la dérange pas de concentrer les heures d'aide, de sorte à avoir des moments libres dans lesquels vous pouvez écouter des cours de Torah etc.

 

J'aimerai rappeler que pour une jeune fille aider sa mère à tout type de tâches ménagères telles que la vaisselle, etc. ce n'est pas que du Hessed ou Kiboud Em, c'est plus que cela, c'est du bon sens.

 

C'est comprendre que dans une famille nous sommes tous solidaires et devons se partager les tâches de sorte à ce que la mère ne doive pas tout faire toute seule.

 

Kol touv !

Tsniout (lois de pudeur)

chanter devant des hommes

- Samedi 07 octobre 2017 à 23h03 vu 461 fois

chalom rav, une femme peut elle chanter une chanson sans l'air juste en disant les paroles devant des hommes ? et peut on chanter devant son frere ? merci rav

Chalom !

 

Je ne comprend c'est quoi une chanson sans air. S'il n'y a pas d'air et que vous en dites que les mots sans mélodie, c'est comme si vous parliez devant un homme ce qui n'est pas interdit.

 

Devant votre frère, on rapporte au nom du 'Hazon Ich qu'il écrit qu'il faut se montrer strict et ne pas écouter sa grande soeur (à partir de l'âge de 11 ans) chanter (Or'hot Ich Chaar 11 chap. 9, Or'hot Rabbénou page 55), c'est dans ce sens qu'a été le Rav Wozner zatsal (Chévét Halévy tome 10 chap. 26).

 

Ceci étant certains décisionnaires se sont montrés plus indulgents (Even Israël tome 9 chap. 63, Divré Yatsiv Even Haézer chap. 36).

 

En ce qui est de la voix de sa mère, sa fille et sa petite fille, c'est autorisé (Piské Téchouvot chap. 75 note 134).  

 

Kol touv et 'Hag Saméa'h !

collant pour dormir

- Lundi 16 juillet 2018 à 14h10 vu 750 fois

chalom rav, y a t-il un ynyan de dormir avec les collants ? merci rav

Chalom !

 

Si vous dormez seule dans votre chambre c'est à dire sans personnes étrangères, non, ne dormez pas en collants.

 

Kol touv !

rasoir pour une femme

- Mardi 04 décembre 2018 à 21h26 vu 403 fois

chalom rav, comment se fait-il qu'une femme pourra utiliser un rasoir pour s'epiler et nous un homme ? merci rav

Chalom !

 

La Torah interdit à l'homme de passer une lame à certains niveaux de sa barbe, ceci ne concerne ni les jambes de la femme ni même celles de l'homme.

 

Je n'entre pas ici dans la question est ce que l'homme a le droit de s'épiler etc. parce que la réponse est que non, mais cela ne change rien s'il se sert d'un rasoir ou d'un autre insttrument d'épilation. Ceci est interdit à cause du problème d'avoir un comportement semblable à celui des femmes " Lo Ilbach Gévér Simlat Icha " etc.

 

S'il le fait non pas pour des raisons d'esthétique mais plutot pour des raisons de honte etc. on peut dans certains cas autoirser dès lors que ce n'est plus à but esthétique comme les femmes le font.

 

Hannouca Saméa'h ! 

 

epilation des sourcils pour un homme

- Mardi 04 décembre 2018 à 21h27 vu 512 fois

chalom rav, un homme pourra t-il faire s'epiler les sourcils ?

merci rav

Chalom !

 

Je viens de répondre à cette question dans ma réponse à votre question précédente :

 

http://www.torahacademy.fr/rasoir-pour-une-femme

 

Kol touv !

Serre tête ou pince

- Mardi 11 juin 2019 à 23h58 vu 227 fois

Chalom Rav,

Une fille qui a des cheveux longs (en dessous des épaules) aura t-elle le droit de mettre un serre terre pour ramasser les cheveux de devant ? Sachant que la personne a l'habitude de porter une pince pour ramasser ses cheveux.

Merci Rav

Chalom !

 

Du point de vue de la Tsniout c'est plus Tsniout si les cheveux sont attachés.

 

Béhatsla'ha !

Jupe sur la combi de sky

- Mardi 11 juin 2019 à 23h58 vu 374 fois

Chalom Rav, Devra t-on mettre une jupe sur la combinaison de Sky ? Merci Rav

Chalom !


Oui. La combinaison est certes large mais ce n'est tout de même pas Tsniout de se trouver dans cette tenue !

 

Kol touv !

Tee shirt manche courte à la plage séparée ??

- Jeudi 29 ao√Ľt 2019 √† 13h48 vu 323 fois

Chalom Rav , À la plage séparée , maître nageur homme

Esque on a le droit de mettre une jupe maillot et en haut un maillot une pièce ? Ou un tee Shirt manches courtes ?

Merci bcp rav

Chalom !

 

Si le maître nageur est homme, il faut être habillée a priori en tenue Tsniout selon les normes de la Tsniout. Manches courtes qui ne couvrent pas jusqu'au coude ce n'est pas considéré comme Tsniout.

 

Béhatsla'ha ! 

Lachon Hara (médisance)

Se laisser tuer ou dire du Lachon Hara ?

- Jeudi 18 janvier 2018 à 21h36 vu 853 fois

chalom rav, j'ai lu qu'il fallait causé aucun dommage a autrui, en disant sur lui du lachon ara, quitte a causer notre propre dommage comme la perte d'un emploi ou autre. ou est fixé la limite ? j'espère qu'on ne doit pas se laisser tuer !

exemple: on nous demande de revéler l'identité du coupable au risque de lui faire perdre son emploi, a t-on le droit ?

merci rav

Chalom !

 

Au risque de se faire tuer sûrement pas. Le 'Hafets 'Haïm se repose sur un principe de Halakha qui est que pour ne pas avoir à transgresser un commandement négatif de la Torah l'homme doit être prêt même à dépenser tout son argent, contrairement aux commandements positifs où on n'oblige pas l'homme à dépenser tout son argent.

Mais se laisser tuer, sûrement pas, ce n'est que pour 3 Avérot qu'on doit se laisser tuer (crime, adultère et idolâtrie).

Kol touv !

chmirat halachon

- Dimanche 06 mai 2018 à 12h29 vu 430 fois

chalom rav,

dans les halakhotes lachon arah, il est ecrit qu'on ne peut rappeller le passé d'un baalei techouva si on sait que si il l'apprend sa va le blesser ou le mettre dans l'embarras;

a la suite de cela est ecrit que si l'interlocuteur est connu pour sa discretion et que l'information n'arrivera pas aux oreilles d'une tierce personne c'est permis.

comment on peut autoriser une telle chose puisse que meme si on a dit du lachon arah et que cela n'a pas porter prejudice a autrui c'est une avera quand meme. alors quelle est la difference ?

merci rav

Chalom !

 

Pouvez vous svp pour me faire gagner du temps me donner les références auxquelles vous faites allusion ?

Merci. 

Questions liées aux problèmes d'argent

Rendre monnaie aux parents ?

- Mardi 19 décembre 2017 à 12h18 vu 438 fois

chalom rav, si mes parents m'envoient faire des courses et que je sais que ils ne portent pas d'importance a la monnaie, devrais-je tout de meme revenir vers eux, a chaque fois pour leur poser la question ?

merci rav

Chalom !

 

Non, s'ils vous disent une fois pour toute que vous pouvez la garder, ce n'est pas la peine à chaque fois de leur demander.


Mais vous reposer sur des suppositions même si elles vous paraîssent être vraies, ce n'est pas recommandé du tout. 

 

Donc il faut être explicite et pas implicite.

 

Kol touv !

somme demandée

- Mardi 19 décembre 2017 à 12h21 vu 384 fois

chalom rav,

si je souhaite donner des cours de soutient scolaire et que mes tarifs sont de 15 $ par exemple, mais que je sais que dans un certain quartier les cours varient entre 20 et 40 $, quel tarif je devrais demander ?

merci rav

Chalom !

 

Vous touchez ici à un sujet sensible. J'ai écrit tout un livre à ce sujet qu'y je l'espère verra bientôt le jour à ce sujet.

 

En deux mots, la Halakha de Honaa est dépendante du lieu om l'on se trouve. Si par exemple dans un quartier les prix sont différents des autres quartiers, vous devez vous plier aux prix de là où vous vous trouvez. Ensuite ils sont libres de ne pas accepter.

 

Donc vous avez une liberté de choisir entre 20 et 40. Si vous voulez faire moins vous le pouvez mais alors prévenez la personne que vous renoncez à la somme qui vous reviendrai normalement et dites que vous donnez ces cours en acceptant de renoncer à la Honaa dont vous serez l'objet puisque vous serez sous-payée.

 

Kol touv !

Mutuelle et lunettes de soleil

- Dimanche 19 mai 2019 à 13h16 vu 414 fois

Chalom Rav,

Une personne qui paye une mutuelle pour des lunettes de vue mais qui n'a pas de problème de vue.

Pourra t-elle faire passer les lunettes de soleil sur le compte des lunettes de vue ?

Sinon elle paye une mutuelle pour rien.

Merci Rav

Chalom !


Si la mutuelle est prête à cela, oui. 

 

Sinon, c'est du vol.

 

A quoi ça sert de cautiser pour la mutuelle ? Je ne sais pas ! Demandez à la personne qui s'y est inscrite pourquoi elle l'a fait alors qu'elle n'a pas de problèmes de vue.

 

Béhatsla'ha !

Transat plage = vol ?

- Mardi 13 ao√Ľt 2019 √† 20h03 vu 242 fois

Chalom Rav,

 

A la plage on achète un transat que nous pouvons utiliser toute la journee à partir du moment où on le paye.

 

Cependant, en partant certaines personnes veulent prendre notre transat sans payer.

 

A t-on le droit de leur donner notre ticket ou c'est du vol ?

 

Merci Rav

Chalom !

 

Ce genre de choses, tout dépend des conditions d'utilisation que donne le responsable.

Je pense qu'il ne sera pas d'accord que vous cédiez cela a une autre famille qui aurait sinon dû payer elle même. 

 

Vous pouvez lui demander...

 

Béhatsla'ha !

Coutumes

pres du prenom

- Mardi 14 novembre 2017 à 12h10 vu 513 fois

chalom rav, on m'a dit que apres avoir ecrit le prenom d'un homme, dans un livre par exemple, on ecrivait noun youd, qu'est-ce qu'on ecrit concernant les femmes et que veulent dire ces abreviations? merci rav

Chalom

 

Noun Youd c'est les premières lettres de Néro Yaïr, qui signifie que sa lumière éclaire.

On peut pour une fille écrire הי"ו ce sont les premières lettres du mot Hachem Yichméréha Viyé'hayéha, c'est à dire que D. la protège et lui donne la vie.

On écrit cela après des mentions d'hommes.

Kol touv !

cadeau a hannouka

- Lundi 27 novembre 2017 à 15h19 vu 485 fois

chalom rav, est-ce une coutume qui puisse son origine dans l'histoire que d'offrir des cadeaux aux enfants ou donner de l'argent

? je trouve que ca fait un peu comme les goyims pour noel.

merci rav

Chalom !

 

Vous posez une excellente question !

 

Voici la réponse : http://www.torahacademy.fr/hanouka_3

 

Kol touv !

Autre

Objet sous le lit

- Vendredi 20 janvier 2017 à 10h12 vu 492 fois

Chalom rav, - pourrait on mettre de la nourriture fermée sous son lit pendant la nuit ou y a t-il des forces du mal ? Si on vit dans un internat, pourra t on dormir avec notre nourriture si la nourriture est mis dans deux sacs ? De meme dorme avec le kriat chema ou un sepher sur le cote de notre lit ? Merci rav

Chalom rav,

 

Chalom Ouvrakha!

 

- pourrait on mettre de la nourriture fermée sous son lit pendant la nuit ou y a t-il des forces du mal ?

 

Cf. svp http://www.torahacademy.fr/nourriture-sous-le-lit-et-problemes-lies-a-la-chemita

mais tout cela est a posteriori et a priori on ne le fait pas du tout. 

 

Si on vit dans un internat, pourra t on dormir avec notre nourriture si la nourriture est mis dans deux sacs ?

 

Non sauf cas de grande urgence. Je n'ai pas bien compris en quoi le fait que vous soyez en internat change à la donne. 

 

De meme dorme avec le kriat chema ou un sepher sur le cote de notre lit ?

 

Ceci est autorisé. (Déduit des lois des Téfilin dans le Choulh'an Aroukh). 

 

Merci rav

 

Avec plaisir!

 

omer musique

- Lundi 24 avril 2017 à 23h19 vu 421 fois

chalom rav, peut on ecouter un nigoun durant le omer ? merci rav

Chalom!

 

Qu'entendez vous exactement par Nigoun? 

Merci.

remerciements

- Mardi 25 avril 2017 à 00h38 vu 441 fois

chalom rav,

je ne me lasse pas de vous ecouter, les hazarot avec vous sont un delice; merci pour tous le temps que vos prenez pour transmettre ces merveilleuses halakhotes

kol touv

Merci à vous ! On ne peut pas se lasser de la Torah, elle est tellement profonde et merveilleuse.

Le 'Hidouch est que vous ne vous soyez pas lassée de ma façon de l'enseigner. j'espère que vous ne vous y lasserez jamais. Et que si un jour vous vous y lassiez que vous trouviez un autre Rav auquel vous vous accrocherez !

 

Béhatsla'ha !

Rav Steiman Chlita : Prier pour lui ?

- Mardi 25 avril 2017 à 22h48 vu 483 fois

chalom rav, faut il prier pour le rav steiman ? merci rav

Chalom !

 

Oui, le Rav est hospitalisé, il ne va pas très bien !

 

Priez pour le Rav très fort, le peuple juif a tellement besoin de lui. 

 

Rav Aharon Yéhouda Leb Ben Guitel Féiga Chlita. 

 

Béhatsla'ha et Bessorot tovot !

Les uv

- Lundi 12 juin 2017 à 15h09 vu 495 fois

chalom rav y a t-il un issour de faire des uv ? merci rav

Chalom !

 

Excusez moi je suis un peu analphabète, dites moi svp à en quoi cela consiste et quel peut être le problème. Merci.

Passer entre deux hommes

- Mardi 26 septembre 2017 à 20h43 vu 464 fois

Bonsoir rav, Une femme pourra t-elle s'asseoir entre deux hommes ? Merci rav

Chalom !

 

La Guémara (Horayot page 13 b) interdit à un homme de passer entre deux femmes et à une femme de passer entre deux hommes. Cf. aussi Pessa'him page 111 a. 

 

En ce qui est de s'asseoir entre deux femmes, certains décisionnaires ont stipulé qu'il n'est pas évident d'interdire puisque la Guéméra a parlé de passer et non de s'asseoir. Toutefois le Rav Gross (Oum Ani 'Homa chap. 33à tranche qu'il vaut mieux faire tout son possible pour éviter cela, et si c'est impossible (comme dans un avion où les places ont déjà été fixées, il faudra placer un objet entre elle et les deux hommes, et si possible que son dos ne soit pas accolé au dossier du siège de sorte à ce que son dos ne soit pas dans la même rangée exactement que les deux hommes.

 

Vice-versa dans tout cela dans le cas inverse à savoir celui où un homme souhaiterait s'asseoir entre deux femmes. 

 

Cf. aussi Séfer Chmirat Hagouf Véhanéféch (chap. 111 § 11) qui s'interroge si l'interdit est valable aussi lorsqu'on est assis. 

 

Cf. aussi les Téchouvot du Rav Névenstsal (Mitsion Téstsé Torah § 732) qui l'interdit et s'interroge que faire dans le cas de l'avion précité.

 

Gmar 'Hatima Tova !

Baal tachrit

- Mardi 26 septembre 2017 à 20h44 vu 467 fois

Chalom rav,

Pouvez vous faire un cours sur les lois de baal tachrit si sa existe ? Merci rav

D'accord Bli Néder.

 

Gmar 'Hatima Tova !

veillée de ochana raba pour femmes

- Samedi 07 octobre 2017 à 22h02 vu 675 fois

bonsoir rav, les femmes aimeraient organiser la veillee a la choul cette annee baroukh hachem.

elles voulaient savoir si elle pouvait commencer la veillee avant la chekya ?

et aussi ce qu'elles peuvent faire comme programme ?

elles ont proposer de faire des tehilims mekhoulak suivi d'un cours et d'une hafrachat halla bli neder.

pensez vous que ceci est une bonne idée ?

merci rav

Chalom !

 

1- Oui bien sûr plus elles commencent tôt, mieux c'est. Si elles veulent commencer deux heures avant, encore mieux, l'essentiel étant de continuer dans la nuit de Hochaana Rabba.

 

2- Oui c'est une bonne idée. La Hafrachat 'Halla je ne sais pas ce qu'elle fait là, si le but ets d'étudier la Torah. Mais si vous pensez que cela fera venir plus de monde, c'est une excellente idée. Choisissez un cours qui plaira aux femmes et qui les renforcera au maximum.

Kol touv et 'Hag Saméa'h !

paracha haye sarah et Ichma√ęl

- Dimanche 05 novembre 2017 à 15h51 vu 336 fois

chalom rav, qu'estce qu'on peut apprendre de la fin de la paracha haye sarah et le debut de la parachat toldot ?

du mot naflou et la descendance de ichmael ?

merci rav

Chalom !

 

Vous faites peut être allusion à mon cours sur le terrorisme :

 

http://www.torahacademy.fr/h-aye-sarah-comment-en-finir-avec-le-terrorisme

 

Béhatsla'ha !

choleah mitsva

- Dimanche 05 novembre 2017 à 19h41 vu 343 fois

chalom rav, il ya un klal dans la torah qu'un chaliah mitva ne peut pas subir de nezek. alors pourquoi lorsque avrakham fait la hakeda a itsak, il a eut pour nezek de perdre sarah ?

merci rav

Chalom !

 

C'est que ce n'est pas un Nézek elle a terminé son Tikoun visiblement.

C'est un peu ce qu'écrit le Or Ha'haïm au sujet de Yossef qui a été vendu en Egypte alors qu'il a été accomplir l'ordre de son père.

 

Je ne sais à vrai dire pas si votre question commence, parce que la perte a été indirecte, lui même n'a pas été endommagé, c'est son épouse qui l'a été, et lui aussi, mais de façon indirecte.

 

Bon, je vais continuer à réfléchir peut être existent-il des meilleures réponses.

Kol touv !

balcon mezouza

- Mardi 14 novembre 2017 à 17h20 vu 411 fois

chalom rav, doit-on mettre une mezouza au KJB et au balcon si une il y a une porte qui nous y menne ?

merci rav

Chalom !

 

S'ils mesurent 4mètres carrés, il faut mettre une Mézouza.
Dans le KJB sans bénédiction à moins que vous y habitez.

 

Béhatsla'ha !

age du mariage

- Lundi 27 novembre 2017 à 00h48 vu 465 fois

chalom rav,

dans vos cours sur le mariage,

 

http://www.torahacademy.fr/lois-du-mariage-2

 

vous citez beaucoup de sources qui ne tolerent pas le fait qu'une personne se marrie apres 20 ans. est-ce que ces ecrits se rapportent egalement a la fille ?

et pourquoi demander a les faire sortir de jerusalem alors que le mariage est l'une des choses derriere laquelle nous pouvons voir hakadoch baroukh hou donc ce n'est pas dans nos mains, nous ne pouvons que prier ?

merci rav

Chalom !

 

Non cela ne concerne que les hommes.

Les sources de la Guémara qui affirme que les célibataires à l'âge de 20 ans sont maudits, c'est clair que cela ne concerne que le cas où la personne ne fait pas sa Hichtadelout pour se marier, mais si elle fait ce qu'elle peut et que c'est D. qui l'en empêche il n'est pas raison de le punir. 

 

En ce qui est de la Takana dont vous parlez, c'est une bonne question. Je pense que peut être le sens de la Takana est de dire que même si ce n'est pas de la faute de ce jeune homme le simple fait qu'il ait 20 ans et ne soit pas marié fait qu'il faute au quotidien et de ce fait on préfère qu'il en se trouve pas à Jérusalem.

Kol touv !

Permis de dire "√ī mon D. ! " ??

- Mardi 28 novembre 2017 à 22h46 vu 411 fois

chalom rav,

pourra t-on dire le nom d'hachem en francais comme dire "oh mon D." quand on est choquée d'une situation ou c'est considéré comme dire le nom d'hachem en vain ?

merci rav

Chalom Ouvraha !

 

Vous posez une excellente questionm comme d'habitude d'ailleurs !
En un mot les décisionnaires sont partagés quant à savoir s’il est autorisé de prononcer le nom de D. en vain ou pas, lorsque celui-ci est mentionné en français ou autre langue.

 

Certains autorisent (Chakh Yoré déa chap. 179 § 11, Pné Yéhochoua, Rabbi Akiva Iguèr). D’autres décisionnaires stipulent que c’est autorisé (Bynian Tsion tome 1 chap. 68, Pit’hé Téchouva Yoré Déa chap. 328 § 1, Michna Béroura chap. 85 § 10 et 215 § 19), Iguerot Moché (tome 4 chap. 40 § 27).

 

Mon Maître le Rav Moché Sternbukh chlita rapporte que la coutume est de ne pas se montrer rigoureux à ce sujet (Téchouvot Véhanhagot tome 1 chap. 639).

 

De nombreux décisionnaires autorisent à l’effacer (contrairement au nom de D. en hébreu), et pourtant interdisent de le mentionner aux toilettes etc. parce que c’est du mépris pour D.
En pratique, si vous le mentionnez en tant que « D. aide moi etc. », c’est une prière et pas une parole futile, le nom de D. est en cette circonstance mentionné non pas en vain mais en tant que prière, et ce sera autorisé de le mentionner.

 

Des propos du Michna Béroura chap. 215 § 19) il ressort explicitement que le mentionner en tant que remerciement et louanges à D. c’est autorisé).
Béhatsla’ha !

faux cils permanents mikve

- Jeudi 30 novembre 2017 à 00h09 vu 447 fois

chalom rav,

 

-peut-on faire de extension de cils ( cils que nous incrustons sur le cil ) qui dureront un mois, y aurait-il un probleme pour le mikve ?

 

- y at-il un probleme a faire une epilation par le biais d'un laser ?

 

merci rav

Chalom !

 

1- Il vaut mieux les faire après le Mikvé si en plsu vous me dites qu'ils ne durent qu'un mois. 

Pour une femmme pas très religieuse et à laquelle il ne faut pas imposer de 'Houmrot, on autorisera après s'être bien renseigné sur la façon dont ils content attacher les cils.

 

2- C'est permis.

 

Kol touv !

Mort de david hamelekh

- Samedi 03 février 2018 à 22h22 vu 436 fois

Chalom rav,

 

On dit que Davןd hamelekh sachant qu'il allait disparaitre un chabat, il etudiait pendant tout chabat. N'allait-il pas au toilette ? Ne s'arretait-il pas pour faire les sehoudot?

Merci rav


Bonne question.

 

On peut répondre que les moments que David consacrait aux choses dont la vie dépend, Pikouah' Nefech, ne sont pas considérés comme une interruption de l'étude, c'est évident.

 

Ceci dit, concernant les Séoudots, il ne s'agit pas d'une question de vie ou de mort. On peut dire que les Séoudot étant une Mitsva, elles ne sont pas un Bitoul Torah. On peut dire aussi que David méditait des paroles de Torah pendant la Séouda. (surtout d'après le Gaon de Vilna qui recommande de réciter les Birkot Hatorah pour méditer à des paroles de Torah ) .

Dans le commentaire du Radal sur Pirké Dérabbi Eliezer (fin de la note 22) il suggère que David jeunait pendant Chabbat car pour certains, jeuner procure davantage de plaisir que de manger, ce qui les autorise à jeuner Chabat au lieu de manger.

 

Je rajouterai en dernier lieu  qu'il n'est pas dit nécessairement qu'au moment où David s'interromprait il mourrait. Il se peut en effet qu'il y avait un instant propice à sa mort et qu'il ne connaissait pas cet instant, et que donc il minimisait les occasions de laisser cet instant sans étude, mais il ne pouvait pas couvrir tous les instants.

 

Kol touv

 

Se déguiser en diable, est ce permis ?

- Mardi 27 février 2018 à 15h24 vu 448 fois

Chalom rav,

Mis a part les deguisement d'homme interdit pour une femme, pour pourim, y a t-il des deguisement tel que la tete de monstre ou autre , qui sont aussi interdit du fait qu'il rapelle un monde goy ? Merci rav

Chalom !

 

Non, à part se déguiser 'Hass Véchalom en curé ou quoi évidemment ou avec des croix etc. !

 

Kol touv !

DIFFUSION DE TEHILIMS

- Mercredi 04 avril 2018 à 12h14 vu 321 fois

Chalom rav,

Je partage le sepher tehilim en proposant a chacun de mes contacts par le biais de whats app si ils souhaitent y participer.

Quelques fois, certains fondateurs de groupe whats app m'interdisent de diffuser cela dans leur groupe, car sinon le groupe parle trop et cela derange certaines personnes du groupe qui risquent de partir d'un groupe de torah. ( je comprends parfaitement)

Neanmoins dans le groupe on ne connait pas tout le monde et certaines personnes sont interessées, alors est-ce que je diffuse ou pas dans leur groupe ?

Merci rav

Chalom !

 

Je pense que s'il s'agit de groupes de Torah et que le fondateur dans un souci de Léchem Chamaïm pense qu'il vaut mieux ne pas diffuser cela dans leur groupe, il vaut mieux se plier à leur point de vue.

Par défaut, ne vous gênez pas de diffuser autant que vous voulez !

 

Kol touv !

cheminée avec bordure. avoda zara ?

- Lundi 09 avril 2018 à 23h08 vu 224 fois

Chalom rav,

Mon frere va déménager beezrat hachem dans un appartement haussmanien.

Du coup, il y a une cheminée encastrée au salon et une dans la chambre sur laquelle se trouve des moulures de lion ou de tetes d'hommes sur les bordures.

- Peut- il dormir dans une telle chambre ou c'est de la avoda zara ?

- Si il les recouvre dans une sorte de coffrage qui fera office de complement de mur et qu'on ne la voit plus, c'est bon ?

Merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Répondez lui de la façon suivante :


S'il s'agit d'un lion, le Choul'han Aroukh chap. 141 § 6) autorise et ne voit pas en cela d'idolâtrie (cf. Chakh § 30) qui précise que ceci est valable même au sujet d'un lion. Le seul interdit est lorsqu'il s'agit d'un animal qui englobe aussi l'être humain et l'aigle etc.
S'il s'agit d'une tête d'homme on peut se reposer sur le Choul'han Aroukh et le Rama (chap. 141 § 7) lorsqu'il ne s'agit qu'une partie du corps humain et pas de l'ensemble.
Donc pas de problème !

 

S'il veut il peut la recouvrir mais ce n'est pas obligé !

 

Si vous pensez qu'elles ont été faites en tant que Avoda Zara c'est déjà autre chose mais à la photo que vous m'avez envoyé cela n'a pas l'air du tout !

 

Kol touv !

hachabat aveda fuite d'eau

- Vendredi 13 avril 2018 à 02h08 vu 356 fois

chalom rav, un delice de lire vos ecrits, j'ai l'impression de vous entendre !

dans le cas de la fuite d'eau soudaine chez mon voisin, que devrais je faire en tant que jeune fille, je ne suis pas plombier et je n'ais pas les clefs de l'appartement . devrais-je appeler les pompiers ?

merci rav

Chalom !

 

Le plus simple, c'est que vous fassiez des études de plomberie, comme cela vous serez prête. Non, je plaisante !

 

Appelez le voisin et prévenez le et il fera en sorte d'appeler de lui même un plombier !

 

Chabbat Chalom !

coupable au regard de la justice divine

- Vendredi 13 avril 2018 à 02h13 vu 341 fois

chalom rav, lorsque nous disons que nous sommes coupables au regard de la justice divine cela signifie que une fois venue le jugement au olam abah, la personne en sera sanctionnée ou bien que etant donne que la torah n'est pas dans le ciel alors le verdict est donne par le sanhedrin d'en bas ?

merci rav

Chalom !

 

A quoi faites vous alluison exactement ? Quel culpabilité ? Quand ? Quoi ?

 

Merci. 

Peut-on manger des framboises ?

- Samedi 14 avril 2018 à 23h37 vu 522 fois

chalom rav, comment peut on etre sur en verifiant une framboise, par exemple, qu'un vers n'est pas mort a l'interieur ? merci rav

Chalom !

 

Je vous envoie la réponse de notre spécialiste en matière de Tolaïm, Mme Mazal Benaïs :

 

Selon le rav Waye, il dit qu'il est tres difficiel de verifier les framboises de maniere sure. Celui qui voudrait quand meme en consommer, devra les verifier de maniere meticuleuse:

1. regarder le fruit exterieurement
2. couper le fruit et verifier interieurement
3. laver le fruit

je n'ai pas detaille ici la verification. Si vous etes interesse, je la detaillerai dans une prochaine question b"h.

 

Kol touv !

 

merci rav !

- Dimanche 15 avril 2018 à 14h30 vu 351 fois

Merci enormement pour votre diffusion du judaisme aux francophones !

Que ça soit au niveau des cours de halakhotes ou du moussar !

C'est un plaisir de vous ecoutez !

De pouvoir apprendre chaque jour une nouvelle notion ou tenter de l'approfondir, en plus de toutes vos actions avec le peuple juif en Israel.

Vous nous permettez de nous perfectionner et nous transmettez l'amour de la Torah hakedocha !

Un merveilleux zikouy harabim dont on prend exemple au quotidien baroukh Hachem. j'espere beaucoup de berakha et hatslakha pour vous et toute votre famille beezrat hachem oubessiata dichemaya !

Merci beaucoup à vous !

Amen Véamen !

Que D. vous bénisse vous aussi et toute votre famille et tout le Klal Israël !

 

Merci pour tout ce que vous faites pour que le site soit non seulement orienté à fond vers une Halakha approfondie, ey aussi pour le faire connaitre davantage jour après jour !

 

De bonnes nouvelles !

 

Békarov à votre mariage avec un vrai Talmid 'Hakham !

 

Amen !

midrash

- Lundi 09 juillet 2018 à 15h01 vu 405 fois

chalom rav, il y a un midrash selon lequel tsipora et batya sont soeurs et qu'elles ont ete vendus sur la place du marché par paro et ytro. connaissez-vous la source de ce midrash svp ? merci rav

Chalom !

 

C'est le Midrach Talpiot (Anaf Bitia Vétsipora) au nom du Yalkout David (Parachat Chémot) au nom du Zohar Hakadoch.

 

Kol touv !

reponse a la devinette

- Lundi 19 novembre 2018 à 09h26 vu 353 fois

chalom rav, lorsque yaacov envoie des cadeaux a on frere essav il est ecrit dans le verset 15 perek 32 parachat vaychlakh (yzim mataim outeychim essrim rehelim mataim veelim essrim) merci rav

Bravo !

 

Vous avez trouvé la bonne réponse !

 

Je viens de m'apercevoir que vous êtes la deuxième bonne réponse !

 

Un livre vous revient en cadeau à vous aussi, servez vous !

 

Kol touv !

issour pour une femme de s'habiller avec les habits d'un homme

- Mercredi 21 novembre 2018 à 07h28 vu 246 fois

chalom rav, est-ce que de porter un vetement mixte qui vient d'etre mis par un garcon rentre dans cette interdit ? exemple, un garcon prete sa blouse medicale a une fille, c'est un issour ? merci rav

Chalom !

 

Non, si ce vêtement est aussi bien un vêtement d'hommes que de femmes, aucun problème, peut importe à qui il appartient et peu importe qui l'a porté avant !

 

Kol touv !

rasoir pour une femme

- Mardi 04 décembre 2018 à 21h26 vu 403 fois

chalom rav, comment se fait-il qu'une femme pourra utiliser un rasoir pour s'epiler et nous un homme ? merci rav

Chalom !

 

La Torah interdit à l'homme de passer une lame à certains niveaux de sa barbe, ceci ne concerne ni les jambes de la femme ni même celles de l'homme.

 

Je n'entre pas ici dans la question est ce que l'homme a le droit de s'épiler etc. parce que la réponse est que non, mais cela ne change rien s'il se sert d'un rasoir ou d'un autre insttrument d'épilation. Ceci est interdit à cause du problème d'avoir un comportement semblable à celui des femmes " Lo Ilbach Gévér Simlat Icha " etc.

 

S'il le fait non pas pour des raisons d'esthétique mais plutot pour des raisons de honte etc. on peut dans certains cas autoirser dès lors que ce n'est plus à but esthétique comme les femmes le font.

 

Hannouca Saméa'h ! 

 

epilation des sourcils pour un homme

- Mardi 04 décembre 2018 à 21h27 vu 512 fois

chalom rav, un homme pourra t-il faire s'epiler les sourcils ?

merci rav

Chalom !

 

Je viens de répondre à cette question dans ma réponse à votre question précédente :

 

http://www.torahacademy.fr/rasoir-pour-une-femme

 

Kol touv !

marcher sur des maguen david ?

- Samedi 08 décembre 2018 à 19h45 vu 228 fois

chalom rav, ils ont fait sortir des chaussures ou sur la semelles est gravée des maguen david, c'est assour de les porter, de peur de marcher dessus ?

merci rav et shavouah tov

Chalom !

 

Il n'y a pas d'interdit d emarcher sur une telle semelle, ni d'entraîner en marchant que la Maguen David s'efface.

Par conter si vous pensez qu'ils ont fait cela exprès par mépris pour les juifs, c'est en soi une rauson suffisante pour éviter d'acheter ces chaussures, mais autrement, je ne vois pas de problème de Halakha à cela.

Kol touv !

Interdit de dire qu'on est non-juif ?

- Jeudi 07 février 2019 à 21h03 vu 314 fois

chalom rav, est-ce que c'est vraie qu'il est interdit de dire qu'on est pas juive a des goyim meme dans un cas de danger de mort ? comme c'est le cas d'une personne qui prendrai un taxi ou le chauffeur en question est antisemite et risque sous a haine de nous faire du mal lo alenou . merci rav

Chalom !

 

Ce n'est pas complètement vrai ! Il faut nuancer les propos !

 

Kol touv !

Qualité ou quantité ?

- Jeudi 27 juin 2019 à 21h56 vu 239 fois

Chalom Rav, Qu'est-ce qui est plus important une étude en quantité ou une étude en qualité ? Merci Rav

Chalom !

 

Vous posez une très bonne question, qui nous ramène à l’un des premiers propos du Choul’han Aroukh. Le principe que nos Sages nous ont enseigné est qu’il vaut mieux réciter peu de supplications avec Kavana plutôt que plus, mais sans Kavana. (Choul’han Aroukh chap. 1 § 4).

 

Le Magen Avraham rapporte l’adage de la Guémara dans lequel il est écrit « aussi bien celui qui en rajoute que celui qui n’en rajoute pas, l’essentiel étant que l’intention soit bonne ». Le Magen Avraham explique que l’on parle ici de deux personnes ayant de la Kavana, simplement l’un consacre plus de temps à ses prières etc. que l’autre. Le Magen Avraham explique que malgré tout aux yeux de D. si celui qui n’a pas pu en rajouter ne l’a pas fait parce qu’il ne pouvait pas, mais s’il l’avait pu il l’aurait fait, ou, en d’autres termes s’il a fait ce qu’il a fait en l’honneur de D. Léchem Chamaïm les deux sont louables.

 

La preuve que la Guémara apporte est les sacrifices qu’apportent le riche ou le pauvre. Le pauvre n’amène qu’un oiseau tandis que le riche apporte un gros bétail. La Torah lorsqu’elle parle de ces deux sacrifices dit « Réa’h Ni’hoa’h Lhachem », ce qui signifie que dans les deux cas, le sacrifice apporte une certaine satisfaction à D.

 

Kol touv !

Adam donne 70 ans à David

- Mercredi 25 septembre 2019 à 20h13 vu 280 fois

Chalom Rav, Lorsque l'on dit que Adam donna 70 années de vie à David hamelekh, pourquoi n'a t-il pas plus tôt garde ses 70 ans pour faire plus de choses puisqu'il y a l'enseignement de akol talouy ela bi ?

Merci Rav

Chalom Ouvrakha !

 

Beaucoup d'encre a coulé pour interpréter ce Midrach (Yalkout Chimoni Rémez 41) selon lequel Adam Harichon aurait dû vivre 1000 ans, et il est mort à 1930 ans parce qu'il a accepté de renoncer à ces 70 ans et les accorder au Roi David.

 

Certains commentateurs expliquent que Adam Harichon a été prêt à renoncer à ses années parce qu'il souhaitait que le Mélekh Hamachia'h qui descend de David puisse un jour sauver ses descendants. 

 

Plus encore, Adam Harichon a été à l'origine d'une destruction lorsqu'il a fauté, il a donc tenu à mettre en place un système de réparation, en accordant à David 70 ans. 

 

Lorsque la Guémara de Soucca (page 26) va affirmer que David Hamélékh doormait très très très peu, elle vient nous montrer combien David était reconnaissant de chaque seconde de sa vie qu'il avait reçu en cadeau grâce à Adam Harichon. 

 

On pourrait beaucoup s'étendre sur tout cela, mais pour l'instant quelques idées. 

 

Béhatsla'ha !

netila après une manucure

- Dimanche 08 novembre 2020 à 00h27 vu 105 fois

Chalom Rav,

 

Dans les cours sur le Choulkhan Aroukh,

 

http://www.torahacademy.fr/cours-58

 

vous avez dit qu'apres une manucure, le client s'empressera d'aller se laver les mains.

 

Mais parfois, on fait manucure et pose vernis, et on peut pas se lever entre la manucure et la pose, elle fait tout d'un coup.

 

Est-ce que la pose du vernis est considérée comme la suite de la manucure et le fait de s'empresser d'aller se laver après le tout est ok d'apres La halakha. Ou il faut vraiment s'empresser de faire la netila après la manucure?

 

Merci bcp rav

Chalom Ouvrakha !

 

Très bonne question !!

 

Je pense que de la même façon qu'on n'a pas besoin de faire ses besoins le plus rapidement possible pour rester le moins de teps avec du Roua'h Raa sur ses mains, de même là !

 

Vous prendrez le soin dès la manucure terminée de procéder à la Nétila et c'est amplement suffisant !

 

Si cela ne dérange pas la manucure que vous vous laviez les mains entre les deux, encore mieux mais sans stress !

 

Béhatsla'ha !

Lois et coutumes de la circoncision

Brit mila

- Dimanche 03 décembre 2017 à 15h22 vu 461 fois

Chalom rav,

Une personne qui a fait la brit avec un chirurgien un peu pratiquant, pourrait-on certifier qu'il a fait la brit mila comme il se doit ?

Merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Votre question se divise en plusieurs parties.


Tout d’abord les décisionnaires stipulent que l’homme qui fait la Brith Mila doit lui-même être circoncis, sinon, il ne peut lui-même procéder à la circoncision et ceci est déduit de versets (cf. Choul’han Aroukh Yoré Déa chap. 264 § 1 et Taz § 1). 


Ensuite, il convient de préciser ce qu’ont écrit certains décisionnaires que l’intention d’accomplir la Mitsva est nécessaire et impérative (‘Hatam Sofer Yoré Déa chap. 300).


Dans le cas d’un Mohel qui n’observe pas le Chabbat les décisionnaires sont partagés quant à savoir si a posteriori sa Brith est tout de même valable ou s’il faut faire couler ensuite à nouveau une goutte de sang (« Hatafat Dam Brith ») en tant que Brith Mila. L’opinion du Iguerot Moché tome 2 chap. 123 est que c’est nécessaire, tandis que l’opinion du Pit’hé Téchouva (chap. 264 § 6), du Rav Wozner (tome 5 chap. 146), du Rav Its’hak Yossef (Sova Séma’hot chap. 15 § 7) est que ce n’est a posteriori pas nécessaire.


En dehors de cela, il faut s’assurer que la Brith a été faite dans les normes de la Halakha parce que si certaines parties n’ont pas été retirées ceci peut dans certains cas disqualifier la Brith.
En conclusion, a priori il faut s’efforcer à tout prix de prendre un Mohel compétent, habile, orthodoxe et empreint de crainte de D. 

 

La Yrat Chamaïm du Mohel a une influence immense sur le bien du bébé et sur sa propre Yrat Chamaïm. Dans le cas où ceci n’a pas été fait, une fois s’être assuré que la Brith est Cacher, on peut se reposer sur les décisionnaires certifiant qu’a posteriori la Brith est valable.


Dans votre cas, vous me parlez d’un Mohel un peu pratiquant. Je ne sais pas ce que vous entendez par un peu pratiquant. Il faut qu’il soit Chomer Chabbat, au minimum pour que l’on puisse considérer sa Brith comme bonne.

 

Kol Touv !

cesarienne chabat = brit mila repoussé ?

- Dimanche 21 octobre 2018 à 11h15 vu 471 fois

chalom rav, si une femme accouche avec cesarienne pendant chabat, pourra t-elle faire la brit mila pendant chabat ?

merci rav

Chalom Ouvrakha !

 

Le Choul'han Aroukh a deux reprises tranche que non. 

Choul'han Aroukh Ora'h 'Haïm chap. 331 § 5.
Choul'han Aroukh Yoré Déa chap. 266 § 10.

 

En effet, on déduit des versets que ce n'est que lorsque le bébé est sorti du ventre de sa mère " normalement " que la Mitsva de Mila " repousse " les interdits de Chabbat, et non lorsque le bébé est " Yotsé Dofen " c'est à dire qu'il est né par césarienne.

 

Béhatsla'ha !

Médailles obtenues dans les Quizz

médaille d'or